Vous êtes sur la page 1sur 166

www.examendebacalaure at.blogspot .com

Variante 001-100
Variante
001-100

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte)varianta 001

Lisez le texte ci-dessous. Le vingt-et-unième siècle ou le nouvel art de vivre. Au cours du vingt-et-unième siècle fut achevée la révolution qui avait commencé avec la bombe de Hiroshima. En Europe, les derniers paysans avaient depuis longtemps abandonné les campagnes pour se transforme, dans trois douzaines d’énormes villes, en ouvriers à la chaîne. Il n’y avait plus besoin de ravitailler les populations en produits naturels depuis que les usines suffisaient à nourrir tout le monde avec des pilules chimiques et des brouets de synthèse. Le travailleur syndiqué achetait cette provende tous les matins et en même temps que son paquet de tabac, synthétique aussi, aux entrées des innombrables métros et allez donc ! Quelques vieilles personnes, en ville, se souvenaient encore vaguement du goût de la poire et de la pomme, mais non de la forme de ces fruits. Les choses étaient allées très vite. Une fois les campagnes désertées par les paysans, les villages et les bourgs étaient tombés en ruine. Quant aux rivages de la mer, bétonnés d’une frontière à l’autre, hérissés de tours et aménagés en ports de plaisance, seuls les pédégés et les promoteurs y avaient accès. Ils avaient durement gagné ce privilège, assorti de quelques mètres carrés de sable artificiel à marée basse, en construisant des achellèmes dans les villes partout où il était possible de récupérer du terrain en abattant des arbres. Ces arbres, ils les faisaient peindre maintenant sur les murs, en couleurs violentes. On appelait cela de l’art abstrait. Restaient les campagnes. Là se trouvaient les nouveaux maîtres. C’étaient les citadins qui avaient le nez aussi fin que leur bourse était solide et qui étaient seuls juges de leur temps pour se garder le meilleur. Ils avaient commencé par devenir propriétaires des maisons abandonnées, des moulins en ruine qu’ils avaient restaurés pour en faire des résidences secondaires ; ils tinrent à orgueil de faire pousser des plantes, de cueillir, de moissonner, de manger des produits de leur travail. Ils redécouvrirent le goût du pain. Comme ils étaient des gens d’affaires, l’idée leur vint de vendre aux gens des villes ces nourritures de choix. Mille francs la pomme.

P-J Hériat, « Le Cheval d’orgueil »

1. Trouvez dans le texte deux verbes au passé simple et indiquez-en l’infinitif.

4 puncte

2. Remplacez les mots/expressions souligné(e)s par des mots /expressions ayant le même sens.

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des expressions suivantes dans le texte ci-dessus :

« ouvriers à la chaîne » « se garder le meilleur »

6 puncte

5. Indiquez deux sens différents du verbe peindre. Illustrez chacun de ces deux sens dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 002

Lisez le texte ci-dessous. L’arbre Sous un arbre, un jour, me fut révélée ma propre existence. Je n’avais que quelques mois, je ne marchais pas encore. Étendu dans mon berceau roulant, au jardin des Plantes, en plein Paris, je contemplais à l’envers le feuillage translucide et, à travers lui, l’immensité bleue du ciel. Tout à coup, quelque chose en moi s’est déclenché, j’avais pris conscience de moi-même et, tout ensemble, de l’univers qui m’entourait. L’arbre que je voyais s’élever tout près de moi me reliait à lui, tamisait¹ la lumière du ciel, l’apprivoisait. Cette scène, fondatrice de mon identité, jamais je ne l’ai oubliée. Il me suffit de m’étendre au pied d’un arbre au printemps pour retrouver le sentiment d’harmonieuse félicité qui me saisit alors. Que pouvait bien être l’arbre pour le petit homme que j’étais ? Certainement un géant protecteur, mais aussi, sans doute, une sorte d’ancêtre, l’ancêtre primordial, puisque je retrouvais ce que, tout enfant, j’avais confusément senti en découvrant, adulte, dans les livres, l’arbre sacré des mythes. Enfant, j’eus bientôt la révélation de la forêt. Mon entrée sous la voûte de l’épaisse futaie², je ne l’ai pas oubliée non plus. De nos randonnées dominicales, je rentrais fourbu, mais « revifié », enchanté de ce que je venais de découvrir. J’espérais toujours voir surgir l’inattendu, l’inconnu, que seul un enfant aux aguets peut rencontrer. On y croise sur le sentier le destin, sous la forme d’une bonne fée, ou d’un terrifiant homme sauvage, sauvage voulant dire « qui vit dans la forêt » (de « sylva », la forêt en latin). Il s’en fallait d’un rien pour que le parcours devînt initiatique. Si cela n’arrivait pas plus souvent, c’est que nos forêts ne sont plus vierges ; il y a beau temps qu’elles ont été violées, abattues, replantées d’autres essences d’un rapport plus certain, on les dit alors « régénérées », puis aménagées en vue de leur exploitation. Dans l’antique forêt hantée de Brocéliande aujourd’hui morcelée, on n’a plus guère de chances de rencontrer Merlin l’Enchanteur. Il devient urgent de veiller à ce que ne se réalise pas la sinistre prophétie de l’humoriste Alphonse Allais, l’implantation enfin des villes à la campagne.

Jacques Brosse, Alors s’élève l’arbre, à la cime du vivant, Géo ¹ tamiser : filtrer, laisser passer la lumière en partie ; ² futaie (n.f.) : groupe d’arbres, forêt d’arbres très élevés.

1. Identifiez dans le texte un verbe au subjonctif imparfait et mettez-le au subjonctif présent.

4

puncte

2. Citez six mots du texte appartenant au champ lexical de forêt.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des expressions suivantes dans le texte ci-dessus :

« un géant protecteur »

« un terrifiant homme sauvage »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 003

Lisez le texte ci-dessous.

Le bonheur d’apprendre Apprendre, c’est un effort. Aucune machine, aucune recette, aucune pluie ne peut le faire à notre place. Au jeu de l’apprentissage, il faut toujours payer de sa personne. Ce qui est donné instantanément, qui ne requiert aucun entraînement, aucune recherche, aucune étude, n’apporte rien. Des maîtres peuvent nous guider; des méthodes nous aider, des machines nous assister, des professeurs nous instruire, mais il nous faudra toujours parcourir le chemin si nous voulons arriver au but. Apprendre, c’est un enrichissement. Non pas de l’avoir, mais de l’être. Jouer d’un instrument, pratiquer un sport, maîtriser une langue, comprendre une philosophie, connaître un pays, ou cultiver les roses de son jardin, peu importe le hobby ; dès lors que nous le pratiquons avec constance et passion, c’est notre personne qui prend de la valeur, pas notre patrimoine. Et ce profit-là, nul impôt, nulle dévaluation ne nous le reprendra. […] Apprendre, c’est un art de vivre. L’art d’entretenir dans son âge adulte ce feu que Montaigne voulait allumer chez l’enfant. Voilà qu’on nous propose chauffage et climatisation, pelisses et palais, lampes et fluors pour nous baigner de lumière et nous tenir au chaud. C’est fort bien, je n’aime pas les engelures. Mais ce confort-là ne réchauffe pas le cœur. Seule la flamme vive d’une attente aux aguets, d’une rencontre inespérée, d’une envie renaissante, d’une quête sereine et déraisonnable, nous tient éveillés dans ce monde hypnotique. C’est elle qui, face aux plaisirs mercantiles, nous garde à la bonne distance : non pas celle qui nous inflige la pénitence, mais celle, au contraire, qui nous procure la vraie jouissance. Lorsqu’on porte en soi ses propres passions, on ne se laisse plus abuser par les réclames tapageuses, on attend du progrès ce qu’il peut nous donner : des commodités et rien de plus

François de Closets, Le Bonheur d’apprendre

1. Identifiez dans le texte deux verbes à l’infinitif employés comme noms.

4

puncte

2. Donnez trois mots de la famille lexicale de jouissance.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des séquences suivantes dans le texte ci-dessus :

« payer de sa personne »

« cultiver les roses de son jardin »

6 puncte

5. Indiquez deux sens différents du mot place. Illustrez chacun de ces deux sens dans une

phrase de votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 004

Lisez le texte ci-dessous. La vitesse (I)

On attendait peut-être de moi un éloge de la vitesse, et voilà que je parais la condamner. Pas absolument. Je ne suis pas comme un critique refusant de reconnaître un apport nouveau ou comme Thiers vouant le télégraphe à n’être « qu’un amusement pour les personnes curieuses de physique » ou affirmant à la tribune que le chemin de fer est sans avenir « parce que les roues glisseront sans avancer jamais ». J’essaie de mesurer la vitesse, de me mesurer avec elle, de la domestiquer. « Téléphone, télégraphe, radio ont rendu possible – jusqu'à en être inquiétant – l’échange rapide de communications, écrit M. Anesaki. Mais qu’avons-nous à nous communiquer ? Des cotes de la Bourse, des résultats de football et des histoires de couchage. L’homme résistera-t-il à l’accroissement formidable de puissance dont la science moderne l’a doté ou se détruira-t-il en la maniant ? La science ne saurait répondre à ces questions. Ou bien l’homme sera-t-il assez spirituel pour savoir se servir de sa force nouvelle ? ». Nous sommes de race équilibrée et, pas plus que les autres monstres, celui-ci ne doit nous faire peur. J’entendais dernièrement une femme d’esprit, au cours d’une représentation de Don Juan, dire des personnages de Mozart cette chose si juste : « Ils vont très vite, mais s’ils voulaient, ils pourraient aller lentement. » Soyons comme eux, maîtres de régler notre allure. Il faut être rapide, mais à condition de porter en soi un contrepoids. Pourquoi, si impatients de toute autorité, accepter sans examen la dernière en date des tyrannies ? Formulons une loi nouvelle de résistance à la vitesse. Pas d’autre pente que notre volonté. « Vérification de l’équilibre par le mouvement », écrit Claudel. La possession des richesses ne désorganise pas l’homme qui sait conserver le sentiment de leur néant. La religion nous a appris cela, et toutes les morales. Le sage s’efforce de ne pas voir les premiers plans immédiats, qui s’enfuient, mais de fixer les yeux sur les lointains, qui sont immobiles. Le vrai repos vient de nous.

