Vous êtes sur la page 1sur 14

Abonnez-vous à DeepL Pro pour éditer ce document.

Visitez www.DeepL.com/Pro pour en savoir plus.

Chapitre 3
Répondre aux besoins spirituels
L'homme est un être tripartite, c'est-à-dire qu'il est composé de trois parties :
l'esprit, l'âme et le corps (1 Thessaloniciens. 5:23). Cela signifie
automatiquement que l'homme a des besoins spirituels, émotionnels et
physiologiques qui doivent être satisfaits. Les enfants ne sont pas moins
humains. Ils sont eux aussi esprit, âme et corps. Il s'ensuit donc qu'ils ont des
besoins dans ces trois domaines qui doivent être satisfaits.

Classés par ordre de priorité, l'homme est d'abord l'esprit, puis l'âme et le corps.
Si l'homme est d'abord un esprit, alors la partie de lui qui requiert la plus grande
attention est son esprit. Dieu est un Esprit (Jean 4:24) et Il a fait l'homme à Son
image (Genèse. 1:26) ; l'homme est donc un esprit comme Lui. C'est la même
chose pour chaque enfant.

Dans le monde, cet ordre est inversé et l'esprit reçoit le moins d'attention, tandis
que le corps et l'âme reçoivent la plus grande attention ; mais cela ne devrait pas
être le cas.

Quels sont les besoins spirituels des enfants ?


Relation personnelle avec Jésus

Une relation personnelle avec Jésus est la pierre angulaire de la vie. Cependant,
avant que votre enfant n'atteigne l'âge où il peut s'engager personnellement
envers le Christ, il est de votre responsabilité spirituelle de confesser la Parole de
Dieu sur lui, en façonnant son destin par la Parole de Dieu.

Et comme l'enfant atteint l'âge préscolaire, je crois que vous devez démontrer
davantage votre relation personnelle avec Jésus. Cela signifie que vous devez lui
montrer que vous êtes un vrai chrétien qui aime Jésus. De cette façon, il voudra
lui aussi connaître Jésus !

Prenez le temps de prier sur lui et avec lui ; partagez la parole de Dieu dans un
langage simple. Il y a tant de livres d'histoires colorés qui racontent des histoires
bibliques en images que vous pouvez utiliser pour lui expliquer les vérités du
royaume. Cela le prépare invariablement à une relation personnelle avec Jésus.

Cependant, s'arrêter à ce stade ne suffit pas. Une fois que votre enfant est assez
âgé pour comprendre que tous ont péché et n'ont pas atteint la gloire du Seigneur,
amenez-le à confesser sa foi pour qu'il accepte Jésus-Christ comme Seigneur et
Sauveur personnel.

Les parents confient souvent cette responsabilité aux professeurs de l'école du


dimanche, qui ont généralement beaucoup d'autres enfants à charge. Ne croyez
pas que vos enfants iront au ciel simplement parce qu'ils sont nés dans des foyers
chrétiens ou parce qu'ils fréquentent l'école du dimanche. Non, ils doivent
confesser Jésus comme Seigneur et Sauveur personnel. Et c'est à vous, en tant
que parents, de les y amener. Voici quelques conseils :

Choisissez un bon moment pour parler du salut avec votre enfant.

Préparez le terrain à l'avance en priant pour un cœur réceptif.


Présentez-lui Jésus. Insistez sur la mort et la résurrection du Christ et sur tout ce
qui s'est passé au Calvaire. Présentez-le clairement, simplement et comme un
acte d'amour.

Laissez l'enfant prier à haute voix, en invitant Jésus dans son cœur (Romains.
10:9-10), comme vous le conduisez.

Expliquez que la vie chrétienne n'est pas vécue par la force humaine, mais par
l'aide du Saint-Esprit. Suivez personnellement la décision prise par l'enfant et
veillez à ce qu'il grandisse dans la foi.

Être baptisé du Saint-Esprit

Quand Jésus a dit : "Vous recevrez une puissance, après que le Saint-Esprit sera
venu sur vous, et vous serez mes témoins..." (Actes 1:8), il ne l'a pas limité aux
seuls adultes. Une fois qu'un enfant est assez âgé pour comprendre le remplissage
du Saint-Esprit, alors amenez-le à recevoir le don du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit
est alors autorisé à instruire, guider, aider et fortifier cet enfant dans ses activités
quotidiennes et à lui révéler davantage de Dieu.

