Vous êtes sur la page 1sur 11

Les différents types de marketing digital

C’est tout un monde que celui du marketing digital. Quel canal exploiter ? Qu’est que le
référencement ? Que signifie PPC ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque
type de marketing digital ? Par où commencer ?
Le marketing digital est bien plus qu’un simple site internet et une vidéo amusante et
« virale »…
Pour vous aider, nous allons voir dans cet article 10 types de marketing digital
différents. Les frontières entre ces types de marketing ne sont pas toujours nettes, mais vous
aurez au moins une sorte de menu pour vous aider à naviguer.
Généralement, les choix que l’on fait en marketing digital sont conditionnés par ces
deux questions :
POURQUOI vous tournez-vous vers le marketing digital, et
QUI est-ce que vous essayez de toucher ?
Répondre à ces deux questions vous aidera à sélectionner les bons formats et canaux
pour atteindre vos objectifs.
Types de marketing digital :
1. Marketing de contenu
2. Search Engine Marketing
3. (SEM)Publicité d’affichage
4. Marketing mobile
5. Marketing de réseaux sociaux
6. Marketing d’email
7. Marketing d’influenceur
8. Marketing d’affiliation
9. Marketing vidéo
10. Marketing audio
Regardons de plus près les 10 meilleurs types de marketing, leurs avantages et
inconvénients, et les bases à connaître pour se lancer.

1. Marketing de contenu
Le marketing de contenu consiste à créer et à diffuser du contenu, qu’il s’agisse de
textes, d’images, ou de multimédia, tant que ce que vous proposez a une certaine valeur pour
votre audience, contrairement aux publicités qui n’ont qu’un seul but : vendre. Si vous êtes
dans le B2C (business to consumer), une simple publication sur les réseaux sociaux peut
parfois être plus efficace qu’un rapport, livre blanc, une conférence ou autre.
Les avantages
 C’est gratuit dans le sens où vous essayez d’attirer votre audience vers vous, au lieu de
payer pour que votre message soit distribué aux masses
 Le marketing de contenu est très polyvalent et peut vous aider à construire votre
marque tout en éduquant, en divertissant ou en inspirant votre audience. Le contenu est
l’élément qui nourrit les autres types de marketing, l’optimisation du référencement, les
réseaux sociaux ou les campagnes d’emailing par exemple
Les inconvénients
 La popularisation du marketing de contenu signifie que l’espace est saturé d’articles
de blog, de vidéos et de tout type de contenu. Il est donc difficile de se démarquer
 Pour être efficace, vous devez trouver du contenu cohérent et de bonne qualité, qui
puisse également représenter votre entreprise et vous permettre d’atteindre vos objectifs
Le contenu est au cœur de toute votre stratégie de marketing digital.
La marche à suivre
Créez une stratégie de marketing de contenu simple, comprenant :
 Les 4 ou 5 thèmes sur lesquels vous voulez vous concentrer, se situant entre les
besoins et les préférences de votre audience, et le message que vous voulez faire passer 
 Les formats que vous voulez utiliser (vidéo, audio, blog…) 
 Les canaux que vous exploiterez pour chaque contenu que vous créez (site web,
réseaux sociaux…)
Commencez par faire simple : si vous êtes doué pour l’écriture, commencez par créer un
blog. Si vous avez déjà réalisé des vidéos, lancez-vous dans une série, etc.

