Vous êtes sur la page 1sur 6

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple – Un But – Une Foi

***************
REGON DE DAKAR
***************

PASPED – Programme de contraste à la migration illégale à travers


l’appui au Secteur Privé et à la création d’emplois au Sénégal

[BATI-MILLENIUM TECHNOLOGIE]

Rapport mensuel, sur le stage effectué dans la période d’Avril


Dans la Société : BATI-MILLENIUM TECHNOLOGIE

Nom et prénom du stagiaire : Lahaou Abdallah Kéita


Contact : 773386169 Email : abdallah1keita@gmail.com
Nom et Prénom du superviseur : Seyni Cissé
Tél. : 775331293 Email : ssaccomex@yahoo.fr/seyniconsultant@gmail.com

Mois : Juillet

1
Sommaire
Liste des sigles et abréviations……………………………………………..……………………………………….2

INTRODUCTION……………………………………………...……………………………………………………………3

I. Déroulement du stage…..………………….………..……………………………………………….4
1. Description de la tâche .…………………………………………………………………………………..4

2. L’apport du stage………………..…...………………………..………………………………………….5

CONCLUSION ………………………….….……………………………..……………………….………………….……6

Liste des sigles et abréviations


B.T.P (BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS)
PSE (PLAN SENEGAL EMERGENT)
BMT (BATI-MILLENIUM TECHNOLOGIE)
DRP (Demande de Renseignements et de Prix)
A.P.S (L’étude d’avant-projet sommaire)
A.P.D (L’étude d’avant-projet définitive)

2
INTRODUCTION

Le génie civil constitue l’un des secteurs professionnels qui engendre beaucoup d’activité
dans l’environnement humain. En pleine expansion au Sénégal, les bâtiments et les travaux
publics (BTP) constituent l’une des priorités de l’état sénégalais avec les grands chantiers
du plan Sénégal émergent (PSE). C’est dans ce cadre que le Programme de contraste à la
migration illégale à travers l’appui au Secteur Privé et à la création d’emplois au Sénégal en
partenariat avec l’Agence Régionale de Developpement à lance des stages d’insertion des
jeunes au niveau des entreprises afin de lutter contre immigration clandestine.
Ainsi, pour un ingénieur une insertion dans le milieu professionnel, permettra à celui-ci
d’appliquer ces compétences acquises en formation et de vivre la réalité de l’entreprise ou
la direction qui intervient dans son domaine ou même mieux de connaitre certaines choses
afin de voir le fonctionnement d’une entreprise. C’est dans ce sens que nous avons
effectué un stage de mise à niveau dans l’entreprise BATI-MILLENIUM TECHNOLOGIE

Au cours de notre stage, nous avons eu l’opportunité de travailler quelques mois pour le
service études de prix après cinq mois et demi sur un chantier. L’articulation de ce rapport
va se dérouler en deux parties, nous vous parlerons tout d’abord du déroulement du stage
pour le mois, et l’apport de celui-ci.

3
I. Déroulement du stage
Chaque jour le chantier est ouvert de 7h00 à 18h00, les travaux débutent à 8h00 et
s’arrêtent à 17h00 avec une pause d’une heure prévue entre 13h00 à 14h00. Ces heures
sont valables du lundi au vendredi et les samedis c’est de 09h00 à 12h00.

1. Description de la tâche

Dans un monde en perpétuelle recherche d'évolutions technologiques et  de spécialisations,


les entreprises de construction sont amenées à  repousser sans cesse leurs qualifications
dans tous les domaines. 
Ainsi au cours de ce mois nous avons procédé au d’un immeuble R+3 à usage d’habitation
sise à Mbao. 
Ce travail consiste à déterminer les éléments de structures de ce  bâtiment, les dimensions
de ces éléments conformément avec la sécurité  imposée et les règlements en vigueur, les
caractéristiques du béton à  utiliser, les aciers à employer et surtout comment allier ces deux
éléments. Ensuite, elle devra entre autres durer dans le temps et résister  éventuelles
intempéries (vent, poussée des terres, …). 
Le projet étant constitué de plusieurs éléments que l’on  peut étudié séparément (voir les
chapitres après). Il consistera dans un premier  temps à dimensionner les structures en
béton armé, poteaux, poutres et dalle …,  puis dessiner les plans de coffrage et le
ferraillage. Pour appréhender la globalité  d’un tel projet, il est nécessaire d’en détailler ses
parties. Le schéma du projet est  donné le paragraphe du plan de coffrage. 

