Vous êtes sur la page 1sur 125

VOYANTS

Les yeux du royaume

Par
Jeremy Lopez
VOYANTS: Les yeux du royaume
Par le Dr Jeremy LopezCopyright ©
2020
Ce livre est autorisé uniquement pour votre plaisir personnel. Ce livre ne peut pas être
revendu ou donné à d'autres personnes. Si vous souhaitez partager ce livre avec une autre
personne, veuillez acheter un exemplaire supplémentaire pour chaque destinataire. Si
vous lisez ce livre et que vous ne l'avez pas acheté ou qu'il n'a pas été acheté uniquement
pour votre usage, veuillez le retourner chez votre libraire préféré etacheter votre propre
exemplaire.
Tous les droits sont réservés. Ce livre est protégé par les lois sur les droits d'auteur des
États-Unis d'Amérique. Ce livre ne peut être copié ou réimprimé à des fins commerciales
ou lucratives. L'utilisation de courtes citations ou la copie occasionnelle de pages pour
l'étude personnelle ou en groupe est autorisée et encouragée. Publié par Identity
Network
PO Box 38213
Birmingham, AL 35238
www.IdentityNetwork.net
APPROBATIONS

" Vous êtes mis sur cette terre avec un potentiel incroyable et une destinée divine.

Cet homme puissant et pratique vous montre comment exploiter un pouvoir que
vous ne saviez même pas que vous aviez. - Brian Tracy - Auteur, Le pouvoir de la
confiance en soi

" Je me suis retrouvé à savourer les concepts de la loi de l'attraction fusionnant

avecla loi de la créativité jusqu'à ce que lentement les belles vérités s'infiltrent plus
profondément dans mon âme assoiffée. Je suis appelé à être un créateur! Mon ami, le
Dr Jeremy Lopez, a un moyen de nous rappeler notre éternel «Je-Suis» tout en mettant
les outils entre nos mains pour libérer notre potentiel créatif sans fin avec l'esprit
Divin. En tant que compositeur musical, je suis ravi d'explorer, avec une plus
grande compréhension, le domaine infini des possibilités en plaçant les doigts sur
mon piano et en murmurant: «Qu'il y en ait!» » - Dony McGuire, artiste et compositeur
musical lauréat d'un Grammy Award

" Jeremy plonge profondément dans le pouvoir de la conscience et nous montre

que nous pouvons créer un monde où le champion en nous peut briller et comment
nous pouvons manifester nos désirs de vivre une vie d'épanouissement. À lire
absolument!" - Greg S. Reid - Conférencier principal le mieux noté de Forbes and Inc.

" J'ai eu le privilège de connaître Jeremy Lopez pendant de nombreuses années,

ainsi que de partager la plateforme avec lui lors de nombreuses conférences. Pendant
tout ce temps, je l'ai trouvé comme un homme intègre, engagé, sage et l'une des
personnes les plus en réseau que j'ai rencontrées. Jeremy est un entrepreneur et un
leader de leaders. Il a des connaissances incroyables sur les compétences en leadership
et les valeurs. Il a la passion de déclencher ce potentiel latent au sein des individus et

des organisations et de fournir un développement et un encadrement continus pour

apporter un avantage concurrentiel et le succès. Je le recommanderais vivement en

tant que conférencier, coach, mentor et consultant. - Chris Gaborit - Leader de


l'apprentissage, formateur
CONTENU

Remerciements

Préface

Introduction

Chapitre 1 : Des rois et des royaumes

Chapitre 2 : Prophètes et voyants

Chapitre 3 : La nouvelle prophétie

Chapitre 4 : "Visionnaires

Chapitre 5 : Le royaume des sens

Chapitre 6 : Perception et définition

Chapitre 7 : Rêves et visions

Chapitre 8 : La loi de la vision

Chapitre 9 : Le timing du voyant

Chapitre 10 :La vue naturelle

Chapitre11 :L'art
REMERCIEMENTS

Ce livre est dédié à tous ceux à travers le monde qui, comme moi, ont soif d'entendre
la voix de l'Esprit avec plus de clarté, plus d'exactitude et de précision.Que vos oreilles
soient ouvertes au monde de l'Esprit et, alors que vous vous embarquez dans votre propre
voyage dans les dimensions du Ciel, puissiez-vous ne jamais cesser d'avoir faim.
PRÉFACE

Pour ceux qui ont faim et soif des choses de l'Esprit, il y a toujours eu la promesse
d'accomplissement et de satisfaction. Si vous avez faim et soif et si vous poursuivez avec
passion, soyez assuré que vous trouverez toujours votre âme satisfaite. Jamais auparavant
dans l'histoire de l'humanité il n'y a eu une faim pour les choses de l'Esprit comme
aujourd'hui. Hommes et femmes, jeunes et âgés se trouvent maintenant au bord de ce
que je crois vraiment être le plus grand réveil jamais offert à l'homme et jour après jour,
les chercheurs, tout comme vous, commencent à ressentir une attirance intérieure vers le
royaumes invisibles. En tant qu'étudiant des choses de l'Esprit et moi-même chercheur
prophétique, je ressens cette pulsion intérieure encore plus que jamais, alors que les
hommes et les femmes m'expriment leur désir de mieux comprendre la voix de l'Esprit.
Même maintenant, un grand et transcendant appel de clairon se fait entendre à
travers la terre, faisant signe, appelant à tous ceux qui voudraient mais, comme les anciens
écrivains de jadis l'ont exprimé, «Ayez une oreille pour entendre.» Ce n'est vraiment pas
un secret que depuis le tout début de tout cela, l'Esprit a parlé - criant pour tenter de capter
l'attention de toute la race humaine. Tant qu'il y a eu souffle, il y a eu le don de prophétie.
Et aussi longtemps que l'humanité a cherché à mieux comprendre les royaumes surnaturels
du monde spirituel, il y a toujours eu des promesses prophétiques. Vous vous retrouvez
maintenant à lire ces mots parce que, comme moi, vous vous retrouvez consumé de
l'intérieur par le désir ardent de mieuxcomprendre la voix de l'Esprit. Indépendamment de
la religion, de la foi ou de la croyance, personne n'est exempt de la capacité d'entendre et
de mieux comprendre ce domaine.

Pourtant, à travers les âges, la voix prophétique a non seulement existé, alors que les

empires se sont levés et sont tombés, mais la prophétie a également conduit à bien des

égards à ces ascensions et ces chutes. Alors que je commençais à m'interroger sur le rôle

que le don du voyant a toujours joué tout au long de l'histoire humaine, en réfléchissant à

l'étendue du don prophétique, je ne pouvais pas m'empêcher de me demander: «Faites

tout voir? »La voix prophétique est-elle reléguée uniquement à ceux de certaines religions

ou croyances, utilisée par seulement quelques privilégiés qui maintiennent un dogme

spécifique? La prophétie n'existe-t-elle que dans les religions qui l'embrassent? Ou est-ce

que la prophétie est plutôt beaucoup plus universelle - transcendant même les limites de
la religion? La question, je pense, demande à être posée. Et que devons-nous faire du don

prophétique du Voyant aujourd'hui, dans ce monde plus moderne? Le cadeau a-t-il

toujours un rôle et un but?

Des salles et couloirs gardés d'anciens royaumes du passé aux rituels clandestins de
diverses religions du monde en passant par les chaires d'églises modernes de différentes

confessions, le don du «voyant» est considéré comme l'un des dons spirituels les plus

mystérieux et les plus largement incompris en existence. Même maintenant, en fait, le

sujet est largement considéré par la plupart comme un sujet tabou

- un sujet dont on parle avec un certain sentiment d'incrédulité. Pour la plupart, les idées
des prophètes et des voyants évoquent des images de celles du passé. L'esprit imagine
des personnages reclus, étranges, cachés ou isolés du grand public. L'histoire a une façon
de façonner ces récits intérieurs, comme l'esprit continue de s'interroger. La prophétie,
pour la plupart, a toujours semblé si très, très mystérieuse.

Pourtant, que se passerait-il si pendant des siècles le don du voyant avait été

considéré de toutes les mauvaises manières? Et s'il était possible de montrer - et de

prouver - que la prophétie fait tout autant partie de la vie quotidienne normale et naturelle

que le souffle même que l'on respire? Et s'il pouvait être montré, même, que vous et moi

mettons en œuvre le don du voyant dans nos propres vies, même si nous ne le réalisons

pas ou n'en sommes pas pleinement conscients? C'est-à-dire, simplement, que se

passerait-il si nous tout prophétiser à travers nos visions? Et si nous sommes tout

"voyant?" Qu'est-ce que cela dirait sur la nature du Créateur? De plus, que dirait-il de la

nature del'homme?

À vous, mon compagnon chercheur, je vous offre ce que je crois vraiment être un
travail rare et indispensable - un outil pour aider au processus d'éveil aux royaumes
spirituels. La vision prophétique, comme vous le verrez, a toujours été aussi naturelle que
spirituelle et tout aussi historique et académique que théologique. Jamais l'homme n'a
jamais prophétisé et possédé la vue divine.
Jamais la voix de l'Esprit n'a été réduite au silence. Tout comme le Créateur aparlé, le
Créateur parle, toujours - même à travers des visions.
INTRODUCTION

Le don prophétique a été l'une des nombreuses forces motrices de ma vie et l'unde
mes nombreux grands amours depuis aussi longtemps que je me souvienne. Celam'a
changé - et cela continue. Pas un jour ne passe sans que je ne trouve, d'une manière ou
d'une autre, mon esprit figé sur les choses de l'Esprit. J'ai faim du royaume des cieux. Et je
ne peux pas m'empêcher de croire que vous vous retrouvez maintenant à lire ces mots
parce que vous aussi, vous avez aussi faim du surnaturel.

Tout au long de mes années dans le ministère public et prophétique, j'ai été tellement
honoré et très humble d'avoir partagé des étapes avec plusieurs des voix prophétiques les
plus remarquables qui aient jamais parcouru la terre. J'ai eu le privilège de considérer bon
nombre de ces grandes voix comme des mentors pour moi. Je considère même certains
d'entre eux comme de très chers amis personnels. D'autres d'entre eux, j'ai encadré.
Certains ont même dit que mon travail dans le domaine prophétique a été pionnier en ce
que la révélation partagée semble si différente et si extra-terrestre. À cela, je ne peux
que répondre avec le vieil adage quidit que lorsque vous faites ce que vous aimez, vous ne
travaillez jamais vraiment un jour de votre vie. J'aime ce que je fais. La prophétie, vous
voyez, n'est pas quelque chose que je travaille à partager avec le monde; la prophétie, tout
simplement, fait naturellement partie de qui je suis.

Peut-être que cette analogie décrit non seulement ma vie et mon propre travail, mais

aussi, dans une certaine mesure, commence le processus de description du don de

prophétie lui-même. Nous faisons ce que nous sommes amenés à faire dans la vie. Nous

faisons ce qui nous inspire.

Tant qu'il y a eu inspiration, il y a eu le don du voyant. Aussi longtemps


que l'humanité a aspiré à construire et à créer et à manifester des rêves et desvisions, la
prophétie a existé. La prophétie, vous voyez, n'a jamais
réservé uniquement à ceux qui occupent la fonction de prophète. En fait, comme vous le

verrez, cela n'a jamais vraiment été réservé. C'est beaucoup plus universel, beaucoup plus

naturel et inné que la plupart n'ont jamais osé imaginer beaucoup plus naturel que la

plupart des religions ne l'ont prétendu, en fait. Il n'y a pas une personne qui parcourt la

terre aujourd'hui qui n'ait, à un moment ou à un autre, prophétisé, en ce sens qu'il n'ya

jamais eu une personne vivante qui n'ait en quelque sorte ressenti la force intérieure de

l'inspiration.

Vous prophétisez toujours au monde qui vous entoure, que vous le


sachiez ou non - que vous le croyiez ou non. Vous faites toujours des décretset des
commandements au monde autour de vous, tout comme les anciens prophètes
d'autrefois lorsqu'ils se tenaient devant les anciens rois et les nombreux dirigeants des
nations du passé. Des énoncés mystérieux et souvent cryptiques de l'Oracle de Delphes
aux quatrains de Nostradamus, d'Ézéchiel à Jésus de Nazareth, et de vous à moi, tant
qu'il y a eu la grande force de l'inspiration, il y a eu le don du voyant. L'homme a toujours
créé quelque chose. L'homme a toujours parlé aux royaumes.

En vérité, vous parlez à un royaume même maintenant en lisant ces mots. Vous parliez

àun royaume même dans vos rêves la nuit dernière et, en vous réveillant pour commencer

le nouveau jour, avec chaque désir, chaque impulsion et chaque intention, vous avez

commencé à construire le monde autour de vous, d'une manière ou d'une autre. Dans une

certaine mesure, la prophétie, comme vous le verrez, est tout aussi naturelle que la

capacité de voir et d'imaginer. Les voyants ont toujours existé. La voix de la prophétie n'a

jamais été réduite au silence - et elle ne le sera jamais.

Pourtant, que devons-nous faire des nombreux écrits anciens qui suggèrent la fin de

laprophétie? La prophétie cessera-t-elle vraiment? Cela finira-t-il jamais? Ou avons-nous,

au contraire, été trop longtemps conditionnés, endoctrinés pour voir le sujet de la

prophétie comme quelque chose de beaucoup plus mystérieux qu'il ne l'est vraiment? Et

quel rôle la religion a-t-elle joué dans l'élaboration de ce terme impropre? Serait-ce pour
des siècles, on nous a appris à voir la prophétie d'une manière très malsaine, trèscontre
nature?
La prophétie, bien que surnaturelle, a toujours été tout aussi naturelle et, par
conséquent, est toujours venue à l'humanité tout naturellement. Clifford N. LazarusPh.D.,
auteur de Réfléchi bien, écrit dans son article de mars 2018 pour Psychcology Today,
Comment arrêter les prophéties d'échec

auto-réalisatrices, «Mike redoutait un rapport de ventes imminent qu'il devait

présenter au département. Bien que le rapport soit rayonnant de profit et

d'efficacité, Mike était convaincu qu'il ne pouvait pas «intervenir» et se

ridiculiserait en le livrant. Il était tellement nerveux le jour de sa présentation qu'il

a prétendu se sentir mal et est rentré du travail. «Cela leprouve! il se dit: «Je suis

vraiment un perdant».

Une «prophétie auto-réalisatrice», c'est quand on prédit un résultat et ensuite

agit par inadvertance d'une manière qui entraîne le résultat même prédit.

Habituellement, le terme désigne la création d'événements négatifs ou malheureux,

tels que l'échec ou la déception, ou des réactions émotionnelles désagréables, telles

que l'anxiété, la colère ou la dépression.

Et, parce que bon nombre de ces résultats indésirables ont tendance à s'appuyer sur

eux-mêmes et à prendre de l'ampleur, ils deviennent souvent des cycles - ce que la

plupart d'entre nous considèrent comme des «cercles vicieux».

Bien sûr, toutes les prophéties auto-réalisatrices ne sont pas négatives ou

indésirables parce que certaines produisent des «cercles vertueux» dans lesquels les

prédictions positives conduisent à agir de manière à atteindre les résultats souhaités.

Néanmoins, cet article se concentre sur les prophéties auto-réalisatrices qui

aboutissent à des cycles indésirables ou autodestructeurs.

Dans la plupart des cas, ces cycles négatifs commencent par des croyances, des
idées ou des attentes négatives et irrationnelles profondément enracinées à propos

de soi-même, des autres ou du monde. Ces croyances négatives fermement ancrées

sont généralement le produit d’éducation et expériences antérieures et sont souvent

implantés par des personnes et des événements importants.

Par exemple, si quelqu'un grandit en apprenant de ses parents qu'il ou elle est ``

stupide '', `` incapable '', `` mauvais '' ou `` indigne '', après un certain temps,

l'endoctrinement négatif s'installera probablement et la personne malheureuse

commencera à croire à ces notions peu complémentaires et fondamentalement

inexactes.

Une fois en place, ces croyances négatives fondamentales commencent à donner

lieu à une variété de pensées et d'attentes tout aussi peu charitables et irrationnelles

qui prennent la forme d'auto-discours négatifs et d'images mentales désagréables. En

bref, si vous pensez que vous êtes mauvais, vous allez probablement penser et

imaginer de mauvaises choses sur vous-même.

Ces pensées et images négatives, à leur tour, créent une foule d'états

émotionnels négatifs tels que la colère, la dépression, l'anxiété, la culpabilité et la

honte.

Naturellement, si vous vous enlisez dans de mauvais sentiments, il est difficile de bien

faire les choses ou d'adopter un comportement adaptatif. Et par conséquent, vos

actions peuvent inclure le retrait social, l'évitement, la malhonnêteté, l'agression et

même l'abus de drogues et d'alcool.

Le cycle continue: si vous vous comportez de manière négative, des résultats

indésirables réels sont susceptibles de se produire. De mauvaises performances, des

problèmes interpersonnels et même un échec, un divorce et une dépendance aux


drogues peuvent en résulter. Et l'occurrence de ces résultats négatifs réels sert à faire

tourner le cycle entier en renforçant les croyances négatives fondamentales qui l'ont

commencé en premier lieu! "


Il continue, «Alors, que peut-on faire pour briser le cycle de ces prophéties

négatives auto-réalisatrices? La solution repose sur une réflexion et une action

correctives. La pensée corrective vise à découvrir les croyances irrationnelles

fondamentales et à remplacer le discours intérieur négatif et le mental

bouleversant,des images avec des pensées, des images et des attentes plus

rationnelles et plus précises. Les actions correctives encouragent les gens à maîtriser

les défis en affrontantles problèmes au lieu de les éviter ou de les nier. Essentiellement,

si vous apprenez des stratégies d'adaptation aujourd'hui, vous serez mieux demain,

peu importe à quel point vous avez été bouleversé hier. »

Comme vous pouvez le voir, non seulement la prophétie est tout à fait naturelle, mais

elle est aussi assez courante. Et alors, pourquoi une telle stigmatisation existe-t-elle en ce

qui concerne le don du voyant? Qu'est-ce qui a amené l'humanité à considérer le don du

voyant comme quelque chose de si mystérieux, si surnaturel qu'il semble si lointain et si

lointain? De plus, plus important encore, qu'est-ce qui nous pousse à nous déconnecter de

notre propre capacité à exploiter notre propre pouvoir prophétique inné? Il est temps de

reconsidérer non seulement le pouvoir du prophétique mais aussi, comme jamais

auparavant, de commencer à redéfinir le sens prophétique de la vision. Vous prophétisez

à vous-même et au monde qui vous entoure à tout moment, et vous ne vous en êtes

même jamais rendu compte.

Alors que nous voyageons ensemble dans le monde apparemment d'un autre monde

et souvent étrange du voyant, il est important de reconnaître ici au tout juste que la

prophétie, bien qu'une partie de nombreuses religions du monde soit, en soi, pas une idée

religieuse. La prophétie, comme vous le verrez, existait bien, bien avant même la plus

ancienne des civilisations et bien avant que les cultures ne donnent naissance aux principes
de la religion organisée. Le cadeau du voyant est aussi vieux que le temps lui-même -

même avant le temps, assez curieusement.

Au fil des ans, j'ai été inspiré pour publier d'innombrables enseignements et études

sur les moyens d'activer le don de voyant, en encourageant les individus et les chercheurs,

tout comme vous, à libérer leur propre potentiel prophétique. Ces enseignements,

heureusement, ont inspiré le public non seulement à entendre la voix du Créateur de

manière beaucoup plus claire et précise, mais ont également inspiré de nombreuses

personnes à affiner la voix intérieure de leur propre inspiration dans tous les domaines de

leur quotidien.des vies. Ils ont lancé une entreprise prospère, sont devenus des auteurs à

part entière et ont, tout simplement, pris le contrôle de leur propre vie pour se manifester

et créer la vie de leurs rêves. Oui; beaucoup de choses peuvent changer lorsque vous

reconnaissez votre propre capacité à «voir» beaucoup plus clairement, et le chemin à

parcourir semble beaucoup moins incertain lorsque vous êtes en mesure de réaliser que

vous avez vraiment votre mot à dire sur les questions de votre propre destin.

Quand j'ai sorti ce qui allait devenir l'un de mes livres les plus vendus Comment
Dieu parle-t-il? J'ai réalisé la faim au sein de l'humanité de mieux entendre et de mieux
comprendre la voix de l'Esprit. Mais surtout, il m'est devenu de plus en plus évident à quel
point le concept de prophétie peut parfois être mal compris -en partie à cause de notions
religieuses erronées. Il y en a qui disent que les prophéties ont cessé. Il y en a d'autres qui
croient de tout cœur au don de la prophétie, mais croient que le don n'existe qu'au sein
de quelques privilégiés.
D'autres, cependant, ont soif de comprendre le don mais ne reconnaissent jamaisvraiment
comment exploiter le pouvoir dans leur propre vie quotidienne.
Souvent, une déconnexion très réelle existe en ce qui concerne le sujet du don devoyant.

Mais lorsque vous supprimez les notions religieuses et commencez à dépouiller les

couches du folklore, le secret enveloppé et les tactiques de marketing intelligentes

souvent utilisées de certains des plus grands prophètes et voyants de l'histoire, ce que

vous trouvez au cœur du don prophétique est quelque chose de tout à fait. universel:

inspiration. Dans ce que je crois être l'un des livres les plus nécessaires à ce jour, je me
sens inspiré pour examiner le don du voyant d'une manière plus approfondie et plus

approfondie que jamais, non seulement en examinant les textes anciens de diverses

religions du monde, mais aussi en regardant le don à travers le prisme de l'histoire, à

travers la science, à travers le monde universitaire et à travers la philosophie. Ce que je

vois de plus en plus confirmé chaque jour grâce à la portée mondiale d'Identity Network,

c'est que les chercheurs du monde entier, plus que le désir de prophétiser davantage

avec précision, avoir le désir de grandir jusqu'à la maturité en ce qui concerne les choses

spirituelles.

Au moment d'écrire ces lignes, aujourd'hui, le monde tel que nous le savions autrefois

semble changer en raison de ce qui est décrit comme une pandémie mondiale de COVID-

19. L'histoire n'oubliera jamais cette fois, car c'est vraiment sans précédent. Ou alors il

semble. Lorsque vous et moi sommes au milieu du changement, en particulier du

changement à l'échelle mondiale, le changement peut sembler si effrayant, n'est-ce pas?

Tout cela peut sembler si incertain - si peu familier. Le chemin à parcourir peut sembler

si incertain. L'esprit cherche toujours les significations les plus profondes et les plus

cachées derrière les choses.

Certains disent maintenant que ce sont les «derniers jours» de la «fin des temps» et,

en vérité, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi. Les rapports quotidiens sur un

nombre croissant de morts et des images sur les nouvelles du soir de morgues temporaires

et improvisées en cours d'installation dans nos plus grandes villes ne font qu'ajouter au

récit que nous n'avons jamais rien vu de tel auparavant. Oui; il peut être facile de craindre,

surtout dans ce qui peut sembler être des temps aussi incertains. Mais la certitude et

l'incertitude sont des concepts relatifs. L'humanité a été au bord du changement de

nombreuses fois auparavant.

Il y a toujours eu des périodes pendant lesquelles la maladie s'est répandue. Les

marchés boursiers se sont effondrés auparavant. Les systèmes bancaires mondiaux sont

tombés. Les empires se sont effondrés. Les nations ont fermé. À chaque fois, il y avait

toujours ceux qui parlaient de «Doomsday».

Il y a seulement vingt ans, le monde était confronté à la peur de «l'an 2000», alors
que nous arrivions non seulement à la fin d'un siècle, mais à un tout nouveau millénaire.

Tu te souviens de ces jours? Je possédais une librairie prospère dans la ville à cette époque,

et nous ne pouvions littéralement pas garder des livres prophétiques sur les étagères - des

livres écrits par des

«experts» en prophétie autoproclamés populaires et des voyants colportant la «Fin des

temps». Tout le monde, semblait-il, avait quelque chose de surprenant et de troublant à

partager pour illustrer comment le tournant imminent de la décennie déclencheraitla


montée de l'Antéchrist et provoquerait la «marque de la bête». Le sujet de l'an 2000 a
suscité de nombreuses ventes de livres à cette époque, et j'imagine que de nombreux
auteurs qui colportaient une telle peur se sont enrichis aux dépens des crédules. À cette
époque, je commençais tout juste mon propre travail dans le mouvement prophétique.
Identity Network serait lancé dans l’année.

Mais alors que nous fêtions le tournant de la décennie et que nous entrions dans un

tout nouveau siècle - un tout nouveau millénaire - ce n'était qu'un autre jour. La vie sur la

planète Terre a continué comme elle le fait toujours. Il n'y avait pas de dragons sortant des

mers ce jour-là - du moins d'après ce que j'ai pu voir. Ceux qui avaient stocké des boîtes

de céréales se sont réveillés au nouveau millénaire pour se rendre compte qu'ils

prendraient le même petit-déjeuner chaque matin pendant des mois. Tant de

«prophéties» étaient fausses. Ironiquement, pas un seul télévangéliste ou auteur

«chrétien» ne s'est excusé. C'était juste un autre jour pour la religion.

Je partage cela pour simplement vous dire, mon compagnon chercheur, qu'il est

temps de grandir dans la maturité en ce qui concerne les choses spirituelles. Il est temps

de mettre de côté les choses enfantines et de grandir vers la maturité dans la foi, une fois

pour toutes.Il est temps de développer une compréhension plus grande et plus complète

du don du voyant - mieux comprendre les «comment» et les «pourquoi» de tout cela.

Pourquoi c'est important? Parce que nous répétons sans cesse les mêmes cycles vicieux

sans jamais vraiment changer quoi que ce soit.

L'étude du don de voyant n'est pas une étude d'événements apocalyptiques,


«Doomsday», comme certains aimeraient le croire. Cela n’a rien à voir avec les catastrophes
naturelles ou les pandémies mondiales qui se sont produites tout au long de l’histoire. Mon
ami, je partage ce livre avec vous parce qu'en ce moment, quevous le réalisiez ou non, on
vous demande de voir les choses différemment. Un appeldivin du clairon se déroule sur
toute la terre et l'Esprit cherche, cherche les âmes des hommes et des femmes, partage
un message d'éveil. Le temps est venu pour se réveiller du sommeil. Le moment est venu
de commencer enfin àgrandir dans la foi.

Oui; grandir signifie être capable de gérer des choses difficiles. Cela signifie aussi

mettre de côté les mythes et les contes de fées auxquels vous avez choisi de vous

accrocher depuis si longtemps. L'éveil demande de la maturité. Cela exige que nous

tuions enfin les dragons une fois pour toutes en réalisant qu'ils avaient toujours été le

produit de notre propre imagination.

Le but de ce que je vous écris n'est pas de vous offrir un aperçu de l'impact du COVID-
19 sur la société, puis d'essayer de vous convaincre que John parlait de cette époque alors
qu'il était exilé sur l'île de Patmos il y a des années. C'est un autre livre à écrire pour un
autre auteur. Avec un peu de chance, quand ils l'écriront, au moins ils seront honnêtes.
Non; ce livre ne parle pas de telles choses. Ce livre est pour vousrappeler que même
maintenant, au milieu de tout cela, vous êtes toujours voyant la vie que vous voulez créer
pour vous-même. Tu l'es toujours. Vous l'avez toujours été. Vous êtes né en «voyant». Et,
en tant que tel, vous avez toujours possédé le pouvoir de prophétiser dans votre propre
vie et dans le monde qui vous entoure, selon vos pensées.
CHAPITRE UN

DES ROIS ET DES ROYAUMES

Il a déjà été dit par beaucoup au sein du mouvement prophétique que nos paroles et

nos visions sont puissantes au-delà de la croyance. Bien que ce soit vrai, la déclaration

n'est pas tout à fait exacte et présente une image inachevée. Les mots et les visions,

eux-mêmes, ne sont pas puissants au-delà de la croyance. Les mots et les visions sont

puissants en ce qu'ils affectent comment et ce que nous croyons. Une grande partie de ce

que vous et moi croyons est le sous-produit de ce que l'on nous a dit de croire. Et cela a

toujours été le cas - même depuis le tout début.

Les idées sont fabriquées, les visions du monde se forment et les théologies sont

façonnées, en partie, par les mots que nous entendons et par ce que nous voyons. Tout au

long de la journée et de la nuit, nous sommes influencés par les mots que nous entendons

et par les vues que nous voyons, et tout cela fait partie de nous dans une certaine mesure.

