Vous êtes sur la page 1sur 7

BONNA TUNISIE S*A, BUREAU D’ETUDE NC : Canal de mesure sortie décanteur

SOMMAIRE

1. Introduction : ................................................................................................... 2

2. Normes et réglementations : ........................................................................ 2

3. Caractéristiques des matériaux : ................................................................. 2


3.1 BETONS : ................................................................................................................................. 2
3.2 ACIERS : .................................................................................................................................. 3
3.3 BETON ARME :......................................................................................................................... 3
3.4 SOL : ....................................................................................................................................... 3

4. Autres dispositions et hypothèses : ............................................................ 3

5. Etude de l'ouvrage Canal de mesure sortie décanteur: .......................... 5


5.1 DESCRIPTION DE L’OUVRAGE : .................................................................................................. 5
5.2 SOLLICITATIONS DE CALCUL: .................................................................................................... 5
5.3 COMBINAISONS D’ACTIONS : ..................................................................................................... 6
5.4 RESULTATS :............................................................................................................................ 6

STEP-SBIKHA Page 1 04 Juin 2020


BONNA TUNISIE S*A, BUREAU D’ETUDE NC : Canal de mesure sortie décanteur

1. Introduction :
Il s’agit de réaliser le projet de la station d’épuration pour le traitement des eaux usées
de la ville de SBIKHA.
La présente note de calcul est celle de l’étude d’exécution de l’ouvrage « Canal de
mesure sortie décanteur» qui fait partie de ce projet.

2. Normes et réglementations :
L’étude sera conforme aux textes réglementaires suivants :
- Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et constructions en béton armé
suivant la méthode des états limites - B.A.E.L91 (révisée 99).
- Annales ITBTP – Réservoir cuves et Bassins – septembre 90.
- Cours de béton armé : de l’école des Ponts et Chaussée de Paris.
- Traité de béton armé A.Guerrin.
- Règles pour le calcul des fondations superficielles - DTU.
- Fascicule 74 Construction des réservoirs en béton
- Fascicule 62, titre V Règles techniques de conception et de calcul des fondations des
ouvrages de génie civil.

3. Caractéristiques des matériaux :


3.1 Bétons :
- Ciment : ciment spécial résistant aux sulfates (HRS)
- Dosage en ciment 400 Kg/m3
- Densité de béton 2500Kg/m3.
- Valeur caractéristique du béton fc28 = 23MPa, ft28 = 1,98MPa.
- Contrainte de traction en section homogénéisée : σbh = 1,1xθxft28.
θ = 1 : traction simple.
θ = 1 + 2eo/3ho : si e0 < h0, eo = M/N ; flexion composée.
θ = 5/3 autres cas.
- Module d’élasticité : Ei = 11000xfc281/3 : (instantané).
EV= Ei /3 = 3700xfc281/3 : (différé).

STEP-SBIKHA Page 2 04 Juin 2020


BONNA TUNISIE S*A, BUREAU D’ETUDE NC : Canal de mesure sortie décanteur

3.2 Aciers :
La limite d’élasticité garantie fe :
- Acier à haute Adhérence (HA) fe = 500MPa.
- Acier doux (Dx) fe = 235MPa.
3.3 Béton Armé :
- Le poids spécifique du béton : γ = 2,5T/m3.
- Le coefficient de poisson : ν = 0,2 (ELS).
ν = 0,0 (ELU).
- La fissuration est considérée comme étant très préjudiciable.
- La contrainte admissible des aciers est donnée par la formule :
* fissuration très préjudiciable :
σS =0,8xMin [(2/3)fe ; Max(0,5fe; 110√ηft28 )] ( en MPa).
Avec :
η = 1,6 : coefficient de fissuration de l’armature utilisée.
φ : Diamètre exprimé en mm.
α : = 240 dans le CAS général ou le béton doit jouer à la fois, le rôle de structure
mécanique et d’étancheité.
ft28 : résistance caractéristique à la traction de béton.
β : = 30 ( en contact direct avec l’eau )
3.4 Sol :
γ = 1,8T/m3 ; ϕ = 23°
Coefficient de poussée : Kp = tg²(π/4-φ/2) = 0,44
Module de réaction de sol : ksol = 720 T/m3.
Nappe d’eau : Calcul sans nappe

4. Autres dispositions et hypothèses :


Chaque ouvrage hydraulique sera calculé vide sous l’action des poussés des terres
(phase construction), sous l’action des poussées des eaux intérieures (essai d’étanchéité) et
en service (rempli avec poussée des terres).
• Valeur de l’enrobage :
e = 4cm pour les ouvrages hydrauliques.
• Reprise de bétonnage :
Les aciers transversaux des éléments fléchis seront calculés en tenant compte de la
possibilité de reprise de bétonnage sur chantier.
STEP-SBIKHA Page 3 04 Juin 2020
BONNA TUNISIE S*A, BUREAU D’ETUDE NC : Canal de mesure sortie décanteur

• Application des charges :


L'application des combinaisons est considérée pour des durées supérieures à 24 h

• Effet thermique :
Le gradient de température intervient en phase de service quand une face est
immergée et l’autre est exposée.
Les aciers dus au gradient de température seront du coté de la face froide.
Le moment du au gradient de température est :
M(Δt) = αt . Δt . Ev .I/e : αt = 10-5 coefficient de dilatation thermique du béton.
Δt = e Δθ Ctu (1/λb)
Ctu = 1/(1/he )+(1/ hi)+(e/ λb)
λb = 1,75 w/m.°C : coefficient de conduction de béton.
1/hi : résistance surfacique interne de la paroi en contact avec l’eau.
1/hi = 0,005 m².°C/w
1/he : résistance surfacique externe de la paroi.
1/he= 0,06m².°C/w
e : épaisseur de la paroi.
Δθ : Différence de la température en °C.
I = e 3/12.

