Vous êtes sur la page 1sur 44

06/11/2016

GESTION ACHAT-STOCKS-
APPROVISIONNEMENT

comment gérer
1
ses stocks ? 2

POURQUOI ET COMMENT GÉRER SES STOCKS ?

Le succès d’une entreprise


est déterminé par sa capacité de proposer le bon produit (ou
service) au bon moment et au bon endroit.
La bonne Gestion de stock

Un stockage intelligent contribue de manière décisive à cet


objectif stratégique.

3 4

1
06/11/2016

FONCTIONS ASSURÉES PAR LE STOCK LE PLAN DU COURS

L’
Approvisionnement Gestion
de Suivi • Concepts de Base
stock de
stock
Les
Achat
• Suivi des stocks
Achats

• La politique d’Approvisionnement
Production
• Les Achats

Fournisseur
Responsable Client
de stock

PRÉLIMINAIRES

 Article – Stock
Nous appellerons « ARTICLE », ou « PRODUIT », tout
objet manufacturé clairement identifiable dans
Concepts de Base l’entreprise. Le « STOCK » est alors l’ensemble des
articles détenus par l’entreprise.

 Référence article
Chaque article est repéré par une référence qui le
distingue de tous les autres et qui doit suffire pour
retrouver son identification et ses caractéristiques.

7 8

2
06/11/2016

PRÉLIMINAIRES PRÉLIMINAIRES

➤Disponibilité
➤ Rupture de stock
Pouvoir satisfaire la demande d’un client, qu’il soit
On dit qu’un produit est en rupture de stock lorsqu’il est
interne ou externe.
impossible de satisfaire immédiatement une demande

exprimée. La quantité en stock est alors insuffisante.

9 10

PRÉLIMINAIRES TYPES DE PRODUITS À STOCKER

Le stock est un mal produits finis produits


nécessaire dans semi-finis
l’entreprise
Types de produits à Stock
stocker d’outils –
S’il n’existe pas, celle-ci s’il est trop important, il d’outillages
peut être conduite à des entraîne de lourdes
difficultés de production contraintes financières
Stock de
matière première
maintenance
11 12

3
06/11/2016

LA CODIFICATION LA CODIFICATION

La codification est une technique qui permet de


Les règles de
pouvoir passer du langage naturel à un langage codification
symbolique dont l’interprétation est plus aisée
(CODE).

discriminant stable pratique

13 14

NATURE DE CODE: CODE ARBITRAIRE NATURE DE CODE: CODE ANALYTIQUE

 C’est une numérotation de 1 à n (alphanumériques) qui évolue


au fur et à mesure de l’affectation d’un code.
Le code est composé de plusieurs champs
 Avantage : correspondants chacun à une caractéristique du
 localisation rapide des expressions qui ont disparu (on ne produit.
réutilise pas le code libéré);
 mémorisation rapide d’un code structuré en Série/Sous Exemple :Pour un tuyau on pourrait avoir la référence
série/Numéro. article : TCu2023600
inconvénient : – Type de produit ex. : T (comme tuyau).
 code inintelligible;
– Matière ex. : Cu (comme cuivre).
 code peut être difficile à retenir s’il est trop long
– Diamètre intérieur ex. : 20 (pour 20 mm).
– Diamètre extérieur ex. : 23 (pour 23 mm).
– Longueur ex. : 600 (pour 6 mètres).
15 16

4
06/11/2016

NATURE DE CODE: CODE ANALYTIQUE NATURE DE CODE: CODE MIXTE

 C’est un code constitué d’une partie arbitraire et d’une

 Avantage : partie analytique. La partie arbitraire permet de référencer


 code qui peut paraître clair et facile à retenir une famille de produits et la partie analytique permet
d’identifier un produit particulier dans la famille. C’est un
inconvénient :
 code souvent long. code souvent utilisé dans l’industrie de l’habillement ou du
cuir.

17 18

DÉFINITION D’UN CODE DÉFINITION D’UN CODE

Dénombrement Classement Dénombrement Classement

Au terme de cette étape, nous


avons une information sur le
nombre et la nature des éléments
concernant l’étude.

Détermination l’évolution Détermination l’évolution

19 20

5
06/11/2016

DÉFINITION D’UN CODE DÉFINITION D’UN CODE

Dénombrement Classement Dénombrement Classement

Devant la diversité des éléments à d’étudier les évolutions possibles


codifier, il est souvent utile de les des éléments à codifier (en nombre
classer par famille et sous-famille. total et en famille et sous-famille)

Détermination l’évolution Détermination l’évolution

21 22

DÉFINITION D’UN CODE UNITÉ DE GESTION

Dénombrement Classement Unités dans un échange commercial:

Un code doit être décrit en spécifiant ses


caractéristiques :
– sa longueur (fixe ou variable);
– la nature de la codification employée
(arbitraire ou analytique);
 Tous les produits ont une unité d’achat définie par le
fournisseur. Il est donc nécessaire de réfléchir sur la bonne unité

Détermination l’évolution
de consommation du produit ( unité de gestion).
23 24

6
06/11/2016

LE PROBLÈME DU CHOIX DE L’UNITÉ DE GESTION: LE PROBLÈME DU CHOIX DE L’UNITÉ DE GESTION:


EXEMPLE EXEMPLE

Proposition d’une solution:


Exemple :
Une menuiserie utilise des profilés d’aluminium qu’elle achète par
barres de 6 mètres. Doit-elle gérer ces profilés par barre ou par mètre
? gérer deux articles en
stock
 Cas1: Si elle les gère par barre
elle devra les consommer par barre et en cas d’utilisation d’un petit
morceau l’entreprise devra faire payer la chute au client.
Un permettra de gérer l’autre permettra de
 Cas2: Si elle les gère par mètre, les barres entières gérer les chutes
elle devra les consommer par mètre. Cette solution facilite la gestion
des chutes mais il n’est pas possible de connaître le nombre de barres
entières en stock.

