Vous êtes sur la page 1sur 32

 

RÉPUBLIQUE DU REPUBLIC OF
CAMEROUN CAMEROON
Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland
-------------- --------------

COOPERATION CAMEROUN – BANQUE


MONDIALE
-------------------

PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT


DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET
DES COMPETENCES POUR LA
CROISSANCE ET L’EMPLOI (PADESCE)

STANDARDS DE QUALITE DANS LES


ETABLISSEMENTS DE L’ENSEIGNEMENT
SECONDAIRE GENERAL BENEFICIAIRES
DES APPUIS DU PADESCE

Document d’orientation des


administrations scolaires en vue de
l’élaboration d’un projet
d’établissement tri annuel et des
équipes ministérielles chargées du
suivi et de l’évaluation de la mise en
œuvre de la réforme au sein des
établissements bénéficiaires

P a g e 1 | 32
P a g e 2 | 32
Équipe de conception
Ont participé à la réalisation de ce document
1. Robert OWONO EKEME, Directeur de l’Enseignement Secondaire Général ;
2. Jean PIERRE ADJABA BIWOLI, Inspecteur Coordonnateur chargé des Sciences ;
3. Madame Marie Solange NKOLO ; Inspecteur National de Pédagogie (IGE) ;
4. Madame Bénédicte MBAZOA MBALLA épse. OMOKOLO, Sous-Directeur de la
Gestion des Établissements Publics d’Enseignement Général/DESG
5. Isidore Dieudonné BALLA OTTOU, Chef Service des Subventions/DESG ;
6. NJOCK Paul Bruno, Sous-Directeur la Gestion des Établissements Publics
d’Enseignement Technique/DESTP ;
7. Madame Janette MFORTEH, Inspecteur National de Pédagogie/ IP - Bil.

Support technique :

8. Florence MEFFO MEDA, Spécialiste QHSE/PADESCE ;


9. Jean NGUIMBOUS NGUE, Chef de Projet, Coordonnateur Technique –C1.

Relecture :

10. Dr. BELLO, Chef de Division des Projets, de la Planification et de la Coopération;


11. Bertin AYONG, Inspecteur des Services N° 3 ;
12. Pierre Bernard NKOA, Directeur des Ressources Financières et Matérielles ;
13. Madame Magdeleine SHEWA, Directeur des Examens, desConcours et de la
Certification ;
14. Michel BADIAM, Chef de Cellule de la Planification/DPPC.

P a g e 3 | 32
TABLE DES MATIÈRES
1. Sigles et abréviations ............................................................................................ 4
2. Contexte et justification .........................................................................................5
3. Terminologie……………………………………………………………………....................................7
4. Clarification conceptuelle.......................................................................................9
5. Méthodologie de travail ........................................................................................10
6. Identification des domaines d’application des normes .........................................11
7. Écriture de la norme............................................................................................. 11
8. Présentation des normes et deleurs indicateurs .................................................. 14
9. Références bibliographiques...................................................................................27