Paul Morand – Apprendre à se reposer

1. Trouvez dans le texte deux formes du participe présent et donnez-en l’infinitif.

4

puncte

2. Citez trois mots du texte appartenant au champ lexical de communication.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des expressions suivantes dans le texte ci-dessus :

« maîtres de régler notre allure »

« accepter sans examen »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 005

Lisez le texte ci-dessous. L’éducation du regard (I) Nous avons tous appris à lire et à écrire, mais nous n’avons jamais appris à voir, n’estimant pas, à cet égard, qu’une initiation fût nécessaire. Aussi a-t-on constaté que le visiteur ordinaire d’un musée n’arrête pas son regard sur le plus beau tableau du monde pendant plus de cinq secondes. Et nous ne prêtons pas plus d’attention aux monuments célèbres ou aux paysages prestigieux que nous rencontrons en voyage. Nous ne soupçonnons pas que devant ces objets ou ces spectacles notre regard ait une habitude à prendre, un art à exercer, un plaisir à recevoir ; et qu’à partir du moment où nous en comprendrons la nature, la signification et le but, nous commencerons à les rechercher pour eux-mêmes et à les aimer. C’est un accord de sentiment qui nous pousse à parcourir plus volontiers les pages d’un nouveau roman que les salles d’une exposition de peinture abstraite, à écouter sans impatience le dialogue d’une pièce, à suivre avec sympathie les gestes des acteurs sur la scène. Tandis que les tableaux d’un musée, les œuvres d’art qui s’y entassent nous demeurent bien souvent lointains et mystérieux, immobiles et muets. Comme il est naturel, nous ne prenons intérêt qu’aux choses ou aux personnes que nous aimons intimement, par vocation, profession ou passion. Si, devant une jolie femme rencontrée dans la rue, un coiffeur remarque inconsciemment sa chevelure, un couturier sa robe, un médecin sa diathèse, tous sont frappés, et nous avec eux, par la qualité la plus générale, la plus universelle à laquelle l’œil et l’âme soient sensibles : sa beauté. La question qui se pose est de savoir si nous sommes capables de déceler la beauté sous ses formes les plus différentes et les plus hautes, autant que sous sa plus ordinaire apparence.

Luc Benoist,

Regarde ou les Clefs de l’art

1. Identifiez dans le texte un verbe au subjonctif imparfait et mettez-le au subjonctif présent.

4

puncte

2. Citez six mots du texte appartenant au champ lexical de art.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez : « Comme il est naturel, nous ne prenons intérêt qu’aux choses ou aux personnes

que nous aimons intimement, par vocation, profession ou passion. »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 006

Lisez le texte ci-dessous.

L’homme de lettres Voyons donc l’auteur d’un ouvrage. À quoi ressemble la condition de ce travailleur ? En vérité, la littérature, telle qu’elle est, se rapproche singulièrement de quelqu’un de ces petits métiers en chambre, comme il y en a encore tant à Paris ; et elle en est un, par bien des aspects. Le poète fait songer à ces industriels ingénieux qui fabriquent, en vue de la fête de Noël ou du Jour de l’an, des jouets remarquables par l’invention, par la surprise organisée, et qui sont faits avec des matériaux de fortune. Le poète puise les siens dans le langage ordinaire. Il a beau évoquer le ciel et la terre, soulever des tempêtes, ranimer nos émotions, suggérer ce qu’il y a de plus délicieux ou de plus tragique dans la profondeur des êtres, disposer de la nature, de l’infini, de la mort, des dieux et des beautés, il n’en est pas moins, aux yeux de l’observateur de ses faits et gestes, un citoyen, un contribuable, qui s’enferme à telle heure devant un cahier blanc, et qu’il noircit, parfois silencieusement, parfois donnant de la voix, et marchant de long en large entre porte et fenêtres. Vers 1840, un Victor Hugo est un auteur très rangé, qui habite bourgeoisement un appartement dans le Marais ; il paye son loyer, ses impôts ; c’est un producteur modèle. Mais que fait-il ? Que produit-il ? Et quel est le type de son industrie ? Le même observateur, froidement exact, constatera que les produits de cette petite industrie ont une valeur variable, aussi précaire que celle des produits du fabricant de jouets, de l’article de Paris, qui travaille lui aussi en chambre, à deux pas de là, dans la rue des Archives ou dans la rue Vieille-du-Temple. Mais cette valeur, celle qui sortira des mains du poète, est complexe, elle est double, et, dans les deux cas, elle est essentiellement incertaine. […] Une œuvre d’art vaut un diamant pour les uns, un caillou pour les autres. On ne peut pas l’évaluer en heures de travail.

Paul Valéry, Regards sur le monde actuel

1. Identifiez dans le texte quatre adverbes de manière formés à partir d’un adjectif.

2. Donnez trois mots de la famille lexicale de jouet .

4

6

puncte

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des séquences suivantes dans le texte ci-dessus :

« matériaux de fortune »

« Il a beau évoquer le ciel et la terre. »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un homonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 007

Lisez le texte ci-dessous. L’éducation du regard (II) Nous nous promenons dans un jardin public et, au tournant d’une allée, part devant nous un vol de colombes. C’est un incident sans importance. Mais il a permis à bien des peintres d’évoquer avec vérité les oiseaux consacrés à Venus. On nous appelle pour goûter une collation servie sur un coin de table. C’est un mince sujet, mais Chardin ou Matisse en auraient tiré un chef-d’œuvre. Nous entrevoyons une autre fois une femme brossant ses cheveux :

Degas et Bonnard l’ont vue avant nous et, bien souvent, l’ont peinte. Monet s’est promené le long de cette rivière bordée de peupliers. Van Gogh et Courbet se sont assis avant nous sur cette grève et Utrillo est passé dans cette rue de Montmartre, où nous voyons se découper au loin le dôme du Sacré-Cœur. L’attention infaillible de ces artistes a transformé en spectacle exceptionnel un sujet si banal que nous ne l’avions pas vu, encore moins regardé et pas du tout goûté. Pourtant nous vivons comme eux au milieu de la même nature, du même monde, auquel ils ont tout emprunté, leur répertoire, leur technique, leurs matériaux, leurs couleurs, toutes les formes des choses combinées de mille façons. La matière première de l’art est inépuisable. Elle se rencontre partout. Mais il faut ouvrir les yeux et savoir regarder. En effet tous les spectacles offerts par l’art ou la nature ne sont pas toujours faciles à saisir ou à comprendre du premier coup d’œil, et l’artiste, qui ne fait que transcrire les apparences, a pu hésiter comme nous. […] L’œil, comme le poète, crée journellement de nouvelles métaphores. Car, dans le domaine de l’art, comparer constitue un moyen habituel de connaissance. Sans cesse notre regard va d’un objet à l’autre et, cette comparaison nécessaire, nous souhaitons la favoriser et la commenter. Nous espérons susciter l’exercice d’un choix parmi les images d’un monde qui nous offre tous les spectacles adaptés à nos états d’âme, à nos imaginations, à nos rêves. L’œuvre d’art est le meilleur moyen d’apprendre à faire ce choix, puisque l’artiste a déjà choisi pour nous. Il nous apprend à voir comme lui.

Luc Benoist, Regarde ou les Clefs de l’art

1. Trouvez dans le texte quatre participes passés employés comme adjectifs.

4

puncte

2. Donnez trois mots de la famille lexicale de connaissance.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des expressions suivantes dans le texte ci-dessus :

« un mince sujet »

« comprendre du premier coup d’œil »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 008

Lisez le texte ci-dessous. Le moment artistique (I) J’aurais dû peut-être, avant de porter le plus mince jugement, expliquer catégoriquement quelles sont mes façons de voir en art, quelle est mon esthétique. J’ai ma petite théorie comme un autre, et, comme un autre, je crois que ma théorie est la seule vraie. Au risque de n’être pas amusant, je vais donc poser cette théorie. Mes tendresses et mes haines en découleront tout naturellement. Pour le public – et je ne prends pas ici ce mot en mauvaise part – pour le public, une œuvre d’art, un tableau est une suave chose qui émeut le cœur d’une façon douce et terrible ; c’est un massacre, lorsque les victimes pantelantes gémissent et se traînent sous les fusils qui les menacent ; ou c’est encore une délicieuse jeune fille, toute de neige, qui rêve au clair de lune, appuyée sur un fût de colonne. Je veux dire que la foule voit dans une toile un sujet qui la saisit à la gorge ou au cœur, et qu’elle ne demande pas autre chose à l’artiste qu’une larme ou qu’un sourire. Pour moi – pour beaucoup de gens, je veux l’espérer – une œuvre d’art est, au contraire, une personnalité, une individualité. Ce que je demande à l’artiste, ce n’est pas de me donner de tendres visions ou des cauchemars effroyables ; c’est de se livrer lui-même, cœur et chair, c’est d’affirmer hautement un esprit puissant et particulier, une nature qui saisisse largement la nature en sa main et la plante tout debout devant nous, telle qu’il la voit. En un mot, j’ai le plus profond dédain pour les petites habiletés, pour les flatteries intéressées, pour ce que l’étude a pu apprendre et ce qu’un travail acharné a rendu familier, pour tous les coups de théâtre historique de ce monsieur et pour toutes les rêveries parfumées de cet autre monsieur. Mais j’ai la plus profonde admiration pour les œuvres individuelles, pour celles qui sortent d’un jet d’une main vigoureuse et unique. Il ne s’agit donc plus ici de plaire ou de ne pas plaire, il s’agit d’être soi, de montrer son cœur à nu, de formuler énergiquement une individualité.

Émile Zola, Écrits sur l’art

1. Trouvez dans le texte deux adjectifs au superlatif.

2. Donnez trois mots de la famille lexicale de plaire.

4 puncte

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des expressions suivantes dans le texte ci-dessus :

« se livrer cœur et chair »

« montrer son cœur à nu »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 009

Lisez le texte ci-dessous. Le moment artistique (II) Je ne suis pour aucune école, parce que je suis pour la vérité humaine, qui exclut toute coterie et tout système. Le mot « art » me déplaît; il contient en lui je ne sais quelles idées d’arrangements nécessaires, d’idéal absolu. Faire de l’art, n’est-ce pas faire quelque chose qui est en dehors de l’homme et de la nature ? Je veux qu’on fasse de la vie, moi ; je veux qu’on soit vivant, qu’on crée à nouveau, en dehors de tout, selon ses propres yeux et son propre tempérament. Ce que je cherche avant tout dans un tableau, c’est un homme et non pas un tableau. Il y a, selon moi, deux éléments dans une œuvre : l’élément réel, qui est la nature, et l’élément individuel, qui est l’homme. L’élément réel, la nature, est fixe, toujours le même ; il demeure égal pour tout le monde ; je dirais qu’il peut servir de commune mesure pour toutes les œuvres produites, si j’admettais qu’il puisse y avoir une commune mesure. L’élément individuel, au contraire, l’homme, est variable à l’infini ; autant d’œuvres et autant d’esprits différents ; si le tempérament n’existait pas, tous les tableaux devraient être forcément de simples photographies. Donc, une œuvre d’art n’est jamais que la combinaison d’un homme, élément variable, et de la nature, élément fixe. Le mot « réaliste » ne signifie rien pour moi, qui déclare subordonner le réel au tempérament. Faites vrai, j’applaudis ; mais surtout faites individuel et vivant, et j’applaudis plus fort. Si vous sortez de ce raisonnement, vous êtes forcés de nier le passé et de créer des définitions que vous serez forcés d’élargir chaque année.

