Vous êtes sur la page 1sur 15

I

TABLE DES MATIERES

TABLE DES MATIERES.............................................................................................................................. I

TABLE DES FIGURES ................................................................................................................................ II

I. INTRODUCTION ................................................................................................................................. 1

II. PRESENTATION DU SUJET .............................................................................................................. 2

III. LE CONSTAT, PROBLEMES ET CAUSES ................................................................................... 3

a. CONSTAT ........................................................................................................................................ 3

b. PROBLEMES ET CAUSES ............................................................................................................. 3

IV. SOLUTION : PRESENTATION DE LA SOLUTION, DES FONCTIONNALITES ..................... 4

4.1. PRESENTATION DE LA SOLUTION ........................................................................................ 4

4.1.1. CONCEPTION GENERALE DU RESEAU ........................................................................ 4

4.1.2. LA CENTRALISATION ...................................................................................................... 6

4.1.2.1. C’EST QUOI LA CENTRALISATION DES DONNEES ........................................... 6

4.1.2.2. LES AVANTAGES DE LA CENTRALISATION DES DONNEES .......................... 6

4.1.3. ARCHITECTURE DU RESEAU CENTRALISE .................................................................... 7

4.1.4. FONCTIONNEMENT DU SYSTEME .................................................................................... 8

4.1.5. INSTALLATION DES EQUIPEMENTS ................................................................................. 8

4.1.5.1. INSTALLATION DU ROUTEURS ................................................................................. 8

4.1.5.2. INSTALLATION DU SWICTH ....................................................................................... 9

4.1.5.3. INSTALLATION DU RACK ........................................................................................... 9

4.1.5.4. INSTALLATION DES PANNEAUX DE BRASSAGE ................................................ 10

4.1.6. PLAN BATIMENT ................................................................................................................. 11

4.2. LES NOUVELLES FONCTIONNALITES................................................................................ 11

CONCLUSION ........................................................................................................................................... 12

BIBLIOGRAPHIE ...................................................................................................................................... 13
II

TABLE DES FIGURES

Figure 1 conception générale du système ....................................................................................... 4


Figure 2 architecture centralisée ...................................................................................................... 7
Figure 3 Routeur............................................................................................................................... 9
Figure 4 Switch ................................................................................................................................ 9
Figure 5 Rack ................................................................................................................................. 10
Figure 6 patch pannel ..................................................................................................................... 10
Figure 7installation des équipements au bâtiment ......................................................................... 11
1

I. INTRODUCTION

Encore aujourd’hui, plusieurs entreprises et institutions communiquent peu, travaillent en


silo, espérant atteindre ensemble (et séparément à la fois) des visées communes. La majorité de ces
contextes ne sont pas favorables à l’efficacité interne et à la productivité des équipes de travail.
Comment y remédier ? Quels moyens et méthodes réalistes peuvent être à la portée des
gestionnaires d’aujourd’hui afin de corriger la situation ? Comme nous le verrons dans ce MINI
TFC, la notion de service est au centre de cette communication et de cette efficience intra
organisationnelle. En effet, le service ou la gestion des services peut en effet être un vecteur de
croissance et de perfectionnement des processus opérationnels et ce, pour n’importe quelle
organisation, peu importe son domaine d’activité et son contexte d’affaires.

Un réseau informatique doit fournir une connectivité générale à un grand nombre d'ordinateurs
dans des conditions de rentabilité et de performance. Cependant, les réseaux ne constituent pas une
technologie figée, mais doivent évoluer pour prendre en compte les changements des technologies
sur lesquelles ils sont basés, ainsi que les changements dans les demandes des applications. De ce
fait comme des grands sites de plus de cinquante machines avec plusieurs types de systèmes
d'exploitation et plus de cent utilisateurs se trouvent souvent aujourd'hui dispersés d'un point de
vue géographique ; ce qui fait de la flexibilité et de l'évolutivité du réseau une exigence critique ;
il y a nécessité de mettre en place un système centralisé à intégration des sites distants pouvant
ainsi faciliter aux sites distants naissant d'une entreprise multi site, de travailler en temps réel avec
leur station du réseau centrale comme s'ils étaient en local.

