Vous êtes sur la page 1sur 1

Les féminicides Janvier (3e féminicide*) Nice (06) Février (16e) Carpentras (84) Février (18e) Mandelieu-la-Napoule (06)

4) Février (18e) Mandelieu-la-Napoule (06) Mars (20e) Bastia (2B) Mars (28e) Villelaure (84) Mars (34e) Marseille 11e (13) Mai (74e) Bâtie-neuve (05) Juin (55e) Nice (06) Juillet (70e) Cavaillon (84) Août (77e) Pernes-les-Fontaines (84) Sept. (92e et 93e) Marseille 2e (13)
Femmes : 36 et 70 ans
en région Paca Femme : 45 ans (Lisa T.)
Homme : 60 ans
Femme : 69 ans,
tuée par son fils de 39 ans
Femme : 49 ans (Lucia Geffke)
Homme : 47 ans
Femme : 46 ans
Homme : 21 ans
Femme : 29 ans
Homme : 38 ans (beau-frère)
Femme : 77 ans
Homme : 83 ans
Couple d’octogénaires Femme : 34 ans
Homme : 52 ans (tous deux russes)
Femme : 50 ans
Homme : 61 ans
Femme : Tricia Caddeo, 31 ou 32 ans
Homme : Thomas Lafont, 30 ans Homme : 36 ans

et en Corse Strangulation Arme blanche Strangulation (non confirmée), conjoint


incarcéré pour “meurtre sur conjoint”
Poignardée. L’homme s’est défenestré au
moment où les policiers sont arrivés
Coup de couteau dans le dos Il lui a roulé dessus en voiture Arme à feu Coups de couteau. Tuée devant son fils
de 9 ans qui a appelé la police
Coups de couteau : 37 plaies,
dont 6 mortelles
L’homme l’aurait tué à coup de couteau
avant de se suicider
Arme blanche

En 2022 Ils étaient en instance de divorce Abattue chez eux avant qu’il L'homme a contesté les faits et assuré Le mis en cause n’a pas d’antécédents Il n'aurait jamais été condamné L’homme a tué sa femme et sa mère au
Séparation conjugale en 2021. Il avait Motif inconnu, troubles Retrouvée morte sous un drap. Jeune homme inconnu des forces Homme avec des problèmes
lui-même prévenu les secours psychologiques importants : le fils Compagnon confus (alcool et de l’ordre et de la justice. Ouverture psychologiques, a fini par se rendre ne retourne l’arme contre lui s'être “défendu”. Déjà condamné à judiciaires. Le matin des faits, les pour violences conjugales domicile de cette dernière, lors d’une
* En France deux reprise pour vol. En octobre, il gendarmes sont intervenus. Elle prise d’otage. Il tenait des propos
Source : https://www.instagram.com/ expliquant une dispute et avait a poignardé sa mère avant d’appeler médicaments). Elle serait morte d’une enquête pour homicide volontaire aux gendarmes peu après avoir
dissimulé le corps dans le coffre la police pour se dénoncer 12 à 48 heures avant qu'on pris la fuite devait comparaître pour des violences souhaitait quitter son compagnon incohérents au moment de son
noustoutesorg
Graphisme : Laurie Gravagna d’une voiture ne la retrouve commises sur la victime et son fils mais n’avait pas déposé plainte interpellation

Vous aimerez peut-être aussi