Cette solution présente l’inconvénient de doubler le nombre des références

25 à gérer en stock. 26

LE CHOIX DE L’UNITÉ DE GESTION PROBLÈMES LIÉS À UN MAUVAIS CHOIX D’UNITÉ


DE GESTION

UG
Un mauvais choix d’unité de gestion peut conduire à :

UG#UA UG=UA Des difficultés de gestion des chutes et des restes;

Augmenter le coût des reconditionnements;


• Achat au kilogramme, utilisation au mètre
UG∞UA UG ##UA

• Achat vis et écrou, utilisation de boulon Créer des problèmes dans la détermination des coûts
(déterminer le prix unitaire d’UG= %PU de UA+ cout de de revient;
transformation et/ou de création de nouveaux articles)

27 28

7
06/11/2016

infohain@yahoo.fr 30

EXERCICE : UNITÉ DE GESTION EXERCICE : UNITÉ DE GESTION

1. Quelles sont les unités d’achat et de délivrance de ces profilés ?


Énoncé: En gestion des stocks, nous approvisionnons des 2. Quel est le prix unitaire de l’unité de délivrance de ces profilés si

profilés d’aluminium par barres « standard » de 6 mètres celle-ci est le mètre ?

au prix de 91,24 DH la barre mais on les gère en stock en 3. Que devient ce prix unitaire de l’unité de délivrance de ces profilés
si on ne souhaite pas gérer les chutes (on affecte leurs coûts sur les
mètre. L’utilisation de ces profilés dans la fabrication,
fabrications concernées proportionnellement à la quantité de profilé
nous entraîne une chute moyenne par barre correspondant
utilisée) ?
à 10 % de la longueur. 4. Un fournisseur vous propose de vous livrer des barres « non
standard » de 5,50 mètres à 16 DH le mètre. Que décidez-vous
(donnez quelques commentaires) ? Quel serait le prix de l’unité de
délivrance dans ce cas ?
31 32

8
06/11/2016

CORRIGÉ DE L’EXERCICE : UNITÉ DE GESTION CORRIGÉ DE L’EXERCICE : UNITÉ DE GESTION


3. Prix unitaire de l’unité de délivrance intégrant les chutes
1. Unités des profilés
Voulant intégrer l’amortissement de la chute dans le prix, nous ne
L’unité d’achat est « la barre de 6 mètres » alors que l’unité devons prendre que la quantité utile de la barre.
de délivrance est « le mètre ». Longueur utile : 6 *0,9 = 5,4 mètres.
2. Prix unitaire de l’unité de délivrance des profilés « Prix de l’unité de délivrance : 91,24/5,4 = 16,90 DH.
standard » 4. Prix unitaire de l’unité de délivrance des profilés « non standard »

L’unité de délivrance étant le mètre, il faut définir le Le problème est le même que dans la question précédente mais le

coefficient de conversion de l’unité d’achat. coût de la barre est maintenant : 16 *5,5 = 88 DH.

La longueur utile étant la même, le prix de l’unité de délivrance est


Prix de l’unité de délivrance : 91,24/6 = 15,21 DH.
33
de : 88,00/5,4= 16,30 DH. 34

CORRIGÉ DE L’EXERCICE : UNITÉ DE GESTION

Commentaires : il est préférable d’approvisionner


des barres « non standard » de 5,5 mètres plutôt que
des barres « standard » de 6 mètres.

Bien que le coût apparent du mètre des barres «


standard » soit plus faible (15,21 DH au lieu de 16
DH) le coût réel d’utilisation est plus élevé (16,90
DH au lieu de 16,30 DH) car la chute est plus
importante. 35 infohain@yahoo.fr

9
06/11/2016

LE PLAN DU COURS

• Concepts de Base Questions

• Suivi des stocks A suivre

• La politique d’Approvisionnement

• Les Achats

10
06/11/2016

LE PLAN DU COURS FONCTIONS ASSURÉES PAR LE STOCK

L’
Approvisionnement
•Concepts de Base Gestion
de stock Suivi
de stock
•Suivi des stocks Les
Achat
Achats

• La politique d’Approvisionnement
Production
•Les Achats

Fournisseur
Responsable Client
de stock
1

SUIVI DES STOCKS

suivi des stocks: Cette


fonction a pour objectif de
connaître à tout moment les
articles disponibles dans
SUIVI DES STOCKS l’entreprise

Suivi physique : Elle Suivi


doit prendre en compte Suivi financière: Elle
doit prendre en compte administratif:
les réceptions et les Classement des
les entrées et les sorties
délivrances des articles du stock (en valeur) articles stockés
(en nombre) pour pour pouvoir fournir, à selon les quantités
pouvoir fournir, à tout tout moment, la valeur et les chiffres
moment, un état des de l’immobilisation
stocks à jour. financière.. d’affaires

3 3 4

1
06/11/2016

SUIVI PHYSIQUE DES STOCKS SUIVI PHYSIQUE DES STOCKS

Fabriqués: Fabriqués:
produits finis ou produits finis ou
Réception des semi-finis Réception des semi-finis
produits produits

Achetés: matières Achetés: matières


premières, premières,
composants… composants…
Délivrance des Délivrance des
Suivi physique produits Suivi physique produits

Quantité et Quantité et
État des stocks emplacement du État des stocks emplacement du
stock: inventaire stock: inventaire

5 6

PROCESSUS DE LA RÉCEPTION DES PRODUITS SUIVI PHYSIQUE DES STOCKS

BL
Fabriqués:
produits finis ou
Réception des semi-finis
produits

Achetés: matières
premières,
Zone d’attente composants…
Vérifier l’ordre de
Réception des
marchandises
livraison Délivrance des
Suivi physique produits

Quantité et
État des stocks emplacement du
stock: inventaire
Mettre en stock +Maj Valider le bon de Contrôler la
Stock livraison livraison
7 8