2. Search engine marketing


Le principe du marketing d’optimisation des moteurs de recherche est de faire en sorte
que votre entreprise, votre site, et vos produits apparaissent tout en haut des résultats de
recherche, à chaque fois que les internautes tapent tel ou tel mot (ou phrase). On pense à
Google (le plus utilisé), mais aussi à Bing qui est souvent utilisé par les entreprises (donc un
très bon choix pour ceux qui font du B2B). Ce type de marketing comprend à la fois le
référencement naturel (connu sous le nom de SEO ou search engine optimisation) et le SEA
référencement payant (search engine advertising, PPC ou pay per click). Et ce, sur les
ordinateurs de bureau ainsi que sur les appareils mobiles (et même sur les assistants
personnels.
Le but du search engine marketing, c’est que vos clients parviennent à vous trouver, à
travers le SEO ou le SEA.
SEO :
Comme suggéré par le O d’optimisation, le SEO correspond au fait d’être bien « 
référencé » sur les moteurs de recherche. Cela signifie créer du contenu que votre public
recherchera activement, et s’assurer que les plateformes sur lesquelles votre contenu se trouve
soient, elles aussi, optimisées en vue d’un bon référencement. C’est quelque chose que tout le
monde devrait faire, quel que soit votre type d’entreprise ou votre secteur d’activité.
Les avantages
 C’est gratuit
 Une fois que vous serez en haut des résultats, votre entreprise apparaîtra d’autant plus
authentique et objective auprès de vos clients
Les inconvénients
 Certes, vous n’avez pas besoin de payer pour être en tête des listes de résultats, mais
créer du contenu de qualité et optimiser son site web demandent une certaine quantité
d’efforts et de temps
 Vous êtes à la merci de Google et de ses algorithmes. Aussi, avec la quantité de
contenu présent en ligne de nos jours, il est désormais très difficile d’arriver à être tout en
haut des résultats
La marche à suivre
Avant de commencer à parler référencement, il faut d’abord avoir du contenu (voir le
premier point). Faites des recherches pour connaître les mots-clés utilisés par les internautes
dans votre secteur d’activité, et restez bien au fait de toute l’actualité de Google dans ce
domaine. Si vous vous lancez à peine, vous pouvez utiliser un plug-in pour vous aider à
optimiser votre site (comme Yoast pour WordPress), ou, si votre budget est plus conséquent,
faire appel à un professionnel en la matière.
SEA ou PPC
Le « paiement par clic » est une forme de référencement payant, par exemple, Google
Adwords ou Bing Ads. C’est quasiment comme le référencement naturel, sauf que ces
résultats-là apparaissent au-dessus des résultats naturels de recherche, et la mention « ad »
(publicité, en anglais) est ajoutée au résultat. Vous pouvez acheter l’une des meilleures
positions grâce aux enchères, basées sur des mots, des lieux géographiques ou des segments
démographiques. Cela est particulièrement utile pour les sites d’e-commerce et pour les
petites entreprises.
Les avantages
 Les PPC peuvent rapidement vous propulser en tête des résultats de recherche si vous
avez le budget nécessaire pour cela
 Vous ne payez que lorsque quelqu’un clique sur votre lien (d’où le nom !)
Les inconvénients
 Cela peut revenir cher, surtout si vous ciblez des mots-clés populaires
 De nombreux utilisateurs sont sceptiques quant aux résultats payants, et font
davantage confiance aux résultats naturels
La marche à suivre
Si votre budget vous le permet, servez-vous des PPC en complément de votre stratégie
de référencement naturel. Il faudra que vous fassiez des recherches de mots-clés pour tester
différentes combinaisons des mots les plus pertinents. N’oubliez pas de mesurer et
d’optimiser au fur et à mesure que vous avancez. Les PPC peuvent être assez complexes, donc
si vous en avez les moyens, faites appel à une agence spécialisée.

3. Publicité d’affichage
On peut voir les bannières comme des panneaux d’affichage sur l’autoroute du net.
La publicité d’affichage (ou display advertising), également connue sous la forme de
bannières publicitaires, ressemble beaucoup aux publicités imprimées dans les magazines, à la
différence près qu’elles sont en ligne, et qu’il est possible de cibler un type de lecteur précis.
Ce type de marketing est devenu davantage sophistiqué depuis la naissance de la publicité
programmatique (où les publicités sont achetées, analysées et optimisées automatiquement à
l’aide d’algorithmes) et du retargeting (le fait que les chaussures que vous avez regardées sur
un site web réapparaissent partout où vous allez en ligne par la suite, pendant des mois).
Les avantages
 Vous pouvez cibler et recibler les consommateurs de manière très efficace
 Les publicités d’affichage sont très faciles à suivre et permettent de mesurer ses taux
de conversion en temps réels
Les inconvénients
 Les clients peuvent ne pas voir les publicités ou les ignorer entièrement, pour se
concentrer sur le contenu qu’ils essaient de lire
 Vous devez trouver un moyen de maximiser votre impact, de façon à ce que les gens
vous remarquent, mais pas trop non plus de sorte à ne pas les agacer
La marche à suivre
Pour la publicité d’affichage, vous devez d’abord penser au design (créer une publicité
claire, percutante et mémorable) et au placement (trouver l’endroit où votre contenu et votre
message se positionnent naturellement et où ils seront en mesure d’atteindre votre audience).
Si vous êtes à la tête d’une petite entreprise et que vous connaissez probablement votre
marché assez bien, vous pouvez contacter les professionnels du secteur directement. Sinon,
utilisez un service comme Google Display Network ou Facebook Audience Network.