P a g e 4 | 32
I. S iglesetabréviations

APEE Association des Parents d’Élèves et d’Enseignants

CE Chef d’Établissement

DIPES Diplôme de Professeur de l’EnseignementSecondaire

E/A Enseignement/Apprentissage

ENS École Normale Supérieure

EPT Éducation Pour Tous

ESG Enseignement Secondaire Général

MINESEC Ministère des Enseignements Secondaires

DRES Délégation Régionale des Enseignements Secondaires

DDES Délégation Départementale des Enseignements Secondaires

TIC Technologies de l’Information et la Communication

UNESCO United Nation for Education, Science, and Culture Organization

DPPC Division des Projets, de la Planification et de la Coopération

ESTP Enseignement Secondaire Technique et Professionnel

BM Banque Mondiale

IDA Association Internationale pour le Développement

MGP Mécanisme de Gestion des Plaintes

VBG Violence Basée surle Genre

P a g e 5 | 32
II. C ontexte et justification

Le présent document sur les « Standards de qualité » dans le cadre du Projet d’Appui au
Développement de l’Enseignement Secondaire et des Compétences pour la Croissance et
l’Emploi (PADESCE), est appelé à servir de référentiel à tout Chef d’établissement, aux
personnels des établissements scolaires de l’Enseignement Secondaire Général, à la
communauté éducative (les Conseils d’Établissement et les Associations des Parents d’Élèves
et des Enseignants…) pour s’approprier ce concept et identifier les domaines mis en relief par
le Ministère des Enseignements Secondaires (MINESEC) afin d’insuffler la réforme attendue
dans les établissements bénéficiaires des appuis de ce projet.
Ce document s’inspire d’autres publications et des travaux traitant de la même
thématique, notamment : (i) – celle d’une équipe de spécialistes du Ministère de l’Éducation
Nationale du Sénégal dans le cadre du projet EDUFORM/APSE 2, intitulé : "Normes et
standards de qualité en Éducation et Formation"; (ii) – des standards existants et
recommandés aux établissements de l’Enseignement Secondaire Général (ESG); (iii) – des
travaux préliminaires de l’Équipe nationale de préparation du projet avec le concours des
équipes de la Banque Mondiale (B.M).
Tout comme dans plusieurs pays d’Afrique, le système éducatif du Cameroun, plus
précisément en ce qui concerne l’enseignement secondaire général est durement éprouvé depuis
plus d’une dizaine d’années par une insuffisance d’allocation des ressources éducatives et par
l’irrégularité des formations des responsables des établissements scolaires et même des
enseignants.
Dans l’ensemble des établissements scolaires, il est constaté une insuffisance
d’infrastructures, d’équipements, d’outils, de matériels didactiques, ce qui influence
négativement l’activité pédagogique. Par ailleurs, en zone urbaine les effectifs pléthoriques
sont l’un des facteurs qui caractérisent les établissements scolaires. En zone rurale et péri-
urbaine à contrario, la multiplication des établissements scolaires,dans l’optique de rapprocher
les structures de formation du cadre de vie des apprenants, a généralisé le sous-effectif et rendu
complexe la politique d’allocation des ressources éducatives auxdites structures.
Ces phénomènes, dans l’un comme dans l’autre cas, rendent difficile le processus
d’enseignement/apprentissage, soit du fait de l’inadéquation entre le nombre d’élèves et le
nombre des salles de classe ou de l’insuffisance des ressources éducatives par élève. Par
ailleurs, avec le contexte COVID-19, le régime de mi-temps mis en place par le Ministère des
Enseignements Secondaires (MINESEC), qui est appliqué par la majorité de ces établissements
P a g e 6 | 32
scolaires réduit le nombre d’heures de cours ce qui impacte négativement la couverture des
programmes, voire la couverture des 900 heures de cours exigées par l’UNESCO.
En dépit des efforts de remédiation consentis par le Ministère des Enseignements
Secondaires, les difficultés ci-dessus identifiées demeurent et affectent profondément le
rendement du système scolaire. Dans le but d’adresser ces préoccupations, le Gouvernement du
Cameroun a reçu un crédit de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) afin
de financer les activités du PADESCE… Ledit programme a pour objectif :« accroître l'accès
équitable à un Enseignement secondaire général de qualité et à des programmes de
développement des compétences adaptés au marché, en mettant l'accent sur les filles ».
Afin d’atteindre cet objectif,il est prévu de fournir des incitations dans le sous-secteur de
l’Enseignement Secondaire Général au profitdes établissements ciblés dans les zones rurales et
péri-urbaines. En d’autres termes, l’évaluation de l’amélioration de la qualité de
l'environnement d’apprentissage dans les établissements scolaires ciblés se fera à travers
l’atteinted’un certain nombre de standards mesurés par des indicateurs précis.
D’une manière générale, et en vue d’apporter des améliorations, le management d’un
système éducatif, du niveau national à l’établissement scolaire, doit reposer sur des normes et
standards de qualité partagés par tous les acteurs. A cet effet, le Ministère des Enseignements
Secondaires (MINESEC), à travers l’équipe de préparation du projet, a décidé de réguler les
dysfonctionnements constatés sur un nombre réduit d’indicateurs de qualité, spécifiques aux
problématiques identifiées dans le système par l’application des normes prescrites et l’atteinte
des standards dans les domainesci-après:(i) –cadre d’apprentissage et conditions
d’enseignement; (ii) - Pratiques d’enseignement et de gestion de classe-;(iii) –Programmes
d’études, manuels scolaires et matériels didactiques; (iv) – Environnement sûr -
Changements climatiques – Questions émergentes ;(v)– Management,gouvernance scolaire
et Appui aux établissements accueillant les apprenants en situation d’urgence et/ou de
vulnérabilité.

C’est dans cette optique que s’inscrit l’élaboration de ce document dans le sous-système
de l’Enseignement secondaire général pourl’atteinte des standards dans les établissements
ciblés parle projet. Il s’agit plus précisément de :

P a g e 7 | 32
- Produire des outils de référence pouvant servir d’accréditation et de certification
des structures éducatives sur la base des normes et standards de l’éducation et de
la formation ;
- Mettre en place un système d’information permettant de piloter le système
éducatif à partir de ces normes et standards de qualité.

L’enjeu de ce travail est de promouvoir (i) - l’efficienceglobale du sous-système ; (ii) -


l’efficacitéinterne au sein des établissementsscolaires bénéficiaires de l’intervention (celle de
l’ensemble du sous-système en général) et à travers cela développer l’attractivité de certaines
des structures bénéficiaires.

P a g e 8 | 32
III. T erminologie
Il existe plusieurs façons de définir les notions de normes, de standards,de qualité et
d’indicateurs.

Dans le cadre du présent document la norme se définit comme étant un ensemble de règles, de
lignes directrices, de caractéristiques ou de spécifications techniques se présentant sous forme
de référentiels, pour des entités, des activités ou leurs résultats, garantissant un niveau d'ordre
optimal dans un contexte donné (Mbengue et Autres, 2013).

Toutefois, il faut remarquer qu’il existe une grande variété de normes. Celles retenues
dans ce document sont les normes d'organisation qui décrivent les fonctions et les relations
organisationnelles à l'intérieur d'une entité et particulièrement dans les systèmes de
management de la qualité de l’éducation et de la formation.

Pour ce qui est du Standard, il est « un référentiel publié par une entité privée autre qu’un
organisme de normalisation national ou international ou non approuvé par un de ces
organismes pour un usage national ou international »(Mbengue et Autres, 2013).

