Vous êtes sur la page 1sur 15

UNIVERSITE D’ABOMEY CALAVI (UAC)

ECOLE POLYTECHNIQUE D’ABOMEY CALAVI (EPAC)

DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL

COURS DE BETON PRECONTRAINT


Filière : Génie Civil BTP
Année Académique : 2019-2020

Dispensé par : Dr Ing Mohamed GIBIGAYE, Maître de Conférences


Dr. Ing Crespin Prudence YABI, Assistant à l’UNSTIM/ENSTP

CORRIGE TYPE DE L’EVALUATION SUR


TABLE
Durée : 03 h 15 mn
NB : AUCUNE DOCUMENTATION PERMISE

Problème N°1 (4 points)

On considère une poutre de section rectangulaire de hauteur h = 100 cm et de largeur b = 45


cm, précontrainte par n câbles de diamètre  = 70mm ; elle est soumise au niveau de la section
située à 1.00 m de l’appui gauche avec  = 7 69 , aux efforts tranchants suivants :

VG = 0.30 MN ;
VQ = 0.27 MN.

Autres données : fc28 = 30 MPa ; P = 6.45 MN ; n = 2 ; Z = 0.78 m.

1. Déterminer l’effort tranchant réduit Vr1 en ELS, qui correspond au chargement de la


poutre par les actions permanentes, variables et par la force de précontrainte.

2. Déterminer l’effort tranchant réduit Vr1 en ELS, qui correspond au chargement de la


poutre par les actions permanentes et par la force de précontrainte.

3. Déterminer la contrainte de cisaillement  max à l’ELS, correspondant à Vr1. Pour le


n
calcul de bn , on considèrera forfaitairement bn = b −
2

Page 1 sur 15
4. Déterminer la contrainte de compression  S due à P
5. Déterminer l’effort tranchant réduit ultime Vru pour la section de la poutre en étude

6. Déterminer la contrainte de cisaillement ultime maximum au niveau de la section de la


poutre en étude

7. Déterminer l’angle d’inclinaison des bielles

Solution N°1 (4 points)


VG=0,30 MN
Vq=0,27MN
1) Déterminons l’effort tranchant réduit Vr1 en ELS, correspondant au chargement de la
poutre par les actions permanentes, variables et par la force de précontrainte : (0.75
point)

Vr1=VG+VQ-Psin(α)
Vr1=0,3+0,27-6,45 sin(7,69°)
Vr1=-0,29 MN
2) Déterminons l’effort tranchant réduit Vr1 en ELS, qui correspond au chargement de la
poutre par les actions permanentes et par la force de précontrainte : (0.75 point)

𝑉𝑟1 = 𝑉𝐺 − 𝑃𝑠𝑖𝑛(𝛼)
𝑉𝑟1 = 0,3 − 6,45 𝑠𝑖𝑛(7,69°)
𝑽𝒓𝟏 = −𝟎, 𝟓𝟔 𝑴𝑵
3) Déterminons la contrainte de cisaillement 𝜏𝑚𝑎𝑥 à l’ELS, correspondant à Vr1 : (0.5
point)

𝑉
𝜏𝑚𝑎𝑥 = 𝑏𝑛𝑟1𝑍
𝑛∅
𝑏𝑛 =b- 2
2 𝑥 0,07
𝑏𝑛 =0,45- 2

𝒃𝒏 =0,38 m
0,56
𝜏𝑚𝑎𝑥 =0,38 𝑥 0,78 = 1,89 MPa

4) Déterminons la contrainte de compression 𝜎𝑠 due à P : (0.5 point)

𝑃
𝜎=𝑏𝑛 𝑥 ℎ

Page 2 sur 15
6,45
𝜎= = 16,97 MPa
0,38 𝑥 1

𝑃 𝑃
𝜎=𝐵=𝑏 𝑥 ℎ
6,45
𝜎=0,45 𝑥 1= 14,33 MPa

5) Déterminons l’effort tranchant réduit ultime Vru pour la section de la poutre en étude :
(0.5 point)

Vru=1,35VG+1,5VQ-P Psin(α)
Vru= -0,053 MN
Vru’=-0,46 MN
Vru=-0,46 MNs
6) Déterminons la contrainte de cisaillement ultime maximum : (0.5 point)

0,46
𝜏=0,38 𝑥 0,78

𝝉=1,55 MPa
7) Déterminons l’angle d’inclinaison des bielles : (0.5 point)

2𝜏𝑢 2 𝑥 1,55
tan 2𝛽𝑢= 𝜎 = =0,216
𝑥𝑢 14,33

𝜷=6,09°

Problème N°2 (4 points)

Soit une poutre de section rectangulaire de dimensions 45 x 100 cm² soumise aux moments :
Mmin=0.8 MNm et Mmax=2.9 MNm avec une valeur de l’enrobage telle que di=0.10m.

