Vous êtes sur la page 1sur 10

CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

III-5 : Calcul des balcons


Le calcul se fera comme une console en béton armé encastrée à son extrémité.
Calcul de la dalle pleine encastrée au niveau du plancher :
Ce type de balcon est soumis à une charge concentrée verticale (G1) due au poids propre dû
au poids propre du garde corps, une charge horizontale (q1) due à la main courante
engendrant un moment dans la section d’encastrement, ainsi qu’aux charges et surcharges
qui leur reviennent (q) et (G) .
Le ferraillage porteras sur une bande de largeur 1m, et ce en flexion composée .
L 140
L’épaisseur de la dalle est : e≥ = =14 cm On prend e=15cm.
10 10
a) Détermination des charges et surcharges :
• charges permanentes :
poids de la dalle (15cm) : 0.15x25= 3.75 kN/m2 .
poids du revêtement (carrelage 2cm) : 0.02x22= 0.44 kN/m2
poids du mortier de ciment (2 cm) : 0.02x20 = 0.4 kN/m2
poids de l’enduit de ciment (2cm) : 0.02x18 = 0.36 kN/m2
couche de sable (3 cm) : 0.03x18 = 0.54 kN/m2
Gtotale = 5.49 kN/m2
la surcharge : Q= 3.5 kN/m
• charge et surcharge revenant au garde corps :
poids de la brique : 0.1×9×1= 0.9 kN/m2
poids de l’enduit de ciment : 0.36× 2 = 0.72 kN/m2
G1= 1.62 kN/m2 , la surcharge q= 1kN/m2
b) Combinaison des efforts sollicitant les dalles (balcons) :
A l’ELU :
Pour la dalle : qu = (1.35 G+1.5 Q) ×1m = 1.35×5.49+ 1.5×3.5 = 12.66
qu = 12.66kN/ml
Pour le garde corps : G1= 1.35 ×1.62 ×1 = 2.187 kN/ml
Q1 = 1.5×1×1 = 1.5kN/ml
A l’ELS : q1
qs = (Q+G)×1 m
pour la dalle : qs =(5.49 + 3.5 ) ×1 = 8.99kN/ml
garde corps : G1 = 1.62 kN/ml
Q1 = 1 kN/ml G1
1,4
c) Calcul à l’ELU :

( )
- Ferraillage :le moment total à pour valeur fig-34- balcon
2
M u = − qu l + G1l + MQ1
2
(
= M u = − 12.66 × 1.4
2

2
)
+ 2.187 × 1.35 + 1.5 × 1 = −16.86KN.m
détermination du centre de pression :
M u 16.86
e= = = 11.24m
Na 1.5

51
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

h 0.15
−c= − 0.03 = 0.045m = 4.5 cm
2 2
h
e > − c ⇒ le centre de pression se trouve en dehors de la section limitée par les armatures
2
(A's ; As)
l’effort normal est de traction ⇒ la section est partiellement comprimée.
Le balcon sera étudié d’abord en flexion simple sous l’effet d’un moment fictif Mf .
 
M f = N u  eu − + c  = 1.5(11.24 − 0.075 + 0.03 ) = 16.793Kn.m
h
 2 
M f = 16.793Knm
Mf 16.793 × 10 −3
µf = = = 0.0821 < µ R = 0.392 ⇒ SSA ⇒ β = 0.957
bd 2 f bc 1 × 0.12 2 × 14.2
Mf 16.793 × 10 3
Af = = = 0.00042m2 = 4.2cm 2
βd e
f 0.957 × 0.12 × 348 × 10 6

γs
la section d’armature en flexion composée est :
A= Af +Nu / (fe /γs) = 4.2+(1.5×10) /348=4.2+0.043=4.24cm2
soit 6HA12 = 6,78 cm2 avec un espacement de 17 cm.
Armature de séparation Ar = A = 6.78 = 1.7 cm
4 4
Soit 6HA8 = 3.02 cm2 , avec un espacement de 17 cm.
d) Vérification à l’ELU :
Amin =   × (e − 0.455d)/ (e − 0.185d )
0.23bdf t28
 f e  s s

