Vous êtes sur la page 1sur 6

Examen Université de Sousse Année Universitaire : 2021 – 2022

Epreuve de : Niveau : 1ère licence


Mathématiques 1
Filière : Economie

Date : 10/01/2022 Faculté des Sciences Enseignant(s) responsable(s) :

Durée : 2h Economiques et de Gestion de Emna Trabelsi/ Habib Sekrafi


Sousse

Exercice 1
𝑒𝑥
(1+𝑥)2
−1 1 𝑒 𝑥 −1
1) Montrer que = (1+𝑥)2 ( − 2 − 𝑥).
𝑥 𝑥
𝑒𝑥
(1+𝑥)2
−1
2) Déduire lim .
𝑥→0 𝑥
𝑒𝑥
3) Déterminer le développement limité de à l’ordre 3 et au voisinage de 0.
(1+𝑥)2
𝑒𝑥
4) Donner un équivalent de
(1+𝑥)2
− 1 au voisinage de 0.
𝑒𝑥
(1+𝑥)2
−1
5) Recalculer lim en utilisant le résultat de la question 4).
𝑥→0 𝑥

Exercice 2
𝑥3𝑦
si (𝑥, 𝑦) ≠ (0,0)
1) Soit 𝑓(𝑥, 𝑦) = { 𝑥 2 +𝑦 2
0 si (𝑥, 𝑦) = (0,0)
a) Montrer que 𝑓 est continue en (0,0).
b) Calculer les dérivées partielles premières, notées 𝑓𝑥′ (𝑥, 𝑦) et 𝑓𝑦′ (𝑥, 𝑦) respectivement
∀ (𝑥, 𝑦) ≠ (0,0).
c) On pose 𝑔(𝑥) = 𝑓(𝑥, 1). Calculer 𝑔′(𝑥) puis étudier la monotonie de 𝑔 sur son
domaine de définition.
d) 𝑓 est-elle homogène? Si oui, donner son degré d’homogénéité.
2) Soit 𝑓(𝑥, 𝑦) = 10𝑥 2 + 6𝑦 2 − 𝑥𝑦 − 10
a) Trouver les points critiques de 𝑓 et préciser leurs natures (s’il y a lieu).
b) Montrer que 𝑓 admet une fonction implicite, notée 𝜑, au voisinage de (1,0) telle que
𝑓(𝑥, 𝜑(𝑥)) = 0 puis calculer 𝜑′(1).

1
Corrigé
Enseignant(e) : Emna Trabelsi
Notes aux enseignants correcteurs
- Veuillez vérifier s’il y a une erreur de calcul ou de barème dans le corrigé ci-après
avant d’entamer la correction des copies.
- Toute réponse injustifiée entraîne automatiquement un zéro à la réponse.
- La notation se fait par ligne.
- Une formule de développement limité usuel incorrecte (la moindre erreur)
entraîne un zéro à cette formule.

Exercice 1 (5 points)
𝑒𝑥 𝑒𝑥 −(1+𝑥)2
(1+𝑥)2
−1 (1+𝑥)2 𝑒 𝑥 −(1+𝑥)2
1) = = (1+𝑥)2 𝑥
0.25 point
𝑥 𝑥
1 𝑒 𝑥 −(1+𝑥)2
= (1+𝑥)2 0.25 point
𝑥
1 𝑒 𝑥 −1−2𝑥−𝑥 2
= (1+𝑥)2 0.25 point
𝑥
1 𝑒 𝑥 −1 2𝑥 𝑥2
= (1+𝑥)2 ( − − ) 0.25 point
𝑥 𝑥 𝑥

1 𝑒 𝑥 −1
= (1+𝑥)2 ( − 2 − 𝑥) 0.25 point
𝑥
𝑒𝑥
(1+𝑥)2
−1 1 𝑒 𝑥 −1 1
2) lim
𝑥
= lim ( 𝑥 − 2 − 𝑥) = (1+0)2 (1 − 2 − 0) = −1 0.5
(1+𝑥)2 ⏟
𝑥→0 𝑥→0
→1
point
𝑒𝑥 𝑒𝑥
3) Développement limité de
(1+𝑥)2
= à l’ordre 3 et au voisinage de 0 :
1+2𝑥+𝑥 2
𝑈2 𝑈3
𝑒𝑈 = 1 + 𝑈 + + + 𝑂(𝑈 3 ) 0.25 point
2! 3!
𝑈2 𝑈3
⟹ 𝑒𝑈 = 1 + 𝑈 + + + 𝑂(𝑈 3 ) 0.25 point
2 6
On pose 𝑈 = 𝑥 → 0 0.25 point
𝑥2 𝑥3
𝑒𝑥 = 1 + 𝑥 + + + 𝑂(𝑥 3 ) 0.25 point
2 6

Remarque : Accorder un point total à l’étudiant qui donne correctement et directement le D.L
de 𝑒 𝑥 .
𝑥2 𝑥3
On effectue maintenant une division euclidienne de 1 + 𝑥 + + par 1 + 2𝑥 + 𝑥 2 :
2 6