2
06/11/2016

PROCESSUS DE LA DÉLIVRANCE DES PRODUITS SUIVI PHYSIQUE DES STOCKS

Fabriqués:
produits finis ou
Commande Réception des semi-finis
Client Retirer du stock les produits
quantités

Bon de sortie
Achetés: matières
premières,
composants…
Délivrance des
Production Suivi physique produits

Quantité et
État des stocks emplacement du
stock: inventaire
Maj du Stock

9 10

ÉTAT DES STOCKS SUIVI DES STOCKS

Un inventaire
inventaire physique doit être suivi des stocks: Cette
intermittent effectué au moins une fonction a pour objectif de
fois par an connaître à tout moment les
articles disponibles dans
l’entreprise

suivre en temps réels


inventaire
inventaire permanent
à chaque entrée et
sortie de stock Suivi physique : Elle Suivi
doit prendre en compte Suivi financière: Elle
doit prendre en compte administratif:
les réceptions et les Classement des
les entrées et les sorties
délivrances des articles du stock (en valeur) articles stockés
examiner le stock par (en nombre) pour pour pouvoir fournir, à selon les quantités
inventaire groupes successifs pouvoir fournir, à tout tout moment, la valeur et les chiffres
d’articles selon des moment, un état des de l’immobilisation
tournant périodes d’inventaire stocks à jour. financière.. d’affaires
différentes
11 12

3
06/11/2016

SUIVI FINANCIÈRE DES STOCKS SUIVI FINANCIÈRE DES STOCKS

La valorisation du La valorisation du
mouvement d’entrée se mouvement d’entrée se
Mouvement d’Entrée en stock fait au prix d’achat Mouvement d’Entrée en stock fait au prix d’achat
réalisé réalisé

FIFO
Suivi financier Suivi financier

LIFO

Mouvement de Sortie du stock Mouvement de Sortie du stock

Prix standard

CMUP CMUP

13 14

CMUP (COÛT MOYEN UNITAIRE PONDÉRÉ) EXERCICE D’APPLICATION

Une entreprise constate au 1er janvier 2015 la


situation des stocks suivante :

Si cette entreprise constate les mouvements de stock suivants, durant


ce mois de janvier :

Liste des mouvements de stock


15 16

4
06/11/2016

EXERCICE D’APPLICATION SUIVI DES STOCKS

l’évolution du stock:
• déterminons, pour chaque article, l’évolution de la quantité en suivi des stocks: Cette
stock; fonction a pour objectif de
connaître à tout moment les
• calculons son Coût Unitaire Moyen Pondéré à chaque entrée. articles disponibles dans
l’entreprise

Suivi physique : Elle Suivi


doit prendre en compte Suivi financière: Elle
doit prendre en compte administratif:
les réceptions et les Classement des
les entrées et les sorties
délivrances des articles du stock (en valeur) articles stockés
(en nombre) pour pour pouvoir fournir, à selon les quantités
pouvoir fournir, à tout tout moment, la valeur et les chiffres
moment, un état des de l’immobilisation
stocks à jour. financière.. d’affaires

17 18

LA CLASSIFICATION ?

Nous vivons dans une société qui nous fait croire que

Classement des
Articles
Obtention efforts

Articles Articles classés

La loi de Pareto La méthode ABC Résultat

19 20

5
06/11/2016

LA MOINDRE EFFORTS LA LOI DE PARETO (LOI DES 20/80)

La nature et les études effectuées ont montrés


20% de la
population
80% de ce qu’on 20% de nos
produit efforts
détient

80% de la richesse
du pays
21 22

LA LOI DE PARETO (LOI DES 20/80) EXEMPLE DE PARETO

20% des produits


Gérer de façon
en stock
approfondie

représentent

les autres articles


seront
suivis de façon plus
80% de la valeur
souple
totale du stock

23 24

6
06/11/2016

LA CLASSIFICATION ? LA MÉTHODE ABC

CLASSE A CLASSE B CLASSE C

concerne concerne concerne


Classement des
Articles
10 à 20% des 20 à 40% des Le reste des
produits en produits en produits en
stock stock stock
Articles Articles classés

représentent représentent représentent

La loi de Pareto La méthode ABC 80% de la 15% de la 5% de la valeur


valeur totale du valeur totale du totale du stock
stock stockn (95%) (100%)
25 26

EXEMPLE DE LA MÉTHODE ABC EXEMPLE DE LA MÉTHODE ABC

REFERENCE CA EN 1000DH REFERENCE CA EN


1000DH
9 3150 1 230
17 11 6 72
14 2700 5 210
8 38 12 74
18 1100 13 190
3 62 10 82
2 800 7 186
19 64 4 138
20 310 16 178
15 66 11 142

27 28

7
06/11/2016

SUIVI DES STOCKS

suivi des stocks: Cette


fonction a pour objectif de
connaître à tout moment les
articles disponibles dans
l’entreprise

Suivi physique : Elle Suivi


doit prendre en compte Suivi financière: Elle
doit prendre en compte administratif:
les réceptions et les Classement des
les entrées et les sorties
délivrances des articles du stock (en valeur) articles stockés
(en nombre) pour pour pouvoir fournir, à selon les quantités
pouvoir fournir, à tout tout moment, la valeur et les chiffres
moment, un état des de l’immobilisation
stocks à jour. financière.. d’affaires

29 30

LE PLAN DU COURS

•Concepts de Base

•Suivi des stocks Questions

• La politique d’Approvisionnement
A suivre

•Les Achats

31

8
06/11/2016

LE PLAN DU COURS FONCTIONS ASSURÉES PAR LE STOCK

•Concepts de Base Gestion


de stock Suivi
de stock
•Suivi des stocks Les
Achat
Achats

• L’Approvisionnement L’APPROVISIONNEMENT
Production
•Les Achats

Fournisseur
Responsable Client
de stock
1

PROBLÉMATIQUE

Le stock est un mal


nécessaire dans
L’APPROVISIONNEMENT l’entreprise

S’il n’existe pas, celle-ci s’il est trop important, il


peut être conduite à des entraîne de lourdes
difficultés de production contraintes financières

3 3 4

1
06/11/2016

PROBLÉMATIQUE PROBLÉMATIQUE

la meilleure politique Approvisionner, c’est assurer la programmation des


d’approvisionnement
besoins de livraison et des stocks dans le cadre de la

planification générale de l’entreprise.

