Vous êtes sur la page 1sur 50

Manuel des politiques de gestion des ressources humaines

PRÉSENTATION

Ce manuel énonce les politiques et procédures qui régissent les activités de Pallia-
Vie et de la Maison de soins palliatifs de la Rivière-du-Nord. L organisme sera
nommé, pour les besoins du texte « Pallia-Vie » puisque ce dernier représente le
nom officiel regroupant les deux entités. Les politiques et procédures apparaissant
dans le manuel y sont incluses afin qu elles soient respectées et appliquées, sauf
dans les cas exceptionnels où une autorisation ou une dérogation préalable a été
obtenue. Les demandes de dérogation doivent être transmises aux ressources
humaines ou encore par la voie hiérarchique habituelle jusqu à la direction générale
ou au comité exécutif.

S il vous arrivait de ne pas comprendre la signification ou l application d une


politique ou d une procédure, ou si vous aviez lieu de croire que l une des décisions
que vous envisagez de prendre pourrait avoir des conséquences ou encore créer
des préjudices, veuillez consulter la personne responsable de votre service (votre
supérieur immédiat), les ressources humaines ou la direction générale pour ceux
qui y relèvent.

Nous serions heureux de recevoir vos commentaires et suggestions, de même que


toutes recommandations que vous aimeriez faire pour améliorer ce manuel.

Nous espérons enfin que ce manuel constituera pour vous un instrument utile qui
vous aidera à vous acquitter de vos responsabilités avec succès et surtout œuvrer
avec aisance dans votre milieu de travail ou de bénévolat.

Le présent Manuel des politiques de gestion des ressources humaines a été finalisé
au printemps 2016. Malgré tout le soin qui a été porté à sa révision, il est possible
que des erreurs ou omissions se soient glissées par inadvertance. Si vous en
découvrez, n hésitez pas à nous le signaler

Afin de faciliter la lecture du présent manuel, nous avons employé le masculin


comme genre neutre pour désigner aussi bien les femmes que les hommes.

1
TABLE DES MATIÈRES
I. Objectifs et portée des politiques
II. Valeurs organisationnelles
III. Philosophie de gestion
IV. Équité en matière d emploi
V. Structure organisationnelle et décisionnelle
VI. Recrutement, sélection et embauche (processus de dotation)
VII. Période de probation
VIII. Dossier de l employé
IX. Statut du personnel
X. Catégories d emplois
XI. Horaire et semaine de travail
XII. Feuille de temps
XIII. Salaire et paie
XIV. Équité salariale
XV. Gestion de la rémunération et augmentation salariale (voir politique
salariale)
XVI. Temps supplémentaires
XVII. Retards et absences
XVIII. Congés à court et long terme
XIX. Jours fériés
XX. Congés circonstanciels et congés pour décès
XXI. Vacances ou congés annuels
XXII. Politique sur l ancienneté
XXIII. Politique de conciliation travail vie personnelle
XXIV. Avis disciplinaire au dossier de l employé
XXV. Évaluation annuelle de rendement
XXVI. Remboursement de frais de déplacements, de voyage et de repas
XXVII. Politique contre la discrimination, le harcèlement et la violence
XXVIII. Politique de formation, de développement professionnel et de
perfectionnement
XXIX. Politique sur la reconnaissance de l engagement du personnel et des
bénévoles (anniversaire de service)
XXX. Politique de dénonciation
XXXI. Santé, sécurité et environnement de travail sain
XXXII. Tenue vestimentaire
XXXIII. Fin d emploi : lettre de confirmation d emploi certificat de travail et
lettre de référence
XXXIV. Autorisation pour les références
XXXV. Adoption et révision des politiques de gestion des ressources humaines

Signature d accusé réception et de lecture du document

2
I. Objectifs et portée des politiques

L objectif général du présent Manuel des politiques de gestion des ressources


humaines est d informer les employés et les bénévoles de ce que Pallia-Vie, entité
globale, attend d eux et de ce qu ils peuvent s attendre de la part de l organisme
Ce manuel se veut un relevé des règles et pratiques reliées aux employés et
bénévoles de Pallia-Vie. Il est conçu pour servir de guide afin d aider l ensemble des
ressources humaines à comprendre quelques-uns des avantages, politiques,
procédures, règles et conditions de travail établis par l organisme actuellement,
lesquels peuvent être modifiés en tout temps à la discrétion de Pallia-Vie ou en
fonction des lois et normes du travail du Québec.
Pallia-Vie est libre de prendre toute décision administrative relativement aux
politiques qui ne sont pas formulées dans les pages suivantes. L organisme peut
aussi adopter, modifier ou abroger toute politique qui doit être respectée par les
employés ou les bénévoles.

De manière structurée, le Manuel des politiques de gestion des ressources


humaines vise à:
orienter et encadrer la gestion des ressources humaines dans l ensemble des
différents services tout en favorisant l harmonie interne;
reconnaître et favoriser l apport de chaque personne à la réalisation de la
mission de chaque organisme;
assurer la cohésion entre les gens et les différentes équipes de travail afin de
favoriser l harmonie dans l exercice des responsabilités et refléter les valeurs
partagées;
favoriser une contribution soutenue des employés et des bénévoles à la
réalisation de la mission de chaque organisme;
préciser les valeurs privilégiées et en assurer la promotion avec et auprès des
employés et des bénévoles;
orienter les attitudes et les comportements dans le sens des valeurs
organisationnelles retenues.

Puisque les employés et les bénévoles constituent la principale ressource en soins


palliatifs, la réalisation de ces objectifs contribue directement au maintien et au
développement de l organisme et à la qualité des services offerts. Par le biais de
l ensemble des politiques, l'organisme reconnaît la relation étroite entre son
développement et celui des personnes qui y œuvrent.

II. Valeurs organisationnelles

En lien avec la réalisation de la mission de notre organisation, trois valeurs ont été
identifiées et retenues pour guider nos actions et orienter nos décisions. Ces
valeurs de compassion, de respect et de dignité sont également reflétées à travers
nos politiques de gestion des ressources humaines et s articulent également et
principalement à travers notre philosophie de gestion.

3
III. Philosophie de gestion

La philosophie de gestion des ressources humaines de la Maison de soins palliatifs


de la Rivière-du-Nord et de Pallia-Vie est axée sur les missions des entités et
s exprime autour des valeurs des organismes : compassion, respect et dignité. Cette
philosophie de gestion s appuie sur l importance que les deux organismes
accordent à la qualité des services à dispenser à la clientèle, aux patients et à leur
famille, aux proches ainsi qu aux endeuillés, mais aussi sur la certitude que
l ensemble des ressources humaines représente la source de cette qualité

La philosophie de gestion implique un engagement partagé provenant tant des


administrateurs, des gestionnaires, du personnel, des médecins que des bénévoles
pour le maintien et le développement de services de qualité. La philosophie de
gestion suscite donc une adhésion de l ensemble de ces gens
Notre philosophie de gestion prend ses assises tant sur l équipe que sur l humain
Cette orientation met l emphase sur les compétences des ressources humaines, sur
la responsabilisation et la mobilisation et sur la communication dans un mode de
gestion proactive.

Orientés vers les compétences en prenant les moyens pour:


démontrer que le processus de dotation est équitable, transparent et
respectueux;
exprimer et clarifier aux ressources humaines ce qui est attendu dans leur rôle;
que le personnel et les bénévoles s assurent de posséder les connaissances
(savoir), les habiletés (savoir-faire) et les attitudes (savoir-être) requises pour
l exécution de leur travail;
encourager le partage d expertises dans une recherche de complémentarité et de
continuité;
se partager, avec le personnel et les bénévoles, la responsabilité du
développement des compétences exigées;
reconnaître la contribution et l apport de chaque employé qui représente le cœur
des services.

Favorisons la responsabilisation et la mobilisation des ressources pour:


contribuer individuellement et collectivement à développer et à maintenir un
climat de travail harmonieux tout en étant conscient de son impact sur le climat
organisationnel et sur les opérations;
faciliter et orienter la prise de décision à chaque niveau de l organisation;
s assurer que l ensemble des ressources humaines agisse en accord avec les
valeurs organisationnelles orientées vers le patient;
encourager le travail d équipe, le partage des responsabilités et la coopération;
se doter, sur le plan organisationnel, de pratique de gestion tournées vers
l ouverture aux solutions et suggestions face aux défis organisationnels;
soutenir et accompagner les ressources humaines par le biais de mécanismes
informels et formels mis en place et connus;

4
utiliser de manière optimale toutes les formes de ressources (humaines,
matérielles, technologiques, etc.) pour offrir des services de qualité dans un
contexte de saine gestion financière.

Reconnaissons l importance d une communication et d une gestion proactive en :


maintenant un climat organisationnel humain facilitant les échanges et les
solutions;
favorisant la transparence, l authenticité et la confiance dans les
communications;
démontrant une écoute des idées et besoins, préoccupations et suggestions des
employés à chaque niveau et des bénévoles;
privilégiant une transmission de l information, une consultation et des échanges
entre gestionnaires et employés;
utilisant un langage et des attitudes empreints de respect;
encourageant le développement d initiatives constructives malgré les diverses
contraintes;
consultant les gestionnaires lorsque la direction souhaite entamer un projet ou
implanter une nouveauté;
restant à l affût de pistes novatrices qui suscitent l action et l engagement

Pour permettre à l organisation d appliquer sa philosophie de gestion en toute


conformité, l engagement réciproque des parties concernées est attendu et
permettra, ensemble, de réaliser pleinement la mission de chaque organisme. La
philosophie oriente les décisions et les actions opérationnelles et destinées à
l ensemble des ressources humaines sur trois grands intérêts : les compétences des
ressources humaines, sur la responsabilisation et la mobilisation et sur la
communication dans un mode de gestion proactive. La présente philosophie de
gestion prend ses assises sur des engagements de la direction et se concrétise par
le biais de pratiques, attitudes, gestes et actions concrètes de la part de l ensemble
des personnes touchées par la philosophie de gestion.

IV. Équité en matière d’emploi

ÉNONCÉ
La direction de l organisme croit à l équité en matière d emploi pour tous les
employés et bénévoles et soutient une telle équité; elle s attend à ce que
l ensemble des ressources humaines en fasse autant. En accord avec cette politique,
l organisme embauchera et rémunérera les employés sur la base des compétences
et des habiletés requises et en fonction du poste occupé.
Pallia-Vie ne fera pas de discrimination illégale et s attend à ce que les employés
n en fassent pas non plus contre un postulant à l emploi ou toute autre personne
en raison de l'origine ethnique ou nationale, la couleur, le sexe, la grossesse,
l'orientation sexuelle, l'état civil, l'âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la
religion, les convictions politiques, la langue, la condition sociale, un handicap ou

5
l'utilisation d'un moyen pour pallier à ce handicap ou tout autre motif interdit par
la loi.

L équité, signifie d offrir un traitement équivalent à toutes les personnes et les


équipes de travail et ainsi que des modes de fonctionnement appliqués avec
transparence et de façon analogue.

V. Structure organisationnelle et décisionnelle

Le conseil d administration ainsi que la direction générale reconnaissent


l importance de la consultation auprès des coordonnateurs et responsables des
divers services de l organisme et souhaitent respecter la hiérarchique établie.

OBJECTIFS de la structure organisationnelle


mettre en valeur les rôles et responsabilités de chacun des niveaux et services
dans la prise de décisions;
identifier les rôles et responsabilités de chacun des comités dans la réalisation
d objectifs précis;
permettre de distinguer les décisions qui représentent des orientations
stratégiques de celles de nature opérationnelles;
favoriser une collaboration soutenue et une compréhension entre les différents
niveaux.

CONSEIL D ADMINISTRATION
Le conseil d administration constitue l instance finale en ce qui concerne la prise de
décision d ordre organisationnelle, financière et stratégique.

Responsabilités:
initier, développer et implanter l ensemble des orientations stratégiques de
l organisation;
s engager auprès des entités financières qui agissent comme bailleurs de fond
ainsi qu auprès des donateurs externes à respecter les engagements prévus et à
réaliser la mission à l intérieur du budget établi;
rendre compte de l intégrité des dépenses financières à l intérieur des lignes
directrices contractuelles convenues avec le Centre Intégré de Santé et des
Services Sociaux des Laurentides;
approuver les politiques organisationnelles;
établir le mandat et les responsabilités de la direction générale.

Les communications entre le conseil d administration et le reste de l organisation


se font à travers de la direction générale.

6
COMITÉ EXÉCUTIF
Le comité exécutif est composé de la présidence du conseil d administration ainsi
que d au moins trois membres du conseil d administration qui comblent les
fonctions de secrétaire, trésorier ainsi qu un rôle de représentant des
administrateurs.

Responsabilités :
appliquer les orientations stratégiques identifiées par le conseil d administration;
s engager auprès du conseil d administration à encadrer les opérations à
l intérieur d un budget et de paramètres préétablis;
rendre compte de l intégrité des dépenses financières à l intérieur des lignes
directrices convenues.

ÉQUIPE DE GESTION
L équipe de gestion est composée de la direction générale, des responsables et des
coordonnateurs de chaque service.
Ce comité:
discute de nouvelles initiatives à partir d un point de vue opérationnel aussi bien
que d un point de vue organisationnel;
veille à l application des politiques et procédures et les communique à l ensemble
de l organisation;
représente une tribune à travers laquelle les participants peuvent apporter un
feedback et des recommandations sur des situations d ordre opérationnel ou
organisationnel;
fournit une tribune afin de faciliter l atteinte d un consensus et la prise de décision
autour des problèmes relatifs aux procédures opérationnelles se répercutant soit
sur les bénévoles ou les employés de diverses équipes;
partage l information concernant des nouvelles procédures et pratiques en
respect du secteur opérationnel concerné;
identifie des stratégies pour faciliter l implantation des initiatives de chaque
service.