« Le standard résulte d’un consensus plus restreint que pour la norme, il est élaboré entre des
industriels au sein de consortiums et non par des organismes nationaux. La différence est
cependant faible et les anglo-saxons utilisent le terme de standard pour désigner une norme ».
En fait, on parle de standard à partir du moment où le référentiel (document de référence
contenant les normes) a été diffusée à une large échelle (Banat et Huc, 2011).

Les concepts de normes et de standards restent donc étroitement liés puisqu’avant de


standardiser, il faut d’abord normer. En d’autres termes, tout produit standardisé est au
préalable normé. C’est ce sens qui est adopté dans la suite de ce document car il convient au
travail qui est entrepris dans ce projet. Dans le cadre de la recherche de l’amélioration de la
qualité de l’offre d’éducation, le Ministère des Enseignements Secondaires explore les normes
existantes en Éducationdans le but de les diffuser sous l’appellation de « standards de qualité »
en vue de leur application dans les établissements scolaires ciblés dans le cadre du projet
P a g e 9 | 32
PADESCEÀ partir du moment où ces standards seront acceptées et validées par les institutions,
les partenaires et la communauté éducative, elles feront alors l’objet d’un usage dans le groupe
d’établissements scolaires ciblés par le projet, éventuellement d’une diffusion plus large à tout
le Sous-système de l’Enseignement secondaire général.

En ce qui concerne le concept de qualité, nous retenons en substance qu’il correspond à


l'ensemble des caractéristiques d'une entité qui lui confère l'aptitude à satisfaire des besoins
explicites et implicites d’une clientèle, un degré de conformité au regard de ce qui est voulu ou
à ce qui est requis dans le domaine de l’éducation et de la formation (Mbengue et Autres,
2013).

Relativement à l’indicateur, ilest défini par Le Petit Larousse comme un « Instrument


servant à fournir des indications. Exemples : indicateur de niveau, de pression, d’altitude… », «
Variable ayant pour objet de mesurer ou d’apprécier un état, une évolution économique… ».
Un bon indicateur est caractérisé par :
- sa pertinence, sa précision et son actualité;
- sa capacité de résumer l’information sans l’altérer;
- sa comparabilité dans le temps et dans l’espace.
Un indicateur n’est pas une donnée brute mais le résultat analysable d’une série de
données synthétisées. Au niveau de l’éducation, un indicateur a pour objectif de déterminer
l’état d’une situation, de suivre son évolution dans le temps, de mesurer les forces et les
faiblesses du système, d’informer les décideurs et toute la communauté éducative de l’état du
système de manière globale. La valeur est une expression quantitative ou qualitative de
l’indicateur(Mbengue et Autres, 2013).

P a g e 10 | 32
CLARIFICATION CONCEPTUELLE DES DOMAINES AYANT FAIT L’OBJET DE
NORMALISATION DANS LE SECTEUR DE L’EDUCATION.

«INPUT»

Enseignants Variablesindividuelles
Formation initiale/continue ; Aptitudes
Professionnalisme Persévérance
Styled’apprentissage
Profil cognitif
Motivationscolaire
Soutienetaide «OUTPUT»
Curriculum
Programmesscolaires
Manuels scolaires
Méthodes d’E/A
Encadrementdes enseignants
Systèmesd’évaluation
PROFIL DE SORTIE
Compétencesdisciplinaires
APPRENANTS Créativité
Valeurs

Infrastructures/ Équipements
Matérielsdidactiques
TICE
Paquetde serviceminimum(eau-
santé-énergie-sécurité- Variablesdecontexte
alimentation) Barrièreséconomiques
Obstaclessocio-culturels
Employabilité
Représentationetperception
del’école
Localisationgéographique

Management et
Gouvernancescolaire
Pilotage
Déconcentration
Décentralisation

P a g e 11 | 32
IV. M éthodologiede travail
La rédaction de ce document s’est appuyée sur l’expertise des ressources du MINESEC,
les normes acceptées et publiées par l’UNESCO, la règlementation nationale et les
contributions des spécialistes de la Banque Mondiales sur des problématiques émergentes telles
que : la Gestion des plaintes (MGP), les « espaces sûrs », la violence basée sur le genre (VBG),
le réchauffement climatique, la prise en charge des enfants en situation d’urgence et/ou de
vulnérabilité.

La méthodologie adoptées’inspire
duprojetdeguidetechniquepourl’élaborationdesnormesdequalitéenvironnementale(2010),
suivi par le manuel de référence cité dans le contexte de ce
document,quipréconiseladémarcheselonles étapessuivantes :
- L’identificationdes domaines d’application des normes;

- L’écriture des normes ;

- La présentation des normes et leurs indicateurs.

Aussi notre démarche méthodologique dans le cadre du projet s’organise-t-elle en quatre


étapes suivantes :

1) La Préparation 

L’équipe projet du MINESEC appuyée par les experts de la Banque Mondiale a identifié un
ensemble de standards, admis par la réglementation camerounaise et l’UNESCO, utilisables
dans le cadre de ce projet. Puis la prise en compte des standards de décaissement (DLI),
donnant lieu au « draft » actuel ;

2) Les différentes validations

Elles vont intervenir à travers la relecture par un certain nombre de responsables clés du
Ministères des Enseignements Secondaires, suivieà une échelle plus large des contributions
des collègues d’autres secteurs sous la supervision du Top management du MINESEC ;

P a g e 12 | 32
3) L’approbation des standards retenus 

Elle devrait revêtirla forme d’une note de service à périmètre restreint du Ministre des
Enseignements Secondaires ;

4) La publication et la prise en compte des standards par les différents responsables des
établissements ciblés, bénéficiaires des appuis du PADESCE, dans l’élaboration d’un
projet d’établissement tri annuel, spécifique aux besoins de chaque établissement.