Dans l’organisation d’une entreprise, l’information représente un élément indispensable, au cœur


de toutes les activités. Sa disponibilité et son exactitude favorisent la réussite des objectifs des
équipes ainsi que la collaboration entre elles. Toutefois, pour une performance optimale, centraliser
les informations devient aujourd’hui incontournable. Ceci consiste à regrouper toutes les données
sur un serveur central, et les rendre accessibles à tous, partout et à tout moment. Dans cet article,
nous vous présentons l’importance de cette unification des données, et ses principaux atouts.
2

II. PRESENTATION DU SUJET

Un réseau informatique doit fournir une connectivité générale à un grand nombre d'ordinateurs
dans des conditions de rentabilité et de performance. Cependant, les réseaux ne constituent pas une
technologie figée, mais doivent évoluer pour prendre en compte les changements des technologies
sur lesquelles ils sont basés, ainsi que les changements dans les demandes des applications.

De ce fait comme des grands sites de plus de cinquante machines avec plusieurs types de systèmes
d'exploitation et plus de cent utilisateurs se trouvent souvent aujourd'hui dispersés d'un point de
vue géographique ; ce qui fait de la flexibilité et de l'évolutivité du réseau une exigence critique ;
il y a nécessité de mettre en place un système centralisé à intégration des sites distants pouvant
ainsi faciliter aux sites distants naissant d'une entreprise multi site, de travailler en temps réel avec
leur station du réseau centrale comme s'ils étaient en local.

Ainsi nous nous sommes engagés de réunir nos connaissances acquises tout au long de notre
parcours durant notre carrière de premier cycle au sein de notre université pour mettre en place au
sein de l’ISC (INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE) ; un système centralisé des données ;
Pour faciliter l'exercice des activités et échange des trafics qui deviennent aujourd'hui de plus en
plus intenses.

Ce système sera en mesure d'interconnecter les différents sites de l’ISC en vue de centraliser
l'administration et d'avoir une facilité de partager les données entre utilisateurs et faire un travail à
distance en temps réel. C'est cela même qui fait l'objet de notre travail que nous allons détailler
dans les pages qui suivent.
3

III. LE CONSTAT, PROBLEMES ET CAUSES

a. CONSTAT

Depuis que nous sommes à l’institut supérieur de commerce de Lubumbashi (ISC) nous
avons observé que toutes les communications de l’institutions se font à l’ancienne (manuscrit) il
n’y a aucun système informatique permettant de faire communiquer tous les travailleurs de cette
dernière, aucune base des données, les enregistrements se font dans les cahiers registres.

b. PROBLEMES ET CAUSES

. Le manque du réseau informatique engendre une lenteur dans le partage des données et
informations à cette institution, pour partager il faut toujours se déplacer d’un bureau à l’autre avec
les papiers, et ce manque du réseau met en danger certaines informations en cas de perte des papiers
mais, en cas d’incendie toutes les informations seront perdus et cela causerait un grand problème.
4

IV. SOLUTION : PRESENTATION DE LA SOLUTION, DES


FONCTIONNALITES

4.1. PRESENTATION DE LA SOLUTION


Dans cette partie nous tenons compte des toutes les difficultés constatées sur le champ de notre
recherche, elles nous poussent à répondre aux besoins exprimés suite à l’égard du manque d’un
réseau informatique, bref nous avons proposé une solution de déployer un réseau informatique et
ce dernier sera centralisé.

4.1.1. CONCEPTION GENERALE DU RESEAU

Figure 1 conception générale du système


Notre conception est en trois couche dont la couche cœur du réseau, la couche distribution, et la
couche accès

 La couche cœur

La couche cœur de réseau sert de réseau fédérateur. Elle connecte plusieurs couches du réseau
de campus. La couche cœur de réseau sert d'agrégateur pour tous les autres blocs de campus et joint
5

le campus au reste du réseau. La couche cœur de réseau a pour objectif principal d'assurer l'isolation
des défaillances et la connectivité haut débit du réseau fédérateur.

