Vous êtes sur la page 1sur 9

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

TheTheTheThe WayWayWayWay isisisis aaaa perfectperfectperfectperfect balancebalancebalancebalance betweenbetweenbetweenbetween thethethethe needsneedsneedsneeds ofofofof tttthehehehe partspartspartsparts andandandand thethethethe needsneedsneedsneeds ofofofof thethethethe wholewholewholewhole

o f o f o f o f thethethethe wholewholewholewhole VisionVisionVisionVision Innover de façon plus compétitive

VisionVisionVisionVision

Innover de façon plus compétitive

DraftDraftDraftDraft VersionVersionVersionVersion 11.11 5.555

L’innovation elle-même est un domaine d’innovation

VersionVersionVersionVersion 11.11 5.555 L’innovation elle-même est un domaine d’innovation Mai 2006 Page 1 sur 9
VersionVersionVersionVersion 11.11 5.555 L’innovation elle-même est un domaine d’innovation Mai 2006 Page 1 sur 9

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

Historique du document : Draft Version 1.6 Le document actuel est une version de travail. Dernière révision le 31 mars 2007.

Vous êtes autorisés à en faire une copie ou un extrait pour le diffuser à la condition de référencer ce document et

de reproduire cette clause.

Pour plus d’informations www.xewow.com Courriel : Michel@xewow.com

Besoin.

Comme toute activité dans l’entreprise, Collaborer avec ses clients et partenaires, autrement dit concevoir, réaliser et gérer des activités complémentaires entre entreprises, requiert des techniques et pratiques adaptées.

C'est une activité à part entière dans l'entreprise.

Direction.

Notre projet : Les meilleurs outils en réseau pour mettre rapidement des idées sur le marché. XeWOW conçoit et développe une offre adaptée au développement et à la conduite d’activités en réseau. C’est un projet mené par et pour des entreprises, un projet en réseau dont la finalité est d'offrir des produits et services adaptés à ce modèle d'activités. Le modèle de business proposé permet de démultiplier les offres d’un groupe d’entreprises spécialisées dans la conception et la réalisation d’activités collaboratives. Nous offrons à nos clients de partager notre expérience et nos savoir-faire dans ce domaine.

Le réseau d’entreprises menant ce projet est appelé The Business Factory.

Le projet

Organiser et instrumenter des co-processus à finalité économique, écologique et sociale: Nouvelles technologies de L’organisation et de l’innovation, N.T.O.I

XeWOW a pendant ces 24 derniers mois, définit, conçut et mis en place les moyens de réaliser le projet. Le projet est entré en phase de réalisation avec le début des opérations de The Business Factory. La partie organisationnelle d'un tel projet est bien comprise. Le modèle utilisé a été le suivant : Au lieu d'un projet unique, a été défini un ensemble de (sous-)projets, chacun étant en levier de l'autre, afin de dégager une capacité d'accès au marché globale supérieure à celle d'un projet unique (à ressources équivalentes). En choisissant de bâtir ces sous projets en relation avec des partenaires, cette approche a permis d'appréhender la relation entre la construction du réseau et l'objectif de ce réseau, c'est-à-dire le projet global vs les (sous-)projets.

Il ne faut jamais perdre de vue que l'objectif du projet est de définir des outils opérationnels permettant de bâtir un réseau efficace (le point essentiel) pour y conduire des projets de manière plus compétitive et efficace sur le marché.

Notre offre

Collaborative Process : Résulte des mises en oeuvre de techniques et pratiques permettant de s’inscrire dans une chaîne (numérique) avec les acteurs de son marché cible. Outsourcing : Un partenaire apportant les outils et services nécessaires à la conception réalisation et gestion de la collaboration dans le contexte de vos activités.

Collaborative Process Outsourcing (CPO) : Des moyens et services permettant de développer et pérenniser votre activité dans un écosystème.

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

Bénéfices

Accroître votre connaissance de la demande et de l'offre, efficacité et qualité des processus et des produits, alignement des intérêts des acteurs et structuration de l'innovation.