Lorsqu'il sera confronté à des questions épineuses à l'école, le Saint-Esprit sera là


pour l'aider. Tous mes enfants sont nés de nouveau et sont baptisés du Saint-
Esprit avant l'âge de 10 ans.

Développer le caractère chrétien

En termes simples, le caractère est cette qualité qui constitue le modèle de


comportement d'une personne. Des qualités telles que l'honnêteté, la discipline,
la diligence, l'intégrité, etc. D'où viennent ces qualités ?

Car de l'intérieur, du coeur des hommes, procède le mal... et souille l'homme.


Marc 7:21,23
Il s'agit donc d'un besoin spirituel car, quels que soient les traits de caractère que
vous voyez votre enfant manifester, ils viennent de l'esprit. Ainsi, lorsque vous
investissez la Parole de Dieu dans votre enfant, vous utilisez l'instrument le plus
puissant pour façonner son caractère. Hébreux 4:12 nous dit que la Parole de
Dieu est rapide, puissante et plus tranchante qu'une épée quelconque. Elle est si
forte qu'elle peut atteindre l'esprit, l'âme et la moelle, exposant les pensées et les
intentions du cœur.

La formation du caractère est un processus qui se déroule sur une certaine


période de temps. Il faut du temps pour développer un bon et fort caractère
chrétien. Votre enfant n'est pas un chrétien mature simplement parce qu'il a
donné sa vie au Christ. Vous le formez en lui apprenant certaines choses
fondamentales.

Il lui apprend notamment à être courtois et obéissant, et à respecter les biens


d'autrui. Cela signifie également lui apprendre à ne pas prendre ce qui ne lui
appartient pas.

Les dix commandements sont résumés en deux versets :

...Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout
ton esprit. Et le second lui est semblable, tu aimeras ton prochain comme toi-
même.
Matthieu 22:37,39

Après avoir appris à votre enfant à aimer le Seigneur, apprenez-lui comment


traiter ses voisins - ses amis à la maison et à l'école.

L'amour ne fait pas de mal à son prochain : l'amour est donc l'accomplissement
de la loi. Romains 13:10

Apprenez à votre enfant à pardonner lorsqu'il a été blessé et à demander pardon


lorsqu'il a offensé quelqu'un d'autre. Ces choses s'apprennent mieux dans
l'enfance. Un adage courant dit qu'un poisson séché est difficile à plier. Les
adultes qui ont du mal à dire "Je suis désolé" aujourd'hui ne l'ont jamais appris
dans leur enfance. Mais vous pouvez commencer dès maintenant, à former votre
enfant à la manière du Seigneur.

Donner, c'est apprendre. Le langage des enfants est "donnez-moi, donnez-moi" et


"c'est à moi" ; c'est un produit de l'automne. Mais maintenant, nous qui sommes
nés de nouveau, nous avons la nature de Dieu, et non plus la nature adamique.
C'est pourquoi vous devez consciemment enseigner à vos jeunes l'importance
d'être généreux à partir des écritures, et leur montrer concrètement l'art de donner
par l'exemple.

Un adage dit : "La charité commence à la maison". Permettez-moi d'ajouter que


l'honnêteté, la miséricorde, l'obéissance, l'intégrité, etc. La plupart des mauvaises
habitudes comme la tricherie, le mensonge, les bagarres, commencent à un âge
précoce et, si elles ne sont pas contrôlées, deviennent des vices qui mettent la vie
en danger. Daniel a développé un fort caractère chrétien dès sa jeunesse. Il a dû
apprendre la piété, la maîtrise de soi et l'intégrité de chez lui.

Mais Daniel avait décidé dans son coeur qu'il ne se souillerait pas avec la
portion de viande du roi, ni avec le vin qu'il buvait...
Daniel 1:8

Même lorsque d'autres ont cédé, Daniel et ses camarades se sont peut-être
souvenus de ce qu'on leur avait appris à la maison. En regardant aussi la vie de
Joseph, on voit facilement l'importance d'une éducation pieuse. Personne n'était
là pour surveiller Joseph, et pourtant il refusa de commettre l'adultère avec la
femme de Potiphar (Genèse. 39:9).

