Vous êtes sur la page 1sur 6

Universitè Cadi Ayyad Année universitaire 2A[6-2OLI

Faculté de médecine et de pharmacle 3è-'année médecine


Marrakech
Examen d'anatomie patfiologique générale
Session de Janvier 2017

1- Les Principaux processus pathologiques en anatomie patholoBique générale sont


A. Les Malformations
B. L'inflammation
C. Les Troubles circulatoires
D. Les Phénomènes dégénératifs
E. Les Ïumeurs

2- La dysplaslê au niveêu des revêtements éplthéliaux


A. Est une lésion précancéreuse
B. Est la transformation d'un tissu normâle en un autre tissu de structure normale et de fonction différente
C. se traduit par des anomalies architecturales et cellulaires épithéliales
D. Ànomalie de proliiération et de diftérentiataon cellulaire limitée à l'epithêlium
E. Peut évoluervers un carcinome infiltrant
:!- Une hyperplasie:
A. I'accroissement des cellules d'un tissu, d'un organe avec eugmentation de volume sans modification architecturale
B. L'Augmentation de la taille des cellules d'un tissu
C. Peut ètre physiologique ou pâthologique
D. Peut survenir au niveau mammaire
E. N'estjamais associée à une hypertrophie cellulaire

+ Dans la prlse en charge des cancer' l'AnatomoPathologiste :

A, Peut Dépister le cancerdu col utérin


B. Peut reconnaite l'oflgine primitive d'une mètastase puimonaire
C. Fournit un diagnostic histopathologique
D. Evalue les facteurs pronostiquês
E. Evalue les facteurs théranostiques

S L'étudecytopathologique:
A- est l'étude Des cellules isolées
B- son but principalest de poser le diagnosti. d'un carcinome infiltrant
C- peut rechercher des stigmates d'infecliôn virale au niveau du col utérin
D- peut être obtenu par Raclage de cellules desquamânt spontânément
Ê- Peut être obtenu par Ponction d'une tumeur à l'aiguille sous contrôle radiologique
6 Le but principal de la cytopathologie est : [une seule réponse est iuste]
A- Le tràitement
B- Le pronostic
C- Le diagnostic
D- Le dépistage
Ë- L'étude des mécanismes des maiaciies

7- Une fixation tissulaiie optimale nécessite:


A- une fixation immédiate
B- le formol à 4%
C- Un conditionnement des pièces opérdtoires pleines en feuillet de livre
D- futilisation de récipients adéquats
E- le Bouin pour lâ réalisation d'une étude de biologi€ moléculaire ultérieurê

1
È- tes êtapes de la réalisation et lêcture d'un frottis cervicovaginal en technique conventionnelie sont
A- Prélèvement et Étâlement des cellules sur des lames de verre
B- fixation immédiate par la laque ou mélange alcool-éther
C- Éjection de la cytobrosse dans une solution de trânsport (Cytolyto)
D- Coloration au papanicolaou
E- lnterprétation et Rédaction d'un compte rendu
$ Aprè3 une bioFle exêrèse de deux lésions cutanées du visage suspectes de mallgnité, le chirurgien dolt
A- Orienter les deux pièces opératoires
B- Conserver les prélèvements au formol
C- Etiquêter les {lacons
D- Assurer l'acheminement au laborâtoire dâns les délais requis
E- Conserver les flacons dans un congélateur -20'

lG Parmi les caractéristiques macroscopiques suivantes, quelfes sont celles qui s'appliquent aux tumeurs mali8nes
A. Bien limitée, souvent encapsulée
B. Tumeur mal limitée, non encapsulée
C. Non infiltrante, refoule Ie tissu
D. lnfiltre et détruit lê tissu avoisinant
E. Nécrose et hémorragie
11- Parml les câractêristiques microscopiques suivantes, quelles sont celles qui s'appliquent aux tumeurs béniBnes
A. Ne métastasent jamais
B. Tumeurindifférenciée
C. Rares Mitoses et Normales
D. Mitoses fréquentes et atypiques
E. Anomaliescytonucléaires marquées
12- [eiomyosarcome
A. Est une tumêur maliBne germinale
B. Est une tumeur maligne mésenchymateuse
C. Est une tumeur maligne épithéliale
D. Prend naissance à partie des cellules musculaires lisses
E. Prend naissance à partie de cellules musculaires striées

1+ Q,uelles sont les câractérlstiques morphoiogiques des cellules cancéreusês ?