Quand on dit à un enfant à plusieurs reprises et continuellement: «Vous ne pouvez rien

faire de bien», il n'est pas nécessaire d'être un prophète pour savoir et pour comprendre

que l'enfant deviendra un adulte qui ressentira toujours un sentiment d'insuffisance. Les

mots comptent. Les vues comptent. Les croyances qu'ils aident à former la matière.

Il est impossible de parler du pouvoir du don du voyant sans d'abord parvenir à


une meilleure compréhension du pouvoir résidant dans la parole parlée et dans les sites
eux-mêmes. Oui, les mots ont du pouvoir; cependant, les mots n'auront jamaisle pouvoir
que possèdent les croyances et les visions derrière ces mots. Tous les mots peignent des
images et stimulent l'imagination pour créer des images. Il n'y a pas de séparation entre
l'image intérieure et les mots que nous entendons, car l'esprit continue d'évoquer
l'imagerie intérieure.
Lorsque vous entendez le mot «pomme», vous visualisez immédiatement la couleur

rouge et même imaginez le goût. Lorsque vous entendez le terme «champ», j'imagine que

vous imaginez une herbe verte luxuriante et des images de paysages extérieurs - à tel point

que vous pouvez même ressentir la sensation des brins d'herbe entre vos orteils avec le

soleil qui brille au-dessus de votre tête. Oui; les mots peignent des images, en effet.

Cependant, comme vous pouvez le voir, les mots peignent des images et suscitent des

images intérieures selon les croyances et les pensées que nous pensons.

Les mots et les croyances qu'ils déclenchent sont si intrinsèquement corrélés, si


imbriqués ensemble qu'il est impossible de séparer le mot de l'image intérieure ou de la
croyance intérieure associée au mot, car l'imagination cherche toujours à donner une
définition aux termes que nous entendons. Ces définitions se présententsous la forme
d'images. Dire que les mots et les visions sont le catalyseur de la communication serait une
véritable affirmation; cependant, comme vous pouvez le voir, les mots ne signifient que
autant que les intentions et les pensées qui leur sont associées. Les relations se terminent
à cause des mots et des visions. Des vies sont changées à cause d'eux. Tout un cours de
vie peut être complètement modifié à cause de la croyance liée aux paroles et à la vision
que l'on a.
Quand j'ai écrit Manifestez votre parole prophétique, J'ai partagé en profondeur

les mécanismes à l'œuvre derrière toutes les lectures prophétiques. Quand quelqu'un

reçoitune parole prophétique, l'esprit commence immédiatement à analyser, à traiter et à

penser. Il questionne, "Qu'est-ce que cela signifie?" Souvent, il commence immédiatement

à se demander: «Comment est-ce possible?» Lorsque l'Esprit parle de concepts tels que

l'abondance et la prospérité, pour la personne qui lutte pour joindre les deux bouts, les

«mots» peuvent sembler tout à fait enfantins. Pour la mère célibataireen difficulté, qui se

bat pour offrir une vie meilleure à ses deux jeunes filles, une parole prophétique

d'encouragement concernant sa capacité à lancer sa propre entreprise peutsembler rien

de plus qu'une blague cruelle - au moment où les mots sont prononcés. Ellepourrait dire

en elle-même: «Comment peut


que ce soit? Et pourtant, l'esprit avec ses croyances commence à imaginer. Et là où est
l'imagination, là aussi, c'est toujours la propension à l'inspiration. Soudain, dansl'œil de
son esprit, elle commence à voir.

Et avec cette connaissance, nous sommes obligés de commencer à voir le sujet de la

prophétie - du don du voyant - sous un jour bien différent de ce que la plupart des religions

suggèrent. En vérité, vous et moi avons toujours eu un rôle très réel et très important à

jouer dans la réalisation de nos propres paroles prophétiques, comme je l'ai partagé à

l'intérieur. Manifestez votre parole prophétique. J'ai vu cela se produire d'innombrables

fois au cours de ma propre vie personnelle et de mon ministère. Des mères célibataires

saisissant les mots donnés, devenant inspirées pour reprendre le contrôle de leur propre

vie et de leur destin. Ceux qui sont au bord de la faillite reprennent leur vie et commencent

à prendre des décisions financières plus judicieuses et plus sages - les mariages au bord

du divorce ont soudainement changé au lieu d'une intimité plus durable. Oui; les mots ne

sont aussi puissants que l'imagination que nous détenons et l'inspiration que nous

ressentons. La vie est le résultat de ce que nous pouvons voir. Ce que vous croyez se

manifestera, et cela a toujours été le cas - même si vous ne considérez pas vos actions

comme très «prophétiques».

Vous avez toujours été une prophétie auto-réalisatrice, en quelque sorte - toujours,

toujours vivre et façonner le cours de votre propre vie en fonction de ce que vous pensez,

de ce que vous imaginez et en faisant les choses qui vous inspirent le plus. Les paroles

prophétiques, en fait, peuvent être résumées, simplement, comme «discours inspiré»,

comme vous le verrez bientôt. Pourtant, ces moments de discours inspiré ont littéralement

façonné les nations à travers l'histoire, donnant naissance à divers royaumes tout en

renversant de nombreux autres. Un royaume entier a changé lorsque Saül, roi d'Israël, a

été informé par le fantôme du prophète Samuel qu'il mourrait au combat. Saul a été tué

quelques heures après la prédiction, selon l'ancien texte juif. Toutau long de l'histoire,

les paroles et les visions ont eu


les croyances - derrière ces mots et ces visions - ont renversé des systèmes entiers

degouvernement.

Historiquement parlant, de nombreux dirigeants à travers l'histoire ont cherché


le conseil des prophètes et des voyants, beaucoup d'entre eux refusant de prendre des
décisions sans consulter d'abord la sagesse des prophètes. Mais ce principe ne s'est jamais
limité aux principes de la religion, comme certains le prétendent. Il est de notoriété
publique que même aussi récemment que la dernière partie du XXe siècle, le président
Nixon et l'ancienne première dame Nancy Reagan ont consulté l'astrologue notable Jeane
Dixon sur une variété de questions, la première allant même jusqu'à créer une tâche
antiterroriste. force après avoir reçu sa perspicacité. Jen'utilise cela que comme un exemple
d'innombrables exemples qui illustrent la corrélation entre le voyant et les salles du
pouvoir.
Selon le texte des écritures de la foi, Pharaon, tenant compte des conseils du
«rêveur», Joseph, a évité la famine et créé l'abondance. Toute l'Égypte, selon la tradition, a
été sauvée à cause du don du voyant, un événement miraculeux qui a eulieu des siècles
avant la naissance du christianisme, précédant même l'époque des prophètes bibliques
notables de l'Ancien Testament. Il faut simplement dire que la prophétie n'a pas
commencé avec l'église primitive de Jérusalem. Comme vous le verrez et le découvrirez
bientôt, même depuis la plus ancienne des civilisations antiques, le don de voyant a
toujours existé. Mais pourquoi? Et comment?

Pour mieux comprendre le rôle du don du voyant, nous devons également mieux

comprendre l'importance de la langue - comprendre le rôle que joue la langue dans

l'élaboration des cultures et dans la formation d'une société. Une société et une culture

peuvent être définies, à bien des égards, par une langue commune - par une langue

commune. Selon le texte juif, il fut un temps où toute l'humanité partageait une langue

commune - c'est-à-dire jusqu'à ce qu'une grande dispersion se produise à la tour de

Babel. Divers groupes de personnes se sont dispersés, formant leur propre


collectifs - en commençant leurs propres cultures et leurs propres sociétés et en

développant, même, leurs propres religions d'origine. Se pourrait-il que même dans les

explications archaïques, quelque peu primitives de même les premières religions, il y avait

une croyance que des royaumes entiers étaient liés à la langue et à des visions partagées?

Se pourrait-il que les écrivains antiques aient partagé l'histoire de la tour de Babel - une

histoire remarquablement partagée par de nombreuses autres religions anciennes du

monde antique - comme un moyen de signifier le pouvoir des mots et des visions parlés?

Qu'y a-t-il dans la langue - dans les mots parlés - qui nous fait nous sentir si inspirés?
Nous cherchons toujours des points communs, semble-t-il, et voulons toujours le réconfort

de savoir que nous disons tous - et voyons - la même chose - que nous sommes tous sur

la même longueur d'onde, pour ainsi dire. Les religions sont créées par ce sens du

tribalisme - le besoin au sein de l'humanité de partager une sorte de points communs.

Alors que divers groupes de personnes ont commencé à forger et à créer des sociétés

variées à travers l'histoire, le besoin de points communs - le besoin inné de tribalisme - a

commencé à définir la signification des mots et des visions, chaque culture élaborant sa

propre langue et sa propre religion.

Au fur et à mesure que les sociétés et les cultures se dispersaient et se

rassemblaient, chacun selon sa tribu, il est alors apparu le besoin de renforcer les idées

par la programmation sociale. C'est pourquoi, en ce qui concerne les religions, il ne suffit

pas, semble-t-il, que tout le monde ait des croyances similaires - tout le monde doit, au

contraire, avoir des croyances identiques, semble-t-il. Ceux qui remettent en question la

norme sont ensuite étiquetés puis jugés et ostracisés. Mais qu'est-ce que ce système de

conformité a à voir avec le don du voyant? Comme vous vous en rendrez vite compte,

littéralement tout.

Au milieu du conformisme, indépendamment de l'heure, de la saison


ou de la culture, il y a toujours eu des élus qui oseraient continuer à rêver,à jeter une
vision et à voir au-delà des limites de la norme établie. Pour chaque saison qui disait: «Ne
remettez jamais en question», il y a
ont toujours été ceux qui ont osé être poussés de l'intérieur, inspirés à toujours faire plus,
à voir plus et à accomplir plus, malgré les limites et les croyances des autres. Il y a toujours
eu ceux qui oseraient parler à leur mondemalgré l'opposition ou les réactions négatives -
rappelant au monde qu'il y a toujours de l'espoir et qu'il y a toujours de plus grandes gloires
et toujours plus à voir. Là où le conformisme existe, les audacieux et ceux qui sont assez
courageux pour être guidés par la pulsion intérieure de l'inspiration ont toujours osé dire:
«Il y a plus que cela. Et la révélation de l'Esprit continue à venir à l'intérieur de chaque
génération.
Ce n'est pas du tout une coïncidence, voyez-vous, lorsque les anciens écrivains
d'autrefois et les nombreux prophètes ont parlé du Messie qui devait venir, ils ont parlé
d'un «royaume» à venir qui n'aurait pas de fin. Les mots comptaient. Le terme
«royaume» avait donc une signification très significative - une signification, donc, bien
différente de l'interprétation actuelle. Mentionner le terme «royaume» à l'époque des
rois, c'était parler d'un royaume de domination absolue et de contrôle absolu et totalitaire.
Dans un «royaume», le décret du roi était absolu. Les paroles duroi étaient incontestables
- souvent même au-delà de toute interprétation.

Selon les enseignements de la foi juive, c'est dans cet âge des rois que desprophéties
ont été données concernant l'âge à venir. Il a été dit que lorsque leMessie serait venu, "Il
n'y aurait pas de fin à son 'royaume'." Ces énoncés parlés, à cette époque, véhiculaient une
signification très réelle, très spécifique. Les mots utilisés n'étaient pas accidentels ou
fortuits. Il n'est donc pas difficile de voir pourquoi les disciples de Jésus de Nazareth lui ont
demandé quand le «royaume» serait rétabli dans la nation d'Israël (voir Actes chapitre un).
Les prophéties parlées ont dû, naturellement, à cette époque, sembler si très
apocalyptiques dans leur ton et leur nature. Le Messie viendrait-il à
renverser le gouvernement d'une manière ou d'une autre? Y aurait-il un affrontement
littéral entre les factions politiques en guerre existant en Israël? Ce nouveau Messie, à son
arrivée, vaincra-t-il tous ceux qui s'opposeraient à lui et établirait un nouveau régime
totalitaire? Y aurait-il une guerre avec l'empire romain déclenchée à son arrivée? Tout
restait à voir. Comme il a dû sembler très mystérieux,alors, d'entendre Jésus de Nazareth
quand il a parlé du Royaume des Cieux, s'exclamant que l'autorité du Ciel - la règle et le
règne de Dieu - est à l'intérieur. Alorsque le monde se tournait vers un roi extérieur et vers
un royaume extérieur, Jésus a attiré à plusieurs reprises l'attention de tous ceux qui
écoutaient le royaume intérieur.
Les prophéties étaient-elles fausses, d'une certaine manière? Y en avait-il un autre
qui viendrait? Y avait-il un autre Messie qui allait par la force et par la violenceaffirmer le
contrôle? Ou la réalité de Dieu était-elle quelque chose de très différent -quelque chose
de beaucoup plus transcendant? La règle et le règne de Dieu avaient-ils toujours été
une question très réelle, très interne? Se pourrait-il que le Dieu que nous cherchions ait
été en nous tout le temps, tout le temps?

Oui; les mots comptent. Les décrets parlés comptent. Pourtant, pour mieux

comprendre les vérités sacrées concernant le don du voyant, nous devons regarder à

l'intérieur, encore plus profondément - en examinant le domaine intérieur. Se pourrait-il

que toutes les prophéties aient existé non pas parce qu'un Créateur extérieur a parlé à

travers l'homme, utilisant l'homme comme une marionnette pour transmettre Sa Loi, mais

que Dieu avait toujours parlé à travers les hommes et les femmes tout au long, selon un

domaine intérieur qui avait toujours été existe-t-il en eux tout le temps? La manière dont

vous répondrez à cette question sera la manière dont vous envisagerez la prophétie. Cela a

toujours été le cas.

Sont des exemples de discours inspirés - ces moments d'énonciation prophétique

- simplement des moments où le Créateur a tendu la main d'en haut pour utiliser des
hommes et des femmes comme porte-parole, au-delà de leur contrôle? Ou a
la prophétie, au contraire, a-t-elle été le prolongement naturel d'une inspiration intérieure?

Se pourrait-il que la prophétie et les nombreux, très nombreux prophètes à travers le

temps se soient appuyés sur des lois plus transcendantes et plus universelles? La réponse

est choquante. La réponse, en fait, mettra à mort l'idée que les prophètes n'existent que

dans les cercles religieux.

Même avant que Jésus de Nazareth ne marche sur la terre, les prophètes
d'autrefois parlaient d'un temps où un royaume serait révélé qui serait éternel unroi qui
n'aurait pas de fin. En partageant ces anciennes vérités, les prophètes et les voyants
d'autrefois ont fait allusion à une réalité beaucoup plus éternelle, beaucoup plus
transcendante qu'aucune religion organisée n'a jamais osé l'admettre. Se pourrait-il que le
don prophétique et le don voyant aient toujours parlé d'une réalité beaucoup plus
transcendante, beaucoup plus interne depuis toujours? En outre, se pourrait-il qu'avec
chaque énoncé prophétique jamais prononcé et avec chaque décret des voyants d'autrefois,
un principe beaucoup plus universel au sein de la création était annoncé? Le Créateur était-
il, comme certains l'ont suggéré en ce qui concerne la prophétie, simplement descendre
du haut des cieux élevés et révéler ses secrets à quelques privilégiés qui seraient sa voix?
Ou la prophétie a-t-elle toujours été quelque chose de beaucoup plus universel - un don
intérieur latent, inné en tout?
Depuis que la prophétie existe, le sujet a été considéré uniquement sous l'aspect de
la prédiction - en des termes qui ne peuvent être décrits que comme
«frappé» ou «raté». De ce point de vue, tant de choses sont souvent laissées au hasard -
ou aux facultés de l'esprit de ceux qui prophétisent. Avec ce point de vue, en ce qui
concerne la prophétie, parfois les prédictions se réalisent et parfoisnon. Combien de fois
avez-vous entendu quelqu'un s'exprimer au sujet d'un prophète et de sa prophétie non
accomplie, s'exclamant qu'il ou elle «a manqué Dieu?» C'est trop courant, vraiment. Avec
chaque prophétie non accomplie, un examen très réel doit avoir lieu. Le prophète a-t-il mal
entendu ou
ne parvient pas à discerner correctement? At-il simplement «raté ça» comme certains l'ont

suggéré? Ou pourrait-il s'agir de cette prophétie - c'est-à-dire que la vraie prophétie n'a

jamais réellement fonctionné de cette manière au départ? Et si la prophétie et le dondu

voyant avaient toujours fonctionné selon des lois divines très réelles, bien que très

invisibles?

C'est Meister Eckhart qui a écrit «L'œil à travers lequel je vois Dieu est le
même œil à travers lequel Dieu me voit; mon œil et l'œil de Dieu sont un œil, un

voyant, un connaissant, un seul amour. Ces belles paroles transcendantes de l'undes


théologiens les plus renommés de la foi révèlent ce qui ne peut être décrit que comme une
sorte de relations symbiotiques avec le divin - une relation de type «je en eux et eux en
moi», comme Jésus l'a révélé dans sa prière. avant sa passion. En étudiant la grande et
riche histoire de l'Église, il devient évident que ni l'Église primitive ni les pères de l'Église
primitive ne voyaient la prophétie de la manière dont nous, aujourd'hui, dans cette ère plus
moderne, voyons la prophétie. La prophétie, de leur point de vue, n'était pas un jeu de
roulette divinedans lequel les réponses étaient tellement «frappées» ou «ratées». Pour
eux, toutétait si interconnecté - interconnecté d'une manière profonde, transcendante et
encore plus belle que la religion moderne ne voudrait jamais l'admettre.

Selon les paroles de frère Lawrence, «Dieu a de nombreuses façons de nousattirer


à lui.» Il était essentiel que j'inclus ces beaux travaux dans mon livre Comment Dieu
parle-t-il? Parce qu'en vérité, le cadeau du voyant a toujours, toujoursété bien plus qu'un
simple jeu de prédictions précises. En vérité, contrairement aux enseignements de la
plupart des religions modernes, la prophétie et la vision n'ont jamais été du tout des
prédictions. C'est bien plus que ça. C'est encore plus grand que ça, quand même.
Lorsque le livre a été publié, une grande discussion a eu lieu avec ceux du monde
de l'édition sur la façon dont un tel livre devrait être sous-titré. Comment
Un sujet aussi vaste et incroyable serait-il même commercialisé auprès d'un public du
monde entier? C'était une entreprise immense, compilant la révélationque j'avais reçue
de l'Esprit. Je me suis senti poussé à utiliser le sous-titre «Les moyens tridimensionnels.»
J'ai choisi cela pour une raison très réelle.
Comme vous le verrez bientôt, alors que nous voyageons ensemble dans l'art ancien
du don de voyant, la prophétie n'a jamais été autant de prédire l'avenir qu'elle l'a toujours
été de créer l'avenir. Et dans la mesure où il s'agit de créer sa vie, il a toujours été question
de créer le monde qui nous entoure.Dieu parle toujours. Nulle part dans l'existence il n'y
a jamais eu de lieu dépourvu de voix ou de visions de Dieu. Et, comme Jésus l'a révélé tout
au long de sa propre vie terrestre et de son ministère, le royaume des cieux a toujours
transcendé les simples royaumes physiques et temporels de l'homme.
CHAPITRE DEUX

VOYANTS ET PROPHÈTES

Chaque voyant est, par définition, un prophète; cependant, tous les prophètes ne

sont pas des voyants - et, oui, cela compte. À travers les âges, le terme «voyant» et le

terme «prophète» ont souvent été utilisés de manière interchangeable, provoquant une

grande confusion et contribuant à un manque de compréhension appropriée de la fonction

du voyant. Dire que les prophètes sont des voyants est un peu un abus de langage, étant

donné que tout au long de l'histoire, nous constatons que le voyant a occupé une fonction

complètement distincte, souvent différente de celle de prophète.

Pour mieux comprendre le don du voyant, il faut une compréhension meilleure et plus

complète de la fonction. Le mouvement prophétique doit comprendre les différences

remarquables et uniques.

En tant que ministre qui a pendant la majeure partie de sa vie été consommé par

une passion pour le prophétique et en tant qu'auteur, ce que j'ai vu maintes et maintes

fois pendant des décennies, c'est que bien que de nombreux enseignements populaires

aient surgi et que de nombreux livres aient été publiés concernant le don du voyant. , la

plupart ont simplement comparé le travail du voyant à celui du prophète. D'autres, allant

un peu plus loin, ont fait une différenciation d'une certaine manière et ont tracé la ligne de

distinction, mais n'ont apparemment pas réussi à partager un aperçu des différences.Non

seulement l'office du voyant est différent de l'office du prophète, mais les buts, comme

vous le verrez, sont souvent très différents. Et pendant trop longtemps, l'Église n'a pas

réussi à comprendre ces différences d'existence uniques et remarquables entre les deux.

Afin de comprendre la différence, il est important que vous commenciez à voyager à

une époque antérieure à ce que nous considérons maintenant comme la foi de


Christianisme - retour à cet âge des rois et des royaumes. Bien avant que Jésus de Nazareth
ne marche sur la terre, faisant le bien et guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le
diable - bien avant que Paul n'ait jamais fait allusion aux «dons» spirituels - il y avait ceux
qui osaient partager hardiment la perspicacité des visions ilsont été montrés. Le terme
«voyant», en vérité, a été utilisé longtemps, bien avant quele terme «prophète» ne le soit
jamais. Et, fait intéressant, ce n'est pas simplement une question de sémantique ou
l'utilisation d'un mot ou d'un terme qui peut être interchangeable. Le don du voyant à
travers l'histoire a précédé ce qui allait être défini comme le don prophétique par des
siècles.

Cela signifie-t-il d'une manière ou d'une autre que le don du voyant est plus important

que le don prophétique? Absolument pas. Cela veut dire, cependant, que les différences

sont uniques et très importantes. Pour mieux comprendre le rôle du cadeau voyant, il est

important de considérer également le fonctionnement du cadeau - les mécanismes

derrière celui-ci, sa fonctionnalité, ainsi que l'utilisation globale du cadeau. En examinant

ces choses, il devient de plus en plus clair que tous les voyants sont des prophètes mais

que tous les prophètes ne sont pas des voyants.

"( Avant en Israël, quand un homme est allé demander à Dieu, ainsi il a dit: Viens,

et allons vers le voyant: car celui qui est maintenant appelé prophète était auparavant

appelé un voyant.) »(1 Samuel 9.9 LSG) Cette déclaration apparemment

cryptique dénote une différence très réelle et très claire dans la terminologie utilisée,
mais ne partage que très peu d'informations sur les rôles réels que les cadeaux ont joué
au sein de la nation d'Israël. Il est intéressant de noter que dans les écrits des textes anciens
eux-mêmes, nous trouvons une distinction très réelle utilisée, révélantque ni les termes ni
les offices n'étaient utilisés de manière interchangeable: «Et il plaça les Lévites dans la
maison de l'Éternel avec des cymbales, des psautières et des

harpes, selon le commandement de David, et de Gad, le voyant du roi, et de Nathan,

le prophète, car tel était le commandement de l'Éternel par ses prophètes. (2

Chroniques 29:25 LSG) Dans la cour du roi David, là


était Nathan le prophète mais aussi Gad, le voyant - deux individus uniquesremplissant
deux rôles uniques et très différents.

Il existe de nombreux écrits dans les textes anciens du judaïsme qui


révèlent que la fonction du voyant était différente de la fonction du prophète:
«Et comme ils montaient la colline vers la ville, ils trouvèrent de jeunes filles sortant

pour puiser de l'eau, et leur dirent: Le voyant est-il ici? (1 Samuel 9:11 LSG) «Alors

Saül s'approcha de Samuel dans la porte, et dit: Dis-moi, je te prie,où est la maison du

voyant. (1 Samuel 9:18 LSG) «Et Samuel répondit à Saül, etdit: Je suis le voyant: montez

devant moi au haut lieu; car vous mangerez avecmoi aujourd'hui, et demain je te

laisserai partir, et je te dirai tout ce qui est dans ton cœur. (1 Samuel 9:19 LSG)

" Le roi dit aussi au sacrificateur Tsadok: N'es-tu pas un voyant? retourne en
paix dans la ville, et tes deux fils avec toi, Ahimaaz, ton fils, et Jonathan, fils

d'Abiathar. (2 Samuel 15:27 LSG) Fait intéressant, dans le passage susmentionné, Zadok
fonctionne à la fois comme prêtre et comme voyant. «Pourtant, l'Éternel a rendu

témoignage contre Israël et contre Juda, par tous les prophètes et par tousles voyants,
en disant: Détournez-vous de vos mauvaises voies, et gardez mes commandements et
mes statuts, selon toute la loi que j'ai commandée à vos pères. , et que je vous ai
envoyée par mes serviteurs les prophètes. (2 Rois 17:13 KJV)
" Tous ceux qui furent choisis pour être porteurs aux portes étaient deux cent

douze. Celles-ci ont été calculées d'après leur généalogie dans leurs villages, que
David et Samuel le voyant ont ordonné dans leur fonction. (1 Chroniques 9:22 LSG)
«Et l'Éternel parla à Gad, voyant de David, en disant. (1Chroniques 21: 9 LSG) «Tous
ceux-ci étaient les fils de Heman, le voyant du roidans les paroles de Dieu, pour élever
la corne. Et Dieu a donné à Heman quatorze fils et trois filles. (1 Chroniques 25: 5
LSG) «Maintenant les actes du roi David, premier et dernier, voici, ils sont écrits dans
le livre de
Samuel le voyant, et dans le livre de Nathan le prophète, et dans le livre deGad le

voyant. (2 Chroniques 29:29 LSG)

Et il y en a encore plus: «Le reste des actes de Salomon, le premier et le


dernier, n'est-il pas écrit dans le livre de Nathan le prophète, et dans la prophétie

d'Achija, le Shilonite, et dans les visions d'Iddo le voyant contre Jéroboam, fils de

Nebbat? (2 Chroniques 9:29 LSG) «Maintenant, les actes de Roboam, premier et dernier,

ne sont-ils pas écrits dans le livre de Shemaja le prophète, et d'Iddo le voyant

concernant les généalogies? Et il y avait des guerres entre Roboam et Jéroboam

continuellement »(2 Chroniques 12:15 LSG)« Et à ce moment-là, Hanani, le voyant, vint

vers Asa, roi de Juda, et lui dit: Parce que tu as compté sur le roi de Syrie, et non s'est

appuyée sur l'Éternel, ton Dieu, c'est pourquoi l'armée du roi de Syrie s'est échappée

de ta main. (2 Chroniques 16: 7 LSG) “Alors Asa fut en colère contre le voyant, et le mit

dans une maison de prison; car il était en colère contre lui à cause de cette chose. Et

Asa a opprimé certaines personnes en même temps. (2 Chroniques 16:10 LSG)

«Et Jéhu, fils de Hanani, le voyant, sortit à sa rencontre, et dit au roi Josaphat:
Dois-tu aider les impies, et aimer ceux qui haïssent l'Éternel? c'est pourquoi lacolère

est contre toi de la part de l'Éternel. (2 Chroniques 19: 2 LSG)

Dans les Chroniques, nous trouvons une illustration encore plus définitive
du rôle joué par le voyant dans le monde antique - celui de conseiller. «Maintenantle reste des
actes de Manassé, et sa prière à son Dieu, et les paroles des

voyants qui lui ont parlé au nom de l'Éternel, le Dieu d'Israël, voici, elles sontécrites

dans le livre des rois d'Israël. . » (2 Chroniques 33:18 LSG)

Et alors que devons-nous faire de ces passages de texte? Que


devons-nous faire des nombreux exemples de passages qui semblentfaire une distinction
claire entre l'office du voyant et l'office du prophète? L'un a-t-il joué un rôle plus important
que l'autre?
supérieur, d'une certaine manière, à l'autre? Non. C'était l'Esprit qui travaillait àtravers les
deux bureaux tout le temps pour atteindre un but précis et pour accomplir un certain but.

Bien que nous nous référions maintenant aux nombreux anciens visionnaires du

passé comme des «prophètes», il est clair dans les écrits anciens que beaucoup que nous

vénérons maintenant comme ceux qui occupaient la fonction de prophète occupaient en

fait la fonction de voyant - Samuel se référant à lui-même en tant que voyant n'étant qu'un

des nombreux exemples de cela. Se pourrait-il que le don de voyant fonctionne depuis le

début et que la fonction de prophète soit un rôle dans lequel certains voyants s'engagent,

en fonction de leur capacité à conseiller? En d'autres termes, les bureaux étaient-ils

entièrement basés sur les besoins à satisfaire au moment précis? Ou les mécanismes

impliqués dans le fonctionnement de chaque don diffèrent-ils d'une manière ou d'une

autre?