Vision

Ma vision est simple. Une activité d’entreprise doit devenir un produit. Il doit pouvoir être conçu, fabriqué, transformé, produit dans un volume approprié, en utilisant des procédés répondant à des contraintes sociales et écologiques compatibles avec son environnement d’usage et bien sur, le tout sur un marché ouvert. Le faire doit aussi être une activité d’entreprise. Il devient ainsi possible de donner au marché le soin d’en assurer la réalisation la plus efficace. Fondamentalement, cela n’est possible qu’à la condition de maîtriser un processus d’innovation défini au niveau même des marchés.

Imaginer, concevoir et réaliser une première version de ce processus est l’objectif de XeWOW.

Collaborer

Acquérir ces capacités exige bien évidemment une aptitude relationnelle particulière du

management de l’entreprise mais c'est aussi une fonction en tant que telle, au même titre que le

marketing, le commercial ou la finance recherche l'offre la plus simple au juste coût.

Cette offre est aligné avec l'évolution de la demande : Web 2.0, Social Networking, Entreprise 2.0, Open Innovation, des évolutions répondant à une exigence : Développer des avantages collaboratifs pour assurer le développement et la pérennité de ses activités dans un environnement compétitif international.

Comme pour répondre à tout besoin, l’entreprise

Facteurs

De multiples facteurs concourent à cristalliser la demande et faire émerger l’offre

Appelons Internet 1.0, les applications Internet ayant bousculé le monde de la distribution et de la commercialisation : L'Internet 2.0, le fera de la production, entendez "réaliser une offre" au sens large, avec pour résultat une explosion des logiques de type co-« quelque chose », co-marketing, co-production etc. (Pensez que la suivante, l’Internet 3.0, touchera le monde de la conception

Le pendant de la fonction d'intermédiation (l'univers de la distribution) est la fonction de développement (dans l'univers de la production). Autrement dit, les prochains grands de l’Internet vont proposer des « moteurs de développement économique » (Social Marketplace).

Quelques références (liens)

Innovation in a Networked World. Entreprise 2.0

Innover en réseau. Open innovation Le Web 2.0 en français Coopération dans le monde des affaires Creative Commons & Open Business

Un projet européen Digital Ecosystem Innover est un métier IDEO Innovation et business, un exemple aux US

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

XeWOW

Quid de des PME innovantes françaises dans ce paysage. Quid de ma PME, XeWOW ?

Il est important de se rappeler qu’une des caractéristiques des applications Web 2.0 est d’exploiter d’autres applications, une sorte d’infrastructure applicative. Autrement dit, pour pérenniser nos activités de PME nous ne pouvons prendre le risque de ne pas maîtriser une infrastructure adaptée à nos projets.

Inutile de rappeler que nous avons raté la première vague (non pas que les talents manquent en France). Nos chances sont-elles compromises pour la deuxième ? La solution : Mettre une approche de co-développement réunissant les capacités existantes de PME innovantes dans le domaine. Utiliser la mécanique pour développer le moteur

C'est une approche compétitive ! Bâtir une offre appelée « Enterprise Social Marketplace », un outil de développement économique fait par les entreprises, pour les entreprises.

D’un point de vue technologique elle est le produit, l’agrégation de mécanismes proposés par ces

PME.

marché.

Ce produit est l’infrastructure dont nous avons besoin pour amener nos applications sur le

Si vous n’êtes pas dans le domaine du Web 2.0, voici une analogie pour vous aider à comprendre le risque.

Vous connaissez le GPS. Vous savez qu’une multitude d’applications en dépend. On peut vous ‘déplacer’ d’un KM sans même que vous vous en rendiez initialement compte ou alors arrêter le service La dépendance à ce que j’ai appelé une « infrastructure applicative » est du même ordre…

C’est aussi un enjeu de sécurité économique…

Le projet

Il s’agit de permettre à chacune de ces PME d’atteindre ses objectifs grâce à une offre de marché favorable au développement de chacun d’elles, y compris XeWOW (mon entreprise). La valeur du tout est évidemment supérieure à la somme des parties. Autrement dit, cela nécessite une exploitation systématique de l’effet « Réseau ».