Émile Zola, Écrits sur l’art

1. Identifiez dans le texte quatre verbes au subjonctif présent.

4

puncte

2. Donnez trois mots de la famille lexicale de raisonnement.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez : « Ce que je cherche avant tout dans un tableau, c’est un homme et non pas un

tableau. »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 010

Lisez le texte ci-dessous :

Appel à la jeunesse (I) Ô jeunesse, jeunesse! Je t’en supplie, songe à la grande besogne qui t’attend. Tu es l’ouvrière future, tu vas jeter les assises de ce siècle prochain, qui, nous en avons la foi profonde, résoudra les problèmes de vérité et d’équité, posés par le siècle finissant. Nous les vieux, les aînés, nous te laissons le formidable amas de notre enquête, beaucoup de contradictions et d’obscurités peut-être, mais à coup sûr l’effort le plus passionné que jamais siècle ait fait vers la lumière, les documents les plus honnêtes et les plus solides, les fondements mêmes de ce vaste édifice de la science que tu dois continuer à bâtir pour ton honneur et pour ton bonheur. Et nous ne te demandons que d’être encore plus généreuse, plus libre d’esprit, de nous dépasser par ton amour de la vie normalement vécue, par ton effort mis entier dans le travail, cette fécondité des hommes et de la terre qui saura bien faire enfin pousser la débordante moisson de joie, sous l’éclatant soleil. Et nous te céderons fraternellement la place, heureux de disparaître et de nous reposer de notre part de tâche accomplie, dans le bon sommeil de la mort, si nous savons que tu continues et que tu réalises nos rêves. Jeunesse, jeunesse ! souviens-toi des souffrances que tes pères ont endurées, des terribles batailles où ils ont dû vaincre, pour conquérir la liberté dont tu jouis à cette heure. Si tu te sens indépendante, si tu peux aller et venir à ton gré, dire dans la presse ce que tu penses, avoir une opinion et l’exprimer publiquement, c’est que tes pères ont donné de leur intelligence et de leur sang. Tu n’es pas née sous la tyrannie, tu ignores ce que c’est que de se réveiller chaque matin avec la botte d’un maître sur la poitrine, tu ne t’es pas battue pour échapper au sabre du dictateur, aux poids faux du mauvais juge. Remercie tes pères, et ne commets pas le crime d’acclamer le mensonge, de faire campagne avec la force brutale, l’intolérance des fanatiques et la voracité des ambitieux. La dictature est au bout.

Émile Zola, La Vérité en marche

1. Répondez aux questions suivantes:

a. Quelles générations sont présentées dans ce texte ?

b. En quoi sont-elles différentes?

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

4

puncte

a. penser;

b. certainement;

c. à présent.

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Reformulez les énoncés soulignés.

6

a. « songe à la grande besogne » ;

b. « si tu peux aller et venir à ton gré ».

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 011

Lisez le texte ci-dessous:

La jeunesse (I) L’enfant vivait au pays des merveilles, à l’ombre de ses parents, demi-dieux pleins de perfections. Mais voici l’adolescence, et soudain, autour de lui, se rétrécit, s’obscurcit le monde. Plus de demi-dieux : le père se mue en un despote blessant ; la mère n’est qu’une pauvre femme. Non plus hors de lui, mais en lui, l’adolescent découvre l’infini : il avait été un petit enfant dans le monde immense ; il admire, dans un univers rétréci, son âme démesurée. Il porte en lui le feu, un feu qu’il nourrit de mille lectures et que tout excite. Certes les examens le brident : « On a tant d’examens à passer avant l’âge de vingt ans, dit Sainte-Beuve, que cela coupe la veine. » Mais, enfin muni de diplômes, que fera-t-il ? Il sent en lui sa jeunesse comme un mal, ce mal du siècle qui est, au vrai, le mal de tous les siècles depuis qu’il existe des jeunes hommes et qui souffrent. Non, ce n’est pas un âge « charmant ». Donnons un sens grave, peut-être tragique, au vieux proverbe : « Il faut que jeunesse se passe. » Il faut guérir de sa jeunesse; il faut traverser sans périr ce dangereux passage. Un jeune homme est une immense force inemployée, de partout contenue, jugulée par les hommes mûrs, les vieillards. Il aspire à dominer, et il est dominé ; toutes les places sont prises, toutes les tribunes occupées. Il y a le jeu sans doute, et nous jetons à la jeunesse un ballon pour qu’elle se fatigue. Le jeu n’est d’ailleurs que le simulacre du divertissement essentiel : la guerre. Il y aura des guerres tant qu’il y aura des jeunes gens. Ces grandes tueries seraient-elles possibles sans leur complicité ? D’anciens combattants parlent de leur martyre avec une nostalgie dont nous demeurons confondus. C’est que, dans le temps de la guerre, les vieillards veulent bien que les jeunes hommes soient des chefs.

1. Choisissez la bonne réponse:

François Mauriac, Le Jeune Homme

 

Vrai

Faux

Pour l’adolescent la jeunesse est un âge merveilleux.

   

Un jeune homme représente une énergie dont on ne tire pas parti.

   

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

a. devenir obscur;

b. changer ;

c. qui dépasse la mesure normale.

4 puncte

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.

4. Reformulez les énoncés suivants :

a. « muni de diplômes »;

b. « Il faut que jeunesse se passe ».

10 puncte

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un homonyme que vous utiliserez dans une phrase

de votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 012

Lisez le texte ci-dessous:

La jeunesse (II) Il est inconcevable, et pourtant vrai, que la plupart des jeunes gens aiment Napoléon autant qu’ils l’admirent; ils se souviennent des généraux imberbes. La jeunesse pardonne à celui qui l’immole, pourvu qu’il la délivre de cette force surabondante et dont elle étouffe, pourvu qu’elle agisse enfin et qu’elle domine. Les vieillards mènent le monde, et nous ne saurons jamais ce que serait le gouvernement de la jeunesse. Ce qui s’appelle expérience, qu’est-ce donc ? Sommes-nous, par la vie, enrichis ou appauvris ? La vie nous mûrira, dit-on. Hélas ! Sainte Beuve a raison d’écrire qu’on durcit à certaines places, qu’on pourrit à d’autres, mais qu’on ne mûrit pas. Écoutons notre Montaigne : « Quant à moy, j’estime que nos âmes sont desnouées à vingt ans ce qu’elles doivent être et qu’elles promettent tout ce qu’elles pourront ; jamais âme qui n’ait donné en cet âge-là arrhe bien évidente de sa force, n’en donna depuis la preuve. Les qualités et vertus naturelles produisent dans ce terme-là, ou jamais, ce qu’elles ont de vigoureux et de beau. De toutes les belles actions humaines qui sont venues à ma connaissance, de quelques sortes qu’elles soient, je jurerais en avoir plus grande part à nombrer en celles qui ont été produites, et aux siècles anciens et au nôtre, avant l’âge de trente ans qu’après… Quant à moy, je tiens pour certain que, depuis cet âge, et mon esprit et mon corps ont plus diminué qu’augmenté, et plus reculé qu’avancé… » Avancer en âge, c’est s’enrichir d’habitudes, se soumettre aux automatismes profitables : c’est connaître ses limites et s’y résigner. Plus s’amasse notre passé et plus il nous détermine; la part d’invention, la part d’imprévu que notre destinée comporte va se réduisant d’année en année, jusqu’à ce que nous n’ayons plus sous nos pas qu’un trou dans la terre. Qu’attendre d’un homme après cinquante ans ? Nous nous y intéressons par politesse et par nécessité sauf s’il a du génie :

le génie, c’est la jeunesse plus forte que le temps.

1. Choisissez la bonne réponse:

François Mauriac, Le Jeune Homme

 

Vrai

Faux

Ce sont les jeunes qui dirigent le monde.

   

Plus on vieillit, plus on se résigne.

   

4 puncte

2. Trouvez dans le texte deux constructions comparatives différentes.

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.

4. Reformulez les énoncés soulignés.

a. « La vie nous mûrira, dit-on. »

b. « Avancer en âge, c’est s’enrichir d’habitudes »

10 puncte

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un homonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 013

Lisez le texte ci-dessous:

De l’exotisme au XX e siècle L’exotisme du vingtième siècle est une bête subtile, il faut tendre ses filets assez haut pour l’attraper. Pour moi, j’obéirais volontiers à quelques règles. La première est celle du non-savoir. Rien n’est plus ennemi du sentiment exotique que l’érudition : préparer un déplacement, lire la notice de l’Encyclopaedia universalis, le Guide bleu ou des ouvrages d’histoire ou de géographie sur le pays

convoité, voilà de quoi je me garderais. Je fais mine que le pays où je débarque a échappé par miracle à toute science. Dans cette direction, je m’avance assez loin. Je rêve d’un livre de voyage qui nous épargnerait non seulement la science de ce pays, mais même la description des paysages, surtout dans ce siècle de la photographie. Décrire un pays, c’est le rendre familier, banaliser l’insolite, faire du « même » avec de « l’autre », rapprocher le lointain, supprimer les gouffres. Chateaubriand qui décrit tout le temps laisse filer le lointain comme une passoire laisse passer l’eau. Il nous livre à peine un tombereau de mots, du reste admirables. Nicolas Bouvier, qui n’utilise presque pas de mots, nous plonge dans de superbes étrangetés. Stevenson, qui n’était pas la moitié d’un voyageur, a écrit des textes théoriques lumineux contre les descriptions. Voilà la difficulté : enfermer le voyage dans des mots, sans pourtant réduire le mystère du pays visité. La deuxième règle est la lenteur et l’égarement. Rien n’est plus hostile au voyage que l’avion. Cet engin déteste la patience des choses. Le train même est un peu précipité, haletant, nerveux. Et comme on n’a pas toujours une pirogue ou un cheval sous la main, il faut ruser de manière à soumettre son déplacement à la lente et capricieuse horloge du monde. C’est ici que l’égarement joue son petit rôle. On peut faire l’effort de s’embrouiller dans les routes et de voyager comme un éberlué. Un bon truc est de se tromper de gare, mais sans le faire exprès bien entendu. J’ai réussi ce « coup de roi » une fois, ayant confondu Salzbourg avec une cité située à dix kilomètres de Salzbourg. Quand on échoue à se tromper de train ou de capitale, du moins doit-on avoir la prudence de ne pas chercher à comprendre le pays où l’on arrive : je ne vais pas dans un pays pour le connaître mais pour l’ignorer un peu mieux, non pour le trouver mais pour le perdre, et me perdre

en prime.