Si c'est vraiment le Seigneur qui travaille en somme pour accomplir un


résultat prévu et désiré et si, comme l'écrit Paul, tous les dons fonctionnent exactement
selon le même Esprit, pourquoi le besoin de différencier? Que signifient vraiment les termes
et sont-ils importants? Doit-on croire que les termes ont simplement changé et sont
devenus interchangeables avec le temps? Non, vu que dans la cour du roi David, il y avait
à la fois des voyants et des prophètes - chacun jouant un rôle unique. Peut-être que pour
mieux comprendrele rôle de chaque bureau, nous devons mieux comprendre l'histoire de
l'époque. Comme je l'ai déjà dit, en étudiant le texte ancien des Écritures, le texte doit être
mis en balance avec l'intégralité des Écritures afin d'acquérir une compréhensionplus
complète du message global - la même chose est vraie de toutes les prophéties prononcées
et même de toutes les visions reçues par le voyant. Pour grandir dans la maturité de la foi,
nous devons commencer à posséder une compréhension plus complète de la façon dont
les dons fonctionnent et aussi de la grande et riche histoire à travers laquelle ces dons se
sont développés.
Quand j'ai écrit Manifestez votre parole prophétique, Je connaissais parfaitement

la grande responsabilité qui m'incombait de partager en détail les mécanismes à l'œuvre

dans le domaine invisible et invisible chaque fois qu'un décret prophétique est pris. Trop

souvent, là où la plupart des croyants sincères et bien intentionnés manquent, c'est qu'ils

ont été amenés à croire à tort que lorsqu'une parole est donnée et qu'un décret est

prononcé, l'élément de responsabilité personnelle devient exempt, comme si toute

prophétie était ordonné de se faire passer purement, uniquement sur son propre mérite.

Ce n'est cependant pas le cas. Cela ne l’a jamais été. Pour mieux comprendre le rôle du

voyant et aussi le rôle du prophète et pour mieux comprendre en quoi les fonctions

diffèrent, il faut comprendre les lois universelles du royaume en vigueur dans chaque

bureau.

Permettez-moi de vous expliquer. Lorsque l'apôtre Paul dans ses écrits à


l'église primitive a mentionné la nécessité de convoiter sincèrement les
«meilleurs dons», déclarant en outre que tous devraient «convoiter» de prophétiser,
parlait-il de l'office du prophète ou parlait-il de le voyant? Si c'est le même Esprit qui agit
en somme, selon son bon plaisir et selon sa propre volontédivine, est-ce que l'Esprit
choisit un «don» sur l'autre? Ou la différence est-elle tout autre chose? Se pourrait-il que
nous possédions tous en nous-mêmes la capacité de «voir» les dimensions au-delà du
voile et que tous aient divin, capacité céleste de percevoir les choses de Dieu? Ce que j'ai
trouvé dans ma propre vie tout au long de décennies de ministère prophétique, c'est que
le voyant et le prophète sont de nature très individualiste - à travers lui, c'est absolument
l'Esprit qui opère en tout, comme l'écrit Paul.

Il est nécessaire de brosser un tableau complet et complet du rôle du cadeau voyant

à travers l'histoire afin de comprendre le bureau. Pour ce faire, il faut non seulement un

regard plus détaillé sur l'histoire, mais aussi une suppression des concepts filtrés de religion

organisée. Si vous ne voyez le voyant qu'à travers le prisme du dogme chrétien, je vous

assure que vous manquerez une grande perspicacité.


où le cadeau est concerné. De plus, à cause du filtre religieux, vous jugerez et étiquetterez
par inadvertance un si grand nombre de moyens utilisés par l'Esprit pour parler à
l'humanité.

Aujourd'hui, dans notre ère plus moderne, lorsque nous entendons des termes tels

quevoyant, le terme peut sembler si mystique à l'esprit naturel. Soyons honnêtes; cela peut

sembler si étrange. C'est du jamais vu dans la plupart des cercles du christianisme

- même dans le brouillard de la plupart des cercles qui tiennent à des croyances plus
charismatiques. Aujourd'hui, il semble que quiconque et quiconque reçoit des informations
de l'Esprit soit un prophète autoproclamé. Le terme voyant est si rarement utilisé que
même la mention du terme, maintenant, semble évoquer non seulement un malentendu
généralisé, mais aussi une peur et un jugement très réels. Pour certains, même aujourd'hui,
le terme est considéré comme «New Age» et comparé par certains autravail des médiums
et des voyants. Oui; nos définitions sont très importantes. Les mots et les termes comptent;
cependant, ce que je sais être la vérité, c'est que le royaume de l'Esprit a toujours, toujours
remplacé et transcendé nos étiquettes et définitions faites par l'homme.

Dieu peut-il parler à travers quelqu'un qui s'identifie comme «clairvoyant»? Le mot

signifie simplement «voir clair». Et qu'en est-il de ceux qui s'identifient comme des

«médiums»? Le mot «psychique» est juste un autre terme - juste un autre mot. Il vient du

grec «psychikos» et signifie simplement «de l'âme». J'ai dit pendant des années que si

l'Esprit peut parler à travers un âne pour accomplir Son dessein sur la terre, alors je suis

sûr que l'Esprit peut absolument parler de la manière qu'Il choisit ainsi - même si les

embouchures utilisées utilisent des mots, des termes différents, et les étiquettes. La même

chose est vraie pour ceux qui ont le don de voyant.

Alors que nous voyageons ensemble encore plus profondément dans la fonctiondu
voyant, en différenciant l'œuvre du voyant de l'œuvre du prophète, je vous encourage
respectueusement à aller au-delà de vos notions religieuses préconçues. Comme vous le
verrez, le cadeau du voyant est beaucoup plus universel que le
l'esprit naturel a imaginé et beaucoup, beaucoup plus universel que les doctrines
religieuses de la religion artificielle n'ont jamais osé l'admettre publiquement. La nature
universelle du don de voyant doit être examinée, cependant, si nous voulonsvraiment
arriver à la maturité de la foi que nous professons - si nous voulons vraiment arriver à la
perfection, comme l'écrivain du livre de Jacques l'avertit.

Tout au long de l'histoire, il y a toujours eu ceux à qui la perspicacité du


ciel est venue. Cette perspicacité n'a jamais cessé. Il n'a jamais faibli. Cela n'a jamais fini.
Oui; Dieu choisit de nous attirer de très nombreuses manières. Le don de voyant n'est
qu'une de ces nombreuses manières.
CHAPITRE TROIS

LA NOUVELLE PROPHÉTIE

Je me suis longtemps considéré comme un étranger, en quelque sorte, en ce qui

concerne le mouvement prophétique. Quand j'ai commencé à affiner et à perfectionner

mon propre don prophétique il y a toutes ces années, on n'a jamais dit grand-chose sur les

lois universelles, les synchronicités et les signes et modèles au sein de la création. On n'en

a tout simplement pas parlé. Parler de la loi de l'attraction à cette époque était inconnu;

cependant, je ne pouvais pas nier les schémas et les synchronicités qui existent tout autour

de moi. Je savais, de façon innée, que la voix de l'Esprit transcendait les notions religieuses

adoptées par d'autres dans l'arène prophétique. La plupart des révélations révolutionnaires

ne viennent jamais d'hommes et de femmes qui cherchent àêtre révolutionnaires ou à la

fine pointe. La plupart passe par des hommes et des femmes passionnés. Toute

révélation qui m'est venue dans ces premiers jours n'est pas venue parce que j'ai jamais

essayé d'être très en avance sur la courbe; cela est venu simplement parce que j'avais faim

et désespérément de la présence de l'Esprit dans ma propre vie.

J'enseignais la loi de l'attraction bien avant que le sujet n'entre dans le courant

dominant - bien avant qu'il ne devienne le sujet d'un livre à succès international ou même

d'un film. À cette époque, c'était du jamais vu, relativement. Cependant, je savais,

instinctivement, que toutes choses fonctionnaient ensemble d'une certaine manière - qu'un

certain modèle existe dans la tapisserie du monde physique. Lorsque vous apprenez à voir

et à reconnaître ces modèles - ces «signes» dans la création - tout à coup, le don du voyant

commence à devenir beaucoup moins mystérieux et d'un autre monde et commence à

devenir beaucoup, beaucoup plus une extension du naturel, chaque la vie de jour. Le

voyant n'est pas quelque chose que je


efforcez-vous de faire, voyez-vous; le voyant est qui je suis. Et la même chose peut être

dite de vous, aussi - même si vous n'en êtes peut-être pas encore pleinement conscient.

Bien que la déclaration puisse sembler assez controversée à faire, la vérité


est que pendant des siècles, une grande partie de la vérité entourant la prophétiea été
censurée par l'église. Des manuscrits entiers ont été édités, détruits
- souvent brûlé - dans les trois premiers siècles de l'église pour garantir qu'un récit
commun et cohérent puisse être peint dans le texte qui viendrait être canonisé comme
texte officiel des Écritures - le texte qui deviendrait la Sainte Bible célébrée au sein de la
chrétienté. Cela signifie-t-il que les Écritures sont erronées d'une manière ou d'une autre?
Absolument pas. C'est simplement pour partager la vérité que beaucoup plus de
perspicacité a toujours existé pour ceux qui seraient disposésà, comme Jésus l'a ordonné,
«Demandez, cherchez et frappez».

Pour mieux comprendre ce fait, il faut une compréhension meilleure et plus complète
de la foi du christianisme au cours des trois premiers siècles de son existence. La période
de temps était transitoire et n'était pas autant une période de cohérence que certains
voudraient vous faire croire. Bien que vous ayez été amené à croire que l'église primitive
était persécutée pour la foi, cette persécution subie n'était qu'une partie de l'histoire de la
naissance de la grande et riche foi. Ce qui a commencé un mouvement du commencement
miraculeux dans la ville de Jérusalem à la Pentecôte s'est transformé en ce qui ne peut être
décrit que comme une organisation de forces politiques puissantes au cours de ces trois
premiers siècles - une dévolution qui a donné naissance à la création humaine, souvent-
une institution religieuse impuissante qui existe aujourd'hui et qui se fait passer pour
l'église de Jésus-Christ. Oui;
Lorsque Jérusalem est tombée aux mains de l'Empire romain en 70 après JC, une

période de grande persécution a commencé. L'auteur du Livre des Hébreux parle de

cette persécution, notant que beaucoup ont été tués pour la foi. Ce que la plupart ne

font pas
considérez, cependant, que lorsque le christianisme a été légalisé sous le règne de
l'empereur Constantin, la foi une fois rejetée et persécutée est rapidement devenue une
religion parrainée par l'État, donnant une foi de nature
«universelle» ou «catholique». La foi autrefois transmise aux saints - la foi pour laquelle
Jude recommandait de se battre - devint bientôt une foi de ligue avec lespuissantes forces
politiques de l'Empire romain.
Si vous êtes un étudiant en théologie depuis un certain temps, il y a de fortes chances

que vous ayez entendu l'affirmation selon laquelle les miracles, les signes et les prodiges

ont cessé après l'âge des apôtres. Ces affirmations de cessationnisme affirmentque le

mouvement miraculeux et surnaturel de l'Esprit a existé uniquement pendant un temps et

une saison spécifiques - pour une dispensation spécifique, pour inaugurer le nouvel âge

du royaume. Ces affirmations sont totalement infondées et n'ont aucun précédent

scripturaire. Cependant, bien que je rejette catégoriquement les affirmations et que je

m'en tiens à la croyance que si le miraculeux a pu évoluer, il n'a jamais cessé, il est

compréhensible que certains fassent cette affirmation. Bien que les miracles si présents

dans l'église primitive de Jérusalem n'aient jamais complètement cessé, ils ont

considérablement diminué au cours des trois premiers siècles de la foi infantile.

Pour mieux comprendre cela, il faut examiner de plus près les écrits des premiers

pères de l'Église. Origène d'Alexandrie, dans ses premiers écrits théologiques intitulés Contra

Celsum, une dissertation en deux volumes contre «l'hérésie» de l'Église, a noté que les miracles
autrefois évidents à Jérusalem avaient considérablement diminué et que tous

les signes du «Paraclet» avaient commencé à s'estomper à l'exception de quelques

personnes qui étaient encore guéries par l'imposition des mains . Origène déclare, «Mais

depuis ce temps, ces signes ont diminué.» Dans ses écrits, il fait mention des étranges
croyances «païennes» qui avaient été introduites dans l'Église - croyances qui avaient

toujours été importantes dans l'Empire romain et dans les territoires sous la domination

romaine.
Dans les trois premiers siècles de l'Église primitive, nous trouvons une sorte de fusion
de la croyance chrétienne primitive et des croyances païennes de l'Empire romain - une
fusion qui conduirait non seulement à la censure de nombreuses croyances existant parmi
les apôtres, mais aussi à une qui conduirait à la censure d'une grande partie de ce que
nous considérerions comme surnaturel. Il est intéressant de noter, cependant,
qu'Origène a écrit alors que de nombreux signes et prodiges surnaturels semblaient
diminuer, il y avait encore ceux qui
«prophétisaient». Il semblerait que même dans les périodes de grande transition dans
la foi primitive, la prophétie et le don du voyant restaient encore pleinement
opérationnels, ne diminuant jamais.
L'un de ces prophètes qui a pris de l'importance pendant cette période était Montanus,
et, selon l'histoire de l'église, Montanus a été victime de plusieurs tentatives infructueuses
d'exorcisme de la part de l'église catholique - une église qui souhaitait faire taire son don.
Que devons-nous en faire? Et, en outre, que nous révèle l'histoire des débuts de l'Église
concernant le rôle important que le don du voyant a toujours joué au cours de l'histoire
humaine? Les prophéties de Montanus finiraient par être qualifiées d'hérésie par l'église
primitive - l'église estimant que sonmouvement était «la nouvelle prophétie». Mais que se
passerait-il si ce n'était pas quelque chose de nouveau, comme le prétendaient ceux qui
contrôlaient? Et si la prophétie et la capacité de voir avaient toujours existé? Et si le don du
voyant refusaitd'être réduit au silence, criant même à une époque de grand changement -
une époque où l'église en avait le plus besoin?

Gardez à l'esprit qu'en ces premiers jours de la foi primitive, il n'y avait pas de
manuscrits compilés que nous connaissons maintenant sous le nom de Sainte Bible.La
Bible n'avait pas encore été canonisée. La Pentecôte n'était pas sa propre religionou
dénomination. Le protestantisme ne se produira que des siècles plus tard. Il n’existait pas
de mouvement «charismatique» officiel. Tout cela semblait tellement nouveau. La
résurgence pentecôtiste et ce qui est le plus charismatique
que les croyants appellent le mouvement «charismatique» ne verra le jour que dansla
seconde moitié du dix-neuvième siècle. Il n'y avait pas de doctrine de «Parole de foi» qui
avait été définie à l'époque, telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Le terme «charismatique» vient du terme grec «charimata», qui signifie simplement

«cadeaux». Se pourrait-il que même dans les temps de transition au sein de l'Église
primitive

- même dans les temps et les saisons de grandes tribulations - le «don» du voyant était

l'un des «dons» les plus dominants? Si tel est le cas, le don a-t-il vraiment changé? Avait-

il évoluéet était-il devenu quelque chose de «nouveau», comme l'ont affirmé les premiers

dirigeants de l'Église? Ou avait-il existé depuis le début, évoluant et continuant à briller

quand on en avait le plus besoin?

Trop souvent, en ce qui concerne la foi de la chrétienté, il y a la croyance que la


prophétie a commencé dans l'église primitive et n'existait que dans les limites de l'église.
Ce n'est pas exact, cependant. Bien, bien avant que Jésus de Nazareth ne marche sur la
terre, enseignant concernant le royaume des cieux, les prophètes existaient. Comme nous
le voyons dans les écrits de l'Ancien Testament, ces prophètes étaient souvent à «louer»,
partageant leur vision avec le plus offrant, comme dans l'exemple de Balak. Et que devons-
nous faire de la soi-disant «sorcière» d'Endor qui aurait engendré l'esprit de Samuel pour
le roi Saül? La capacité de «voir»,semble-t-il, a toujours fonctionné au sein de l'humanité
d'une manière ou d'une autre - elle a toujours été utilisée d'une manière ou d'une autre
dans diverses cultures, à différentes époques, à des fins diverses.

" En ce qui concerne les dons spirituels, frères, je ne voudrais pas que vous soyez

ignorants.

Vous savez que vous étiez des Gentils, emportés vers ces idoles muettes, comme

vous avez été conduits.

C'est pourquoi je vous fais comprendre qu'aucun homme parlant par l'Esprit de

Dieu n'appelle Jésus maudit, et qu'aucun homme ne peut dire que Jésus est le
Seigneur, mais par le Saint-Esprit.

Maintenant, il y a des diversités de dons, mais le même Esprit.

Et il y a des différences d'administrations, mais le même Seigneur.

Et il y a diversités d'opérations, mais c'est le même Dieu qui opèretout en tous.

Mais la manifestation de l'Esprit est donnée à chaque homme pour en profiter.

Car à l'un est donnée par l'Esprit la parole de sagesse; à un autre la parole de

connaissance par le même Esprit;

À une autre foi par le même Esprit; à un autre les dons de guérison par le
même Esprit;

À un autre, le travail des miracles; à une autre prophétie; à un autre

discernement des esprits; à un autre divers types de langues; à un autre

l'interprétation des langues:

Mais tout cela opère ce seul et le même Esprit, se divisant à chaque

homme individuellement comme il le veut.

Car de même que le corps est un et a plusieurs membres, et que tous les

membres de ce même corps, étant plusieurs, sont un seul corps: ainsi est aussi

Christ.

Car par un seul Esprit nous sommes tous baptisés en un seul corps, que nous

soyons Juifs ou Gentils, que nous soyons esclaves ou libres; et tous ont été faits pour

boire dans un seul Esprit.

Car le corps n'est pas un membre, mais plusieurs.


Si le pied dit: Parce que je ne suis pas la main, je ne suis pas du corps;n'est-

ce donc pas du corps?

Et si l'oreille dit: Parce que je ne suis pas l'œil, je ne suis pas du corps;n'est-ce

donc pas du corps?

Si tout le corps était un œil, où était l'ouïe? Si le monde entier


entendait, où étaient les odeurs?
Mais maintenant, Dieu a placé les membres chacun d'eux dans le corps,

comme il lui a plu.

Et s'ils étaient tous un seul membre, où était le corps? Mais

maintenant sont-ils plusieurs membres, mais un seul corps.

Et l'œil ne peut pas dire à la main, je n'ai pas besoin de toi; ni encore latête

aux pieds, je n'ai pas besoin de toi.

Non, beaucoup plus ces membres du corps, qui semblent être plus

faibles, sont nécessaires:

Et ces membres du corps, que nous pensons être moins honorables, nous leur

accordons un honneur plus abondant; et nos parties inconfortables ont unebeauté

plus abondante.

Car nos belles parties n'en ont pas besoin: mais Dieu a tempéré le corps

ensemble, ayant donné un honneur plus abondant à cette partie qui manquait.

Qu'il ne devrait pas y avoir de schisme dans le corps; mais que les membres

devraient avoir le même soin les uns des autres.

Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; ou un membre

soit honoré, tous les membres s'en réjouissent.

Maintenant, vous êtes le corps de Christ, et les membres en particulier.

Et Dieu en a placé dans l'église, premiers apôtres, secondairement prophètes,

troisièmement enseignants, après cela des miracles, puis des dons de guérisons, des

aides, des gouvernements, des diversités de langues.

Tous sont-ils apôtres? sont tous des prophètes? sont tous des enseignants? sont tous des
faiseurs de

miracles?
Avez-vous tous les dons de guérison? parlent-ils tous en langues? tous

interprètent-ils?

Mais convoitez sincèrement les meilleurs cadeaux, et pourtant je vous montre

une voie plus excellente. (1 Corinthiens 12: 1-31 LSG)

Dans l'écriture de Paul à l'église primitive de Corinthe, nous trouvons un avertissement


très spécifique. "Ne soyez pas 'ignorant' en ce qui concerne les dons spirituels." Il est
intéressant de noter que dans le message de Paul, nous trouvons une croyance que tous
les vrais «dons» spirituels viennent de Dieu afin d'accomplir un but très spécifique - avec
tous les dons travaillant ensemble en tandem. Dans le treizième chapitre du Livre des
Corinthiens, Paul continue en mentionnant le fait queles prophéties cesseront un jour. Cela
a été erronément, faussement pris par de nombreux théologiens pour croire qu'il viendra
un moment où le «don» du voyant cessera d'exister. Ce n’est pas le cas.
Comme vous le verrez, tant qu'il y a eu la capacité de rêver et de jeter une vision, et
d'imaginer, il y a eu le don du voyant. Et tant qu'il y a eu du souffle, il y a toujours eu la
capacité de prophétiser et de dire ces visions et ces décrets. Aussi controversé que cela
puisse paraître à l'esprit naturel, religieux et non éveillé, aucune religion n'a jamais détenu
le droit d'auteur sur le cadeau du voyant et sa capacité à fonctionner - pas même le
christianisme. Le don de voyant a toujours transcendé les limites religieuses. Il a toujours
existé au seinde l'humanité - au sein de l'humain.
Pour mieux comprendre le rôle que joue le don de voyant au sein de l'humanité et

pour mieux apprendre à activer et à exploiter votre propre don de voyant, commencez à

regarder au-delà du voile de la religion. L'esprit naturel et charnel a toujours été l'ennemi

de l'Esprit, comme nous le rappellent les Écritures. Le mental naturel ne peut pas et ne

connaît pas les choses de l'Esprit et, en tant que tel, il ne peut pas «voir» le royaume des

mondes spirituels. La religion, voyez-vous, n'est qu'un des nombreux voiles qui doivent

être déchirés afin d'acquérir non seulement une meilleure compréhension plus complète

des vrais dons, mais aussi un nouvel éveil. Et quand vient l'éveil - quand levoile dans l'esprit

se déchire - nous constatons que non seulement le pouvoir de prophétiser a toujours existé

à l'intérieur, mais que la capacité de voir au-delà a également existé. Et, comme je vous

l'ai dit à ce sujet

de nombreuses occasions antérieures, si vous pouvez le voir, alors vous pouvez sûrement,
assurément avoir tout ce que vous pouvez voir.
CHAPITRE QUATRE

" VISIONNAIRES »

Comme vous pouvez le voir, le don du voyant a toujours existé d'une certaine manière

- dans une certaine incarnation. Alors même que la foi évoluait et traversait des périodes

d'immenses transitions, le don du voyant est resté, menant toujours à un certain réveil.

Pour comprendre le don du voyant, nous devons mettre de côté les «choses enfantines»,

comme l'écrit Paul - nous devons mettre de côté la peur des étiquettes et des termes.

Regardez au-delà de l'étiquette et du terme et examinez plutôt le fruit en train de naître.

Pendant trop longtemps, vous n'avez pas réussi à exploiter votre propre cadeau de voyant

pour aucune autre raison que vous avez choisi de le qualifier d'étranger - quelque chose

de mystérieux ou de «New Age». Les grands mystères de Dieu transcendent l'esprit naturel

- et les étiquettes naturelles que nous leur attribuons.

Il y a un an, alors que je commençais à étudier le don prophétiquede manière plus


approfondie, il m'est devenu de plus en plus évident que l'office du voyant, bien que
différent de l'office du prophète, ne contredisait jamais le travail du prophète. don
prophétique mais, plutôt, a travaillé en tandem avec lui - les deux dons travaillant ensemble
pour accomplir un résultat souhaité. Cependant, les moyens et les méthodes étaient très
différents. Dans un bureau, il semblait y avoir un sentiment de réserve tranquille, tandis
que dans l'autre, il semblait y avoir beaucoup plus d'un élément tonitruant.

L'audace, cependant, existait dans les deux dons. Je me suis retrouvé


à interroger l'Esprit il y a toutes ces années dans la faim et ledésespoir pour mieux
comprendre,
Une différence très réelle, très flagrante entre les deux vient de la manière dont le
voyant reçoit l'information. Pour le voyant, l'information vient d'une manière beaucoup plus
silencieuse - d'une manière beaucoup plus intérieure, interne, souvent dans le silence.
Pour mieux comprendre la différence entre le don du voyantet le don de la fonction de
prophète, il est important de comprendre même la
différence dans les termes utilisés. Le terme hébreu pour «prophète» est navi ', de nabu
en akkadien, qui signifie «proclamer» ou «invoquer». Dans la langue d'origine, le terme
féminin nevi'a fait référence au rôle de la «prophétesse». Fait intéressant, cependant,
établissant davantage une distinction entre le voyant et le prophète, le terme hébreu
hoze se traduit littéralement par «voyant». Même dans les écrits originaux, nous
trouvons une ligne de distinction très réelle entre les deux bureaux.

Dire que l'Ancien Testament a raconté l'âge des rois et des prophètes est vrai;
cependant, la réalité est en vérité beaucoup plus nuancée car, selon la tradition juive,une
grande partie d'Israël était également gouvernée par des dirigeants choisis nommés par
Dieu lui-même. Celles-ci Shophetim, ou «juges», ont été nommés directement par Dieu
pour gouverner, pour gouverner, pour prendre des décisions, même de nature civique, et
aussi pour «voir». Nous trouvons l'onction de voyant à l'œuvre au sein de la direction de
ces «juges», notamment dans la vie de Gédéon et aussi de la prophétesse Deborah - des
dirigeants qui ont pu voir une direction claire et une vision claire. Cette perspicacité claire
et la capacité acérée de «voir» la vérité des choses ont conduit Gédéon et l'armée d'Israël
à la victoire sur les Philistins et ontpermis à Deborah de «voir» la vérité lors de la prise de
décisions ou lors du partage des conseils divins.

Les voyants «voient» intérieurement et reçoivent un aperçu d'une manière beaucoup

plus silencieuse que la plupart des prophètes. Là où de nombreux prophètes discernent

la voix audible de Dieu, le don du voyant exige un discernement plus fin et repose sur

tous les sens du corps naturel - les cinq sens. De nombreux voyants acquièrent un aperçu
par l'ouïe, par la vue, par le toucher - et même par le goût et l'odorat, comme vous le
verrez. Le don du voyant dépend fortement de la capacité de la personne à discerner et à
traduire les messages souvent subtils acquis par lessens. Le don de voyant, comme vous
le verrez, nous rappelle que l'Esprit a toujours, toujours parlé en trois dimensions dans le
monde physique naturel de l'existence.
Au fil des années, en enseignant les dons spirituels, ce que j'ai découvert, c'est que la
plupart des personnes passionnées et affamées des choses de l'Espritsavent rarement,
voire jamais, comment activer leur propre don inné en
elles-mêmes. Beaucoup passent d'innombrables heures, semaines et mois à rechercher
l'Esprit, à travailler dans la prière, souvent dans l'espoir de développerune plus grande
sensibilité au royaume de l'Esprit. Cependant, en vérité, l'Esprit parle toujours, toujours et
il ne se tait jamais. Pas une seule fois la voix de Dieu nenous a jamais été enlevée. Nous
n'avons jamais été déconnectés de sa voix

- ou de notre propre capacité d'entendre et de voir le royaume de Dieu autour de nous.


Le discernement, bien que naturel, instinctif et inné au sein de l'humanité, doit être
développé. Il doit être aiguisé et les sens exacerbés. Un discernement aiguisé est la
différence entre le domaine de l'imagination pure et la direction de l'Esprit. Le plus
souvent, un discernement aiguisé et raffiné est la seule différence entre le domaine du

«je pense» et celui du «je sais». Le discernement est la clé.


Il est cependant impossible de parler du thème du discernement sans parler aussi de

l'intuition latente. La question doit être posée: «Entendons-nous tous Dieu?» C'est une

question aussi vieille que le temps. Si tout le monde peut entendre Dieu et même le fait,

pourquoi est-ce alors que nous sentons si souvent que nous l'avons manqué? Pourquoi

est-ce que pour certains, la voix de Dieu semble si lointaine et si éloignée? La déconnexion

est-elle due au manque de voix de Dieu ou au manque de capacité non seulement de

discerner mais aussi de percevoir?