Ms
es =
Ns

(
M s = qs L
2

2
+ G1l + M q 1 ) 
=  8.99 ×

1.4 2
2

+ 1.62 × 1.35 + 1 × 1  = 11.9972 ≈ 12 KN .m

M s = 12 KN .m
M 12
es = s = = 12m
Ns 1
⇒ Amin = 1.45cm 2
A > Amin ⇒ vérifiée.
vérification au cisaillement : (A 5.1.2.11 BAEL 91)
- Fissuration préjudiciables τ u = min 0.15 c 28 ,4 MPa 
f
 γb 
τ = min(2.5 ; 4 ) = 2.5 MPa
Vu= qu l + G1 = 12.66 +2.187 = 19.91 KN .
Vu 19.91 × 10 3
τu = = = 0.166 MPA
bd 1000 × 120

52
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

τ u < τ u condition vérifiée


vérification de l’entraînement : (A 6.13 BAEL 91)
V
τ = u


se
0.9d µ i

19.91 × 10 3
=
0.9 × 0.12 × 0,2262
= 0,815MPa
∑µ i = πφN = 3.14 × 1.2 × 6 = 22.62cm = 0.2262m
τ se = ψ s f t28 = 1.5.2.1 = 3.15MPa
τ se < τ se vérifiée
calcul de l’encrage (A 6243 BAEL 91)
τ s = 0.6ψ s2 f t 28 = 0.6 ( 1.5 )2 × 2 ,1 = 2.835 MPa
φf 1.2 × 400
ls = e = = 42 ,33cm
4τ s 4 × 2.835
forfaitairement : ls =40Φ= 48 cm on adopte des crochets de 45° avec L0=0,4 ls=19,2
avec un rayon de courbure ≥ 8φ=9.6cm
l=9.6 + 19.2= 28.8 cm
écartement des barres
St ≤ min(3h ; 33 cm) = 33 cm ⇒ OK
e) Vérification des contraintes à L’ELS :
On doit avoir σb= K y1≤σb = 0,6 fc28=15Mpa
h=15cm ; d=12cm ; b=100cm ; d’=3cm
y2 est la solution de l’équation suivante :
y 23 + py 2 + q = 0

 h  0.15 
c =  es −  =  12 −  = 11.925m
 2  2 
c : distance du centre de pression de la fibre la plus comprimée de la section .
p = −3c 2 + 6n A′ ( b )(d ′ − c ) + (6n A b )(d − c )
q = −2c 3 + (6n A′ )(d ′ − c ) − (6n A )(d − c )
2 2
b b
n=15, coefficient d’équivalence ; dans notre cas A′ = 0 donc
p =-3c2+(6n×A/b)×(d-c)
q =-2c3 –(6n×A/b)×(d-c)2
c=11,925 m ; A= 6,78 cm2 ; d= 12 cm
 6 × 15 × 6.78 × 10 −4 
p = -3(11.925)2 +   × (0.12 − 11.925 )
 1 
p= -427,3372161

53
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

 6 × 15 × 6.78 × 10 −4 
q = −2 × (11.925 ) −  (0.12 − 11.925 )
3 2

 1 
q = −3400.107783

y 23 − 427.3372161 y 2 − 3400,107783 = 0
y 2 = −11.8849
y 2 = −11.9852
y 2 = 23.8701
0 < y1 = y 2 + c < h
11.925 − 11.8849 = 4.01cm
0 < y1 = 4.01cm < 15cm ⇒ condition vérifiée
100(4.01)
3
by23
I= + nA′( y1 − d ) + nA(d − y1 ) = + 15 × 6.78(12 − 4,01) = 8641,91cm4
2 2 2

3 3

1
K= × (11.8849 ) × 10 2 = 0.138 KN / cm 2
8641.91
pour le béton : σbc=Ky1=0,138×4.01=5.53Mpa<15Mpa
pour l’acier : σs= 15K(d-y1)=15×0.138×(12-4,0) = 165,39Mpa
les contraintes sont vérifiées
- vérification à l’état limite de déformation :
pour les consoles , la flèche est donnée par la formule suivantes :

M L2 l
f = s
< f =
10.E v .I f 250
avec l = 1,4m < 2m
Ev = 3700 3 f c28 = 10818,86Mp
 f t28 
 υ = 1 − 1.75 × 
(4. ϕ .σ s + f t28
1.I 0  
I = avec  f t28 
1 + 0,4 µ + λ v
fv
λ
 v = 0.05 × 
b
 (2 + 3 × 0 ). ϕ 
 b 

position de centre de gravité de la section homogène / à x-x’

54
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

Sxx'
V1 =
B0
2 2
bh 100 . 15
Sxx ' = + 15 . Ad = + 15 × 6 . 78 × 12
2 2
Sxx’=12470.4cm2
B0=bh+15.A=1601.7cm2
12470.4
V1 = = 7.79 cm
1601.7
V2 = h − V1 = 15 − 7.79 = 7.21cm