Pour conduire et réaliser ce projet, la démarche suivante a été adoptée : Le mettre en œuvre à une échelle limitée et en permettre la réplication. L’ambition est de réunir au départ 7 PME.

Quand on met en œuvre un réseau, l’attention est en général portée sur sa finalité. En fait, mettre en place un réseau efficace est un projet en lui-même. On ne peut évidemment complètement séparer la conception et la réalisation de l’un et de l’autre. Les deux projets sont en interaction constante. Vous trouvez sur ce site deux classes de documents.

Ceux concernant la conception et la mise en œuvre d’un réseau efficace économiquement, adapté aux attentes et objectifs des participants.

Ceux concernant ce que le réseau va réaliser. Evidemment, peu d’informations sont publiées concernant cet aspect du projet.

Le projet est organisé en 4 étapes. La phase 0 est la phase d’amorçage de l’ensemble du projet. Elle n’est pas décrite. Les étapes 1 à 3.1 portent essentiellement sur la dimension réseau du projet, de 3.2 à 4 sur la nature de l’offre réalisée par ce réseau.

Les étapes 1 à 3.1 concernent plus particulièrement les activités de conception et de mise en place des conditions nécessaires à l’organisation et à l’exécution du projet. Les étapes 3.2 à 4 concernent plus particulièrement la mise en œuvre effective du réseau, l’exécution de ses objectifs comme la réplication de ses capacités.

Le document : The Business Factory vision porte sur l’exécution et la finalité du projet.

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

Pour différentier ces deux classes d’activités, on parle de projet XeWOW pour les premières et de projet The Business Factory pour les deuxièmes.

En fait, l’une comme l’autre concerne le même projet, seules les perspectives sont différentes :

Réseau ou finalité de ce réseau.

D’un point de vue opérationnel, le projet a été réalisé sous la forme d’un ensemble de micro projets, chacun conduit par et pour le bénéfice de chacune des entreprises et personnes intéressées à son développement. L’étape 4 devra permettre de concevoir, expérimenter et mettre en œuvre un processus de réplication efficace de ce modèle d’activités. Pour que cela soit possible, il faut inscrire cette contrainte au plus tôt dans le modèle…

A retenir

XeWOW a un projet : Mettre en place une Business Factory, un modèle d’activités pour un réseau de PME adaptés à leurs projets propres, permettant à chacune d’elle d’accroître sa capacité de développement sur le marché et ses chances de succès. XeWOW est une entreprise de ce réseau. Ce projet doit aussi contribuer à son propre développement, dans le même logique.

Le projet « réseau »

Mettre en place un réseau efficace est un projet en lui-même. L’environnement actuel définit les contraintes initiales. Etre plus compétitif est le seul moyen de faire évoluer le système en place. Pour être adopté par le marché, initialement par un groupe de PME, il faut bien sur que ce processus de co-développement soit plus efficace économiquement pour chacune d’elles.

L’objectif est d’imaginer un modèle qui permette de réduire les besoins en ressources dans des proportions significatives, intègre de manière naturelle l’ensemble des acteurs tout en produisant plus de valeur. Il est clair qu’à ces conditions, les activités d’entreprises seraient plus compétitives économiquement qu’actuellement.

Fondamentalement, il s’agit d’apporter des réponses alternatives dans la manière même de construire et conduire une activité en détournant les règles du jeu en place. Cette démarche rejoint par sa nature, et non par construction, celle du développement durable où toute solution doit répondre à des besoins économiques, sociaux et écologiques. Ici, il s’agit de pérenniser son entreprise. Ce projet s’adresse donc aux entrepreneurs ayant le souci de pérenniser leur projet

Pour s’assurer d’une démarche efficace, il est nécessaire d’aller au-delà d’une approche consistant à détourner les règles en place. La démarche doit elle-même être pérenne. Il faut appréhender comment évoluerait l’environnement si ce type d’activité devenait le modèle de référence.