Votre capacité à discerner la voix de Dieu est directement, intrinsèquement liée à
votre propre capacité à percevoir. Votre intuition et votre propre niveau deperception sont
complètement interconnectés. En fait, c'est par votre propre perception et par l'utilisation
de vos propres sens naturels que votre don de discernement peut être aiguisé. Il y a une
raison, vous voyez, pour laquelle les Écritures parlent de pouvoir «goûter» et de «voir»
que le Seigneur est bon. Cetteraison est que le royaume des sens naturels peut être
exploité et finement régléafin de recevoir le royaume de Dieu.
Je partagerai plus à ce sujet plus tard; cependant, il suffit de dire que le don du voyant

diffère du don prophétique par les moyens par lesquels l'information reçue est transmise

et perçue. Alors que les prophètes d'autrefois recevaient souvent la voix du Seigneur de

manière audible, les voyants recevaient un aperçu d'une manière plus silencieuse et plus

innée - souvent par la visualisation et par ce que certains pourraient appeler la «vue

intérieure». Aujourd'hui, plus que jamais, cette révélation de la «vue intérieure» est

nécessaire dans le monde et dans le Corps du Christ dans son ensemble.Souvent, les plus

grands signes et merveilles ne se présentent pas sous la forme du tonnerre et de la

foudre, mais sous la forme de la petite voix douce

- la voix intérieure.

J'ai souvent trouvé assez remarquable que lorsque Jésus est venu enseigner concernant
le royaume des cieux, il a si souvent comparé à travers des paraboles le royaume du
royaume des cieux à un royaume de trésor intérieur, caché et enterré. Il a catégoriquement
affirmé que pour accéder au royaume du Ciel, il suffit de regarderà l'intérieur dans le
royaume intérieur. Aujourd'hui, malheureusement, il est trop courant de chercher encore
des miracles, des signes et des prodiges et les diverses confirmations que Dieu utilise de
manière externe et externe. Lorsque j'enseigne auxélèves qui souhaitent activer leur propre
don de voyant, ce que je me surprends à dire de plus en plus, c'est: «Si vous voulez voir
clairement, regardez en vous-même». Le royaume, vraiment, est un royaume intérieur.
Ce silence intérieur et le besoin de dépendre de ces sens ne sont peut-être nulle part
plus clairement illustrés que dans le passage des Écritures décrivant la petite voix calme.
Lorsque le prophète Élie eut une rencontre révélatrice avec le Seigneur, la perspicacité ne
vint pas dans le tonnerre et dans la foudre, mais plutôt dans la petite voix douce. La voix
venait de l'intérieur, car ce n'était que lorsqu'il enveloppa son visage dans son manteau
qu'il put discerner clairement lavoix. C'est en enveloppant son visage dans le manteau qu'il
est devenu plus dépendant de sa propre «vision intérieure». L'histoire d'Israël a été changée
à jamais à cause du don du voyant. Une nation entière a été changée à jamais par le don
du voyant.
" Et Achab raconta à Jézabel tout ce qu'Élie avait fait, et comment il avait tué
tous les prophètes par l'épée.

Alors Jézabel envoya un messager à Élie, disant: Que les dieux me fassent

ainsi, et plus encore, si je ne fais pas de ta vie la vie de l'un d'euxdemain vers cette

heure.

Et quand il vit cela, il se leva, et alla pour sa vie, et vint à


Beer-Sheva, qui appartient à Juda, et y laissa son serviteur.

Mais lui-même fit un voyage d'une journée dans le désert, et vint s'asseoir

sous un genévrier; et il demanda pour lui-même de mourir; et dit: C'est assez;

maintenant, Seigneur, emporte ma vie; car je ne suis pas meilleur que mes pères.

Et comme il était couché et dormait sous un genévrier, voici, unange le

toucha et lui dit: Lève-toi et mange.

Et il regarda, et voici, il y avait un gâteau cuit sur les charbons, etune cruche
d'eau à sa tête. Et il mangea et but, et le recoucha.

Et l'ange du Seigneur revint une seconde fois, le toucha et dit:Lève-toi et


mange; parce que le voyage est trop grand pour toi.
Et il se leva, mangea et but, et alla avec la force de cette viandequarante

jours et quarante nuits à Horeb, la montagne de Dieu.

Et il vint là dans une caverne, et y logea; et voici, la parole du


Seigneur lui fut adressée, et il lui dit: Que fais-tu ici, Élie?

Et il dit: J'ai été très jaloux pour le Seigneur, le Dieu des armées, car lesenfants

d'Israël ont abandonné ton alliance, jeté tes autels et tué tes prophètes par l'épée;

et moi, même moi seul, je suis resté; et ils recherchent ma vie, pour l'emporter.

Et il dit: Allez, et tenez-vous sur la montagne devant le Seigneur. Et voici, le

Seigneur passa, et un vent grand et fort déchira les montagnes et brisa les rochers

devant le Seigneur; mais le Seigneur n'était pas dans le vent: et après levent un

tremblement de terre; mais le Seigneur n'était pas dans le tremblementde terre:

Et après le tremblement de terre un incendie; mais le Seigneur n'était pas dans le feu: et

après le feu une petite voix douce.

Et c'est ainsi, quand Élie l'entendit, qu'il enveloppa son visage dans son manteau,
et sortit et se tint à l'entrée de la caverne. Et voici,une voix lui vint et lui dit: Que fais-
tu ici, Élie?

Et il dit: J'ai été très jaloux pour le Seigneur, le Dieu des armées, parceque les

enfants d'Israël ont abandonné ton alliance, jeté tes autels et tué tes prophètes par

l'épée; et moi, même moi seul, je suis resté; et ils recherchent ma vie, pour

l'emporter.

Et le Seigneur lui dit: Va, retourne en route vers le désert de


Damas; et quand tu viendras, oins Hazaël pour être roi de Syrie.

Tu oindras Jéhu, fils de Nimshi, pour être roi d'Israël; et Élisée, fils deShaphat

d'Abelmeholah, tu oindras pour être prophète dans ta chambre.


Et il arrivera que celui qui échappera à l'épée de Hazaël, Jéhu le feramourir, et

celui qui échappera à l'épée de Jéhu, Elisée le fera mourir.

Pourtant je m'en suis laissé sept mille en Israël, tous les genoux qui ne se sont

pas pliés devant Baal, et toute bouche qui ne l'a pas embrassé.

Il partit de là, et trouva Élisée, fils de Shaphat, qui labourait avec douze joug de
bœufs devant lui, et lui avec le douzième; et Élie passaà côté de lui, et jeta son manteau
sur lui. (1 Rois 19: 1-19 KJV)

Mais pourquoi ces sens internes sont-ils si importants? En vérité, en ressentant


l'inspiration de ce livre, je me suis retrouvé à me demander de plus en plus pourquoi,
exactement, il y avait un tel besoin pour le don du discernement de devenir si aiguisé. Et
quel rôle joue la perception dans le don du voyant? Ce sens du discernement vient-il
beaucoup plus naturellement à certains qu'à d'autres? Certains sont-ils plus capables de
«s'accorder» à la vision intérieure que d'autres?
Même dans mes cours que j'offre à ceux qui veulent activer leur propre don
prophétique, j'insiste toujours sur un besoin d'intuition accrue - un besoin d'aller plusloin
que jamais. Dans les séminaires que j'ai menés à travers le monde, ce que j'ai trouvé sans
cesse, c'est que les chercheurs, tout comme vous, connaissent instinctivement l'existence
de la vision intérieure. Ils savent très bien à quel point il est important de regarder à
l'intérieur. La plupart, cependant, semblent souvent oublier le rôle que jouent les propres
sens naturels lorsqu'ils provoquent la vision intérieure. Il y a une raison, comme vous le
verrez, pour laquelle le discernement et la perception vont de pair.
Imaginez un instant à quel point il reposait vraiment sur la capacité d'Elie à discerner
clairement et précisément son expérience. Une nation entière était en jeu.Et pourtant,
aujourd'hui, à cette époque plus moderne, le discernement est
vu de manière plutôt désinvolte - «Peut-être que je vois clairement, et peut-être que je ne

le suis pas. Mon ami et cher chercheur, le discernement est très important. Il ne suffit pas

de simplement voir les choses de Dieu; vous allez devoir devenir plus capable de voir

clairement les choses de Dieu si jamais vous voulez vraiment maîtriser votre propre onction

de voyant.

Ce que j'en suis venu à réaliser, c'est que le don des voyants est hautement
individualiste et très personnel. Et, comme vous le verrez bientôt alors que nous
continuons à voyager ensemble à travers les pages de ce livre, il y a une raison très
divinement inspirée et céleste à cela. Tout comme nos cadeaux sont uniques et
personnels, la manière dont nous utilisons nos cadeaux est également unique et
personnelle. Bien que la voix de l'Esprit soit de nature très universelle et
transcendante, la manière dont on perçoit les choses de Dieu est vraiment très, très
personnelle. Certains nécessitent le tonnerre. Certains nécessitent la foudre. Tout cela
doit conduire à une plus grande dépendance à l'égard de la vue intérieure, si ledon doit
jamais être vraiment parfait.

Lorsque Jésus a commencé à enseigner à travers des paraboles les grands mystères

du royaume de Dieu, la perspicacité qu'il a partagée provenait d'un domaine interne qu'il

pouvait voir et expérimenter. Le paradis n'a jamais été vraiment loin. Ce n'est pas un

endroit lointain, réservé pour un temps futur, seulement pour quelques-uns d'une croyance

spécifique. Non; le ciel a toujours été une réalité intérieure. Et une partie de l'apprentissage

de l'accès à votre propre cadeau de voyant exige que vous deveniez plus capable de

regarder à l'intérieur. Si souvent, cela nécessite de la pratique. Cela demande également

beaucoup de patience.

Si nous nous tournons vers les nombreuses personnes qui ont opéré dans le bureau

du voyant tout au long de l'Ancien Testament, nous constatons qu'elles ont chacune opéré

de manière très unique - certaines opérant même à travers les chants du Seigneuret par

le sens de l'ouïe. Pendant si longtemps, la religion a enseigné à tort que le domaine

naturel des sens n'est pas pertinent là où les choses des dieux
sont concernés. Cependant, rien ne pourrait être plus faux. Vous avez été conçu pour
ressentir et sentir pour une raison. Même les sens naturels jouent un rôle très important
dans la communion avec le Ciel. Vous et moi avons été câblés, naturellement pour la
communication de l'Esprit.
Le voyant est celui qui peut voir ce que les autres choisissent de ne pas voir. Celan'a
jamais été que certains sont incapables de voir le royaume du ciel; il a toujours été que
beaucoup à travers l'histoire n'ont pas voulu changer leur propre perspectiveet perception
de l'endroit où se trouve vraiment le paradis. Comme je vous l'ai déjà dit à maintes reprises,
il y en a pour qui l'invisible est visible et le surnaturel simplement naturel. Lorsque vous
commencez à regarder à l'intérieur, plutôt que de regarder à l'extérieur de vous-même,
non seulement vous commencerez à voir vos propres sens spirituels devenir plus intenses,
mais vous commencerez à votre tour à voir que le Ciel vous a toujours parlé - en parler à
travers vous.
CHAPITRE CINQ

LE ROYAUME DES SENS

Le ciel a toujours parlé. Il n'y a jamais eu de temps où la voix de Dieua été réduite au
silence ou séparée de la création. Oui; l'Esprit parle toujours. Cependant, il faut aussi dire
que l'Esprit ne parle pas seulement, mais qu'il montre aussi. Le ciel a toujours parlé à la
création -souvent en parlant à travers la création.
Il y en avait dans les premiers jours de l'église, lorsque les Écritures devenaient
canonisées, qui croyaient que le monde physique et naturel était mauvais. Tout est naturel,
certains croyaient être mauvais. Beaucoup croyaient à tort que le monde naturel était sous
l'influence de Satan, croyant que toute la création, étant dans un état «déchu», est à jamais
condamnée à être séparée de Dieu. Aussi bizarre qu'une telle affirmation puisse paraître,
gardez à l'esprit que la croyance est encore trop courante dans la religion. Bien qu'elle soit
souvent partagée d'une autre manière, la doctrine erronée et damnable existe toujours
aujourd'hui, comme jamais auparavant. Dieu ne vous parle pas malgré votre humanité;
Dieu vous parle à traversvotre humanité. Cinq sens existent pour une raison - il n'y a rien
de mal à être humain. Vous ressentez une raison.

Le gnosticisme était un des premiers mouvements de la montée de la foi chrétienne

- un mouvement qui, même alors, était considéré comme blasphématoire d'une certaine
manière à juste titre, dans une certaine mesure. Cependant, il existe différents degrés de
gnosticisme et le
concept n'est pas aussi clairement défini que certains le croient. Le terme «gnose», de
gnostikos en grec koine, signifie simplement «savoir». De nombreux premiers enseignants
gnostiques tels que Valentinus considéraient leurs croyances comme alignées sur le
christianisme et croyaient que leurs enseignements étaient les vrais enseignements de
Jésus, bien que certains aient poussé leurs doctrines à l'extrême, mettant l'accent sur le

«mal» du «monde matériel». Là où le texte chrétien traditionnel traitait du thème du péché

et de la rédemption, les enseignements gnostiques traitaient principalement des

questions de «l'illusion» et de l'illumination, la plupart affirmant que le monde physique

et naturel n'est qu'une «illusion» de l'état déchu.

Même aujourd'hui, nous voyons ces enseignements erronés se fondre dans


la foi chrétienne du monde plus moderne. "Je ne suis pas assez bon." «Je ne mérite pas.»
«Je ne suis qu'un pécheur sauvé par grâce.» Ces enseignements, même encore, se fondent
dans la plupart des enseignements de l'église même considérés comme largement
orthodoxes. Au cas où vous ne l'auriez pas encore réalisé, la plupart des religions
organisées veulent que vous vous complaisiez dans l'autodérision, vous faisant sentir que
votre humanité vous sépare d'une manière ou d'une autre de Dieu. La religion n'aimerait
rien de plus que de vous faire vous sentir inadéquat, dégoûtant et dépravé. La religion
existe en raison dubesoin de l'homme de ressentir un sentiment de dualisme - le combat
éternel entre la nature humaine et le divin. Jésus, cependant, a parlé du royaume du Ciel
comme d'une rame d'être dans tout le temps, tout au long. Ciel, au moins selon les
enseignements de Jésus,
Qu'est-ce que ces concepts ont à voir avec le cadeau voyant, son activation et son

utilisation? En vérité, littéralement tout. Ce que vous croyez au sujet du ciel et ce que vous

croyez en fin de compte sur vous-même sera toujours directement lié à ce que vous

choisissez de croire au sujet de votre propre capacité à percevoir la perspicacité. Lorsque

vous considérez votre vie à partir du filtre de la religion - d'une manière autodestructrice

et dégoûtante - vous limiterez votre propre capacité à recevoir la perspicacité du Ciel et

aurez ainsi une perception erronée. Bien que vous puissiez toujours voir, vous ne verrez

jamais clairement. C'est pourquoi Paul a si souvent parlé du besoin de l'illumination, disant

que les yeux de la compréhension doivent être éclairés. De plus, c'est pourquoi il est noté

dans les épîtres le ministère


de réconciliation - que nous sommes réconciliés avec Dieu dans nos propres esprits. Oui;

voscroyances ont toujours déterminé votre propre capacité à percevoir.

Vous êtes un être spirituel et divin. Vous l'avez toujours été. Mais vous et moi vivons

dans un monde tridimensionnel très physique, très tangible, très naturel, par dessein divin.

Ce n'est pas un hasard si le monde est physique. Comme je l'ai dit pendant des années,

vous n'êtes pas un être physique essayant de trouver une expérience spirituelle;vous êtes

un être spirituel ici pour vivre une expérience très physique, très humaine.

Votre nature humaine ne vous sépare pas de la voix de Dieu; cela améliore votre propre

capacité à entendre la voix de Dieu - c'est-à-dire si vous le permettez et pouvez le croire.

Dans le monde physique et naturel dans le temps et l'espace en trois dimensions,

vous et moi avons la capacité d'interpréter les données que nous recevons à tout moment,

tout aulong de la journée et même dans la nuit. Nous percevons le monde qui nous

entoure à travers les sens naturels. Grâce à la vue, au toucher, au goût et même à travers

les sons que nous entendons, nous sommes en mesure de vivre pleinement le monde

naturel. Et, comme le révèlent les Écritures, même la création elle-même a une histoire très

réelle à raconter.

Pour mieux comprendre le don du voyant, il est important de voyager encore plus

profondément dans le royaume des sens. Les cinq sens naturels, lorsqu'ils sont finement

réglés, aident à établir un sixième sens encore plus grand - un sens au-delà du monde

naturel.

Les voyants et les prophètes dépendent de leurs sens pour interpréter la

perspicacité qui leur a été montrée; cependant, les voyants dépendent de ces sens d'une

manière encore plus grande que ne le font la plupart des prophètes. Pour le voyant, Dieu

parle toujours à travers tout - même à travers les sentiments de la sensation du toucher.

De nombreux voyants notables à travers l'histoire ont pu s'appuyer sur leurs propres sens

naturels pour percevoir clairement et précisément la perspicacité du Seigneur, la discerner

et la révéler à l'humanité. Nous voyons cela représenté même dans la vie de Jésus de

Nazareth tout au long de sa vie terrestre et de son ministère. le


les sens naturels, en fait, ont joué un rôle déterminant dans l'établissement del'église
primitive.
Combien de fois dans les écrits du Nouveau Testament y a-t-il des mentions
d'imposition des mains sur les malades? Nous trouvons même dans les nombreux récits
miraculeux au sein de l'église, l'importance du sens du toucher.Et on nous dit de «goûter»
et de «voir» que le Seigneur est bon - une illustration du besoin des sens naturels et
humains. Oui; vos croyances sont très importantes. Vos pensées comptent. Cependant,
vos sens et vos sentiments importent encore plus car c'est à travers les sens que vous êtes
en mesure d'interpréter les informations que vous recevez.
J'ai «ressenti» l'énergie des autres aussi longtemps que je m'en souvienne.
Bien que, en tant que prophète, j'entende la voix de Dieu d'une manière plus auditive, au
fil des ans, à travers d'innombrables millions de lectures prophétiques livrées, j'ai
développé une perception extrasensorielle plus élevée qui me permet de «ressentir» des
motifs, des intentions , et même les pensées des autres. Certains appellent ces énergies
subtiles des «vibrations». Que vous ayez déjà pris le temps de le réaliser pleinement ou
non, vous avez également ce don, mais peut-être pas à un degré aussi élevé. L'intuition
est un muscle spirituel.Et il en va de même pour la perception. Plus vous utilisez le muscle
de l'intuition en en dépendant, plus la porte s'ouvre sur le domaine du discernement précis.

Imaginez ceci pendant un moment. Vous rencontrez quelqu'un de nouveau et

commencez immédiatement à ressentir quelque chose d'énervant. Même après une brève

conversation, vous vous sentez épuisé. Vous ne pouvez pas l'expliquer. Vous dites que

l'individu avait des «mauvaises ondes» et vous n'y pensez rien. Peut-être, même pendant la

rencontre, avez-vous ressenti un frisson étrange et glacé le long de votre colonne

vertébrale. Était-ce toute votre imagination?

Aviez-vous juste évoqué les sensations? Ou l'expérience avait-elle été un


moment où le cadeau voyant s'éveillait en vous? Pour le voyant, chaque pensée,chaque
sentiment, chaque «vibration» compte.

Ce que j'ai appris au cours de décennies de ministère prophétique et que je vois de

plus en plus confirmé par des séances quotidiennes de coaching prophétique, c'est que

les sens naturels ne sont jamais gaspillés; littéralement chaque sensation compte chaque

sensation, même. Le voyant est le prophète qui a si finement harmonisé sa capacité à

percevoir que la perception devient si élevée et si harmonisée qu'elle produit un message.

Ce processus de renforcement de ce qui ne pourrait être défini que commeune perception

extrasensorielle n'est pas quelque chose de mystique ou d'un autre monde autant que c'est

une partie naturelle et très physique de la vie quotidienne normale sur la planète Terre.

Vos sens existent pour une raison - afin que vous puissiez

«goûter» et «voir» que le Seigneur est bon.


De nombreux voyants notables à travers l'histoire ont été plus réservés et plus calmes
- la plupart restant pour eux-mêmes et gagnant un aperçu des grandes foules. La plupart
des voyants à travers l'histoire ont opéré dans l'immobilité et dansle silence et, ce faisant,
ont aiguisé leur propre capacité à entendre la petite voix calme. Edgar Cayce, par exemple,
le clairvoyant notable du XXe siècle, était souvent appelé le «prophète endormi». On disait
qu'il pouvait diagnostiquer des maladies et même guérir les malades avec les révélations
qu'il recevait dans son sommeil.
Nostradamus, à ce jour considéré comme l'un des plus grands voyants qui ait jamaisvécu,
a reçu sa perspicacité en écrivant. La plupart de ses prédictions prophétiques se sont
déroulées la plume à la main, ce qui a abouti à un type de poésie appelé
«quatrains». Si jamais vous deviez étudier les écrits de Nostradamus, vous constaterez que
les prédictions semblent être écrites de manière très poétique. Pourtant, à travers ses
écrits, Nostradamus a prédit la montée de Napoléon et mêmecelle d'Adolph Hitler - des
siècles avant la naissance de ce dirigeant.
Il est dit dans l'Antiquité que l'Oracle de Dephi a livré ses prophéties et sa perspicacité
alors qu'elle était assise sur une très haute chaise afin qu'elle puisse mieux «voir» le sol
en dessous d'elle alors qu'elle livrait ses prophéties. Et, comme cela a été mentionné plus
tôt, Elijah a entendu la petite voix douce d'autant plus clairement tout en enveloppant son
visage dans sa cape. Le cadeau voyant est un cadeau qui dépend des sens intérieurs.
Lorsque les sens sont utilisés, ils deviennent d'autant plus exacerbés. Et avec cette
conscience accrue vient un éveil à un monde au-delà.
Bien que j'opère dans le bureau du prophète et que je reçoive une perspicacité plus
auditive que d'autres, moi aussi je reçois souvent des connaissances grâce à l'utilisation
de mes sens. À ce jour, je peux encore entrer dans une pièce et littéralement «ressentir»
les pensées de ceux qui ont été dans la pièce. Il y a des années, avant de développer mon
propre cadeau, je pensais parfois que je devenaisfou! En définissant le don de voyant, la
vérité est qu'il n'y a pas de moule «taille unique». Nous sommes tous différents, car nous
percevons chacun différemment.
Edgar Cayce était connu pour être un homme plus calme et plus réservé dans la vie,et il
est donc normal qu'il reçoive sa perspicacité tout en se reposant. Nostradamus était aussi
un écrivain, et il est donc normal que ce soit à travers la parole écrite queses prophéties
se sont écoulées. Vos dons et vos talents sont différents et uniques pour vous. Le don du
voyant, bien qu'inné dans l'humanité,

En terminant, je me suis senti inspiré par le Saint-Esprit pour inclure ce chapitre parce

qu'en vérité, vous avez jugé vos propres sentiments beaucoup trop durement pendant

beaucoup trop longtemps. Et, par conséquent, vous avez souvent étouffé votre propre

capacité à recevoir la perspicacité du Seigneur concernant les choses spirituelles. Il n'y a

pas de guerre entre le physique et le spirituel; la guerre n'existe que dans l'esprit.

Cependant, vous n'êtes pas comme ceux qui n'ont pas d'espoir et, comme Paul le déclare,

il y a un ministère de réconciliation - une réconciliation avec Dieu dans l'esprit de


homme. Arrêtez de juger votre humanité et vos expériences humaines. Cesexpériences
ont servi à aiguiser votre instinct. Et vos instincts ne sont pas simplement votre propre
imagination trop active. Ces instincts sont quelques-unes des nombreuses façons dont
Dieu parle à sa belle création. Comme je l'ai partagé dans mon livre Comment Dieu
parle-t-il? L'Esprit ne parle pas seulement à sa création; l'Esprit parle à travers sa
création.

" Les cieux déclarent la gloire de Dieu; et le firmament montre son


œuvre.

Jour après jour prononce la parole, et nuit après nuit montre la connaissance. Il

n'y a ni parole ni langage, là où leur voix n'est pas entendue.

Leur ligne est passée à travers toute la terre, et leurs paroles jusqu'à la fin du

monde. En eux il a établi un tabernacle pour le soleil,

Ce qui est comme un époux sortant de sa chambre, et se réjouit comme un homme fort

pour courir une course.

Sa sortie est de l'extrémité du ciel, et son circuit jusqu'aux extrémitésde celui-

ci: et il n'y a rien caché de sa chaleur.

La loi du Seigneur est parfaite, convertissant l'âme: le témoignage du

Seigneur est sûr, rendant sage le simple.

Les statuts du Seigneur sont justes, réjouissant le cœur: le


commandement du Seigneur est pur, éclairant les yeux.

La crainte du Seigneur est pure, durable à jamais: les jugements duSeigneur

sont vrais et justes à la fois.

Plus à désirer sont-ils que l'or, oui, que beaucoup d'or fin: plus douxaussi que

le miel et le nid d'abeilles. (Psaume 19: 1-10 LSG)

Toute la Création vous parle, et elle a une histoire très réelle à raconter.
Toute la Création crie en chanson, en chantant la chanson du Créateur. Cependant, pour
entendre et voir les messages donnés, il faut utiliser lessens naturels. Vous et moi avons
été bénis avec un très céleste, très
capacité divine non seulement de vivre sur la planète Terre, mais aussi de vivre pleinement
cette incroyable aventure appelée «la vie». Grâce aux sens, on nous a donné la capacité
d'entendre et de voir les choses de Dieu. Pour le voyant, toute la création parle, et l'Esprit
appelle à travers des situations, des circonstances, des sentiments, des sensations et
même des visions intérieures. Pour le voyant, les sensne sont que des extensions de la
voix de l'Esprit - quelques-unes des nombreuses façons dont Dieu nous attire à lui.
CHAPITRE SIX

PERCEPTION ET DÉFINITION

Vous êtes terriblement et merveilleusement fait - à tel point qu'il est littéralement

impossible de devenir plus comme Dieu même si vous essayiez. L'homme est tellement

formé et façonné à l'image de Dieu que l'homme possède en lui-même l'essence même du

Créateur. Comme le Créateur, l'homme possède la capacité vive et surnaturelle de penser,

de raisonner, d'imaginer, de rêver et de percevoir. Une partie du développementdu cadeau

Voyant dans votre propre vie exige une meilleure compréhension plus complète de votre

propre perception. Qu'est-ce que la perception, exactement, et quel rôle joue-t-elle dans

la perspicacité qu'un voyant reçoit?

La perception, par définition, n'est pas une croyance. La perception n'est qu'un

catalyseur qui conduit à la formation d'une croyance. La croyance est définie comme «une

acceptation qu'une déclaration est vraie ou que quelque chose existe». La perception,

cependant, est définie comme la capacité de voir, d'entendre ou de prendre conscience

de quelque chose par les sens

»et comme« l'état d'être ou le processus de prise de conscience de quelque chose par les

sens ». Fait remarquable, la perception est davantage définie comme «une impression

mentale». Ces

«impressions mentales» consomment toutes les parties de la vie quotidienne.

La perception est directement liée à l'intuition - à ce sens intérieur de la connaissance

qui transcende les simples pensées passagères. Les croyances se forment lorsque les

perceptions sont maintenues et cultivées. Au fur et à mesure que l'information est acquise

par les sens naturels, une perception se forme. Avant longtemps, «je pense» commence

à devenir «je sais». Ce processus d'analyse est la pierre angulaire de l'établissement de

toutecroyance.
Fait intéressant, les Écritures de la foi ont beaucoup à dire sur le pouvoir de la

perception. La perception, en fait, était cruciale dans le fonctionnement précoce des dons

spirituels au sein de l'église primitive. La perception, en fait, a eu une influence surla vie

et le ministère terrestre de Jésus de Nazareth en «percevant» ceux qui avaient besoin de

guérison et ceux qui avaient besoin d'être physiquement touchés, même.

Cette perception, cependant, était bien plus qu'une simple intuition. La perception n'est

pas un jeu de devinettes ou un jeu de hasard, comme certains pourraient le supposer. La

perception n'est pas simplement «je pense». C'est beaucoup plus profond que cela et vient

d'un sens encore plus profond, plus inné.