1. Déterminer la valeur de la précontrainte P1 en section critique et P2 en section sur


critique.

2. Quelle conclusion tirer sur la nature de la section, à partir des résultats de la question
N°1.

Page 3 sur 15
3. Déterminer la valeur de l’excentricité eO.
.
Solution 2 (1x4=4 points)
1- Déterminons la valeur de la précontrainte (P1 et P2)

En section critique :
∆𝑴
𝑷𝟏 = ;
𝝆𝒉

∆𝑀 = 2.9 − 0.8 = 2.1𝑀𝑁


𝐼 1
𝜌= = = 0.33
𝐵𝑉𝑠 𝑉𝑖 3
2.1
𝑃1 = = 6.3𝑀𝑁
1
∗ 1
3
𝑷𝟏 = 𝟔. 𝟑 𝑴𝑵
En section sur critique :
𝑴𝑴
𝑷𝟐 =
𝑽𝒊 +𝝆𝑽𝒔 − 𝒅𝒊
2.9
𝑃2 =
1
0.5 + 3 ∗ 0.5 − 0.1

𝑷𝟐 = 𝟓. 𝟏𝟐 𝑴𝑵
2- Nature de la section

On a P1>P2 alors la section est sous critique ou critique


3- Valeur de l’excentrement 𝑒0

En section sous critique ou critique,


𝑴𝒎 𝑴𝑴
𝒆𝟎 = −𝒄𝒊 − = 𝒄𝒔 −
𝑷𝟏 𝑷𝟏
1 0.8
𝑒0 = − ∗ 0.5 −
3 6.3
𝒆𝟎 = −𝟎. 𝟐𝟗 𝒎

Problème N°3 (4 points)

Soit une poutre précontrainte par post-tension de longueur de 48.00 m soumise à la


précontrainte par 4 câbles de 7T15 à j = 12 jours. Pour la section située au 2/3 de la portée,
mesurée à partir de l’appui de gauche, déterminer :

Page 4 sur 15
1. la tension à l’origine  P = min ( 0.8 f prg ;0.9 f peg )
0

2. la perte due au frottement  frot ( x ) =  P 1 − e


0
( −( f  + x )
)
3. la section de la poutre en étude est-elle sujette à la perte due au recul d’ancrage ?

gEP LAB
Déterminer la valeur de cette perte d =
 frot

( n − 1) E p
4. la perte due à la déformation instantanée du béton  racc ( x ) =  bc ( x )
2nEij

5. la perte totale instantanée  P ( x )


i

6. la perte due au retrait du béton  r = EP 0

7. la perte due au fluage du béton  fl (


=  bM +  bF  ) EP
Eij

6 1000   P 
8. la perte due à la relaxation des aciers  rel ( x) = 
i
− 0   P ( x )
100  f prg 
i

9. la perte totale différée  P


d
( x)
10. La contrainte finale probable  P ( x )

11. La contrainte finale maximale  P ( x ) = 1.02 P − 0.8 P ( x )


1 0

12. La contrainte finale minimale  P


2
( x ) = 0.98 − 1.2 ( x )
P0 P

𝛼 = 0,2984 𝑟𝑑 ; f =0, 18 𝑟𝑑 −1 ; φ=0,002 𝑚−1

g =7 mm ; 𝜎𝑏𝑐 = 2,4 𝑀𝑃𝑎 ; 𝜎𝑏𝑀 = 15,3 𝑀𝑃𝑎

𝜎𝑏𝐹 = 11,1 𝑀𝑃𝑎 ; 𝑓𝑐28 = 35 𝑀𝑃𝑎 ; 𝜀𝑟 = 3.10−4

𝑓𝑝𝑟𝑔 = 1860 𝑀𝑃𝑎 ; 𝑓𝑝𝑒𝑔 = 1660 𝑀𝑃𝑎 ; 𝜌1000 =2, 5 %

Page 5 sur 15
𝜇0 = 0.43 ; 𝐸𝑃 =190 000 MPa.