 Couche de distribution

La couche de distribution établit l'interface entre la couche d'accès et la couche cœur de


réseau pour fournir de nombreuses fonctions importantes, notamment :

 Regroupement de réseaux étendus d'armoires de câblage

 Regroupement des domaines de diffusion de couche 2 et des limites de routage de


couche 3

 Fonctions intelligentes de commutation, de routage et de règles d'accès au réseau,


pour l'accès au reste du réseau

 Haute disponibilité pour l'utilisateur final et chemins à coût égal vers le cœur de
réseau au moyen de commutateurs redondants dans la couche de distribution

 Services différenciés, pour différentes classes d'applications de services à la


périphérie du réseau

 Couche d'accès

La couche d'accès constitue la périphérie du réseau, où le trafic entre dans le réseau de


campus et en sort. Traditionnellement, un commutateur de couche d'accès a pour fonction
principale de fournir à l'utilisateur un accès au réseau. Les commutateurs de couche d'accès
se connectent aux commutateurs de la couche de distribution. Ceux-ci implémentent des
technologies de fondation de réseau telles que le routage, la qualité de service et la sécurité.
Pour répondre à la demande des applications réseau et des utilisateurs finaux, les plates-
formes de commutation de nouvelle génération fournissent désormais des services plus
convergents, mieux intégrés et plus intelligents à différents points de terminaison situés à
la périphérie du réseau. L'introduction d'intelligence dans les commutateurs de la couche
d'accès permet aux applications de s'exécuter sur le réseau avec plus d'efficacité et de
sécurité.
6

4.1.2. LA CENTRALISATION
4.1.2.1. C’EST QUOI LA CENTRALISATION DES DONNEES

L’exemple d’un mécanicien dont les outils seraient éparpillés un peu partout dans son
garage. Si à chaque fois qu’il a besoin de quelque chose, il doit chercher pendant deux, trois, quatre,
voire cinq minutes, la réparation à effectuer lui prendra beaucoup plus de temps que si son coffre
avec tous ses outils est à portée de mains. Il en est de même pour les informations
récoltées/employées par une entreprise. Gestion des ressources humaines, gestion des tâches de
projet, gestion des approvisionnements, il peut s’avérer difficile de tout consolider. En centralisant,
l’accessibilité aux informations devient plus simple. La centralisation des données est donc un
procédé qui repose sur le principe suivant : regrouper l’ensemble des métadonnées sur un
serveur/une plateforme dédié(e).

4.1.2.2. LES AVANTAGES DE LA CENTRALISATION DES


DONNEES

Centraliser les fichiers et informations sur un serveur procure des avantages clés :

 Disponibilité : les informations sont accessibles facilement par les collaborateurs grâce à un outil
central. Vous limitez l’éparpillement de vos données informatiques sur différentes plateformes ; et
donc le risque de perte.
 Intégrité : en définissant un outil central de gestion des informations, vous fiabilisez leur qualité.
Chaque collaborateur a accès à la même information dans votre entreprise. Vous limitez le risque
d’incompréhension et d’asymétrie d’information.
 Confidentialité : en mettant en place des habilitations, seules les personnes autorisées ont accès
aux infos. La distribution de l’information est maîtrisée, et paramétrée plus facilement grâce à
l’outil central de gestion.
 Stratégie et prise de décision : Grâce à la centralisation de l’information, vous disposez d’une
vision globale sur l’entreprise, et ceci est un atout surtout en matière de prise de décision. Vos
choix stratégiques sont adaptés en temps réel à la réalité de votre entreprise.
 Partage d’information : Avec une circulation efficace de l’information, vous optimisez vos
processus de travail. Lorsque plusieurs services travaillent ensemble, savoir où se situe
7

l’information représente des gains de temps considérables. Par exemple, vous trouvez votre
document directement dans votre outil plutôt que d’envoyer un mail à votre collègue.