Comme mentionné précédemment, la première étape d'une vie de consécration


est la nouvelle naissance. Une fois que vos enfants sont nés de nouveau, ils
reçoivent le pouvoir de vivre une vie pieuse (Jean 1:12).
Il est également crucial de jeter les bases de l'obéissance. Les enfants doivent
d'abord obéir au Seigneur et apprendre à obéir à leurs parents, aux autorités
scolaires, aux chefs de communauté et aux lois de la société (Ephèse. 6:1-2). Si
vos enfants vous désobéissent et vous manquent de respect, c'est une indication
certaine qu'ils désobéiront et manqueront de respect à leurs enseignants et aux
lois de la société. Dieu considère la rébellion comme de la sorcellerie et de
l'entêtement, il l'assimile à l'iniquité et à l'idolâtrie (1 Samuel. 15:23). Dieu
préfère recevoir l'obéissance, plutôt qu'une grosse offrande. Les offrandes d'une
personne désobéissante comme aucune récompense, c'est comme semer une
graine sur un sol en béton ! Vous devez enseigner à vos enfants comment obéir
diligemment à la Parole de Dieu et à vous.

Créer la peur du Seigneur

Pour que tu craignes l'Éternel, ton Dieu... ce que je te commande, toi, ton fils et
le fils de ton fils, tous les jours de ta vie, et pour que tes jours se prolongent.
Deutéronome 6:2

Créer la peur du Seigneur dans le cœur des jeunes est aussi vital que de les
amener à engager leur vie pour le Seigneur. Personnellement, je suis assis avec
mes enfants, leur ouvrant les Écritures presque tous les jours. J'ouvre ma Bible et
eux la leur, et nous nous asseyons pour partager les uns avec les autres.

Ils voient par eux-mêmes ce que la Parole dit sur les situations de la vie
quotidienne. C'est très important, car cela leur insuffle la crainte du Seigneur
dans leur cœur. Il leur est ainsi impossible d'être hypocrites. Je laisse mes enfants
voir par la Parole que, que leur père ou moi-même soyons présents ou non avec
eux, Dieu est là. Créer une conscience de Dieu n'a pas pour but de les terrifier,
mais de créer une sainte révérence pour Sa présence éternelle.

Lorsque vos enfants grandiront et iront dans le monde, se mêlant à toutes sortes
de gens, c'est cette crainte de Dieu dans leur cœur, ce saint respect et cette
révérence pour Dieu, qui les préserveront dans la voie du Seigneur.
Formez un enfant à la manière dont il doit aller ; et quand il sera vieux, il ne s'en
écartera pas.
Proverbes 22:6

La formation des enfants appelle à la vigilance et à la diligence. Le diable, notre


adversaire, erre comme un lion, cherchant qui détruire. Mais ceux dont le cœur
est plongé dans la Parole et consumé par la crainte du Seigneur ne peuvent pas
être victimes de ses attaques.

Mais vous et moi devons considérer la formation des enfants comme une
responsabilité unique. La vie est une opportunité qui ne doit pas être gâchée.
Profitez de votre chance aujourd'hui, car les enfants ne restent pas longtemps des
enfants. Il arrive un moment où ils doivent quitter la maison, alors c'est ce que
vous avez construit en eux qui parle pour eux. Jonadab a inculqué la crainte du
Seigneur dans le cœur de ses enfants, de sorte que 200 ans plus tard, l'impact de
cette formation se fait encore sentir. Votre témoignage sera le prochain !

Comprendre la volonté de Dieu pour leur vie

Chaque enfant naît avec une mission. C'est peut-être pour cela que les enfants
viennent les mains serrées ; ils viennent en tenant le plan de Dieu dans leurs
mains ! Jérémie était sans aucun doute un enfant avec une mission.

