Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Hassan II

Faculté des Sciences Juridiques ; Economiques et Sociales. Ain Chock


Master 1 CCA (FC) - S2 Pr: L. EL GNAOUI

Examen Final
Contrôle de Gestion Approfondi

Traiter en 1 h 30 mn, dans l’ordre de votre choix, l’ensemble des cas suivants  :

Cas n° 1 :
La société « AGUOMA » est une entreprise industrielle divisée en deux centres : le centre A
et le centre B.
Le centre A fabrique des composants qu’il vend au client ANFAEL. Sa capacité de
production excédentaire est utilisée pour fabriquer des composants vendus au centre B, au
coût variable de production. A partir d’un composant, le centre B fabrique un produit vendu
sur le marché national.
On vous communique les informations suivantes :

Données semestrielles Centre A Centre B


Capacité de production maximale 3 000 composants 1 500 composants (1)

Coût fixe total 225 000dh 150 000dh


Coût variable unitaire 300dh 450dh (3)
Prix de vente unitaire 750dh (4) 1 350dh
(1)
 : Le marché national pourrait absorber la totalité de cette production.
(2)
 : Hors achat du composant
(3) 
: Il s’agit du prix de vente unitaire à l’extérieur, sur le marché

Il faut un composant pour fabriquer un produit. Ce composant n’est fabriqué que par le centre A, le
centre B ne peut donc pas se le procurer sur le marché. Actuellement, le client ANFAEL achète 1 800
composants au prix unitaire de 750dh. Il propose au centre A de lui acheter 2 850 composants à
condition de bénéficier d’une réduction de prix de 15% sur le total de sa commande.

Travail à faire :
1 – Calculer le résultat actuel de chacun des centres et de la société.
2 – Calculer le résultat de chacun des centres et de la société dans l’hypothèse où le centre A
accepte la proposition du client ANFAEL.
3 – Toujours dans l’hypothèse où le centre A accepte la proposition du client ANFAEL, peut-
on conseiller au centre B d’abandonner son activité ? Justifier.
4 – Quelle valeur du prix de cession interne pourrait convaincre le centre A de renoncer à la
proposition du client ANFAEL ? Calculer le résultat de chacun des centres et de la société si
ce prix de cession interne était retenu.
5 – Le centre B, auquel on veut imposer le prix de cession interne déterminé à la question 4,
réclame dans ce cas la possibilité de travailler au maximum de ses capacités. Quel serait alors
le résultat de chacun des centres et de la société ? Commenter.

Cas n° 2 :
A - Vrai ou faux :

1 – La méthode ABC est utile pour décider s’il faut sous-traiter.


2 – La méthode ABC est mieux que la méthode des centres d’analyse
3 – Dans un contexte non stabilisé, la méthode ABC permet de prendre de meilleures décisions.
4 – La méthode ABC facilite la traçabilité des charges.
5 – Mettre en place la méthode ABC peut permettre de changer les comportements.

B – Quel serait un bon inducteur du coût de l’activité «  Assurer le suivi des clients   »  ?

1 – Le nombre de clients.
2 – Les 100dh de chiffre d’affaires.
3 – Le nombre de produits vendus.

Cas n° 3 :
La société « KLM » vient d’installer récemment une Comptabilité Analytique, et une
Comptabilité Prévisionnelle. On vous charge d’étudier les coûts d’un seul produit P1 ; Pour ce
faire, on vous communique les informations suivantes :
1 – Données prévisionnelles pour le mois de Mai 2019 :
- Production prévue : 30 000 unités ;
- Fiche de coût préétabli pour 100 unités :
* Matière M1 : 50 kg à 15dh le kg ;
* Matière M2 : 30 kg à 18dh le kg ;
* Main d’œuvre directe : 60 heures à 40dh l’heure ;
* Atelier de fabrication : 60 heures machines à 65dh l’heure
(Dont charges fixes : 35dh).

2 – Données réelles pour le mois de Mai 2019  :


- Production réelle : 32 000 unités
- Consommation de matières premières :
* M1 : 15 000 kg à 15,20dh le kg ;
* M2 : 10 500 kg à 17,8dh le kg ;
- MOD : 20 000 heures à 42dh l’heure ;
- Charges indirectes de l’atelier de Production pour 20 000 h / machines : 1 400 000dh.
Travail à faire :

1 – Présenter un tableau permettant :

- La comparaison des éléments du coût réel, du coût prévu et du coût préétabli ;


- La détermination de l’écart total avec ses deux composantes : Ecarts sur coûts et
Ecarts sur volume.
2 – Analyser les écarts sur coûts directs ; Commenter.

Bonne chance

Vous aimerez peut-être aussi