Il s agit aussi d une tribune à travers laquelle les responsables et les coordonnateurs
peuvent échanger sur les développements significatifs de leur service respectif et
discuter des questions ou problèmes d intérêt commun et de l implantation de
nouvelles initiatives.

7
VI. Recrutement, sélection et embauche (processus de dotation)

ÉNONCÉ
Les décisions touchant l embauche des employés doivent respecter la planification
des ressources humaines en vigueur.

Le recrutement, la sélection et l embauche des candidats de qualité doit se faire en


conformité à notre politique sur l équité en matière d emploi et de façon à ce que
l'organisme puisse compter sur des employés compétents, motivés et engagés
envers la mission.
Le processus de dotation s appuie sur les exigences du poste à pourvoir, des
compétences requises et celles du candidat.

POLITIQUE
Toutes démarches de recrutement, sélection et d embauche sont planifiées et
s appuient sur une connaissance précise des besoins à combler et d un profil des
compétences clairement identifiées.

La création de tout nouveau poste rémunéré devra avoir reçu, au préalable, l'aval
du conseil d'administration.
Avant de procéder au recrutement pour un poste, la direction générale et le
responsable du service concerné doivent déterminer s il est justifié de pourvoir au
poste vacant ou déterminer si le poste vacant peut faire l objet d une
restructuration de façon à ce que ses diverses fonctions soient exécutées de
manière plus efficace.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

La première démarche consiste à mettre à jour les données relatives à la description de poste;
L adjointe aux ressources humaines doit être avisé du besoin à combler avec toute l information
nécessaire pour pouvoir procéder à l affichage du poste ;
L adjointe aux ressources humaines procède donc à l affichage interne et externe, selon le cas,
en fonction du poste à combler ;
Le poste à combler est alors inscrit sur notre site internet dans la section « emploi par l adjointe
aux ressources humaines ;
Les curriculum vitae reçus devraient être conservés pour une période de six mois, au terme de
laquelle ils doivent être détruits.

MODALITÉS DE SÉLECTION ET D ENTREVUES

La présélection, pour toutes les catégories d emplois, à l exception des emplois aux soins, est
effectuée par l adjointe aux ressources humaines qui recommande les candidats à retenir pour
une entrevue ;
La sélection des candidats pour les postes aux soins est effectuée par la coordonnatrice aux soins
conjointement avec l adjointe aux ressources humaines ;

8
Les entrevues sont la responsabilité d un comité de sélection composé au minimum de deux
personnes, dont le responsable du service ainsi que l adjointe aux ressources humaines ;
Les entrevues pour des postes de professionnels et de cadres font appel à un comité composé
d au moins trois personnes incluant la direction générale et au moins un administrateur du
conseil d administration ;
Tout au long de l entrevue et afin que le candidat retenu puisse choisir en toute connaissance
de cause de travailler pour l organisme, il reçoit suffisamment d information quant aux
conditions de travail en vigueur et quant à la tâche qu il aura à assumer;
Le responsable du service concerné ou le comité de sélection détermine l ordre de priorité des
candidats à retenir, s il y a lieu;
Ce comité prend la décision d engager l employé, s il y a lieu ;
Par respect pour les candidats qui se sont déplacé pour l entrevue, il est important d'aviser les
candidats non retenus par courriel ou téléphone une fois le processus terminé.

MODALITÉS D EMBAUCHE
Avant qu une offre soit présentée à un candidat sélectionné :
L adjointe aux ressources humaines vérifie et obtient par écrit les références du candidat après
avoir obtenu par écrit son consentement (voir formulaire d autorisation de références);
L adjointe aux ressources humaines se charge de rédiger la lettre d embauche ou le contrat de
travail de l employé cadres et professionnels en conformité à notre politique salariale

VII. Période de probation

PORTÉE
La politique portant sur la période de probation s adresse à tous les employés quel que
soit leur statut d emploi et leur catégorie

DÉFINITION
Période qui débute dès l entrée en fonction de l employé et qui sert à apprécier les
aptitudes professionnelles de l employé (savoir, savoir-être, savoir-faire).

MODALITÉS
Tout employé doit se soumettre à une période de probation de trois (3) à six (6) mois (tel que
précisé dans le contrat de travail) à compter de la première journée de travail;
La durée de la période de probation varie selon la fonction occupée;
Dès les premiers jours de l entrée en fonction, le supérieur immédiat et l employé doivent
revoir ensemble la description de poste pour s assurer d une compréhension commune des
responsabilités identifiées ;
L employé est en évaluation tout au cours de sa période de probation variant de à mois
Cette période permet à l employé de s adapter à l organisation et permet également, le cas
échéant, de faire les mises au point et les réajustements qui peuvent être requis;

9
Environ deux (2) semaines avant la fin de la période de probation, l adjointe aux ressources
humaines informe le supérieur immédiat de l employé qu il devra procéder à une évaluation
écrite de fin de probation;
Avant que ne se termine la période probatoire, le supérieur immédiat devra apprécier le
rendement de l employé en fonction de l appréciation des savoirs démontrés et nécessaires
pour la fonction;
Le supérieur immédiat qui le juge nécessaire peut prolonger la période de probation de
l employé pour une durée maximale de trois mois en y indiquant les changements attendus
ainsi que la date des prochaines rencontres L employé doit en être informé par écrit et doit
signer le document indiquant ces modalités. Une deuxième évaluation écrite de fin de
probation sera effectuée à la fin de la nouvelle période identifiée;

Également, pour tout changement d affectation d un employé, une période de probation


conforme au statut est remise en vigueur.

VIII. Dossier de l’employé

PORTÉE
Les pratiques reliées à la gestion du dossier de l employé s adresse à l ensemble des employés
qu ils soient permanents, « sur appel », à temps plein ou à temps partiel.

ÉNONCÉ
Les dossiers des employés sont conservés dans un endroit à accès limité dans le but de
préserver le caractère confidentiel des renseignements relatifs à chaque employé. Il est
également du devoir et de la responsabilité implicite des employés eux-mêmes de ne pas laisser
leurs documents confidentiels à leur poste de travail ou accessibles.

MODALITÉS

Pour tout nouveau membre du personnel engagé, l adjointe aux ressources humaines doit
s assurer que le dossier de l employé contienne les documents suivants :
lettre d embauche signée ou contrat signé ;
fiche de route ou feuille d intégration de l employé ;
fiche d informations personnelles ;
contrat d engagement et de confidentialité ;
accusé de réception du manuel de politiques de gestion des ressources humaines ;
un spécimen de chèque ;
le curriculum vitae de l employé;
références ;
copie de la licence pour les infirmières-auxiliaires ;
copie du droit d exercice pour les infirmières ;
formulaires d impôts fédéral et provincial ;

10
Par la suite, les documents suivants peuvent s ajouter :
toutes demandes de congé sans solde et ou vacances ;
certificat médical pour maladie ou accident de travail ;
évaluation annuelle de rendement ;
avis de redressement de la performance.

Accès à votre propre dossier :


Les employés peuvent, à tout moment, demander de consulter, au bureau des ressources
humaines, le contenu de leur dossier en formulant une demande à l adjointe aux ressources
humaines Aucun document ne peut être retiré du dossier, mais il est possible d en faire des
copies si l employé le désire

Modification des informations au dossier de l employé :


Il est important que l employé déclare aussi rapidement que possible aux ressources humaines
toutes modifications à son adresse, les coordonnées de la personne à communiquer en cas
d urgence, les personnes à charge, le changement de compte de banque ou sa fermeture, etc.
Il est dans le meilleur intérêt de l employé d informer les ressources humaines sur ces
changements puisque ces informations sont constamment consultées pour les paies. À défaut
de nous en informer dans les délais qui s appliquent, toute transaction supplémentaire qui devra
être faite par les ressources humaines et qui engendre des coûts pourrait être à la charge de
l employé

Les employés doivent également informer les ressources humaines de tout changement qui
pourrait affecter leur situation fiscale.

IX. Statut du personnel

ÉNONCÉ
Tous les employés, quel que soit leur catégorie d emploi et leur statut, sont embauchés selon
les modalités relatives au poste occupé.

POLITIQUE
De par la nature de ses opérations, Pallia-Vie peut offrir trois (3) types de contrats à ses
employés :
contrat régulier à durée indéterminée (employé permanent régulier, sans date de fin à son
contrat);
contrat sur appel à durée indéterminée (employé en remplacement nommé « sur appel »,
sans date de fin à son contrat);
contrat à durée déterminée (employé contractuel).

11
MODALITÉS
Contrat régulier à durée indéterminée (employé permanent régulier) :

Cette catégorie s applique aux membres du personnel embauchés pour occuper des fonctions
sur une base régulière, permanente, au sein de Pallia-Vie et dont le contrat de travail ne précise
aucune date de fin.
Ces fonctions sont nécessaires aux opérations minimales courantes de l organisme nonobstant
le volume de travail à accomplir.

Contrat sur appel à durée indéterminée (employés « sur appel ») :

Cette catégorie s applique aux membres du personnel embauchés pour occuper des fonctions
sur une base ponctuelle et de manière irrégulière afin de répondre aux besoins des opérations
minimales courantes de l organisme L employé est appelé à remplacer pour un ou plusieurs
quart s de travail d un employé absent
Un contrat sur appel à durée indéterminée n entraîne pas nécessairement la signature d un
contrat régulier à durée indéterminée.

Contrat à durée déterminée (employé contractuel) :

Cette catégorie s applique aux membres du personnel dont l offre d emploi stipule une date de
fin de mandat ou de contrat.
Il s agit d un emploi de nature ponctuelle où le poste est créé provisoirement pour effectuer un
travail spécifique, généralement de courte durée. Il peut également s agir d un contrat de travail
pour un remplacement d un congé de maladie ou encore un congé de maternité / paternité.
Le cumul de contrats à durée déterminée n entraîne pas la signature d un contrat à durée
indéterminée.

X. Catégories d’emplois

Bien que l organisation soit dotée de classes salariales incluses dans la politique salariale,
l ensemble des postes se retrouvent dans des catégories d emplois diverses La catégorie
d emploi n est aucunement reliée aux classes salariales, elles représentent uniquement un
aspect administratif pour départager les catégories. Chaque catégorie d emploi participe
activement à la réalisation de la mission de l organisme et leur interaction est essentielle au bon
fonctionnement.
L organisme regroupe cinq catégories d emplois qui assurent l ensemble des services

Personnel cadre
Cette catégorie comprend les postes suivants :
Direction générale
Coordonnatrice aux soins
Responsable des services administratifs et des installations physiques
Coordonnatrice de Pallia-Vie
Coordonnatrice des bénévoles
Responsable des services alimentaires

12
Personnel professionnel
Cette catégorie comprend le poste suivant :
Psychologue

Personnel administratif
Cette catégorie comprend les postes suivants :
Coordonnatrice aux événements
Adjointe aux ressources humaines
Adjointe administrative

Personnel aux soins et à l accompagnement


Cette catégorie comprend les postes suivants :
Infirmière Maison de soins palliatifs de la Rivière-du-Nord
Infirmière auxiliaire - Maison de soins palliatifs de la Rivière-du-Nord
Infirmière Pallia-Vie
Préposée aux bénéficiaires - Maison de soins palliatifs de la Rivière-du-Nord

Personnel de soutien
Cette catégorie comprend les postes suivants :
Cuisinier
Préposé à l entretien

XI. Horaire et semaine de travail

PORTÉE
Les informations ci-dessous visent l ensemble des employés et des bénévoles qui ont des
assignations régulières
POLITIQUE
L'horaire de travail, le nombre d heures par jour et les responsabilités qui incombent au poste
occupé par l employé ou le bénévole lui sont confirmés avant son entrée en fonction. Toutefois,
en fonction des besoins organisationnels l horaire de travail assigné peut être revu et une
demande de changement d assignation de quart de travail ou de bénévolat peut être formulée
à la personne responsable du service auquel l employé ou le bénévole est rattaché

Les horaires de travail tout comme le nombre d heures travaillées quotidiennement pour chaque
employé et bénévole varient d un poste à l autre. Les horaires octroyés aux bénévoles le sont
en fonction de la disponibilité annoncée initialement.

Aucun employé ou bénévole ne peut modifier son horaire de travail, le nombre d heures requis
à l exercice de la fonction ou ses responsabilités sans avoir obtenu au préalable l'autorisation du
responsable du service auquel il est rattaché.

En plus de bénéficier d un horaire de travail allégé, le personnel aux soins peut se prévaloir de
l horaire de travail rattaché à la conciliation travail vie personnelle.

13
MODALITÉS
En fonction de la catégorie d emplois, le nombre d heures représentant une semaine dite
normale de travail ou encore une quinzaine normale varie et est exprimé comme tel dans le
contrat de travail ou lettre d embauche

Une semaine normale de travail pour le personnel cadre, le personnel administratif, le personnel
de soutien, pour les infirmières de Pallia-Vie et pour le poste de psychologue varie jusqu à
concurrence de 37.5 heures calculées du dimanche au samedi mais sont normalement travaillées
entre le lundi et le vendredi.

Une quinzaine normale de travail pour le personnel aux soins varie de 49 à 50.75 heures
calculées du dimanche au samedi, quatorze (14) jours plus tard.

Les employés prennent 60 minutes de pause-repas non-payée normalement entre 11h30 et


13h30 pour le quart de jour. Les heures de travail ne comptent donc pas le temps pris pour la
pause-repas. Les employés doivent prendre le temps convenu pour leur repas, le tout aux
endroits prévus à cet effet.

Modali é de l ho ai e de a ail d pe onnel cad e admini a if e d po e de p cholog e :

Afin d assurer plus de flexibilité dans la conciliation travail-vie personnelle, les employés de ces
catégories peuvent opter pour un horaire de travail régulier où le début du quart de travail se
situe entre 7h30 et 9h00. Le tout, afin de répondre aux divers besoins internes et externes, selon
le poste occupé.

La semaine normale de travail est répartie du lundi au vendredi.


