Vous êtes sur la page 1sur 7

Définition de la gouvernance SI 

:
La gouvernance SI consiste d'abord à fixer aux systèmes d'information des objectifs liés à la
stratégie de l'entreprise ; ce qu’on appelle l’alignement stratégique à fin de s’assurer que les
risques liés aux SI soit gérés tout en créant de la valeur pour optimiser la performance de ses
processus et renforcer la transparence de de l’information . La gouvernance SI vise encore à
gérer les ressources en respectant certaines critères de qualité: (efficacité, efficience,
intégrité, fiabilité, disponibilité, confidentialité et enfin la conformité), et elle permet aussi
de mesurer ces critères en terme de qualité (5-En optimisation, 4-Prévisible, 3-Etabli, 2-géré, 1-
Exécuté, 0-Incomplet)

Proposer un alignement stratégique :


L’alignement stratégique traduit l’ajustement et la corrélation entre la stratégie du SI et celle de
l’entreprise. Le modèle de Hen et Ven

Donc en choisissant le 3 ème mode qui commence par la stratégie de l’entreprise et passe à la
stratégie et finit par un processus informatique ; en effet selon chaque but de la stratégie de
l’entreprise on suggère l’installation d’une composante la plus efficace et adaptée à la stratégie
comme des applications : (ERP…)
Elaborer l’urbanisation (as is – to be) :
AS-IS : Selon les applications disponibles à l’entreprise on pose chaque application à sa zone
d’urbanisation
TO-BE : Après l’alignement stratégique on doit classer les composantes suggérées en des
zones d’urbanisation qui sont : (Métier (Activités principales), Support (Activités secondaire)
, Référentiel (Contient des données qui sont référencées par plusieurs applications) et Zone
Echange (Echange avec l'extérieur) pilotage (Activités de décision))
Mais pas seulement, on peut ajouter le classement des outils digitaux aux mêmes zones
d’urbanisation comme UX, CX, CRM…

Critères de qualité et modèles de maturité :

Critères de qualité: (efficacité, efficience, intégrité, fiabilité, disponibilité, confidentialité et enfin la


conformité)

Modèle de maturité selon Cobit4 :

5: Optimisé == PDCA - 4: Maîtrisé == KPI - 3: Défini == Appliqué partout ET documenté - 2:


Reproductible == On l'a produit et reproduit - 1: Initial == On le sait, mais on a rien fait == 0:
Inexistant == On ne le sait pas

Management des risques :

Après l’identification des risques on passe vers l’évaluation ou le mesure de celles-ci en fonction de
l’impact (1 - Peu probable, 2 – Probable, 3 – Fréquent, 4- Très fréquent) et en intersection avec la
probabilité de production c-à-d (1 : Faible, 2 : Sensible, 3 : Critique, 4 : Stratégique).

Ceci sera traduit par un tableau avec ces indicateurs coloriés où on va évaluer les risques en face

Impact
Matrice de cotation des risques
1 : Faible 2 : Sensible 3 : Critique 4 : Stratégique

1 - Peu probable

2 – Probable
Probabilité

3 – Fréquent

4- Très fréquent
Les piliers de la GSI :
1. L’alignement stratégique
2. Création de la valeur
3. Maitrise des risques
4. Gestion des ressources
5. Transparence
6. Performance des processus

Pourquoi urbaniser un SI lors des activités de la GSI :


« L‘urbanisation a pour objectif de faire évoluer le Système d'Information et sa composante
informatique au même rythme que la stratégie et l'organisation des métiers de l'entreprise »

« L’urbanisation vise à simplifier et à rendre plus réactifs les systèmes d’information en les
désimbriquant et en les rendant plus modulaires et capables d’évolutions. »

La cartographie permet de déceler les redondances des flux, les doubles saisis, les incohérences
applicatives

La relation entre ITIL et la GSI :


ITIL se définit donc comme une synthèse des meilleures pratiques de gestion des services
informatiques. Donc le lien entre ITIL et la Gouvernance SI : ITIL est tout d’abord un cadre de gestion
opérationnel et un ensemble de bonnes pratiques qui permettent d’assurer une gestion efficace de la
gouvernance des SI (la gestion des niveaux de service, la gestion des capacités, la gestion des
configurations, la gestion des changements, et la gestion financière)

Quels sont les risques de la non-gouvernance SI :


Sans la Gouvernance SI on ne peut pas s'assurer que les objectifs sont atteints donc Il n’y aura pas
d’assurance sur l'orientation stratégique de l’e/se, pas de gestion des risques comme il faut et les
ressources seront mal utilisées. En terme financier les SI représentent 15 à 20 pour cent du chiffre
d'affaires des entreprises, soit environ 50 pour cent de la valeur ajoutée générée par les entreprises
Donc chaque risque au niveau de ce dernier coutera énormément.

Quel est l’apport du SCRUM sur la gouvernance SI :


Scrum Management de Projet Agile permet à la gouvernance SI d'utiliser l'agilité pour améliorer une
organisation d'une manière systématique. L’agilité a toujours été considérée comme une qualité
intrinsèque d’un système d’information.
Quel est l’apport du modèle de maturité sur la gouvernance SI :
Cobit 4 permet à aider ses utilisateurs à juger ce qui est nécessaire pour des contrôles internes
efficaces de l’informatique et pour les aider à positionner leur entreprise par rapport au modèle de
maturité.