éviter les ruptures de stock


sans immobilisation
financière importante
5 6

PROBLÉMATIQUE PROBLÉMATIQUE

Commandes Système de Pilotage DONNEES


(le gestionnaire du INTERNES OU
stock) EXTERNE
Le système de décision et après analyse répondre à 2

questions :
Système d’INFORMATION
 Quand approvisionner ?

Demande livraison
Livraison  Combien faut-il approvisionner?

ENTREES STOCK SORTIES

7
Flux de matière Flux d’information
8

2
06/11/2016

MÉTHODE DE RÉAPPROVISIONNEMENT MÉTHODE DE RÉAPPROVISIONNEMENT

suivant les combinaisons de ces réponses, 4 politiques suivant les combinaisons de ces réponses, 4 politiques
d’approvisionnement du stock peuvent être adopter: d’approvisionnement du stock peuvent être adopter:

Date fixe variable Date fixe variable


Quantité Quantité

Wilson et Point Wilson et Point


fixe extensions de commande fixe extensions de commande

Quantité
Le modèle de
Quantité
variable Recomplètement variable Recomplètement
périodique
économique
flottante
Wilson
périodique
économique
flottante
9 10

LE MODÈLE DE WILSON LE MODÈLE DE WILSON

Exemple : 1000 vis chaque mois


Le modèle de wilson est un modèle théorique dans
le but est de déterminer le nombre optimal de
commandes que dois passer une entreprise pour
minimiser le cout total d’approvisionnement.

CTA
Qe

11 12

3
06/11/2016

LE MODÈLE DE WILSON LE MODÈLE DE WILSON

le cout total
d’approvisionnement Coûts

le cout de possession: le cout de passation de des


loyer, salariés, assurance commandes: téléphone,
des produits, eau, courrier, transport,
électricité,…. dedouanement, transit….
Ce cout dépend du Ce cout dépend du Qe Quantités
niveau de stock nombre de commande
La courbe du cout total passe par un minimum lorsque le cout
cout de passation = de passation est égale au cout de possession. Ce minimum
cout de possession=stock moyen * nbr de commandes * correspond à la quantité Qe à commander.
pu* taux de stockage (en%) cout de passation d’une commande
13 14

LE MODÈLE DE WILSON LE MODÈLE DE WILSON

COMPOSANTE FORMULE Avantages Inconvénients

C’est la méthode d’approvisionnement la Risque d’inflation du stock


Le nombre de commande par an: N =D/Q plus simple
conseillée pour approvisionner des produits Risque de rupture de stock
Le cout annuel de lancement Cl=D/Q *Cp de classe C dont la consommation est
régulière et qui ne sont pas
fabriqués par l’entreprise
Stock moyen dans cette méthode est utilisable pour des
l’entreprise(dans l’hypothèse Q/2 produits de faible valeur afin de minimiser le
risque d’inflation du stock non maîtrisé.
d’une consommation régulière)
Le cout annuel de possession Q/2*pu*ts

La quantité
économique ou
optimal Modélisation du réapprovisionnement fixe périodique.
15 16

4
06/11/2016

LE MODÈLE DE WILSON LE MODÈLE DE WILSON

Q? N? Pr?
17 18

MÉTHODE DE RÉAPPROVISIONNEMENT POINT DE COMMANDE

suivant les combinaisons de ces réponses, 4 politiques


 Consiste à définir, le niveau de stock qui doit
d’approvisionnement du stock peuvent être adopter: permettre de déclencher l’ordre d’achat de façon à
être livré juste au moment de l’utilisation de la
Date fixe variable dernière pièce ( concept de Juste-À-Temps, ).
Quantité

Wilson et Point  Ce niveau de stock doit permettre de satisfaire les


fixe extensions de commande besoins durant le délai allant de la date de
Le PointQuantité de connaissance de ce niveau à la date de livraison.
variable Recomplètement
commande
périodique
économique
flottante
19 20

5
06/11/2016

POINT DE COMMANDE POINT DE COMMANDE

21 22

POINT DE COMMANDE POINT DE COMMANDE

Le délai d’approvisionnement est composé de plusieurs


délais qui s’additionnent:

 le délai de connaissance du niveau des stocks;


 le délai administratif de décision et de passation
d’une commande;
 le délai fournisseur (Délai de livraison);
 le délai administratif de réception d’une commande;
 le délai de mise à jour du niveau des stocks.

23 24

6
06/11/2016

POINT DE COMMANDE

Avantages Inconvénients

Impose un suivi permanent des


Eviter la rupture de stock stocks pouvant entraîner des
coûts administratifs
importants
Peut encourager à faire des
Adapter à une consommation stocks de sécurité si la
partiellement irrégulière consommation subit une
croissance subite et irrégulière

Utiliser essentiellement pour les


articles de classe A

25 26

LE PLAN DU COURS LE PLAN DU COURS

•Concepts de Base •Concepts de Base

•Suivi des stocks •Suivi des stocks


Questions
• L’Approvisionnement • L’Approvisionnement
A suivre
•Les Achats •Les Achats

27 28

7
06/11/2016

MÉTHODE DE RÉAPPROVISIONNEMENT MÉTHODE DE RÉAPPROVISIONNEMENT

suivant les combinaisons de ces réponses, 4 politiques suivant les combinaisons de ces réponses, 4 politiques
d’approvisionnement du stock peuvent être adopter: d’approvisionnement du stock peuvent être adopter:

Date fixe variable Date fixe variable


Quantité Quantité

Wilson et Point Wilson et Point


fixe extensions de commande fixe extensions de commande
Recomplètement
Quantité Quantité
variable Recomplètement
périodique
économique variable périodique
Recomplètement
périodique
économique
flottante flottante
29 30

RECOMPLÈTEMENT PÉRIODIQUE RECOMPLÈTEMENT PÉRIODIQUE

 Quand commander?