2
𝑥2 𝑥3
1+𝑥+ 2
+ 6
1 + 2𝑥 + 𝑥 2

2)
3𝑥2 11𝑥3
−(1 + 2𝑥 + 𝑥 1−𝑥+ −
2 6
𝑥2 𝑥3
−𝑥 − + 0.75 point
2 6
−(−𝑥 − 2𝑥 2 − 𝑥 3 )
3𝑥 2 7𝑥 3
+
2 6
3𝑥 2
−( + 3𝑥 3 )
2

−11𝑥 3
6

𝑒𝑥 3𝑥2 11𝑥3
D’où, =1−𝑥+ − + 𝑂(𝑥3 ) 0.5 point
(1+𝑥)2 2 6
𝑒𝑥 3𝑥2 11𝑥3
4) − 1 = −𝑥 + − + 𝑂(𝑥3 )
(1+𝑥)2 2 6
𝑒𝑥
Donc
(1+𝑥)2
− 1 est équivalente à −𝑥 au voisinage de 0. 0.5 point
Autres réponses :
𝑒𝑥 3𝑥2
(1+𝑥)2
− 1 est équivalente à −𝑥 + au voisinage de 0. 0.5 point
2
𝑒𝑥 3𝑥2 11𝑥3
(1+𝑥)2
− 1 est équivalente à −𝑥 + − au voisinage de 0. 0.5 point
2 6

𝑒𝑥
(1+𝑥)2
−1 −𝑥
5) lim = lim = −1 0.5 point
𝑥→0 𝑥 𝑥→0 𝑥

Exercice 2 (15 points)


𝑥3𝑦
si (𝑥, 𝑦) ≠ (0,0)
1) Soit 𝑓(𝑥, 𝑦) = { 𝑥 2 +𝑦 2
0 si (𝑥, 𝑦) = (0,0)
a) Continuité de 𝑓 en (0,0) :
𝑥3𝑦 𝑥3𝑦 |𝑥 3 𝑦| 𝑥 2 |𝑥𝑦|
|𝑓(𝑥, 𝑦) − 𝑓(0,0)| = | − 0| = |𝑥 2 +𝑦 2| = 𝑥 2 +𝑦 2 = 𝑥 2 +𝑦 2 0.5 point
𝑥 2 +𝑦 2

𝑥2
= 𝑥 2 +𝑦 2 |𝑥𝑦| 0.5 point

3
𝐴2 𝑥2 𝑥2
On a 𝐴2+𝐵2 ≤ 1 ⇒ 𝑥 2+𝑦 2 ≤ 1 ⇒ |𝑥𝑦| ≤ |𝑥𝑦|
⏟ 0.5 point

𝑥 2 +𝑦 2
𝑔(𝑥,𝑦)
|𝑓(𝑥,𝑦)−𝑓(0,0)|

On a lim 𝑔(𝑥, 𝑦) = lim |𝑥𝑦| = 0. Donc, 𝑓 est continue en (0,0). 0.5 point
𝑥→0 𝑥→0
𝑦→0 𝑦→0

Autrement :
𝑥3𝑦 𝑥3𝑦 |𝑥 3 𝑦| 𝑥 2 |𝑥𝑦|
|𝑓(𝑥, 𝑦) − 𝑓(0,0)| = | − 0| = |𝑥 2 +𝑦 2| = 𝑥 2 +𝑦 2 = 𝑥 2 +𝑦 2 0.5 point
𝑥 2 +𝑦 2

|𝑥𝑦|
= 𝑥 2 𝑥 2 +𝑦 2 0.5 point

|𝐴𝐵| 1 |𝑥𝑦| 1 |𝑥𝑦|


On a ≤ ⇒ ≤ ⇒ 𝑥2 2 2 ⏟2 0.5 point
≤ 𝑥
𝐴2 +𝐵2 2 𝑥 2 +𝑦 2 2 ⏟ 𝑥 +𝑦
𝑔(𝑥,𝑦)
|𝑓(𝑥,𝑦)−𝑓(0,0)|

On a lim 𝑔(𝑥, 𝑦) = lim 𝑥 2 = 0. Donc, 𝑓 est continue en (0,0). 0.5 point


𝑥→0 𝑥→0
𝑦→0 𝑦→0


𝑥3𝑦 (𝑥 3 𝑦)𝑥 (𝑥 2 +𝑦 2 )−(𝑥 2 +𝑦 2 )′𝑥 𝑥 3 𝑦
b) 𝑓𝑥′ (𝑥, 𝑦) = (𝑥 2+𝑦 2 )′𝑥 = (𝑥 2 +𝑦 2 )2
0.5 point

