Vous êtes sur la page 1sur 3

CK AGGER

Sans micmacs, le grand Mick sort un album solo bien dans l'air
- conditionné - du temps. Mais rassurez-vous : même si les règles
du rock sont différentes, les Rolling Stones roulent toujours.

« Attention, il Rolling Stones continuent, eux. mais nullement désagréable. Même si


arrive! >> Affolement dans les couloirs Admis, respectés, familiers, indis- l'on aurait rêvé retrouver l'olibrius
de la maison de disques. On vérifie le pensables. Même si Michael Philip dans ses premières amours : le
niveau du soda dans la bouteille, Jagger batifole d'avantage dans les rhythm'n'blues râleur et poisseux ...
l'harmonie des cacahuètes dans la chroniques mondaines de la jet-set Entre deux gorgées d'eau gazeuse
soucoupe. Chance, la star est à internationale, que dans les fanzines -c'est fou---"-, Mick Jagger a répon-
l'heure. Simple, la bête. En jean et pour fidèles transis. Même si le rock du à nos questions. Avec l'aisance
tennis désinvoltes, pull jacquart et des Stones, « ça n'est plus ce que c'é- patiente du professionnel matois,
sourire éblouissant. La lippe célèbre tait », comme renaclent les déçus . rompu à toutes les pirouettes: «L'in-
laisse entrapercevoir le minuscule Entre rébellion et récupération, il n'y terview de Leonard Cohen dans Télé-
diamant incrusté dans l'incisive. L'ac- a qu'un petit air de succès. rama, j'ai beaucoup aimé. Tâchez · de
cent chante pendant les présenta- «Dites, Mick Jagger, est-ce qu'on faire aussi bien.. . » Avec l'agacement
tions : « Bonjoâr! Cowmen allé vô ? » peut encore jouer les rockers, à courtois devant les conventionnelles
Serrer la main de Mick Jagger, 41 ans? » Question vacharde et sem-· interrogations d'une première ren-
pour n'importe quel amateur de déci- piternelle. Que l'intéressé balaie contre. Avec les caprices un peu las
bels, c'est un peu toucher du doigt la d 'une boutade : «A cet âge, ü est plus de la star devant le photographe du
genèse. Vingt-deux ans de rock'n'roll facile de persévérer que de débuter ... » journal, transformé en paparazzi-
rassemblés dans une seule silhouette. Et de le prouver en galopant, il y a pied-de-grue.
Soixante-quinze kilos - à vue de nez trois ans, sur le chemin de deux - Pour commencer, la question
- de souvenirs. Des bons et des triomphales tournées-jogging à tra- rituelle à laquelle vous rie pouvez
mauvais. Satisfaction , la danse - on vers le monde. Devant des gamins échapper: pourquoi avoir attendu
disait le jerk - la plus longue et la curieux de voir enfin les idoles de aussi longtemps, plus de vingt ans,
plus désenchantée de l'été 1965. C'é- leurs papas, et des tontons nostal~- pour enregistrer un album solo ? Le

« A mon âge, il est plus facile


tait l'époque du combat des titans ques ravis de se laisser séduire à nou- manque de temps, de hardiesse? Ou
britanniques, par magazines-copains veau. bien jouer dans un groupe ne vous
interposés : Scarabées proprets contre En 1985, Mick Jagger est toujours satisfait-il plus ?
Pierres qui Roulent chahuteuses. là. Inutile de compter les rides. Un - Rassurez-vous, je fait toujours
Beatles ou Rolling Stones ? Les « entertainer » têtu et télégénique, partie des Rolling Stones! Mais j'a-
deux, en général ! · qui a su éviter le piège du rocker vais envie d'accomplir quelque chose
Soüvenez-vous. Odeurs de soufre, perclus mais vaillant. Le voilà qui pu- de différent, par moi-même. C'est un
fumets de scandales, syncopes assour- blie, mieux vaut tard que jamais, son comble, à chaque nouvel album des
dissantes. On ne laissait pas sortir les premier album solo en deux décades Stones, on me demandait invariable-
petites sœurs, de toute façon. Sym- de carrière mouvementée. Mister ment : « Hey Mick, quand vas-tu te
pathy for the devü ou Street fighting Mick en première ligne, sans ses décider à emegistrer ton propre dis-
man, des hymnes tapageurs qu'on
traduisait laborieusement, entre deux
quatre acolytes . L'ouvrage s'intitule
She's the boss, mais c'est toujours lui
que? » Maintenant que .c'est fait, tout
le monde s'en étonne .. . Après tout,
·!!
cours d'anglais. Un lutin blond, le patron. les autres musiciens . des Rolling -g
nommé Brian Jones, flottant dans Une escapade chapeautée par Bill Stones ont tous réalisé des emegistre- ~
une piscine. Une égérie pâle, Ma- Laswell et Nile Rodgers, deux pro- ments de leur côté, même Charlie 8
rianne Faithfull, entre deux policiers. ducteurs en vogue, laborantins de la Watts, qui a joué avec un groupe de
Et Keith Richard, le guitariste aux
gencives ébréchées, 'qui ressemblait
nouvelle musique noire new-
yorkaise. L'ensemble sonne ... disons
jazz. J'étais le seul à n'avoir pratique-
ment rien tenté en dehors du groupe.
J
c