A- lvlitoses anormales
B- Anisocâryose
C- Fibrose
D- Augmentationdurapportnucléocytoplasmique
E- Amylose

1+ Parml les critères sulvants, quel est celui qul délinit le carcinome in situ iintra-épithéliall ?
A- Anisocaryose
B- Désorgenisation architecturâle
C- Anomales cytonucléaires et architecturales ne franchissant pas la membrane basale
D- Pésence de mitoses atypiques
E- lésion bénigne
15.Parmi les caractérlstlques suivantes, laquelle (sl est (sontl utiiisée(s, pour ia classification TNM d'unê tumeur ?

A- Tâille de la tumeur
B- Présence de métastases à distânce
C- Présence d'une dissémination métastatique ganglionnaire
D- lndex mitotique
E- Anomaliescytonucléaires

1&Lâ dissêminatlon mêtastatique d'un cancer peut se iaire :

A- Par voie canalaire


B- Par voie lymphatique
C- Par voie sanguine
D- Par contiguité
E- Par envahissement des séreuses
17-Quels sont les deux câncers généralement connus pour leur iymphophille ?

A- Les glioblâstomes
B- Les carcinomes épidermoides
C- Les sarcomes
D- Les mélanomes
E- Lesaciénocercinômés

18- Les métâstases des carcinomes :


A- caractérisent le cancer in situ
B- peuvent survenirau couts de la phase de dissémination locorégionale
C- sont fréquentes dans les ganglions lymphatiques
D- pewent atteindre le toie
E- peuvent être révélatrices
19LA Stroma réaction d'un cancer
A- Est un Tissu nourricier et de soutien d'un cancer
B- présentent les anomalies génétiques des cellules tumorales
C- Ëst Tissu tumoral
D- Est unTissu provenant de l'hôte
E- Est présent dans les carcinomes in situ

2GParmi les éléments qui Composent une Stroma réaction d'un cancer, on note :

A- Les Cellules conjonctives


B- Les Cellules cancêreuses
C- La Matrice extrd cellulaire
D- Les éléments de la réponse immunitaire et inflammatoire de l'hôte
E- Les Vaisseaux sanguins

21- La cryo préservation à but sanitaire diatnostique doit être fâite pour toutê suspicion de :

A- lymphomes
B- tumeu6pédiatriques
c- glioblastome
D- sarcomes
E- carcinome mammaire

z2- f immunohistochimle èst utilisée


A- Systématiquement pour le diagnostic de cancer
B- Dans un lntérêt pronostigue
C- Dans un lntérêt thérapeutiquê
D- Dans un lntérêt de dépistage
E- Dans un intérét didtnostique
2$ entourcz les étapcs réalisées par l'a.rtomate de déshydratation ou d'inclusion
A- lmprégnation des fragments par la paraffine pure liquéfiée
B- Confection des coupes en utilisant un microtome
C- Montage dê lames
D- La ciéshydratation des prélèvements par passage rians une série de bains d'éthanoide concentration croissante
E- L'éclaircissement par passage dans le toluène ou xylène

2+L'examen macroscopique
A- Est réalisé par le chirurgien
B- Fournit un descriptif détaillé des Iésions
rs'r,Pr çoPr(u, qÉ r r^.r.rc,r c,'É\srtrvrJrrrrv'ÿEiquÈ
D- Consiste à disséquer les prélèvements selon des protocoles standardisés
E- Permet de Réaliser des prélèvements repérés et orientés ciestinés à l'étude histoparhoiogique
25- Le conditlonnement
A- Est un temps câpital de l'examen anatomopathologique
B- Consiste à entaille r les Pièces volumine uses en feuillets de livre se lon repères précis pour faciliter la Énétration
du formol
C- Consiste à ouvrir les Organes creux selon les repères anatomiques
D- Nécêssite une Fixation sur le liège pour tes pièces d'oesogastrestomie
E- Fait suite à l'étape de Coupe du bloc inclus en parattine au microtome