 A intervalle de temps égaux.

 Combien commander?

 On commande la quantité Q pour atteindre le niveau cible.

31

8
06/11/2016

RECOMPLÈTEMENT PÉRIODIQUE RECOMPLÈTEMENT PÉRIODIQUE

La quantité variable à
Avantages Inconvénients
commander Nr = (P + L) x D + Ss
Gestion simple du stock:
Q = Nr – Sd - dont la consommation est régulière;
D : la demande moyenne; - des produits peu importants
P : la période fixe entre deux commandes; - coûteux. possibilité de rupture de stock ou
Nr: le niveau de recomplètement risque de cumul de stock si la
L : le délai de réapprovisionnement;
Sd:le stock disponible au moment consommation pour une raison
de la commande Ss : le stock de sécurité; grouper sur une même quelconque devient irrégulière
commande plusieurs articles
achetés chez un même
fournisseur

33 34

MÉTHODE DE RÉAPPROVISIONNEMENT QUANTITÉ ÉCONOMIQUE FLOTTANTE

suivant les combinaisons de ces réponses, 4 politiques suivant les combinaisons de ces réponses, 4 politiques
d’approvisionnement du stock peuvent être adopter: d’approvisionnement du stock peuvent être adopter:

Date fixe variable Date fixe variable


Quantité Quantité

fixe
Wilson et
extensions
Point
de commande fixe Quantité
Wilson et
extensions
Point
de commande

Quantité
économique Quantité
variable Recomplètement variable Recomplètement
périodique
économique
flottante
flottante
périodique
économique
flottante
35 36

9
06/11/2016

QUANTITÉ ÉCONOMIQUE FLOTTANTE QUANTITÉ ÉCONOMIQUE FLOTTANTE

Cette méthode revient à acheter n’importe


 Quand commander? quoi, n’importe quand.
 A intervalle de temps variable.

 Combien commander?

 On commande la quantité Q variable . Dans ce cas on ne cherche pas à minimiser


l’effet du coût de passation d’une
commande.

37 38

QUANTITÉ ÉCONOMIQUE FLOTTANTE QUANTITÉ ÉCONOMIQUE FLOTTANTE

Réapprovisionnement à date variable et en quantité


variable (appelé aussi Moindre Coût Total LTC) : Avantages Inconvénients

Cette méthode est principalement utilisée pour: il faut faire un suivi permanent
profiter de tarifs très intéressants des coûts du marché pour
 les produits de classe A dont le prix d’achats varient effectuer les achats les plus
intéressants
fortement.
limitation des immobilisations il est préférable de ne l'utiliser
 ou les produits de classe A dont la disponibilité n'est financières inutile à une date que pour un nombre réduit
donnée. d'articles
pas permanente (exemple : métaux précieux).

39 40

10
06/11/2016

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:STOCK DE SÉCURITÉ
Le niveau d’un stock est décomposé en deux
parties:

Stock de sécurité  L’une est le stock actif, ci-dessous en zone grise.

 l’autre est le stock de sécurité (ou de protection,


safety stock), ci-dessous en zone jaune.

41 42

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:STOCK DE SÉCURITÉ :STOCK DE SÉCURITÉ

• Comment établir le niveau de ce fameux stock de


• Soit que la demande a été plus forte que d’habitude
(décroissance rapide du niveau de stock). protection pour assurer un taux de service
optimal aux clients?
• Soit que les commandes sont arrivées avec retard.

• ruptures de composants auprès des fournisseurs.

43 44

11
06/11/2016

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:CALCUL DU STOCK DE SÉCURITÉ :CALCUL DU STOCK DE SÉCURITÉ

Dans la pratique on peut soit utiliser:

• la méthode déterministe (la méthode « expert ») la méthode déterministe


• La méthode probabiliste (la méthode de la loi
(la méthode « expert »)
normale ou loi de Laplace Gauss).

45 46

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:CALCUL DU STOCK DE SÉCURITÉ :EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ
Dans le magasin CECADO fournisseur de beurre dans la ville de
Si nous prenons le cas déterministe(expert):
Casablanca il a été enregistré les données suivantes :
• En cas d’augmentation de la demande => • Ventes moyennes hebdomadaires : 75 pots de beurre
Stock de sécurité = délais d'obtention (ou approvisionnement DA ) x
écarts de la demande (Cmj’ – Cmj) • Ventes maximales hebdomadaires : 90 pots de beurre
Stock de sécurité =(Cmj’ – Cmj) x DA • délais moyen de livraison : 2 semaines
où Cmj’ consommation moyenne maximale par unité de temps

1. quel est le stock de sécurité ?


• En cas d’augmentation du délai de livraison =>
Stock de sécurité =Cmj x ∆DA
où ∆DA est le dépassement prévisible du délai de livraison
2. Déterminer le point de commande?