Gilles Lapouge, Pour une littérature voyageuse, 1992

1. Choisissez la bonne réponse:

 

Vrai

Faux

Il est difficile de décrire un voyage et de garder son mystère.

   

L’avion est le moyen de transport le plus indiqué dans un voyage.

   
 

4

puncte

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

a. prendre dans un piège;

b. ustensile servant à filtrer ou à tamiser;

c. dont la respiration est courte, précipitée.

 

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.

4. Dites ce que vous comprenez par :

a. « enfermer le voyage dans des mots»;

b. réussir un « coup de roi ».

10 puncte

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 014

Lisez le texte ci-dessous:

Le progrès technique (I) Certes, il n’est plus aujourd’hui personne pour dire, avec Emerson, que l’invention technique est inutile aux élites et périlleuse pour les masses, ou, avec le sage chinois, que les techniciens ont pourri le cœur des hommes. Aux innovations qu’on nous présente, nous nous gardons d’opposer la conduite puérile d’un Ruskin qui, pour narguer les locomotives, se promenait en calèche le long des voies ferrées, ou de ce membre de l’Institut qui ne voulait pas qu’on distribuât l’eau aux Parisiens sous prétexte que « l’usage des thermes à Rome fut le germe de la décadence » ! Mais pour être plus nuancée, l’opposition à la technique n’en est pas moins ferme en beaucoup d’esprits. On lui reproche de dépersonnaliser l’homme, de l’humilier en le faisant rivaliser avec la machine, de le dépayser en substituant un monde d’artifice au monde naturel, de le dégrader en l’invitant à croire que le progrès consiste d’abord aux gains matériels. On lui reproche de créer des besoins factices, de multiplier les tentations et les diversions médiocres. On dénonce l’ambiguïté de ces dons, l’impureté de ses services ; on gémit de voir s’instaurer un culte du robot qui nuit à l’épanouissement de l’âme. Sans parler de ceux qui prophétisent l’heure où l’homme succomberait à la satiété de l’omnipotence, et de ceux qui s’épouvantent de voir, par la biologie, l’homme tomber à la merci de l’homme… Bientôt, n’allons-nous pas, en effet, disposer de tels moyens d’action sur la matière vivante que la seule pensée d’en user nous donne le vertige ? Au seuil du « meilleur des mondes », nous voici au point de commander à l’hérédité d’altérer le fonds génétique de l’espèce, d’intervenir dans les faits de sensibilité, de mémoire, de pensée. Demain, l’Homo biologicus – sujet et objet tout ensemble – ne pourra se soustraire à l’atteinte de ses propres pouvoirs. Que fera-t-il de soi ? À l’image de quoi voudra-t-il se recréer ? Où apprend-on le métier de Dieu ?

D’après Jean Rostand, biologiste, Discours à l’Académie française

1. Répondez aux questions:

a. Quel est le thème de ce texte?

b. À quelle occasion a-t-il été écrit?

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

4

puncte

a. faire apparaître quelqu'un comme inférieur, méprisable;

b. artificiel, faux;

c. développement harmonieux.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Reformulez les énoncés soulignés.

a. «un culte du robot qui nuit à l’épanouissement de l’âme»;

b. «Où apprend-on le métier de Dieu ?».

6 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 015

Lisez le texte ci-dessous:

Le progrès technique (II) Vous êtes un habile, un ingénieux défenseur de la technique ; et si votre plaidoyer, peut-être, ne réussit pas à dissiper toutes les appréhensions qu’elle nous cause, du moins il ajoute aux raisons que nous avons d’en faire estime. Il ne vous suffit pas qu’on se résigne aux gains de la technique comme à un mal nécessaire, et en concédant du bout des lèvres qu’on en tire quelques avantages, tel celui, peut-être, de se trouver encore en vie ; vous ambitionnez pour elle une adhésion plus chaude, un consentement plus éclairé. Vous voulez que chacun prenne conscience de ce qu’elle apporte à tous, non seulement dans l’ordre de la chair, mais dans ceux, plus éminents, de l’esprit et de la charité. Et c’est sans peine qu’avec les ressources de votre dialectique et de votre érudition, vous nous la présentez toute différente de cette grossière matérialiste qu’on voit trop volontiers en elle. Vous nous rappelez comme elle libère l’intelligence pour la spéculation et la recherche, comme elle féconde et vivifie les sciences; et, tout spécialement, vous attirez notre attention sur le concours, moins connu, qu’elle apporte aux lettres et aux arts, voire à la critique littéraire. Ne permet-elle pas de dater avec précision des manuscrits, des tableaux, des monuments ? N’est-ce pas grâce aux machines électroniques qu’on a pu s’assurer que l’Iliade et l’Odyssée sont issues d’un même auteur, et que peut-être on déterminera la paternité des stances d’Othello ? Et quelle ne devrait être, envers la technique, la gratitude de tous les écrivains, dès lors que, protégeant le papier d’imprimerie contre l’attaque d’un pernicieux champignon, elle assure à tous leurs écrits une chance d’immortalité !

Jean Rostand, biologiste, Discours à l’Académie française

1. Citez deux avantages qu’on peut tirer des découvertes de la technique.

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

4

puncte

a. exposé argumenté, convaincu, en faveur d'une personne, d'une idée;

b. accepter sans se révolter;

c. sans effort, facilement.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Reformulez les énoncés soulignés.

a. «aux gains de la technique»;

b. «sont issues d’un même auteur».

6 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 016

Lisez le texte ci-dessous:

De la lenteur (I) Les êtres lents n’avaient pas bonne réputation. On les disait maladroits, même s’ils exécutaient des gestes difficiles. On les croyait lourdauds, même quand ils avançaient avec une certaine grâce. On les soupçonnait de ne pas mettre beaucoup de cœur à l’ouvrage. On leur préférait les dégourdis – ceux qui, d’une main leste, savent desservir une table, entendre à mi-voix les ordres et s’empresser à les réaliser et qui, enfin, triomphent dans le calcul mental. Leur vivacité éclatait dans leurs mouvements, leurs répliques, et même dans l’acuité de leur regard, la netteté de leurs traits : de vif-argent. « Ne vous faites pas de souci pour eux, ils se tireront toujours d’affaire. » J’ai choisi mon camp, celui de la lenteur. J’éprouvais trop d’affection pour les méandres du Lot, un petit paresseux, et pour cette lumière qui en septembre s’attarde sur les derniers fruits de l’été et décline insensiblement. J’admirais ces gens, hommes ou femmes qui, peu à peu, le temps d’une vie, avaient donné forme à un visage de noblesse et de bonté. À la campagne, après une journée de travail, les hommes levaient leur verre de vin à hauteur de leur visage, ils le considéraient, ils l’éclairaient avant de le boire avec précaution. Des arbres centenaires accomplissaient leur destinée siècle après siècle et une telle lenteur avoisinait l’éternité. La lenteur, c’était, à mes yeux, la tendresse, le respect, la grâce dont les hommes et les éléments sont parfois capables. À l’inverse m’irritaient ceux de mes camarades qui se précipitaient à la cantine et qui à l’école couraient après les premières places, pourquoi pas, le prix d’excellence. Ils désiraient devenir très vite des adultes, emprunter les habits et l’autorité des adultes – après avoir bâclé une enfance à jamais abolie. Je me méfiais tout autant des visiteurs (nous les appelions les « Parisiens ») qui, après avoir fait le tour de nos fermes et avoir compris « nos mentalités », s’en retournaient à la ville pour se moquer des ploucs 1 qu’ils avaient rencontrés. Pour ma part, je me suis promis de vivre lentement, religieusement, attentivement, toutes les saisons et les âges de mon existence.

D’après Pierre Sansot, Du bon usage de la lenteur

1 plouc (n.et adj.) : paysan (injure), personne prétentieuse et grossière

1. Choisissez la bonne réponse:

 

Vrai

Faux

Les personnes lentes n’étaient pas admirées par le narrateur.

   

Les « Parisiens » se moquaient des paysans qu’ils avaient vus.

   

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

a. qui manque d'adresse, d'habileté;

b. sinuosité décrite par une rivière;

c. ne pas faire confiance à quelqu'un.

4 puncte

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

4. Reformulez les séquences soulignées. a. «ils se tireront toujours d’affaire.»; b. «une telle lenteur avoisinait l’éternité».

10 puncte

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 017

Lisez le texte ci-dessous:

De la lenteur (II) Le monde est allé de plus en plus vite : les panzerdivisions n’ont pas mis plus de quarante jours pour parcourir et occuper la France. Aujourd’hui, les hommes qui ne sont pas aptes à soutenir ce train d’enfer demeurent au bord de la route et souvent attendent en vain qui les dépannera et leur permettra de recoller au convoi. La raison veut-elle que nous nous inclinions devant un processus que l’on dit irréversible ou bien ne nous invite-t-elle pas plutôt à nous soustraire à une telle galopade quand rien ne la justifie ? Une simple remarque m’inciterait à emprunter la seconde voie. Les personnes si rapides devraient, en principe, accumuler une petite pelote honorable de temps libre où enfin elles vivraient pour elles-mêmes sans se soucier d’une tâche imposée. Or, à l’évidence elles me semblent vivre misérablement dans une sorte de pénurie, étant toujours à la recherche de quelques instants où elles seraient délivrées d’un forcing épuisant. On aura compris que la lenteur n’est pas un trait de caractère mais un choix de vie : il conviendrait de ne pas brusquer la durée et de ne pas nous laisser bousculer par elle – une tâche salubre, urgente, dans une société où l’on nous presse et où souvent nous nous soumettons de bon cœur à un tel harcèlement. J’ai voulu décrire quelques attitudes qui laissent place à cette lenteur et nous assurent une âme égale. Flâner : prendre son temps, se laisser guider par nos pas, par un paysage. Écouter : se mettre à la disposition d’une autre parole à laquelle nous accordons crédit. L’ennui : non point l’amour de rien, mais l’acceptation et le goût de ce qui se répète jusqu’à l’insignifiance. Rêver : installer en nous une conscience crépusculaire mais alerte, sensible. Attendre : afin d’ouvrir l’horizon le plus vaste, le plus dégagé possible. La Province intérieure : la part fanée de notre être, une figuration de l’anachronique. Écrire : pour qu’advienne peu à peu en nous notre vérité. Le vin :

école de sagesse. Moderato cantabile : la mesure plus que la modération.