Si l’on transpose la logique de compétition dans un environnement où l’activité d’entreprise est en elle-même un produit, on aboutit à un résultat au semblant paradoxal : Etre plus compétitif c’est produire plus d’activités de manière plus efficace. A partir de là, le projet peut être énoncé ainsi :

Etre plus efficace réduit le volume d’activités pour un résultat donné et n’est effectif qu’à la condition de créer plus d’activités. Ceci signifie qu’une condition de marché existe et que la relation entre paramètres coût et de valeur est complètement transformée dans ce modèle de compétition !

Rassurez-vous, en travaillant à ce projet 24/7, cela me semble enfin évident. Cela signifie que cette approche répond, dans son principe, à un problème central du marché, et devrait donc doit trouver des effets de levier. Quand notre équipe de PME l’aura démontré comme il se doit

L’objectif de XeWOW est pragmatique : Mettre en œuvre une organisation innovante avec le soin de lui permettre d’évoluer sous la pression du marché, autrement dit être efficace. Contrairement à ce que votre première lecture pourrait vous laisser penser, il ne s’agit pas d’un projet à la seule portée d’un gouvernement ou d’une grande entreprise.

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

Paradoxalement, c’est avant tout un projet destiné à des PME, ne pouvant être réalisé que par de PME innovantes. Ceci n’exclut pas bien évidemment l’implication d’institutionnels et de grandes entreprises.

Passer de la vision à un projet de nature opérationnelle est un long cheminement. L’objectif de ce document est d’en présenter le résultat. Il s’agit de concevoir un processus d’innovation conduit au niveau du Marché par des entreprises, et de le mettre en œuvre de manière opérationnelle sur divers marchés.

Ce processus est aussi par nature un processus de croissance passant par une dissémination du savoir-faire et une appropriation des compétences et outils par un nombre toujours plus grand d’entreprises.

Nous ne nous intéressons que secondairement à l’innovation verticale (dans un silo d’activités), c’est le projet de chacune des PME innovantes d’exceller dans ces silos, mais à l’innovation horizontale, celle qui nécessite de prendre en compte une demande par nature transverse au marché. Dans cette démarche, l’objet premier de toute mutualisation sont les besoins de se développer.

Mettre en place des organisations impliquant l'ensemble des parties prenantes pour développer un marché est un besoin mais il n’existe pas d'outil efficace dans ce domaine. Le besoin est réel. Cela en fait une opportunité.

La démarche

Les acteurs du marché demandent une approche opérationnelle pour accroître leurs capacités d'innovation : Se développer, innover plus et innover mieux ! Le processus d’innovation doit être plus compétitif. Il est nécessaire de savoir comment bâtir et adapter une organisation en fonction d’un objectif de marché, aligné avec ceux des entreprises participant à cette organisation.

Il faut noter que cet objectif n’est pas nécessairement partagé par ces entreprises mais qu’il concourre à ce que chacune d’elles atteigne le sien. Ce n’est pas simplement un win – win entre entreprises, mais un projet pour donner à chaque PME une capacité supérieure de mener le sien.

Pour passer dans une première étape de la vision aux concepts, quelques éléments. Une approche de l’innovation au niveau du Marché est nécessaire. Celle utilisée par certains grands groupes US dans le domaine des technologies de l’information a fait ses preuves : Promouvoir une offre globale grâce à l’élaboration de standards, un marketing visionnaire, le développement de canaux multiples, … en fait créer un marché et s’en réserver une partie.

Ceci permet par analogie d’introduire l’offre développée par XeWOW, une entreprise innovante. XeWOW conçoit et met en oeuvre une approche comparable, une généralisation de l’approche précédente. Elle n’est pas spécifique à un marché et a pour objectif de favoriser le développement de produits de nature innovante.