• En cas d’augmentation des deux =>


Stock de sécurité =(Cmj’ – Cmj) ×(DA + ∆DA)
47 48

12
06/11/2016

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ :CALCUL DU STOCK DE SÉCURITÉ
L’excédent moyen de consommation hebdomadaire
sera : EMh = 90 – 75 = 15 pots

1. Ssec =15 x 2 = 30 Pots . La méthode probabiliste


(la méthode de la loi normale ou loi de
2. Le point de commande Laplace Gauss).
 PC sans stock de sécurité:
sans stock de sécurité, étant de 150 pièces (75 ×2)
 PC avec stock de sécurité:
180pièces (150 +30).
49 50

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:CALCUL DU STOCK DE SÉCURITÉ :CALCUL DU STOCK DE SÉCURITÉ

• Si nous prenons le cas de la loi normal: • SiLenous prenons


coefficient le cas
de sécurité de laparloi
s'obtient normal:
lecture de la table de loi
normale :
• pour un taux de service de 99%, coefficient de sécurité = 2.326
En cas de variation de la demande => En cas deun
• pour variation de la98%
taux de service demande =>de sécurité =>2.05
. coefficient

Stock de sécurité = coefficient de sécurité x délais


d'obtention (ou approvisionnement) x écarts types Stock de sécurité = coefficient de sécurité x délais
de la demande d'obtention (ou approvisionnement) x écarts types
de la demande

51 52

13
06/11/2016

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:CALCUL DU STOCK DE SÉCURITÉ :EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ

En cas de variation du délai=> En reprenant les données du magasin CECADO, une


analyse a permis d’obtenir :
Stock de sécurité = coefficient de sécurité x
• Ventes moyennes hebdomadaires : VMh = 75 pots de beurre
consommation moyenne x écarts types du délai
• Ecart type des ventes hebdomadaires : σv = 9 pots
• Délai moyen d’approvisionnement : D = 2 semaines
En cas de variation du deux => • Ecart type sur délai d’approvisionnement : σD = 0,4 semaine:
Stock de sécurité= Z x √ [ (DA x σcons²) + (Cons² x σDA²)]
Avec Z: coefficient de sécurité 1. quel est le stock de sécurité qui nous assure un
taux de service de 95,05%? (Z = 1,65 )

2. Déterminer le point de commande?

53 54

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


:EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ :EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ

1. Approche selon la loi normale avec variation de 2. Approche selon la loi normale avec variation du
la demande seulement : délai de livraison seulement :

Le stock de sécurité : SS = Z x D x σV Le stock de sécurité : SS = Z x VMh x σD


SS = 1,65 x 2 x 9 = 30 pots SS = 1,65 x 75 x 0.4 = 49 pots

Le point de commande : P = (Demande moyenne Le point de commande : P = (Demande moyenne


hebdomadaire x nombre de semaines) + SS hebdomadaire x nombre de semaines) + SS
P = (75 x 2) + 30 = 180 pots P = (75 x 2) + 49 = 199 pots

55 56

14
06/11/2016

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK :2 ÈME


:EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ

3. Approche selon la loi normale avec variation de la Étant donnée une pièce dont la consommation
demande et du délai de livraison : journalière Cmj suit la loi normale c(20;2,5):

Le stock de sécurité : 1. quel est le stock de sécurité qui nous assure un


SS = Z x √[(D x σV²) + (VMh² x σD²) ] taux de service de 95 % avec un délai
SS = 1,65 x racine carrée [(2x9²) + (75²x0.4²)] = 53,7 pots d’approvisionnement de 8 jours ouvrés?

Le point de commande : P = (Demande moyenne 2. Déterminer le point de commande?


hebdomadaire x nombre de semaines) + SS
P = (75 x 2) + 54 = 204 pots Z = 1,645
57 58

LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK : 2 ÈME LES INDICATEURS DE GESTION DE STOCK


EXEMPLE D’APPLICATION STOCK DE SÉCURITÉ

• Stock d’alerte : quantité qui détermine le


1. Ssec =1,645 ×2,5×8 =32,9 soit 33 pièces.
déclenchement de la commande, en fonction du délai

2. Le point de commande habituel de livraison.

• Stock minimum : quantité correspondant à la


 PC sans stock de sécurité: consommation pendant le délai de réapprovisionnement.
sans stock de sécurité, étant de 160 pièces (20 ×8)
Stock minimum = stock d’alerte – stock de sécurité

 PC avec stock de sécurité: • Stock maximum : il est fonction de l’espace de stockage


193 pièces (160 +33). disponible, mais aussi du coût que représente l’achat par
avance du stock.
59 60

15
06/11/2016

LE PLAN DU COURS

•Concepts de Base

•Suivi des stocks

• L’Approvisionnement Questions

•Les Achats A suivre

61

16
06/11/2016

LE PLAN DU COURS

•Concepts de Base

•Suivi des stocks LES ACHATS


• La politique d’Approvisionnement

•Les Achats

1 2 2

LES ACHATS L'APPROVISIONNEMENT


 Qu’entend-on par achats et approvisionnements ? L'approvisionnement désigne la fonction qui
 Les achats, une fonction stratégique consiste à alimenter les sites de production
1. Les enjeux financiers industriels, elle recouvre les opérations suivantes :
2. L’impact sur la performance
 L’organisation de la fonction achats  Le calcul de la quantité à commander et la date à
1. Les missions laquelle cette quantité doit être livrée
2. La fonction achats dans l’entreprise
 Le passage des commandes
 Le processus achats
1. Description
 Le suivi des livraisons
2. Analyse des étapes  La gestion des stocks
 L’évaluation des fournisseurs

3 4

1
06/11/2016

LES ACHATS, UNE FONCTION


LES ACHATS
STRATÉGIQUE
L'achat désigne l'acte qui consiste à acquérir un 1. Les enjeux financiers
service ou un produit, moyennant une contrepartie
financière.  Le montant des achats est généralement > 50% du CA
 Objectif de la fonction achats : mettre à la
disposition des utilisateurs internes de l’entreprise  L'impact des gains d'achats sur le résultat est > à celui
des biens et services acquis à l’extérieur dans les d'une augmentation du CA
meilleures conditions de prix, délais, qualité et
services requis pour l’entreprise et ses clients.  Les achats constituent généralement le poste le +
 La fonction achats : rôle d'interface dans important du prix de revient
l'entreprise. Elle doit répondre au mieux et au
plus vite aux besoins de ses clients internes (les
 Toute réduction du stock constitue un gain financier
autres services de l'entreprise), elle a un devoir sensible, si elle ne nuit pas à la réactivité de l'entreprise
d’assistance et de conseil.
5 6