" Tu ne verras pas un peuple féroce, un peuple d'un discours plus profond
que tu ne peux le percevoir; d'une langue balbutiante, [que tu ne peux] pas

comprendre. (Esaïe 33:19 LSG)

" Et en eux s'accomplit la prophétie d'Esaïe, qui dit: En entendant, vous


entendrez et ne comprendrez pas; et voyant vous verrez, et ne percevrezpas. ””

(Matthieu 13:14 LSG)

" Pour voir, ils peuvent voir et ne pas percevoir; et en entendant, ils peuvent

entendre et ne pas comprendre; de peur qu’à aucun moment ils ne soient convertis

et

que [leurs] péchés ne leur soient pardonnés. » (Marc 4:12 KJV)

" Et il leur dit: Êtes-vous aussi sans intelligence? Ne voyez-vous pasque quoi

que ce soit de l'extérieur entre dans l'homme, [cela] ne peut pas le souiller. (Marc
7:18 LSG)
" Et quand Jésus le savait, il leur dit: Pourquoi raisonnez-vous, parce que vous

n'avez pas de pain? ne percevez-vous pas encore, ni ne comprenez-vous? votre cœur


est-il encore endurci? (Marc 8:17 LSG)
" Et Jésus dit: Quelqu'un m'a touché, car je vois que la vertu estsortie de moi.
(Luc 8:46 LSG)
" La femme lui dit: Seigneur, je vois que tu es un prophète. (Jean4:19 LSG)
" Les pharisiens disaient donc entre eux: Comprenez-vous comment vousne
prévalez rien? voici, le monde est parti après lui. (Jean 12:19 LSG)
" Car je vois que tu es dans le fiel de l'amertume, et [dans] le lien del'iniquité.
(Actes 8:23 LSG)
" Alors Pierre ouvrit la bouche et dit: D'une vérité, je vois que Dieu ne faitpas
acception de personnes. (Actes 10:34 LSG)

" Alors Paul se tint au milieu de la colline de Mars et dit: [Vous] hommes
d'Athènes, je vois qu'en toutes choses vous êtes trop superstitieux. (Actes 17:22

LSG)

" Et leur dit: Messieurs, je perçois que ce voyage sera avec des blessures et beaucoup

de dégâts, non seulement du chargement et du navire, mais aussi de nos vies. (Actes
27:10 LSG)
" Disant: Allez vers ce peuple, et dites: En entendant, vous entendrez, et vous ne

comprendrez pas; et voyant, vous verrez, et vous ne percevrez pas. (Actes 28:26 LSG)

La perception a toujours été directement liée aux dons prophétiques, en particulier


au don voyant. En gardant à l'esprit qu'une définition de la perception est
«une impression mentale», combien plus important est-il que vous deveniez plus conscient
des impressions intérieures que vous recevez tout au long de la journée et même dans la
nuit? Pour le voyant, ces images intérieures - ces «impressions» - sont vitales pour aiguiser
le discernement spirituel. Le voyant est quelqu'un qui a si finement accordé ses sens aux
images intérieures qu'il est capable de reconnaître lessignifications les plus profondes et
les vérités les plus cachées - des vérités qui semblent se cacher à la vue de tous. Bien que
de nature spirituelle, cette capacité esten fait tout aussi naturelle. Nous comptons tous,
dans une certaine mesure, sur l'instinct naturel de l'intuition, même lorsque nous n'en
sommes pas pleinement consciemment conscients.
Au fil des ans, j'ai eu la chance et le privilège d'avoir été le conseiller de nombreux

chefs d'entreprise à succès ainsi que même de chefs d'État et de nombreuses célébrités

notables. Les gens trouvent souvent assez choquant, en fait, d'apprendre que beaucoup

de leurs célébrités préférées de la scène et de l'écran dépendent de la perspicacité

prophétique avant de prendre des décisions importantes. L'une des artistes

d'enregistrement les plus réussies qui se produisent aujourd'hui, en fait, n'a signé son

dernier contrat d'enregistrement qu'après avoir reçu une lecture prophétique de notre

ministère. Cela ne devrait pas être choquant, cependant. Tout au long de l'histoire,

l'humanité s'est appuyée sur le don du voyant et aussi longtemps que l'homme a marché

sur la planète Terre, la voix prophétique a fonctionné d'une manière ou d'une autre.

Ce que j'ai vu au fil des ans, cependant, c'est qu'il y a vraiment quelque chosede spécial
qui sépare ceux qui réussissent vraiment de ceux qui ne réussissent pas aussi bien dans
la vie. Je me suis souvent demandé quelle était cette différence. Imaginez-le un instant.
Nous avons tous la capacité de rêver et d'exprimer une vision. Nous voulons tous «plus»
d'une manière ou d'une autre etrêvons d'une vie plus abondante et plus épanouissante.
Mais qu'est-ce qui séparevraiment les rêveurs des acteurs - ceux qui ont une vision et ceux
qui la transforment en réalité? Ce que je trouve maintes et maintes fois, c'est que la
principale différence est la capacité d'une personne à faire confiance à sa propre
perspicacité intérieure - sa capacité à percevoir réellement correctement et à agir
conformément à cette connaissance intérieure. Les entreprises se construisent par instinct
et perception. Les livres sont écrits à cause de cela.

Mais rendons cela encore plus pratique. Apportons encore plus le cadeau de voyant

dans le monde naturel et physique et appliquons le cadeau à l'expérience de la vie

quotidienne naturelle. Votre vie peut changer entièrement en fonction de votre propre

capacité à percevoir. En fait, toute votre vie a toujours été le produit de vos propres

croyances, basées sur les perceptions auxquelles vous vous êtes accroché. Ta vie, même

maintenant vous lisez ces mots, est le résultat direct de ce que vous percevez. La façon

dont vous percevez le monde qui vous entoure vous dictera comment vous vivrez vos jours

sur la planète Terre.


C'est là, dans une certaine mesure, que l'élément de prophétie auto-réalisatrice entre
en jeu. Si vous percevez que la vie est toujours censée être une série de luttes constantes
et que rien de bon ne viendra jamais à vous, il y a de fortes chances que vous vous
retrouviez toujours en difficulté, vivant sous vos moyens et toujours dans un état
d'inquiétude, de panique, et la peur alors que vous luttez pour joindre les deux bouts. Si
vous percevez que le monde est rempli de la bonté de Dieu et que toute la création essaie
d'attirer votre attention pour vous montrer encore plus la bonté de Dieu, alors la bonté
suivra toujours. Oui; les «images» intérieures comptent.Je demanderais, quelles «images»
voyez-vous en vous-même chaque jour?

Quand vous pensez à votre vie et regardez le monde qui vous entoure, à quoi
ressemble cette image? Rappelez-vous que la manifestation enseignée par Jésus suivra
toujours la croyance - et la croyance est le résultat direct des impressions mentales
intérieures que vous recevez chaque jour. Et qu'en est-il de la vie abondante? À quoi
ressemble cet avenir radieux pour vous? Quand vous envisagezune vie plus riche et plus
abondante, plus épanouissante, plus satisfaisante, à quoiressemble cette vie? Qu'est-ce
que ça fait?

Quand j'ai écrit Créer avec vos pensées, J'ai partagé un secret très puissant - un

secret qui a été utilisé dans ma propre vie non seulement pour manifester le succès,

mais aussi pour un plus grand sentiment de contentement et de satisfaction: «Là où

votre inspiration coule, le pouvoir de la création suit. C'est vraiment vrai.

Désirez-vous une vie plus abondante, plus épanouissante? Ensuite, il est


temps de commencer à vivre une vie plus inspirée - une vie qui fait du bien. Poury parvenir,
cependant, vous devrez commencer à devenir plus sensible au discernement des images
mentales intérieures que vous dessinez à l'intérieur.
votre propre esprit tout au long de la journée. Vous allez devoir changer l'image et

apprendre à dessiner ces images d'une manière nouvelle et différente si jamais vous vous

attendez vraiment à ce que quelque chose change et devienne différent. L'artiste etami

que j'ai mentionné qui a récemment signé son dernier contrat de disque? Elle sera latoute

première à vous dire que le succès l'a trouvée au moment où elle a commencé à suivre ce

qui l'a vraiment inspirée. Elle a rompu avec son ancien label et a pris le contrôle créatif

après que je lui ai donné la lecture prophétique, et elle a commencé à garder le contrôle

sur ses propres paroles. C'était vraiment une décision qui a changé la donne - pas à cause

de tout ce que j'ai fait, mais parce qu'elle a pris la décision de suivre sa propre inspiration

intérieure. Sa perception a changé au moment où elle a commencé à changer pour elle-

même ses propres images mentales et intérieures.

Depuis trop longtemps, vous créez votre vie selon un plan très dépassé - un planqui
n'est pas à la hauteur du code. En conséquence, même si vous créez, vous créez de manière
assez dangereuse et la fondation sur laquelle vous vous basez est défectueuse. C'est
pourquoi je dis souvent qu'il est si important que vous vous teniezcompte de vos croyances
de temps en temps. Voyez ce qui fonctionne. Découvrez ce qui ne fonctionne plus. Planifiez
en conséquence. Surtout, n'ayez jamais peur de changer ces croyances et de les mettre à
jour.

Pendant trop longtemps, vous avez construit votre vie selon des croyances et des

perceptions qui ont cessé de vous servir il y a très, très longtemps. En fait, il y a des

chances que certaines des croyances auxquelles vous vous accrochez ne vous aient jamais

vraiment servi du tout. Et, par conséquent, bien que vous ayez essayé de rester fidèle et

inébranlable dans votre croyance, vous avez rarement accompli ou manifesté le monde

que vous désirez. La manifestation suivra toujours la croyance, et la croyance découle de

la perception - de la façon dont vous choisissez de voir le monde qui vous entoure.

Les voyants sont ces individus prophétiques qui sont non seulement capables d'ajuster
finement la vue intérieure, mais ils s'appuient sur les impressions mentalesqu'ils reçoivent
pour peindre une image claire. Cela peut souvent arriver même
symboles et formes et couleurs. Par exemple, le voyant peut voir une image d'une route
dans l'œil de l'esprit et percevoir qu'un message doit être donné à propos du voyage de
quelqu'un ou de «la route à venir», alors qu'un prophète peut entendre lavoix intérieure
de l'Esprit disant: «Changer arrive." Le voyant est-il incorrect? Les messages sont-ils
différents? Absolument pas! La différence réside dans la façon dont l'individu perçoit le
message.

C'est trop courant, vraiment, pour qu'il y ait un malentendu majeur et une confusion

en ce qui concerne le pouvoir de la perception dans les lectures prophétiques. Ce n'est pas

simplement à cause de l'ignorance et d'un manque de connaissances concernant les dons

spirituels, mais c'est plutôt un manque sincère de connaissances en ce qui concerne

l'individualité. Très souvent, quand un chercheur demande des conseils prophétiques, il ne

veut rien de plus que de placer des exigences sur le don prophétique.

«Dites-moi exactement quand j'aurai le poste? «Dites-moi le nom de la personne que je

vais épouser.» «Dites-moi quand mes finances commenceront à changer.» Avec tout le

respect, c'est ce que je n'appelle rien de plus qu'un christianisme paresseux superficiel.

Souvenez-vous que l'esprit du prophète est soumis au prophète, ce qui signifie que

le don de prophétie est hautement personnel et hautement individualiste. Trop souvent,

les gens veulent toutes les réponses non pas parce qu'ils désirent la Présence de Dieu,

mais parce qu'ils ont trop peur pour réellement faire un pas audacieux de foi pour

eux-mêmes. Mon ami et cher chercheur, au cas où vous ne l'auriez pas encore remarqué,

la vie dans le Royaume ne fonctionne tout simplement pas de cette manière. Souvent, ce

n'est qu'après avoir franchi le premier pas dans la foi que la voie à suivre devient claire.

La prophétie - c'est-à-dire la vraie prophétie - a très peu à voir avec la prédiction de

l'avenir et absolument tout à voir avec la création de l'avenir.

Une fois, lors d'une séance avec un client, j'ai continué à voir dans mon esprit l'image

d'une grande maison. J'ai ressenti la vision en moi, alors que l'Esprit me conduisait. je
décrit la maison que je voyais en détail, ne comprenant pas pleinement ce que l'image
signifiait. La cliente a alors répondu qu'elle était à la recherche d'une nouvelle maison et
que quelques jours auparavant, elle avait fait son choix - exactement la même maison
que j'avais décrite. Chose intéressante, cependant, dessemaines auparavant, un autre
prophète lui avait dit: «Tu bougeras dans l'année.
Bien que l'information vienne différemment et bien que les moyens et les méthodes
utilisés pour diffuser l'information soient venus d'une manière très individuelle, le
message était le même. Ai-je raison et l'autre prophète a-t-il tort? Absolument pas.

Lorsque les Écritures parlent de l'esprit du prophète soumis au prophète, cela ne


signifie pas seulement que le prophète est responsable du don; cela signifie encore plus
que le don est individuel au prophète. J'entends la voix de Dieu d'une manière plus audible.
Certains voient les images intérieures. De nombreux prophètes sont capables de ressentir
dans leur corps les douleurs des autres. Certains ont-ils raison tandis que d'autres ont tort?
Ou est-ce vraiment que l'esprit du prophète est soumis au prophète, comme le disent les
Écritures? Le cadeau est unique à l'individu, tout comme les mécanismes à l'œuvre derrière
l'activation de chacun de ces cadeaux.

Pour mieux comprendre le rôle du don de voyant, gardez à l'esprit que tout comme

la croyance est unique et personnelle, la perception est également unique, personnelle et

de nature hautement individualiste. Ce que vous voyez à un moment n'est peut-être pas

ce que vous voyez à un autre moment. C'est pourquoi il est d'une importance vitale que

le discernement et la perception deviennent plus intenses et plus finement harmonisés.

Tout au long de la journée, vous voyez quelque chose dans l'œil de votre propre esprit -

et, par conséquent, vous formulez des perceptions, des idées et des pensées qui créeront

la journée et la vie qui vous attendent. Il est important de voir clairement. Il est important

d'avoir une impression mentale précise. Comme tu le feras


venez à réaliser, bien avant que quelque chose ne se manifeste dans le mondephysique
tridimensionnel, naturel, il est d'abord vu à l'intérieur.
CHAPITRE SEPT
RÊVES ET VISIONS
Le monde étrange et souvent mystérieux du voyant est souvent vu à travers la lentille
de l'au-delà - à tel point qu'il devient souvent apparemment voilé de secret. Pour la
plupart, le voyant est enveloppé de ténèbres et de mystère clandestin. Le don de voyant,
selon la plupart, est l'un des dons spirituels les plusclandestins. La plupart ne croient
jamais vraiment qu'ils peuvent activer et exploiter le don de voyant dans leur propre vie.
Ce n'est pas vrai, cependant.

Quand je parle du cadeau de voyant, j'aime souvent utiliser cet exemple: tout le monde

peut apprendre à jouer du piano; cependant, tout le monde ne deviendra pas un pianiste

de concert qui joue au Carnegie Hall. Tout le monde peut-il le faire? Dans une certaine

mesure, oui. La plupart des gens le feront-ils? Non. Comme pour toutes choses, l'étendue

de votre don sera à jamais liée à la profondeur de votre passion concernant ce don. Vous

aimerez peut-être jouer au basket, mais il y a de fortes chances que vous ne soyez pas

repêché par les Lakers de sitôt.

Aujourd'hui, comme jamais auparavant, il y a une soif de réveil. Il y a une faim pour

le «plus» de Dieu. Maintenant, alors même que vous lisez ces mots, l'humanité est au bord

d'un grand réveil, alors que les hommes et les femmes, jeunes et vieux, commencent à

regarder au-delà des limites et de la normalité de l'orthodoxie traditionnelle à la recherche

d'une vie plus abondante. Maintenant, contrairement à d'autres moments dans le passé,

les hommes et les femmes deviennent de plus en pluspassionnés pour mieux comprendre

les royaumes spirituels. Les gens ont faim.

Les gens affamés posent des questions. C'est Jésus lui-même qui a
offert la promesse que ceux qui cherchent finiront par trouver et qu'à ceuxqui frappent,
les portes s'ouvriront. Ce que j'ai trouvé dans le mien
la vie et le ministère, c'est que non seulement il est bien de poser des questions, mais que

l'Esprit aime en fait notre questionnement. Je pose des questions non pas parce que je

n'ai pas la foi; Je questionne parce que j'ai la passion de mieux comprendre. Si vous avez

peur de remettre en question votre croyance religieuse, je dirais respectueusement que

vous n'êtes pas aussi passionné et affamé des choses de l'Esprit que vous pourriez le

prétendre. La faimprovoque un questionnement.

Ce que j'entends maintes et maintes fois, c'est: "Jeremy, est-ce que des voyants sont

nés ou sont-ils faits?" C'est une question très valable. Tout le monde peut-il prophétiser?

Est-ce que tous peuvent un jour occuper la fonction de prophète? Et concernant le don de

voyant, quelqu'un peut-il occuper la fonction de voyant? J'ai choisi d'inclure ce chapitre

pour offrir plus d'informations sur le sujet.

Vraiment, la profondeur appelle à la profondeur, et la chose même que vous


cherchez est de vous chercher, comme le dit le vieil adage. Nulle part ce principe de
relation n'est plus vrai qu'en ce qui concerne le voyant. Le fait même que vous possédiez
la capacité d'imaginer, de projeter une vision et de rêver est la preuve positive qu'un
cadeau très réel, très d'un autre monde réside déjà en vous, même lorsque vous lisez ces
mots. En fait, la capacité même que vous possédez de rêver et d'envisager est la
confirmation d'un «don» très réel qui existe déjà au plus profond de vous, même
maintenant.
Pourquoi l'homme a-t-il faim des choses de l'Esprit? Est-ce, comme le suggère la
religion, parce que l'homme a été laissé avec un trou de la taille de Dieu dans son cœur -
un trou que seul Dieu peut combler? Ou est-ce plutôt que Dieu a toujours recherché
l'homme pour tenter de lui rappeler qui il est vraiment et qui l'a vraiment été depuis le
début? Il existe un lien profond entre l'homme et Dieu, une
co-dépendance si transcendante et si surnaturelle que séparer le Ciel de la terre est
littéralement impossible. C'est même dans les paroles de Jésus alors qu'il enseignait à ses
disciples à prier qu'on nous montre un aperçu de la fin du jeu du Royaume de Dieu: «Que
ton règne vienne, que ta volonté soit faite le
la terre telle qu’elle est au ciel. » Se pourrait-il que le Ciel ait toujours existé tout autour
de nous, même ici et maintenant? Se pourrait-il que le Ciel n'ait jamais été aussi loin que
certaines religions à travers l'histoire ont cherché à le suggérer? Deplus, se pourrait-il que,
comme Jésus l'a dit, pour accéder au royaume de l'Esprit, il suffit de regarder à l'intérieur
de ses propres croyances intérieures? Les réponses sont un oui stupéfiant et retentissant!

Toutes les religions à travers l'histoire - celles du passé et même les religions

mondiales d'aujourd'hui - considèrent le rôle des prophètes et des voyants dans leurs

systèmes de croyance d'une manière ou d'une autre. Dans une remarquable dissertation

de Megan Burritt pour l'Université de Stanford en 2002, intitulée, Les prophètes des temps

modernes: l'islam contre le christianisme, Burritt écrit, «Dans le monde actuel de chaos

et de guerre, de nombreuses personnes se tournent vers la religion. Les gens se

tournent vers la religion

organisée non seulement pour trouver du réconfort, mais au contraire, ils cherchent

également à attribuer la cause des malheurs du monde. L'attaque terroriste contre le

World Trade Center le 11 septembre a amené de nombreuses personnes à se tourner

vers la religion de l'islam pour un coupable, car les hommes qui ont piloté les avions

étaient des missionnaires suicides israéliens. Ces hommes pensaient être en mission

de Dieu (Allah). Cela implique qu'ils agissaient sur les paroles d'un prophète, ou se

croyaient prophètes. En réponse à cela, j'ai décidé de rechercher les principales

religions du monde d'aujourd'hui qui s'appuient sur les prophètes modernes pour les

guider. Ce faisant, j'essaie de prouver l'innocence de la religion de l'Islam en la

comparant à de nombreuses autres religions qui ont une structure similaire mais

aucune intention terroriste.

La première question à laquelle nous venons en étudiant les religions basées sur

les enseignements des prophètes modernes est la suivante: les prophètes modernes

peuvent-ils exister? Le christianisme, l'une des trois grandes religions suivies


aujourd'hui, dit oui. «… La Sagesse de Dieu a dit: 'Je leur enverrai des prophètes et des

apôtres, et certains d'entre eux ils tueront et certains d'entre eux ils persécuteront…'»

(Sainte Bible) Cette citation du grand livre des règles du christianisme prédit également

que lorsque les prophètes viennent sur Terre, les gens ne les accepteront pas comme

tels. C'estassez exact dans les réactions des chrétiens aux religions qui ont leur base

dans le christianisme mais qui ont divergé de l'église vers leurs propres sectes.

L'une des sectes les plus divergentes du christianisme est connue sous le nom de

mormonisme. Les mormons croient qu'il y a eu des prophètes dans le passé, alors

pourquoi n'y aurait-il pas de prophètes maintenant et à l'avenir? Leurs deux textes

anciens, la Sainte Bible et le Livre de Mormon, ne suffisent pas pour savoir vivre

correctement aux yeux de Dieu, disent-ils. [1] La Bible leur dit même: «Certes, le

Seigneur ne fait rien à moins qu'il ne révèle son conseil secret à ses serviteurs les

prophètes.» [2] Leurs prophètes remplissent ces espaces vides. L'Église de Jésus-Christ

des Saints des Derniers Jours, comme on l'appelle officiellement l'Église mormone, a

été fondée par le prophète Joseph Smith. Smitha été leur premier prophète et il a

clarifié le système de révélation pour l'Église mormone. Il n'y a qu'une seule

personne, ordonnée par Dieu, qui peut faire des révélations pour l'église à la fois.

Cette personne est le président, qui détient et exerce les clés de la prêtrise. Ses

prophéties sont transmises par la hiérarchie de l'église à l'évêque (il y a un évêque pour

chaque église dans des régions géographiques distinctes) et ensuite à ceux de la

congrégation.

Les chrétiens fervents croient que le mormonisme est un culte, pas une division

de l'église, en raison de leur dépendance aux prophètes modernes. Ils défendent leur

cause en utilisant le Nouveau Testament: «… Dans ces derniers jours nous a parlé en

Son Fils, qu'il a nommé héritier de toutes choses…» (Hébreux 1: 2) disant que Jésus
est le seul prophète des temps modernes, non les nombreux prophètes nommés de la

SDJ. Il est vrai que de nombreuses religions qui fondent leurs fondements sur les

révélations des prophètes modernes sont considérées comme des cultes par les

chrétiens qui adhèrent à des interprétations strictes de la Bible des adventistes du

septième jour ne sont pas non plus reconnus par la plus grande Église chrétienne,

bien qu'ils suivent les enseignements de la Sainte Bible, parce qu'ils adhèrent trop

étroitement à la parole écrite. Ces adeptes d'Ellen G. White prennent tout dans la Bible

qui n'est pas une métaphore flagrante à la lettre. Cette femme, qui se fait appeler «la

messagère spéciale» est reconnue comme l'initiatrice de cette secte, et a transcrit plus

de 55 000 pages de manuscrit entre les années 1863 et 1866. Les adventistes sont

chrétiens, mais professent observer le vrai sabbat, samedi, saint, en en faisant un jour

de repos spirituel. Ils n'achètent, ne vendent ou ne font rien d'autre que communier

avec Dieu ce jour-là de chaque semaine. Ils adhèrent également à d'autres notions de

la Bible strictement dans leur mode de vie. Ils dénoncent ce qu'ils considèrentcomme

la fausse croyance largement répandue en la théorie de l'évolution. L'un de leurs

intérêts est la santé, et l'église SDA (adventiste du septième jour) gère de nombreux

hôpitaux et cliniques à travers le monde. Leurs adeptes ne croient pas à l'utilisation

de médicaments sur ordonnance ou à la consommation de viande rouge; la plupart

sont végétariens. [3] L'un de leurs membres les plus célèbres est le Dr John Kellogg,

fondateur des céréales Kellogg.

Ce qui distingue l'Église adventiste de l'Église des Saints des Derniers Jours, c'est

leur conceptualisation de la prophétie. Alors que les Mormons croient que laprophétie

est une entité distincte des anciens enseignements des Écritures, l'église Adventiste

croit que toutes les prophéties doivent être testées selon le standard de la Bible.

Cependant, dans la pratique, les enseignements d'Ellen White sont traités comme la
parole de la Bible et si les gens ne les suivent pas, ils sont désapprouvés aux yeux de

l'église SDA. [4] Ellen White enseigne, avec la Bible, que les membres de l'église

Adventiste attendent la seconde venue du Christ.

L'Église de l'Unification, parfois appelée les «Moonies», croit différemment


à propos de la seconde venue du Christ. Une autre division du christianismequi a

formé sa propre église en raison de différentes idéologies, Les Moonies suivent

les enseignements du révérend Sung Myung Moon. Le fondateur et aussi le prophète

de l'Église de l'Unification, le Révérend Moon, a reçu la visite de Jésus et lui a dit de

continuer sa mission. Le révérend Moon a interprété cela comme signifiant qu'il

était la seconde venue de Dieu, à la suite de l'échec de Jésus en tant que prophète.

Il a reçu de nouvelles connaissances sur les enseignements de la Bible, sur lesquels

la religion est basée. Le Révérend a ensuite pris ces enseignements et a développé

son église.

La grande différence entre les Unificationistes et les Chrétiens typiques


est la base de la dichotomie homme / femme qui se trouve au sein de l'Église de

l'Unification. Le révérend Moon enseigne que la Sainte Trinité del'Église chrétienne est

fausse (le Père, le Fils et le Saint-Esprit) et que Dieu contient en lui-même à la fois

des aspects masculins et féminins qui sont en totale harmonie. [5] Ce dualisme de

l'homme et de la femme peut avoirdes racines dans la croyance unificationniste en la

chute d'Eve en raison de la perversion sexuelle. On dit qu'elle a eu des relations

sexuelles d'abord avec le serpent, puis avec Adam, qui a condamné le monde au péché

éternel. Le révérend Moon fonde une grande partie de ses actions au sein de l'Église

sur le saint mariage; il prétend que lui et sa femme sont le deuxième Messie, malgré

le fait que lui seul avait des visions. Les Moonies sont célèbres pour leurs mariages

de masse,

L'église de la Science Chrétienne croit que le fondateur et découvreur de la Science

Chrétienne, Mme Mary Baker Eddy, est le prophète, ou l'élu. Comme la plupart des

chrétiens croient que Jésus-Christ était le fils de Dieuet représentait donc la paternité
de Dieu, Mme Eddy et ses disciples croyaient qu'elle incarnait la maternité de Dieu.

Elle représentait l'idée spirituelle d'une femme dans l'apocalypse. Cette théorie est

soutenue par des versets du livre de l'Apocalypse: «… Et le dragon était furieux contre

la femme, et partit faire la guerre avec le reste de sa progéniture qui gardent les

commandements de Dieu et s'en tiennent au témoignage de Jésus.

»[6] Sa vision de la prophétie, qui est comprise par tous les adeptes de la Science

Chrétienne, est que la prophétie et le prophète ne peuvent être séparés dans notre

conceptualisation.

" Mme Eddy se considérait comme la messagère «désignée par Dieu» et


«désignée par Dieu» de cet âge, la femme choisie par Dieu pour découvrir la

science de la guérison chrétienne et l'interpréter à l'humanité; elle est si

étroitement liée à la Science Chrétienne qu'un vrai sens d'elle est essentiel à la

compréhension de la Science Chrétienne; en d'autres termes, le révélateur ne peut

être séparé de la révélation. »

La Science Chrétienne semble être beaucoup plus étroitement basée sur les écrits

de leur prophète que ne le font de nombreuses autres sectes chrétiennes avec des

prophètes modernes.

Les Témoins de Jéhovah adoptent une perspective totalement différente de la

prophétie moderne. Il n'y a pas un ou deux prophètes qui ont développé la religion

et qui dirigent le peuple. Au lieu de cela, tous les membres de la secte sont les

prophètes des Témoins chrétiens de Jéhovah. Le groupe lui-même agit comme un

prophète, pour canaliser la parole de Dieu en prêchant la bonne nouvelle. [8] On

pense que les membres ont été mandatés par Jéhovah, le seul nom qu'ils utilisent pour

Dieu. Ils font des parallèles entre le prophète Ézéchiel et leur groupe de témoins.

Ils sont connus pour leur conviction que la prise de sang par transfusion estcontraire

à leur religion, ce qui est le résultat de leur traduction littérale de la Bible dans la
vie. De plus, comme les adventistes du septième jour, gardez un mode de vie

essentiellement végétarien et biologique.

Les disciples d'Urantia adoptent également la perspective d'un groupe de

personnes canalisant la parole d'un être supérieur. Cependant, contrairement

aux témoins de Jéhovah qui prophétisent à travers leurs œuvres dans le monde,

le groupe qui a commencé le mouvement Urantia a simplement canalisé la

première révélation complète depuis la venue du Christ sur l'histoire du monde.