Comme XeWOW n’a pas pour objectif de valoriser ce savoir-faire sous la forme d’une activité de conseil, l’entreprise met en œuvre cette approche pour réaliser elle-même un produit : Un outil permettant à tout acteur de le mettre en œuvre sur un marché : Un produit innovant. Le marché cible de XeWOW et de ses partenaires est donc celui des outils de support sur le marché du développement d’activités et de l’innovation. Ces produits sont demandés dans tous les domaines d’activités.

Cette démarche est possible parce que de nombreux outils sont déjà disponibles ou sont en passe de l’être. L’étape initiale est d’organiser ce marché, créer un modèle de business profitable pour l’ensemble des acteurs concernés. Le produit est développé de manière incrémentale.

Pourquoi est-il est aujourd'hui raisonnable de développer une telle offre. Hier pour toucher le marché, il fallait être ou bien un état ou alors un grande et puissante entreprise. Aujourd'hui ce que l'on appelle un réseau social (le mot "social" étant à prendre au sens anglo-saxon, ce qui se rapporte à des besoins de société) permet de le réaliser. Le terme « réseau sociétal » sera utilisé.

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

Evidemment, rendre efficace ce réseau exige également de mettre en place des stratégies appropriées.

XeWOW, une entreprise créée en 2005, a réalisé un travail de R&D et d'expérimentations dans ce nouveau domaine. De nombreuses informations sont publiées sur le site www.xewow.com pour contribuer à la compréhension et à la mise en oeuvre d'une telle offre.

Ces outils sont des applications métier des technologies de l’information (Business Networking Technologies) où le métier considéré est le développement d’activités et l’innovation. Il s’agit d’applications contribuant de manière effective à accroître la valeur d’une offre et pas simplement à gérer l’activité correspondante, des applications orientées solutions destinées à accroître les capacités de développement et d’innovation d’une entreprise. L’organisation devient aussi une technologie.

Evidemment, XeWOW ne propose en propre qu’un des éléments des produits innovants proposés sur ce marché. L'effort pour finaliser tous les éléments nécessaires à la mise en place d'une telle activité est considérable et ne peut lui-même qu'être le produit d'une activité de marché.

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

Le challenge initial

Pour introduire la manière dont sont concrètement réalisées ces outils, il faut revenir au préalable sur le sens du terme innovation. Il y a innovation uniquement si son objet, le produit à caractère innovant, est effectivement adopté par un marché. Ce processus transforme de fait le marché, son organisation ou son comportement suivant le point de vue observé.

A l’inverse, un processus permettant de transformer l’organisation du marché, ce que le marché

n’accepte qu’à la condition que ces transformations satisfassent à leurs propres intérêts, exige des entreprises d’innover et en démultiplie l’efficacité si ces transformations sont profitables à un nombre significatif des acteurs de ce marché. Ceci est le fondement de l’activité et le l’offre de XeWOW.

La confusion usuelle est de réduire et confondre cette offre comme cette activité avec celles d'une multitude d'acteurs dont l'offre consiste à répondre aux besoins de développement d'une entreprise. L'offre à bâtir est complémentaire à ces dernières offres sans pour autant être une de celles-ci.

Pour le comprendre, le besoin doit être examiné sous un autre angle, en partant de l'objectif. Dans

la pratique, il s'agit d’offrir des outils pour mettre en place un réseau d'entreprises en fonction de

ses objectifs. S'il est évident que l'on met en place un réseau à une fin précise, mettre en place un réseau est un besoin en lui-même !

La finalité de ce réseau réelle du réseau est de permettre à chaque entreprise de se développement. Les produits du réseau en tant que tel sont que des moyens permettant à chaque entreprise de développer les siens !

Il s'agit fondamentalement d’une offre orientée réalisation sur l'ensemble du processus de développement et donc d'innovation. Cette offre est elle-même une innovation.

L’étape initiale est de concevoir les méthodes et procédés pour créer des marchés, indépendants des domaines d’activités cibles, favorisant le développement de produits innovants. Ces méthodes et procédés étant indépendants du marché cible, il est possible de les transformer en outils. Il s’agit d’outils basés sur des technologies informatiques et numériques.