Avant de te former dans le ventre, je t'ai connu ; et avant que tu ne sortes du sein
maternel, je t'ai sanctifié, et je t'ai ordonné prophète des nations.
Jérémie 1:5

Il a été ordonné prophète dès le ventre de sa mère. Chaque enfant est créé dans
un but précis. Il est donc important que cet enfant soit élevé pour remplir ce but.
Il s'agit d'un besoin spirituel crucial, car les parents sont souvent emportés par les
sentiments. Ils veulent que leurs enfants soient avocats, médecins, etc., sans se
soucier des plans de Dieu pour eux.
Vous avez la responsabilité de localiser l'"ordination" de votre enfant et de le
propulser sur cette voie. Lorsque vous n'êtes pas sûr, faites attention à ses forces,
ses dons et ses talents et permettez-lui, dans la prière, de poursuivre une carrière,
et le plan de Dieu se déploiera sans aucun doute dans sa vie.

Trouver un lieu de service

Un autre domaine de besoin spirituel pour les enfants se situe dans le domaine du
service. Ils doivent être amenés à s'engager dans la maison de Dieu. Ils peuvent
chanter dans la chorale ou servir d'enfants placeurs, si votre église dispose de
telles dispositions. Faire des choses avec leurs pairs est très important, car ils
sont renforcés et ont un environnement positif pour dépenser leur énergie de
jeunesse.

Et étant donné qu'ils ont été relâchés, ils sont allés dans
leur propre entreprise... Actes 4:23

Mes enfants, par exemple, appartiennent à l'église des adolescents et à l'école du


dimanche. Ils trouvent beaucoup de satisfaction à servir à l'église. N'oubliez pas
que le service est la clé des bénédictions de Dieu :

Vous servirez le Seigneur votre Dieu, et il bénira votre pain... Exode 23:25
Comment répondre aux besoins spirituels

Lorsque vous avez faim, vous mangez de la nourriture pour satisfaire ce besoin
physique. De même, lorsque votre esprit a faim, vous devez le nourrir ; mais le
riz et les haricots ne peuvent pas satisfaire cette faim. Il existe une nourriture
spirituelle pour l'esprit de l'homme.

...afin qu'il te fasse savoir que l'homme ne vit pas seulement de pain, mais que
toute parole qui sort de la bouche du Seigneur fait vivre l'homme.
Deutéronome 8:3

Nous avons dit que l'homme est un esprit, vivant dans un corps. L'homme réel est
donc un esprit et sa nourriture n'est pas physique, mais spirituelle. Jésus a dit :
"Les paroles que je vous dis, elles sont esprit et elles sont vie" (Jean 6:63). La
parole de Dieu est donc la nourriture spirituelle de l'esprit de l'homme.

Votre enfant est aussi un être spirituel et doit être nourri avec le lait de la parole
(1 P. 2:2). Dieu, qui est un parent pour nous tous, réalise que tous les croyants ne
peuvent pas digérer le même calibre de révélation, alors il décompose la parole
en lait (1 Pierre. 2:2), viande, viande forte ( Hébreux. 5:14) et miel (Proverbes.
24:13-14).

Ceci est pour nous montrer que, quelle que soit notre profondeur spirituelle, nous
pouvons aider nos enfants à comprendre les mystères du royaume. Ne prétendez
pas être trop spirituel pour ne pas descendre à leur niveau pour les bénir. Si Dieu
peut descendre à votre niveau, pourquoi pas vous ?

Voici un modèle simple sur la façon de nourrir spirituellement vos enfants :

Passer du connu à l'inconnu

Si, par exemple, vous voulez expliquer le concept de péché et la nécessité de se


repentir, vous pouvez dire quelque chose comme ceci : "Supposons que vous
ayez une belle robe que vous aimez beaucoup, mais qui est vraiment sale, vous
devez laver la saleté pour pouvoir porter la robe à nouveau, n'est-ce pas ? Peu
importe que vous aimiez cette robe, si elle est sale, vous ne pouvez pas l'utiliser
tant qu'elle n'est pas propre. Le péché est comme cette saleté et vous êtes comme
votre robe. Lorsque vous donnez votre vie au Christ, le sang de Jésus lave le
péché et vous laisse propre et belle, prête à être utilisée par le Maître".