L horaire de travail du personnel cadre varie selon les circonstances et les exigences de l emploi,
mais doit minimalement se dérouler entre 9h00 et 15h30.
Tout horaire de travail différent doit être approuvé par la direction générale.
Les heures de travail doivent être complétées sur les lieux de travail directement. Le travail à
l extérieur du bureau ou à partir de la maison n est permis que sur une autorisation préalable de
la direction générale et sur une base d exception
Le poste de coordonnateur aux événements est toutefois appelé à travailler à l extérieur des
heures et journées régulières afin de répondre aux exigences du poste.

Modali é de l ho ai e de a ail d pe onnel a oin de la Maison et le personnel de


soutien :
Les opérations de la Maison de soins étant en continu, il va sans dire qu afin de répondre aux
besoins de la clientèle les horaires de travail se suivent sans interruption entre les quarts de
travail et ceux-ci couvrent les vingt-quatre heures d une journée.

Les horaires de travail réduits sur une quinzaine permettent d assurer une flexibilité dans la
conciliation travail-vie personnelle.

14
Modali é de l ho ai e de a ail pécifi e d pe onnel a oin :
Pour le personnel aux soins, des postes de 2/14, 5/14, 7/14 et 9/14 représentent les horaires de
travail répartis sur deux semaines. La coordonnatrice aux soins, établie, et ce, pour chaque
fonction, le nombre de postes ouverts qui pourront bénéficier d un horaire de deux (2), cinq (5)
ou neuf jours répartis sur les jours d une même période puisque ces horaires sont
complémentaires et qu il faut maintenir ces postes dans un esprit de continuité des opérations
et des services, sans engendrer du temps supplémentaire ou des inconvénients à l organisation
notés par la coordonnatrice.

Les modalités relatives à l accessibilité à ces horaires sont identifiés dans la section conciliation
travail vie personnelle du présent manuel, indiquant ainsi qu un horaire encore plus allégé
pourrait être disponible aux employés qui le demandent afin de mieux concilier travail et vie
personnelle, et ce, seulement si un poste à raison de deux (2), cinq (5) ou neuf (9) jours sur
quatorze (14) se trouvait ouvert.

En fonction des réalités organisationnelles, l horaire de travail sera réparti comme suit et
l employé doit en être conscient avant de soumettre sa candidature : L horaire correspondra au
poste ouvert affiché tout en considérant que les journées pourraient ne pas être successives et
incluraient une fin de semaine sur deux.

La personne qui occupe le poste à raison de , soit l horaire complémentaire, travaillera selon
l horaire suivant :
L horaire correspondra au poste ouvert affiché tout en considérant que les journées ne seraient
pas successives et incluraient une fin de semaine sur deux.

Quant à l horaire de deux jours sur les , ils auront lieu les :
journées complémentaires aux postes 5/14

Si la personne satisfait aux exigences de la politique de « conciliation travail vie personnelle »


et qu un poste 2/14, 5/14 ou 9/14 est ouvert, voici comment procéder :
elle soumet officiellement sa candidature par écrit;
le choix de la coordonnatrice, si plus d une personne manifestait l intention d obtenir
le poste ouvert, sera basé sur l ancienneté, l évaluation du rendement passé et la
considération du jumelage avec l équipe à joindre;
il faut considérer que la priorité pourrait être donnée aux gens qui sont en âge de
prendre une préretraite (plus de 60 ans) pour un poste 2/14 ou 5/14;
la personne candidate démissionne alors de son poste 7/14;
est embauchée officiellement sur le poste 2/14 ou 5/14;

15
XII. Feuille de temps

ÉNONCÉ
Dès qu un employé se présente sur les lieux du travail ou qu il demande que des vacances lui
soient versées puisqu il demande un congé de travail, il doit remplir une feuille de temps qui
entraîne le versement des sommes dues.

MODALITÉS

Pour chaque catégorie d emploi une feuille de temps facilitant la compilation des heures
travaillées ou prises en vacances est disponible;
Les employés doivent inscrire leurs heures travaillées et assignées quotidiennement sur la
feuille de temps en vue de la paie Il s agit de la forme officielle de confirmation des heures
de présence au poste;
Les heures entrées sont comptabilisées et approuvées par le supérieur immédiat le lundi
précédant la paie;
Les employés absents doivent indiquer « zéro » dans la section réservée aux heures travaillées
sur la feuilles de temps;
Le dimanche est toujours la première journée d une période et celle-ci se termine un samedi,
quatorze (14) jours plus tard.

XIII. Salaire et paie

MODALITÉS

Les conditions de travail de l employé se trouvent dans la lettre d embauche ou dans le contrat
de travail dûment signé par le supérieur immédiat et l employé au moment de son embauche
Cette entente dicte donc les conditions de travail et salariales qui se trouvent rattachées au lien
d emploi et dans le cas de poste régulier, l horaire de travail et le nombre d heures d une semaine
ou d une quinzaine normale de travail.

Le salaire versé à l embauche, les révisions salariales et les ajustements de salaires se font en
respect de la politique de gestion de la rémunération qui figure dans ce document.

En lien avec la feuille de temps complétée, approuvée et remise aux ressources humaines :
Le paiement des heures travaillées pendant la période de référence de ces deux semaines se
fait le jeudi suivant;
Les employés sont rémunérés sur une base de deux (2) semaines, soit 26 périodes de paies
par année;
La paie est versée au compte de l employé tous les deux jeudis par dépôt direct

Avance sur le salaire :


Aucune avance sur salaire ne peut être accordée à un employé.

16
XIV. Équité salariale

PORTÉE
Cette politique s adresse tant aux candidats à l emploi qu aux employés en poste
ÉNONCÉ
Pallia-Vie est assujetti à la loi provinciale sur l équité salariale depuis le 1er janvier 2011. Cette loi
a pour but d éliminer la discrimination systémique basée sur le sexe à l égard des personnes qui
occupent des emplois dans des catégories d emplois à prédominance féminine.
Ces écarts sont jugés comme tel seulement qu au sein même de l organisation.

MODALITÉ
Un exercice d équité salariale doit être réalisé pour apprécier les écarts entre les postes

XV. Gestion de la rémunération et augmentation salariale (politique salariale)

Cette politique se reflète dans la structure salariale établie.

XVI. Temps supplémentaire

ÉNONCÉ
Pallia-Vie paie les employés sur la base d une semaine normale de travail relative au poste occupé
et selon les modalités inscrites au contrat de travail.

POLITIQUE
En fonction de notre saine gestion financière, toutes les procédures sont mises en place pour
éviter que du temps supplémentaire soit occasionné. Aucune heure supplémentaire payable
n'est permise à un employé sans avoir obtenu au préalable l'autorisation du responsable du
service auquel il est rattaché. Les heures supplémentaires qui ne sont pas préalablement
approuvées ne seront pas versées à la paie, sauf pour une situation opérationnelle significative.

MODALITÉS DE CALCUL ET DE RECONNAISSANCE DU TEMPS SUPPLÉMENTAIRE (personnel aux


soins et de soutien)

S il advenait que la réalisation de temps supplémentaire soit accordée, voici comment le calcul
des heures supplémentaires serait défini :
aux fins du calcul des heures supplémentaires, la période de calcul est répartie entre le
dimanche et le samedi sept (7) jours plus tard;
les heures supplémentaires excédant la quarantième (40ième) heure de la semaine sont payées
à temps et demi;

MODALITÉS DE CALCUL ET DE RECONNAISSANCE DU TEMPS SUPPLÉMENTAIRE (personnel


cadre, professionnel et administratif)

17
Les employés de ces catégories ne reçoivent pas de compensation pour les heures
supplémentaires effectuées La semaine normale de travail est inscrite au contrat, mais l atteinte
des objectifs détermine la durée de celle-ci.

La rémunération annuelle rétribue ce groupe d employés pour toutes les responsabilités qu ils
doivent effectuer dans le cadre de leurs fonctions;
La direction générale peut accorder une reprise de temps ponctuelle en reconnaissance du
temps investi par un employé pour atteindre les résultats identifiés dans un délai prescrit;
Étant le seul détenteur d un poste, le volume de travail peut varier au courant de l année et
selon les circonstances organisationnelles;
La période de temps qui pourrait être repris ne devra en aucun cas nuire aux activités
quotidiennes ou à l avancement de dossiers pour lesquels des résultats sont attendus;
Dans un souci de reconnaissance et d offrir le repos souhaité, les employés touchés et
intéressés sont encouragés à reprendre leur temps dans les deux à quatre semaines qui suivent
la fin d une période achalandée;
Il ne s agit aucunement d une pratique de cumul des heures supplémentaires et aucun registre
ne sera tenu à cet effet puisque la nature de l emploi, la rémunération, et les compétences
exigées pour l emploi sont reconnues dans la valeur accordée au poste.

XVII. Retards et absences (maladie, santé, accident, familial ou personnel)

PORTÉE
La présente politique s applique à tous les employés et bénévoles de l organisme qui prévoient
un retard ou qui doivent s absenter de manière très ponctuelle.

ÉNONCÉ
L organisme s attend à ce que les employés et bénévoles adhèrent à certaines procédures
administratives lors d un retard ou d une absence ponctuelle au travail de façon à maintenir la
qualité des services à la clientèle.

POLITIQUE
La présence des employés et bénévoles est essentielle à la bonne qualité des services rendus par
l'organisme. À cet effet, chaque employé et bénévole doit faire tous les efforts appropriés pour
assurer sa présence au travail, selon son horaire d assignation.

Le retard ou l absence au travail se définit comme toute période où un employé ou bénévole ne


peut se présenter au travail pour exécuter les fonctions qui lui ont été assignées.

L employé ou le bénévole a le devoir d aviser son supérieur immédiat, la coordonnatrice des


bénévoles ou les ressources humaines de son absence ou de la prolongation d une absence À
son retour au travail, l employé devra remettre les attestations requises, s il y a lieu, afin que des
copies soient mises à son dossier.

18
MODALITÉS

RETARD :
Dès que l employé ou le bénévole constate qu il sera en retard, il doit en informer le responsable
de son service par téléphone.

ABSENCE IMPRÉVISIBLE :
Toute absence imprévisible doit être rapportée au responsable du service auquel l employé ou le
bénévole est rattaché ou aux ressources humaines, le plus tôt possible avant le début de la
période de travail. L employé devra alors informer le responsable des motifs de son absence.
Les bénévoles sont invités à suivre les procédures en place qui consistent à appeler à l accueil ou
au poste des infirmières lorsqu il n y a personne au poste d accueil Ces personnes aviseront et
mettront en place les démarches de remplacement.

QUITTER SON POSTE DE MANIÈRE PRÉCIPITÉE:


L employé ou le bénévole qui doit quitter son poste précipitamment doit prévenir son
responsable avant de quitter les lieux L employé ou le bénévole devra faire connaître le motif
de son départ.
S il s agit d un accident de travail, celui-ci doit être inscrit dans le registre des accidents et des
incidents.

ABSENCE PRÉVISIBLE (rendez-vous médical, rendez-vous personnel, chirurgie, etc.)


Les normes du travail ne donnent aucune spécification relativement aux journées de maladie. En
ce sens, l organisme n attribue aucune journée de maladie payée

Dès qu un employé ou un bénévole prévoit qu il sera absent, il doit aviser son supérieur immédiat
ou les ressources humaines, pour le personnel aux soins, le plus tôt possible avant la date
d absence afin de planifier le remplacement de celui-ci. L employé doit alors faire connaître le
motif de son absence et sa durée approximative.

CERTIFICAT MÉDICAL (billet du médecin):


Pour toute absence médicale de trois (3) jours consécutifs de travail ou plus, l employé doit
obligatoirement fournir à l adjointe aux ressources humaines un certificat médical. Ce certificat
doit contenir des précisions quant au diagnostic, à la période d absence prévue, au traitement à
venir ou suggéré, les modalités de retour, restrictions, etc.
Il peut arriver, si des absences sont répétitives ou encore si elles soulèvent des doutes, que les
ressources humaines exigent qu un employé fournisse un certificat médical même si ses absences
sont de moins de trois (3) jours.

L employé qui s absente pour les motifs énumérées en rubrique :


doit garder contact avec l adjointe aux ressources humaines pendant son absence;
peut demander à ce que des heures de vacances lui soient versées à condition qu il ne reçoive
aucune autre forme de rémunération (assurance-emploi ou CSST);
doit fournir, avant d entrer au travail, un certificat médical précisant que l état de santé de
l employé permet le retour aux fonctions habituelles de travail, et ce, sans restriction.

19
Si, après la journée où un accident est survenu l employé est incapable de reprendre son travail, il
doit fournir une attestation médicale L adjointe aux ressources humaines complétera l avis de
l employeur et entamera les démarches auprès de la CSST

Retour après une absence prolongée :


Si l absence a finalement été de longue durée, le Service des ressources humaines discutera avec
l employé des procédures de retour ou s appuiera sur les recommandations du médecin traitant.
Toutefois, il est entendu que l employé réintégrera son poste ou un poste similaire à son retour en
fonction. Le calcul des heures d ancienneté de l employé aux soins qui est absent sera alors arrêté
en fonction de son absence momentanée.

XVIII. Congé à court et long terme

PORTÉE
La politique portant sur le congé sans solde s adresse à tous les employés permanents réguliers
quelle que soit leur catégorie d emplois.

ÉNONCÉ
Dans des circonstances particulières, Pallia-Vie offre aux employés la possibilité de prendre un
congé sans solde, à condition de répondre à certains critères. Généralement, le congé sans solde
aux fins de formation et pour des raisons familiales sera pris en considération. Des motifs de
voyage à long terme peuvent également être retenus selon des critères spécifiques.

Pour fin de considération, un congé représente une absence autorisée du travail qu elle soit
rémunérée ou non.

Le congé sans solde peut être de courte durée (court terme) ou encore représenter un congé à
long terme.

