Vous êtes sur la page 1sur 28

10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.

html

RESOLUTION
    
 

DE PROBLEMES
DE LOGIQUE
COMBINATOIRE

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 1/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 2/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

Sommaire
 
I.      Définition
II.          Modélisation d’un système
combinatoire
III.        Méthode de résolution de problèmes
IV.       Table de vérité
V.         Équations logiques
VI.       Logigramme en utilisant des portes
logiques universelles
 
 

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 3/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 4/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

 
I.     
Définition
La logique combinatoire est une
théorie de la logique binaire destinée à la résolution des problèmes. Elle est gérée
par des
théorèmes, des règles et des méthodes. Dans cette logique :
-      
une variable de sortie dépend
uniquement des variables d’entrée ;
-      
une variable est soit vraie
(=1) soit fausse (=0) ;
-      
une fonction combinatoire est
définie par une variable de sortie et une ou plusieurs variables
d’entrée ;
-      
un système combinatoire est
définie par une ou plusieurs fonctions combinatoires.
La logique combinatoire est
utilisée pour la description et la conception en logique câblée ou programmée
des circuits de
commande des systèmes techniques.
 
 
 
 
 
 

***************************************************************************************************

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 5/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 6/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

 
II.   
Modélisation d’un système combinatoire
Un système combinatoire est représenté
par la modélisation figurée ci-dessous :

Fig.
1
 

***************************************************************************************************

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 7/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 8/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 9/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 10/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

III.  
Méthode de résolution d’un problème de la logique
combinatoire
La résolution d’un
problème de logique combinatoire consiste à répondre aux exigences d’un cahier
des charges fonctionnel
en respectant les étapes expliquées dans la figure 2.

Fig. 2

***************************************************************************************************

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 11/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 12/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

IV. 
Table de vérité
IV.1.  Définition
On appelle table de vérité, un tableau qui indique les valeurs
binaires attribuées aux variables de sortie en fonction de toutes
les
combinaisons binaires possibles des variables d’entrée.
IV.2.  Exemples
IV.2.1. Exemple n°1
Une seule variable d’entrée (figure
3) :
ü  nombre de lignes 3 = 2 lignes (e=0 ; e=1) + 1 ligne
d’identification des variables d’entrée et de sortie ;
ü  nombre de colonnes = nombre de variables.

Fig.
3

IV.2.2. Exemple n°2


Deux variables d’entrée (figure 4) :
ü  nombre de lignes = 5 = 22 combinaisons binaires des
variables d’entrée + 1 ligne d’identification des variables d’entrée et
de
sortie ;
ü  nombre de colonnes = nombre de variables d’entrée et de sortie.
 

Fig. 4

IV.2.3. Généralisation
Une table de vérité est composée
d’un nombre (L) de lignes et d’un nombre (C) de colonnes avec : 
-      
L = (2n + 1) lignes
avec n = nombre de variables d’entrée et 1 ligne pour l’identification des
variables ;
-      
C = nombre de variables
d’entrée et de sortie.
 
 
 

***************************************************************************************************

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 13/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 14/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 15/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 16/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

 
V.   
Équations logiques
V.1.    Définition
 Une équation logique est une
expression d’une variable de sortie en fonction des variables d’entrée.
V.1.1.  Formes canoniques
Une équation logique d’une variable
de sortie, obtenue à partir d’une table de vérité, se prête à être exprimée
sous deux formes
connues (figure 5) :
-      
La première forme canonique
est une somme de produits ;
-      
La deuxième forme canonique
est un produit de sommes.
V.1.2.  Minterme et maxterme
On appelle minterme le produit
des variables d’entrée attribuant à la sortie la valeur binaire 1.
On appelle maxterme le produit
de variables d’entrée attribuant à la variable de sortie la valeur binaire 0.

Fig. 5

 
 
 
 
 
V.2.   Simplification algébrique
La simplification algébrique des
fonctions logiques est une méthode basée sur les propriétés logiques, des
règles et des
théorèmes de la logique combinatoire (figure 6).