Vous pouvez utiliser toute autre illustration similaire à laquelle ils peuvent
s'identifier.
Faites répéter à l'enfant ce que vous venez de lui apprendre.

Posez-lui des questions stimulantes telles que "Comment pouvez-vous vous


libérer du péché ?

Répétition. Le fait que vous ayez enseigné quelque chose il y a un certain temps
ne signifie pas qu'il ne peut pas être enseigné à nouveau. Continuez à le faire
jusqu'à ce qu'il soit cimenté dans l'esprit de l'enfant.

Soyez imaginatif : utilisez des expressions que l'enfant trouvera intéressantes.


Vos actions et le ton de votre voix feront avancer la leçon plus rapidement. Aidez
l'enfant à visualiser ce que vous dites ou utilisez des supports pédagogiques.

N'en faites pas trop. Donnez à l'enfant de petites doses à la fois. S'il s'ennuie,
laissez-le et continuez une autre fois.

Permettez à votre enfant de poser des questions et prenez-le au sérieux.

Le principal outil pour enseigner aux enfants comment vaincre leurs ennemis
Satan, le monde et la chair, est la Parole de Dieu. Ne laissez pas vos enfants
devenir victimes des circonstances, mais faites plutôt d'eux les maîtres des
situations en les chargeant de la Parole de Dieu.

Un proverbe chinois dit : "Si tu donnes un poisson à un homme, tu le nourris


aujourd'hui ; mais si tu lui apprends à pêcher tout seul, tu lui as fourni sa source
de subsistance pour toute sa vie". Enseignez à vos enfants comment réussir dans
la vie en les saturant de la Parole de Dieu et vous les auriez équipés pour la vie.

Si vous êtes un ministre de l'Evangile, sachez que votre famille est votre
première congrégation. Tant que vous n'aurez pas réussi avec vos enfants et votre
conjoint, on ne peut pas vraiment dire que votre ministère soit une réussite. En
tant que prédicateur, peu importe les coins du monde où votre ministère vous
amène, vous finirez par rentrer chez vous.
Si votre maison est dans le chaos, vous n'avez pas de véritable endroit où
retourner. Arrêtez d'essayer de gagner le monde quand il y a de la guérilla chez
vous !

C'est pour cette raison que j'ai engagé un professeur de leçons bibliques pour
enseigner la Parole de Dieu à mes enfants, en plus du temps que je passe avec
eux. Je vois le besoin d'un professeur de leçons de la Parole avant celui de leur
enseigner les mathématiques ou l'anglais. Cela ne veut pas dire qu'ils ne prennent
pas de leçons dans les matières scolaires. Non, mais j'accorde une plus grande
importance à l'éducation spirituelle de mes enfants, je suis donc prêt à payer un
petit supplément pour cela.

Pour compléter les efforts du professeur de leçon, je leur prépare des devoirs et
des leçons à partir des écritures, en leur donnant des vers de mémoire. Ce que je
fais, c'est saturer délibérément leur esprit avec la Parole de Dieu, en posant des
bases solides pour les temps à venir.

Le pouvoir de la prière

Pour une croissance spirituelle équilibrée, vous devez également enseigner à vos
enfants comment prier correctement, les types de prières et les règles régissant
chaque type de prière. Par exemple, il y a la prière d'adoration, qui est une prière
centrée sur la bonté de Dieu, et puis il y a aussi la prière d'accord, qui implique
que deux personnes ou plus demandent quelque chose dans un but commun, ainsi
que d'autres types de prières.

Quelqu'un a dit un jour : "Les prières quotidiennes vont diminuer vos soucis."
Par conséquent, présentez-les à leur Père céleste, et apprenez-leur à parler avec
Lui tous les jours ; en leur expliquant que la prière est un moyen de
communiquer avec Lui.

Alors vous m'invoquerez, vous irez me prier, et je vous écouterai.


Jérémie 29:12
Prêcher par l'exemple

Une autre façon d'élever vos enfants est de donner l'exemple. Le besoin spirituel
de formation du caractère de vos enfants, la crainte du Seigneur, le service
chrétien actif, etc. peuvent être enseignés de manière adéquate par l'exemple.