P a g e 13 | 32
V. I dentificationdesdomainesd’applicationdes
standardsdequalité dans les établissements scolaires
bénéficiaires du projet

Letravailpréparatoireaconsistédansunpremiertempsenuneidentificationdesdomai
nesdanslesquelslesstandardspouvaientêtreproposés.Aussiaprès échanges et tenant
compte des travaux réalisés par l’équipe de préparation avec l’appui de la Banque
Mondiale, le groupe aretenu les cinq (05)domainesmentionnés dans le tableau ci-
dessous :

No Domaines d’application des standards de qualité

1. Cadre d’apprentissage et conditions d’enseignementet d’apprentissage(infrastructures,


équipements) 

2. Pratiques d’enseignement et de gestion de classeefficaces(formation et la qualification des


enseignants)

3. Programmes d’études,les manuels scolaires et matériels didactiques 

4. Environnement sûr et changement climatique 

5. Management, Gouvernance scolaire etappui aux établissements accueillant les apprenants


en situation d’urgence ou/et de vulnérabilité 

P a g e 14 | 32
CADRE CONCEPTUEL DE L’INTERVENTION DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES
DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GENERAL BENEFICIAIRES DU PADESCE
« INPUTS : DOMAINES D’INTERVENTION DU PROJET »

Cadre d’apprentissage et
conditions d’enseignement
(Infrastructures, équipements)

Variables individuelles:
Pratiques d’enseignement et
- Aptitudes ;
gestion de Classe efficaces:
- Persévérance ;
Formation et qualification des - Style d’apprentissage ;
enseignants - Profil cognitif;
- Motivation scolaire ;
« OUTPUTS » - Soutien et aides.

Programmes d’études, manuels


scolaires et matériels
didactiques
Profil de sortie de
l’apprenant
Environnement sûr et
changement climatique  Apprenant - Compétences
disciplinaires;
- Créativité;
- Ouverture d’esprit;
- Valeurs.
Management et Gouvernance
scolaire
Variables de contexte:
- Gestion efficace;
- Barrières économiques ;
- Transparence budgétaire;
- Obstacles socio-culturels ;
- Appui aux apprenants en
- Employabilité ;
situation d’urgence ou /et de
- Représentation et perception de
vulnérabilité.
l’école ;
- Localisation géographique.

P a g e 15 | 32
VI. É crituredes standards de qualitéapplicables aux
établissements bénéficiaires des appuis du PADESCE

Les standardsproposésdans la suite de ce document sont écrits sous la forme d’un résultat
attendu. En effet, de la définition qui précède, le standard est un ensemble de règles, de lignes
directrices, de caractéristique ou de spécifications techniques attendues des différentes entités
dans l’éducation et la formation. Chaque standard retenu est présenté avec des indicateurs et
des valeurs qui permettent d’apprécier son degré d’atteinte. Dans la suite, lesdits standards ou
les indicateurs qui leur seront associés seront classés en « standard obligatoire / mamdatory
standard » et en « standard souhaité », étant entendu qu’un standard souhaité est un résultat
visé par le projet mais pour lequel, plusieurs facteurs pourraient concourir à ce qu’il ne soit pas
atteint avant la fin du projet. Ce qui implique qu’il ne saurait être considéré comme un facteur
bloquant lors de l’évaluation et le paiement.

DOMAINE N°1 : CADRE D’APPRENTISSAGE ET CONDITONS D’ENSEIGNEMENT

No Énoncé dustandard de qualité


Des équipements sont mis à la disposition des responsables danstous les
Standard1.1
servicesadministratifs de l’établissement scolaire.
Desinfrastructuresfaites en matériaux définitifs et
Standard1.2 respectantlesdimensionsrequisessontdisponibles en nombre
suffisantdansl’établissement scolaire
Deséquipementsscolaires pourunbondéroulementdesenseignements/apprentissages
Standard1.3
(E/A)sont disponibles dansl’établissement scolaire. 

Les Technologies del’Informationetde la Communication(TIC)intégrées à


Standard1.4
l’Éducationsontdisponibles au sein de l’établissement scolaire.