Intégrer la gouvernance des SI aux objectifs de gouvernance de l’entreprise et se conformer aux lois,
règlements et contrats est

Citez 3 outils de digitalisation et développez un seul :


BIG-DATA

CLOUD

Le CRM (customer relationship management) ou GRC (gestion de la relation client) est, lui aussi, un
outil de transformation digitale incontournable. Les clients sont de plus en plus connectés, votre
démarche doit l’être également. À une époque où la concurrence est toujours plus féroce, il est
essentiel de pouvoir se démarquer en offrant une meilleure expérience utilisateur.

Tirez profit de l’intelligence artificielle et de sa capacité à mieux comprendre votre cible. Recueillez
des informations et analysez-les. Développez une stratégie marketing digitale performante pour
répondre aux attentes de vos clients. Mieux, anticipez ces attentes pour multiplier les ventes. Grâce
aux outils CRM, il est également possible d’assurer une meilleure communication avec votre cible, en
amont de la vente, mais aussi en aval grâce à un service après-vente efficace.

Pourquoi la valeur ajoutée est un pilier de la GSI :


En terme financier les SI représentent 15 à 20 pour cent du chiffre d'affaires des entreprises, soit
environ 50 pour cent de la valeur ajoutée générée par les entreprises. Ce qui nécessite une vraie
gouvernance pour qu’on puisse optimiser la performance, l’efficacité et l’intégrité de ce dernier.

Quels sont les principaux membres du comité de gouvernance si  :


Directeur SI, Responsable Etudes et Développement, resp Réseau et Infrastructure et resp Sécurité
Informatique
Proposer un cas de maturité 3 :
Cas selon le critère de fiabilité : Nous avons utilisé un référentiel de bonne pratique de la fiabilité et
nous avons appliqué partout la fiabilité.

Quels sont les 4 modèles d’alignement stratégique :

Quels sont les phases de management des risques :


Gestion des risques : identification, analyse, évaluation ou mesure selon 2 critères (impact (faible,
sensible, critique et stratégique) et la probabilité (peu probable, probable, fréquente et très
fréquente)), traitement ou contre-mesure (Réduire, éviter, transférer et accepter), la surveillance et
la communication des risques.

Quel est le principal pilier de la gouvernance SI et pourquoi  :


L'alignement stratégique est la démarche de fond consistant à lier la stratégie générale de
l’entreprise à la stratégie de développement des technologies de l'information afin qu’elles soient en
parfait accord. Ceci implique la cohérence entre les 4 phases : La stratégie de l’e/se – la stratégie IT –
Le processus métier – Le processus informatique

En projet SI, les deux types d’intervenants RH sont:


MOE et MOA

Le tableau de bord opérationnel fait partie de:


DSS
Proposer un modèle de gouvernance SI :
S’interroger sur la stratégie et le pilotage du système d’information revient à se pencher sur les
concepts d’alignement stratégique en définissant un outil digital (ERP, système collaboratif, cloud,
CAO, machine learning, green IT…) pour chaque vision ou stratégie optée par l’e/SE et d’urbanisation
du système d’information AS-IS ; selon 5 zones (métier, référentielle, support, échange, pilotage)

Proposer une urbanisation du SI future (To Be) pour Total  :


1. Ciblage de la neutralité carbone d'ici 2050. GREEN IT
2. Dédoublement des ventes de GNL entre 2020 et 2030. ERP GLOBAL
3. Concentration sur les projets pétroliers à bas coût. COSTING SYSTEM
4. Adaptation des ventes d'énergie aux marchés de la mobilité SYSTEME COLLABORATIVE

5. Transformation en un groupe multi-énergies. GREEN IT


6. Intégration et création de la valeur et tout au long des chaînes métiers. ERP GLOBAL
7. Développement d’un modèle intégré de la production d’électricité. CAO

8. Croissance rentable de la production d'énergie à partir de gaz naturel liquéfié et d'électricité.


GREEN IT
9. Augmentation d’un tiers de la production d’énergie. SYSTEME COLLABORATIVE

10. Création de la valeur à long terme pour les actionnaires. ERP GLOBAL

Que recommandez-vous comme architecture SI :


• Définir la structure et le fonctionnement de l'organisation.

• Déterminer comment une organisation peut atteindre ses objectifs.

• Décrire l'état futur.

• S'assurer que les initiatives technologiques sont compatibles avec le référentiel SI.

• Aider l'organisation à adopter les technologies les plus performantes.

Cadres de travail: Le Zachman et TOGAF (The Open Group for Architecture Framework)
Management de qualité:
Selon les critères de qualité SI : efficacité, efficience, intégrité, conformité, confidentialité, fiabilité et
disponibilité. En installant des BEST PRACTICE comme Cobit 4 peut mesurer la qualité en 6 niveaux

Après l’analyse de qualité une amélioration continue doit être mise en place en appliquant la
Roue de Deming PDCA

Les points forts de COBIT :


Permet de s'assurer que :

Les SI sont alignés sur les métiers de l'entreprise,

Les SI apportent un plus aux métiers et maximisent ses résultats,

Les ressources des SI sont utilisées de façon responsable,

Les risques liés aux SI sont gérés comme il convient

Vous aimerez peut-être aussi