LES ACHATS, UNE FONCTION LES ACHATS, UNE FONCTION


STRATÉGIQUE STRATÉGIQUE
1. Les enjeux financiers: 1. Les enjeux financiers:
EXEMPLE : IMPACT DES ACHATS SUR LE RÉSULTAT EXEMPLE : IMPACT DES ACHATS SUR LE RÉSULTAT
DE L’ENTREPRISE – COMPTE D’ORIGINE DE L’ENTREPRISE – COMPTE D’ORIGINE

L’acheteur a obtenu des baisses de prix conduisant à une réduction de 3%


sur les coûts matières, soit un gain de 18 k€, la marge surcoûts variables a
progressé de 24%, gagner 1% sur les achats équivaut, en terme de marge, à
+8% du CA.
7 8

2
06/11/2016

LES ACHATS, UNE FONCTION L'ORGANISATION DE LA


STRATÉGIQUE FONCTION ACHATS
2. L'impact sur la performance 1. Les missions

 Apport d'avantages concurrentiels aux produits fabriqués  Satisfaire les besoins internes de l'entreprise

 Impact sur la qualité du produit final


 Assister les utilisateurs dans la définition et la
formulation de leurs besoins
 La façon de gérer les achats est un gage de performance de  Consulter et sélectionner les fournisseurs
l'entreprise pour les clients
 Négocier tous les aspects de l'achat, formaliser les
accords
 Un rôle décisif dans le développement des services à la
 S'assurer de leur bonne exécution
clientèle
 Régler les litiges éventuels
 Les achats ont un rôle de véhicule de l'image de l'entreprise
9 10

L'ORGANISATION DE LA L'ORGANISATION DE LA
FONCTION ACHATS FONCTION ACHATS
1. Les missions 1. Les missions

 Contribuer au profit de l'entreprise  Apporter de la valeur ajoutée aux produits


fabriqués
 Rechercher le meilleur rapport qualité/service/prix  Prospecter en permanence de nouveaux fournisseurs potentiels
 Recueillir toutes les infos sur les marchés fournisseurs
 Réfléchir aux meilleures quantités économiques de
 Assurer la gestion des échantillons reçus
commande
 Visiter les salons professionnels
 Prendre en compte le coût total de l'achat au-delà du prix
 Assurer une veille technologique sur les innovations pouvant
affiché s'appliquer à l'entreprise
 Optimiser la charge de travail administratif en réduisant  Participer à la conception des nouveaux produits en apportant
le nombre de fournisseurs et en standardisant les produits la connaissance des marchés pour influencer le choix des
achetés composants
11 12

3
06/11/2016

L'ORGANISATION DE LA L'ORGANISATION DE LA
FONCTION ACHATS FONCTION ACHATS
1. Les missions 2. La fonction achats dans l'entreprise

 Assurer la qualité de ce qui est consommé par  Un rôle d’optimisation des coûts
l'entreprise L’acheteur est en charge de réduire les coûts liés à la consultation, la
passation de commande, au suivi (délais, contrôles, réception, paiement,
SAV…)
 Suivre la performance des fournisseurs
 Un rôle de conseil
 Réaliser des audits fournisseurs La transversalité de la fonction achats l’amène souvent à jouer un rôle de
conseil auprès des autres fonctions de l’entreprise qu’elle doit considérer
comme ses clients toujours dans un esprit de service.

13 14

L'ORGANISATION DE LA
LE PROCESSUS ACHATS
FONCTION ACHATS
2. La fonction achats dans l'entreprise 1. Description

 Un rôle fédérateur dans l’analyse des besoins


Chaque service de l’entreprise a des besoins d’achats (la production, les
services administratifs et financiers, l’informatique…). La fonction achats
est transversale, cela lui permet d’analyser les besoins de l’ensemble des
services de l’entreprise. Elle contribue à la coordination, la planification et
l’anticipation des besoins. La globalisation et la redéfinition des besoins sont
les deux principaux leviers de la réduction des coûts.

 Un rôle de négociateur et de contrôle


Le rôle des achats est de s’assurer que la commande est conforme et de se
prémunir contre toute dérive (qualité, prix, délai, paiement…). En cas de
litige, l’acheteur doit être là pour trouver une solution ou un compromis, il
est l’interlocuteur privilégié du fournisseur.
15 16

4
06/11/2016

LE PROCESSUS ACHATS LE PROCESSUS ACHATS


2. Analyse des étapes 2. Analyse des étapes

 La définition des besoins  Les appels d’offres


Elle est formalisée par le cahier des charges Par Le service achats lance des consultations auprès des
exemple : L’entreprise souhaite renouveler son parc de
fournisseurs potentiels. Les offres sont comparées
téléphones portables. Le responsable rédige son cahier
des charges précisant :
dans un tableau de synthèse.

 La quantité à commandes  Négociation


 Le type de matériel et les caractéristiques techniques Elle mène au choix du fournisseur qui propose le
exigées produit répondant au mieux aux besoins.
 La qualité et les délais de livraison souhaités
 L’enveloppe budgétaire prévue
17 18

LE PROCESSUS ACHATS LE PROCESSUS ACHATS


2. Analyse des étapes 2. Analyse des étapes

 Passation de la commande et suivi  Réception, contrôle et facturation


La commande rappelle le descriptif du produit et les A la livraison, on vérifie la conformité à la
conditions financières et commerciales négociées. commande (quantité, qualité…). Un bon de
Le suivi comprend le contrôle de l’accusé de réception est transmis à la comptabilité pour
réception de commande, il permet de vérifier que le contrôle de la facture par rapport à la commande
fournisseur répond au besoin défini et que les délais avant paiement.
de livraison sont respectés. La relance peut être
nécessaire pour s’assurer du respect du délai.