[9] Urantia, ou un autre nom pour la terre, était le titre donné à cette histoire

complète qui a été écrite par la

«commission de contact», dirigée par le Dr William Sadler, l'un des hommes qui ont

prophétisé dans le livre d'Urantia. Ceux qui lisent et suivent le livre semblentêtre

ceux qui étaient sceptiques à l'égard du christianisme à cause des «trous» dans la

Bible.

Enfin, nous arrivons à l'Islam, avec lequel j'ai commencé cette étude. La base de

cette religion est qu'Allah, le nom islamique de Dieu, a créé l'homme pour l'adorer

etmener une vie noble. Une des bases de cette foi est que l'homme ne peut pas vivre

une vie noble par lui-même; il a besoin de prophètes pour le guider sur son chemin.

Le Coran, le texte principal de l'Islam, dit qu'il y a peut-être quelque 240 000

prophètes dans le monde, un dans chaque nation. On dit que ces prophètes sont

connus par leur soutien de la communauté et les miracles qu'ils accomplissent. Ces

prophètes sont tous venus avant Muhammad, cependant, car il a fondé la nation de

l'Islam; le peuple a ignoré ces prophètes antérieurs. Cette théorie de la prophétie

permet aux disciples islamiques de croire en l'existence du Christ, non pas en tant
que fils de Dieu, mais en tant que l'un des nombreux prophètes. Le christianisme,

par contre, ne regarde pas positivement la religion de l'Islam. L'existence de tant de

prophètes condamne l'islam aux yeux de la foi chrétienne. Cependant, les érudits

islamiques continuent en disant qu'il n'y a pas de prophètes des temps modernes.

Muhammad, le grand prophète déifié par les adeptes de l'islam, a été prophétisé

comme étant le dernier prophète de l'islam. [10] Ils étayent leur argumentation en

décourageant le terrorisme; «la paix soit sur eux» est une expression souvent utilisée

par le peuple islamique.

L'Islam est par nature une religion pacifique; que certaines personnes

commettent des actes terroristes au nom de la religion ne condamne pas la religion

elle-même aux implications des actes de ces personnes. [11] Par conséquent, les

terroristes islamiques qui ont bombardé le centre commercial ont peut-être pensé

mission religieuse, ou pour être des prophètes d'Allah, mais ils ne suivaient pas

l'Islam comme une religion par le livre. Contrairement à de nombreuses sectes du

christianisme qui prennent la Bible mot pour mot, l'Islam se rend compte des

limites de son livre de règles, le Coran et ne vit pas le mot comme une loi.

Se pourrait-il que toutes les religions du monde parlent de prophétie et de prophètes

et voyants d'une manière ou d'une autre, non seulement à cause des rôles surélevés de

ceux qui accompagnent les offices, mais plutôt parce que toutes les religions semblent

savoir d'une certaine manière que et imaginer et envisager a toujours existé au sein

même de l'humanité? Toutes les religions du monde, quelle que soit leur origine ou leur

dogme, cherchent à répondre d'une manière ou d'une autre à la question séculaire:

«Pourquoi sommes-nous ici?» En cela, toutes les religions du monde partagent un sens

très réel et très commun de connexion. Comme nous pouvons le voir dans les recherches

de Burritt, toutes les religions du monde ont également estimé le rôle du prophète à

certains égards, beaucoup d'entre elles ont même vu le jour uniquement à cause d'une

croyance dans le rôle du prophète. Pour mieux comprendre le don du voyant, il faut un
meilleur, compréhension plus universelle de la propre capacité de l'homme à penser, à

raisonner, à imaginer et à envisager. Le cadeau de voyant est-il réservé uniquement à

quelques privilégiés? Seuls quelques privilégiés peuvent devenir voyants? Pour répondre à

la question, il faut aussi se demander: «Tout le monde peut-il rêver et imaginer?»

Le royaume du Ciel a toujours été un royaume très réel, très interne, un royaume de

perception et de croyance. Et, tout comme Jésus l'a dit, vous et moi recevons toujours

exactement ce que nous croyons selon nos propres pensées et les perceptions auxquelles

nous nous attachons. C'est pourquoi la prophétie a beaucoup plus à voir avecla création

de l'avenir et le résultat souhaité qu'avec la prédiction. Vous avez un rôle à jouer dans le

résultat de votre propre vie, quels que soient les croyances, les doctrines etle dogme que

vous possédez et auxquels vous vous accrochez. Comme je l'ai partagé dans mon livre à

succès Manifestez votre parole prophétique, vous avez un rôle à jouer dans la

manifestation de chaque prophétie qui vous ait jamais été donnée.

Vous êtes un co-créateur avec Dieu et, en tant que tel, avez été inculqué avec un

immense pouvoir de créer selon les visions qui vous ont été données. Quand on vous

montre une image dans les yeux de votre esprit, est-ce que l'image est le résultat de

votre propre imagination ou est-ce plutôt le résultat d'une perspicacité spirituelle?

Comme je l'ai partagé avec vous pendant des années, si vous pouvez le voir, vous pouvez

certainement l'avoir. On vous a donné ces rêves et ces visions non seulement parce que

vous n'avez pas votre mot à dire sur les questions de votre propre vie, mais plutôt parce

que vous avez toujours eu votre mot à dire sur ces questions. Étant formé et façonné à

l'image et à la ressemblance de Dieu, vous êtes un créateur puissant. Comme le déclarent

les Écritures, tel qu'Il est, nous le sommes aussi.


CHAPITRE HUIT
LA LOI DE VOIR

" Au commencement, Dieu a parlé - et Dieu parle toujours. " Ces mots ont
d'abord été partagés dans l'introduction de ce qui allait devenir l'un de mes best-
sellers Manifestez votre parole prophétique. La déclaration n'était pas
simplement une manière intelligente d'introduire le sujet de la prophétie à une toute
nouvelle génération de chercheurs et de croyants; la déclaration définit à bien des égards
le sujet de la prophétie en général - et aussi le don du voyant. Vous êtes un être spirituel
puissant, façonné à l'image même et à la ressemblance même de Dieu. Jésus lui-même a
même déclaré que nous sommes tous des «dieux», citant les écrits anciens des mystiques
juifs qui l'ont précédé. En tant que Créateur, vous avez la capacité de voir, de rêver et
d'imaginer. Tout comme Il est, moi aussi - vous aussi.

En partageant avec vous ce que j'en suis venu à comprendre comme la véritable

énergie à l'œuvre derrière l'onction du voyant, permettez-moi de vous poser une question.

Lorsque vous faites le choix de faire quelque chose - n'importe quoi - pensez-vous d'abord

ou

voyez-vous cela pour la première fois? Qu'est-ce qui vient en premier? La pensée ou la vue

intérieure et la vision intérieure? Et les deux sont-ils connectés? Les deux sont si liés, en

fait, qu'il est tout à fait impossible de séparer le rôle de l'esprit du rôle de la vue intérieure.

Les deux fonctionnent en tandem - l'esprit et la vision intérieure.

Permettez-moi de partager avec vous un exemple beaucoup plus pratique et

personnel. Les mots que vous lisez dans ce livre - en fait, le livre entier lui-même - je l'ai

vu pour la première fois il y a des semaines et même des mois. Bien avant même d'avoir

commencé le processus de compilation des notes qui deviendraient ce livre et bien, bien

avant que j'aie jamais apprécié la première tasse de café le premier jour de
recherchant le sujet, même alors, j'ai vu le produit fini. Je l'ai imaginé. J'en ai rêvé -même
pendant que j'étais éveillé.

Je pouvais voir les mots sur la page. Je pourrais imaginer la couverture. Je pouvais

voir les couleurs. Je connaissais même le nombre de pages, comme je pouvais voir, même

alors, les numéros sur la page. Même lorsque le livre n'avait pas encore manifesté,

physiquement, je pouvais voir le produit fini. On pourrait dire la même chose, je suis sûr

de tous les créateurs - tous les artistes, écrivains, poètes et tous ceux qui souhaitent créer.

On pourrait cependant dire la même chose de toute personne qui décide de


démarrer une nouvelle entreprise - qui rêve de créer une nouvelle entreprise. On
pourrait dire de toute personne qui rêve de devenir propriétaire, telle qu'elle envisage
et imagine la maison de ses rêves. Mais, honnêtement, on pourrait aussidire la même
chose de quiconque rêve d'une manière ou d'une autre d'une expérience de vie plus
riche et plus épanouissante ici sur la planète Terre. Toute personne qui vit, lorsqu'elle
pense à la vie abondante qui lui a été promise, voit enelle-même - dans l'œil de l'esprit
- le produit fini, d'une certaine manière.

Je partage cela avec vous pour dire, tout simplement, que vous avez toujours été un

voyant à part entière - même lorsque vous ne vous en êtes pas rendu compte et même

lorsque vous vous sentez si loin de la vie de vos propres rêves. Il y a de fortes chances que

lorsque vous lisez ces mots, le don de prophétie peut sembler si éloigné de votre propre

vie quotidienne que le pouvoir de manifester la vie que vous désirez ne semble rien de plus

qu'une réflexion spirituelle après coup. Cependant, vous rêvez toujours et vous envisagez

et imaginez toujours. Vous voyez toujours le futur chaque fois que vous y pensez et quand

vousen rêvez. Cette vue intérieure n'est pas simplement votre propre imagination.

La vue intérieure et la capacité de voir et d'imaginer sont tout aussi célestes que la
nature du Créateur lui-même. Et quand le Créateur a parlé de l'existence de l'univers et de
tout ce qu'il contient, Il l'a fait d'une manière très intentionnelle.Bien avant que le Créateur
n'ait prononcé les mots «Qu'il y ait», là
était l'image intérieure de ce à quoi ressemblerait le résultat final - il y avait
«l'impression mentale». Avant que le Créateur ne parle, le Créateur d'abord vu.
Tout au long de l'acte de création du monde, la vue était impliquée.
" Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
Et la terre était sans forme et vide; et l'obscurité était sur la face del'abîme. Et

l'Esprit de Dieu s'est déplacé sur la surface des eaux.

Et Dieu dit: Que la lumière soit: et la lumière fut.


Et Dieu vit la lumière, qu'elle était bonne: et Dieu sépara la lumière desténèbres.

Et Dieu a appelé la lumière Jour, et les ténèbres qu'il a appelé Nuit. Et lesoir et

le matin étaient le premier jour.

Et Dieu dit: Qu'il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu'ilsépare les eaux
des eaux.

Et Dieu fit le firmament, et sépara les eaux qui étaient sous le firmament des

eaux qui étaient au-dessus du firmament: et il en futainsi.

Et Dieu a appelé le firmament Ciel. Et le soir et le matin étaient ledeuxième jour.


Et Dieu dit: Que les eaux sous le ciel soient rassemblées en un seulendroit,

et que la terre sèche apparaisse: et il en fut ainsi.

Et Dieu a appelé la terre ferme la Terre; et le rassemblement deseaux l'appelait

Mers: et Dieu vit que c'était bon.

Et Dieu dit: Que la terre produise de l'herbe, que l'herbe donne la semence, et que

l'arbre fruitier donne du fruit selon son espèce, dont la semence est en soi, sur la

terre: et il en fut ainsi.

Et la terre produisit de l'herbe, et de l'herbe produisant de la semence selon son

espèce, et l'arbre produisant du fruit, dont la semence était en elle-même, selon son

espèce: et Dieu
vu que c'était bon.
Et le soir et le matin étaient le troisième jour.

Et Dieu dit: Qu'il y ait des lumières dans le firmament du ciel pour séparer lejour

de la nuit; et qu'ils soient pour des signes, et pour des saisons, et pour des jours et

des années:

Et qu'ils soient comme des lumières dans le firmament du ciel pour

éclairer la terre: et il en fut ainsi.

Et Dieu a fait deux grandes lumières; la plus grande lumière pour régner sur le jour, et

la moindre lumière pour régner sur la nuit: il fit aussi les étoiles.

Et Dieu les plaça dans le firmament du ciel pour éclairer la terre,

Et pour régner sur le jour et sur la nuit, et pour séparer la lumièredes ténèbres:

et Dieu vit que c'était bon.

Et le soir et le matin étaient le quatrième jour.


Et Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance la créature en mouvement

qui a la vie, et la volaille qui peut voler au-dessus de la terre dans lefirmament ouvert

du ciel.

Et Dieu créa de grandes baleines, et toute créature vivante qui bouge,


que les eaux produisaient en abondance, selon leur espèce, et chaqueoiseau ailé

selon son espèce: et Dieu vit que c'était bon.

Et Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez les eaux des

mers, et laissez les oiseaux se multiplier sur la terre.

Et le soir et le matin étaient le cinquième jour.

Et Dieu dit: Que la terre fasse naître la créature vivante selon son espèce, le

bétail et la créature rampante, et la bête de la terre selon son espèce; et il en fut

ainsi.

Et Dieu fit la bête de la terre selon son espèce, et le bétail selon


son espèce, et tout ce qui rampe sur la terre selon son espèce.
Dieu a vu que c'était bon.
Et Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, à notre ressemblance, et qu'ils
dominent sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute
la terre et sur tout chose rampante qui rampe sur la terre.

Alors Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu, il le créa;il les créa
homme et femme.
Et Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre,
et soumettez-la; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur
tout ce qui est vivant. se déplace surla terre.

Et Dieu dit: Voici, je vous ai donné toute herbe portant semence, qui est sur la

surface de toute la terre, et tout arbre, dans lequel est le fruit d'un arbre produisant

de la semence; pour vous, ce sera pour la viande.

Et à toutes les bêtes de la terre, à tous les oiseaux du ciel et à tout ce


qui rampe sur la terre, où il y a de la vie, j'ai donné toute herbe verte pourviande:

et il en était ainsi.

Et Dieu a vu tout ce qu'il avait fait, et voici, c'était très bon. Et lesoir et le matin
étaient le sixième jour. (Genèse 1: 131 KJV)

Dieu a parlé, puis Dieu a vu. Et tandis que le Créateur regardait le monde qui venait
juste de se manifester selon Sa propre volonté, par Son propre acte d'intention, Il vit non
seulement que c'était bon, mais Il vit quec'était très bon. Au tout début de tout cela, le
Créateur a établi un précédent très réel et incassable au sein de la Création elle-même,
établissant ainsi la Loi divine - une Loi de la Vue très réelle et très céleste.
Le résultat manifesté de la Création correspondait tellement à l'image qui avait été dans
l'Esprit Divin, il n'y avait que du bien. Tout était comme prévu. L'homme,étant formé et
façonné à l'image et à la ressemblance de Dieu, possédait également cette même
capacité de voir et d'envisager.
Le Créateur a même confié à l'homme la même force puissante d'intention
créatrice, en substance, en disant à l'homme: «Tout ce que vous voyez est à vous.
Nommez-le comme vous voulez. » Selon la tradition, c'était Adam qui avait reçu la
responsabilité de nommer les animaux au sein de la création. Et au tout début, nous
voyons la grande énergie du voyant à l'œuvre au sein de la Création

- et au sein de l'homme-dieu nouvellement formé.

Le vrai voyant sait que le don de la vue intérieure est très intentionnel. Ce n'estpas
désinvolte. La vue intérieure n'est pas quelque chose qui vient avec peu ou pas de
considération. Ce qui est vu à l'intérieur peut et se manifestera dans le monde physique
et naturel, selon les lois de l'attraction et de la création. Je partage
beaucoup, beaucoup plus sur ces puissantes lois universelles dans mon livre L'univers est
à votre disposition: faire vibrer le côté créatif de Dieu. Au tout début de la création,
nous trouvons le pouvoir de la vue et nous voyons que la vue est vraiment un acte créatif
très intentionnel. La capacité de créer et la capacité de voir sont directement,
intrinsèquement imbriquées dans le tissu même de l'existence
elle-même.
Ce principe - cette loi divine de la vue - a absolument tout à voir avec le don du voyant.
Sachant que, comme le disent les Écritures, l'esprit du prophète est soumis au prophète,
c'est, en fait, le voyant qui décide comment la vue intérieuredoit être interprétée et ensuite
partagée avec le monde. Le vrai voyant sait très bien que voir, c'est aussi créer. Par
conséquent, avec l'onction des voyants, il y a une énorme responsabilité. Avec la vue vient
une grande puissance.
Aujourd'hui, même en lisant ces mots, vous voyez quelque chose qui concerne votre
propre vie et votre avenir. Pendant trop longtemps, vous avez vécu bien en deçà de vos
moyens en ne réalisant pas l'immense et grand pouvoir qui vous a été confié. Comme le
dit le vieil adage, une grande puissance s'accompagne d'une grande responsabilité.
Lorsque le Créateur a formé le monde avec sa propre Parole,il s'est exclamé que tout
était très bon. Et pourtant, pour la plupart, alors qu'ils se tournent vers leur propre vie, ce
qu'ils voient semble être tout sauf bon. Pour la plupart, tout semble être très, très
mauvais.
Selon le récit de la Création, cependant, c'était toujours l'homme qui s'était vu confier
le pouvoir d'apporter une définition au monde qui l'entourait. Ce pouvoir transcendant de
voir et d'imaginer n'a pas soudainement pris fin et a cessé d'être le moment où l'homme
et la femme ont mangé de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, comme l'ont
suggéré certaines religions. Non; en fait, c'est le don de la vue qui a conduit l'homme et la
femme à partager le fruit soi-disant défendu depuis le début! Contrairement aux
enseignements de la religion moderne et organisée, il n'est pas une seule fois mentionné
dans les Écritures que l'arbre interdit est un arbre du «bien» et du «mal». Au lieu de cela,
l'arbre était l'arbre de la «connaissance» du «bien» et du «mal». Selon l'ancien texte
concernant le récit de la «chute», la «vue» était très influente tout le temps.

" Or, le serpent était plus rusé que n'importe quelle bête des champs que le

Seigneur Dieu avait faite. Et il dit à la femme: Oui, Dieu a-t-il dit: Vous ne mangerez
pas de tous les arbres du jardin?
Et la femme dit au serpent: Nous pouvons manger du fruit desarbres du
jardin.

Mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en

mangerez pas, vous ne le toucherez pas, de peur que vous ne mouriez.

Et le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez pas sûrement.


Car Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, etvous

serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

Et quand la femme vit que l'arbre était bon pour la nourriture, et qu'il était

agréable pour les yeux, et qu'un arbre était à désirer pour rendre sage, elle enprit le

fruit, et en mangea, et en donna aussi à son mari. avec elle; et il a mangé.

Et les yeux de tous les deux s'ouvrirent, et ils savaient qu'ils étaient nus; et ils

cousaient ensemble des feuilles de figuier, et se faisaient des tabliers.

Et ils entendirent la voix du Seigneur Dieu marchant dans le jardin dans la

fraîcheur du jour: et Adam et sa femme se cachèrent de la présence du Seigneur

Dieu parmi les arbres du jardin.

Et le Seigneur Dieu appela Adam, et lui dit: Où es-tu?

Et il a dit: J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, parce quej'étais

nu; et je me suis caché.

Et il dit: Qui t'a dit que tu étais nu? As-tu mangé de l'arbre dont je
t'avais ordonné de ne pas manger?

Et l'homme dit: La femme que tu as donnée pour être avec moi, elle m'adonné

de l'arbre, et j'ai mangé.

Et le Seigneur Dieu dit à la femme: Qu'est-ce que tu as fait? Et la


femme dit: Le serpent m'a séduit, et j'ai mangé.

Et le Seigneur Dieu dit au serpent: Parce que tu as fait cela, tu es maudit

au-dessus de tout le bétail, et au-dessus de toute bête des champs; tu iras sur ton

ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.

Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et


sa semence; il t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
A la femme dit-il, je multiplierai grandement ta douleur et ta conception; dans
la tristesse tu enfanteras des enfants; et ton désirsera vers ton mari, et il dominera
sur toi.

Et il dit à Adam: Parce que tu as écouté la voix de ta femme, et quetu as mangé

de l'arbre, dont je t'ai commandé, en disant: Tu n'en mangeras pas; le sol est maudit

à cause de toi; tu en mangeras dans latristesse tous les jours de ta vie;

Il te produira aussi des épines et des chardons; et tu mangeras l'herbe des

champs;

A la sueur de ton visage tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes à

terre; car c'est de lui que tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras à la

poussière.

Et Adam a appelé le nom de sa femme Eve; parce qu'elle était la mère de tous

les vivants.

Le Seigneur Dieu fit aussi à Adam et à sa femme des manteaux de peauet les

revêtit.

Et le Seigneur Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour

connaître le bien et le mal; et maintenant, de peur qu'il ne mette la main, et ne prenne

aussi de l'arbre de

vie, et ne mange et ne vive à jamais.


C'est pourquoi le Seigneur Dieu l'a envoyé du jardin d'Eden, pourcultiver le sol

d'où il avait été emmené.

Alors il chassa l'homme; et il plaça à l'est du jardin d'Eden des chérubins etune

épée flamboyante qui tournait dans tous les sens, pour garder le chemin de l'arbre

de vie. (Genèse 3: 1-27 KJV)

Remarquez dans le verset sept du chapitre trois du passage susmentionné, il


est dit: «Et leurs yeux se sont ouverts et ils savaient. Il est intéressant de noterque
ces mêmes mots ont été utilisés dans l'Évangile synoptique décrivant
le récit de l'interaction de Jésus avec les deux sur la route d'Emmaeus:
«Leurs yeux étaient ouverts et ils savaient. Il y a toujours eu une corrélation très réelle
ettrès puissante entre ce que vous voyez et ce que vous êtes capable de savoir. En fait, ce

que vous savez, maintenant, est le résultat direct de ce que vous êtes capable de voir et

d'envisager dans votre propre vision intérieure.

Le voyant est celui qui sait et qui travaille pour maîtriser l'art de la visualisation
intérieure. La visualisation n'est pas une force mystique flottant dans l'éther; c'est, au
contraire, un principe très divin, très universel au sein de la création elle-même et il est
tout aussi naturel que le souffle que l'on respire - et tout aussi important pour maintenir la
vie. Votre savoir sera toujours directement lié à votre vision. Ces visions intérieures - les
perceptions et les images mentales que vous peignez tout au long dela journée et de la
nuit établissent non seulement vos perceptions qui forment vos croyances, mais elles sont
encore plus le carburant de la création qui forme votre expérience de vie même. La façon
dont vous choisissez de voir votre vie et le monde qui vous entoure est l'objectif qui, que
vous le sachiez ou non, crée votre vie et votre monde.
Au début de tout cela, lorsque le Créateur a regardé le monde nouvellement formé et
a vu, il a immédiatement été conscient que tout était si «bon». Il n'y avaitpas de «mauvais».
Il avait créé selon sa propre volonté divine, pour son propre plaisir et pour son propre
dessein céleste. Cependant, quand l'homme, après avoir développé un sens du dualisme
et de la dichotomie, s'est tourné vers le monde, il a commencé à voir à la fois le «bien» et
le «mauvais», le «bien» et le
«mal». Aujourd'hui, à cause de l'esprit naturel, charnel et religieux, l'homme regarde
toujours le monde que le Créateur a appelé «bon» et le qualifie tant de
«mauvais». Et, en conséquence, l'homme continue de créer encore plus de cequ'il continue
de juger - et la prophétie auto-réalisatrice de continue.
Comme je l'ai déjà dit, lorsqu'un homme change ses pensées, il change sa vieentière
et même la totalité du monde qui l'entoure. C'est vrai, en effet. Il
Il faut aussi dire cependant que lorsqu'un homme change ce qu'il est capable de voir en
lui-même, dans l'œil de l'esprit, il changera les croyances qui remodèlent et recréent le
monde qui l'entoure. Pour apprendre à maîtriser et à mieux définirle don du voyant, il
faut en partie changer les images mentales - les images intérieures - sur lesquelles vous
vous concentrez. Le voyant est celui qui a accordé sa vision intérieure à la vision de Dieu
à tel point que la puissance de la création n'a d'autre choix que de s'accomplir.
La vue intérieure et les principes de visualisation sont tellement corrélés au don du
voyant qu'il est impossible de séparer les deux. Le don Voyant n'est pas simplement un don
par lequel quelqu'un voit les messages de Dieu. C'est encore plusun don par lequel le
chercheur a appris à maîtriser sa propre capacité à créer la vie qu'il voit - la vie abondante
qui est «bonne». Tout au long de l'histoire, nous trouvonsce principe mis en œuvre tout
au long de la création, provoquant une sorte de prophétie auto-réalisatrice. Comme je
l'ai dit pendant des années, la chose même surlaquelle vous vous concentrez commencera
à grandir et à s'étendre - d'abord dans votre propre conscience, puis dans le monde naturel,
physique et tridimensionnel.

On vous a donné le pouvoir de choisir - la vie ou la mort. On vous a confié la capacité


de choisir la bénédiction ou la malédiction. Le résultat de votre choix, cependant, est à
jamais lié à la façon dont vous choisissez de voir le monde qui vousentoure. Lorsque vous
voyez le monde qui vous entoure et que vous voyez même votre propre vie comme tout
sauf «bonne», vous choisissez de vivre dans la malédiction plutôt que dans la bénédiction.
«Dieu a vu que c'était bon.» Pour que vous voyiez autre chose que cela, vous faites un
choix, même si vous ne le réalisez peut-être pas.
Et donc, pour terminer, le don du voyant est bien plus qu'un simple outil de
prédiction; c'est au contraire le meilleur outil de création. C'est une puissante force de
visualisation. C'est le moyen par lequel l'esprit divin est mis en œuvre
sur la tapisserie du monde physique. Ce que vous voyez est à jamais lié à ce que voussavez,
et ce que vous voyez se manifestera au fur et à mesure que vous choisirez de vous y
concentrer. Le voyant est le prophète individuel qui a si finement harmonisé son sens de
la visualisation qu'il reconnaît l'importance de voir la vie à travers la lentille de Dieu. Mais
pour faire cela et pour atteindre la maîtrise du don, il faut un éveil et un renouvellement de
l'esprit; cela exige un changement de perspective.
CHAPITRE NEUF

LE TEMPS DU VOYANT

Il y a un vieil adage qui dit: "Le timing est essentiel." Aussi peut-être d'un autre monde
que le sentiment puisse paraître, il y a une vraie vérité à ce sujet. Lemoment est important
- non seulement en ce qui concerne la perspicacité prophétique et la prédiction, mais
encore plus en ce qui concerne le thème de la création de la vie. Pour le voyant, le timing
est une question de la plus haute importance. Le voyant est le prophète qui a appris à
reconnaître que pour tout il y a une saison. Tout existe à son propre moment.
Il n'y a pas si longtemps, j'ai écrit un livre intitulé La nouvelle saison arrive. J'ypartage
un aperçu et une révélation sur l'importance de reconnaître les changements de saisons
de la vie. Lorsque des moments inattendus surviennent
- et ils le seront - vous ne devez jamais être complètement pris au dépourvu. Le
changement, bien que difficile, ne doit jamais être débilitant, et il ne doit certainement pas
être destructeur. Le changement n'a pas à vous paralyser ou àvous paralyser. Oui; le
changement viendra. Il y aura toujours des moments d'incertitude.
Pour le voyant, cependant, le timing est un élément crucial dans la création. Le

voyant sait qu'il ne suffit pas de simplement créer puissamment; le voyant connaît la

valeur de créer au bon moment. Si vous deviez être honnête avec vous-même, tant de

moments de votre vie qui vous semblaient si débilitants et si bouleversants semblaient

ainsi parce qu'en regardant en arrière, ils sont venus de manière très inattendue, avec

peu ou pas d'avertissement. Au moins, cela semblait être le cas à l'époque. Lorsque

surviennent des moments de changement inattendu, ces moments peuvent parfois

ressembler à des morts littérales.


" Pour chaque chose, il y a une saison, et un temps pour chaque but sousle ciel:

Un temps pour naître et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un

temps pour arracher ce qui est planté;

Un temps pour tuer et un temps pour guérir; un temps pour se

décomposer et un temps pour se reconstruire;

Un temps pour pleurer et un temps pour rire; Un temps pour pleurer, et un temps pour

danser;

Un temps pour jeter des pierres, et un temps pour rassembler des pierres; un

temps pour embrasser, et un temps pour s'abstenir d'embrasser;

Un temps pour obtenir et un temps pour perdre; un temps à garder et un

temps à rejeter;

Un temps pour déchirer et un temps pour coudre; un temps pour garder le silence et un
temps pour

parler;
Un temps pour aimer et un temps pour haïr; un temps de guerre et un temps
depaix. Quel profit a celui qui travaille dans ce dans quoi il travaille?

J'ai vu le travail que Dieu a donné aux fils des hommes pour y êtreexercé.