2e [e processus inflammâtoire :

A- Concerne les organismes morts


B- Est synonyme d'une infection
C- Représente une réponse à une agression
D- Sedé;oiilede fuçorr préfÉreirtielle dairs üi-i tissii vasc,.ilarisé
E- Concerne les organismes unicelluleires

27- Pour un même agent pathogène impliqué dans le processus inflammatoire, I'importance de la réaction inflammatolte:
A- Est Toujours la même
B- Est Dépendante de lâ virulence de l'agent causal
C Est Liée à l'étet Ce: défen;es irxn'runitairet
D- Est Dépendante du siège de la réaction inflammatoire
E- Êst Sans rapport avec le terrain de i'hôte
28- Le processus inflammatoire :
A- Est toujours bénéfique
B- A pour but d'éliminer l'âgent causal
C- Tente de reparer les ettets de l'âgression
D- Peut+tre nocif
E- A des causes exogènes et endogènes

2$Au cours du processus anflammatoire, Ies moyens de défense statiques sont représentés par;
A- Les macrophages
B- Les Immunoglobulinês A
C- La barrière cutanée
D- Les médiateuB chimiques
E- La muqueuse paramelpighienne

30- On regroupe sous le terme « phagocytes »


I Â. h,âÀhÂ.r,râ.
^-
B- Les macrophages
C- Les polynucléaires éosinophiles
D- Les polynucléaires neutrophiles
E- Les plaquettes

31-Le câpacité des phagocytes à traverser la paroi du vâsculaire pour reioindre le site du procêssus inflâmmâtoile est:
A- L'opsonisation
B- L'engioberrrent
C- La bactéricidie
D- La phagocytose
E- La diapédèse

32-La cellule gêante muitinucléé est issue de la fusion de plusi€urs :

A- Macrophages
8- Polynucléairesneutrophiles
C- Polynucléaireséosinophiles
D- Fibroblastes
E- Lymphocytes

33- Parmi les 5 signes cerdlnaux de l'lnflammation, on distingue ;


A- La rougeur
B- La froideur
C- La pêrte de la fonction
D- L'cedème
E- La douleur
4
:l+Parmi les propositions suivantes, quelle est la phasê initiale du processus inflammatoire ?
A- La réaction cellulaire
B- La détersion
C- La réaction vasculo-sanguine
D- La cicâtrisation
E- La réparation tissulaire

3ÿ L'edème inflammatoire âu cours du processus idlammatoire:


A- Est un phénomène actif
B- Aboutit à un trènsudat
C- Est due à une au8mentation de la perméabilité des vaisseaux
D- Est sous contrôle de nombreux médiateurs chimiques
E- Est riche en protéines
3È La phase vasculo-sanguine dê I'intiammation r€groupe :
A- La diapédèse leucocytaire
B- La détersion
C- La congestion active
D- La phagocytose
E- L'cedème inflammatoire
37-Au cours du processus iniiammatoire, les phénomènes de cong€stion active :

A- Commence par une vasoconstriction veinulaire


B- Se décline en 3 étap€s
C- Aboutit à une vasodilatation artériolaire et capillaire
D- Génère un ralentissement circulatoire
E- Est sous contrôle de nombreux médiateurs chimiques

38-Parmi lês ,ôies de i'cedème iniiammatoire au cours du processus inflammatoire, on distingue:


A- La concentration du foyer inflammatoire
B- La limitation du foyer inflammatoirê par une barrière fibrineuse
c- L'apport de médiateurs chimiques
D- La concentration en lmmunoglobulines du foyer inflammatoire
E- La favorisation de Ia diapédèse