Il est implicite que nous encourageons les employés à faire les démarches par eux même et entre-
eux pour trouver une personne occupant la même fonction pour les remplacer, et ce, en tout
temps comme démarche initiale. Également, il est important de considérer que la présence de
l employé est attendue sur tous les quarts de travail auxquels il est assigné

MODALITÉS D UN CONGÉ À COURT TERME (voir politique de vacances ou congés annuels)

Le congé sans solde est sporadique;


Le congé à court terme représente une absence d une durée ma imale de jours de
calendrier (comptabilisant les journées de vacances à celles sans solde);
L absence doit être convenue officiellement même une journée d avance s il s agit que d un
congé d une journée ;
Aucune absence sans solde ne peut être autorisée directement avant ou après une période de
vacances accordées (payée en totalité ou non).

20
MODALITÉS D UN CONGÉ À LONG TERME voir politique de vacances ou congés annuels)

Ce congé peut être accordé à un employé permanent régulier que s il ne représente aucun
inconvénient, jugé comme tel par le responsable, pour le service dans lequel il travaille;
Le congé à long terme peut être accordé qu une seule fois pendant que l employé est en poste;
Pour être admissible au congé à long terme, le candidat doit avoir cumulé cinq (5) années de
service continu au sein de l organisation ;
La période maximale d absence est de trois mois, jumelant congé sans solde et rémunéré ;
Le congé à long terme peut être pris uniquement dans les périodes entre le 15 septembre et
le 15 décembre ou entre le 15 janvier et le 15 juin;
L employé qui souhaite demander un congé à long terme doit soumettre une demande par
écrit à son supérieur immédiat au moins deux (2) mois avant la date du début du congé. Ce
document doit entre-autre comprendre :
- la date de début du congé et la date de retour au travail
- le motif de l absence
Le responsable du service évaluera la demande et, après une consultation avec l adjointe aux
ressources humaines, la décision sera communiquée par écrit au candidat ;
La décision d approuver la demande dépend des critères suivants :
- l ancienneté du candidat et son rendement antérieur ;
- les raisons énoncées concernant le congé ;
- l impact envisagé que l absence pourrait avoir au niveau des activités du service ;
- la difficulté anticipée à trouver un remplacement pour l employé durant la période de
congé.
En aucun cas, l employé ne peut demander un congé à long terme pour occuper un autre
emploi;
Pendant la durée d un congé à long terme, l employé ne peut pas cumuler des sommes ($) de
vacances et le calcul de son ancienneté (pour le personnel aux soins) sera suspendu pour la
durée du congé ;
L employé doit confirmer aux ressources humaines la date officielle de son retour ou l aviser
par écrit de sa démission au moins trente (30) jours avant cette date.

XIX. Jours fériés

PORTÉE
L ensemble du personnel a droit aux jours fériés suivants selon les mesures de calcul des normes
du travail ou à une indemnité pour chaque férié S ils sont assignés au travail, ils doivent avoir
travaillé à temps plein la veille (jour ouvrable précédent) et être présente à temps plein le
lendemain (jour ouvrable suivant) à moins de motifs valables ou d approbation obtenue

21
MODALITÉS
Congés fériés
Selon les normes du travail du Québec, les huit (8) jours suivants sont considérés comme des
congés fériés payés :
Jour de l An (1er janvier)
Lundi de Pâques ou le Vendredi Saint (pour les employés qui se trouvent dans les catégories
d emplois suivantes : cadre, professionnel et administratif, selon les activités relatives à la
fonction);
Le troisième lundi de mai (Fête des Patriotes);
Le 24 juin (Saint-Jean-Baptiste la journée ne peut être changée);
Le 1er juillet (Fête du Canada peut-être déplacée selon les activités du service);
Le premier lundi de septembre (Fête du travail);
Le deuxième lundi d octobre Actions de grâces);
Le 25 décembre (jour de Noël).
En considération des heures supplémentaires réalisées annuellement, les employés cadres,
professionnels et administratifs bénéficient également du lendemain de Noel et du jour de
l An

Pallia-Vie reconnaît les jours fériés ci-haut et, dans la mesure du possible, accorde à son
personnel le congé correspondant. En fonction de la nature de l organisation, certains
employés peuvent être appelés à travailler des jours précis selon leur fonction.

Lorsque le congé tombe la fin de semaine, le congé peut être déplacé au jour ouvrable
précédant ou suivant.

Les salariés qui sont obligés de travailler à l'occasion d'un jour férié ont droit à une indemnité
ou un congé compensatoire, au choix de l'organisme.

Calcul :
La méthode de calcul des indemnités pour les jours fériés est établit par les Normes du
travail.

Être en vacances lors d un férié :


Un employé en vacances lors d un congé férié reçoit le paiement de son congé férié et une
journée de vacances de moins est prise pour la période afin de ne pas excéder le nombre
d heures régulières par période de paie. Le férié prévaut sur la journée de vacances.

Travail lors d un congé férié :


Un employé qui travaille lors d un congé férié est payé à temps simple pour les heures
régulières pendant lesquelles il travaille lors du congé en plus d être payé selon la méthode de
calcul du 1/20 prévu par les Normes du travail.

22
Fêtes religieuses:
Pour les fêtes religieuses autres que celles mentionnées précédemment, une demande de
congé doit être acheminée au supérieur au moins deux semaines à l avance. L approbation
des congés pour des fêtes religieuses de toute confession ne peut en aucun cas porter le
nombre de jours fériés payés de l employé à plus de huit Il sera donc pris en vacances ou
sans solde.

XX. Congés circonstanciels et congés pour décès

PORTÉE
Pallia-Vie accorde à l ensemble de ses employés les congés prévus par les normes du travail
pour les obligations personnelles et sociales suivantes.

MODALITÉS
Considérant la nature et les activités de l organisation ainsi que sa philosophie de gestion, la
durée du congé rémunéré en cas de décès de proches est supérieure à ceux normalement
alloués par les normes du travail, tout comme la durée du congé non-rémunéré.

ÉVÉNEMENTS PERSONNES VISÉES DURÉE DU CONGÉ RÉMUNÉRÉ DURÉE DU CONGÉ NON-RÉMUNÉRÉ


OFFICIELLEMENT
Congé de maternité L employée 15 ou 18 semaines payées par N/A
le RQAP*
Congé de paternité L employé 3 ou 5 semaines payées N/A
par RQAP
Congé parental L employé e 25 ou 32 semaines payées N/A
par RQAP
Adoption** L employé e 2 jours N/A
Naissance** L employé(e) 2 jours N/A
Décès Conjoint(e), enfant, père, mère, 3 jours 5 jours ouvrables.
frère reconnu être au travail reconnu être au travail
et sœur
Décès Grands-parents, beau-frère, 2 jours 2 jours ouvrables.
belle-sœur, reconnu être au travail
gendre, bru, beaux-parents
et petit-enfant
Le sien 1 jour celui de son mariage 1 jour
Mariage
Père, mère, frère et sœur N/A 1 jour
Juré L employé e N/A N/A
Élections L employé e Voir loi des élections N/A
Déménagement Celui de l employé N/A N/A

* : RQAP Régime québécois d assurance parentale


** : ces deux jours doivent être pris dans les 15 jours suivant l arrivée du bébé D autres
prestations peuvent s ajouter congés de paternité, de maternité et parental

23
L employé qui demande un congé rémunéré à la suite du décès d un membre de sa famille
immédiate peut être tenu de présenter des pièces justificatives Lorsqu un certificat de décès
est exigé, ce document devra être remis à l adjointe aux ressources humaines.

EXCEPTIONS
L employé peut demander des jours de congé supplémentaires dans des circonstances
exceptionnelles et pour toute autre raison (ex. : incendie dans sa maison, sinistre qui n est
pas couverte dans la présente politique. Pour ce faire, l employé doit s adresser à son
supérieur immédiat. Les pièces justificatives doivent être remises aux ressources humaines.

XXI. Vacances ou congés annuels

PORTÉE
La politique portant sur les vacances annuelles s adresse à tous les employés quel que soit
leur statut et leur catégorie d emploi

DÉFINITIONS
Année de référence : aux fins de calcul du cumul des vacances annuelles, il s agit de la
période débutant le 1er mai et se terminant le avril de l année suivante

Date d anniversaire Date marquant l entrée en fonction de l employé en service continu

MODALITÉS

Les employés cumulent une banque de journées (heures) de vacances annuelles à chaque paie
où ils ont travaillé ou ont des heures assurables qui leur ont été versées. Cette banque de
journées se cumule sur la paie sous forme de valeur monétaire ($) et correspond à un
pourcentage et non à un nombre d heures;
Toutes les journées de vacances annuelles accumulées au 30 avril peuvent être prises par
l employé dès le er mai. Autrement dit, toutes les heures de vacances annuelles accumulées
au avril peuvent être prises par l employé au cours de l année de référence suivante
Habituellement, le congé annuel se prend dans l année qui suit l acquisition du droit à ce
congé;
Pour un employé qui n a pas terminé une année complète d emploi à la fin de la période de
référence, le droit aux congés pour cette période est calculé proportionnellement au salaire
versé pendant la période de référence;
Tout employé ayant un contrat à durée indéterminée mais étant sur appel ou encore un
employé contractuel peut faire la demande pour des vacances annuelles ;
Pallia-Vie encourage l employé à prendre ses vacances dans l année suivant le cumul des
journées et à ne pas les reporter. Cette pratique est souhaitable afin de permettre un temps
de repos à tout un chacun;
Lorsqu un employé atteint une ancienneté de cinq ans de service continu, il commence à
er
cumuler au 1 mai précédant sa date d anniversaire, des journées de vacances annuelles à
raison de 6%.

24
Calcul du cumul des vacances :
Le droit au congé annuel est déterminé par le nombre d années de service continu au sein de
Pallia-Vie. Le modèle suivant est retenu :

Années de service Durée du congé % des gains cumulés


Moins d un an au avril selon le pourcentage cumulé 4%
1 an à moins de 5 ans (au 1er mai) 10 jours de travail 4%
5 ans et plus 15 jours de travail 6%

L employé peut, si les opérations de son service le permettent et si un remplaçant sélectionné


est disponible, se prévaloir d une semaine d absence sans solde. Cette semaine additionnelle
ne peut pas être jumelée aux vacances si cela porte le nombre de jours d absence à plus de 21
jours de calendrier.

Calcul du cumul de vacances en cas d absence :


Si un employé est absent pour cause de maladie, d accident, de congé de maternité ou
paternité, le calcul de son indemnité de vacances n est pas affecté, pourvu qu il ait au minimum
une journée travaillée durant la période de référence L indemnité calculée tient compte du
salaire total gagné dans l année de référence et de modalités spécifiques

PROCÉDURES : MODALITÉS, PLANIFICATIONS ET AUTORISATION DES VACANCES ANNUELLES

ÉNONCÉ
Les procédures à suivre permettent une planification adéquate de la disponibilité des employés
au sein de chaque service ainsi que l utilisation des heures de vacances que l employé a
cumulées durant la période de référence.

MODALITÉS

Tous les employés qui désirent prendre du temps de repos ou des vacances officiellement
cumulées doivent soumettre leurs dates au plus tard le 31 mars pour la période estivale et le
er octobre pour l hiver à venir;
Le fractionnement du congé annuel est permis et même encouragé;
Les employés recevront la confirmation de l'approbation de leurs vacances maximum quatre
(4) à six (6) semaines après la date de fin du dépôt collectif des demandes;
Les autorisations peuvent varier en fonction des demandes reçues, des besoins à répondre et
des remplacements nécessaires à effectuer, si tel était le cas;
L organisation se réserve le droit de déterminer un nombre maximal d employés pouvant
s absenter en même temps par poste occupé;
Considérant l ensemble des remplacements et les activités de chaque service, Pallia-Vie a
choisi de limiter la durée de l absence à 21 jours de calendrier pour les employés aux soins.
Pour les employés des autres catégories, Pallia-Vie les encourage à limiter la durée de leur
absence à deux (2) semaines consécutives soit 15 jours de calendrier afin de soutenir les
activités;
L horaire des vacances sera basé sur les demandes obtenues à la fin de la période du dépôt
des demandes;

25
Si une demande de congé conflictuelle pouvait survenir entre deux personnes occupant la
même fonction, l ancienneté de l employé prévaudra;
Toutes les demandes reçues après la date de tombée, devront être ajoutées à l horaire des
vacances, après l approbation par le supérieur des demandes reçues en bon et due forme, et
devront se soumettre aux disponibilités restantes;
Une fois l horaire des vacances approuvé, si l employé choisissait de changer ses dates, il
devra se soumettre aux disponibilités restantes, et ce, peu importe son ancienneté et sa
fonction;
Pour des raisons d absence de maladie, d accident ou de congé de maternité ou paternité, les
vacances peuvent exceptionnellement être reportées à l année suivante

Il est du devoir de chaque responsable de service d assurer une planification adéquate des
vacances annuelles de ses employés.

