Vous êtes sur la page 1sur 4

Ecole Centrale Casablanca Année 2020-2021

TC-S5-1ère année

MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS


Travaux dirigés N°4

Données du problème
On considère un solide déformable 𝒮 de forme cylindrique de rayon R et de hauteur H, tel que
représenté dans la figure 1.

R R
Z=0
O x
y

Z=-H

Figure 1

Ce solide est constitué d’un matériau homogène, isotrope et linéairement élastique, de module
d’Young 𝐸 et de coefficient de Poisson . La densité volumique de masse de ce matériau
constitutif est notée 𝜌

Ce solide est immergé et maintenu immobile dans un fluide incompressible homogène et en


équilibre dans un référentiel ℛ. La masse volumique de ce fluide est notée 𝜔.
On suppose donc que ce solide est soumis à :
- son poids propre représenté par la force volumique :
𝑓 = −𝜌 𝑔 𝑒𝑧 , en tout point de 𝒮.
- des forces surfaciques dues à pression du fluide en tout point M de la surface latérale
Σ:
𝐹 =𝜔𝑔𝑧𝑛
Où 𝑛 et z désignent respectivement la normale sortante et la côte relative du point courant M
de la surface Σ, 𝑔 représente l’accélération de la pesanteur.

Question 1
Déterminer le torseur des actions exercées par le fluide sur le solide 𝒮.
Ecole Centrale Casablanca Année 2020-2021
TC-S5-1ère année

Question 2
Considérant la symétrie de révolution et en travaillant dans un système de coordonnées
cylindriques (𝑒𝑟 , 𝑒𝜃 , 𝑒𝑧 ) , on cherche une solution du problème d’équilibre, vérifiant
l’hypothèse :
𝜎𝑟𝑟 0 0
(H) le champ de contraintes est sous la forme : 𝜎 = [ 0 𝜎𝜃𝜃 0 ].
0 0 𝜎𝑧𝑧
Montrer que composantes 𝜎𝑟𝑟 , 𝜎𝜃𝜃 𝑒𝑡 𝜎𝑧𝑧 , sont indépendantes de 𝜃.

Question 3
Quelle condition doivent vérifier les densités volumiques de masse 𝜌 et 𝜔, pour les équations
locales d’équilibre soient respectées.
En -donner une explication physique.

Question 4
Déterminer les expressions des champs de 𝜎𝑟𝑟 , 𝜎𝜃𝜃 𝑒𝑡 𝜎𝑧𝑧 , en fonction de 𝜌 et 𝑔.
En déduire les composantes du champ de déformation linéarisé 𝜀.

Question 5
En tenant compte de la symétrie de révolution, déterminer les composantes du champ de
déplacement, en bloquant les mouvements de corps rigide.
Que dire de l’hypothèse (H) ?
École Centrale de Casablanca Semestre 5 2020-2021
Mécanique des milieux continus

Travaux dirigés no 4 - suite


Problèmes de MMC

Exercice 2 : champ de contrainte dans un barrage


On considère à un barrage de section triangulaire qu’on étudiera comme un problème plan. On s’intéresse donc à
une tranche du barrage située assez loin de ses extrémités. Celui-ci est soumis à son poids (force volumique) ainsi
qu’à la poussée de l’eau au niveau de son contact avec elle, sur toute sa hauteur h. Pour simplifier le problème on
considérera comme nulle la pression atmosphérique. Le barrage est par ailleurs parfaitement encastré au niveau
du sol (déplacement nul au niveau de ce contact).
Le matériau composant le barrage est supposé élastique linéaire isotrope, de paramètres E et ν.

1. Sachant qu’on a un problème de déformation plan expliciter les inconnues des grandeurs ξ, σ, ε.
2. Ecrire les différentes équations d’équilibre mécanique, dans le volume et aux limites.
3. On suppose que les composantes de σ sont des fonctions linéaires de x1 et x2 . Donner l’expression d’une
telle matrice. On rappelle la loi de Hooke pour un matériau isotrope en fonction des paramètres de Lamé :

σ = λtr(ε)I + 2µε

Exprimer ε en fonction de σ et les paramètres E et ν, puis en déduire que σ33 = ν(σ11 + σ22 ).
4. Calculer σ en tout point du système.
5. En déduire ε.

Exercice 3 : déformation d’un massif chargé en pression


On considère un massif en acier de grande longueur ci-dessous. La face supérieure est libre de déplacement et
subit une pression extérieure p. Les faces latérales sont soumises à la pression atmosphérique négligeable. La face
inférieure peut glisser sur le support sans frottement en tout point sauf sur l’axe Ox1 où le déplacement est bloqué.
On fait également les hypothèses suivantes :

1
— Hypothèse des petits déplacements.

— On néglige les forces volumiques (le poids en l’occurrence).

— On considère le matériau comme élastique linéaire isotrope, de paramètres E et ν.

— Le champ de déformation s’écrit : ξ(X) = (AX1 + CX2 )e1 + (−CX1 + BX2 )e2

1. Représenter la section contenant le point M, en explicitant les conditions aux limites.

2. Calculer le tenseur des déformations, donner ses directions et déformations principales (vecteurs et valeurs
propres).

3. Exprimer le tenseur des contraintes σ (on utilisera les paramètres de Lamé).

4. En utilisant les conditions aux limites, donner les expressions de A, B et C.

5. On donne E = 2, 1.1011 P a, ν = 0, 3. Les dimensions de la section sont L = 0, 2m et H = 0, 15m. Le


chargement vaut p = 500M pa. Calculer le vecteur déplacement du point M. Représenter sur une même
figure l’état naturel du massif et l’état contraint.

Vous aimerez peut-être aussi