Vous êtes sur la page 1sur 2

On regroupe sous l’appellation “Belle Epoque” la période qui succède à la

seconde révolution industrielle et précède la première guerre mondiale.


L’expression « Belle Époque » est synonyme de richesse, de joie de vivre, de
vie facile et heureuse.

À la fin du XIX siècle la France connaît une période de très grande


prospérité. Sa situation économique est florissante. L’industrie progresse
grâce à l’application technologique des nouvelles inventions.
La Troisième République sort renforcée d’une phase de crises et la France
se trouve à la tête du deuxième empire colonial du monde.

L’électricité règne sur la ville de Paris. Ses rues se dotent de lanternes et


elle est surnommée « Ville lumière ».Le gaz et l’électricité améliorent le
quotidien des parisiens et attirent visiteurs du monde entier.

Cette période est féconde sur le plan scientifique principalement.


Conscients de ce progrès, les Européens cherchent à le célébrer dans de
grandes Expositions universelles qui, en toute logique, se tiennent
essentiellement sur leur continent en commençant avec la première qui se
tient à Londres en 1851.

En 1889 a eu lieu l’Exposition Universelle de Paris , un évènement


international qui, en plus de célébrer le centenaire de la Révolution, avait
pour objectif d’afficher aux yeux du monde le progrès de la France
Républicaine.

Cet événement est connu surtout grâce à La Tour Eiffel, construite pour
l’Exposition Universelle, reste aujourd’hui le symbole éclatant du
triomphe de l’architecture métallique au 19 siècle.

Pendant la Belle époque , la population européenne augmente fortement


car sa mortalité chute brusquement du fait des progrès de la médecine et
de l’hygiène.
L’Europe (y compris la Russie) passe ainsi de 265 millions d’habitants en
1850 à 450 millions en 1913, cette brusque croissance démographique
obligeant les populations pauvres de nombreux États à émigrer.

La plupart des inventions marquantes sont européennes : 1860, le moteur


à explosion , 1871, la dynamo (Gramme) et le moteur à essence
(Daimler-Benz)et l’avion (Ader) ; 1895, le cinéma (frères Lumière) ; 1899,
l’aspirine (Bayer)

Vous aimerez peut-être aussi