4.1.3. ARCHITECTURE DU RESEAU CENTRALISE


Dans le cadre d’une architecture centralisée, une seule entité serveur assure la fourniture des
réponses aux requêtes. Celle-ci est facile à maintenir, sauvegarder, mettre à jour et garantie que les
données fournies sont cohérentes puisqu’il n’y a qu’une source de données. Parmi ses
inconvénients, nous notons : La surcharge éventuelle, la fragilité d’une architecture unique, le
manque de flexibilité, des performances fluctuantes en fonction de l’implantation géographique
des clients comme du serveur.

Figure 2 architecture centralisée


8

4.1.4. FONCTIONNEMENT DU SYSTEME

Un réseau centralisé, comme son nom l'indique, repose sur un serveur central, qui sera celui qui
gérera tout le traitement principal. Les ordinateurs de travail, se connecteront à ce serveur et
enverront les demandes. En d'autres termes, chaque appareil agira comme un nœud. Tous seront
des nœuds périphériques, à l'exception du nœud central. Pour que chaque appareil se connecte, il
devra d'abord passer par ce serveur central. C'est-à-dire qu'ils ne pourront pas communiquer entre
eux sans cet intermédiaire.

Pour que cela soit possible, le destinataire devra connaître le message de l'expéditeur. Cette requête
est envoyée par chaque nœud au serveur central. Si nous revenons à l'exemple que nous avons
donné, ce réseau d'ordinateurs dans un lieu de travail se connectera individuellement à l'équipe
centrale

4.1.5. INSTALLATION DES EQUIPEMENTS

Pour notre système nous allons installer le servuer, le routeur, les switch, les imprimantes, les patch
pannel, et tous ces équipements seront dans une armoire appelé rack.

4.1.5.1. INSTALLATION DU ROUTEURS

Les routeurs guident et orientent les données de réseau à l’aide de paquets incluant
différents types de données, notamment des fichiers, des communications et de simples
transmissions comme les interactions sur le Web. Ces paquets de données incluent plusieurs
couches ou sections, dont une couche dédiée au port des données d’identification, notamment
l’expéditeur, le type de données, la taille et, surtout, l’adresse IP (protocole Internet) de destination.
Le routeur lit cette couche, hiérarchise les données et sélectionne le meilleur chemin pour chaque
transmission. Dans notre système le routeur joue un grand rôle, il gère tous les paquets du réseau
et gère toute les routes du réseau dans l’encapsulation et dans la desencapsulation.
9

Figure 3 Routeur
4.1.5.2. INSTALLATION DU SWICTH

Un switch est un boîtier doté de quatre à plusieurs centaines de ports Ethernet, et qui sert à
relier en réseau différents éléments du système informatique. Il permet notamment de créer
différents circuits au sein d’un même réseau, de recevoir des informations et d’envoyer des données
vers un destinataire précis en les transportant via le port adéquat. Le switch présente plusieurs
avantages dans la gestion de votre parc informatique. Il contribue à la sécurité du réseau et à la
protection des données échangées via le réseau. D’autre part, il permet de connecter davantage de
postes de travail sur le même réseau Ethernet. Le switch permet avant tout de répartir l’information
de manière « intelligente » au sein de l’entreprise. Il contrôle et sécurise au maximum votre réseau
pour vous éviter les intrusions. Une fois paramétré par un technicien informatique, le switch
distribue l’information seulement aux utilisateurs prédéfinis en fonction de la typologie de
collaborateurs (pôle finance, direction, marketing…) et/ou de certaines restrictions, améliorant
ainsi la confidentialité des données d’entreprise. Nous allons installer les commutateurs Cisco
catalyst 2960 de 24 ports. Il va permettre aux terminaux de se connecter au réseau.

