Vous êtes sur la page 1sur 3

Thiopental(Nesdonal)

INTRODUCTION
 Le thiopental est un puissant anesthésique d’induction, référence dans les situations d’urgence.
 En réanimation, le thiopental est utilisé dans le traitement de l’état de mal épileptique après échec des
autres thérapeutiques et comme protecteur cérébral lors des poussées d’HTIC.

Propriétés physico-chimiques
 Barbiturique soufré apparu en 1934
 pKa 7.6  en grande partie non ionisé au pH physiologique (60%)
 Présentation :
o Flacons 500 mg-1g de sel sodique hydrosoluble
o Poudre à dissoudre (eau ou NaCl mais pas Ringer lactate)
o Concentration recommandée : 2.5% chez l ’adulte, 1% chez l ’enfant
o Instable en solution acqueuse  nécessité de préparation extemporannée
 Solution très alcaline (pH =10,5)  Bactériostatique
 Précipitation avec les solutions acides (curares)
Pharmacocinétique
 Très liposoluble  Vd très important
 Liaison prot tres imp (90%) + uniqt à albumine + saturable si forte dose ou injection rapide
 Transfert rapide et bref au site d ’action + distribution initiale rapide  effet rapide et bref d ’un bolus
 Modèle d’étude : tricompartimental :
o Pic plas = immédiat  Décroissance initiale (15 min) par redistribution  Décroissance
secondaire due au métabolisme (2 jours)
o V1=Sg+ GRV – V2= Peau+M. Striés – V3= Graisses+GPV
o Taux plas deviennent < taux min efficaces avant fin distribution (T1/2 =1h)
o Puis décroissance plasmatique dépend seulement de élimination (T1/2= 10h)
 Métabolisme :
o Oxydation par les cytochromes P450 du foie en ac. thiobarbiturique puis glucoroconjugaison
o Extraction hépatique faible (15%)  Elim saturable + indep de DSgHep + dep de métab
o Pas de métabolite actif
o Accumulation imp si réinjection ou perfusion continue  Non utilisé pour entretien anesthésie
 Elimination : Rénale sous forme inactive
 Variation :
o Âge : Augmentation pic plas par diminution volume compartiment central (Diminuer dose)
o Grossesse : Passage fœtal très rapide (Diminuer doses)
o Obésité : Pas d’ajustement des doses
o Insuff rénale  et Hep : Augm fraction libre par hypoalbuminémie (diminuer doses de moitié)
Utilisation clinique
 Dose induction : 3-5 mg/kg
 Entretien : Réinjections de 50-100 mg sans dépasser 800 mg cumulé (accumulation)
 Délai : 20-40s
 Durée : 7-15 min
 ½ vie d’élimination : 5-10h
 Indications particulières :
o Neurochirurgie
o Crash induction estomac plein
o AG césarienne
 Contre indications :
o Porphyrie + Allergie barbituriques+ etat de mal asthmatique+ défaillance cardiocirculatoire.
o Relatives : Vieux-coronarien-IC-Hypovolémique
Pharmacodynamie
S.N.C
 Mécanisme : Action non spécifique sur les récepteurs au GABA
 Csq :
o Anesth : Dépression globale SNC sans phénomènes excitatoires
o Circu :
 VC + Dim. DSC  Dim. Dose-dep PiC + Métab. Cérébral + CMRO2 (30-50%)
 Maintien autorégulation du DSC + réactivité au variation de la Pa CO2
o EEG : Ralentissement voire « burst suppression » à fortes doses
o Autres : Anticonvulsivant + Aucun effet antalgique + Dim. P. oculaire.
CVx
 Diminution DC (10-25%) par 2 mécanismes :
o Veinodilatation avec diminution retour veineux, mais RVS peu modifiées
o Dépression dose-dépendante de la contractilité myocardique
 Tachycardie (30%) fréquente (Baroréflexe)  Augmente consommation d ’oxygène du myocarde
(Peut être très mal toléré en cas d ’hypovolémie ou de cardiopathie décompensée)
Resp
 Dépression respiratoire dose-dépendante voire apnée transitoire au bolus
 Dépression réponse ventilatoire à l’hypoxie et au CO2
 Dépression très modérée des réflexes glottiques ne permet pas l ’intubation sans curares
 Risque de bronchospasme ou laryngospasme si anesthésie trop superficielle
D-Autres
 Administration extra-vasculaire entraîne une nécrose tissulaire
 Administration intra artérielle entraîne un spasme +++ et une ischémie d’aval
 Histamino-libérateur

Vous aimerez peut-être aussi