MODALITÉS - PAIEMENT DES VACANCES

Pour des raisons administratives, l employé doit mentionner à l adjointe aux ressources
humaines s il veut recevoir son versement de paie de vacances par anticipation c est-à-dire,
de recevoir le versement dû pendant son absence sur la paie qui précède son départ ou s il
souhaite le recevoir au moment de la paie habituelle. Il est de la responsabilité de l employé
de mentionner son choix au moins un mois avant son départ en vacances, si non, la paie sera
traitée normalement;
Le calcul du pourcentage de vacances se fait à partir du salaire versé à chaque période de
paie. Celui-ci apparaît sur chaque paie. Il est possible que le pourcentage (montant) cumulé
de vacances pendant la période de référence ne corresponde pas au salaire gagné au moment
de prendre les vacances Ceci s explique si une augmentation salariale a eu lieu pendant la
période de référence ou si l employé est passé d un échelon à un autre;
Pour le motif mentionné précédemment, il est possible que l indemnité de vacance cumulée
dans l année de référence précédente représente un nombre de jours moindre mais
l employé peut se prévaloir quand même d une absence d une durée correspondant au
pourcentage rattaché. Cette différence peut être notable puisque les vacances prises sont
payables au taux horaire en vigueur au moment où elles sont prises alors qu elles ont été
cumulées à deux taux différents, si une augmentation a été consentie;
Pour le personnel aux soins et à l accompagnement ainsi que le personnel de soutien, une
fois l année de référence terminée, l employé peut faire une demande de versement de son
indemnité de vacances (par tranches ou en totalité) sans se prévaloir de son congé. Toutefois,
par souci de santé et pour s assurer que l employé bénéficie d un temps de repos, Pallia-Vie
encourage fortement l employé à prendre ce temps d arrêt;
Pour les employés cadres, professionnels ou ceux des services administratifs, les journées non
utilisées durant l année de référence ne peuvent être payées Elles demeurent toujours
disponibles pour l année suivante, elles ne se perdent jamais mais ne sont pas monnayables.
Si un jour de congé férié coïncide avec la période de vacances annuelles de l employé, le
congé férié prévaut de sorte que l employé conserve cette journée de vacance prévue dans
sa banque de vacances cumulées et peut donc la reporter ou se la faire payer, selon sa
catégorie d emploi

26
MODALITÉS DE PAIEMENT DES VACANCES AU DÉPART :
L employé qui quitte son emploi a droit au paiement des heures de vacances cumulées non
utilisés à son dossier.

XXII. Ancienneté

PORTÉE
La politique de reconnaissance de l ancienneté s adresse uniquement au personnel assigné aux
soins puisqu une telle pratique est répandue dans le milieu Toutefois, le mécanisme de
reconnaissance du service continu pourrait s appliquer aux employés qui travaillent à la
cuisine.

DÉFINITION
Dans ce cas précis, il importe de mentionner qu il ne s agit aucunement de la reconnaissance du
service continu tel que stipulé par les Normes du travail ni la reconnaissance des années de
service pour des fins de calculs pour le positionnement salarial.

L ancienneté correspond ici, au nombre d heures total travaillé dans un poste spécifique depuis
l entrée en fonction de l employé, et ce, uniquement pour le personnel aux soins.

POLITIQUE
Le nombre d heures représentant l ancienneté dans un poste constitue la donnée retenue pour
la priorité des vacances annuelles et pour établir la priorité de la liste de rappel et pourrait même
être considéré pour l obtention d un poste permanent tout en considérant l évaluation de
rendement.

MODALITÉS
L ancienneté, est comptabilisée en heures travaillées deux fois par années et les employés aux
soins sont identifiés par ordre décroissant d heures travaillées depuis leur entrée en fonction
Cette information est partagée aux employés pour des fins de remplacement ponctuels.

Selon les modalités inscrites précédemment pour le choix des vacances annuelles, les
personnes ayant cumulé le plus d heures de travail seront les premières à être privilégiées;
Lors d un remplacement ponctuel ou de plus longue durée, l ordre du cumul d ancienneté
représente le mécanisme retenu;
Pour l obtention d un poste laissé vacant, l ancienneté prévaudra tout en tenant compte de
la performance de l évaluation annuelle de rendement et de l harmonisation au sein de
l équipe convoitée

Perte de service continu (ancienneté)


La période de service continu d un employé qui a fait l objet d une cessation d emploi ne serait
pas reconnue lorsque l employé reviendrait en poste. Il en est de même pour les heures
cumulées avant son départ (ancienneté).

27
XXIII. Politique de conciliation travail- vie personnelle

PORTÉE
La politique de conciliation travail vie personnelle touche spécifiquement les employés aux
soins. Cette politique pourrait également concerner tout employé qui fait partie d un groupe
d employés, c est-à-dire qu il n est pas le seul à occuper sa fonction

POLITIQUE
Pallia-vie, de par ses activités, la nature des fonctions ainsi qu en reconnaissance de son statut
d organisme à but non lucratif et des moyens financiers qu il dispose offre déjà à ses employés
des postes qui représentent moins de 37,5 heures par semaine. Toujours dans un esprit de
vouloir conserver l expertise de son personnel, Pallia-Vie démontre une ouverture à offrir un
horaire de travail allégé aux employés, favorisant ainsi le personnel qui a atteint l âge de la
retraite. Les modalités sont identifiées dans un souci d une planification optimale des effectifs

Cet horaire de travail permet de mieux s acquitter d obligations personnelles et de demeurer


actif au travail plus longtemps.

MODALITÉS pour postuler et obtenir un poste selon les modalités de conciliation travail vie
personnelle
L employé doit remettre une lettre explicative de ses intentions à avoir un poste réduit ou avec
des journées supplémentaires;
L employé doit passer au travers les procédures administratives d usage entrevue, sélection et
démission de son poste actuel);
L employé doit être conscient que son nouvel horaire est en continu, sans interruption annuelle
et qu il ne peut retourner à son ancien poste puisque toutes les modalités de remplacement ont
été effectuées.

XXIV. Avis disciplinaire au dossier de l’employé


PORTÉE
La présente politique touche tous les employés qui œuvrent pour Pallia-Vie.

ÉNONCÉ
Les mesures disciplinaires se veulent constructives et doivent être appliquées avec justice et
équité et de manière progressive.

POLITIQUE
La direction générale doit être tenue informée des avis écrits et peut être impliquée à tout
moment dans l une ou l autre des mesures Selon la gravité et la fréquence des problèmes
rencontrés et en tenant compte des circonstances, les mesures disciplinaires ici-bas peuvent être
appliquées. Selon la gravité du geste, la gradation des étapes peut ne pas être prise en compte.

MODALITÉS :
Il est possible que le supérieur immédiat doive émettre un avertissement officiel ou doive
prendre des mesures disciplinaires envers un employé à cause d habitudes de travail
insatisfaisantes, y compris, mais sans s y limiter, un mauvais rendement, un non-respect des

28
directives, une attitude déplacée ou négative, des retards excessifs ou des absences répétées ou
une dérogation aux politiques et procédures de l organisme

En suivant et en documentant, avec les ressources humaines, chaque étape identifiée ici-bas,
le supérieur immédiat fournit à l employé la possibilité d améliorer sa prestation au travail

Première étape : rétroaction verbale

Le supérieur immédiat rencontre l employé pour lui faire part du comportement ou de la


situation problématique. Après la discussion, le supérieur envoie un courriel résumant les faits
énumérés, les corrections attendues et le délai convenu pour procéder aux améliorations
demandées Si l employé ne possède pas de courriel, un court texte écrit sera remis en guide
de suivi.

2e étape : Avertissement écrit avec copie signée au dossier


L avertissement est rédigé conjointement avec les ressources humaines et le supérieur
immédiat responsable et dûment signé par ce dernier. Il décrit clairement les motifs de
l avertissement, résume les discussions précédentes et comprend le plan d action établi pour
redresser la situation incluant le soutien offert par le supérieur L employé y est explicitement
informé des mesures auxquelles il s expose si un redressement complet n est pas apporté dans
les délais prévus L employé doit signer l avertissement écrit pour en accuser réception

3e étape : Mesures disciplinaires


Lorsque l écart de rendement ou le comportement inadéquat persiste malgré les
avertissements antérieurs ou lorsque la gravité du manquement l exige, le Service des
ressources humaines et le supérieur immédiat peuvent prendre des mesures disciplinaires
contre l employé en faute Ces mesures pourront prendre la forme d une suspension sans
solde, d un congédiement, ou toute autre mesure jugée appropriée selon l écart de rendement
constaté. Les mesures prises seront documentées, et le document signé sera versé au dossier
de l employé;
La durée de la période de suspension est fixée par la direction générale en collaboration avec
les ressources humaines et le supérieur immédiat en fonction de la gravité des comportements
problématiques. Elle peut varier entre un (1) et cinq (5) jour(s) de travail;
L avertissement écrit décrit les motifs de l avertissement et comprend les renseignements sur
les avertissements précédents;
L employé doit signer l avertissement écrit qui sera versé à son dossier;
Selon la gravité du manquement et l ensemble des circonstances, certaines étapes peuvent
être omises. Dans un tel cas, un avertissement écrit peut être émis ou des mesures
disciplinaires entreprises sans préavis;
Avant d insérer dans le dossier de l employé un avis, des notes, une évaluation, une
photocopie d un avertissement ou tout autre document concernant la performance de
l employé, ce dernier doit en avoir été avisé, il doit signer pour attester avoir lu ce document
et en avoir obtenu un exemplaire ;

29
L employé doit être informé qu il a la possibilité de répondre par écrit à ce document ; les
commentaires de l employé seront versés à son dossier

Fin d emploi :
Lors de sa fin d emploi, un employé ne peut conserver aucun document ou information propre
à l organisme;
Lors de sa fin d emploi, l employé doit rencontrer son supérieur immédiat et l adjointe aux
ressources humaines pour signer l avis de congédiement et remettre tout le matériel
appartenant à l organisme

XXV. Évaluation annuelle de rendement

PORTÉE
L évaluation annuelle de rendement s adresse à tous les employés.

DÉFINITION
Le rendement, c est la contribution de l employé à l atteinte des résultats de son secteur
d activités et de son équipe. Le rendement est évalué en fonction des résultats, des compétences
et des comportements démontrés pendant une période donnée.

ÉNONCÉ
Le processus d évaluation de rendement est avant tout un exercice de communication entre
l employé et son supérieur, le tout orienté vers l amélioration du rendement ou encore le
maintien à un niveau de rendement élevé. Il est important de mentionner que des discussions et
échanges fluides sont encouragés tout au long de l année de manière à éviter l effet de surprise
tant de la part de l employé que celle du supérieur

Cet exercice doit être perçu comme une opportunité de connaître et de discuter des attentes des
deux parties quant à la performance au travail pour l année à venir

Le formulaire d évaluation de rendement de l employé se divise principalement en trois sections :


Évaluation de la prestation de travail;
Attitudes, communication et comportements au travail;
Leadership, supervision et travail d équipe

MODALITÉS :
L évaluation de rendement soutient plusieurs objectifs tant pour l employé que pour le supérieur
immédiat. Le formulaire d évaluation annuelle donne davantage de détails au sujet des
démarches et procédures officielles.

Objectifs pour l'employé


connaître ses responsabilités et les attentes face à son rendement;
savoir exactement sur quels critères portera son évaluation actuelle et celles à venir;
connaître les résultats à atteindre;
discuter des possibilités de progression, d amélioration et de cheminement;
proposer des solutions aux difficultés rencontrées;

30
préciser de quel type de soutien il a besoin de la part de son supérieur et du reste de
l organisation

Objectifs pour le supérieur immédiat


communiquer le rendement à l employé pour la période de référence;
valoriser l'individu dans l'exécution de son travail;
fixer avec l'employé les résultats à atteindre pour la prochaine période;
connaître les attentes des employés envers son supérieur et l organisme;
identifier et évaluer les besoins de formation, de développement et de perfectionnement de
l'employé;
développer une relation d'échange entre lui et l'employé;
clarifier certains sujets (changements à venir, etc.).

PROCÉDURES
L évaluation de rendement est effectuée à un intervalle de douze mois et a normalement
lieu entre janvier et la fin mars;
Afin de se préparer pour la rencontre, l employé et son supérieur sont invités à remplir le
formulaire individuellement. Les deux employés peuvent se référer à la description de poste
de l employé Le supérieur pourra avoir besoin de consulter l évaluation de rendement
précédente (si une évaluation a déjà été faite), ses notes ou autres documents pertinents pour
compléter le document;
Une fois que l employé a complété son questionnaire, il le remet à l adjointe aux ressources
humaines pour une consultation possible par le supérieur;
La réunion devrait avoir lieu à un moment qui convient aux deux parties. Les personnes
concernées doivent prévoir le temps nécessaire pour bien s acquitter de cette tâche dans le
respect des individus;
Il est conseillé de commencer la rencontre avec une revue du processus, afin que les deux
parties aient la même compréhension et les mêmes attentes quant à son déroulement.
Les indications relatives au déroulement se retrouvent dans le formulaire d évaluation;
L employé et son supérieur comparent alors leurs résultats, les discutent et s il y a des écarts,
génèrent des solutions;
Les deux parties doivent signer le formulaire officiel, soit celui rédigé par le supérieur, et
remettre les copies aux ressources humaines;
Ce processus peut être repris à tout moment pendant l année si un redressement, des
corrections ou améliorations s imposaient ou auraient été identifiés au moment de
l évaluation annuelle;
Un employé, en désaccord avec une partie du contenu de son appréciation de rendement, a
la possibilité de répondre par écrit au document Les commentaires de l employé seront versés
à son dossier.

31
XXVI. Remboursement de frais de déplacements, de voyage et de repas

PORTÉE
La présente politique s applique à tous les employés et bénévoles de l organisme qui doivent se
déplacer, débourser pour des repas ou de l hébergement dans le cadre de leurs fonctions ou d une
assignation spéciale ou encore parce qu ils ont réalisé des achats préalablement autorisés.

ÉNONCÉ

Cette politique a pour but d encadrer la planification des dépenses relatives aux achats et divers
déplacements des employés de l organisme, voire même des bénévoles.

MODALITÉS - déplacements relatifs aux infirmières de Pallia-Vie (à domicile)


une infirmière qui œuvre pour le service de Pallia-Vie (accompagnement à domicile) recevra
une allocation au kilomètre parcouru, au taux en vigueur, pour tout déplacement effectué à
l extérieur du ou des territoire s desservi s habituellement par celle-ci, à la demande de la
coordonnatrice. Le point de départ pour le calcul du remboursement sera la fin du territoire
limitrophe qu'elle dessert habituellement;
le (ou les) territoire(s) desservi(s) est (sont) confirmé(s) à l infirmière à son entrée en fonction
ou lors de tout changement ultérieur par la coordonnatrice;
chaque territoire desservi coïncide avec un territoire desservi par un CLSC desservi par Pallia-
Vie;
cependant, aucun employé ne recevra d'allocation pour se rendre aux locaux de Pallia-Vie ni
au lieu de résidence de sa clientèle régulière assignée sur son territoire puisque ce
déplacement représente une distance comparable à celle pour se rendre sur un lieu de travail.