P a g e 16 | 32
DOMAINE N°2 : PRATIQUES D’ENSEIGNEMENT ET DE GESTION DE
CLASSEEFFICACES
No Énoncé du standard de qualité
Desenseignantsayantreçu une formationinitiale dans les Écoles Normales Supérieures
Standard2.1
(ENS) sont en service dans toutes les sections de l’établissement.
Les enseignants débutants ont bénéficié d’une formation initiale de prise en main ainsi
Standard2.2 qu’un accompagnement du conseil d’enseignement, de l’animateur pédagogique, du
Chef d’établissement ou de l’un de ses adjoints
Lesenseignants de l’établissement bénéficient d’un programme de formation continue
Standard 2.3 assurée par les services compétents de l’Inspection Générale des Enseignements au
niveau national ou régional
Le personneladministratif, les membres de l’APEE et du Conseil d’Etablissement
Standard 2.4
bénéficient d’uneformation continue assurée par les groupes thématiques

DOMAINE N°3 :PROGRAMMES D’ETUDES -MANUELS SCOLAIRES -


MATERIELSDIDACTIQUES

No Énoncé du standard de qualité

Desprogrammesd’étudesprenantencomptelesbesoinsendéveloppementsontproposésauxappr
Standard3
enantsàtousles niveaux (prise en compte des questions émergentes telles
.1
l’environnement, le genre, le changement climatique etc.).

Dumatérielet équipement didactiqueindispensableaubon


Standard3
déroulementdesenseignements/apprentissagesest disponibledans chaque
.2
établissement ciblé par le PADESCE.

P a g e 17 | 32
DOMAINE N° 4 :« ENVIRONNEMENT SÛR »-CHANGEMENT CLIMATIQUE

No Énoncé du standard de qualité

Desprocessusd’enseignement/apprentissageprenantencompte lacentralitédel’apprenantet
Standard4.1
le changement climatique sontmisen œuvre dans les établissements scolaires.

Desseuils deréussitessontfixéspourmesurerlesperformancesdesélèvesà touslesniveaux


Standard4.2
dans chaque établissement ciblé par le projet.

Lepaquetde serviceminimum estmisenplacedanstouslesétablissementsscolaires ciblés


Standard 4.3
par le projet pour un environnement sûr et un mécanisme de gestion des plaintes.

DOMAINE N°5 :MANAGEMENT, GOUVERNANCE SCOLAIREETAPPUI AUX


ETABLISSEMENTS ACCUEILLANT LES APPRENANTS EN SITUATION D’URGENCE
ET/OU DE VULNÉRABILITÉ

No Énoncé du standard de qualité

L’élaboration et lepilotage du « Projet d’établissement » dans chaque établissement


Standard 5.1
scolaire ciblé est un processus participatif et transparent.

Lesressourcesmatériellesetfinancièressontgéréess e l o n leManueld e Procédurespour


Standard5.2
l’Atteinte des Standards de Qualité (SIPM) àtouslesniveaux.

L’entretienetlamaintenancedesinfrastructureset des équipements sontassuréspar un


Standard5.3
processus proactif efficace et efficient.

Le taux de réussite dans les classes intermédiaires et dans les classesd’examens est
Standard5.4
élevé

Tout établissement ciblé dans une région à faible taux de scolarisation des jeunes filles,
Standard5.5
dispose d’un fichier d’identification de jeunes filles en situation de vulnérabilité.

Les établissements disposant d’un fichier d’élèves déplacés internes sont bénéficiaires
Standard5.6
d’un appui du projet.

P a g e 18 | 32
VII. P résentationdes standards de qualitéet de leurs
indicateurs

DOMAINE N°1 : CADRE D’APPRENTISSAGE ET CONDITONS D’ENSEIGNEMENT

Standard 1.1Des équipements sont mis à la disposition des responsables danstous les
servicesadministratifs de l’établissement scolaire.

ÉQUIPEMENTS INDICATEURS VALEURS


Nombre de responsables/bureau 02
Nombre de table bureau / responsable 02
Mobilier Nombre de chaises/responsable 02
Nombre de chaises visiteurs /responsable 02
Nombre d’armoire/responsable 01
Nombre de rames de papier/responsable/trimestre 10
Matériel de Disponibilité d’un nombre suffisant de rames de papier
bureau pour les activités pédagogiques destinées aux élèvesen Oui
stock au service de la comptabilité
Nombre d’agrafeuse/responsable 01
Nombre d’ordinateur de bureau/responsable 01
Existence de petit matériel/responsable Oui
Nombre d’imprimante/bureau 01
Nombre de cartouche d’encre (noir/blanc)/bureau
01
/trimestre
Reprographie
Nombre de photocopieur/service 01
Nombre de scanner/service 01
Nombre de risographe/établissement 01
Disponibilité d’un nombre suffisant de cartouches d’encre Oui
du risographe pour la multiplication des différents
documentspédagogiques destinés aux élèves en stock au
service de la comptabilité

P a g e 19 | 32
Nombre d’appareil de reliure/ établissement 01
Broyeur de Nombrede broyeur/service
01
documents
Logistique Nombre de téléphone portable/responsable 01
Nombre de téléphone Fax/service 01
Nombre de véhicules de service / établissement 01

Standard1.2 Desinfrastructuresfaites en matériaux définitifs et


respectantlesdimensionsrequisessontdisponibles en nombre suffisant dansl’établissement scolaire.

INFRASTRUCTURES INDICATEURS VALEURS


Dimensions Longueur 9m
Largeur 7m
Salles de classe Hauteur 3m
Surface 63 m2
Nombre d’élèves (N) /classe (effectif normal) N ≤ 60
Longueur
Bureau administratif Dimensions Largeur
Hauteur
Surface
Longueur
Salle des professeurs Dimensions Largeur
Hauteur
Surface
Longueur
Infirmerie Dimensions Largeur
Hauteur
Surface

P a g e 20 | 32
Standard 1.3Deséquipements scolaires pourunbondéroulementdesenseignements/apprentissages (E/A)sont
disponibles dansl’établissement scolaire. 