~
au Capitaine Crochet de Peter Pan ... comme un travail de spécialistes. Un Tout s'est passé très vite, l'écriture ~
Et puis un terrain de stock-cars, quel- geme de rock policé et BCBG à la des chansons, l'emegistrement. Je ~
que part en Amérique, à Altamont, mode, dont raffolent les radios FM. pense que le résult~t n'est pas mal. N
une nuit de décembre 1969. Pendant Bien dans l'air - conditionné - du Mais le prochain disque sera encore c
que J agger minaude sur scène, on temps. Neuf chansons calibrées pour .
IDleux.. . ~
..,
relève un mort. Cauchemar et fin. et par le grand Mick, ·sans micmacs - Dans votre album, il y a une ~
d'un rêve. Woodstock, c'est fini. Les ni anicroches. Une fantaisie banale, chanson intitulée Lucky in love. Etes- ~

32 TEL ERA MA N" 1834 · 6 MA RS 1985


MUSIQUE
chanson, comme ça, vite fait, dans le
studio. Mais la · plupart du temps ,
c'est préparé à l'avance.
- Toutes les chansons des Rolling
Stones sont co-signées par Mick Jag-
ger et Keith Richard. Qui fait vrai-
ment quoi, dans l'élaboration d'un
morceau?
- Parfois je ne m'en souviens pas
moi-même ! Pendant assez long-
temps, j'ai eu l'habitude d'écrire les
paroles. Depuis quelques années je
me mêle davantage de musique. Par-
fois j'ai une idée de mélodie, et Keith
y adapte un début de texte. Les
chansons des Rolling Stones, c'est
comme la cuisine chinoise ; une
combinaison d'ingrédients, avec quel-
ques épices.
- Après tant d'années, que peu-
vent encore espérer les Rolling
Stones ? Donner un concert en
Chine ? Enregistrer un disque sur la
Lune ? Découvrir le secret · de l'im-
mortalité?
- Je pensais, comme vous, que
nous avions tout épuisé. Et puis j'ai
été très surpris de constater que ce
sont nos dernières tournées qui ont
remporté le plus de succès ! Aux
Etats -Unis, nous avons joué devant
plus d'un demi-million de specta-
teurs, et il n'était pàs besoin d'être un
mathématicien génial pour constater
que 75 % d'entre eux n'avaient ja-
mais vu le groupe sur scène. Ce qui

rle persévérer que de débuter»


vous quelqu'un de chanceux ? Angleterre, les femmes n'ont obtenu prouve que nous avons encore beau-
- L'amour occupe une grande le droit de vote qu'en 1941, il y a coup de travail ...
partie de la vie, n'est-ce pas? J'ai quarante ans . Je suis favorable à leur - Quelle est votre vision du rock,
connu de fichus moments, mais beau- émancipation, bien sûr, mais je ne en 1985 ? Pensez.. vous qu'il possède la
coup de bons aussi. J'ai vécu sans pense pas qu'elles soient meilleures même urgence, la même force qu'à
être obsédé par la chance. Elle est ou supérieures aux hommes. Elles vos débuts? Qu'il véhicule toujours
toujours là, dans une vie, une car- devraient être considérées et traitées ces vieilles idées de rébellion, d'ou-
rière, le tout est de la saisir au vol. en égales, dans le monde du travail trage?
La chanson parle d'amour, mais aussi par exemple. Elles ont encore beau- - Les règles sont différentes, les
de jeu. Pourtant je déteste cela ! coup de chemin à faire , il y a telle- idées aussi. Mais les moteurs princi-
Mais j'aime bien l'imagerie, les che- ment d'idées reçues ... paux, les thèmes, fonctionnent en-
vaux, les tapis verts. C'est très fami- - Vous préparez actuellement le core. La musique s'est standardisée,
lier, très ancré dans la vie britanni- prochain album des Rolling Stones. on soigne davantage le son, le travail
que. Les méchantes langues affirment que en studio. Mais· avant tout, le rock
- Dans la chanson intitulée Slu!'s vous avez une curieuse façon de tra- c'est un son, une voix et quelques
the boss, vous vous débattez avec une vailler, vous enfermant des nuits en- phrases. J'essaie de continuer à écrire
jeune personne pour le moins autori- tières dans un studio, enregistrant des à propos des rapports humains, en
taire, qui «porte le pantalon». C'est kilomètres de bandes, quitte à faire le abordant parfois des problèmes so-
un clin d'œil taquin au féminisme, ou pénible tri ensuite... ciaux ou politiques. Rien n'a vrai-
un couplet affreusement macho? - Ça ne se passe pas tout à fait .ment changé .. .
- Hé, c'est une blague ! ll n'y a comme cela. Nous travaillons environ - On aime à comparer la « riva-
pas vraiment d'intention cachée. Je quinze chansons, en essayant des lité» entre Michael Jackson et Prince,
respecte le mouvement de libération rythmes différents, des arrangements à celle qUi opposait, dans les années
des femmes , qui ressemble d'ailleurs nouveaux. ll y a aussi une part d'im- soiXante, les Beatles aux Rolling
à tous les autres, avec une histoire provisation. Tenez, l'autre nuit, en Stones. Les gentils contre les mé-
douloureuse, difficile. Songez qu'en attendant le groupe, j'ai écris une chants ...