MODALITÉS déplacement circonstanciel employé et bénévole


un employé ou un bénévole qui utilise son véhicule dans l'exercice de ses tâches, après avoir
obtenu au préalable une autorisation du responsable de son service, se voit rembourser une
allocation pour chaque kilomètre parcouru quotidiennement;
cependant, pour tout déplacement qui s'effectue en même temps que le retour à la maison
ou l'aller au travail, l employé ou le bénévole devra déduire du kilométrage réclamé la distance
du retour à la maison ou de l'aller au travail.

MODALITÉS - déplacement pour colloque ou formation


A. Autorisation de déplacement pour un colloque ou une formation
1. Les déplacements avec nuitée doivent être autorisés à l avance par la direction générale. Celle-
ci autorise la participation et accepte l estimation des dépenses lors de la signature de la
demande d autorisation Pour veiller à réduire les coûts, la planification des transports et la
réservation de l hébergement doit se faire à l avance selon les modalités les plus économiques
d inscription ;
2. L autorisation sera donnée une fois que le formulaire de « planification et autorisation de
déplacement » sera soumis à la direction générale, incluant les informations suivantes: la
personne autorisée à se déplacer, la raison du déplacement, la destination, les dates de

32
déplacements, le mode de transport utilisé, l hébergement et les coûts approximatifs rattachés,
l identification des coûts de repas, etc. ;
3. Ce formulaire de « planification et autorisation de déplacements » ne remplace en rien les
procédures entourant l approbation finale des comptes de dépenses

B. Heures payées pour le déplacement à un colloque ou une formation


Dans le cadre de son travail, tout employé qui doit se déplacer se verra reconnaître son temps de
travail selon le temps requis pour le voyagement, et ce, lors des journées où il n est
habituellement pas en fonction soit la fin de semaine :
déplacement exigeant 7 heures ou moins : maximum de 4 heures reconnues ;
déplacement exigeant plus de 7 heures : 7 heures reconnues.

C. Politique de remboursement de déplacement à un colloque ou une formation

DÉPLACEMENT SANS NUITÉ - À MOINS DE 50 KM DE PALLIA-VIE

1. Repas

À moins d'indications contraires, les frais de repas pris à moins de 50km de Pallia-Vie ne sont
normalement pas remboursés.

Les frais de repas, appuyés de reçus, peuvent être remboursés dans les limites prévues au tableau
des dépenses autorisées concernant les indemnités pour les repas dans les situations suivantes :

lorsque l employé est tenu d assister à des conférences, à des formations et à des réunions
officielles qui durent toute la journée et que les repas font partie intégrante des activités (ex. :
réunions avec d autres Maisons de soins palliatifs, formation d employés, etc ;
lorsque le remboursement des dépenses est manifestement raisonnable et légitime parce
qu'elles découlent des fonctions de l employé ou d un mandat spécial qui lui est confié;
Pallia-Vie ne rembourse pas les frais de boissons alcoolisées lors des repas;
l employé qui doit, dans le cadre de sa fonction rencontrer des donateurs, ne peut absorber la
facture de l ensemble des convives;
le tableau ci-bas indique les frais maximum qui seront remboursés :

Frais maximum remboursés révisés annuellement valide 1er juillet 2017 au 30 juin 2018
Déjeuner 12$ - 13$ taxes et pourboire inclus
Dîner 15$ - 17$ taxes et pourboire inclus
Souper 25$ - 30$ taxes et pourboire inclus

33
2. Transport

Le moyen de transport doit être déterminé en fonction de la réalité de l employé qui doit se
déplacer en tenant compte des coûts, de la commodité et de l accessibilité ;
Les frais de stationnement ou de transport en commun seront remboursés lors de la
La présentation des preuves justificatives;
Les déplacements de groupe sont grandement encouragés;
Lorsqu un employé doit se rendre à un colloque ou une formation, le transport jusqu'à
ce lieu lui est remboursé.
L employé doit être remboursé selon le taux par kilomètre pour la distance parcourue
entre la résidence et le lieu de rencontre, ou entre Pallia-Vie et le lieu de rencontre,
selon le lieu de départ et d arrivée après les 20 premiers kilomètres parcourus
quotidiennement;
Le taux applicable de remboursement du kilométrage est révisé annuellement. Les
frais d essence sont couverts par cette allocation;
Aucune contravention n est remboursée

3. Remboursement de frais de déplacement


les reçus de carte de débit ou de carte de crédit ne sont pas considérés comme étant des reçus
officiels. Le détail des achats doit se retrouver sur la facture;
il faut éviter les factures de groupe Si cela n est pas possible, les noms de toutes les employés
ou bénévoles pour lesquels la facture a été payée doivent être indiqués;
le formulaire de compte de dépenses et les pièces justificatives l accompagnant doit être
approuvé par la personne qui a autorisé le déplacement avant d effectuer le remboursement;
la demande de remboursement des dépenses doit être présentée au plus tard dans le mois
suivant la date où les dépenses ont été engagées.
Les frais de kilométrage sont remboursés à 0.48$ par kilomètre parcouru. Une révision
annuelle du montant peut être consentie par le conseil d administration

4. Formulaires

Le compte de dépenses accompagné des pièces justificatives, s il y a lieu, doit être remis au
Service des finances et de l administration dans les jours qui suivent le déplacement et dans une
période maximale d un mois après le déplacement

DÉPLACEMENT SANS NUITÉ - À PLUS DE 50 KM DE PALLIA-VIE


Lors de déplacements à plus de 50km de Pallia-Vie, une évaluation des coûts doit être faite avant
le déplacement et un formulaire de planification et d autorisation de déplacement doit être
rempli et approuvé.

1. Repas
À moins d'indications contraires, les frais de repas pris à plus de 50km de Pallia-Vie (sans nuitée)
ne sont normalement pas remboursés.

34
Les frais de repas, appuyés de reçus, peuvent être remboursés dans les limites prévues au tableau
des dépenses autorisées concernant les indemnités pour les repas selon les mêmes modalités que
les déplacements à moins de 50km de Pallia-Vie.

2. Transport
Le moyen de transport doit être déterminé en fonction de la réalité de l employé qui doit se
déplacer en tenant compte des coûts, de la distance, de la commodité et de l accessibilité;
La solution la plus économique de déplacement sera presque toujours privilégiée; location
d auto, remboursement du km, achat de billets d autobus ou de train, etc ;
Les déplacements de groupe sont grandement encouragés;
Les frais de stationnement ou de transport en commun seront remboursés lors de la
présentation des preuves justificatives;
Lorsqu un employé doit se rendre à un colloque ou une formation, le transport jusqu'à ce lieu
lui est remboursé L employé doit être remboursé selon le taux par kilomètre pour la distance
parcourue entre la résidence et le lieu de rencontre, ou entre Pallia-Vie et le lieu de rencontre,
selon le lieu de départ et d arrivée après les premiers kilomètres parcourus
quotidiennement;
Le taux applicable de remboursement du kilométrage est révisé annuellement. Les frais
d essence sont couverts par cette allocation;
Aucune contravention n est remboursée

3. Remboursement de frais de déplacement


Se référer à cette sous-section dans la section relative aux déplacements à moins de 50km de
Pallia-Vie.

4. Formulaires
Le formulaire de planification et autorisation de déplacements doit accompagner le formulaire
de compte de dépenses lors de la remise au Service des finances et de l administration. Les
pièces justificatives doivent accompagner les deux documents.

DÉPLACEMENT AVEC NUITÉE -


Lors de déplacements avec nuitée, une évaluation des coûts doit être faite avant le déplacement
et un formulaire de planification et d autorisation de déplacement doit être rempli et approuvé

Les pratiques indiquées dans la présente section s appliquent dans le cas d un employé qui, dans
l exercice de ses fonctions, se retrouve à l extérieur pour une nuit ou plus

1. Repas

L employé en déplacement se voit octroyer un montant maximal pour chaque déjeuner, dîner et
souper pendant qu il est à l extérieur

Frais maximum remboursés révisés annuellement valide jusqu au septembre


Déjeuner 12$ - taxes et pourboire inclus
Dîner 15$ - taxes et pourboire inclus

35
Souper 25$ - taxes et pourboire inclus

2.Transport
Se référer à cette sous-section dans la section relative aux « déplacements à plus de 50km » de
Pallia-Vie.

3. Remboursement de frais de déplacement


Se référer à cette sous-section dans la section relative aux déplacements à moins de 50km de
Pallia-Vie.

4. Hébergement
Les frais réels d hébergement quant à eux seront remboursés sur présentation de la facture
originale de l hôtel
En matière d hébergement, Pallia-Vie approuve la réservation de chambre individuelle dans des
établissements sûrs, bien situés, sécuritaires et confortables ou ceux référés par les
organisateurs du colloque.

5. Formulaires
Le formulaire de planification et autorisation de déplacement doit accompagner le formulaire de
compte de dépenses lors de la remise au Service des finances et de l administration. Les pièces
justificatives doivent accompagner les deux documents.

XXVII. Politique contre la discrimination, le harcèlement et la violence

PORTÉE

La politique contre le harcèlement s'applique à tout le personnel et tous les bénévoles qui
travaillent pour Pallia-Vie ainsi qu aux stagiaires accueillis

DÉFINITIONS
Responsable délégué :
l adjointe aux ressources humaines ou la direction générale pour les cadres ;

36
Harcèlement :
la manifestation par des paroles, des écrits, des actes ou des gestes, répétés et non désirés, de
nature à porter atteinte à la dignité ou à l intégrité physique ou psychologique de la personne ou
de nature à entraîner pour cette dernière des conditions de travail ou de vie défavorables ou
néfastes. De manière générale, le harcèlement signifie des actes répétés ; toutefois, un seul acte
grave qui engendre un effet nocif continu peut aussi être qualifié de harcèlement;

Médiation :
est une façon souple de résoudre un conflit en demandant à une personne neutre d aider les
parties en cause à parvenir à une solution mutuellement acceptable à l amiable ;

Mise en cause :
personne qui fait l objet d une plainte déposée selon la présente politique;

Plaignant :
comprend, lorsque le sens du texte l'exige, toute personne qui s estime victime de discrimination,
harcèlement ou violence, qu'elle porte officiellement ou non une plainte de harcèlement.

ÉNONCÉ
En qualité d employeur, Pallia-Vie s engage à fournir un milieu de travail dans lequel toutes les
personnes qui y œuvrent sont traitées avec respect et dignité

Pallia-Vie a à cœur de fournir un milieu de travail et de bénévolat libre de toute forme de


discrimination, de harcèlement et de violence. Pallia-Vie désire dénoncer et supprimer le
harcèlement qu il soit physique, psychologique ou sexuel Également, selon la Charte des droits et
libertés de la personne et les Normes du travail du Québec, le harcèlement ou la discrimination sous
toutes leurs formes constituent une violation des droits de l employé du bénévole et du stagiaire

La présente politique permet de tout mettre en œuvre pour assurer un milieu de travail sans
harcèlement et qui soit propice au respect de la dignité, de l estime, à l épanouissement de chaque
individu en établissant des mécanismes d aide et de recours afin de protéger leur intégrité physique
et psychologique.
La politique met l accent sur la prévention et le règlement rapide du harcèlement puisque toute
allégation de harcèlement est grave et doit être traitée sérieusement Il faut l aborder avec
délicatesse, promptitude et discrétion.
Tous les employés, les bénévoles et les stagiaires doivent, par les moyens indiqués ci-après,
contribuer au maintien d un milieu de travail exempt de harcèlement, de discrimination et de
violence:
en adoptant envers les collègues de travail (employés, bénévoles ou stagiaires) une attitude
fondée sur l ouverture d esprit, la confiance et le respect mutuel;
en adoptant et en manifestant une attitude d intolérance à l égard du harcèlement ou de toute
autre forme de discrimination;
en dissuadant leurs collègues de harceler ou de discriminer d autres collègues;
en encourageant leurs collègues apparemment victimes de harcèlement ou de toute autre
forme de discrimination à tenter de résoudre le problème en discutant avec l auteur présumé
du harcèlement ou avec un cadre;

37
en se présentant comme témoin dans tous les cas où ils ont pu constater eux-mêmes qu un
collègue a fait l objet de harcèlement et fournir des renseignements à un cadre ou responsable
délégué de façon discrète et confidentielle.

MODALITÉS
Formes de harcèlement :
La présente politique interdit la discrimination, le harcèlement et la violence fondés sur les motifs
suivants la nationalité, la couleur, le sexe, la grossesse, l orientation sexuelle, l état civil, l âge, la
religion, les convictions politiques, la langue, l origine ethnique ou nationale, la condition sociale,
un handicap ou l utilisation d un moyen pour pallier à ce handicap

Comportements constituant du harcèlement :


Sans restreindre la portée de ce qui est énoncé à la section « Définitions » de la présente politique,
tout en considérant ses diverses formes, le harcèlement, qui entraînerait des conditions
défavorables au travail ou dans le cadre d une activité de bénévolat, peut se manifester notamment
par les comportements suivants :
1. toutes manifestations persistantes ou abusives à l égard de l un des motifs énoncés dans la
section traitant des « formes de harcèlement », par le biais de remarques, commentaires,
allusions, plaisanteries déplacées ou insultes ;
2. toutes avances verbales ou écrites ou propositions insistantes à caractère sexuel non désirées
pouvant se manifester à travers :
- des avances physiques, attouchements, frôlements, pincements, baisers non
désirés ;
- des promesses de récompense ou menaces de représailles, implicites ou explicites,
représailles liées à l acceptation ou au refus d une demande d ordre sexuel ;
- des actes de voyeurisme ou d exhibitionnisme ;
- des manifestations de violence physique à caractère sexuel ou impositions d une
intimité sexuelle non désirée.
3. Toutes menaces ou atteintes à la santé morale ou psychologique telles :
la dépréciation et la manipulation ;
la fausse rumeur et la calomnie ;
l abus de pouvoir et de contrôle ;
toutes manœuvres de déstabilisation incluant le chantage et le sabotage ;
toutes stratégies d exclusion, incluant la discrimination.
4. Le harcèlement peut être reconnu par un lien direct avec une personne ou encore par le biais de
courrier électronique ou de messages textes ou par le biais de médias sociaux.