I0 = (V1 + V23 ) + 15 A(V2 − d )2 = 30584.56 cm 4


b 3
3
A 6.78
f = = = 0.00565 → λv = 3 ,72
bd 100 × 12
σ s = 165 ,39
1.75 × 2.1
µ =1− = 0.37
(4 × 0.00565 × 165,39 + 2.1)
30584.56
I fv = = 19724.85cm 4
1 + 0.4 × 0.37 × 3.72
12 × 10 3 × 1.4 2
f = = 0 ,0011m
10 × 10818.86 × 19724.85 × 10 −2
f = 1.1mm
140
f = = 0.56 cm = 5.6 mm
250
f = 1.1mm < 5.6 mm
la condition à la flèche est donc vérifiée
schémas de ferraillage : voir figure –page –même méthode de calcul pour le 2eme balcon .
III-6 calcul de la dalle pleine encastrée au niveau du plancher :
le balcon est considéré comme une console en béton armé encastrée à son extrémité , son
épaisseur sera donnée par la formule suivante :
L 95
e≥ = = 9 ,5cm on prend e=12 cm
10 10
a) détermination des charges et surcharges :
charges permanentes : G=4.74KN/m2
la surcharge : q =3,5 KN/m2

55
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

- charges et surcharges revenant au garde corps :


G =1.62 KN/m2
Q=1.00 KN/m2
Combinaisons des efforts sollicitants la dalle(balcon) :
A l’ELU :
Pour la dalle :qU =(1.35×4.74+1.5×3.5)×1=11.649 Kn/ml
Pour le garde corps : q1 = 1.35×1.62 = 2.187Kn/ml
q1 =1.5×1×1=1.5Kn/ml
A l’ELS : qs = (G+Q)×1m
Pour la dalle : (4.74+3.5)×1 = 8.24 Kn/ml
Pour le garde corps : G1 = 1.62Kn/ml q1 =1Kn/ml
b) calcul à l’ELU :
- Ferraillage :
Le moment total agissant à pour valeur :

 L2   0.95 2 
M u = − qu + G1l + M q 1  = − 11.649 × + 2.187 × 0.9 + 1.5 × 1  = −8.725 Knm
 2   2 
détermination du centre de pression :
M u 8.725
e= = = 5.82m
Nu 1.5
h 12
e> −c= − 3 = 3cm
2 2
le centre de pression se trouve en dehors de la section limitée par les armatures (A's ; As)
l’effort normal est de traction ⇒ la section est partiellement comprimée
le balcon sera étudié d’abord en flexion simple sous l’effet d’un moment fictif Mf .

 h 
M f = N u  eu − + c  = 8.685 Knm
 2 
µ b = 0.0755 < µ R = 0.392 ⇒ SSA
β = 0.960
A f = 2.888 cm 2

la section des armatures en flexion composée est :

A = A f + Nu = 2.893cm 2
 fe 
 γ 
 s 

on adopte 6HA10 = 4.71cm2 avec un espacement de 17 cm

56
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

armatures de répartition :
A
Ar = = 1.18 cm 2
4
on adopte 6HA8 = 3.02 cm2 avec un espacement de 17 cm
c) vérification à l’ELU :
- condition de non fragilité :
Amin = (0.23bdf t 28 / f e ) × (es − 0.455 d ) / (es − 0.185 d )
Ms  L2 
es = avec M s =  q s + Gl + Mq1 
Ns  2 

 0.95 2 
M s =  8.24 × + 1.62 × 0.9 + 1 × 1  = 6.176 Knm
 2 
 2.1  (6.176 − 0.455 × 0.09 )
Amin =  0.23 × 1 × 0.09 × × = 0.000108m 2 = 1.08cm 2
 400  (6.176 − 0.185 × 0.09 )
A > Amin
- vérification au cisaillement :
fissuration préjudiciables (Art 5.1.2.11 BAEL 91)

 f c 28 
τ u = min 0.15 × ; 4Mpa  = 2.5 MPa
 γb 
vu = qu L + G1 = 11.694 × 0.95 + 2.187 = 13.254 Kn
Vu 13.254 × 10 3
τu = = = 0.15 MPa
db 9 × 10 × 100 × 10
τ u < τ u ⇒ condition vérifiée
- vérification de l’entraînement (A.61.3 BAEL 91)
Vu
τ se =
0 .9 d ∑ µ i
; ∑ µ i = πφN = 3.14 × 0.01 × 6 = 0.1885
13.254 × 10 3
τ se = = 0.86 MPa
0.9 × 0.09 × 0.1885
τ = ψ s f t 28 = 1.5 × 2.1 = 3.15 MPa
τ se < τ se ⇒ vérifiée