Il a rendu toute chose belle en son temps: il a aussi mis le monde dans leur

cœur, afin qu'aucun homme ne puisse découvrir l'œuvre queDieu fait du début à la

fin.

Je sais qu'il n'y a rien de bon en eux, sinon pour un homme de se réjouir et de

faire du bien dans sa vie.

Et aussi que chaque homme mange et boive, et jouisse du bien de tout son
travail, c'est le don de Dieu.
Je sais que tout ce que Dieu fera, il le sera pour toujours: rien ne peut yêtre

mis, ni rien lui enlevé; et Dieu le fait, afin que les hommes craignentdevant lui.

Ce qui a été est maintenant; et ce qui doit être a déjà été; et Dieu
exige ce qui est passé.
Et de plus j'ai vu sous le soleil le lieu du jugement, que la méchanceté était là; et
le lieu de la justice, cette iniquité était là.

J'ai dit en mon cœur, Dieu jugera les justes et les méchants, car il y a untemps

là-bas pour chaque but et pour chaque œuvre.

J'ai dit dans mon cœur au sujet de l'état des fils des hommes, afin
que Dieu les manifeste, et qu'ils voient qu'ils sont eux-mêmes des bêtes.

Car ce qui arrive aux fils des hommes arrive aux bêtes; même une chose leur

arrive: comme l'un meurt, ainsi meurt l'autre; oui, ils ont tous un seul souffle; de

sorte qu'un homme n'a pas de prééminence sur une bête: car tout est vanité.

Tous vont au même endroit; tous sont de la poussière, et tous

redeviennent poussière. Qui connaît l'esprit de l'homme qui monte et

l'esprit de la bête qui descend sur la terre?

C'est pourquoi je vois qu'il n'y a rien de mieux que de se réjouir de


ses propres œuvres; car c'est sa part: car qui l'amènera pour voir cequi arrivera après
lui? (Ecclésiaste 3: 1-22 LSG)

Pour le voyant, le moment est très important. En fait, pour le voyant, il ne suffit pas

simplement de reconnaître le temps dans le monde physique; le temps doit être considéré

d'une manière encore plus transcendante. Prophétiquement parlant, le timing de Dieu

n'est pas le timing de l'homme. Comme les Écritures nous le rappellent, ses voiessont plus

élevées que nos voies - ses pensées plus élevées que nos pensées. Mais
quand vient l'éveil et que l'esprit se renouvelle vers l'esprit divin de l'Esprit, une nouvelle
perception est acquise. Soudainement, alors le temps est vu à travers la lentille de l'esprit
de l'Esprit plutôt que du pointde vue de l'esprit naturel et charnel,
Le timing, pour le voyant, n'est pas simplement une question de temps qui passe dans

le monde physique - le simple regard sur une horloge ou une date sur un calendrier et

est, au contraire, un regard plus céleste, plus transcendant sur toutes les questions de la

vie quotidienne. Le moment choisi pour le voyant exige un discernement discipliné et

affiné. Tout au long de la vie terrestre et du ministère de Jésus de Nazareth quand il a

parcouru la terre, Jésus a mentionné l'importance de pouvoir discerner les

«temps» et les saisons », mais a fait une remarque très intéressante qui faisait allusion à

un autre temps - un temps au-delà du passage naturel des moments. Prophétiquement

parlant, il ne suffit pas de simplement savoir quoi faire et comment agir lorsque

l'inspiration vient; il est vital que l'on sache quand agir.

" Les pharisiens aussi avec les sadducéens vinrent, et la tentation lui
demanda de leur montrer un signe du ciel.
Il répondit et leur dit: Quand il sera le soir, vous dites: Il fera beau,car le ciel est
rouge.

Et le matin, ce sera un mauvais temps aujourd'hui: car le ciel est rouge et

s'abaissant. Ô hypocrites, vous pouvez discerner la face du ciel; mais ne pouvez-vous

pas discerner les signes des temps?

Une génération méchante et adultère cherche un signe; et il ne lui


sera donné aucun signe, sinon le signe du prophète Jonas. Et il les alaissés et est parti.

(Matthieu 16: 1-4 LSG)

De plus, il est raconté dans l'Évangile synoptique de Luc de cette manière:


«Et quand vous verrez le vent du sud souffler, vous dites: Il y aura de la chaleur;et

cela arrive.
Hypocrites, vous pouvez discerner la face du ciel et de la terre; mais

comment ne discernez-vous pas cette fois?

Oui, et pourquoi ne jugez-vous pas vous-mêmes ce qui est juste? (Luc 12:54-

57 LSG)

Dans les paroles de Jésus décrites dans le texte, il est clair que Jésus ne fait pas
simplement référence à un moment naturel dans un monde naturel - le simple passage de
moments. Au lieu de cela, il fait référence à un temps qui doit être discerné et vu d'un point
de vue nouveau et différent. Ce faisant, il faisait référence àla perspicacité spirituelle et à
la capacité de «voir» au-delà. Ces passages parlent au cœur du don du voyant et donnent
un aperçu du moment choisi par le voyant. Vous;le timing est très important.
Ce que j'ai trouvé au cours de mes propres années de ministère prophétique,servant
de coach de vie prophétique à des milliers de personnes à travers le monde, c'est que la
question du «timing», bien que spirituelle, est en fait utile dans tous les domaines, même
sur le plan physique - surtout là la vie abondante est concernée. Il y a quelque chose de
puissant qui sépare les rêveurs des faiseurs - les réussis de ceux qui réussissent moins
bien à réaliser la vie de leurs rêves. Cette différence puissante est une capacité à interpréter
correctement et àdiscerner les temps. Il ne suffit vraiment pas de savoir quoi faire; vous
devez savoir quand agir et quand le faire. Il est possible de faire la bonne chose au mauvais
moment, mais de ne pas réussir dans vos efforts.

Permettez-moi de partager un exemple très pratique. Il y a trois, quatre ou même

cinq ans, il y a de fortes chances que vous n'étiez pas prêt à lancer votre propre entreprise

prospère. Il y a de fortes chances que vous n'ayez pas les connaissances ou l'expérience.

Mais lorsque le travail s'est soudainement terminé, apparemment de manière inattendue,

vous vous êtes retrouvé pris au dépourvu, pris par surprise. Ou lorsque la relation a pris

fin après des années ou le mariage, peut-être vous êtes-vous senti complètement aveugle.

Comme j'ai partagé La nouvelle saison arrive, bien que, même


les moments inattendus peuvent être utilisés comme des moments d'opportunité. Même

les moments d'incertitude, vus à travers les yeux de l'Esprit, peuvent être considérés comme

des bénédictions inattendues.

Le voyant est le prophète qui connaît instinctivement l'importance de pouvoir


voir au-delà du timing naturel des moments naturels, dans un royaume au-delà des
simples moments qui passent - en regardant plutôt dans les opportunités dans ces
moments. Souvent, quand quelqu'un vient interroger le Seigneur dans une lecture
prophétique, les questions abondent. «Quel sera mon nouvel emploi?» «Quand
vais-je recevoir l'augmentation?» "Quand vais-je trouver" The One? " Bien que les questions
soient sincères, les questions sont souvent toutes fausses. La question importante n'a
jamais été de savoir quand la vie changera; la question importante atoujours été: «Ai-je
vu des moments d'opportunité à travers toute la vie telle qu'elle se passe?»
Beaucoup de prétendus chercheurs et croyants sont souvent irrités par cela. Ils veulent
des réponses définitives à des questions définitives, et c'est trop courant, vraiment. Là où
le prophète peut parler de la nouvelle relation qui va bientôt se dérouler, le voyant, d'un
autre côté, peut avoir des aperçus de multiples occasions de rencontrer quelqu'un de
nouveau. Là où le prophète peut parler d'un nouveau débutd'entreprise, le voyant peut
parler, au lieu des nombreuses opportunités existantes pour commencer à suivre vos
passions, vos rêves et vos idées.

Tout le monde veut une solution simple et rapide. Cependant, il n'y a pas de solution

facile dans le royaume, en ce qui concerne la vie du chercheur. C'est une belle aventure -

un voyage de découverte et de création. Trop souvent, la plupart semblent vouloir rester

en marge de la vie. «Dieu écrit mon histoire et je n'ai donc aucun rôle à jouer.» Ce n'est pas

la foi. C'est un christianisme superficiel et paresseux.

Le don de voyant fournit à l'humanité le rappel que nous avons été imprégnés du

pouvoir divin et transcendant de créer et d'avoir tout ce que nous voyons. Là où la religion

prétend faussement: «Crois juste», murmure doucement le cadeau du voyant,


«Vous pouvez avoir tout ce que vous pouvez voir.» Mais cela n'a-t-il pas toujours été le cas
en ce qui concerne les promesses de Dieu? Lorsque les enfants d'Israël ont reçu la Terre
Promise, ils avaient toujours la responsabilité de posséder la terre. Même si le Seigneur
leur a rappelé quetout ce qu'ils pouvaient voir leur appartenait, il restait encore les eaux
du Jourdain à traverser. Il restait encore des géants à vaincre. Il restait encore des murs
de Jéricho à ruiner.
Vous n'avez pas besoin d'une réponse définitive aux «comment» et aux
«pourquoi» de la vie. Vous avez besoin d'yeux meilleurs et plus finement réglés pourvoir
les opportunités que tant d'autres ont manquées. Lorsque les yeux de votre compréhension
s'illuminent et que vous commencez à voir la vie à travers la lentille de l'Esprit lorsque le
don du voyant est activé - vous commencerez à voir que chaqueinstant est un temps pour
l'opportunité. Cette différence de perspective est vraimentce qui sépare les rêveurs des
faiseurs. C'est aussi ce qui sépare le croyant qui est assis en marge de la vie en attendant
qu'une prophétie se réalise du vrai croyant qui devient inspiré pour créer sa propre
destinée donnée par Dieu en Christ. Oui; vous avez toujours eu un rôle à jouer dans toutes
les questions de votre propre vie.

Le terme «kairos» fait référence au calendrier divin de Dieu. Cela n'implique pas

simplement des dates spécifiques ou le tic-tac des aiguilles sur l'horloge. Il fait plutôt

référence à l'opportunité. Kairos fait référence au moment dans le moment. Au niveau de

la surface, du point de vue de la vue naturelle et physique, c'est juste un autre jour - un

jour divisé en heures et minutes. Pour le voyant, cependant, c'est une journée rempliede

potentiel illimité et d'émerveillement incomparable. Pour le voyant, chaque instant estun

moment pour créer quelque chose de nouveau et de frais. En vérité, ses miséricordes sont

renouvelées chaque matin. Les choses anciennes sont passées et toutes choses sont

devenues nouvelles.
CHAPITRE DIX VUE NATURELLE
Vous êtes un esprit divin, puissant et omnipotent pensant, parlant, voyant.Vous avez
toujours été et vous possédez en vous l'essence même du Créateur.Et tout comme Il est,
vous aussi. Quand j'ai écrit Comment Dieu parle-t-il? Je me suis retrouvé à penser et à
méditer sur les nombreuses façons brillantes etextraordinaires dont Dieu cherche à capter
l'attention de sa création. Tout le Ciel a imprégné le domaine physique naturel de la terre,
et il n'y a nulle part, même dans la dimension physique de l'espace et du temps, où la gloire
de Dieu n'est pas révélée. Tout comme la vue spirituelle est importante, cependant, il y a
beaucoup à dire sur l'importance de la vue naturelle - la capacité de voir et d'expérimenter
les merveilles du monde naturel. C'est une belle création, et il y a beaucoup à voir, à
apprécier et à explorer.

C'est un monde de couleurs et, comme le révèlent les Écritures, même le jour et la nuit

pleurent. Comme l'écrit le psalmiste, jour après jour, la parole est prononcée. Dans les

écrits du Nouveau Testament, nous trouvons qu'il est dit que toute la création gémit, même,

dans une attente impatiente, en attendant la manifestation des fils de Dieu. Oui; toute la

Création attend que vous vous éveilliez à la vérité de qui vous êtes vraiment - de qui vous

avez toujours été. Vous, tout comme le Créateur, êtes un visionnaire, un rêveur et un esprit

voyant capable de créer et d'avoir tout ce que vous pouvez voir dans l'œil de votre propre

esprit. Le fait de la question, cependant, est que tout comme la vue spirituelle, intérieure

est importante, la vue physique naturelle est également importante. Bien que la vue

spirituelle transcende la vue physique et soit bien plus que lasimple capacité de voir à

l'œil nu naturel,
en ce qui concerne le don de voyant, vous pouvez apprendre beaucoup de ce que vous

êtescapable de voir même dans le domaine naturel et physique de l'existence.

Lors de mes recherches sur le sujet du don de voyant, je me suis senti inspiré
par le Saint-Esprit pour inclure également ce chapitre détaillant l'importance de la vue
naturelle. Oui; c'est important, et il a un rôle énorme à jouer non seulement dansl'activation
mais aussi dans le maintien du don de voyant. Oui; il y a de nombreux prophètes et voyants
à travers l'histoire qui ont été aveugles et qui n'ont dépendu que de la vue intérieure;
cependant, si vous lisez maintenant ces mots, je vais supposer que vous avez toujours un
certain niveau de vue physique et naturelle.
Même l'œil nu a un rôle à jouer dans le don de voyant. Comme le suggère le vieil adage,
les yeux sont la fenêtre de l'âme. Cela, à bien des égards, ne saurait être plus vrai. En
grandissant, on m'a appris à toujours regarder quelqu'un dans les yeux lorsque j'ai une
conversation avec eux. Vous êtes peut-être le même. Aussi, assez intéressant, On m'a
appris que lorsque quelqu'un ne pouvait pas vous regarder dansles yeux, cela signifiait
généralement qu'il avait quelque chose à cacher. Tout au longde ma vie, j'ai vu cela prouvé
maintes et maintes fois. C'est un principe qui m'a apporté du succès même en entreprise,
là où des réunions importantes sont concernées.

Et alors quel rôle joue même la vue naturelle en ce qui concerne le don du voyant?

Et quelle incidence la vue naturelle a-t-elle sur l'aiguisage et l'ajustement fin de la vue

spirituelle intérieure? Fait remarquable, les Écritures ont beaucoup à dire sur cette

question. Comme vous le savez maintenant, le royaume des sens joue un rôle vital dans

l'activation de l'onction du voyant. Les sens, en fait, agissent comme un catalyseur dans

le processus de discernement car c'est à travers les sens que l'on nous donne les

informations nécessaires pour peindre les images intérieures. Considérez les sens comme

des «outils», si vous voulez - des outils qui aident à recueillir les informations nécessaires

pour avoir une perspective plus définie et mieux réglée. De tous les sens, cependant, les

Écritures ont beaucoup à dire sur la vue naturelle.


Pour Jésus de Nazareth, il ne suffisait pas à l'aveugle de se fier uniquement à sa vision

intérieure surnaturelle. Les Évangiles racontent qu'il ne suffisait même pas pour l'homme

d'avoir une vision floue, voyant les hommes «comme des arbres». Jésus voulait que

l'homme ait une vision claire - une vision naturelle claire. Et que devons-nous faire des

récits dans les Évangiles dans lesquels Jésus insiste sur l'importance de regarder la nature

pour voir le Dieu? C'est Jésus, en fait, qui a encouragé les croyants à considérer les lis des

champs et à considérer même les oiseaux en vol - en utilisant les exemples pour créer une

illustration de l'œil vigilant de Dieu sur sa création. Ces récits étaient-ils simplement pour

peindre une image uniquement pour ceux qui pouvaient voir physiquement grâce à

l'utilisation des yeux naturels? Parlait-il simplement d'une manière métaphorique afin de

dépeindre une vérité spirituelle plus grande? Le cas échéant, pourquoi a-t-il guéri tant

d'yeux aveuglés et a-t-il ramené la vue naturelle si la vue naturelle n'était pas un outil,

d'une certaine manière, pour voir la gloire de Dieu? À travers les paroles de Jésus, nous

constatons que la gloire de Dieu peut être vue partout dans le monde physique et naturel.

" Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, là où la teigne et la


rouille corrompent, et où les voleurs percent et volent:

Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où ni la teigne ni la rouille ne

corrompent, et où les voleurs ne percent ni ne volent:

Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.

La lumière du corps est l'œil: si donc ton œil est unique, tout toncorps sera

plein de lumière.

Mais si ton œil est mauvais, tout ton corps sera rempli de ténèbres. Sidonc

la lumière qui est en toi est ténèbres, quelle est cette obscurité!

Nul homme ne peut servir deux maîtres: car ou il haïra l'un et aimera l'autre;

ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez passervir Dieu et

Mammon.
C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie, de ce que vous

mangerez ou de ce que vous boirez; ni encore pour votre corps, ce que vous porterez.

La vie n'est-elle pas plus que viande, et le corps que vêtement?

Voici les oiseaux du ciel, car ils ne sèment pas, ils ne moissonnent pas et ne

rassemblent pas dans des greniers; mais votre Père céleste les nourrit. N'êtes-vous pas

beaucoup mieux qu'eux?

Lequel d'entre vous, en réfléchissant, peut ajouter une coudée à sa stature?


Et pourquoi prends-tu la pensée pour les vêtements? Considérez les lis des
champs, comment ils poussent; ils ne travaillent pas, ils ne filent pas non plus:
Et pourtant, je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'était pasvêtu

comme l'un d'eux.

Pourquoi, si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui est aujourd'hui, et demain

est jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas beaucoup plus, vous de peu defoi?

Ne vous inquiétez donc pas, en disant: Que mangerons-nous? ou, Que

boirons-nous? ou, De quoi serons-nous vêtus?

(Car après toutes ces choses, les Gentils recherchent :) car votre Père célestesait

que vous avez besoin de toutes ces choses.

Mais cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice; et toutes ces chosesvous

seront données par-dessus.

Ne vous inquiétez donc pas du lendemain: car le lendemain


pensera aux choses de lui-même. Son mal suffit jusqu'au jour. »(Matthieu 6: 19-34
LSG)

Dans le passage du texte, nous trouvons une grande emphase sur l'utilisation de la

vue naturelle - la vision de l'œil nu naturel. Ce passage m'a inspiré depuis longtemps dans

mon propre ministère prophétique, m'encourageant à apprendre à voir la gloire de Dieu

tout autour de moi - voir Dieu à l'œuvre dans le domaine du monde physique et naturel.

Ce passage de texte était hautement


influent pour me révéler les vérités partagées Comment Dieu parle-t-il?

et c'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles le livre a été sous-titré «Les trois

méthodes dimensionnelles. «Pour voir la gloire de Dieu, il vous suffit de regarder

autour devous. Lorsque vous le faites, vous vous rendrez compte que le paradis n'a jamais

été vraiment loin.

Pour le voyant, cependant, le sens naturel de la vue est important aussi parce
qu'il permet une mine d'informations - des informations qui aident à aiguiser et à affiner
plus finement le sens du discernement intérieur. Un principe très important que j'ai appris
dans ma vie, au cours de plus de vingt ans de ministère prophétique est que si vous désirez
vraiment voir le royaume de l'Esprit, vous n'avez qu'à apprendre à voir le royaume du
monde naturel avec nouvelle perspective et avec unenouvelle lentille éveillée. C'était la
prière de Jésus pour que le royaume de Dieu vienne sur terre et que la volonté du Père soit
faite sur terre, tout comme elle est au ciel. Le ciel, en effet, est tout autour de nous, même
maintenant, et toute la création crie en déclarant la bonté et la majesté de Dieu. Ce principe
n'est cependant pas relégué uniquement à la tradition chrétienne. En fait, on le trouve
dans de nombreuses traditions orientales. Connaissez-vous le principe «Comme ci-dessus,
donc ci-dessous?» Jésus a enseigné cela en parlant du royaume de Dieu, en enseignant à
ses propres disciples à prier. Si vous vous êtes déjà retrouvé en train deprier ce qui a été
appelé «La prière du Seigneur», vous l'avez reconnu.

Mais même à un niveau plus personnel, encore plus pratique, le don de la vue naturelle

peut être utilisé pour révéler beaucoup de choses sur les personnes, les lieux, les choses,

les situations et toutes sortes de circonstances de la vie quotidienne. Même en ce qui

concerne le domaine de la pensée et de l'intention, je dis souvent que si vous voulez savoir

ce que quelqu'un croit vraiment, regardez simplement ses actions. N'est-il pas

remarquable que même dans les paroles de Jésus, les yeux soient littéralement définis

comme étant la «lumière» du corps? Ce n'est pas simplement un spirituel


concept faisant allusion au don du voyant; c'est, en fait, parler de la vue physique

naturelle. «La lumière du corps est l'œil: si donc ton œil est unique, tout ton corps

sera plein de lumière. Mais si ton œil est mauvais, tout ton corps sera rempli de

ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est des ténèbres, quelle est cette obscurité! Ce
passage de texte, peut-être plus que tout autre texte ancien, révèle le pouvoir de la perspective
en ce qui concerne la vue naturelle. Ce que vous voyez avec vos yeux est important car cela vous
aide à façonner vos propres croyances intérieures. Il n'est
donc pas exagéré de dire que non seulement ce que vous voyez a un impact sur ce que
vous croyez, mais que ce que vous croyez influencera et aura un impact sur la façon dont
vous voyez le monde qui vous entoure! Pour le voyant, cette vérité est d'une importance
vitale. Le voyant, par-dessus tout, sait que les révélations de Dieusont souvent révélées
non seulement à la création mais aussi à travers la création elle-même.
Je m'en voudrais, cependant, si je ne saisis pas cette occasion pour partager avecvous
un principe très réel et très important en ce qui concerne la vue naturelle, un principe que
je partage avec beaucoup de mes propres étudiants à travers le monde qui ont soif de
mieux comprendre. le cadeau voyant dans leur propre vie. Ce principe, choquant, est en
fait quelque chose sur lequel vous avez un contrôle absolu: c'est le principe de votre propre
santé. Oui; la santé et le bien-être sont intrinsèquement liés au tissu prophétique - à tel
point que négliger votre santé et votre bien-être, c'est négliger la nature même de Dieu. Il
faut simplement dire que la santé et le bien-être comptent - un sujet que, semble-t-il, de
nombreux croyants négligent ou ne veulent jamais parler dans le monde plus moderne de
la tradition religieuse d'aujourd'hui.

Le concept de «paradis», malheureusement et à tort, a été considéré à travers le

prisme de l'esprit naturel, charnel et religieux d'une telle manière depuis si longtemps

qu'il est souvent considéré comme un endroit lointain et lointain - un lieu réservé

uniquement à un temps futur. Jésus n'a jamais enseigné cela. Ce n'est en aucun cas
biblique. Jésus a enseigné que le ciel est une réalité interne présente. Job, en fait, a déclaré
qu'il verrait le Seigneur «au pays des vivants» - pasà sa mort.
Quelque part en cours de route, la religion a provoqué un sentiment de désillusion

très réel et très toxique qui a conduit à une déconnexion très réelle. Quelque part en cours

de route, à cause d'idées religieuses, beaucoup ont développé l'idée erronée qu'être

spirituel, c'est ne pas tenir compte de quelque manière que ce soit des choses du monde

physique.

Pourquoi se concentrer sur des choses comme la santé et le bien-être alors que Dieu est

un guérisseur? Pourquoi prendre soin de la planète alors que nous la dominons de toute

façon? Pourquoi avoir une alimentation équilibrée alors que, quoi qu'il arrive, nous allons

tous mourir un jour de toute façon? Vous voyez, la religion n'est pas seulement toxique;

c'est en fait assez mortel - souvent dans un sens très littéral.

Je ne peux même pas vous dire le nombre d'individus que j'ai rencontrés au fil des ans

qui sont venus me voir pour une vision prophétique, confrontés à un besoin très réel de

guérison et désirant désespérément, vraiment, d'atteindre une vie plus riche et plus

satisfaisante. Quand je leur demande comment ils passent leurs journées, je ne peux même

pas vous dire combien de fois j'ai entendu «je ne fais pas grand-chose». Même lorsque je

partage des idées pour les clients qui viennent me voir pour me demander desconseils sur

l'amour et les relations, lorsque je leur demande ce qu'ils font pour rencontrer la nouvelle

personne de leurs rêves, la réponse est souvent: «J'aime regarder la télévision». Bien qu'il

n'y ait rien de mal à regarder la télévision, il faut simplement direque pour vraiment avoir

une vie abondante - la vie qui vous a été promise - vous allez devoir commencer à vivre

réellement la vie. Durant beaucoup trop longtemps, la plupart des croyants ont laissé la

vie leur échapper. Mon ami et cher chercheur, ne vous attendez pas à avoir une vision

prophétique claire si vous passez vos journées devant la télévision, ne jamais sortir, ne

jamais profiter de la vie, ne jamais faire de l'exercice et toujours manger des barres

chocolatées.
Je suis sûr que vous pensez probablement que cette déclaration est venue de façon

très inattendue. Vous vous demandez peut-être: «Qu'est-ce que le régime alimentaire,

l'exercice physique et un mode de vie sain ont à voir avec le don prophétique?» Cela a

beaucoup à voir avec le don prophétique, en fait. Lorsque Moïse a été appelé à la

maison, les Écritures révèlent que sa «force naturelle» n'était pas entravée et que sa vue

n'était pas faible. Cela ne parle pas de la vue spirituelle. Cela ne parle que de la vue

physique naturelle. Écoutez-moi quand je vous dis, mon ami et compagnon chercheur,

depuis trop longtemps vous vous attendez à ce que Dieu fasse pour vous les choses que

vous avez déjà été habilitées à faire pour vous-même. Vous avez attendu en marge de la

vie, attendant que Dieu change ce que vous avez toujours possédé en vous-même le

pouvoir de changer.

Vivant dans un monde physique très naturel et expérimentant la vie à


travers le royaume des sens, il est important de réaliser le rôle que vous jouez dans votre
vie en devenant beaucoup, beaucoup plus conscient du rôle que vous jouez dans votre
propre corps humain. tout d'abord. Non; tu n'es pas toncorps. Vous êtes un être divin et
spirituel Cependant, vous êtes, en fait, ici sur la planète Terre pour vivre une expérience
très réelle, très naturelle et très humaine. Prends soin de toi. Prenez soin du véhicule qui
vous a été confié, caril vous a été donné pour une raison très réelle. Il faut de l'énergie
pour expérimenter la vie abondante - non pas métaphysiquement mais en pratique. Il
faut de l'énergie pour se lever du canapé et profiter de la vie.
Comme je l'ai dit pendant des années, la vie abondante n'est pas donnéelibrement;
il est expérimenté. Il faut de l'énergie, de la santé,
Souvent, ce que je trouve, c'est que beaucoup de perspicacité prophétique est acquise

même à travers les simples changements que l'on fait - à savoir, grâce à une alimentation

et à l'exercice appropriés. C'est vraiment hypocrite pour l'église de parler desanté et de

guérison miraculeuse, tout en marchant dans la maladie et l'obésité. Ce n'est pas spirituel.

C'est physique. Voulez-vous entendre la petite voix douce même


plus que vous ne le faites déjà? Si tel est le cas, pensez à surveiller votre consommation de
caféine. Voulez-vous vraiment expérimenter l'énergie deDieu et acquérir un meilleur sens
du discernement? Si c'est le cas, commencez à consommer moins de sucre dans votre
alimentation. Pour moi, en parlant de ma propre expérience, c'était incroyable la nouvelle
vision révélatrice que j'ai commencé à recevoir dans mon propre ministère prophétique
lorsque j'ai réalisé l'importance de maintenir ma propre santé et mon bien-être. Oui; Dieu
guérit. Oui; Dieu guérit toujours. Cependant, il est hypocrite de s'attendre à la guérison
lorsque vous continuez intentionnellement de nuire au corps même que Dieu vous a
donné. Nous en sommes tous coupables dans une certaine mesure. Il est plus pratique de
simplement passer par la conduite sur le chemin du retour du bureau etde commander le
soda que d'être conscient de votre alimentation. Je te promets, cependant,
Ce n'est pas une déclaration politique; c'est une déclaration pratique. Il est impossible
de s'attendre à ce que vos sens naturels s'intensifient lorsque vous êtes littéralement
empoisonné par les aliments que vous consommez quotidiennement. En fait, même les
dentifrices commercialisés ont un effet dévastateur sur la glande pinéale - la glande
responsable d'une conscience accrue. Les gens trouvent souvent choquant quand ils me
demandent comment j'ai appris à développer mes propres sens accrus il y a toutes ces
années et je réponds: «J'ai augmenté ma consommation d'eau. Ce n'est pas une
exagération, cependant; c'est vrai. Aussi choquante que puisse paraître cette affirmation à
l'esprit religieux naturel, les plus grandes révélations viennent souvent du sens commun
et non d'heures de prière laborieuse.Commencez à faire pour vous-même ce que Dieu
vous a donné le pouvoir, l'autoritéet la capacité de faire.