Pierre Sansot, Du bon usage de la lenteur

1. Choisissez la bonne réponse:

 

Vrai

Faux

Le narrateur pense que les personnes rapides sont malheureuses.

   

La lenteur est un choix de vie.

   

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

a. remettre en état de marche ;

b. course précipitée;

c. heurter violemment de manière à renverser.

4 puncte

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Reformulez les séquences soulignées:

Probă scrisă la limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

a. «elles vivraient pour elles-mêmes sans se soucier d’une tâche imposée»;

b. «il conviendrait de ne pas brusquer la durée».

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 018

Lisez le texte ci-dessous:

La vitesse (II) Le vrai luxe, et que personne ne pense plus à s’offrir, c’est de prendre son temps. Comme on l’a fait souvent remarquer, les doctrines nouvellement acclimatées chez les Anglo-Saxons, les Japonais et même chez les Français, viennent s’opposer au culte de la vitesse. M. Paul Souday reprenait jadis avec sévérité Mac Orlan pour avoir écrit : « Il n’y qu’une chose qui compte, la vitesse », et le rabrouait ainsi : « Il ne faut pas prendre les moteurs pour des lanternes. Tout ce matériel est utile aux gens d’affaires… », « mais la pensée, qui importe avant tout, n’exige pas cette accélération. Elle se trouve même assez bien du loisir et d’une sage lenteur. » « Ne vous piquez pas d’une folle vitesse », enseigne Boileau avant M. Souday. N’oublions pas que la vitesse affaiblit ; les neurologues nous le répètent. Nous n’avons plus la mesure, nous ne distinguons plus entre aller vite et aller le plus vite possible ; le record est roi. Or, le paroxysme tue. Les voitures à turbo-compresseur ont la vie courte. Ce tout-puissant prestige sportif est absurde, puisque les progrès mécaniques le remettent continuellement en question. Le record est moins une affirmation que la négation de ce qui précède. Il est infini et sans but, cent trois mètres à la seconde sur terre : nous rirons demain de cette lenteur. À voir passer ce bolide, vous allez vous imaginer que rien ne saurait lui résister ? Je demandais cet hiver à notre champion du monde en auto, Chiron, à son retour d’Indianapolis, ce qu’à deux cents à l’heure il redoutait de plus. « Ce sont, répondit-il, les poches d’air. » La vitesse est devenue chez ces athlètes quelque chose de si précis, de si aigu, qu’un courant d’air risque de les faire tomber, comme elle ferait d’un enfant. L’extrême force rejoint par là l’extrême faiblesse.

1. Choisissez la bonne réponse:

Paul Morand, Apprendre à se reposer

 

Vrai

Faux

Les nouvelles doctrines philosophiques font l’éloge de la vitesse.

   

La vitesse amoindrit notre énergie.

   

2. Cherchez dans le texte les équivalents de :

a. degré extrême;

b. véhicule allant à très grande vitesse;

c. craindre fortement quelqu'un ou quelque chose.

4 puncte

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Reformulez les séquences soulignées :

a. « Le vrai luxe…c’est de prendre son temps ».

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

b. «Les voitures à turbo-compresseur ont la vie courte »

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 019

Lisez le texte ci-dessous. Contre le sport Je suis contre. Je suis contre parce qu’il y a un ministre des Sports et qu’il n’y a pas de ministre du Bonheur (on n’a pas fini de m’entendre parler du bonheur, qui est le seul but raisonnable de l’existence). Quant au sport, qui a besoin d’un ministre (pour un tas de raisons, d’ailleurs, qui n’ont rien à voir avec le sport), voilà ce qui se passe : quarante mille personnes s’assoient sur les gradins d’un stade et vingt-deux types tapent du pied dans un ballon. Ajoutons, suivant les régions, un demi-million de gens qui jouent au concours de pronostics ou au totocalcio, et vous avez ce qu’on appelle le sport. C’est un spectacle, un jeu, une combine; on dit aussi une profession: il y a les professionnels et les amateurs. Professionnels et amateurs ne sont jamais que vingt-deux ou vingt-six au maximum; les sportifs qui sont assis sur les gradins, avec des saucissons, des canettes de bière, des banderoles, des porte-voix et des nerfs sont quarante, cinquante ou cent mille; on rêve de stades d’un million de places dans des pays où il manque cent mille lits dans les hôpitaux, et vous pouvez parier à coup sûr que le stade finira par être construit et que les malades continueront à ne pas être soignés comme il faut par manque de place. Le sport est sacré; or c’est la plus belle escroquerie des temps modernes. Il n’est pas vrai que ce soit la santé, il n’est pas vrai que ce soit la beauté, il n’est pas vrai que ce soit la vertu, il n’est pas vrai que ce soit l’équilibre, il n’est pas vrai que ce soit le signe de la civilisation de la race forte ou de quoi que ce soit d’honorable et de logique. […] Ce qui me gêne, c’est quand vous me dites qu’il faut que nous arrivions tous premier en haut de l’Aubisque sous peine de perdre notre rang dans la hiérarchie des nations. Ce qui me gêne, c’est quand, pour atteindre soi-disant ce but ridicule, nous négligeons le véritable travail de l’homme.

Jean Giono, Les Terrasses de l’Île d’Elbe

1. Indiquez si les affirmaitions suivantes sont vraies ou fausses.

 

VRAI

FAUX

Le sport c’est le bonheur.

     

Le sport

est

le signe de

la

civilisation de la

   

race forte.

4 puncte

2.

Donnez trois mots de la famille lexicale de: raisonnable; homme.

 

6

puncte

3.

Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.

 

10 puncte

4.

Expliquez le sens des séquences suivantes:

a)

«le sport est sacré»;

b)

«le véritable travail de l’homme».

 

6

puncte

5.

Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 020

Lisez le texte ci-dessous. Internet (I) Internet est-il une révolution aussi importante que la radio dans les années ‘20 et la télévision dans les années ‘60? On peut en douter. Pour penser les nouveaux médias, il faut bousculer le discours dominant, qui leur est benoîtement favorable, et les replacer dans une théorie générale de la communication. Il est donc urgent d’ouvrir le débat en rappelant notamment certaines contradictions liées à la «révolution de la communication». À quoi reconnaît-on l’idéologie technique? Au fait de traiter de pessimiste ou de conservateur, en tout cas d’adversaire du « progrès », quiconque remet en cause le sens et l’utilité des nouveaux médias, et réclame une réflexion et des réglementations. Aucun système technique n’a jamais donné naissance à un modèle de société ; c’est même tout le contraire: plus il y a de systèmes d’information automatisés, plus il faut des lois pour éviter les abus de la cybercriminalité. La loi n’entrave pas la liberté de communication; elle évite, au contraire, de confondre performance technique et contenu des activités. Avec Internet, on retrouve le thème du «village global». Après avoir maîtrisé les distances et conquis la nature et la matière, les hommes retrouvent un désir d’infini dont la multitude des mots, des images et des données serait la plus parfaite illustration. Pourtant, si une information fait le tour du monde en une seconde, c’est en moins de 100 kilomètres que les réalités changent, au point que les individus peuvent ne plus se comprendre. La performance technique, en effet, ne rend pas toujours service aux hommes. En particulier parce qu’elle accentue la fragilité des systèmes sociaux. Les crises boursières, financières, politiques qui éclatent à l’autre bout de la planète déstabilisent encore plus vite les économies, mettent à l’épreuve les solidarités et fragilisent les institutions internationales. La communication triomphante a beau réduire le monde à un petit village, elle ne le rend pas plus rassurant. Et si les chefs d’État ne cessent de se déplacer, c’est bien que la rencontre physique reste le seul moyen de maîtriser un peu cette instabilité de l’histoire, rendue plus visible par les réseaux.

Dominique Wolton, Le Monde Diplomatique

1. Trouvez dans le texte deux questions directes avec inversion du sujet.

4 puncte

2. Mettez chacun des adjectifs suivants au féminin et utilisez-les dans une phrase de votre gré:

conservateur; sociaux; nouveaux.

6 puncte

3. Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Donnez trois mots de la famille lexicale de: favorable; tour.

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 021

Lisez le texte ci-dessous. La vie en web Une tête filmée, des mails saturés par des fichies vidéo trop lourds, une plate-forme d’échanges de clips, un peu de capital-risque, 65 salariés et 50 millions de visiteurs réguliers… Mais, comme dans l’économie classique, le fiasco est toujours possible, parce qu’entreprendre, c’est risquer; cependant, des emballements d’hier aux croissances d’aujourd’hui, plusieurs différences s’imposent. D’abord, on ne parle plus de «nouvelle économie», mais d’économie tout court. Internet n’a pas seulement épousé le capitalisme, il a séduit la démocratie. Plus aucune démocratie ne se déroule sans que le Web-citoyen en soit: en France, un tiers des internautes déclarent avoir fréquenté le blog d’un homme politique et 100% des candidats à la présidentielle lanceront leur Elysée.fr pour convaincre les électeurs. À Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), le World eGov forum débat cette semaine du phénomène. Et même s’il lui reste à comprendre que la Web-démocratie n’autorise par à présenter un programme virtuel, Ségolène Royal doit beaucoup à

son site dans son œuvre de renouveau de la politique

s’affiche comme le meilleur ami de l’écrit, quand les pessimistes dénoncent encore un tueur de mots corrompu par l’image et les sceptiques un gadget voué à «l’information de service» - programmes de télévision ou petites annonces. Aux États-Unis, 55,5 millions de lecteurs ont consulté chaque mois les sites des journaux lors du premier semestre de 2006, contre 42,4 millions l’an passé: +31%! Avec, à la clef, une forte augmentation des jeunes lecteurs, puisque le

Net, c’est aussi de l’écrit Le cyclone Net n’a pas fini de chambouler la planète, de soulever des tourbillons d’incertitude et des vents d’aventure. Ce n’est pas une nouvelle technologie, mais une

nouvelle façon de vivre l’économie, la culture, les médias, les rencontres

Ceux qui ignorent

encore cette revolution, certes, parviendront à survivre. Comme, après l’invention de l’électricité, les fabricants de bougies surent ne pas disparaître. Pas tous. Pas tout de suite.