TELERAMA N" 1834 - 6 MA RS 1985 33


MUSIQUE
MICK JAGGER (suite de la page 33)
- Ce sont des histoires de journalistes ! Je pense que
Michael Jackson est très limité, justement à cause de ce
LE NOUVEAU
style gentil, « goody-goody ». Je préfère Prince, il a plus
de possibilités de s'évader.
- On prétend que vous préparez votre biographie ...
ALAN PARSONS
C'EST
- J'ai commencé, mais quel ennui! C'est comme ces
dîners entre copains où l'on se met à parler du bon vieux
temps. Le problème, c'est que si l'on n'écrit pas, on
oublie vite . Bill Wyman, par exemple, collectionne tout
ce qui se rapporte à l'histoire du groupe , et le met sur
ordinateur. Mais ce sont des faits, pas des impressions.
Ce qui m'intéresse , c'est de raconter à ma façon l'histoire
DU BRONZE!
d'une époque.
- Malgré quelques films diversement appréciés,
conune Performance ou Ned Kelly, il semble que le cinéma
ne vous ait pas encore offert le rôle de vos rêves. Des
artistes comme David Bowie ou Sting, ont eu plus de
chance. Etre acteur, c'est difficile pour une rock star?
-C'est un problème de temps. Et de talent.
Je ne suis pas un acteur professionnel et je ne peux
espérer décrocher un rôle extraordinaire. juste pour mes
beaux yeux. Je pourrais tourner des navets en
espérant faire enfin un bon film. Mais je préfère travail-
ler sur des projets comme cette vidéo , tournée pour mon VULTURE
disque. C'est une sorte de « long-court-métrage » d'une
heure , dont j'ai écrit le script autour de cinq chansons.
J'y joue le rôle d'un type qui ne s'intéresse pas à grand-
CULTURE
· chose ...
- Voici une liste de personnages célèbres que vous
avez côtoyés, ou de noms liés à votre carrière. En
quelques mots, pouvez-vous en brosser les portraits?
John Lennon, d'abord ...
- Un rude bonhomme! Peut être ne prenait il pas
assez de précautions dans sa façon de manier l'humour.
ll était très acerbe. Un type merveilleux.
- Elm Presley ...
- Quel talent! C'est étrange de penser qu'il n'a ja-
mais vraiment écrit de chansons. Mais il les transcendait
avec sa voix, son style. Même après sa mort. Et puis quel
terrible goût vestimentaire !
- Keith Richard ...
- Lui, en matière de goût vestimentaire, c'est autre
chose ... C'est un « songwriter » très talentueux. ll a créé
un style de guitare qui demeurera. n a certainement
influencé le hard rock.
- Marianne Faithfull ...
- Elle aurait pu devenir une très grande actrice. Je
crois que ça l'intéressait plus que de chanter. J'adore son
disque, Broken English.
- Altamont, en 1969...
- Un endroit sinistre! Une des plus grandes peurs de
ma vie. Mais il fallait bien finir le show ...
-Jean-Luc Godard .••
-Depuis One plus One, en 1968, je ne le vois plus
beaucoup . Mais il semble faire davantage scandale
chez vous que le rock , ces temps-ci ...
- La jet-set...
- Qu'est-ce que c'est? On dirait un terme des années
50 ... Rien à voir avec moi.
-Le fisc ...
- Des gens charmants . Nous avons connu des pro-
blèmes , mais le rock entier leur doit beaucoup ... 33T, MUSICASSETTE, COMPACT DISC
- Les ~ nineties » ...
- Ça sonne bien. On essaiera d'y arriver.
Propos recueilm par
PHILIPPE BARBOf

TELERAMA N° /834 · 6 MARS /985 35

Vous aimerez peut-être aussi