Exemple de calcul :
* paroi : e = 30cm :
Ctu = 4,23 m2.°C/w ; Ev = 10522MPa ; I = 0,00225 ; ∆t = 15,23°C.
Soit ∆t = 20°C.

STEP-SBIKHA Page 4 04 Juin 2020


BONNA TUNISIE S*A, BUREAU D’ETUDE NC : Canal de mesure sortie décanteur

5. Etude de l'ouvrage Canal de mesure sortie décanteur :

5.1 Description de l’ouvrage :


L’ouvrage Canal de mesure sortie décanteur ; objet de l’étude est un ouvrage
hydraulique contenant un canal de mesure. L’ouvrage est supporté par les radiers des
réservoirs et un voile posé sur une semelle.

5.2 Sollicitations de calcul :


Les efforts auxquels sont soumis les différents éléments de structure de l’ouvrage sont :

(1) Poids propre de l’ouvrage.


(2) Charge hydrostatique de l’eau.
σHmax = γw . h
Avec γw = 1,05 T/m3 densité de l’eau
h1 = 1,27 m σHmax = 1,33 T/m2
h2 = 0,90 m σHmax = 0,94 T/m2
h3 = 0,27 m σHmax = 0,28 T/m2
(3) Poussée des terres.
La poussé du sol due à une hauteur h du sol s’écrit :

• Pour le sol sec : σSh= Kp γs . hsec

Les résultats sont résumés dans le tableau suivant :

σSh (T/m2)

h = 1,63m 1,29

h = 0,48m 0,38

(4) Surcharge sur remblai.


Cette charge est due aux divers travaux autour de l’ouvrage. Elle est prise égale à p = 2t/m²
PH = Kpmax x p = 0,5 x 2, 0 = 1T/m2.
Kpmax = 0,5 : Coefficient de poussée maximal.

(5) Charge d’exploitation sur dalle: q = 0,5 T/m2.


(6) Gradient thermique : ΔT= +20°.
(7) Gradient thermique : ΔT= -20°.

STEP-SBIKHA Page 5 04 Juin 2020


BONNA TUNISIE S*A, BUREAU D’ETUDE NC : Canal de mesure sortie décanteur

5.3 Combinaisons d’actions :


Les combinaisons de calcul à étudier avec les coefficients de pondérations suivants les
règles BAEL 91 (révisé 99) sont les suivantes :
Comb101: Action de l’eau (ELU).
1,35x(1) + 1,5x(2) + 1,5x(5).
Comb102: Action de l’eau + gradient thermique (ELU).
1,35x(1) + 1,5x(2) + 0,8x(6) + 1,5x(5).
Comb103 : Action de poussée des terres (ELU)
1,35x(1) + 1,35x(3) + 1,5x(4) + 1,5x(5).
Comb104 : Action de poussée des terres + gradient thermique (ELU)
1,35x(1) + 1,35x(3) + 1,5x(4) + 0,8x(7) + 1,5x(5).
Comb105 : Ouvrage en service (ELU)
1,35x(1) + 1,5 x(2) + 1,35x(3) + 1,5x(4) + 1,5x(5).
Comb106: Action de l’eau (ELS).
1x(1) + 1x(2) + 1x(5).
Comb107: Action de l’eau + gradient thermique (ELS).
1x(1) + 1x(2) + 0,6x(6) + 1x(5).
Comb108 : Action de poussée des terres (ELS)
1x(1) + 1x(3) + 1x(4) + 1x(5).
Comb109 : Action de poussée des terres + gradient thermique (ELS)
1x(1) + 1x(3) + 1x(4) + 0,6x(7) + 1x(5).
Comb110 : Ouvrage en service (ELS)
1x(1) + 1x(2) + 1x(3) + 1x(4) + 1x(5).

5.4 Résultats :
L’ouvrage est calculé à l’aide d’un programme d’éléments finis qui permet la saisie
tridimensionnelle de la structure avec l’association d’éléments de plaques, coques et appuis
de différents types, toutes les charges ainsi que les caractéristiques de la structure sont
introduites au niveau de la saisie et une fois la structure maillée, on définit les différentes
combinaisons de cas de charges pour lesquelles on voudrait obtenir les efforts intérieurs.
Grâce au module expertise béton armé, ce logiciel permet de calculer selon les normes
BAEL le ferraillage des différents éléments constituant la structure et de fournir
l’enveloppe des aciers pour les combinaisons ELU et ELS sélectionnées.

STEP-SBIKHA Page 6 04 Juin 2020


BONNA TUNISIE S*A, BUREAU D’ETUDE NC : Canal de mesure sortie décanteur

• Principe du repère local et du ferraillage :


Les efforts en un point sont définis par unité de longueur, par trois moments fléchissant.
- Mx agissant sur les aciers de direction Oy du repère local.
- My agissant sur les aciers de direction Ox du repère local.
- Mxy différent de zéro si Ox et Oy ne sont pas de directions principales de flexion.
Le ferraillage comporte quatre lits d’armatures disposés dans les directions Ox et Oy. Les
moments Mx et My sont comptés positifs s’ils mettent en tension les armatures supérieures
Ays et Axs.

• Sections d’aciers retenues :

STEP-SBIKHA Page 7 04 Juin 2020

Vous aimerez peut-être aussi