Enfin, Internet, après des années de doute,

D’aprés Christophe Barbier, L’express International, 19/10/2006

1. Choisissez la bonne réponse.

 

VRAI

FAUX

En France les internautes ne s’intéressent pas à la politique.

   

Grâce à Internet le nombre des lecteurs a beaucoup augmenté.

   

4 puncte

2. Trouvez dans le texte les verbes qui correspondent aux noms suivants : séduction;

conviction; tuer.

3.

4.

a)

b)

6 puncte

Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.

Expliquez le sens des séquences suivantes:

10 puncte

«tueur de mots corrompu par l’image»;

«soulever des tourbillons d’incertitude et des vents d’aventure».

5.

6 puncte

Pour chacun des mots soulignés, donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 022

Lisez le texte ci-dessous. La Fnac contre-attaque Cinquante-deux ans après sa création par André Essel et Max Théret, l’entreprise mythique (4,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires) n’est pas vraiment à la fête. Violemment affectée par la dégringolade du marché du disque et, dans une moindre mesure, de celui du DVD, vivement concurrencée par la grande distribution et les sites Internet dans le secteur du high-tech, la Fnac est devenue une citadelle assiégée.Marque emblématique, la Fnac a mis du temps à s’apercevoir qu’elle n’était plus en situation de monopole. Longtemps conforté par sa position de leader, le trublion des années 1950 s’est peu à peu embourgeoisé. L’enseigne a construit son image autour de deux points forts: les produits techniques et les remises. Or, au fil des années, elle a abandonné la préoccupation des prix les plus bas pour celle du meilleur produit. Une stratégie qui aurait pu perdurer si la révolution numérique n’avait pas fait voler en éclats ce modèle vertueux. En moins de cinq ans, la société a dû faire face à une chute vertigineuse du marché du disque - de 9

à 10% par an - et à une déflation dans le secteur du numérique, avec des prix en baisse de 25 à

40% par an. Or, c’est sur ce segment, qui représente près de 60% de ses ventes, que la bataille

fait le plus rage. Pour s’en sortir, la Fnac ne doit pas seulement se défendre, elle est condamnée à attaquer.«N’avalez pas n’importe quoi», clamait le groupe dans un spot publicitaire radiophonique, au mois de septembre. Cet appel à la rébellion témoigne de sa combativité recouvrée. Le dos au mur, l’entreprise retrouve l’allant de ses débuts, lorsqu’elle se battait contre la TVA. Et n’hésite plus

à mettre en avant ses atouts.Outre des emplacements prestigieux, ce qui caractérise la Fnac, c’est sa

capacité inégalée de conseiller les utilisateurs. Une relation de confiance nouée entre les clients et les

vendeurs qui donne sa résistance dans un environnement difficile. Depuis quelques années, l’enseigne multiplie également ses produits d’entrée de gamme, comme les écrans plats, qu’elle a contribué à démocratiser. La Fnac parie enfin sur son site Internet.

D’après Corinne Scemama, L’express International, 2006

1. Indiquez si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

 

VRAI

FAUX

La Fnac a été créée il y a cinquante ans.

   

À présent ce qui compte pour la Fnac est la qualité des produits et non plus les prix réduits.

   
 

4

puncte

2.

Donnez trois mots de la famille lexicale de: produit; construit.

 

6

puncte

3. Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des séquences suivantes:

a) «la bataille fait le plus rage»

b) «mettre en avant ses atouts»

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 023

Lisez le texte ci-dessous. Un coq en pâte rue Sébastian-Bottin «Venez habiter chez nous pendant la promotion des Bienveillantes». Certes, Jonathan Littel savait qu’en publiant chez Gallimard il entrait dans la grande famille. Mais de là à ce que le patron de la plus prestigieuse maison d’édition l’héberge chez lui durant près d’un mois! «La maison dispose d’un appartement; on y accueille des auteurs de passage» a précisé Antoine Gallimard. En effet, Milan Kundera, J M G Le Clézio et quelques autres ont effectivement eu, avant J. Littel, les honneurs de ce pied-à-terre où l’on repasse vos chemises et l’on vous apporte le matin, le café et les croissants à domicile. Installé dans ce 150 mètres carrés au bout du labyrinthe immense de la maison Gallimard, la nouvelle coqueluche des lecteurs a vite compris qu’ici on croit en lui et on compte le chouchouter. Pour le garder. Tel Alice au pays des merveilles, J. Littel a donc exploré de la cave au grenier ce temple de la littérature plein de livres, de lettres, d’archives, de souvenirs. Ce lieu mythique qui l’a toujours fait rêver, où flottent encore les fantômes de ses idoles: Proust,

Céline, Bataille, Blanchot

En un rien de temps, le nouvel arrivant a conquis son monde, savouré

les anecdotes du temps jadis, partagé les petits secrets de la grande maison, saisi les rapports de pouvoir. Et, tout en visitant ce panthéon, J. Little a trouvé le moyen de se glisser sur la photo, de participer lui aussi à la légende. De la prolonger. En effet, le roman Les Bienveillantes (910 pages) a connu un incroyable succès auprès du public; il a été aussi l’événement de la Foire de Francfort, rendez-vous phare des éditeurs du monde entier. Mais, si ce roman est celui de tous les records, c’est aussi, et surtout, celui de tous les paradoxes. Un succès si emblématique qu’il bouscule les idées reçues, derange. «Le roman de ce début de siècle» affirmait Jorge Semprun en septembre. Les Bienveillantes est l’oeuvre d’un écrivain américain de talent qui a délibérément choisi la langue

française pour se faire connaître du reste du monde. Une recontre exceptionnelle avec un homme d’exception.

1. Trouvez la bonne réponse.

D’après Olivier Le Naire, L’express International

 

VRAI

FAUX

La maison d’édition Gallimard héberge tous les grands écrivains français rue Sébastian-Bottin.

   

J. Littel a visité le Panthéon.

   

4 puncte

2. Trouvez dans le texte les verbes qui correspondent aux noms suivants: accueil; rêve;

conquête.

6 puncte

3. Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des séquences suivantes.

a) «explorer de la cave au grenier»

b) «rendez-vous phare des éditeurs»

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 024

Lisez le texte ci-dessous. La société française Vue de loin, par exemple d’un pays en voie de développement, la France apparaît comme une espèce de paradis. N’est-elle pas le pays au monde le plus visité par les touristes ? À mesure que l’on s’en approche, apparaissent néanmoins çà et là quelques taches plus sombres qui ont pour nom exclusion, racisme, violences urbaines, etc. Au point d’occulter ce qui en fait encore l’harmonie et l’originalité. Un spectre conditionne actuellement tous les autres, le chômage. La plupart des grands problèmes, dits de société, sont conditionnés par la raréfaction et la précarité de l’emploi. Chez les jeunes, le phénomène est particulièrement inquiétant: actuellement, deux chômeurs sur cinq ont moins de trente ans; l’alternance chômage - emploi précaire devient pour une grande majorité le lot commun. Parallèlement, apparaissent, de plus en plus nombreux, des îlots de grande précarité: près de 2 200 000 personnes occupent des logements hors norme ou vivent dans la rue. Inquiets, les Français observent cette réalité, ce tissu social qui, insensiblement, se délite. De nouveaux comportements apparaissent, sans doute plus liés à la crise qu’il n’y paraît: recul de l’âge adulte et apparition d’une nouvelle période de la vie, intercalée entre la fin de l’adolescence et le début de l’indépendance financière que procure un emploi stable; diminution du nombre des mariages; augmentation du nombre des familles monoparentales ou recomposées. Tout se passe comme si, sous l’effet du chômage et de la crise économique, il était aussi difficile de créer une nouvelle famille que de quitter sa famille d’origine. En comparaison, à l’autre extrémité de la vie, la situation des retraités apparaît bien moins difficile, essentiellement parce qu’ils disposent souvent d’un patrimoine de rapport qui complète leur pension de retraité, toujours inférieure aux revenus d’activité. En 1970, la vieillesse était souvent synonyme de pauvreté. Actuellement, le niveau de vie des plus de soixante ans a rejoint, voire dépassé, celui des actifs. Cette évolution positive des conditions de vie des personnes âgées est la conséquence d’une nette amélioration des pensions versées et aussi le résultat du confort matériel fourni par la possession d’un patrimoine (par exemple, les personnes à la retraite sont propriétaires ou en accession à la propriété plus souvent que le reste de la population).

D’après les «Dossiers et documents» du Monde, 1995

1. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

 

VRAI

FAUX

Le nombre des mariages diminue tandis que le nombre des familles monoparentales ou recomposées augmente.

   

Actuellement la vieillesse est souvent synonyme de pauvreté.

   

4 puncte

2. Trouvez dans le texte les noms qui correspondent aux verbes suivants: diminuer, se marier, augmenter, comparer, évoluer, améliorer.

6 puncte

3. Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des séquences suivantes :

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

a) «des îlots de grande précarité»

b) «quelques taches plus sombres»

6

puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix

4

puncte

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 025

Lisez le texte ci-dessous. Politesse traditionnelle et politesse informelle La politesse traditionnelle, héritée du XIX e siècle, très formelle (on emploie certains mots et pas d’autres), hiérarchisée, avec des formes réservées aux enfants, et enseignée par «dressage», subsiste. Cette politesse de façade (respecter les convenances, cacher ses sentiments) reste un facteur de discrimination sociale important, notamment dans les relations professionnelles, où elle domine encore. Elle cohabite désormais avec une «nouvelle» politesse, plus informelle : peu importe les formes, du moment que l’intention y est ; autrement dit, un enfant n’est pas obligé de dire «bonjour, madame», il peut se contenter d’un sourire ou

d’une marque d’attention

l’enfant, car on lui demande d’avoir envie «naturellement» d’être aimable avec les autres, de les respecter. Finalement, on demande à l’enfant de faire preuve d’une socialisation extrêmement aboutie, de parcourir en quelques années de sa vie le cheminement de siècles de civilisation. Les adultes sont rarement d’accord sur ce qu’est la «vraie» politesse ou la «bonne» éducation. Ces notions restent confuses; autour des questions les plus simples, les avis divergent. La politesse est aussi l’objet de conflits entre les enseignants et les parents : s’ils trouvent en général les enfants moins polis qu’avant, ils s’en rejettent mutuellement la responsabilité, les parents accusant l’école et l’école les parents. À l’intérieur des familles, la politesse suscite également des conflits entre les générations. Derrière l’évolution de la politesse, se cache aussi l’évolution de la place de l’enfant, de son statut, de ses droits et de ses relations avec les adultes. Mais cela n’implique pas que les adultes puissent se dédouaner du devoir de transmettre. Le pire est de ne rien dire à l’enfant dans ce domaine, de le laisser dans le brouillard. Peu importe qu’on exige de lui un sourire ou de dire bonjour, l’important c’est d’attendre qu’il manifeste, d’une manière ou d’une autre, que les autres existent pour lui. Transmettre à un enfant la politesse, c’est aussi lui transmettre la vision qu’on a de lui et des autres, de la place de chacun dans la société, de la société à laquelle on croit. Si personne n’ose plus dire ce qu’il ressent en matière de politesse, il risque de ne plus rien y avoir à transmettre. Alors, au-delà de nos divergences, osons transmettre et parlons-en !