ÉQUIPEMENTS INDICATEURS VALEURS


Nombre de tables-bancs/classe 25 à 30
Nombre d'élèves/table-banc 02
Nombre detable bureau/classe 01
Mobiliers
Nombre de chaise/classe 01
Nombre d’armoire/classe 01
Nombre de seau poubelle/classe 01
Nombre d’effaceurs/classe 02
Nombre delaboratoirede SVT/établissement 01
Laboratoires ou kits
Nombre delaboratoirede Physique et de 02
de micro-sciences Chimie/établissement
Nombre delaboratoirede technologie/établissement 01
Existence des Kits de micro-sciences (SVT, Physique et Oui
Chimie)
Bibliothèque Nombre de manuels scolaires/matière/classe 10
Existence d’autres livres et documents (encyclopédies, Oui
journaux…)

Standard 1.4Les Technologies del’Informationetde la Communication(TIC)intégrées à


l’Éducationsontdisponibles au sein de l’établissement scolaire.

TIC INDICATEURS VALEURS


Existence d’une salle Oui
Existence del’énergie électrique, de groupe électrogène ou de Oui
Salles panneaux solaires
informatiques Nombre de climatiseursousplit /salle 01

adaptées Existence d’unsolcarrelé oud’une chape lisse Oui


Existence de grille et vitre auniveaudes fenêtres Oui
Existence d’untoit etd’un plafond Oui
Nombre de tables-bancs/salle 25 à 30
P a g e 21 | 32
Nombre de chaises/salle 01

Nombre de mallettes de maintenance 01


Nombre d’ordinateurs/salle 25 à 30
Équipements Nombre d’onduleurs/salle 25 à 30
informatiques Nombre de vidéoprojecteurs/salle 01
performants Nombre de scanneur/salle 01
Nombre de webcam(intégrés)/salle 25 à 30
Nombre d’imprimantes/salle 01

Nombre de tableaublanc/salle 01
Connectivité Type de câblage Sans fil
Réseau Niveaude couverturedewifi/structure/mois 80 G
Degré d’utilisationdessupports TIC dans la préparationdes cours 100%
Dispositif Nombre de fiches depréparation/cours 01
d’exploitation Existence de matérielsdidactiquesnumériques Oui
des ressources Nombre d’épreuvesd’évaluationsdes apprentissages/cours/trimestre 02
TIC Existence d’undispositifd’enseignementàdistance Oui
Disponibilité des outilsde suividesenseignements/apprentissages Oui

DOMAINE 2 : PRATIQUES D’ENSEIGNEMENT ET DE GESTION DE


CLASSEEFFICACES(formation et la qualification des enseignants)
Standard 2.1 Desenseignantsayantreçu une formationinitiale dans les Écoles Normales Supérieures
(ENS) sont en service dans toutes les sections de l’établissement.

TYPE INDICATEURS VALEURS


D’ENSEIGNANTS
Niveaurecrutement à l’ENS Baccalauréat et
licence
Durée dela formation 3 ans et 2 ans
Enseignants du
Diplôme délivré DIPES 1 et 2
secondaire
Existence d’unplande formation Oui
qualifiés
Effectivité dela stratégie de formationenalternance Oui
Nature du profildes enseignantsformés Spécialisés

P a g e 22 | 32
Standard 2.2 Les enseignants débutants ont bénéficié d’une formation initiale de prise en main ainsi
qu’un accompagnement du conseil d’enseignement, de l’animateur pédagogique, du Chef
d’établissement ou de l’un de ses adjoints.

FORMATION INDICATEURS VALEURS


CONTINUE
Durée de l’accompagnement 1an
Existence d’unplandeformation Oui
Enseignant Type demodules de formation Adaptés
nouvellement sortis T a u x d e P a r t i c i p a t i o n a u conseil d’enseignement 100%
de l’ENS Nombre de visites conseilsd’encadrement/inspecteur 01
pédagogique/an
Nombre de visitesd’encadrement par le Chef d’établissement 01
les censeurs et l’animateur pédagogique/mois

Standard 2.3Lesenseignants de l’établissement bénéficient d’un programme de formation continue


assurée par les services compétents de l’Inspection Générale des Enseignements au niveau national ou
régional.
FORMATION INDICATEURS VALEURS
CONTINUE
Nombre d’ateliers de renforcement de capacités/an 02
Taux de participation de tout le personnel enseignantaux 100%

Enseignants de ateliers de renforcement de capacités

l’établissement Nombre de conseil d’enseignements par trimestre 02

Taux de participation des enseignants au conseil 100%


d’enseignement
Existence d’unplande formation Oui
Nombre de journées pédagogiques organisées / an 03

P a g e 23 | 32
Taux de participation des enseignants aux journées 100%
pédagogiques
Nombre d’inspections conseils / enseignant /an 01
Nombre d’inspections chiffrées / enseignant / an 01
Taux d’exploitation des ressources disponibles au Centre 100%
d’Éducation à Distance
Taux d’exploitation des articles de la revue pédagogique de 100%
l’IGE

Standard 2.4Le personneladministratif, les membres de l’APEE et du Conseil d’Etablissement


bénéficient d’uneformation continue assurée par les groupes thématiques.