4
2. L’apport du stage

 Le règlement Béton armé aux états Limites B.A.E.L :  

On appelle état limite, un état particulier au-delà duquel l’ouvrage ou un de ses  éléments ne
satisfait plus aux conditions pour lesquelles il a été construit. C’est un état qui satisfait
strictement aux conditions (stabilité, la résistance, Déformations non nuisibles) sous l’effet
des actions (force, moments, couples) On  distingue
Les états limites ultimes (E .L.U) : Ils correspondent à la valeur maximale de la  capacité
portante, dont le dépassement équivaut à la ruine de la structure. 

⮚ Limite de l’équilibre statique : (pas de renversement, pas de


glissement). 
⮚ Limite de la résistance de chacun des matériaux : (pas de rupture  de
section critique de la structure). 
⮚ Limite de la stabilité de forme : (pas de flambements). 

Les états limites de service (E.L.S) : Ils concernent les conditions de bon
fonctionnement, d’utilisation et de durabilité des ouvrages. 
⮚ Limite de compression du béton : (contrainte de compression  bornée par le
règlement B.A.E.L). 
⮚ Limite de déformation : (limitation des flèches). 
⮚ Limite d’ouverture des fissures : (pour éviter la corrosion trop rapide des
aciers). 
 Béton armé : 

Le B.A est un élément mélangé par plusieurs matériaux. Il est constitué par la  réunion de
deux matériaux que nous supposons simple, c’est le béton et l’acier,  disposés d’une façon à
utiliser d’une manière économique la résistance de chacun  d’eux. On appelle aussi béton
armé le matériau obtenu en ajoutant au béton des  barres en acier. (Ces barres en acier
sont généralement appelées armatures).  Dans l’association béton + acier, le béton résiste
aux efforts de résiste aux efforts de  traction et éventuellement aux efforts de compression si
le béton ne suffit pas pour  prendre tous les efforts de compression qui existent.  

3. Les plans de coffrages : 


Ce sont des plans qui précisent les formes et les dimensions des différents éléments
constituants l’ouvrage à réaliser en béton armé (dalles, poutres, poutres, poteaux…).  Ils
sont dessinés (par des bureaux d’études techniques spécialisées) à partir des plans
d’architectes qui définissent le grand composant du projet, Ils représentant les  planchers
limités par des poutres.  

Pour ce mois nous avons une expérience en conception de plans structuraux. Après
quelques mois passé sur le chantier, nous sommes retournés au siège de l’entreprise
pour apprendre la conception et le dimensionnement des structures en béton armé et en
charpente métallique, les normes et les règlementations utilisés dans la construction.

5
CONCLUSION
Ce que nous gardons en premier c’est la merveille qu’est ce métier de bâtisseurs qui
participent directement à la construction de son pays. Ensuite nous avons souligné le
contraste qui existe entre l’enseignement reçue et les réalités au sein d’une entreprise, Mais
il y’a lieu de faire savoir que ce passage en entreprise fut pour nous une expérience
enrichissante dans la mesure où elle nous a permis d’assister et de participer à la réalisation
de nombreux travaux.
Sur cela nous disons que l’organisation est la clé qui ouvre les portes de l’excellence et de la
perfection, ce qui est valable même au sein d’une famille, à fortiori dans les chantiers de
grand projet. Alors quand le suivi ne joue pas son rôle à qui reviendra la responsabilité des
pertes que nous subirons à l’avenir.
Enfin je tiens à remercier l’équipe des études pour son bon accueil et son aide au cours de
ces mois.

Vous aimerez peut-être aussi