Mais cette «politesse du cœur» est en réalité beaucoup plus exigeante pour

D’après Christine Legrand, La Croix

1. Indiquez si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses :

 

VRAI

FAUX

La notion de politesse suscite des désaccords et même des conflits entre les adultes.

   

Vu l’évolution de la place de l’enfant , de son statut, de ses droits, les adultes ne doivent plus transmettre aux enfants la politesse.

   

4 puncte

2. Trouvez dans le texte les adjectifs provenant des noms suivants : tradition; profession; exigence. 6 puncte

3. Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

4. Expliquez les séquences:

a) «faire preuve d’une socialisation extrêmement aboutie»; b) «politesse du cœur».

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés, donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 026

Lisez le texte ci-dessous. Les Français lisent-ils encore ? Près de trois Français sur dix (27%) ne lisent jamais. Ce chiffre peut paraître important, il est cependant en baisse : il y a dix ans, en effet, un bon tiers des Français (35%) n’avait lu aucun livre au cours de l’année écoulée. Qui sont les non lecteurs ? Ce sont plutôt des hommes, âgés de plus de cinquante ans, peu diplômés, agriculteurs ou ouvriers. En fait, aux deux extrêmes, il existe deux catégories de lecteurs : les « gros lecteurs » ayant lu plus de dix livres dans l’année, qui représentent moins de 25% de l’ensemble - dont 3% de « très gros lecteurs » : plus de cinquante livres par an ; les « petits lecteurs » : moins de deux livres dans l’année – environ 20% . Selon diverses études, c’est la longueur des livres qui éloigne le plus les lecteurs éventuels (y compris le public scolaire et universitaire) qui affirment n’avoir pas suffisamment de temps à consacrer à une lecture désintéressée et gratuite. Ce public, habitué à « zapper » avec la télévision et les jeux vidéo, adopte souvent la même attitude face aux livres. Certains éditeurs se sont engouffrés dans ce créneau et proposent des « versions allégées » de grandes œuvres classiques (éditions proposant une remise en perspective du type « la vie et l’œuvre », un résumé détaillé du livre avec, la plupart du temps, en « version originale » les passages les plus significatifs et un appareil critique permettant au lycéen ou à l’étudiant de rédiger une dissertation sur le sujet). Mais ce n’est pas la seule raison à la désaffection vis-à-vis du livre et de la lecture. L’audiovisuel (96% des ménages ont au moins une télévision, près de 70% un magnétoscope) et de plus en plus le numérique (près d’un million et demi de lecteurs de CD-ROM achetés, essor du vidéodisque, développement des réseaux Internet, etc.) occupent désormais une place considérable dans l’univers des Français. Périodiquement, on annonce que l’audiovisuel et les nouvelles technologies vont tuer le livre. Rien n’est moins sûr. On peut en effet supposer qu’elles devraient servir le livre, surtout lorsqu’il s’agit d’ouvrage de référence comme les dictionnaires ou les encyclopédies, plutôt que le concurrencer. Enfin, les Français aiment les livres : leur attitude à l’égard du livre et de la lecture est très positive; ils admirent ceux qui écrivent, aiment offrir ou recevoir des livres qu’ils considèrent comme des objets à part et respectent en tant que source de savoir et d’enrichissement personnel.

La documentation française, avril 1997

1. Indiquez si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses:

 

VRAI

FAUX

En France ce sont plutôt les femmes qui figurent parmi les non lecteurs.

   

Les Français ont une attitude de plus en plus hostile à l’égard du livre et de la lecture

   

4

puncte

2. Donnez trois mots de la famille lexicale de: passage; scolaire.

6

puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

4. Expliquez le sens des séquences:

a) «très gros lecteurs»; b) «tuer le livre».

10 puncte

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 027

Lisez le texte ci-dessous. Les jeunes et l’alcool: faut-il avoir peur du «binge drinking»? «Binge drinking», intoxication alcoolique aiguë ou alcoolisation paroxystique intermittente: si ce mode de consommation d'alcool répandu chez les jeunes au Royaume-Uni a encore du mal à trouver sa définition en France, les spécialistes s'accordent à mettre en garde contre sa dangerosité sociale. Le «binge drinking» peut se décrire comme la consommation occasionnelle, mais excessive et intensive d'alcool (5 verres ou plus), avec l'intention de se saouler. Le Dr. Philippe Batel insiste sur la notion «d'intentionnalité» de l'ivresse, mais aussi sur le caractère «organisé» de la consommation, ainsi que sur la recherche de sa «visibilité»: les jeunes se saoulent désormais dans la rue. La pratique du «binge drinking» se répand-elle en France? Selon l'Enquête ESCAPAD 2005, concernant près de 30.000 garçons et filles en métropole âgés de 17 ans, l'usage régulier d'alcool décroît par rapport à 2003. En revanche, les ivresses régulières, qui concernent surtout les garçons, apparaissent en hausse passant de 7 à 10%. […] Pourtant, tempère le Dr. Marie Choquet, le phénomène en France reste loin du niveau atteint au Royaume-Uni ou au Danemark, deux pays où il touche tout particulièrement les filles. Le même spécialiste pointe quand même «une montée en puissance » du phénomène dans les pays de l'Est. […] Les spécialistes insistent sur «la dangerosité sociale» du «binge drinking» et des troubles de comportement qui lui sont liés:

accidents, violences

notamment pour les filles. «Abus sexuels, viols, passages à tabac, grossesse non désirée: l'alcool a une part massive dans ces phénomènes». Si l'on peut admettre que ce type de consommation n'entraîne pas de dépendance immédiate, les spécialistes mettent en garde contre «les interférences avec le développement cérébral». Ces conduites à l'adolescence vont «laisser une trace et cette trace est un impact de vulnérabilité», pouvant favoriser une dépendance future et plaident pour une prévention globale sur les risques des différentes drogues. D’après AFP, 10.11.2006

et soulignent la dualité de la violence, «émise, mais aussi subie»,

1. Choisissez la bonne réponse.

 

VRAI

FAUX

Le phénomène « binge drinking » touche tout particulièrement les garçons.

   

La consommation occasionnelle mais excessive et intensive d’alcool peut avoir des interférences avec le développement cérébral.

   

4 puncte

2. Donnez deux synonymes de hausse. Employez chacun d’eux dans une phrase de votre gré.

6 puncte

3. Dégagez les idées esentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez le sens des séquences suivantes:

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

a) «une montée en puissance du phénomène»

b) «cette trace est un impact de vulnérabilité»

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 028

Lisez le texte ci-dessous:

Le bûcher 1 de l'intégration à la française Contrairement à ce que tentent de faire croire les télévisions américaines d'information continue et le Front national, la France n'est pas au bord de la guerre civile, mais elle vit plutôt le crépuscule d'une tentative originale et honorable, celle d'un modèle d'intégration typiquement tricolore. Ce qu'annoncent les milliers de voitures incendiées, les centaines d'échauffourées nocturnes, les dizaines d'équipements publics dévastés depuis une dizaine de jours, c'est l'agonie d'une histoire française vieille d'un siècle, qui voulait faire des immigrés venus de tous les pays, issus de tous les peuples, façonnés par toutes les religions et par toutes les cultures, d'identiques citoyens français. La République française entendait démontrer au monde que, avec sa laïcité, son école, sa langue, son passé, ses valeurs universelles, son État volontariste, elle était capable de métamorphoser tout étranger, venu de n'importe quel continent, quelles que soient la couleur de sa peau et ses croyances originelles, en un Gaulois moustachu, patriote et râleur. Cette assimilation méthodique était l'une des pièces maîtresse de la fameuse et péremptoire exception française. D'autres pays - les États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Canada - avaient choisi la voie différente du multiculturalisme et du communautarisme. Ils acceptaient, ils encourageaient les immigrés à entretenir leur culture, leur langue, leur mémoire, leurs moeurs d'origine. Ils leur concédaient donc une marge d'autonomie, d'auto-organisation. Ils admettaient, ils proclamaient, ils facilitaient la persistance des différences. En France, le creuset républicain, ce chaudron mystérieux et unique, recherchait l'objectif inverse. Des immigrés multiples, il s'agissait de faire des citoyens uniques. Pendant longtemps, Paris a observé avec une supériorité goguenarde les émeutes raciales, les affrontements interethniques au sein des États ayant opté pour le communautarisme. Aujourd'hui, c'est à son tour de pleurer son modèle incendié.

1 le bûcher = la mort par le feu

D’après Alain Duhamel, Libération

1. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

En France, l’objectif était d’encourager les immigrés à entretenir leur culture.

Le modèle d’intégration proposé en France va disparaître.

d’encourager les immigrés à entretenir leur culture. Le modèle d’intégration proposé en France va disparaître.
d’encourager les immigrés à entretenir leur culture. Le modèle d’intégration proposé en France va disparaître.

4 puncte

2. Trouvez dans le texte le nom correspondant à chacun des verbes suivants : assimiler, croire,

affronter.

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez avec vos propres mots les séquences suivantes : «un Gaulois moustachu, patriote et

râleur », «citoyens uniques».