FORMATION INDICATEURS VALEURS


CONTINUE
Personnel Nombre d’ateliers de renforcement de capacités/an 02
administratif Participation effective de tout le personnel administratif à la 100%
Membres de formation
l’APEE et du Existence d’unplande formation Oui
Conseil Effectivité des stratégies deformation hybride (avec les Oui
d’Établissement possibilités qu’offre le Centre d’Éducation à Distance)
Existence d’unplande formation Oui
Durée de l’accompagnement (tutorat,etc.) 1 an
Nombre d’atelier de renforcement de capacités/an 02
Participationeffective aux activités de renforcement 100%
Nouveaux Chefs
decapacités
d’établissements
Existence d’unplande formation Oui

P a g e 24 | 32
DOMAINE 3 : LES PROGRAMMES, LES MANUELS SCOLAIRESET LE MATÉRIEL
DIDACTIQUE

Standard 3.1
Desprogrammesd’étudesprenantencomptelesbesoinsendéveloppementsontproposésauxapprenantsàtousle
s niveaux (prise en compte des questions émergentes telles l’environnement le genre, etc.).

PROGRAMMES INDICATEURS VALEURS


Référence Existence des programmes officiels dans Oui
l’établissement
Effectivité de la prise en compte des questions Oui
émergentes (environnement, genre…), de changement
Prise en compte des climatique
dimensions Effectivité de la prise encompte des réalités locales Oui
dans lescontenus d’enseignement
Taux de congruence avecloid’orientation 100%
Existence d’indicationspour les Oui
enseignements/apprentissages (emplois de temps,
Indicationsméthodologie cahiers de textes, fiches de préparation)
s Existence d’indicationspour Oui
l’évaluation(chronogrammes de passage des
évaluations)
Existence d’indicationspour l’évaluation Oui
sommative(épreuves, notes des élèves)
Couverture des Taux decouverture des programmes/an 100%
programmes Taux de réalisation des travaux dirigés etdes travaux 100%
pratiques / an

P a g e 25 | 32
Standard 3.2Dumatérielet équipement didactiqueindispensableaubon déroulementdesenseignements
/ apprentissagesest disponibledans chaque établissement ciblé par le PADESCE.

MATÉRIEL INDICATEURS VALEURS


DIDACTIQUE
Manuels scolaires Degré d’adaptation aux programmes officiels Satisfaisant
Taux d’utilisation et d’exploitation pédagogique des 100%
manuels scolaires
Degré d’adaptationaux programmes officiels Satisfaisant
Matériel des Taux d’utilisationet d’exploitation pédagogique du 100%
sciencesetde matériel
technologie Nombre de mallettesde kits de micro science 04
/établissement (SVT, physique et chimie)
Degré d’adaptationaux programmes officiels Satisfaisant
Matériel de sport Taux d’utilisationet d’exploitation pédagogique du 100%
matériel
Matériel de Degré d’adaptationaux programmes officiels Satisfaisant
langues Taux d’utilisationet d’exploitation pédagogique du 100%
matériel
Matériel Degré d’adaptationaux programmes officiels Satisfaisant
artistique Taux d’utilisationet d’exploitation pédagogique du 100%
matériel
Autres matériels Nombre deboîtesde craie/trimestre/enseignant 01
Nombre dejeude compendiumgéométrique 01
(règle,compas,équerre,rapporteur) /classe

P a g e 26 | 32
DOMAINE 4 :ENVIRONNEMENTSÛRETCHANGEMENT CLIMATIQUE

Standard 4.1Desprocessusd’enseignement/apprentissageprenantencompte lacentralitédel’apprenantet le


changement climatique sontmisen œuvre dans les établissements scolaires.

PROCESSUS INDICATEURS VALEURS


Nombre de leçons planifiées/module Toutes les
leçons
Existence desprogressionsharmoniséesdes leçons àtous lesniveaux Oui
Planification
Existence des fiches de préparation des leçons Oui
Prise en compte du changement climatique Oui
Nombre d’évaluations sommatives/trimestre 02
Nombre de séance de remédiation 02
Approches Existence d’une approche modulaire Oui
pédagogiques Existence d’une approche parprojet Oui
Existence d’une approche par compétences Oui
Pratique des travaux en groupes Oui
Stratégies Pratique des travaux individuels Oui
d’E/A Pratique des cours magistraux Oui
Pratique d’activités en dehors des salles de classe Oui
Organisation Nombre d’apprenants/groupedetravail 02 ou 03
de la classe Nombre degroupepar classe 25 ou 20
Pratique des évaluations diagnostiques Oui
Évaluations Pratique des évaluations formatives Oui
Pratique des évaluations sommatives Oui
Régulation Pratique des activités de remédiation Oui

P a g e 27 | 32
Standard 4.2Desseuils deréussitessontfixéspourmesurerlesperformancesdesélèvesà touslesniveaux dans
l’établissement.

SEUILS DE RÉUSSITE INDICATEURS VALEURS


Évaluations sommatives et Note requisepour le passage enclasse supérieure 10/20
compositions Notespourparticiper aux séances de remédiation <10/20

Examens certificatifs Note requise pour la réussite 10/20

Standard 4.3 Lepaquetde serviceminimum estmisenplacedanstouslesétablissementsscolaires ciblés


par le projet pour un environnement sûr et un mécanisme de gestion des plaintes.