57
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

τ s = 0.6ψ s f t 28 = 0.6 × (1.5 )2 × 2.1 = 2.835


2
- calcul de l’ancrage :

φ . fe 1 × 400
Ls = = = 35.27 cm
4τ s 4 × 2.835
forfaitairement Ls = 40φ = 40 × 1 = 40 cm

on adopte des crochets de 45 avec L0 = 0.4 Ls = 16 cm

avec un rayon de courbure ≥ 8φ = 8 cm


L = 16 + 8 = 24 cm
- écartement des barre : St ≤ min(3h ; 33cm) =33cm ⇒ vérifiée
d) vérification des contraintes :
on doit avoir σb =K×y1≤ σb =0.6fc28 =15MPa
h = 12cm ; d = 9 cm ; b = 100cm ; d = 3cm
y 2 est la solution de l’équation suivante :
3
y + py 2 + q = 0
2

 h  0.12 
c =  es −  =  6.176 −  = 6.116 m
 2  2 
c. distance de centre de pression : de la fibre la plus comprimée de la section :

p = 3c 2 + 6 nA ( )× (d − c ) avec A' = 0
b
q = −2 c 3 − (6 n A )× (d − c ) avec n = 15
2
b
2
(
p = −3(6 × 116 ) + 6 × 15 × 4.71 × 10
−4

1
)× (0.09 − 6.116 )
p = 112.4718101
3
(
q = −2(6.116 ) + 6 × 15 × 4.71 × 10
−4

1
)(0.09 − 6.116 ) 2

q = −459.0828321
3
y − 112.4718101 y 2 − 459.0828321 = 0
2

 y 2 = −6.08687

 y 2 = −6.15898
 y = 12.24584
 2
0 < y1 = y 2 + c < h

58
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

y1 = 6.116 − 6.08687 = 2.91cm


0 < y1 = 2.91 < 12cm
la contrainte dans le béton comprimé est :
N ser
σ b = Ky1 avec K = y2
I1
3
by
I1 = + nA' ( y1 − d ) + nA(d 1 − y1 )
1 2 2

100 × (2.91)
3

I1 = + 15 × 4.71 × (9 − 2.91) = 3441.68cm 4


2

3
1
K= × (6.08687 ) × 10 2 = 0.177 Kn / cm 3
3441.68
pour le béton :
σ bc = Ky1 = 0.177 × 2.91 = 5.15 MPa
σ bc = 5.15 MPa 〈σ b = 15 MPa ⇒ vérifiée
Pour l’acier
δ s = 15 K (d − y1 ) = 15 × 0.177 × (9 − 2.91) = 161.69 Mpa
 fe 
σ s = min2 ,110 nf t 28 
 3 
n = 1.6 barre HA
σ s = min{266.66 ; 201.63} = 201.63 Mpa
σ s = 161.69 Mpa < σ s = 201.63 MPa
les contraintes sont vérifiées
e) Vérification à l’état limite de déformation :
La flèche est donnée par la formule suivante :

M s L2 L
f = < f =
10 × Ev × I f 250
avec L = 0.95 m < 2 m
Ev = 10818.86 MPa

59
CHAPITRE III CALCUL DES ELEMENTS

 f t 28
µ = 1 − 1.75 4ϕσ + f
I0  s t 28
If = avec  f t 28
1 + 0.4 µλ v
λv = 0.05  2 + 3 b0 ϕ
  b 
 
position de centre de gravité de la section homogène / à x-x' :
Sx' x bh 2
V1 = avec Sxx' = + 15 A.d = 7835.850 cm 2
B0 2

B0 = bh + 15 A = 1270.65cm 2 ⇒ V1 = 6.17 cm
V2 = 12 − 6.17 = 5.83cm

I0 = (
b 3
3
)
V1 + V23 + 15 A(V2 − d ) = 15144.63
2

f = 0.0052 → λ v = 4.04

σ s = 161.69 → µ = 0.33
⇒ I fv = 9877.28cm 4

6.176 × (0.9 2 ) × 10 3
f = = 0.00047 m = 0 ,47 mm
10 × 10818.86 × 9877.28 × 10 −2
90
f = = 0.36 cm = 3.6 mm
250
f = 0.47 mm < 3.6 mm
la condition à la flèche est donc vérifiée

60

Vous aimerez peut-être aussi