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 17/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

Fig. 6

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 18/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 19/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

 
V.3.   Simplification graphique par « tableau de Karnaugh »
V.3.1.  Tableau de Karnaugh

 
Fig. 7

 
Inventé par
Maurice Karnaugh en 1953 (figure 7), le tableau de Karnaugh est composé d’un
nombre (k) de colonnes et
d’un nombre (j) de lignes qui se croisent pour former
2n cases avec :
-      
k : le nombre de colonnes du tableau ;
-      
j : le nombre de lignes du tableau ;
-      
n = nombre de variables
d’entrée ;
-      
2n = j . k =
Nombre de cases ;
              = Nombre de colonnes x nombre de lignes.
Le tableau de Karnaugh
utilise le code de Gray, également appelé code
binaire réfléchi. Ce code permet d’identifier les lignes
et les colonnes. Le
tableau est tracé sous plusieurs formes selon le nombre de variables
d’entrée. Chaque case du tableau de
Karnaugh est identifiée par une
combinaison binaire des variables d’entrée.
V.3.2.  Exemple n°1
La figure 8 montre
deux formes d’un tableau de Karnaugh à 3 variables d’entrée :
@ La
première forme (k=4 et j=2) ;
@ La
deuxième forme (k=2 et j=4).
 

Fig. 8

Dans la
première forme :
-    
La ligne 1 est identifiée par la variable
d’entrée a = 0,  ) ;
-    
La ligne 2 est identifiée par la variable
d’entrée a = 1,  ;
-      
La colonne 1 est identifiée par les deux
variables d’entrée (bc = 00) correspondante à ) ;

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 20/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

-      
Le croisement de la ligne 1 et la colonne 1
engendre la case 1 identifiée par abc = 000 correspondante à :  .
Dans chaque
case on indique la valeur binaire attribuée à la variable de sortie étudiée.
V.3.3.  Exemple n°2
Un tableau de Karnaugh
à 4 variables d’entrée est généralement obtenu par le croisement de 4
lignes (j = 4) à 4 colonnes
(k=4) formant 16 cases.
 

Fig. 9

 
V.3.4.  Axes de symétrie
Un axe de symétrie sépare à moitiés égales un tableau ou une
partie de tableau. La figure 9 montre :
-      
Deux axes principaux de symétrie séparant
le tableau en deux moitiés égales en lignes et en colonnes ;
-      
Deux axes secondaires de symétrie séparant
chaque moitié du tableau en deux parties égales.
 
 
 
V.3.5.   Adjacence
Deux cases sont dites adjacentes lorsqu’elles sont voisines et
symétriques. L’adjacence est identifiée par un seul changement
d’état logique d’une
seule valeur binaire des variables d’entrée. Dans le tableau (figure 9) les
cases adjacentes sont :
-      
case 1 et case 2 ;
-      
case 1 et case 4 ;
-      
case 1 et case 5 ;
-      
etc.
 
 
V.3.6.  Utilisation d’un tableau de Karnaugh
La figure 10 montre un exemple
d’utilisation d’un tableau de Karnaugh de 8 cases obtenu en croisant 2 lignes à
4 colonnes. Ce
tableau est établi pour la simplification d’une variable de
sortie S commandée par trois variables d’entrée (a, b et c). Le
fonctionnement
de S est décrit par la table de vérité.
Pour remplir le tableau de Karnaugh on
indique dans chaque case la valeur binaire de la sortie S correspondante à la
même
combinaison binaire de la table de vérité :  
-      
Dans la table de vérité, on a
S=1 lorsque abc=000 correspondant à la première case du tableau de Karnaugh où
on
indique 1 ;
-      
Dans la table de vérité, on a S=1
lorsque abc=001 correspondant à la case n°2 du tableau de Karnaugh où on
indique 1 ;
-      
etc.