38
OBJECTIF de résolution de la situation :
L objectif de la résolution hâtive de la situation est de résoudre toute situation ou tout conflit dès
que possible, de façon juste et respectueuse, sans avoir à recourir au processus officiel de plainte.

PROCESSUS de résolution de la situation :


La personne qui s estime offensée par le comportement, les actions ou les paroles d une autre
personne qui œuvre au sein de Pallia-Vie est encouragée à en informer la personne visée dès que
possible pour tenter de trouver une solution Un mot d avertissement par la personne qui se sent
harcelée à celle qui la harcèle à l effet que la conduite de cette dernière suffit généralement à
mettre fin au harcèlement Un courriel contenant un message d avertissement peut aussi faire
office d avertissement

Lorsque la situation n est pas résolue ou si la personne offensée ne désire pas s adresser
directement à la personne visée, elle devra rencontrer son supérieur ou tenter d obtenir des
conseils du responsable délégué pour obtenir de l information en matière de harcèlement, afin de
trouver une solution et de régler le problème.

PROCESSUS de plainte :

Tout employé, bénévole ou stagiaire peut déposer une plainte auprès du responsable délégué
dès qu il devient évident que la résolution hâtive à l amiable a échoué ou n est pas jugée
appropriée;
il faut donc alors passer au travers des étapes aussi tôt que possible ;
tant le plaignant que le mis en cause ont la responsabilité et le devoir de collaborer au
processus de résolution dès que la démarche est entamée ;
le partage d information concernant une plainte de harcèlement avec les parties doit
demeurer confidentiel. Les gens impliqués dans la plainte ne doivent discuter de la plainte
qu avec les personnes qui ont besoin d en prendre connaissance

Étape 1 Dépôt d une plainte


Le plaignant dépose une plainte par écrit auprès du responsable délégué après le prétendu
harcèlement. La plainte doit donner la nature des allégations, le nom du mis en cause, la relation
entre le mis en cause et le plaignant, la date du ou des incidents, la description, la présentation des
écrits s il en existe, et, s il y a lieu, le nom des témoins L information doit être aussi précise et
concise que possible. Le document doit porter la signature du plaignant.
Étape 2 Évaluation de la plainte et accusé de réception
À la réception d une plainte, le responsable délégué évalue la plainte et en accuse réception.
Lorsque la plainte est jugée recevable, le responsable délégué avise le mis en cause qu une plainte
a été reçue et l informe, par écrit, des éléments de la plainte, notamment des allégations
Lorsque, après évaluation, la plainte est jugée non recevable ou non fondée, le responsable délégué
informe le plaignant, par écrit, du rejet de la plainte.
Le mis en cause doit recevoir par écrit l information relative à la plainte déposée, y compris les
allégations afin de donner une chance égale aux parties de faire valoir leur point.
Étape 3 Médiation
Si la plainte de harcèlement n est pas résolue, le responsable délégué doit proposer la médiation. Si
les parties acceptent, le responsable offre ses services de médiateur.

39
Il se pourrait qu il ne puisse y avoir de médiation si la personne mise en cause a cessé ses fonctions
auprès de Pallia-Vie soit à titre d employé, de bénévole ou de stagiaire

Étape-4 Enquête
Lorsque la médiation n a pas permis d obtenir une solution à la plainte ou s il n y a pas eu de
médiation, le responsable délégué doit effectuer une enquête et en informer toutes les parties
concernées Si la médiation est entreprise à n importe quel moment pendant l enquête, cette
dernière est suspendue et ne reprend que si la médiation échoue.
Étape-5 Décision
Le responsable délégué examine tous les renseignements pertinents et décide des mesures à
prendre ou recommande à la direction générale les mesures à prendre. Il doit informer les parties,
par écrit, de l issue de l enquête et s assurer que des mesures correctives ou disciplinaires seront
prises et appliquées s il y a lieu
Autre recours :
Une plainte portée en vertu de la présente politique n a pas pour effet de priver le plaignant des
autres recours prévus par la loi.

Mesures disciplinaires possibles


1. tout employé que la direction générale, après une enquête approfondie, trouve coupable
d avoir harcelé, discriminé ou violenté un employé, un bénévole ou un stagiaire fera l objet des
mesures disciplinaires appropriées, telles que :
avertissement écrit versé au dossier indiquant :
les faits relatifs au constat;
l obligation de cesser toute forme de harcèlement, discrimination ou violence;
la mesure disciplinaire prévue en cas de récidive.
la suspension sans rémunération pour une période donnée;
le congédiement immédiat.

Selon la situation et la gravité de la forme de harcèlement, la direction générale se réserve le droit


de passer outre la gradation des mesures disciplinaires mentionnées ci-haut.
2. tout employé que la direction générale (responsable délégué) trouve coupable d avoir fait des
allégations mensongères de harcèlement ou de discrimination face à un employé, un bénévole
ou un stagiaire fera l objet de mesures disciplinaires telles que celles énumérées plus haut;
3. avant d insérer un avis, des notes, une photocopie d un rapport ou tout autre document
concernant le comportement ou la performance de l employé, ce dernier doit en avoir été avisé,
il doit signer pour attester avoir lu ce document et en avoir obtenu un exemplaire (si requis);
4. l employé doit être informé qu il a la possibilité de répondre par écrit à ce document ; les
commentaires de l employé seront versés à son dossier

XXVIII. Politique de formation, de développement professionnel et de perfectionnement

PORTÉE
La politique relative à la formation s adresse exclusivement aux employés permanents réguliers pour
des formations individuelles. Toutefois si des formations de groupe étaient offertes, les employés
« sur appel » et contractuels pourraient s y joindre

40
ÉNONCÉ
Inscrits dans la philosophie de gestion de Pallia-Vie et placés sous la responsabilité conjointe des
coordonnateurs et responsables de services et de la direction générale, la formation et le
développement des employés sont essentiels au fonctionnement actuel et futur de l organisme.
D ailleurs, l identification des besoins de formation se fait par les employés cadres et la direction
générale.

DÉFINITIONS
Orientation :
Procédure d accueil visant à aider tous les nouveaux employés à connaître l organisation et à
s assurer que chaque employé reçoive l information nécessaire pour son intégration dans son
service. Elle vise aussi à faire connaître à l'employé les procédures, politiques, directives, etc.
Entraînement à la tâche :
Activités visant l acquisition des connaissances, habiletés, procédures et processus nécessaires à
l exercice de nouvelles fonctions dans le cadre d un emploi donné L entraînement à la tâche est
offert en cours d emploi par une ressource interne collègue, supérieur, etc.).
Formation continue :
Ce terme fait référence aux actions de formation initiées par les coordonnateurs et responsables
dans le but d améliorer le niveau de performance d une équipe
Perfectionnement professionnel :
Ceci signifie toute action de formation visant l acquisition ou l amélioration des compétences
professionnelles ou d habiletés personnelles d un employé en lien avec son emploi.

Compétences :
Connaissances ou habiletés pour accomplir une tâche ou remplir un rôle. Les habiletés peuvent être
d ordre cognitif, affectif ou social
Exercice financier :
Période de douze (12) mois débutant le 1er juillet et se terminant le 30 juin de l année suivante pour
laquelle un budget a été établi.

OBJECTIFS DU PERFECTIONNEMENT
maintenir et rehausser les qualifications compte tenu de l évolution des tâches, du mouvement du
personnel ainsi que des services à rendre à la clientèle.
contribuer à la résolution de situations problèmes;
effectuer des mises à jour en fonction des nouveautés ou des nouvelles règles;
faciliter l adaptation des employés et des équipes de travail aux changements dans leur
environnement et faciliter la réalisation des objectifs organisationnels.
MODALITÉS
la formation continue et le perfectionnement professionnel représentent une responsabilité
partagée entre l employé et l organisation ;
tout employé affecté à une nouvelle fonction doit recevoir les activités d entraînement à la
tâche requises pour cette fonction ;

41
tout besoin de formation continue et de perfectionnement professionnel doivent être justifiés
en regard de la fonction actuelle ou future ou de besoins à répondre éventuellement ;
les priorités de formation continue et de perfectionnement professionnel des employés sont
définies à partir des besoins organisationnels ;
tout projet de changement technologique, organisationnel ou de modifications d équipement
doit inclure et prévoir les activités de formation requises. Cette démarche prévisionnelle est
réalisée par le coordonnateur ou le responsable.

Modalités de la formation et du développement des employés:

Orientation et entraînement à la tâche :


Chaque coordonnateur ou responsable a le mandat de s assurer que l accueil, l orientation et
l entraînement à la tâche des nouveaux employés au sein de son équipe sont planifiés et réalisés en
conformité avec les pratiques de l organisme.
Perfectionnement professionnel :
Les activités de perfectionnement professionnel servent à combler les besoins individuels de
formation ou de perfectionnement. Ces besoins sont déterminés :
lors de l appréciation du rendement de l employé lorsqu un écart est observé entre son
rendement actuel et le rendement attendu et que cet écart est dû à un manque de
connaissance ou d habilités pouvant être remédié par une formation ;
par l employé lui-même en fonction de ses besoins et champs d intérêt personnels dans la
mesure où ceux-ci sont en lien avec ses tâches ;
par l employé ou son supérieur immédiat dans une perspective de développement de carrière;
dans un tel cas, la formation visée peut ne pas répondre aux besoins immédiats du poste
occupé par l employé, mais lui permettre de se qualifier pour un autre poste au sein de Pallia-
Vie.

Formation continue :
Le budget de formation continue est mis à la disposition de la direction générale, des coordonnateurs
et des responsables de services afin de les soutenir dans le maintien de l offre de services de très
grande qualité. La formation continue sert en particulier à :
diminuer l écart observé entre la performance de l équipe et les objectifs à atteindre ;
introduire de nouveaux outils ou de nouvelles façons de faire pour le service ;
introduire de nouvelles tâches ou responsabilités pour un ou plusieurs employés ;
augmenter le niveau de compétences du personnel dans tout domaine pertinent à l atteinte des
objectifs organisationnels ;

42
MODALITÉS D APPLICATION
1. Les montants sont alloués annuellement selon le budget approuvé;
2. Les sommes accordées peuvent être utilisées pour rembourser des dépenses telles que :
- les frais d inscription et le coût des cours, conférences, ateliers et activités auxquelles assiste
l employé ;
3. Les sommes accordées ne peuvent pas servir à payer :
- les cartes de membre de clubs, associations, ordre professionnel ou autres organisation
semblables.
4. Le montant accordé à chaque service variera en fonction du montant total disponible
annuellement.
5. Sur approbation préalable, l employé engage les frais et sera remboursé, à l issue du cours, sur
présentation des pièces justificatives et d une preuve de réussite du cours, le cas échéant
6. Les dépenses qui dépassent les montants autorisés à un employé au titre de perfectionnement
professionnel doivent être payées par l employé

XXIX.Politique sur la reconnaissance de l’engagement du personnel et des bénévoles


(anniversaire de service)

PORTÉE
Cette politique s adresse tant aux employés qu aux bénévoles.

ÉNONCÉ
Par cette politique, Pallia-Vie souhaite reconnaître l investissement du personnel et des bénévoles
présentant plusieurs années à son service.
La reconnaissance des années de service d un employé ou d un bénévole constitue un moteur
essentiel au renforcement du sentiment d appartenance, à sa motivation et à son bien-être dans
l organisation.
Dans un souci d équité, tous les employés et bénévoles possédant un même nombre d années au
service de Pallia-Vie ont droit à une reconnaissance formelle de la part de la direction.

DÉFINITIONS
Reconnaissance :
La reconnaissance se définit d abord comme une réaction constructive et authentique, exprimée par
une personne ou une organisation à la suite d'une action d'un employé qui mérite d'être relevée.
Elle constitue une appréciation de la contribution des personnes, en matière de pratique de travail,
d investissement personnel et de mobilisation La reconnaissance consiste à souligner l importance
de ces actions et de leurs résultats vers l atteinte d objectifs spécifiques de l organisme.
La reconnaissance se manifeste de façon formelle ou informelle, individuelle ou collective, privée ou
publique.
Reconnaissance formelle :
La reconnaissance formelle s exprime dans le cadre d activités planifiées et structurées visant à
souligner l appréciation de l engagement démontré

43
Reconnaissance informelle :
La reconnaissance informelle vise à démontrer la même appréciation, mais se manifeste de façon
spontanée, voire même quotidienne.

Date d entrée en fonction :


Date marquant l entrée en fonction de l employé ou du bénévole.

Service continu :
Le service continu se poursuit lors de congé de maladie prolongé ou encore lors d un congé de
maternité pour les motifs reliés exclusivement à la reconnaissance des années de service.

RESPONSABILITÉ
L adjointe aux ressources humaines ainsi que la coordonnatrice des bénévoles sont chargées
d identifier les employés et les bénévoles qui doivent être reconnus annuellement pour leur
engagement auprès de Pallia-Vie.

Elles voient, avec la direction générale, à l organisation des activités de reconnaissance annuelles.

MODALITÉS D APPLICATION

La politique s applique aux anniversaires de service (5 ans, 10 ans, 15 ans, 20 et 25 ans).

