Vous êtes sur la page 1sur 7

MICRO-PROJET DE PRODUCTION DE

42 TONNES DE MAÏS PAR LE GIC DES


ELEVEUSES ET AGRICULTRICES DE
OURO-ZANGUI SUR 10,5 HECTARES
IDENTIFICATION DU GROUPE

1- Dénomination : GIC DES ELEVEUSES ET AGRICULTRICES DE


OURO-ZANGUI
2- Siège social : OURO-ZANGUI
3- Région : Extrême-Nord,
Département : DIAMARE
Arrondissement : DARGALA
4- Date de légalisation 24/04/1998
5- N° d’enregistrement : EN/GP/03/98/1589
6- CPA concerné : HARDE GUIBANA, Tel. : 96 11 30 24
7- Statut actuel : GIC.
8- Effectif de l’organisation

Personnes Répartition par sexe


Effectif Jeunes
membres Hommes Femmes
A la création 15 0 15 -
Actuellement 10 0 10 -
Superficie à mettre en place
10,5 ha
en 2010

9- Détails sur les membres du GIC et leurs superficies.

SUPERFICIES A
NOMS ET PRENOMS DES
NOM DU GIC METTRE EN PLACE
MEMBRES
EN 2012
MATTA Jacqueline 1,25 ha
FAMISSIA Esther 1,25 ha
BOUGOLLO Pauline 1ha
DJEBBA Célestine 1ha
GIC DES ELEVEUSES ET
GROPESSOU Marie 1ha
AGRICULTRICES DE
FATOUME Rosaline 1ha
OURO-ZANGUI
SOUKANTOUNDI Pauline 1ha
KOLKISSIA Martine 1ha
DIDJA Elisabeth 1ha
DOUDOU Janette 1ha
Total 10,5 hectares

2
I- TITRE DU MICRO-PROJET

Microprojet de production de 42 tonnes de maïs sur 10,5 hectares par


le GIC ELEVEUSES ET AGRICULTRICES DE OURO-ZANGUI.

2- Description de l’activité pour laquelle l’appui est sollicité

Le groupe à commencer à produire du maïs depuis l’an 2000 d’abord


à petite échelle grâce à la l’appui conseil du CPA de la localité et en suite
pour avoir vu et apprécié ce que d’autres groupes on fait et senti les
avantages de cette denrée par rapport aux autres spéculations telles que :
le pénicillaire, le sorgho etc….
- Les prix de cette denrée donnent entière satisfaction sur les
marchés locaux.
- le rendement à la hauteur de l’attente 4 tonnes par hectare
- plus précoce que les autres céréales.

Les difficultés que le GIC rencontre pour la culture de la


spéculation
- l’Acquisition des semences améliorées
- les engrais : le maïs est très exigeant pour cet intrant et fumure
organique
- travail trop pénible à cause de l’exigence du maïs en travaux
culturaux bien conduits (labour, sarclage et buttage).

Objectif du micro-projet

Le microprojet initié par ce groupe des agricultrices vise


principalement à lutter contre la pauvreté par l’augmentation de la
production de maïs et le revenu monétaire de ces derniers.

3
Objectif spécifique

- Réalisation de 10,5 ha de maïs


- Amélioration du rendement du maïs par l’utilisation des engrais et
des techniques appropriées de production.

Localisation du microprojet

Le Micro-projet va s’exécuter dans le village de Ouro-Zangui,


Arrondissement de Dargala, Département du Diamaré, Région de
l’Extrême-Nord.

Résultats attendus

- Mise en place de 10,5hectares de maïs ;


- Production d’environ 42 t de maïs de consommation ;

Bénéficiaires du microprojet

Les premières bénéficiaires du micro-projet seront les membres du


GIC avec leurs familles respectives.
Toutefois, en mettant une partie de leur production sur le marché, les
membres du GIC contribueront à l’amélioration de la quantité et de la qualité
de l’alimentation de tous les habitants de la région, voire de toute la
population du Département du Diamaré.

Méthodologie de travail

Le GIC entend réaliser son projet dans des parcelles individuelles


attribuées à chaque membre. Toutefois les travaux d’entretien et autres
tâches s’effectueront en commun de manière rotatoire. Chaque membre,
recevra les autres dans sa parcelle pour l’aider à entretenir son champ.

4
Tableau d’amortissement du matériel agricole

Désignation Prix Montant Taux


Qté Durée
unitaire d’amortissement
Paire bœufs 1 300 000 300 000 4 75 000
Charrue T34 1 55 000 55 000 4 13 750
Corps butteurs 1 220 000 220 000 4 55 000
Pulvérisateur 1 35 000 35 000 4 8 750
Total 610 000 - 152 500

Produits

Libellé Quantité Prix unitaire Montant


Sacs de maïs de 100 kg 420 12 000 5 040 000

COMPTE D’EXPLOITATION PREVISIONNEL POUR LA MISE EN


PLACE DE 10,5 HECTARES DE MAÏS

LIBELLE QUANTITE COUT UNITAIRE COUT TOTAL


Location parcelle 10,5 20 000 210 000
Semences 210 kg 1 000 210 000
Engrais (sacs) 42 17 000 714 000
Urée 46% (sachets) 42 16 500 693 000
Herbicides Atrazine 42 1 300 546 000
Emballages vides 420 500 210 000
Amortissement matériel 152 500
Main d’œuvre
Labour 10,5 16 000 168 000
Application herbicide 10,5 4 000 42 000
1er sarclage 10,5 16 000 168 000
Sarclo-buttage 10,5 20 000 210 000
Récolte égrenage 10,5 500 5 250
Transport 420 sacs 500 210 000
Total 3 047 350
Résultat net 1 992 650

5
FINANCEMENT DEMANDE

Contribution Contribution
Coût total
PNAFM GIC
Semences 210 000 157 500 52 500
Engrais 714 000 428 400 285 000
Urée 46% 693 000 415 800 277 200
Equipement 610 000 488 000 122 000
Appui conseils (10%) 90 000 90 000 -
Total 2 317 000 1 579 700 737 300

PLAN DE FINANCEMENT
Coût total Micro-projet = 2 317 000 FCFA
Contribution GIC = 737 300 FCFA,
Contribution PNAFM = 1 579 700 FCFA

6
CHRONOGRAMME DES ACTIVITES

PERIODE
ACTIVITES RESPONSABLE
J F M A M J J A S O N D
Défrichage + nettoyage X X GIC
Labour X X -///-
Semis X X -///-
Sarclage X X -///-
Epandage engrais X X -///-
Sarclage X -///-
Récolte + despathage X X -///-
Séchage X X -///-
Egrenage X X -///-
Transport X X -///-
Gardiennage X X X X X X -///-
Vente X X X X -///-

PERENNISATION DE L’ACTIVITE
La moralité des membres du GIC est un premier atout pour la
pérennisation de l’activité. L’expérience acquise par ces agriculteurs dans
d’autres domaines agricoles laisse envisager la poursuite de l’activité avec
optimisme.
Aussi, les matériels demandés en l’occurrence, les pulvérisateurs et
corps butteur permettront la poursuite de l’activité sur plusieurs années.
L’existence d’une caisse d’aide au sein du GIC est signe que le groupe
pourra s’autofinancer, même après la fin du financement actuel.

Vous aimerez peut-être aussi