19 20

5
06/11/2016

LES CRITÈRES DE SÉLECTION DES


LE CHOIX DES FOURNISSEURS FOURNISSEURS
 Il est intéressant de constater que les critères
de sélection des fournisseurs varient d’une
Les critères de sélection des fournisseurs entreprise à l’autre.

Méthodes d’évaluation des fournisseurs  Dans la littérature, de nombreux auteurs ont


effectué des études empiriques en enquêtant
sur les pratiques de sélection chez différentes
entreprises (majoritairement américaines).

21 22

LES CRITÈRES DE SÉLECTION DES LES CRITÈRES DE SÉLECTION DES


FOURNISSEURS FOURNISSEURS
Nous nous sommes arrêtés ici aux six premiers critères Auteurs Echantillo Ordre de Observations
classés par les chercheurs dans ce domaine: ns priorité des majeures
critères
Auteurs Echantill Ordre de Observations
ons priorité des majeures [Vonderembse, 268 1. Qualité, 2. • La performance ainsi que la
1995] entreprises Performance du qualité du produit sont les
critères produit, 3. Fiabilité deux critères déterminants
[Dickson, 1966] 274 1. Qualité, 2. Livraison, Le choix du fournisseur est livraison, 4. pour les entreprises.
entreprises 3. Performance Passée, une décision multicritère Disponibilité du
4. Politique de garantie, produit, 5. coût, 6. • La tendance est à la
5. Capacité de Délai… réduction du nombre de
production, 6. Prix leurs fournisseurs et à nouer
des relations de partenariat
[Weber, 1991] 74 articles 1. Prix, 2. Livraison, 3. Une évolution des priorités stratégique.
entre 1966-1990 Qualité, 4. Capacité de des critères avec
production, 5. l’évolution du marché
Localisation
géographique, 6.
Capacité de [Verma et Pullma, 323 1. Qualité, 2. Prix, 3. La qualité dans l’industrie
production… 1998] entreprises Délai, 4. Flexibilité… métallique est le critère majeur.
23 24

6
06/11/2016

LES CRITÈRES DE SÉLECTION DES LES CRITÈRES DE SÉLECTION DES


FOURNISSEURS FOURNISSEURS
Auteurs Echantill Ordre de Observations Pour résumer, Les critères d’évaluation :
ons priorité des majeures
critères
[Katsikeas et al., 237 1. Fiabilité des délais, La fiabilité des livraisons
 Qualité (niveau de la qualité, régularité de la
2004] entreprises 2. Compétitivité des est capitale de l’industrie qualité)
prix, 3. Service offert, des technologies de
4. Capacité
technologique…
l’information.  Prix (niveau de prix // la concurrence, stabilité
des prix, délais paiement)
[Ho et al, 2009] 78 articles 1. Quality (87% de Le prix ne constitue plus le
entre 2000-2008 cas), 2. Délais (82% de
cas), 3. Prix (80% de
critère prioritaire dans les
Supply Chain actuelles.
 Délai (délai moyen, respect des délai)
cas), 4. Capacité
industrielle, 5. service,
 Service (SAV, réactivité en cas de dépannage,
6. technologie de
gestion…
rigueur dans la gestion administrative :, BL,
factures...)
25 26

MÉTHODES D’ÉVALUATION DES


FOURNISSEURS
MODÈLES LINÉAIRES DE PONDÉRATION

1- Modèles linéaires de pondération • Analytic hierarchy process (analyse


hiérarchique du processus)
AHP
2- Modèles basées sur le cout total

3- Modèle de catégorisation • Fuzzy sets theory (thèorie des ensembles


flous)
FST

27 28

7
06/11/2016

LE PROCESSUS ACHATS MODÈLES BASÉES SUR LE COÛT TOTAL


Principe: Modèles linéaires de
pondération

1. Attribuer un poids à chaque critère défini • Activity based costing


(jugement de l’expérience de l’acheteur)
ABC

1. Un score est calculé pour chaque • Total cost of ownership (cout total
fournisseur TCO d’acquisition)

30
29

LE PROCESSUS ACHATS MODÈLE DE CATÉGORISATION


Principe: Modèles basées sur le coût total Principe: Regrouper les fournisseurs
en catégorie homogène en fonction de
leur positionnement stratégique, type
Identification et calcul des coûts générés par les de produit

différentes activités intervenant dans l’opération


d’achat (contrôle de la qualité des produits, le
transport, les frais administratifs…)

32
31 6 November 2016

8
06/11/2016

EXERCICE D’APPLICATION
En cinq ans le groupe Gamble a investi plus de 40
millions de dollars au Maroc. Ces investissements
ont principalement servi à construire une nouvelle
usine de nettoyants ménagers à Mohamadia ainsi
que la production locale de nouvelle catégorie de
produits tels les shampooings, les couches bébés, les
serviettes périodiques.

33 34

EXERCICE D’APPLICATION EXERCICE D’APPLICATION


Pour approvisionner sa nouvelle usine de produits
ménagers (javel, Sanicroix…), la nouvelle directrice,
qui gère les commandes de consommables de pièces
de rechange et veille sur la qualité de production
en usine, doit comparer les offres de plusieurs
fournisseurs. Son équipe a établi pour sélectionner
de la façon la plus objective possible les fournisseurs
potentiels, une grille d’appréciation comportant cinq
critères d’évaluation..

35 36

9
06/11/2016

EXERCICE D’APPLICATION
Travail à faire
 Les critères d’évaluation, retenus pour apprécier
l’offre de chaque fournisseurs, n’ont pas la même
importance relative: les critères ‘’offre de prix’’ et
‘’qualité’’ sont deux fois plus importants que les
critères ‘’conditions de paiements’’, garantie et SAV’’
et image de marque’’.
 Le responsable des achats vous demande de
déterminer le fournisseur à retenir.

37

10

Vous aimerez peut-être aussi