Ces outils entrent dans deux catégories complémentaires : les outils orientés « organisation » au sens large d’activités et ceux permettant de s’assurer que la réalisation des processus correspondants est effective.

En terme de modèle de business, la clé est de bâtir un modèle économique faisant de la

collaboration l'objet de compétition. Ceci exige de faire de la collaboration une exigence pour être plus compétitif. Autrement dit, être plus compétitif a pour effet d'accroître la collaboration ! Ce

n'est pas juste un concept

S'il est facile d'appréhender ces idées, les mettre en oeuvre requiert

des efforts significatifs, et une réflexion de fond sur la stratégie de mise en oeuvre.

Cette offre répond à la demande des entreprises mais aussi à celle du marché. Le seul moyen de faire évoluer l'économie est de proposer un modèle plus performant économiquement et de baser cette efficacité sur la valorisation de procédés compatibles avec les exigences d'un développement durable, ce qui ne nécessite pas d'explications.

Ceci est d'ores et déjà la base d'une multitude d'actions. Le moyen le plus efficace - et rapide à cette échelle - est de concevoir et de mettre en oeuvre un modèle à la base même de l'activité de l'entreprise.

De plus, si vous mettez en oeuvre ce modèle avec l'idée d'en faire un modèle favorable au développement "collectif», Vous êtes alors en intersection avec les préoccupations des collectivités dans le domaine du développement et de l'intelligence territoriale.

Open Business est le nom donné au modèle d'activités correspondant. Un marché offrant un niveau élevé d'interopérabilité entre activités elles-mêmes, destiné à composer de manière économiquement efficace les capacités et atouts des entreprises.

© Copyright 2006-2007 XEWOW – Michel Vandenberghe

Cette approche a 2 corollaires. La première est qu'au delà de ses produits, une entreprise a une valeur par la place qu'elle occupe sur un marché. Le deuxième énonce que l'innovation devient alors un processus de marché : Est accepté par le marché comme innovation ce qui permet aux entreprises de se développer !

Décrire la structure de cette offre est déjà une travail considérable, la réaliser ne peut être que le produit de l’effort d’un réseau d’entreprises. Comme cela a été précisé, il n'est nul besoin d'être un état ou une grande entreprise pour le réaliser. Il suffit pour cela de permettre à d'autres de le réaliser également.

Les méthodes étant conçues, il est possible d’en faire des outils. L’outil permet de faire plus efficacement ce que l’on fait en exploitant la méthode elle-même. Il permet aussi de le faire à

grande échelle. Mais de quels outils s’agit-il ? Pour faire de ce projet, une innovation en lui-même,

il doit permettre à des entreprises de se développer. Nouvelles technologies Internet, objets

communicants, tracabilité, sécurité… L’innovation est dans la manière de les mettre en œuvre, une innovation organisationnel et commerciale.

Ce projet a cependant aussi pour objet de développer une technologie nouvelle, un socle pour la mise en œuvre de ces outils dans un contexte cohérent. Ce développement est le produit du projet.

L’organisation devient aussi une technologie.

Le marché

Demain, il y aura le pendant d’un « GooBay » dans le domaine du développement d’activités, un outil de gestion de marché et d’innovation puissant…

A défaut de participer à son développement, certains n’en seront que les utilisateurs. Cela serait

une option raisonnable pour de nombreux d’acteurs. Après tout l’objectif n’est-il pas de disposer de moyens efficaces pour développer son activité ?

Est-ce suffisant pour développer de manière pérenne une activité dans ce domaine ? Vous croyez ?

Moi, non.

Michel Vandenberghe CEO XEWOW

pérenne une activité dans ce domaine ? Vous croyez ? Moi, non. Michel Vandenberghe CEO XEWOW
pérenne une activité dans ce domaine ? Vous croyez ? Moi, non. Michel Vandenberghe CEO XEWOW