4. Marketing mobile
Étant donné tout le temps que les consommateurs passent sur leur téléphone portable, il
est important de ne pas négliger le marketing mobile.
Le marketing mobile est presque aussi étendu que le marketing digital tout entier, et
recoupe de nombreux autres types de marketing. Le marketing mobile consiste à faire tout ce
que vous faites sur un ordinateur de bureau, en l’adaptant aux mobiles, en plus de déployer
des stratégies spécifiques pour ce type d’appareils (publicités in app, SMS et messageries
instantanées). Il est d’autant plus important de faire du marketing mobile si vous ciblez un
public jeune.
Les avantages
 Les consommateurs (vous et moi y compris !) utilisent beaucoup plus leur téléphone
que leur ordinateur de nos jours. Donc faire du marketing mobile revient à aller les chercher là
où ils se trouvent
 Le marketing mobile peut hyper-cibler, c’est-à-dire utiliser des segments d’audience
spécifiques ou des données géographiques pour cibler un public très précis
Les inconvénients
 Les écrans de téléphone n’offrent que très peu de place, les publicités mobiles
reçoivent peu de clics (et les clics existants sont en partie dus à des erreurs de manipulation),
et la plupart des applications tombent dans l’oubli après avoir été téléchargées
 Les gens n’ont pas envie d’être interrompus par les publicités et messages marketing
des marques lorsqu’ils sont en train de discuter avec leur famille et leurs amis

La marche à suivre
La priorité absolue est de vous assurer que tout votre site web et que tout votre contenu
soient « mobile friendly », c’est-à-dire adaptés pour une utilisation mobile. Cela se traduit
souvent par des designs et du contenu simples et concis : les textes sont clairs, les boutons
sont gros, et les vidéos sont sous-titrées pour que le message reste accessible même sans le
son. C’est déjà un excellent début. Ensuite, vous pourrez vous concentrer sur des publicités,
des messages et des campagnes spécialement conçus pour les mobiles.

5. Marketing de réseaux sociaux


Les réseaux sociaux créent une occasion unique d’avoir un échange direct avec vos
clients.
Contrairement aux autres canaux comme la télévision, les publicités imprimées ou
encore la publicité d’affichage, les réseaux sociaux apportent une toute nouvelle dimension :
l’interaction. Au lieu de simplement diffuser son message aux masses, les réseaux sociaux
offrent la possibilité d’échanger avec ses clients et d’écouter ce qu’ils ont à dire. Il existe de
nombreuses plateformes différentes : Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, Pinterest,
YouTube, Snapchat… Vous pouvez effectuer un marketing gratuit et naturel (groupes
Facebook, stories, Messenger, etc.), ou payant (les annonces payantes de Facebook, par
exemple). Toutes les entreprises devraient être disponibles sur au moins quelques-uns de ces
réseaux.
Les avantages
 Les efforts que vous fournissez peuvent facilement être multipliés étant donné que les
utilisateurs likeront, commenteront et partageront votre contenu avec leurs contacts 
 Les publicités Facebook, en particulier, sont très élaborées de nos jours et permettent
de cibler un segment démographique précis
Les inconvénients
 Les personnes comme Mark Zuckerberg qui sont à la tête de ces réseaux sont tout le
temps en train d’ajuster leurs algorithmes et de trouver de nouveaux moyens de faire de
l’argent. Il est donc difficile de rester au fait de tous les derniers changements
 Publier quelques éléments sur les réseaux sociaux peut paraître aisé, mais cela
demande tout de même une réelle stratégie et beaucoup plus de temps que ce que l’on imagine
La marche à suivre
Les réseaux sociaux doivent de toute façon faire partie de votre stratégie de marketing
de contenu (voir le premier point), et les étapes mentionnées précédemment s’appliquent ici
aussi : décidez quel type de contenu vous avez envie de créer, puis quel format et quels
canaux utiliser. Pour les réseaux sociaux, par contre, vous devriez également créer un
calendrier des publications, de façon à savoir quand vous publierez quoi. N’oubliez pas que
l’intérêt des réseaux sociaux est avant tout de pouvoir dialoguer avec son audience.