3𝑥 2 𝑦(𝑥 2 +𝑦 2 )−2𝑥𝑥 3 𝑦
= (𝑥 2 +𝑦 2 )2
0.5 point

3𝑥 4 𝑦+3𝑥 2 𝑦 3 −2𝑥 4 𝑦
= (𝑥 2 +𝑦 2 )2
0.5 point

𝑥 4 𝑦+3𝑥 2 𝑦 3
= (𝑥 2 +𝑦 2 )2
0.5 point


𝑥3𝑦 (𝑥 3 𝑦)𝑦 (𝑥 2 +𝑦 2 )−(𝑥 2 +𝑦 2 )′𝑦 𝑥 3 𝑦
c) 𝑓𝑦′ (𝑥, 𝑦) = (𝑥 2+𝑦 2 )′𝑦 = (𝑥 2 +𝑦 2 )2
0.5 point

𝑥 3 (𝑥 2 +𝑦 2 )−2𝑦𝑥 3 𝑦
= (𝑥 2 +𝑦 2 )2
0.5 point

𝑥 5 +𝑥 3 𝑦 2 −2𝑥 3 𝑦 2
= (𝑥 2 +𝑦 2 )2
0.5 point

𝑥 5 −𝑥 3 𝑦 2
= (𝑥 2 +𝑦 2)2 0.5 point

d) On pose 𝑔(𝑥) = 𝑓(𝑥, 1).


𝑥 4 ×1+3𝑥 2 ×13 𝑥 4 +3𝑥 2
𝑔′ (𝑥) = 𝑓𝑥′ (𝑥, 1) = (𝑥 2 +12 )2
= (𝑥 2+1)2. 1 point

4
Autrement :
′ ′
′ (𝑥) ′ (𝑥,
𝑥3 ∗ 1 𝑥3 (𝑥 3 )′ (𝑥 2 + 1) − (𝑥 2 + 1)′ 𝑥 3
𝑔 =𝑓 1) = ( 2 ) =( 2 ) =
𝑥 + 12 𝑥 +1 (𝑥 2 + 1)2
3𝑥 2 (𝑥 2 +1)−2𝑥𝑥 3
= (𝑥 2 +1)2

3𝑥 4 +3𝑥 2 −2𝑥 4
= (𝑥 2 +1)2

𝑥 4 + 3𝑥 2
=
(𝑥 2 + 1)2

𝑥 4 +3𝑥 2
𝑔′ (𝑥) = (𝑥 2+1)2 ≥ 0 ∀𝑥 ∈ ℝ. Donc, 𝑔 est croissante sur ℝ. 1 point

(𝜆𝑥)3 (𝜆𝑦)
e) 𝑓(𝜆𝑥, 𝜆𝑦) = (𝜆𝑥)2+(𝜆𝑦)2 0.5 point

𝜆3 𝑥 3 𝜆𝑦
= 𝜆2 𝑥 2 +𝜆2𝑦 2 0.5 point

𝜆4 𝑥 3 𝑦
= 𝜆2 (𝑥 2 +𝑦 2) 0.5 point

𝜆2 𝑥 3 𝑦
= (𝑥 2 +𝑦 2) 0.5 point

= 𝜆2 𝑓(𝑥, 𝑦) 0.5 point


Donc, 𝑓 est homogène de degré 2. 0.5 point

2) Soit 𝑓(𝑥, 𝑦) = 10𝑥 2 + 6𝑦 2 − 𝑥𝑦 − 10


a) CN :
𝑓𝑥′ (𝑥, 𝑦) = 0 20𝑥 − 𝑦 = 0 20𝑥 = 𝑦 20𝑥 = 𝑦
{ ′ ⇒{ ⇒{ ⇒{
𝑓𝑦 (𝑥, 𝑦) = 0 12𝑦 − 𝑥 = 0 12(20𝑥) − 𝑥 = 0 239𝑥 = 0 0.5 point
𝑦 = 20𝑥 = 0
⇒{
𝑥=0
CS :

𝑓𝑥"2 "
𝑓𝑥𝑦 20 −1
𝐻=| " | =| | 0.5 point
𝑓𝑦𝑥 𝑓𝑦"2 −1 12

𝑓𝑥"2 (0,0) "


𝑓𝑥𝑦 (0,0)
20 −1
𝐻(0,0) = | " " |=| | = 20 ∗ 12 − (−1) ∗ (−1) = 239 > 0
𝑓𝑦𝑥 (0,0) 𝑓𝑦 2 (0,0) −1 12
0.5 point

5
Et 𝑓𝑥"2 (0,0) = 20 > 0. Donc 𝑓 admet un minimum en (0,0). 0.5 point

𝑓(1,0) = 10 ∗ 12 + 6 ∗ 02 − 1 ∗ 0 − 10 = 0 0.5 point


b) {
𝑓𝑦′ (1,0) = 12 ∗ 0 − 1 = −1 ≠ 0 0.5 point

Donc 𝑓 admet une fonction implicite, notée 𝜑, au voisinage de (1,0) telle que
𝑓(𝑥, 𝜑(𝑥)) = 0.
𝑓 ′ (1,0) 20∗1−0
𝜑 ′ (1) = − 𝑓𝑥′ (1,0) = − = 20 1 point
𝑦 −1

Vous aimerez peut-être aussi