6 puncte

Probă scrisă la limba franceză bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

5. Pour chacun des mots soulignés, donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 029

Lisez le texte ci-dessous:

Embauche fantoche 1 L'innovation principale des contrats nouvelles ou première embauches réside dans l'existence d'une période d'emploi totalement précaire, durant laquelle le salarié peut être congédié sans délai et sans contrainte. Ils posent une question fondamentale : le fait que les contrats de travail doivent

être encadrés par la loi plutôt que librement définis entre salarié et employeur. [

Pour le gouvernement, la réponse à cette question semble évidente. L'opinion publique semble quant à elle hésiter entre l'attachement à une voie humaine qui ne limite pas le facteur humain à un facteur de production, et le sentiment que, comme le soulignait un responsable patronal, «la vie est devenue précaire», notamment en raison de la mondialisation et des «lois du marché», lois d'autant plus mystérieuses qu'elles donnent l'impression de viser à protéger les puissants contre les faibles ! Ce sentiment repose sur plusieurs affirmations souvent répétées, mais qui ne suffisent pas à en

faire des vérités. [

erronée. Celle que le salarié devrait prendre en charge un risque économique que les entreprises ne pourraient plus assumer, compétition économique oblige, est incorrecte. Notre système de protection sociale est bâti sur l'hypothèse inverse : les risques santé ou vieillesse ont été accordés aux salariés par les employeurs. Il y a une raison à cela, et elle reste d'actualité : un risque doit toujours être porté par celui qui est le mieux placé pour le gérer. [….] Au total, les contrats nouvelles embauches et première embauche ne relèvent d'aucune logique économique sérieuse, en plus de relever d'une conception réactionnaire de la protection sociale :

celle où chacun ne doit compter que sur soi-même pour faire face aux risques de la vie. En le présentant comme une mesure d'égalité des chances ou de réduction de la précarité et en décidant d'accélérer le débat parlementaire et de se priver de l'accord des partenaires sociaux, le gouvernement prive les Français d'un débat démocratique sur un choix de société majeur.

]

]

L’idée que la France se porterait mieux avec des contrats précaires est

1 fantoche exprime l'idée de tromperie

D’après Vincent Champain et Gaëtan Gorce, Libération, 2006

1. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses :

Le gouvernement offre aux Français la possibilité de débattre sur un problème de société très important.

L’opinion publique n’est pas très convaincue que cette innovation soit quelque chose de bon.

très important. L’opinion publique n’est pas très convaincue que cette innovation soit quelque chose de bon.
très important. L’opinion publique n’est pas très convaincue que cette innovation soit quelque chose de bon.

4 puncte

2. Trouvez dans le texte le nom correspondant à chacun des verbes suivants : innover, produire,

entreprendre.

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

4. Expliquez avec vos propres mots les séquences suivantes : «le facteur humain », «faire face aux risques de la vie ».

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés, donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de

votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 030

Lisez le texte ci-dessous :

Les chorales ont trouvé leur voie 1 :

Elles étaient quinze à leurs débuts et répétaient, dans leurs salons, les tubes du jazz, du classique et de la chanson française. Les Nanas du quartier sont trente aujourd’hui, choristes le dimanche soir, femmes actives et mères de famille dans la vie. En trois ans, le groupe a gonflé. Il a trouvé un nom, embauché un chef de chœur et loué une « vraie » salle de répétition dans un local de musique. Les Nanas du quartier ont chanté pour la Fête de la musique devant la mairie du XVII e arrondissement de Paris. « La plupart d’entre nous ne savent pas lire la musique et nous n’avons pas de voix exceptionnelles. Mais, en groupe, nous faisons un effet bœuf 2 », raconte Annie Seiwerling, fondatrice de la chorale d’immeuble, devenue chorale de quartier. Cette formule magique, de nombreux Français l’ont éprouvée ces dernières années. Les Nanas du quartier forment l’une des 7 000 chorales associatives chantant en France aujourd’hui. [ ] Ainsi s’explique le succès du film Les Choristes dont l’audience – 7,6 millions d’entrées – a dépassé tous les espoirs. Ce phénomène est dû à l’effet que chaque chant produit sur les gens, interprète un professeur de musique. Le film s’inscrit aussi dans la tendance actuelle: un goût pour

le travail sur la voix.» [

Jusqu’alors pratiqué par les anciennes générations, le chant en groupe

attire désormais de plus jeunes adeptes. « Signe du rajeunissement, tout un répertoire a vu le jour, indique Guillaume Deslandres, président de l’Institut français de l’art choral. Les valeurs sûres de

la chanson française côtoient désormais les comédies musicales, le gospel ou les tubes du moment …» Ce répertoire varié est porté par une multitude d’ensembles vocaux. De la petite chorale de quartier au grand chœur amateur de haut niveau - une catégorie qui peine à recruter -,

les chanteurs ont l’embarras du choix. [

les paroisses, dans les entreprises, les universités et les établissements scolaires. « L’an dernier,

quelque 13 000 chorales se sont constituées dans les écoles primaires, indique-t-on au ministère de l’Éducation nationale. Et la pratique en groupe gagne beaucoup en qualité, avec par exemple le développement du canon et du chant polyphonique

]

]

Les chorales sont partout: dans les maisons de retraite,

D’après Delphine Chayet, Le Figaro

1 trouver leur voie : jeu de mots voie / voix (trouver le chemin de la réussite / trouver la note juste pour chanter).

2 effet bœuf : grands succès

1. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses :

La chorale n’attire que les vieux .

Bon nombre de Français font partie des chorales .

La chorale n’attire que les vieux . Bon nombre de Français font partie des chorales .
La chorale n’attire que les vieux . Bon nombre de Français font partie des chorales .

4 puncte

2. Trouvez dans le texte l’adjectif correspondant à chacun des noms suivants : association, actualité,

nation.

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

4. Expliquez avec vos propres mots les séquences suivantes : «chorale d’immeuble», «une catégorie qui peine à recruter ».

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés, donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 031

Lisez le texte ci-dessous :

La mémoire renouvelée de '14 - '18 La première guerre mondiale n'est pas sortie des mémoires. Même si, quatre-vingt-dix ans après le début du conflit, le dernier carré des « poilus » 1 s'est réduit à quinze survivants. Des ouvrages renouvellent constamment son historiographie 2 , témoignages écrits ou photographiques qui trouvent souvent un large public. […] Sur les écrans, l'évocation de la Grande Guerre ne faiblit pas, et le film de Jean-Pierre Jeunet « Un long dimanche de fiançailles » a déjà été vu par 2 millions de spectateurs. Le Centre Pompidou organise, le 26 novembre, un colloque international sur « L'empreinte de la Grande Guerre ». Quant à l'Historial de la Grande Guerre, ouvert à Péronne (Somme) en 1992, il reçoit aujourd'hui 80 000 visiteurs par an. Celui-ci inclut aussi un Centre de recherche scientifique, créé et présidé depuis 1989 par l'historien Jean-Jacques Becker, qui a joué un rôle fédérateur dans le renouveau des études portant sur le conflit. Pour élaborer le concept mis en œuvre à l'Historial, Jean-Jacques Becker avait réuni autour de lui une équipe internationale […]. Ce regard international, doublé d'une approche sociale systématique sous l'angle des mentalités et de la vie quotidienne, a contribué au renouvellement de l'histoire du premier conflit mondial. Mais cette approche nouvelle n'explique pas la vogue persistante dont jouit la guerre de '14-'18 auprès du grand public depuis une quinzaine d'années. « Cet intérêt redémarre à la fin des années 1980, constate Stéphane Audoin-Rouzeau, et il est le résultat de plusieurs facteurs concordants. […] Aujourd'hui, la mémoire s'emballe à la disparition des ultimes témoins. […]. L'héroïsation des morts empêche le détachement, qui est à la racine du travail de deuil 3 . »Si la plupart des historiens s'accordent aujourd'hui pour considérer que la première guerre mondiale a bien été « la matrice du XX e siècle », avec son cortège de violences banalisées et de « brutalisassions » de la société, une révision de l'historiographie est en cours, non sans grincements.

D’après Emmanuel de Roux, Le Monde

1 poilu : un poilu est un soldat de la Grande Guerre (première guerre mondiale).
2

historiographie : ici, l’ensemble des ouvrages écrits sur le premier conflit mondial.
3

travail de deuil : processus qui permet de finir par accepter la mort.

1. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses :

Le film de Jean-Pierre Jeunet n’a pas eu de spectateurs.

On est en train de revoir l’historiographie de la Première Guerre Mondiale.

Jeunet n’a pas eu de spectateurs. On est en train de revoir l’historiographie de la Première
Jeunet n’a pas eu de spectateurs. On est en train de revoir l’historiographie de la Première

4 puncte

2. Trouvez dans le texte le nom correspondant à chacun des verbes suivants: témoigner, visiter,

étudier.

6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots. 10 puncte

4. Expliquez avec vos propres mots les séquences suivantes : «la première guerre mondiale n’est

pas sortie des mémoires», «la matrice du XX e siècle».

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés, donnez un synonyme que vous utiliserez dans une phrase de votre choix.

4 puncte

Probă scrisă la

limba franceză

bilingv

2

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008

Proba

E/ F

Proba scrisă la limba franceză

bilingv

Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.

Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I

(30 puncte) varianta 032

Lisez le texte ci-dessous :

Anne-Sophie Lainnemé, porte-drapeau médiatique des petits « P2Pistes», condamnée À l’automne 2004, l’industrie du disque, exaspérée par la chute vertigineuse de ses ventes (moins de 30 % entre 2012 et 2003), décide de frapper les esprits. Sur les huit millions de Français adeptes de téléchargements via les réseaux de pair à pair (P2P), une cinquantaine sont poursuivis en justice, dont la moitié au pénal. Mineurs, chômeurs, artisans, cadres… tout le monde peut se retrouver au tribunal pour avoir mis des fichiers musicaux à disposition sur Internet. Parmi les cibles de l’industrie du disque figure Anne-Sophie Lainnemé, jeune femme de 27 ans, à la recherche d’un emploi dans le secteur culturel. Alors que les autres se font discrets, elle, elle s’insurge et interpelle « Pourquoi moi ?», refusant de payer pour soutenir un modèle économique obsolète. Anne-Sophie Lainnemé a finalement été condamnée, jeudi 30 novembre, à 1200 euros d’amende avec sursis et à la confiscation de son disque dur pour délit de « contrefaçon de droit d’auteur », passible de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende. La jeune femme a également été condamnée à verser 2 225 euros au total, au titre des dommages et intérêts, à la SPPF 1 et à la SCPP 2 , qui la poursuivaient. [….] Pas moins de mille six cents titres avaient été trouvés sur le disque dur de l’ordinateur d’Anne-Sophie Lainnemé. La campagne « antiP2Piste» n’a pas eu l’effet escompté par l’industrie du disque. «Les volumes d’échanges se sont disséminés, explique Marc Guez 3 . Il y a moins de gros téléchargeurs visibles [entre dix mille et quinze mille titres] mais les échanges illégaux se poursuivent sur des réseaux fermés ou des newsgroups.» Les «petits pirates», comme Anne-Sophie Lainnemé, ne seront plus enquêtés au pénal, seulement au civil, indique Marc Guez. « Nous réservons les actions au pénal pour les éditeurs de logiciels, pour les personnes qui diffusent, relaient les logiciels pirates et les serveurs.» L’industrie du disque poursuit sa lutte contre le P2P. Pour leur part, les internautes se sont déjà tournés vers d’autres