Figure 4 Switch

4.1.5.3. INSTALLATION DU RACK


Les racks informatiques jouent un rôle essentiel dans la disponibilité et la fiabilité des
Datacenters. Ils peuvent améliorer l’efficacité des équipements pris en charge et améliorer la
productivité du personnel du Datacenter. Une armoire rack est utilisée pour avoir tous les
équipements du réseau et les principaux systèmes informatiques (principalement des serveurs) au
10

même endroit et très bien organisés. Si nous avons tous les systèmes informatiques dans une
armoire rack, nous pouvons effectuer plus facilement des interventions, interconnecter des réseaux
et même étendre l’infrastructure dont nous disposons déjà.

Figure 5 Rack

4.1.5.4. INSTALLATION DES PANNEAUX DE BRASSAGE

Un panneau de brassage, également appelé "patch bay", "patch field" ou "jack field", est un
assemblage de matériel monté qui contient un nombre déterminé de ports pour connecter et gérer
les câbles en fibre ou en cuivre entrants et sortants. Dans une infrastructure de centre de données
typique, les panneaux de brassage sont souvent placés dans une armoire de câblage pour relier les
racks entre eux. Chaque rack contient au moins un panneau de brassage, dont la partie arrière est
reliée à un autre panneau. Ensuite, des câbles de raccordement sont nécessaires pour connecter les
serveurs ou les commutateurs réseau aux ports situés sur la face frontale du panneau de brassage
de chaque rack.

Figure 6 patch pannel


11

4.1.6. PLAN BATIMENT

Figure 7installation des équipements au bâtiment

4.2. LES NOUVELLES FONCTIONNALITES


Après avoir mis en place notre réseau centralisé nous avons comme nouvelle fonctionnalités :
- Le partage des données en temps réel
- Une sauvegarde sécurisée
- Accès aux données sur un même serveur
12

CONCLUSION

Après les larges horizons, nous atterrissons en disant que ce travail de fin de cycle nous a
permis de confronter l'acquis théorique à l'environnement pratique.

Actuellement, toutes les tendances managériales sont orientées vers la mise en place des
architectures réseaux leur permettant non seulement d’interconnecter les différents utilisateurs
(employés, partenaires, clients, etc.) mais aussi faciliter l’échange, le partage et la communication
avec le monde interne et externe. Ceci étant, l’importance d’utilisation, la centralisation des
données est très capitale, a ce qui concerne les étudiants toutes les informations de l’étudiant seront
sur le serveur (son nom, sa promotion, le suivi) et pour les étudiant en informatique lors des séances
pratique dans le laboratoire les applications tel que CISCO PACKET TRACER, GNS3 ET NET
SI M simulator seront déployées sur les serveur et les étudiants pourront y accéder facilement.
13

BIBLIOGRAPHIE
5. LIVRES
- Jean- François APREA ; configuration d'une infrastructure Active Directory avec

Windows Server 2008 ; ENI Edition ; Mars 1957 ; Page 648

- Pascal Urien, Modèle des réseaux et couches basses, Paris, 2011, Page 8

- Olivier LACROIX, Comment centraliser l’administration d’un réseau régional et fournir

des informations aux administrateurs des réseaux de sites ? Paris, 2015

- Saint-Jean A.0. DJUNGU, « Réseaux par la pratique », CRIA – Université de Kinshasa,

2004

6. COURS

- Gabriel BOMBAMBO, Cours d’architecture des réseaux I et II, ISIG, 2014-2016

- Assaut BIASTHINI, cours de conception et architecture réseau, 2022

7. SITES WEB

- http://cisco.ofppt.info/ccna2/course/module1/1.1.1.5/1.1.1.5.html,

- https://itigic.com/fr/centralized-network-what-it-is-used-for-how-it-works/,

- https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=la+couche+coeur+du+reseau

- http://www.linformaticien.com/

- http://www.it-connect.fr/

- http://www.reseaux-telecoms.net/

Vous aimerez peut-être aussi