3+Parmi les mèdiateurs chimiques suivants, quel est celui qua joue un rôie central entre les voies de coâgulation,
d'actlvation du complément et des kinines ?
A- L'histaminê
B- La fraction C3b du complément
C- La Thromboxane A2
D- Le facteur Xll d'Hageman
E- La Bradykinine

4{} Lâ détersion :
A- Permet l'élimination de l'agent pathogène
B- Prépare obligatoirement la phase de réparâtion / cicatrisation
C- Peut-être spontanée
D- Aboutit à une inilBmmation chronique sielle est incomplete
E- Est assurée par le système lymphatique

41- finflammation aigue :


A- Rêprésente une réponse tardive à un âgent agresseur
B- Dure pendant de nombreux mois
C- Peut Iaissèr des séqueiles en cas de ciestruetion iissulaire importante
D- Est câractérisée par des phénomènes vasculo-exsudatifs intenses
E- Est cardctérisée par l'apparition de grdnulomes épithéloides
42-Parmi les cellules inflammatoires suivantes, citer cellê qui est la plus caractéristigue de l'inflammation aitue
A- Le lymphocyte
B- Le polynucléairê neutrophile
C- Le macrophage
s_ LÈ ria5leLÿrc
E- Le plasmocyte
5
43-Concernant l'évolution des léslons tubercul€uses, le phénomène qui permet ie passage d'une lêslon caséo-exsudative
à une caverne à paroi exsudative est appelé :
A- La liquéfection
B- La caséification
C- fexsudation
D- La suppuration
E- La putréfaction
44- Les 3 cancers qui s'accompagnent le plus d'une réaction grânulomâteuse sont :

A- Le carcinome lobulaire du sein


B- Le séminome
C- L'histiocytose
D- Le lymphome d'hodgkin
E- Le glioblestome

45- Lâ réaction à corps étranger :

A- Est induite par une substance non résorbable


B- Se caractérise par l'abondance de cellules épithéloiides pâr rappoÊ aux cellules géântes
C- Sê càractérise par la présence cie celluies multinuciéés de type Langhan5
D- Se cârdctérise par Ia présence de cellules multinucléés dont les noyaux sont centraux
E- Peut concernêr les lipides libérés en cas de nécrose tissulaires

4SAu cours de lâ cjcatrisation, quel est l'élément qui permet à une cellule stable d'aboutir à une réténération sans
cicatrice :

A- La présence d'un infiiirat riche en lymphocyte


B- L'action de l'histamine
C- La présence d'un granulome à corps étrànger
D- La présence d'une nécrose de coagulâtion
E- Le caractèrc intact de la trame conjonctive de soutien

47- La cicâtrisation ds première intention i


A- Peut-être assimilée à une incision effectuée par un chirurgien lors d'un acte oÉratoire
8- Est une piaie avec une importante pene de substance
C- Comporte des berges rapprochées
D- Se présente avec un décalage minime
E- Survient sur une peau atone de mauvaise qualité

48- La présence de koilocytes est évocatrice d'une infection :

A- Tuberculeuse
B- A l'hépatite virale B
C- A l'hépatite virale C
D- A Actinomycose
E- A l'Human Papilloma Virus HPV
4+ Parmi les propositions suivantes, quels sont les lésions ânatomopathologiques qui concernent la sarcoidose :

A- La présenced'unê inflammation granulomateuse


B- La présence d'une nécrose caséeuse
C- La présence d'inclusions cytoplâsmiques de type corps astéroides
D- La présence d'inclusions cytoplasmiques de type corps de Schaumann
E- La présence de cellules géentes de type Muller

5G Les cellules épithéloïdes


A- sont des cellules multinucléés
B- Sontdes cellules hautement mobiles
c- Possèdent une importante fonction sécrétolre
D- Jouent un rôle dans l'isolement de l'agent pathogène
E- Sont des cel,ules phagocytaires efficaces

Vous aimerez peut-être aussi