Vous êtes sur la page 1sur 4

4.

10 Résultat et interprétation :

Cette partie est consacrée à la simulation numérique sous code CFX du refroidissement des
aubes d’une turbine à gaz haut pression. Dans cette partie nous proposons de présenter les
résultats d'une étude aérothermique pour notre étude.
L’aube contient, dans sa partie centrale un canal de refroidissement qui permet de réduire
la température moyenne de l'aube ainsi que les gradients thermiques de manière à augmenter
la durée de vie de l'aube
Nous avons étudié l’effet de le début d’entré d’air froid représentée par la vitesse d’entré
d’air froid pour lequel on a teste les valeurs U1 = 50m/s et U2 = 80m/s par le code CFX sur
les paramètres : gradient de température dans la surface extérieure de l’aube étudié ainsi que
la pression et la vitesse sur les surfaces pariétales de l’aube.
Après la réalisation de la géométrie et son maillage et par suite utilisé les conditions
initiales et limites de notre aubes on a pu obtenir les résultats de calculs exécutes.

4.10.1 Interprétation des résultats :

4.10.1.1 Champs de vitesse :

D’après l’arbre des vitesses qui traduit l’intervalle de variation de la vitesse


d’écoulements (représenté graphiquement et respectivement du bleu jusqu’au rouge) on
remarque que l’écoulement de gaz chaud arrive a une vitesse faible sur la surface d’aube
pour les deux cas (vitesse d’entré 50m/s et 80 m/s)

Figure IIII-6: Contour de vitesse tracé sur la surface de l’aube pour vitesse 50m/s.

D’après la figure (IIIII-1) on remarque que la vitesse varie entre (0,11 – 44,95) m /s
43
Figure IIII-7: Contour de vitesse tracé sur la surface de l’aube pour vitesse 80m/s.

D’après la figure (IIIII-2) on remarque que la vitesse varie entre (0,02 – 44,12) m /s

4.10.1.2 Champs de pression:

D’après contour des pressions qui traduit l’intervalle de variation de la pression


d’écoulements (varie entre (-504 et 433) Pa et représenté graphiquement et respectivement
du bleu jusqu’au rouge) on remarque que le principe de Bernolli est bien en accord avec le
champ de pression qu’on a trouvé, car le flux d’air chaud attaque l’aube avec une pression
maximum et au fur à mesure que le fluide embrasse l’aube en remarque une détente de la
pression jusqu’a en arrive au bord de fuit qui est un processus inverse du champ de vitesse.

Figure IIII-8: Contour de pression tracé sur la surface de l’aube pour vitesse 50m/s.

44
Figure IIII-9: Contour de pression tracé sur la surface de l’aube pour vitesse 80m/s.

4.10.1.3 Champs thermique:

Dans ce qui suit, on présente le contour de température sur la surface d’aube.


L’observation de ces contours montre une chute considérable de la température juste après
le bord d’attaque .Cette chute de température est due à l’injection du fluide froid. Ainsi la
plus basse température se trouve au niveau du bord du canal d’injection. Elle augmente
graduellement.
Sur l’aube de turbine a vitesse d’entré d’air froid 50m/s montre que la température de la
surface était varie entre 529 et 414 C°. Une autre aube avec vitesse d’entré d’air froid 80m/s
a montré que la température de surface d’aube varie entre 493 et 380 C°. Nous ont réduit la
température à la surface de l’aube jusqu’a 35 C°.

Figure IIII-10: Contour de température tracé sur la surface de l’aube pour vitesse 50m/s.
45
Figure IIII-11: Contour de température tracé sur la surface de l’aube pour vitesse 80m/s.

4.10.1.4 Effet du débit entrant dans le circuit de refroidissement :

Les figures (IIIII-5) et (IIIII-6) représentent les contours des températures réparties sur la
surface extérieur de l’aube refroidie par un circuit en forme de canal a l’intérieure de l’aube
avec une température d’entrée de l’écoulement externe de T=650 C° .on remarquera que
l’augmentation de la valeur du débit représentée par la vitesse d’entré d’air froid engendre
systématiquement une réduction de l’intervalle de la répartition de température et
effectivement il y’a un transfert de chaleur mixte de conduction et de convection et l’avant de
l’aube et refroidi d’une manière plus accentue quand le débit de l’ai froid est grand .

46

Vous aimerez peut-être aussi