6. Marketing d’email
Qui peut résister à une super promo ?
Les emails sont presque passés de mode de nos jours, avec Snapchat et les nombreuses
messageries instantanées disponibles sur le marché. Pourtant, les campagnes marketing
d’emailing restent l’un des moyens les plus efficaces de toucher son audience cible. Les
marques de vêtements et les sites d’e-commerce obtiennent notamment d’excellents résultats
avec des campagnes de promotions saisonnières (fêtes des Mères, Saint Valentin…), tout en
prenant soin de leurs « prospects » par le biais des newsletters.
Les avantages
 Avoir une liste d’emails permet de rester en contact avec ses clients, quels que soient
les changements d’algorithmes opérés par les réseaux sociaux (imaginez que Mark
Zuckerberg décide soudainement de fermer votre groupe Facebook !)
 Rester en contact régulier par email permet de construire une véritable relation de
confiance avec ses clients et de faire en sorte qu’ils se souviennent de vous
Les inconvénients
 De nombreux emails partent à la poubelle sans même avoir été ouverts. Il faut donc
trouver une phrase d’accroche pour attirer l’attention de vos clients dès le début
 Il faut continuellement trouver des moyens d’apporter quelque chose de nouveau pour
que ses clients ne se désabonnent pas de sa liste
La marche à suivre
Choisissez le service d’emailing qui vous convient
(Mailchimp, ConvertKit, GetResponse) et commencez à conserver les adresses email de vos
clients. Donnez-leur une bonne raison de s’inscrire sur votre liste, par exemple offrez-leur un
guide PDF étape par étape ou un modèle de design gratuit, et bien sûr, faites bien attention à
respecter vos obligations (si vous avez des clients en Europe, assurez-vous de bien connaître
les règles RGPD). Une fois que vous avez commencé à collecter les adresses de vos contacts,
prévoyez de leur envoyer une newsletter régulièrement et faites en sorte qu’elles soient
remplies d’informations utiles, et pas seulement de promotions et de messages commerciaux.

7. Marketing d’influenceur
Vous rêvez peut-être d’obtenir le soutien d’un influenceur au million de vues pour
promouvoir votre marque, mais un influenceur moins connu peut s’avérer être encore plus
efficace (et moins cher !) s’il vous permet d’atteindre la bonne cible.
Pour ce type de marketing, vous devez vous associer à un influenceur (célébrité, expert,
etc.) qui possède déjà son audience propre. Lorsque cette personne fera la promotion de vos
produits sur Instagram, Snapchat ou YouTube, ses fidèles followers suivront ses
recommandations et achèteront vos produits. Les Kardashian ou quelqu’un d’autre de super
branché et connu sont peut-être les premières idées qui vous viennent à l’esprit, mais ce type
de marketing fonctionne également très bien pour le B2B. Simplement, les échanges seront
probablement plus formels et ciblés vers un expert de votre secteur d’activité. 
Les avantages
 Vous profitez de tous les contacts de l’influenceur, au lieu d’avoir à construire votre
propre audience
 S’associer à une personnalité connue peut vous aider à devenir instantanément cool,
surtout auprès des jeunes publics
Les inconvénients
 Trouver un influenceur n’est pas aussi simple que de payer grassement une célébrité.
Il vaut mieux trouver le bon influenceur pour votre audience et s’associer avec cette personne
de manière naturelle
 Il y a une méfiance grandissante envers les influenceurs de nos jours. Vous devez donc
être extrêmement transparent sur le fait que vous les payez pour qu’ils fassent la promotion de
votre marque
La marche à suivre
Réfléchissez à ce que vous voulez accomplir en faisant appel à un influenceur. Faites
une petite liste des influenceurs potentiels qui possèdent la bonne audience pour votre marque
(la quantité ne fait pas tout, leur degré d’engagement est lui aussi important). Prenez ensuite
contact avec eux et voyez ce que vous parvenez à négocier !

8. Marketing d’affiliation
S’affilier signifie externaliser la promotion de ses produits à un individu ou à une
entreprise tierce, en échange d’une commission sur les ventes. C’est une pratique très
courante chez les blogueurs et les propriétaires de sites d’e-commerce (voir Amazon
Associates). L’affilié fera la promotion de vos produits sur son site web, et si les utilisateurs
cliquent sur ce lien et achètent vos produits, l’affilié recevra automatiquement une
commission.
Si vous voulez gagner de l’argent tout en dormant, le marketing d’affiliation est fait
pour vous !?
Les avantages
 Vos affiliés font tout le travail à votre place
 Vous ne payez que lorsqu’une vente est effectuée
Les inconvénients
 Vous n’avez pas 100 % de contrôle sur votre marque. Vous devrez éduquer vos
affiliés sur l’identité de votre marque et sur son message
 Vous ne pouvez pas vous contenter de conclure un marché avec vos affiliés et puis
c’est tout. Vous devrez également suivre leur progrès entre autres choses
La marche à suivre
Commencez par une analyse de la compétition pour déterminer combien de
programmes d’affiliation existent et voyez si vous préférez créer votre propre programme, ou
faire appel à une agence spécialisée. Dans tous les cas, soyez très clair en ce qui concerne le
paiement et les conditions. Préparez également une petite présentation de votre entreprise
contenant votre guide de style, de façon à ce que les affiliés se familiarisent avec votre
marque.