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 21/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

Fig. 10

V.3.7.  Groupement des cases


Sur le tableau :
-      
Si on groupe uniquement les cases adjacentes 1
et 2(figure 11) on obtient :

 +  

Fig. 11

Ce résultat
est obtenu directement sans calcul algébrique en gardant uniquement les
variables qui conservent leur état
logique (soit 0, soit 1). On remarque que
seule la variable (c) a changé d’état.
-      
Si on groupe uniquement les cases adjacentes 5
et 6 (figure 12) on obtient :

 +  

Fig. 12

Ce résultat est obtenu directement sans calcul algébrique en


gardant uniquement les variables qui conservent leur état
logique. On remarque
que seule la variable (c) a changé d’état.
 
 
-      
Ces deux groupements peuvent être associés
puisqu’ils sont symétriques par rapport à l’axe horizontal de symétrie
(figure
13).

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 22/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

Fig. 13

Le groupement
des cases 5, 6 adjacentes et symétriques aux cases 7 et 8 donne (a) car, cette
variable est la seule qui
conserve son état.
Dans la
ligne n°2, (figure 14) toutes les cases sont rassemblées dans un même groupement
car les cases 5 et 6 sont
adjacentes et symétriques par rapport aux deux cases
7 et 8. Ce groupement donne (a) car elle est la seule qui conserve son
état
logique 1.
 

Fig. 14

Equation logique de la variable de sortie S


La figure 15 montre comment est obtenue l’équation logique de la variable
de sortie S. 

Fig. 15

On remarque que les deux groupements sont de 4 cases.


Ceux-ci ont engendré une simplification de l’équation en éliminant 2
variables
dans chaque groupement (figure 15).
V.3.8.  Règle
Un groupement de 2n cases engendre une
simplification de l’équation logique de n variables.
N.B : Dans un tableau de Karnaugh, on choisit le
minimum de groupements ayant un nombre maximal de cases tout en
respectant les
notions d’adjacences et de symétries. Ce nombre doit être égal à 2n cases.
 

***************************************************************************************************

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 23/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 24/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

 
 
 
VI. 
Logigramme à base des portes logiques universelles
VI.1.  Logigramme à base des portes logiques NAND
VI.1.1. Méthode
-      
Démarrer d’une fonction
logique exprimée sous forme de somme de produits ;
-      
Ajouter deux barres à
l’expression de la fonction logique ;
-      
Décomposer la barre
inférieure ;
-      
Régler le problème des
inverseurs en utilisant le théorème d’idempotence (a=a.a) en cas de besoin.
VI.1.2. Exemple 1 (figure16)

Fig. 16

VI.1.3. Exemple 2
En appliquant le théorème d’idempotence
(a = a.a) on obtient une somme de produits de deux termes (figure 17).

Fig. 17

VI.1.4. Exemple 3 
En appliquant le théorème
d’idempotence (a=a.a) et en mettant entre parenthèses (c.d = (c\d)\) comme il
est expliqué dans la
figure 18.

Fig. 18

VI.2.  Logigramme à l’aide des portes logiques universelles NOR


uniquement
VI.2.1. Méthode
-      
Démarrer d’une fonction
logique exprimée sous forme de produit de sommes ;
-      
Ajouter deux barres à
l’expression de la fonction logique ;
-      
Décomposer la barre
inférieure ;
-      
Régler le problème des
inverseurs en utilisant le théorème d’idempotence (a=a+a) en cas de
besoin ;
-      
Utiliser la distributivité de
l’addition sur la multiplication en cas de besoin.
VI.2.2. Exemple 1
(figure19)

Fig. 19

VI.2.3. Exemple 2
En appliquant le théorème
d’idempotence (m = m + m)  on obtient une somme de produit de deux termes
(figure 20).

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 25/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

 
Fig. 20

 
 
VI.2.4. Exemple 3
Utilisation de la règle de la
distributivité logique sur la multiplication logique (figure 21).

Fig. 21

***************************************************************************************************

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 26/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 27/28
10/09/2022 23:55 https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html

https://tech3elec.education.tn/SystemeCombinatoire.html 28/28

Vous aimerez peut-être aussi