Solution 3 : (4 points)
Déterminons :
1- La tension à l’origine (0.25 point)

 P = min ( 0.8 f prg ;0.9 f peg )


0

0.8𝑓𝑓𝑝𝑟𝑔 = 0.8 ∗ 1860 = 1488 𝑀𝑃𝑎


0.9𝑓𝑝𝑒𝑔 = 0.9 ∗ 1660 = 1494 𝑀𝑃𝑎
𝜎𝑝0 = 1488 𝑀𝑃𝑎
2- la perte due au frottement (0.5 point)

(
 frot ( x ) = 1488 1 − e
−( 0.18*0.2984 + 0.002*2/3*48 )
)
 frot ( x ) = 165,239 MPa

3- la section de la poutre en étude est-elle sujette à la perte due au recul d’ancrage ? (0.25
point)

gEP LAB
Déterminer la valeur de cette perte d =
 frot

0.007 *190000 * 2 / 3 * 48
d=
165.239
d = 16.05m
d < x = 32m alors

 rec ( x ) = 0MPa

4- la perte due à la déformation instantanée du béton (0.5 point)

Page 6 sur 15
( 4 − 1) *190000
( )
 racc x = * 2.4
2 * 4 * 33611.916
( ) = 5.087 MPa
 racc x

Eij = 11000 3 fcj


j * fc 28
fcj =
4.76 + 0.83 j
12 *35
fcj =
4.76 + 0.83*12
fcj = 28,53MPa
Eij = 11000 3 fcj
j * fc 28
fcj =
4.76 + 0.83 j
12 *35
fcj =
4.76 + 0.83*12
fcj = 28,53MPa
Eij = 11000 3 28.53
Eij = 33611.916MPa
( 4 − 1) *190000
( )
 racc x = * 2.4
2 * 4 * 33611.916
( ) = 5.087 MPa
 racc x

∆𝝈𝒓𝒂𝒄𝒄 (𝒙) = 𝟓. 𝟎𝟖𝟕 𝑴𝑷𝒂

5- la perte totale instantanée  P ( x ) (0.25 point)


i

 P ( x ) =  racc ( x ) +  frot ( x ) +  rec ( x )


i

 P ( x ) = 5.087 + 165.239 + 0
i

 P ( x ) = 170.326 MPa
i

∆𝝈𝑷𝒊 (𝒙) = 𝟏𝟕𝟎. 𝟑𝟐𝟔 𝑴𝑷𝒂

Page 7 sur 15
6- la perte due au retrait du béton (0.25 point)

 r = 190000 *3.10−4
 r = 57 MPa
∆𝝈𝒓 (𝒙) = 𝟓𝟕 𝑴𝑷𝒂

7- la perte due au fluage du béton (0.5 point)

190000
 fl = (11.1 + 15.3) 
33611.196
 fl = 149.236MPa
∆𝝈𝒇𝒍 (𝒙) = 𝟏𝟒𝟗. 𝟐𝟑𝟔 𝑴𝑷𝒂

8- la perte due à la relaxation des aciers (0.5 point)

6 * 2.5 1317.674 
 rel ( x) = − 0.431317.674
100  1860 
 rel ( x ) = 55.031MPa
 P =  P − 
i 0 pi

 P = 1488 − 170.326
i

 P = 1317.674 MPa
i

𝝈𝑷𝒊 = 𝟏𝟑𝟏𝟕. 𝟔𝟕𝟒 𝑴𝑷𝒂

6 * 2.5 1317.674 
 rel ( x) = − 0.43 1317.674
100  1860 
 rel ( x ) = 55.031MPa
∆𝝈𝒓𝒆𝒍 (𝒙) = 𝟓𝟓. 𝟎𝟑𝟏 𝑴𝑷𝒂

9- la perte totale différée  P


d
( x ) (0.25 point)

Page 8 sur 15
 P
d
( x ) =  +  + 5 / 6 *  ( x )
fl r rel

 P
d
( x ) = 57 + 149.236 + 5 / 6 *55.031
 P
d
( x ) = 252.095MPa
∆𝝈𝑷𝒅 (𝒙) = 𝟐𝟓𝟐. 𝟎𝟗𝟓 𝑴𝑷𝒂

10- La contrainte finale probable  P ( x ) (0.25 point)

P =  P 0 −  P
 P =  Pi +  Pd
 P = 252.095 + 170.326
 P = 422.421MPa
 P ( x ) = 1488 − 422.421
 P ( x ) = 1065.579 MPa
∆𝝈𝑷 (𝒙) = 𝟏𝟎𝟔𝟓. 𝟓𝟕𝟗 𝑴𝑷𝒂

11- La contrainte finale maximale (0.25 point)

 P ( x ) = 1.02 *1488 − 0.8* 422.421


1

 P ( x ) = 1179.823MPa
1

∆𝝈𝑷𝟏 (𝒙) = 𝟏𝟏𝟕𝟗. 𝟖𝟐𝟑 𝑴𝑷𝒂

12- La contrainte finale minimale (0.25 point)