PAQUET DE INDICATEURS VALEURS


SERVICE
Nombre de points d’eau potable 01/bloc
Alimentation Nombre decantine scolaire 01
Nombre deboîte à pharmacie/établissement scolaire 01
Nombre de latrines ou bloc sanitaires / établissement 10
scolaire
Santé, hygiène et Nombre d’élèvesconsultés /classe 50 à 60
environnement Nombre de Bac à Ordures/ établissement scolaire 01/bloc
Niveaude propretéde l’environnementscolaire Satisfaisant
Nombre de panneaux de sensibilisation sur les questions 01/bloc
santé hygiène et environnement
Niveaud’implantation d’espacesverts/établissements Satisfaisant
scolaire
Nombre de points de lavage de mains (contexte Covid-19) 01/bloc
Sécurité Existence d’un mur de clôtureen bonétat Oui
État des bâtiments Bon

P a g e 28 | 32
Nombre de gardiens/établissement scolaire 02
Aires de jeux Existence d’aires de jeux Oui
Source d’énergie Existence d’électricité, de l’énergie Oui
solaireouautres/établissement
Mécanisme de Existence d’un règlement intérieur de l’établissement Oui
gestion des plaintes Mise en place d’un conseil de discipline Oui
Mise en place d’un processus de gestion de requêtes Oui
Existence des chefs de classe Oui
Existence des délégués des élèves Oui

DOMAINE 5 :MANAGEMENT, GOUVERNANCE SCOLAIRE ETAPPUI AUX


APPRENANTS EN SITUATION D’URGENCE ET/OU DE VULNÉRABILITÉ
Standard 5.1L’élaboration et lepilotage du « Projet d’établissement » dans chaque établissement
scolaire ciblé est un processus participatif et transparent.

PILOTAGE INDICATEURS VALEURS


Existence d’un Conseil d’Établissement Oui
Dispositif de Existence d’une association des parents d’élèves et Oui
pilotage d’enseignants (APEE)
Existence des documents de pilotage du projet (manuels de Oui
procédures et autres documents du projet)
Disponibilité d’un plan d’action annuel Oui
Disponibilité d’un projet d’établissement (Pluriannuel et Oui
annuel) validé
Disponibilité d’un budgetvalidé Oui
Nombre de réunion du conseil d’établissement/an 03

P a g e 29 | 32
Standard 5.2Lesressourcesmatériellesetfinancièressontgéréess e l o n lemanueld e procédures
àtouslesniveaux.

GESTION INDICATEURS VALEURS


FINANCIÈRE ET
MATÉRIELLE
Disponibilité des manuels de procédures du projet Oui
Établissement Disponibilité du document sur les standards de qualité Oui
scolaire Disponibilité d’un compte bancaire Oui

Taux de respect des closes des manuels de procédures 100%

Standard 5.3L’entretienetlamaintenancedesinfrastructureset des équipements


sontassurésdanschaqueétablissement scolaire ciblé.

ENTRETIEN/MAINTENANCE INDICATEURS VALEURS


Infrastructures État des infrastructures Bon
Équipements Pourcentage des équipements opérationnels 100%
Espaces verts État des espaces verts Bon

Standard5.4Le taux de réussite dans les classes intermédiaires et dans les classesd’examens est élevé.

TAUX DE RÉUSSITE INDICATEUR VALEURS


Évaluations internes Toutes les classes >50%
Examens certificatifs Classes d’examens >50%

P a g e 30 | 32
Standards5.5 Tout établissement ciblé dans une région à faible taux de scolarisation des jeunes filles,
dispose d’un fichier d’identification de jeunes filles en situation de vulnérabilité.

SOUTIEN INDICATEURS VALEURS


Jeunes filles Disponibilité d’un fichier des jeunes filles vulnérables Oui
vulnérables(Régions Existence des preuves de paiement des frais exigibles des Oui
de l’Adamaoua, l’Est, jeunes filles vulnérables
l’Extrême-Nord et le Existence des preuves de paiement des frais d’APEE des Oui
Nord) jeunes filles vulnérables
Existence des preuves de paiement des frais d’examens des Oui
jeunes filles vulnérables
Existence des preuves de paiements des fournitures Oui
scolaires des jeunes filles vulnérables

Standards5.6 Les établissements disposant d’un fichier d’élèves déplacés internes sont bénéficiaires
d’un appui du projet.

APPUI INDICATEURS VALEURS


Disponibilité d’un fichier des élèves déplacés internes Oui
Établissement scolaire Existence d’un programme d’accompagnement spécifique à
accueillant les élèves l’établissement Oui
déplacés internes

P a g e 31 | 32
RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Banat, F. et Huc, B. (2011). Section 4 : Normes et standards

Le Petit Larousse Illustré. (2007). Dictionnaire français

Mbengue, B et Autres. (2013). Normes et standards de qualité en éducation et formation. Sénégal :


Projet

EDUFORM/APSE 2

Projetdeguidetechniquepourl’élaborationdesnormesdequalitéenvironnementale(2010)

UNESCO. (1986). Normes et standards des constructions scolaires

P a g e 32 | 32

Vous aimerez peut-être aussi