Vous êtes sur la page 1sur 1

Introduction à l’œuvre de Charles Baudelaire par la mise en voix et la musique

Voici quelques artistes qui ont mis en voix et en musique des poèmes issus du recueil poétique Les
Fleurs du Mal.

Ecoutez chaque interprétation une fois ou plus et choisissez l’interprétation qui vous semble la plus
réussie. Dans un paragraphe développé expliquez votre choix et ce qui fait, selon vous, l’intérêt du
poème.

1 https://www.youtube.com/watch?v=aCLovsHNElE

L’invitation au voyage, par Gautier Borot

2 https://www.youtube.com/watch?v=13ymiY-14tM

Spleen, par Léo Ferré

3 https://www.youtube.com/watch?v=qH7RM-P_Cpc

Saez, Femmes damnées (un des poèmes censurés lors de la parution des Fleurs du mal en 1857)

4 https://www.youtube.com/watch?v=6ebfRkl05GM

Luchini, Au lecteur

L’interprétation qui me semble la plus réussie est celle des Femmes damnées, par Saez. Avant
d’écouter la mise en musique, j’ai d’abord lu le poème, et je dois dire que la mise en musique m’a fait
percevoir celui-ci d'une manière différente. Grâce à sa voix très spéciale, que je n’avais encore jamais
entendu, Saez donne plus d’ampleur au poème et arrive à imprimer des émotions très fortes. Sa
puissante interprétation m’a donné des frissons, et j’en suis d’ailleurs encore étonné. Je pense que
les voix de chœurs en arrière-plan jouent un rôle important dans la puissance et l’émotion de la
chanson. Si je devais résumer cette interprétation en un mot, ce serait : bouleversant. Cette
interprétation sert donc à merveille le poème, qui a selon moi pour but de bouleverser le lecteur, en
lui parlant de tristesse et d’amour, afin de lui montrer ce que peuvent ressentir les homosexuels face
au mépris et à la méchanceté des gens, incitant ainsi le lecteur à ne pas être malveillants envers eux.
Le passage le plus marquant selon moi est : « Qui donc devant l’amour ose parler d’enfer ? », car il
insiste bien sur l’injustice subit par les homosexuels.