...sois un exemple pour les croyants, en parole, en conversation, en charité, en


esprit, en foi, en pureté.
1 Timothée 4:12

Les enfants sont des imitateurs naturels. Peu importe ce qu'on leur enseigne, ils
apprennent mieux par l'exemple. Il ne suffit pas d'apprendre à votre enfant ce
qu'il faut faire ou ne pas faire, il faut qu'il vous voie faire ce que vous prêchez.
N'oubliez pas qu'une once d'exemple vaut une tonne de prédication. Les enfants
veulent suivre l'exemple de leurs parents.

Vous pouvez cacher votre véritable identité à vos amis et frères d'église, mais il
est impossible de le faire devant votre "congrégation" (vos enfants) à la maison.
Donc, quel que soit le trait de caractère que vous ne voulez pas voir chez vos
enfants, assurez-vous d'abord qu'il a été traité dans votre propre vie.

Les enfants sont le reflet de leurs parents. Les murmures, les grognements et les
Les parents qui se plaignent auront certainement des enfants qui murmurent,
grognent et se plaignent. Les parents radins auront des enfants radins. Votre
enfant préfèrera faire ce que vous faites plutôt que de faire ce que vous prêchez.
Veillez simplement à ce que ce que vous dites et ce que vous faites soient
identiques. Vous devez mener une vie digne d'être imitée.

En premier lieu, Timothée 4:12 instruit les chrétiens à être des exemples en
paroles. Je crois que cela signifie les paroles de la bouche. Parents, vous devez
faire attention à vos paroles. Souvent, par colère, vous pouvez vouloir abuser de
vos enfants, mais si vous laissez ces mots s'échapper de vos lèvres, vous avez
semé une graine négative.
Si vous traitez votre enfant d'idiot, il se mettra bientôt à agir comme tel ! Les
mots sont puissants. Ne parlez pas avec insouciance, même si vous êtes en
colère. Que vos paroles soient gracieuses, qu'elles transforment la vie et
façonnent le destin.

Jacob, tout en prononçant une bénédiction sur ses enfants, déclara à Reuben :

Ruben, tu es mon premier-né, ma force... instable comme l'eau, tu n'excelleras


pas...
Genèse 49:3

Et c'est exactement ce qui s'est passé ! 1 Chroniques 5:1 est l'accomplissement


de ces paroles :

Or les fils de Ruben, premier-né d'Israël, (car il était le premier-né ; mais,


comme il a souillé le lit de son père, son droit d'aînesse a été donné aux fils de
Joseph, fils d'Israël ; et la généalogie ne doit pas être comptée selon le droit
d'aînesse.

De plus, 1 Timothée 4:12 souligne la nécessité d'être un exemple dans la


conversation.
Ici, la conversation n'est pas un dialogue, mais un comportement et une conduite.
Tant que vous n'êtes pas capable de gérer certains traits négatifs de votre
caractère, il est inutile d'essayer de les débusquer chez votre enfant. Il ne fera que
vous imiter.

C'est comme si vous vous regardiez dans le miroir et que vous voyiez de l'encre
sur la joue de votre image, et que vous preniez un mouchoir, en essayant de
l'essuyer. C'est sur vous que repose le véritable travail ! Si vous pouvez essuyer
l'encre sur votre joue, celle de l'image dans le miroir disparaîtra
automatiquement. Votre enfant est comme ce reflet sur le miroir, et ce qui révèle
vos défauts est la Parole de Dieu (2 Cor. 3:18). Si vous nettoyez les taches sur
votre personnage, elles disparaîtront chez votre enfant.
L'arme du sang

Le sang de Jésus est aussi une véritable arme spirituelle contre les défauts de
caractère. Plaidez le sang de Jésus dans la foi ou aspergez-le contre tous ces
défauts de votre caractère et de celui de votre enfant. Vous pouvez aussi faire la
communion, pour vider toutes les ordures de l'intérieur.

En résumé, votre enfant a des besoins spirituels ; acceptez la responsabilité de


répondre à ces besoins, avec l'aide du Saint-Esprit. Vous n'échouerez pas !

Vous aimerez peut-être aussi