 P
2
( x ) = 0.98 − 1.2 ( x )
P0 P

 P
2
( x ) = 0.98*1488 − 1.2 * 422.421
 P
2
( x ) = 951.3348MPa
∆𝝈𝑷𝟐 (𝒙) = 𝟗𝟓𝟏. 𝟑𝟑𝟒𝟖 𝑴𝑷𝒂

Problème N°4 (4points)

Déterminer, pour une poutre en T, les caractéristiques géométriques suivantes :

Page 9 sur 15
1. L’aire de la section (B) ;
2. Le moment statique (S) ;
3. La distance de la fibre supérieure (Vs) et la distance de la fibre inférieure (Vi), mesurée
à partir de l’axe passant par le Cdg de la section en T ;
4. Le moment d’inertie (I) ;
5. Les modules de résistance (W) par rapport à la fibre supérieure d’une part et par rapport
à la fibre inférieure d’autre part ;
6. Le rayon de giration (i) ;

7. Le rendement de la section ( ).

Exercice 4 : (3 points)

1. L’aire de la section (0.5 point)

𝐵 = ∑ 𝐵𝑖 = 0.2 × 1.0 + 0.7 × 0.4 = 𝟎. 𝟒𝟖 𝒎𝟐


𝑖

2. Le moment statique (0.5 point)

𝑆 = ∑ 𝑆𝑖 = 0.2 × 1.0 × 0.1 + 0.7 × 0.4 × 0.55 = 𝟎. 𝟏𝟕𝟒 𝒎𝟐


𝑖

3. La distance de la fibre supérieure (Vs) (0.25 point)

𝑉𝑠 = 𝑆/𝐵 = 𝟎. 𝟑𝟔𝟑 𝒎

Page 10 sur 15
4. La distance de la fibre inférieure (Vi ) (0.25 point)

𝑉𝑖 = ℎ − 𝑉𝑠 = 𝟎. 𝟓𝟑𝟕 𝒎
5. Le moment d’inertie (I) (0.5 point)

𝐼𝐺 = ∑[𝐼𝑋𝐺𝑖 + 𝐴𝑖 × (𝑌𝐺𝑖 − 𝑌𝐺 )2 ]
1

𝑰𝑮 = 𝟎. 𝟎𝟑𝟓𝟕𝟐 𝒎

6. Le module de résistance (W) (0.5 point)

𝑊𝑠 = 𝐼/𝑉𝑠 = 𝟎. 𝟎𝟗𝟖𝟒 𝒎𝟑

𝑊𝑖 = 𝐼/𝑉𝑖 = 𝟎. 𝟎𝟔𝟔𝟓 𝒎𝟑

7. Le rayon de giration (i) (0.25 point)

𝐼
𝑖 = √ = 0.273 𝑚
𝐴

𝒊 = 𝟎. 𝟐𝟕𝟑 𝒎

8. Le rendement de la section (𝝆) (0.25 point)

1
𝜌= = 𝟎. 𝟑𝟖𝟐
𝐵. 𝑉𝑖 . 𝑉𝑠

Problème N°5 (5 points)

Soit une section de poutre précontrainte avec les caractéristiques suivantes :

Hauteur h =110 cm Surface B = 0.4912 m2

Moment statique S =0.21315 m3 ; Moment d’inertie I = 0.151944 m4

Page 11 sur 15
Déterminer les caractéristiques suivantes de la section brute :

1. Distance de la fibre supérieure Vs (m) à l’axe passant par le Cdg de la section ;

2. Distance de la fibre inférieure Vi (m) à l’axe passant par le Cdg de la section ;

3. Moment d’inertie de la section par rapport au centre de gravité I G (m4) ;

4. Rendement de la section .

Cette section comporte 4 gaines de 70 mm de diamètre, situées respectivement à 108 mm et


235 mm de la fibre inférieure. Le centre de gravité des gaines est à 0.925 m de la fibre
supérieure.

Déterminer les caractéristiques suivantes de la section nette :

5. Aire de la section Bn (m2) ;

6. Moment statique Sn (m3) ;

7. Distance de la fibre supérieure Vs (m) à l’axe passant par le Cdg ;

8. Distance de la fibre inférieure Vi (m) à l’axe passant par le Cdg ;

Page 12 sur 15
9. Moment d’inertie I n (m4) ;
10. Moment d’inertie I nG (m4) ;

11. Rendement de la section n .

Les gaines contiennent chacune un Câble 9T15 de section 1250 mm2. Le coefficient
d’équivalence est pris égal à 5.