9. Marketing vidéo
En ce moment, la vidéo est la vedette du marketing digital. 
La vidéo est la vedette du marketing digital de nos jours, et si vous ne deviez retenir
qu’une seule chose de cet article, c’est bien cela ! Il peut s’agir d’un court clip vidéo ou d’un
format plus long, destinés à éduquer ou à divertir, enregistrés au préalable ou filmés en direct,
par exemple. Réaliser une publicité télévisée et la mettre en ligne ne suffit plus. Il faut
désormais créer du contenu sur mesure pour les canaux digitaux.
Les avantages
 La vidéo peut être un moyen très efficace de faire passer son message, car elle permet
de faire appel aux émotions des téléspectateurs. Ce qui est bien plus mémorable que des
images ou du texte
 Tous les réseaux les plus connus (Facebook , Instagram, Linkedin) privilégient le
contenu vidéo. Ce qui signifie que le contenu vidéo est encore plus visible que les autres types
de contenu. Il recevra donc davantage de likes et de commentaires, et sera ainsi également
mieux référencé
Les inconvénients
 Nous faisons preuve d’un temps de concentration très court, et il faut donc que vos
vidéos captent l’attention en quelques secondes seulement. Sans quoi, ils passeront à autre
chose
 Tout le monde est capable de réaliser une vidéo à moindre coût, mais créer une vidéo
de bonne qualité, avec du contenu efficace et intéressant demande des compétences, du temps
et de l’argent
La marche à suivre
La vidéo devrait vraiment faire partie de votre stratégie de contenu (voir le premier
point, ici aussi). Soyez précis à propos de ce que vous essayez de faire (inspirer, éduquer,
divertir), et assurez-vous de rester concentré sur cet objectif tout au long du processus. Inutile
d’en faire trop cependant — nombreux sont ceux qui réalisent de très belles vidéos avec un
iPhone. Mais soignez tout de même l’éclairage et les prises de son. Cela transformera votre
vidéo du tout au tout !
10. Marketing audio
La radio a bien changé depuis l’âge d’or des émissions radiophoniques des années 20,
30 et 40. Bien que la radio ait été remplacée par la télévision, il y a beaucoup de gens qui
écoutent toujours la radio régulièrement. Et c’est d’autant plus vrai aujourd’hui avec l’arrivée
des radios internet. Les canaux comme Spotify offrent encore la possibilité de diffuser des
publicités traditionnelles, mais ce qu’on appelle le marketing audio s’étend à bien plus que
ça ! On pensera notamment aux podcasts et aux assistants personnels comme Alexa
d’Amazon ainsi qu’à Google Home.
Les podcasts peuvent être un excellent moyen de faire la promotion de votre marque
auprès de votre audience cible.
Les avantages
 Les formats audio, qu’il s’agisse de radio traditionnelle ou de podcasts, sont un très
bon moyen d’atteindre un public pressé et très occupé, aux moments où il sont disposés à faire
attention à ce que vous dites
 Le contenu audio peut être plus facile et moins cher à produire que du contenu vidéo
(et vous serez peut-être même en mesure de réutiliser d’autres types de contenu, en prenant la
bande-son d’une vidéo, par exemple)
Les inconvénients
 Votre public sera souvent en train de faire plusieurs choses à la fois lorsqu’il accédera
à votre contenu audio. Il peut donc être difficile de les pousser à faire telle ou telle action (il
n’y a pas de bouton facilement accessible qui apparaît sous leurs yeux !)
 Faire des campagnes de marketing sur les assistants personnels relève encore du
domaine de l’expérimental, et il est difficile de s’atteler à la tâche sans aucun retour sur
investissement immédiat
La marche à suivre
Il y a tellement de choses possibles en marketing audio que la première chose à faire est
de décider justement de ce que vous allez faire : créer une publicité radiophonique, lancer un
nouveau podcast, expérimenter avec les assistants personnels… Pensez à votre public et aux
endroits où il passe son temps. Quel est le meilleur canal à utiliser pour l’atteindre ? Quel
contenu existant avez-vous que vous pourriez réutiliser ? Faites la liste des podcasts pertinents
disponibles et contactez-les pour éventuellement vous faire inviter.
Et voilà ! Nous avons fait le tour des 10 meilleurs types de marketing digital auxquels
vous devriez penser pour votre entreprise. N’essayez pas d’être sur tous les fronts : vous vous
fatiguerez outre mesure et finirez par ne faire que les choses à moitié. Réfléchissez à vos
objectifs, à l’identité et aux habitudes de votre audience, et basez vos choix sur ces données.

Vous aimerez peut-être aussi