Afin d assurer l uniformité et le traitement équitable de tous les employés et bénévoles, les
modalités de reconnaissances sont prédéterminées pour chacun des anniversaires.

Lors de la tenue de la fête de Noël, la direction générale profite de ce moment de rassemblement


pour souligner officiellement l apport des employés et bénévoles qui ont franchi une année de
service officiellement reconnue :

Pour les anniversaires de service :


o 5 ans : nous profitons de la thématique de Noël pour élaborer une décoration personnalisée
qui sera remise à chaque personne;
o 10 ans cadeau à l effigie de l organisme accompagné d une carte personnalisée;
o 20 ans : cadeau distinctif.

44
XXX. Politique de dénonciation

PORTÉE
Tous les membres du personnel et les bénévoles peuvent se prévaloir de cette politique.

ÉNONCÉ
La présente politique de dénonciation vise à protéger les employés et les bénévoles contre un
traitement préjudiciable ou un congédiement suite à la divulgation d information normalement
confidentielle et ce, dans l intérêt de l organisme.

Les dénonciations protégées par cette politique se divisent en différentes catégories :


Crime, vol ou illégalité ;
danger pour la santé et la sécurité ;
dénonciations et plaintes concernant des pratiques d achats ou de revente ;
contrôles internes ;
la dissimulation des éléments énumérés ci-haut.

Pour se prévaloir d une protection, l employé ou le bénévole doit d abord divulguer l information à
l adjointe aux ressources humaines ou un membre de l équipe de gestion ou à la direction
générale selon leur occupation et selon les personnes impliquées.

OBJECTIFS DE LA POLITIQUE
faire en sorte que les employés ou les bénévoles se sentent en confiance et ne craignent pas
d exprimer leurs doutes et d agir;
donner aux employés et aux bénévoles des moyens d exprimer leurs doutes et d obtenir de
l information sur les mesures qui ont été prises par la suite;
s assurer que l on donne suite aux doutes soulevés par les employés ou les bénévoles;
garantir une protection contre de possibles représailles ou du harcèlement aux employés ou
bénévoles qui allèguent de bonne foi une inconduite et la croient suffisamment fondée.

POLITIQUE
La politique vise à appuyer les employés et les bénévoles qui ont de sérieux doutes concernant des
actions fautives au sein de l organisme telles qu une conduite illégale, des pratiques financières
douteuses ou une conduite présentant un danger pour les patients, les familles, les employés ou
pour les installations physiques, par exemple :

une infraction criminelle (par ex. fraude, corruption ou vol) a été ou semble être commise;
la santé ou la sécurité d une personne est mise en péril ou peut l être;
toute forme d action ou de conduite inappropriée a eu lieu;
des dommages ont été, ou peuvent être, faits à l image de l organisme ou encore aux
infrastructures ;
les dons sont utilisés de manière non autorisée ;
l information sur l une des circonstances ci-haut mentionnées est délibérément dissimulée ou
fait l objet de tentatives de dissimulation.

45
L organisme Pallia-Vie a choisi d élaborer et d instaurer cette politique afin que les employés et les
bénévoles puissent exprimer leurs préoccupations advenant une inconduite professionnelle, et ce,
dès qu elle survient et d une façon appropriée La direction souhaite que l employé ou le bénévole
témoin d une inconduite divulgue celle-ci avant qu il ne soit trop tard pour rectifier la situation ou
encore pour implanter des mesures préventives.

Si des événements suscitent des doutes qui, de l avis de l employé ou du bénévole, méritent d être
examinés, ce dernier devrait se servir de cette politique Par contre, s il s agit d un tort personnel fait
à son endroit, il devrait se référer à la « Politique contre le harcèlement, la discrimination et la
violence» La politique de dénonciation vise essentiellement toute préoccupation à l égard d un
événement susceptible de nuire aux intérêts d autrui ou de l organisme lui-même.

PROCÉDURES DE DÉNONCIATION
Dès qu il a suffisamment de soupçons, l employé ou le bénévole devrait, en tout premier ressort,
informer les personnes responsables préalablement mentionnées (sauf si cette dernière est la
présumée fautive, auquel cas l employé ou le bénévole devrait en informer par écrit la direction
générale).
Préférablement, l employé ou le bénévole rapportera ses soupçons par écrit de la façon suivante :
en faisant l historique des faits donnant à penser qu il y a faute avec dates pertinentes ;
en fournissant les raisons qui le portent à croire qu il y a faute

PROCÉDURES DE RÉSOLUTION :

La politique n admet aucun soupçon exprimé sous le couvert de l anonymat Si l employé ou le


bénévole qui fait une dénonciation ne veut pas nous révéler son identité, il sera extrêmement
difficile de faire enquête et de faire évoluer le dossier.

Si l employé ou le bénévole exprime ses doutes verbalement, la personne responsable identifiée qui
reçoit l information le récipiendaire devrait, sur-le-champ, les consigner par écrit par souci de
fidélité avec la version des faits rapportés L employé ou le bénévole qui désire préserver la
confidentialité de sa dénonciation doit en faire mention dans son document écrit ou encore
verbalement lors de la rencontre. Le récipiendaire de l information vérifiera dans quelle mesure
celle-ci peut être gardée confidentielle. Le récipiendaire verra à informer en détail la direction
générale ou si elle est directement concernée, la présidence de l organisme

Une fois que l employé ou le bénévole a fait part de ses préoccupations, la situation sera examinée
pour décider des mesures à prendre, qui peuvent inclure la conduite d une enquête interne.
L employé sera informé des personnes qui s occuperont du cas et de la façon dont il recevra de
l information de suivi

Étant donné que cette politique vise à permettre de mener une enquête sur toute inconduite
professionnelle et de faire le nécessaire pour y remédier, nous tiendrons l employé ou le bénévole
au courant de la suite des choses dans la mesure du possible. Par ailleurs, il faut savoir qu il ne sera
pas toujours possible de dévoiler les moyens qui seront mis en œuvre, si cela enfreint le devoir de
confidentialité envers une autre personne.
Selon ce qui est le plus approprié, la situation pourra :

46
faire l objet d une enquête menée par l équipe de direction ou le comité exécutif ou le conseil
d administration;
être référée, selon la gravité, à la police locale.

Dans la mesure du possible, l employé ou le bénévole qui a dénoncé peut être tenu au fait des
conclusions de l enquête ou de la démarche d investigation suite à sa dénonciation

Certaines situations pourront être corrigées sans qu une enquête soit nécessaire, par des moyens
convenus mutuellement. S il y a urgence d agir, des mesures seront immédiatement prises avant
toute forme d enquête

XXXI.Santé, sécurité et environnement de travail sain

ÉNONCÉ

Cette politique a pour but de promouvoir, préserver et encadrer la santé et la sécurité des
employés et des bénévoles en leur procurant un milieu de travail sain et sécuritaire tout en
favorisant les meilleures méthodes de travail.

De plus, elle vise à mettre en œuvre tous les moyens pour éviter des impacts sur la vie des patients,
des familles, des employés et des bénévoles de même que des répercussions financières sur
l organisme.

MODALITÉS

Le bien-être des employés et des bénévoles est une préoccupation quotidienne dans une
organisation où ce même souci est exprimé envers notre clientèle. Pallia-Vie désire promouvoir et
préserver la santé et la sécurité des employés et des bénévoles en leur procurant un milieu de travail
sécuritaire et en favorisant les meilleures méthodes de travail. Cette politique est le reflet de
l engagement de la direction ainsi que des attentes qu elle a face à ses ressources humaines, et a
pour but d assurer un milieu de travail sain

XXXII. Tenue vestimentaire

PORTÉE
La présente politique s adresse tant aux employés qu aux bénévoles et même aux stagiaires

ÉNONCÉ
Le but de la présente politique est de fournir à l'équipe d employés, aux bénévoles, aux stagiaires
et autres professionnels, les principales normes et exigences servant à guider leur tenue
vestimentaire lorsqu'ils sont en fonction pour l'organisme.

47
POLITIQUE
Les employés, les professionnels et les bénévoles doivent :

Assurer une image professionnelle et respectueuse envers les patients, les familles et leurs
pairs; le professionnalisme implique un savoir-être, un savoir-faire et un savoir et se traduit
également par la tenue vestimentaire;
Faciliter les rapports entre les patients et les employés, les bénévoles et les professionnels,
notamment, en tenant compte des valeurs et de la culture des patients et de leur famille;
Prévenir les écarts et les exagérations dans le choix des vêtements et leurs accessoires;
Refléter leur préoccupation pour une bonne hygiène personnelle et pour la prévention;
Tenir compte du secteur d activités dans lequel ils exercent leur fonction;
Être informés que les uniformes ou des vêtements d uniformes sont proscrits

MODALITÉS relatives à la conformité, à la sécurité et aux normes d hygiène mais sans s y limiter
Avoir les ongles courts et bien entretenus;
Porter une barbe taillée permettant le port d un masque, lorsque requis;
S assurer que les bijoux portés sont discrets et ne présentent pas de risques de blessures,
d égratignures et d infection pour les patients et pour la personne elle-même;
Limiter le nombre de bijoux portés boucles d oreilles, bracelet, chaîne, montre, bague,
collier); N.B. : L'organisme ne peut être tenu responsable des objets perdus ou volés;
Porter des vêtements confortables; sobres, d allure professionnelle, permettant de se mouvoir
sans restriction et dans un tissu opaque de manière à ne pas laisser transparaître les sous-
vêtements;
Porter des chaussures sécuritaires à semelles antidérapantes et talons sécuritaires.

Les vêtements ou accessoires suivants sont interdits :


Les gilets, blouses, t-shirts ou accessoires à caractères violent, sexiste, raciste, satanique,
morbide ou irrespectueux;
Tout vêtement qui s apparente aux uniformes portés en milieu hospitalier;
La mini-jupe et le short;
Les pantalons legging ou collants portés avec un haut ne couvrant pas le fessier;
Les jeans délavés, troués, tachés;
Les camisoles et gilets qui ne rejoignent pas le pantalon ou la jupe;
Les robes, blouses, gilets et camisoles sans dos;
Les robes, blouses, gilets et camisoles avec décolleté extravagant;
Les robes, blouses, gilets à bretelles fines (spaghetti) ou transparents;
Les sandales de plage;
Tout couvre-chef (chapeau, casquette et autre);
Les vêtements et chaussures sales, déchirés, troués, tachés, délavés;
L usage de parfum est à éviter pour ne pas gêner le patient ni lui causer des désagréments, le
tout également puisqu il est question de goût et de parcimonie

48
XXXIII. Fin d’emploi : lettre de confirmation d’emploi (certificat de travail et lettre
de référence

PORTÉE
Cette politique s adresse à l ensemble des gens qui travaillent à Pallia-Vie qu ils soient permanent
ou des employés sur la liste de rappel ou qu ils aient eu un contrat de travail ponctuel.

ÉNONCÉ
Chaque employé a droit à un traitement juste et équitable pendant qu il est à l emploi de Pallia-
Vie et une fois que celui-ci a quitté l organisme.

Fin d emploi :
Lors de sa fin d emploi, un employé ne peut conserver aucun document ou information propre
à l organisme;
Lors de sa fin d emploi, l employé doit rencontrer son supérieur immédiat et l adjointe aux
ressources humaines pour signer les documents de départ et remettre tout le matériel
appartenant à l organisme

Lettre de confirmation d emploi :

MODALITÉS :
Le Service des ressources humaines émettra seulement que des lettres de confirmation
d emploi;
Aucune lettre de référence ou de recommandation ne sera rédigée;

La lettre de confirmation d emploi aussi nommée certificat de travail par la CNT peut
uniquement être rédigée par le Service des ressources humaines.
Cette lettre indiquera l information nécessaire, en conformité aux procédures de l organisme et
répondra également aux exigences des normes du travail du Québec :
o date d entrée en fonction ;
o titre du poste occupé ;
o nature du travail réalisé ;
o date de fin du contrat ou de l emploi ;
o les coordonnées de l organisme
L employé doit formuler une demande écrite pour obtenir sa lettre de confirmation d emploi La
demande peut être déposée par écrit aux ressources humaines ou encore formulée par courriel.
Aucune information qualitative de manière à décrire la prestation du travail ne figurera sur la lettre
d attestation d emploi Ces informations représentent davantage celles que l on retrouve sur une
lettre de références.

49
Si, une fois que l employé a quitté et il souhaite que nous formulions des références quant à sa
prestation de travail, il devra nous fournir un document écrit nous autorisant à le faire. Le supérieur
immédiat se réserve le droit de s abstenir de formuler des commentaires en indiquant uniquement
des données chiffrées.

XXXIV. Autorisation pour les références

ÉNONCÉ
Des références peuvent être demandées à un candidat à l emploi À ce moment, celui-ci complète
le formulaire qui autorise le Service des ressources humaines de Pallia-Vie à communiquer avec la
personne citée afin d obtenir des informations sur la prestation de son travail dans un ancien milieu
de travail.

Le Service des ressources humaines ne base jamais le choix ou le rejet d un candidat sur les
appréciations d une seule personne, mais cherche plutôt à se faire une bonne idée du candidat à
partir de tous les renseignements disponibles L information fournie reste strictement
confidentielle.

XXXV. Adoption et révision des politiques de gestion des ressources humaines

L ensemble des politiques est adopté par le conseil d administration de Pallia-Vie en cours d année
2015- et l application des politiques entre en vigueur à ce moment
Un amendement aux politiques peut être fait après avoir été présenté au conseil d administration.
Tant la direction générale que le conseil d administration se réservent le droit d effectuer de tels
changements en cours d année
Annuellement, soit à l assemblée générale, des modifications peuvent être proposées et ratifiées et
se trouvent donc mises à jour dans le manuel en indiquant, toujours à la dernière page du présent
document les dates des mises à jour pour chaque politique.

Approbation par le conseil d administration : mars 2016

Diffusion aux employés après corrections demandées : 1er juillet 2016

50

Vous aimerez peut-être aussi