Vous êtes sur la page 1sur 13

Ministère de l’Agriculture Ministère de l‘Enseignement Supérieur

et des Ressources hydrauliques République Tunisienne et de la Recherche Scientifique


*****************************
Institution de la Recherche **********************
et de l‘Enseignement Supérieur Agricoles Université de Jendouba

Ecole Supérieure des Ingénieurs de Medjez El Bab

Projet Génie Civil


Sujet : Pathologie des Bétons
Réalisé par : Zouaoui Wiem

Classe : 2 HA

Année universitaire : 2021-2022


Pathologie
'‘Science liée à la physiologie et à l'anatomie, qui a pour objet l'étude et la
connaissance des maladies (causes, mécanismes, symptômes)’’ ‘Larousse’
Objectif

Le béton armé n’est pas un matériau homogène, mais un assemblage de


constituant pour former le béton, associé à des armatures métalliques, ce
procédé permet d’associer les avantages de chaque constituant mais le
béton armé s’expose à de nombreuses pathologies.

L’objectif de cette recherche est de déterminer les causes et les


conséquences de certaines pathologies qui peuvent affecter les bétons ainsi
de prévoir les remèdes et les précautions adéquatas à ces pathologies
Les principaux facteurs qui contribuent à la dégradation
du béton
1-Défauts de construction
Nids de gravier Retrait plastique
Cause : absence de vibration du béton Cause :reprise du bétonnage
Conséquence : Ségrégation du béton Conséquence :fissuration du béton
Effet : dégradation rapide bu béton Effet : dégradation bu béton
Remède : Application de mortier dans Précaution : humidifier les coffrages et
les zones affectée par la ségrégation le support avant coulage. Faire
un béton sans excès d'eau

Ségrégation du béton Fissuration du béton


2- Défauts mécaniques d’ordre structurel

Causes : Les fissures verticales sont liées à un ferraillage insuffisant dans les zones les plus sollicitées :
-En partie inférieure à mi- portée,
-En partie supérieure (« chapeaux ») aux appuis.
Les fissures à 45° (fissures d’effort tranchant) sont causées par un nombre insuffisant de cadres aux
extrémités.
L’origine de ces désordres peut être liée à une erreur de dimensionnement, à un défaut d’exécution (erreur
dans le ferraillage, décoffrage prématuré) ou à une utilisation anormale (surcharge d’exploitation).
Conséquence : Dilatation des fissures et elle deviennent plus en plus ouvertes et servent comme lien d’agression des
armateurs par les facteurs externes
Précautions : Les différents codes de calcul et normes de dimensionnement ont évolué progressivement afin de
prendre en compte de manière précise les mécanismes de fissuration et d’optimiser les armatures (adhérence à la
surface, diamètres et espacements des armatures, contraintes de l’acier…).
Remède : Injection du coulis de béton dans les fissures plus au moins ouvertes

Fissures à mi- portée de la poutre


3-Dégradation chimique du béton

Réaction alcali-granulats Réaction sulfatique interne (RSI)


Cause :Une teneur en alcalins (sodium ou Cause :élévation importante de température lors
potassium) élevée dans la solution interstitielle du coulage du béton
Conséquence : Gonflement interne du béton Conséquence : Gonflement interne du béton
Effet : fissuration et dégradation rapide bu béton Effet : fissuration et dégradation rapide bu béton
Précaution: Des recommandations pour la Précaution : Des recommandations ont été
prévention des risques liés à l’alcali-réaction ont établies pour limiter l’échauffement du béton, et
été établies et sont désormais intégrées à la pur contrôler la teneur en sulfates et en
norme NF EN 206-1. aluminates du béton.

Réaction alcali-granulats Réaction sulfatique interne (RSI)


4- Dégradations liées à l’environnement
Phénomène du gel/ dégel
Cause : Ces dégradations sont liées aux déplacements de l’eau dans les porosités du béton. Ce n’est pas
l’expansion liée au gel (volume de la glace supérieur de 9 % à celui de l’eau) qui entraîne la fissuration, mais
les phénomènes de pression osmotique entre les pores.
Conséquence: dégradation et usure rapide bu béton.

Effets :
-Eclatements consécutifs au gel à cœur du béton,
-Ecaillage du béton par à proximité de la surface.

Précautions :Ils concernent tous les paramètres


de formulation, les conditions environnementales et
les conditions de fabrication et de mise en œuvre du
béton (temps de transport, vibration talochage, cure,
Effet du gel/ dégel
etc.)
Eaux et Sols acides

Cause :Présence de sulfates, de calcium et d’aluminates (apportés par les C 3A du ciment), des sels expansifs
précipitent dans les pores du béton et les fortes pression de cristallisation.
Conséquence : un aspect superficiel dégradé avec
des coulures blanchâtres et un déchaussement des
granulats, puis une décomposition du béton dans la
phase ultime du phénomène.
Effets : fissuration du béton, voire sa destruction.

Précaution: La résistance aux acides peut être


améliorée en choisissant un facteur eau-ciment
moindre, en utilisant du ciment de haut fourneau
et/ou en appliquant une couche de protection.
Milieu marin
Cause :
 Facteurs physiques :
Action des vagues (abrasion) et cycles humidification / séchage (absorption et évaporation de l’eau)
 Facteurs chimiques :
Formation de sels expansifs : sulfates

Conséquence: dégradation et usure rapide du béton.


Effets :
On peut distinguer 3 zones distinctes dans les structures exposées à l’ambiance marine :
- La zone immergée : les altérations sont modérées pour un béton compact (système saturé en eau).
- La zone de marnage : il s’agit généralement de la zone la plus critique, en raison des effets cumulée
mécaniques, physiques et chimiques (action mécanique des vagues, cycles humidification-séchage).
-La zone émergée (éclaboussures et embruns) : le risque essentiel d’altération concerne principalement la
corrosion des armatures en raison des chlorures
Remède : Le choix du système de ciment le plus approprié
pour la reconstitution et/ou le revêtement est d'une
importance fondamentale. Pour les autres caractéristiques, il
est nécessaire de se référer aux causes et aux mécanismes à
l’origine de la dégradation et aux performances essentielles
de type chimique, physique et mécanique mentionnées ci-
dessous :
•Imperméabilité.
•Résistance à la pénétration des chlorures.
•Résistance à l’attaque sulfatée.
Ouvrage exposé aux agressions marines
Conclusion
Les pathologies qui peuvent affecter le béton sont d’origines différentes

Soit constructif et structurale ou bien environnementale.

L’essentiel c’est de connaitre la cause du pathologie et intervenir adéquatement afin de garantir la


durabilité et la résistance optimale de l’ouvrage.

Vous aimerez peut-être aussi