Déterminer les caractéristiques suivantes de la section homogène :

12. Aire de la section Bh (m2) ;

13. Moment statique Sh (m3) ;

14. Distance de la fibre supérieure Vhs (m) à l’axe passant par le Cdg ;

15. Distance de la fibre inférieure Vhi (m) à l’axe passant par le Cdg ;

16. Moment d’inertie I h (m4) ;

17. Moment d’inertie I hG (m4) ;

18. Rendement de la section  h .

Solution 5 (5 points)

Section brute (1.5 point)


➢ Distance de la fibre supérieure :
Sb 0.1315
𝑉𝑏𝑠 = = 0.4912 = 𝟎. 𝟒𝟑𝟑𝟗 𝐦 (0.5 point)
Bb

➢ Distance de la fibre inférieure :

Page 13 sur 15
𝑉𝑏𝑖 = h − 𝑉𝑏𝑠 = 1 − 0.4339 = 𝟎. 𝟔𝟔𝟔𝟏 𝐦 (0.25 point)

➢ Moment d’inertie par rapport au centre de gravité :


𝐼G = 𝐼∆ − 𝐵𝑏 × 𝑉𝑏𝑠 2 = 0,151944 − 0,4912 × 0.4339 = 𝟎. 𝟎𝟓𝟗𝟒𝟔 𝒎𝟒 (0.5 point)

➢ Rendement de la section
𝐼𝑏𝐺 0.05946
𝜌 = 𝐵𝑏.𝑉𝑏𝑠.𝑉 𝑏𝑖 = 0.4912×0.4339.0.6661 = 𝟎. 𝟒𝟏𝟖𝟖 (0.25 point)

Section Nette (1.75=0.25x7 point)


➢ Aire de la section
𝐵𝑛 = 𝐵𝑏 – 𝐵𝑔𝑎𝑖𝑛𝑒 = 0.4758 𝒎𝟐

➢ Moment statique
𝑆𝑛 = 𝑆𝑏 – 𝐵𝑔𝑎𝑖𝑛𝑒 V = 0.19891 𝒎𝟑

➢ Distance de la fibre supérieure


𝑆
𝑉𝑛𝑠 = B𝑛 = 0.418 m
𝑛

➢ Distance de la fibre inférieure


𝑉𝑛𝑖 =h- 𝑉𝑛𝑠 = 0.682 m

➢ Moment d’inertie par rapport à l’axe «∆»


𝜋𝑑4 𝜋𝑑2 𝜋.0.074 𝜋0.072
𝐼𝑛Δ = 𝐼Δ – 4 ( 64 + . 𝑣²)=0.151944 – 4 ( + . 0.925²) = 0.13781 𝒎𝟒
4 64 4

➢ Moment d’inertie par rapport au centre de gravité


𝐼𝐺Δ = 𝐼nΔ - B𝑛 𝑉𝑛𝑠 = 0.054676 m

➢ Rendement de la section 𝜌
𝐼
𝐺Δ
𝜌=𝐵𝑛.𝑉𝑛𝑠.𝑉𝑛𝑖 = 0.403

Section homogène (0.25x7=1.75 point)

Page 14 sur 15
➢ Aire de la section
Bℎ = B𝑛 +nB𝑝 = 0.5008 m²

➢ Moment statique Sh [m
Sℎ =S𝑛 + n× B𝑝 ×V = 0.222035 𝒎𝟑

➢ Distance de la fibre supérieure


S
𝑉ℎ𝑠 =Bℎ = 0.443 m

➢ Distance de la fibre inférieure


𝑉ℎ𝑖 =h- 𝑉ℎ𝑠 = 0.657 m

➢ Moment d’inertie par rapport à l’axe «∆»


𝜋𝑑4 𝜋𝑑2
𝐼ℎΔ = 𝐼Δ +4 × 5 ( 64 + . 𝑣²) ≃ 𝐼𝑛Δ + n B𝑝 ×V² = 0.1592 𝒎𝟒
4

➢ Moment d’inertie par rapport au centre de gravité


𝐼ℎG = 𝐼ℎΔ - Bℎ × 𝑉²ℎ𝑠 = 0.06092 𝒎𝟒

➢ Rendement de la section 𝜌ℎ
𝐼ℎG
𝜌ℎ =𝐵ℎ.𝑉ℎ𝑠.𝑉ℎ𝑖 = 0,418

Bonne Chance.

Page 15 sur 15

Vous aimerez peut-être aussi