" Et le roi leur donna une provision quotidienne de la viande du roi et du


vin qu'il buvait: les nourrissant si bien pendant trois ans, qu'à la fin
de cela, ils pourraient se tenir devant le roi.

Parmi ceux-ci, il y avait des enfants de Juda, Daniel, Hanania,Mishael et Azaria:

À qui le prince des eunuques a donné des noms, car il a donné àDaniel le nom

de Belteschatsar; et à Hananiah, de Shadrach; et à Mishael, de Meshach; et à Azariah,

d'Abednego.

Mais Daniel se proposa dans son cœur de ne pas se souiller avec la portion de
viande du roi, ni avec le vin qu'il buvait: c'est pourquoi ildemanda au prince des
eunuques de ne pas se souiller.

Maintenant, Dieu avait amené Daniel en faveur et en amour tendre avec leprince

des eunuques.

Et le prince des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui afixé

votre nourriture et votre boisson; car pourquoi verrait-il vos visages plus mauvais

que les enfants qui sont de votre espèce? alors vous me ferez mettreen danger ma

tête au roi.

Alors Daniel dit à Melzar, que le prince des eunuques avait placé
sur Daniel, Hanania, Mishael et Azaria,

Prouve tes serviteurs, je t'en supplie, dix jours; et qu'ils nous donnent du pouls
à manger et de l'eau à boire.
Alors que notre visage soit regardé devant toi, et le visage des enfants qui
mangent de la portion de la viande du roi; et comme tu le vois, agis avec tes
serviteurs.

Il y consentit donc, et les prouva dix jours.


Et au bout de dix jours, leur visage paraissait plus beau et plus grasque tous

les enfants qui mangeaient la portion de la viande du roi.

Ainsi Melzar emporta la portion de leur viande et le vin qu'ils devaientboire; et

leur a donné le pouls.


Quant à ces quatre enfants, Dieu leur a donné la connaissance et l'habileté dans

tout apprentissage et sagesse: et Daniel avait de l'intelligence dans toutes les visions

et tous les

rêves.
Or, à la fin des jours où le roi avait dit qu'il devait les faire entrer,le prince des
eunuques les fit entrer devant Nabuchodonosor.

Et le roi communia avec eux; et parmi eux tous ne furent trouvés aucun comme

Daniel, Hanania, Mishael et Azaria: c'est pourquoi ils se tinrent devantle roi.

Et pour toutes les questions de sagesse et de compréhension que le roi leur

demanda, il les trouva dix fois meilleurs que tous les magiciens et astrologues qui

étaient dans tout son royaume. (Daniel 1: 5-20 Chinois)

Désirez-vous vraiment une plus grande perspicacité? Souhaitez-vous affiner et affiner

plus finement vos propres dons prophétiques? Priez-vous, passionnément, pour une

compréhension plus profonde des grands mystères de Dieu - priant pour que l'Esprit vous

dévoile les plus grands secrets cachés à la plupart? Si c'est le cas, devenez plus conscient

de ce que vous mettez dans votre propre corps.


CHAPITRE ONZE
TALENT ARTISTIQUE

J'ai entendu une fois l'histoire d'un sculpteur à qui on a demandé comment il avait
créé ses nombreuses et merveilleuses œuvres d'art. Il a répondu simplement:
«L'œuvre d'art était toujours dans la pierre. J'éclate simplement les morceaux. » Cette
analogie ne saurait être plus appropriée que lors de la découverte du don du voyant.Vous
avez toujours été un artiste, même si vous ne l'avez peut-être pas pleinement reconnu. Et
lorsque vous regardez cette chose merveilleuse appelée «vie», jour aprèsjour, vous avez
amplement l'occasion de créer une œuvre d'art magnifique et durable. Pour pouvoir le
faire, cependant, vous devrez devenir plus capable de voir labeauté qui se trouve dans le
monde qui vous entoure. Toute la création crie continuellement dans un effort pour vous
rappeler l'art du Créateur et, aussi, l'art de sa création.

La vie est bien plus belle qu'aucun de nous - moi y compris - ne


pourrait jamais le mettre en mots. Jour après jour et instant après instant, vous et moi
sommes confrontés à des moments qui peuvent être transformés en œuvres d'art
merveilleuses et colorées. Pour la plupart, cependant, plutôt que de voir le chef-d'œuvre
dans les instants du temps, ils voient simplement les aspérités, la pierre et toutle travail
apparent impliqué. Cependant, lorsque vous êtes passionné par la vie, tout devient une
merveilleuse aventure et un voyage d'exploration sans fin. Comme je l'ai partagé avec
vous, lorsque vous pouvez le voir, vous pouvez absolument avoir tout ce que vous pouvez
voir. Cependant, vous devez d'abord le voir en vous-même.
en plaçant un pinceau sur la toile, vous devez également voir la beauté de la vie que vous

désirez créer. Le cadeau du voyant, plus que tout autre cadeau, nous rappelle le pouvoir de

la visualisation - nous rappelant que la façon dont nous interprétons toutes ces images

mentales intérieures est d'une importance vitale. Il ne suffit pas de simplement voir la vie

que vous désirez; vous devez le voir plus clairement que jamais afin de le mettre en réalité

dans le monde tridimensionnel du temps et de l'espace. Toutes les promesses prophétiques

- chaque vision unique - existent, d'abord, dans l'œil de l'esprit. Il y a une raison, voyez-

vous, que vous continuez à voir votre vie se dérouler sous vos yeux. La raison pour laquelle

ces images du futur vous existent dans l'œil de votre esprit est que, simplement, cette

version de vous existe déjà dans la réalité. Votre mission, si vous décidez de l'accepter, est

de mettre en action la vision intérieure en lui donnant interprétation et définition. Personne

d'autre n'est responsable de votre interprétation et de votre définition de vos images

mentales intérieures, sauf pour vous. Votre pasteur ne peut pas le faire. Votre famille et

vos amis ne peuvent pas le faire. Ils ont leurs propres visions - leurs propres rêves à réaliser.

Vous et vous seul êtes responsable du chef-d'œuvre que vous choisissez de créer dans

votre propre expérience de la vie quotidienne. La vérité est que vous avez toujours créé

quelque chose - vous avez toujours été un artiste, en quelque sorte. Certes, cependant, il

y a eu tellement de fois où la création n'a jamais semblé ou senti - très belle. Votre famille

et vos amis ne peuvent pas le faire. Ils ont leurs propres visions - leurs propres rêves à

réaliser. Vous et vous seul êtes responsable du chef-d'œuvre que vous choisissez de créer

dans votre propre expérience de la vie quotidienne. La vérité est que vous avez toujours

créé quelque chose - vous avez toujours été un artiste, en quelque sorte. Certes, cependant,

il y a eu tellement de fois où la création n'a

jamais semblé ou senti - très belle. Votre famille et vos amis ne peuvent pas le faire. Ils ont leurs propres
visions - leurs propres
L'argument que vous avez eu avec votre conjoint - vous l'avez vu bien avant que vous
ayez jamais prononcé ces mots haineux et colériques. Vous l'avez envisagé. Celan'est pas
arrivé soudainement. L'incident avec votre collègue au bureau

- celui où vous avez cherché à les jeter sous le bus pour vous mettre sous les feux de la
rampe - c'était calculé. C'était intentionnel. C'était prévu. Vous voyez, bien avant que quoi
que ce soit ne soit introduit dans le monde physique naturel, bien avant que cela ne se
produise dans le temps et dans l'espace - c'est vu pour la première fois à l'intérieur Tout
commence par cette image mentale intérieure. Chaque action commence, d'abordavec
un plan très intentionnel.
Ici à Birmingham, au moment d'écrire ces lignes, à quelques pâtés de
maisons de nos bureaux se trouve l'énorme squelette en acier d'un nouveau bâtiment en
construction. Ce sera de nouveaux condos de grande hauteur. Bien qu'il y ait encore du
travail à faire et que, du moins pour le moment, celane ressemble en rien au résultat final,
un plan très réel est déjà en place. Bienque je connaisse très peu l'acte de construction, je
connais parfaitement l'importance de la visualisation et je peux vous assurer qu'aucune
construction n'a commencé sans avoir d'abord un plan en place. Avant que lesol ne soit
jamais rompu, avant que les travailleurs ne se présentent sur le chantier pour leur premier
jour sur le projet, et bien, bien avant même que le projet ne soit annoncé, il y avait une
vision dans l'esprit de l'architecte. Il y avait une image finie, bien avant que quoi que ce
soit d'autre ne commence.

Mon ami et cher chercheur, vous n'êtes pas la victime que vous prétendez souvent être.

Vous n'êtes pas aussi impuissant et la vie n'est pas aussi désespérée que vous le pensez si

souvent. Vous avez toujours été l'architecte depuis le début, en tant que co-créateur

puissant avec Dieu. Comme je l'ai partagé dans mon livre L'univers est à votre

disposition, tout le ciel et la terre attendaient d'exécuter fidèlement les commandes que

vous avez données selon vos propres pensées, croyances et images mentales intérieures.

Le ciel vous a toujours donné exactement ce que vous avez vu dans les yeux de votre esprit

- en faisant passer toutes ces images sur lesquelles vous vous êtes concentré. Cependant,

il y a de fortes chances que vous vous concentriez depuis trop longtemps sur toutes les

mauvaises choses - des choses qui ne se sentaient pas très bien.

En fermant ce livre, je souhaite partager avec vous un exemple de la


puissance réelle de votre visualisation et de la manière dont cette visualisationest liée au
résultat de chaque promesse que vous avez reçue - ainsi que chaque vision qui a jamais été
réalisée. Le don du voyant est le don de la vision. Les voyants sont vraiment les yeux du
royaume. Ils l'ont toujours été.Vous avez ce même pouvoir.
Il y a des années, j'ai écrit un livre intitulé Création de votre carte d'âme: Manifestez

votre futur avec un tableau de vision. C'était, à l'époque, le tout premier livre du genre
- un livre qui partageait non seulement l'importance d'avoir une vision pour votre vie,

mais aussi l'importance de voir, en continu, ce qu'est vraiment cette vision. Il n'est vraiment

pas exagéré de dire que quelque chose de vraiment «magique» se produit lorsque vous

«posez» quelque chose devant vos yeux. C'est pourquoi même les anciens mystiques juifs

croyaient de tout leur cœur à la pratique non seulement d'écrire des rêves et des visions,

mais aussi de le faire de nombreuses fois. Il est vrai que ce que vousvoyez est ce que vous

obtenez.

" Et le Seigneur m'a répondu, et a dit: Écris la vision, et explicite-la


sur des tables, afin qu'il coure qui la lit.

Car la vision est encore pour un temps fixé, mais à la fin elle parlera et ne mentira
pas: si elle tarde, attendez-la; car il viendra sûrement, il ne tardera pas. (Habacuc 2:
2-3 KJV) Oui; quelque chose commence à se produire lorsque vous pouvez réellement
«voir» votre vision. Toutes les forces au sein de la Création, le pouvoir du Ciel et de la

Terre, commencent à travailler pour réaliser ce que vous voyez. C'est pourquoi la

visualisation est si importante. C'est pourquoi, pour le voyant, le pouvoir de visualisation

est la grande force qui agit non seulement sur le pouvoir de créer le futur, mais aussi de

discerner correctement les temps et lessaisons.

Au milieu des années 60, un jouet éducatif populaire a été lancé par la société Mattel, appelé

«See n 'Say». Vous vous en souvenez peut-être. Elle a été conçue comme un outil

pédagogique pour les jeunes enfants, suite à la popularité de la poupée «Chatty Cathy». Le

jeu a été utilisé pour enseigner aux enfants la corrélation entre les sons et les images.

L'enfant verrait l'image d'un canard et


entendre «charlatan» ou le son d'un aboiement sombre, correspondant à l'imaged'un
chien. De nombreuses versions du jeu ont été publiées au fil des ans.

Je partage cela avec vous pour dire, que vous l'ayez déjà réalisé ou non, que votre vie

entière et tout le monde qui vous entoure est le résultat direct de ce que vous voyez.

Toutes ces images que vous utilisez pour définir le monde qui vous entoure, en tant

qu'artiste, c'est à vous d'utiliser ces images intérieures et ces impressions mentales de

manière responsable. Pour le voyant, le pouvoir de la visualisation est entièrement cela -

être capable de voir et de dire exactement ce qui est vu. Dans le don du voyant, il y a une

immense créativité et un immense sens de l'art. Vous et moi créons toujours le monde

qui nous entoure non seulement en fonction des croyances auxquelles nous nous

attachons, mais aussi par les visions que nous continuons à voir.

Il y a une raison pour laquelle Jésus a accompli les exploits merveilleux et


miraculeux qu'il a accomplis. Cette raison n'est pas simplement parce qu'il avait onction
de Dieu pour le faire, comme le dit Actes. Non; la raison est tout autre chose. En plus de
l'onction sur lui, Jésus faisait simplement ce qu'il voyait. Ce qu'il a vu, il l'a fait. Quand il a
vu Dieu guérir les malades, il a guéri les malades. Quand il a vu Dieu chasser les démons,
il a chassé les démons. Etquand il a vu Dieu proclamer le Ciel à l'humanité, il a proclamé le
Ciel et a fait ce qu'il a vu - ni plus ni moins.

" Parce qu'il avait fait ces choses le jour du sabbat.


Mais Jésus leur répondit: Mon Père travaille jusque-là, et je travaille. C'est

pourquoi les Juifs cherchaient davantage à le tuer, car non seulement il avait

brisé le sabbat, mais il disait aussi que Dieu était son Père, se rendant égal àDieu.

Alors Jésus répondit et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis,le Fils ne peut
rien faire de lui-même, mais ce qu'il voit faire le Père; car tout ce qu'il fait, cela aussi
fait le Fils.
Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce que lui-même fait, et il lui

montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous vous étonniez.

Car comme le Père ressuscite les morts et les vivifie; de même le


Fils vivifie qui il veut.
Car le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement auFils:

Que tous les hommes doivent honorer le Fils, tout comme ils honorent lePère.

Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé.

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et quicroit en celui

qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne viendra pas en jugement; mais est passé de

la mort à la vie.

En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et c'est maintenant, où lesmorts

entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui entendent vivront.

Car comme le Père a la vie en lui-même; ainsi a-t-il donné au Fils d'avoir lavie en

lui-même;

Et lui a donné le pouvoir d'exécuter le jugement aussi, parce qu'il est le Filsde

l'homme.

Ne vous étonnez pas de ceci: car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les

tombes entendront sa voix,

Et sortira; ceux qui ont fait du bien, à la résurrection de la vie; et ceux


qui ont fait le mal, jusqu'à la résurrection de la damnation.

Je ne peux rien faire de moi-même: comme j'entends, je juge: et mon jugement

est juste; parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté duPère qui m'a

envoyé. (Jean 5: 17-30 LSG)

Dans ce passage de texte, nous voyons, en son cœur, non seulement le


pouvoir d'obéissance à son appel mais, plus encore, le pouvoir du don voyant enaction -
c'est le pouvoir de la visualisation. Il est temps d'agir sur ce que vous
voir. Il est temps de commencer à donner une définition à ces images mentales intérieures
que vous avez eues. Et quand vous le faites, vous commencerez à voir leCiel se dérouler
tout autour de vous - même au milieu de vous, dans le monde physique. Le ciel, après
tout, a toujours été ici avec nous, comme Jésus l'a dit.
Lorsque vous apprenez l'importance de ce que vous voyez, non seulement vous établissez
davantage la règle et le règne de Dieu dans le royaume de la Terre, mais vous activerez
et exploiterez le pouvoir du voyant en vous-même. Les voyants parmi nous, ce sont
vraiment les yeux du ciel.
Le don du voyant amène au premier plan de l'humanité la preuve que le royaume
du Ciel, en effet, est tout autour de nous - même ici et maintenant. Lorsque vous êtes
capable de voir les choses de l'Esprit en action dans les choses souvent chaotiques et
souvent banales de la vie quotidienne et normale, tout d'un coup, la vie commence à
sembler beaucoup plus magique - plus céleste. Pour le voyant, non seulement il y a le
rappel toujours présent et constant que le Ciel existe parmi nous, mais il y a toujours ces
rappels constants des gloires encore plus grandes à venir. Il y a une raison très réelle pour
laquelle les Écritures parlent de choses transcendantes telles que l'espoir et l'attente. C'est
parce que, pour ceux qui possèdent «la vue», il y a toujours tellement plus à espérer. Pour
ceux qui ont des yeux pour voir, la vie est vraiment une aventure terriblement grande.
Quand l'apôtre Paul a écrit avec tant d'éloquence sur la puissance de l'éveil etde
l'illumination, parlant de passer de la «gloire» à la «gloire», il connaissait très bien la majesté
dont il parlait. Il l'avait bien vécu. Lui, et tous ceux qui possèdent le pouvoir du voyant dans
leur vie, à travers une perspective céleste éveillée, sontcapables de voir le royaume du Ciel
dans l'ici et maintenant. Pour Paul, il y avait ces moments de transcendance si heureux, si
surnaturels que, dans ses propres mots, il décrit ne pas savoir s'il était dans son propre
corps lorsqu'il recevait les révélations à travers la vue intérieure. Il est largement admis par
la plupart des théologiens et des spécialistes bibliques
que lorsque Paul a fait référence à la connaissance d'un homme qui avait été emmené

au «troisième ciel», il se référait en fait à lui-même, pour ne pas se vanter.

" Il ne m'est pas opportun sans doute de me glorifier. J'arriverai aux visions et

aux révélations du Seigneur.

J'ai connu un homme en Christ il y a plus de quatorze ans (que ce soit dans le

corps, je ne peux pas le dire; ou si hors du corps, je ne peux pas dire: Dieu sait;) un tel

homme a été enlevé au troisième ciel.

Et j'ai connu un tel homme, (que ce soit dans le corps ou hors du corps, je ne
peux pas dire: Dieu sait;)

Comment il a été pris au paradis et entendu des paroles indicibles, qu'iln'est

pas permis à un homme de prononcer.

Je me glorifierai d'un tel homme, mais je ne me glorifierai pas de moi-même,

mais de mes infirmités.

Car si je désire me glorifier, je ne serai pas un insensé; car je dirai la vérité; mais

maintenant je m'abstiens, de peur que quelqu'un ne pense à moi au-dessus de ce

qu'il voit que je suis, ou qu'il entend parler de moi.

Et de peur que je ne sois exalté au-dessus de la mesure par l'abondance des

révélations, il m'a été donné une épine dans la chair, le messager de Satan pour me

secouer, de peur que je ne sois exalté au-dessus de la mesure.

Pour cette chose, j'ai supplié le Seigneur trois fois, afin qu'elle me
quitte. Et il me dit: Ma grâce te suffit, car ma force s'accomplit dans lafaiblesse. Je

me glorifierai donc plus volontiers de mes infirmités, afin que la puissance du

Christ repose sur moi.

C'est pourquoi je prends plaisir aux infirmités, aux reproches, aux nécessités,

aux persécutions, aux détresses à cause du Christ: car quand je suis faible, alors je

suis fort.
Je suis devenu un imbécile de gloire; vous m'avez contraint; carj'aurais dû être
loué de vous; car en rien je ne suis derrière le plus apôtres, bien que je ne sois rien.

En vérité, les signes d'un apôtre ont été accomplis parmi vous en toute patience,

en signes, en prodiges et en actes puissants. (2 Corinthiens 12: 1-12 LSG)

À bien des égards, il n'est vraiment pas exagéré de dire qu'il n'y aurait
pas de foi chrétienne sans le don du voyant. Il n'y aurait pas eu d'église primitive - l'Évangile
n'a jamais été porté à l'intégralité du monde connu del'époque. La foi n'aurait pas duré.
Les grandes révélations célestes qui serviraient de base à une grande partie du Nouveau
Testament n'auraient jamais été, sans la puissance de la vue intérieure - la capacité de voir
au-delà. Oui; lorsque Paul a parlé d'être passé de la «gloire» à la «gloire», ila eu une
expérience à partir de laquelle faire une telle affirmation.

En ce qui concerne cette «gloire», cependant, la langue originale du textedésigne de


manière beaucoup plus appropriée «de plus grandes gloires» par
«de plus grandes gloires». Ces gloires ne seront jamais identiques; la nouvellegloire ne
sera plus jamais la même. Le don du voyant est un rappel de la nouveauté que nous avons
en Christ - un rappel qu'il y a toujours beaucoup, beaucoup plus à venir. Toute vision qui
servirait de fondement à chaque révélation qui deviendrait le fondement même de la foi
n'aurait pas été reçue sans le don du voyant - la capacité de voir au-delà. Jésus de Nazareth,
lui-même, l'a dit quand il a parlé du «Paraclet» - l'aide qui devait venir.

Il avait été avec eux et ils avaient vu ses nombreuses œuvres. Ils l'avaient vu guérir
les yeux aveuglés et même ressusciter les morts. Ils avaient regardé pendantqu'il marchait
sur l'eau. À travers tout cela, leurs croyances avaient été changées et leur propre
perception était passée à celle d'une réalité plus céleste, plus transcendante. Ils l'avaient
regardé dans les yeux comme il l'avait dit, «Rien n'est impossible si vous croyez e. " Tout
ce dont ils avaient été témoins seulement a servi à leur confirmer que les paroles étaient
vraies. De simples pêcheurs, percepteursd'impôts et fanatiques politiques de l'époque
étaient devenus habilités à porter l'Évangile jusqu'aux extrémités du monde connu, en
partie à cause des choses qu'ils avaient vues.
Cela a dû leur sembler si effrayant quand ils l'ont entendu dire qu'un moment viendrait

où il devait partir et les quitter. Qu'est-ce que tout cela signifiait? Le «royaume» dont il

parlait viendrait-il jamais vraiment, comme ils l'avaient espéré? Même à l'époque de la
résurrection triomphante de Jésus d'entre les morts, ils se tournaient toujours versles

royaumes terrestres - vers les royaumes terrestres de pouvoir. Ils envisageaient encore,

même alors, une époque où le «royaume» serait restitué uniquement à Israël et où la

domination et le règne des empires du monde seraient vaincus.

" À qui aussi il se montra vivant après sa passion par de nombreuses preuves

infaillibles, en les voyant quarante jours et en parlant des choses concernant le


royaume de Dieu:
Et, étant assemblés avec eux, il leur a ordonné de ne pas quitter Jérusalem, mais
d'attendre la promesse du Père, qui, dit-il, vous avezentendu parler de moi.

Car Jean vraiment baptisé d'eau; mais vous ne serez pas baptisés duSaint-

Esprit dans peu de jours.

Lorsqu'ils furent donc réunis, ils l'interrogèrent, disant: Seigneur,


veux-tu en ce moment restaurer le royaume d'Israël?
Et il leur dit: Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou lessaisons que le Père
a mis en son pouvoir.

Mais vous recevrez de la puissance, après que le Saint-Esprit soit venusur vous;

et vous me serez témoins à Jérusalem, et dans toute la Judée, et en Samarie, et

jusqu'aux extrémités de la terre. (Actes 1: 3-8 LSG)

Tout cela a dû leur sembler si énigmatique, un tel discours sur les rois et les royaumes
- pouvoir et autorité. Pourtant, ils l'avaient vu. Ils avaient vu les effets du message. Ils
avaient vu, tout au long, de leurs propres yeux, les effets dramatiques etchangeants du
message qu'il avait partagé. Ils avaient regardé comme les autres, tout comme eux, avaient
trouvé leur propre vie transformée par des mots qui ne pouvaient être décrits que comme
inspirés par l'Esprit. Les effets de son message avaient été indéniables. Ils ne pouvaient
nier le pouvoir des choses qu'ils avaient vues. Quelque chose d'autre s'était passé en eux
tout le temps, cependant, depuis le début.
J'ai commencé ce voyage avec un chapitre intitulé «Des rois et des royaumes», etil y
a une raison à cela. Cette raison est que la vie telle que vous la connaissez a toujours été
basée sur votre capacité ou votre incapacité à voir le royaume de Dieu - votre capacité à
voir les choses telles qu'elles sont vraiment, selon le plan divin de la Création. Tout au long
de l'histoire, il y a eu ces hommes et ces femmes, ces rêveurs et ces visionnaires qui, par
pure inspiration, ont choisi de regarder au-delà du domaine du monde physique et naturel
et de voir quelque chose de plus grand. Il y atoujours eu ceux qui ont choisi de voir les
plus grandes gloires des merveilles de Dieu. Dans un monde si rempli de ceux qui ne
regardent qu'avec des yeux naturels et avec une vue naturelle, il y a eu des voyants parmi
nous

- ceux qui sont capables de voir au-delà.

" Si vous m'aimez, gardez mes commandements.

Et je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, afin qu'il

demeure avec vous pour toujours;

Même l'Esprit de vérité; que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne levoit pas,

ni ne le connaît; mais vous le connaissez; car il habite avec vous et sera en vous.

Je ne vous laisserai pas sans confort: je viendrai à vous.


Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous me voyez:parce

que je vis, vous vivrez aussi.

En ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en
toi.
Celui qui a mes commandements et les garde, c'est celui qui
m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, et je l'aimerai, et je me
manifesterai à lui.
Judas lui dit: non Iscariote, Seigneur, comment se fait-il que tu temanifestes à
nous et non au monde?

Jésus répondit et lui dit: Si un homme m'aime, il gardera mes paroles; et

mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et ferons notredemeure chez lui.

Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles; et la parole que vous entendez n'est

pas la mienne, mais celle du Père qui m'a envoyé.

Je vous ai dit ces choses, étant encore présent avec vous.


Mais le Consolateur, qui est le Saint-Esprit, que le Père enverra enmon nom, vous
enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix: je ne vous donne pas commele monde
la donne. Que votre cœur ne soit pas troublé, qu'il n'ait pas peur.

Vous avez entendu comment je vous ai dit: Je m'en vais et je reviens vers vous. Si

vous m'aimiez, vous vous réjouiriez, parce que j'ai dit: Je vais vers le Père, car mon

Père est plus grand que moi.

Et maintenant, je vous ai dit avant que cela n'arrive, que, quand cela arrivera,

vous pourriez croire.

Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous: car le prince de ce


monde vient et n'a rien en moi.
Mais que le monde sache que j'aime le Père; et comme le Père m'a donnéun

commandement, je fais de même. Lève-toi, partons d'ici. (Jean 14: 1531 LSG)

On leur avait donné la vue. Ils avaient compris que le royaume qu'ils
cherchaient était en eux tout le temps. Quelque chose de remarquable se produit lorsque
vous êtes capable de voir des choses que le monde ne peut pas voir.
Lorsque le don du voyant est réveillé, tout devient possible. Non seulement vous voyez le
monde tel qu'Il le voit, mais vous vous voyez tel qu'Il vous voit. Tout peut changer, en
fonction de ce que vous voyez.
A PROPOS DE L'AUTEUR

Le Dr Jeremy Lopez est fondateur et président de Identity Network et Now Is YourMoment.


Identity Network est l'un des principaux sites de ressources prophétiques au monde,
offrant des livres, des enseignements et des cours à un public mondial. Depuis plus de
trente ans, le Dr Lopez est considéré comme une voix pionnière dans le domaine des arts
prophétiques et ses stratégies éprouvéesde coaching de réussite sont maintenant mises
en œuvre par divers groupes de formation et groupes confessionnels à travers le monde.
Le Dr Lopez est l'auteur de plus de quarante livres, dont ses best-sellers internationaux
The Universe is Your Command et Creating with Your Thoughts. Tout au long de sa carrière,
il a parlé prophétiquement dans la vie des chefs d'entreprise ainsi que des chefs d'État. Il
a exercé le ministère auprès du gouverneur Bob Riley de l'État de l'Alabama, du Premier
ministre Benjamin Netanyahu, et Shimon Peres. Dr. Lopez continue d'être un enseignant
et hôte de conférence très recherché, parlant des sujets du potentiel humain et de la
spiritualité.
TRAVAUX SUPPLÉMENTAIRES
Transformation prophétique

L'univers est à votre disposition: faire vibrer le côté créatif de Dieu encréant

avec vos pensées

Création de votre carte d'âme: Manifestez votre futur avec un tableau de vision
Créer votre carte d'âme: un classeur visionnaireabandonné au

destin divin

La loi de l'attraction: la puissance universelle de l'esprit

Vous aimerez peut-être aussi