Vous êtes sur la page 1sur 17

CODE UIC 541-08

4e édition, Juin 2007


Version traduite OR

Frein - Prescriptions concernant la construction des


différents organes de frein - Détecteurs de déraillement pour
wagons
Bremse - Vorschriften für den Bau der verschiedenen Bremsteile - Entgleisungsdetektoren für
Güterwagen
Brakes - Regulations concerning the manufacture of the different brake parts - Derailment detectors for
wagons
Fiche à classer au chapitre :
V - Matériel de transport

Application :
A dater du 1er juin 2007
Tous les Membres de l’Union Internationale des Chemins de fer

Historique des mises à jour :


1re édition, Décembre 2000 Première édition

2e édition, Mai 2001 Approbation du détecteur de déraillement EDT 100.


Modification de l’annexe A.

3e édition, Novembre 2006 Publication de l’Annexe A sur internet.

4e édition, Juin 2007 Modification des valeurs d’accélération limites dans les
points 1.1.1.1 et 1.1.1.2.

Le responsable de la fiche est indiqué dans le Code UIC

541-08
OR
Sommaire

Résumé .................................................................................................................................1

1- Détecteur pneumatique de déraillement................................................................... 2

1.1 - Données techniques et fonctionnelles .................................................................. 2


1.2 - Prescriptions d’implantation.................................................................................. 3
1.3 - Essais de série, contrôle en service ..................................................................... 4

2- Détecteur de déraillement électronique.................................................................... 5

3- Homologation du détecteur de déraillement ayant une action directe


sur la conduite générale pour le trafic international ............................................... 6

3.1 - Procédure d’homologation.................................................................................... 6


3.2 - Demande d’essai d’homologation......................................................................... 6
3.3 - Essais d’homologation.......................................................................................... 6
3.4 - Homologation........................................................................................................ 7

Annexe A - Liste des détecteurs de déraillement homologués ................................... 8

Annexe B - Marquage/Inscription sur le wagon ............................................................ 9

Annexe C - Marquage/Inscription sur le wagon .......................................................... 10

Glossaire ............................................................................................................................11

Liste des abréviations .......................................................................................................12

Bibliographie ......................................................................................................................13

541-08
OR
Résumé

Le détecteur de déraillement a pour fonction d'arrêter le train en déclenchant un freinage d'alarme,


lorsque son seuil de déclenchement a été atteint suite aux déraillements de wagons ou de transmettre
un signal au mécanicien.

Le détecteur de déraillement ne peut pas empêcher les déraillements. Le fait que le véhicule en soit
équipé ne doit jamais être l'occasion, dans le cas des travaux de maintenance préventive des véhicu-
les, de réduire les exigences ou d'établir des compromis.

Le détecteur de déraillement pneumatique contrôle les accélérations verticales au niveau de la caisse


du wagon et, lorsque son seuil de déclenchement est atteint, ouvre la conduite générale sur une gran-
de section.

Le détecteur de déraillement électronique peut ne pas provoquer systématiquement l'ouverture de la


conduite générale du véhicule concerné. Si le train est équipé d'un système de contrôle/commande
du train et de diagnostic, le détecteur pourrait communiquer à la cabine de conduite le signal de préa-
vertissement et l'annonce de déraillement. (Les conditions correspondantes ne sont pas encore défi-
nies dans cette fiche).

Les accélérations qui peuvent être normalement rencontrées en service ne doivent pas entraîner le
déclenchement du détecteur de déraillement.

A l'endroit où doit être monté le détecteur de déraillement il faut garantir que l'accélération verticale
dépasse, dans le cas d'un déraillement, le seuil de déclenchement du détecteur. Cela vaut pour tout
état de chargement et toute vitesse du wagon.

Le détecteur de déraillement doit être conçu pour fonctionner sur des voies respectant la qualité pres-
crite dans la fiche UIC n° 518, Annexe D (QN1 - QN3).

1 541-08
OR
1 - Détecteur pneumatique de déraillement

O 1.1 - Données techniques et fonctionnelles

1.1.1 - Seuil de déclenchement (sensibilité)

1.1.1.1 - Le détecteur de déraillement (voir Glossaire - page 11) doit agir pour des accélérations ver-
ticales supérieures ou égales à 11,5 g dans la plage de fréquence de 0 à 100 Hz (voir Liste des abré-
viations - page 12).

1.1.1.2 - Le détecteur de déraillement ne doit pas agir pour des accélérations verticales inférieures
ou égales à 6,5 g dans la plage de fréquence de 0 à 100 Hz.

1.1.1.3 - Des à-coups horizontaux jusqu'à 30 g ne doivent pas provoquer de déclenchement.

1.1.1.4 - Le fonctionnement du détecteur de déraillement doit être garanti dans la plage de tempéra-
tures de - 40°C à + 70°C.

1.1.1.5 - Le fonctionnement du détecteur de déraillement doit être garanti pour une pression nomina-
le entre 4 et 6 bar dans la conduite générale (voir Glossaire - page 11).

1.1.1.6 - Les freinages de service et les freinages d'urgence ainsi que les desserrages et les à-coups
de remplissage ne doivent pas entraîner de déclenchements intempestifs. De plus, des à-coups de
remplissage du robinet de mécanicien jusqu'à 10 bar pendant 30 s ne doivent pas entraîner de dé-
clenchements intempestifs. Les derniers remplissages ne doivent pas provoquer d'endommagements
du détecteur de déraillement. Par ailleurs sont fonctionnement ultérieur ne doit pas en être affecté.

1.1.1.7 - Le déclenchement d'un détecteur pneumatique de déraillement entraîne le déclenchement


d'un freinage dû aux automatismes (voir Glossaire - page 11) par ouverture de la conduite générale
sur une section de 19 mm de diamètre au moins ; la capacité de mise à l'atmosphère doit être telle
que la pression contenue dans un réservoir de 400 litres (substitué à la conduite générale) baisse de
1,5 bar dans un temps maximal de 3 s (voir schéma de vérification dans la fiche UIC n° 541-03,
Annexe 1 (voir Bibliographie - page 13)).

1.1.2 - Indicateur de déclenchement

1.1.2.1 - Chaque détecteur de déraillement doit signaler l'état déclenché par un voyant rouge.

1.1.2.2 - Cet indicateur de déclenchement doit être visible des deux côtés du wagon. Si cela n'est pas
possible pour des raisons de construction (par exemple véhicule articulé), le détecteur de déraillement
doit être visible d'un côté du wagon. De l'autre côté une signalétique adaptée précisera cette particu-
larité et sera inclue ultérieurement dans la fiche UIC n° 545 (voir Bibliographie - page 13).

1.1.2.3 - L'indicateur de déclenchement ne doit pouvoir être réarmé que manuellement. Le réarme-
ment doit être possible avec une pression dans la conduite générale de 0 à 6 bar.

2 541-08
OR
1.1.3 - Isolement

1.1.3.1 - Les détecteurs de déraillement doivent pouvoir être isolés au moyen d'un robinet
d'isolement.

1.1.3.2 - A l'état en service, le levier du robinet d'isolement doit être en position verticale vers le bas.

1.1.3.3 - Le levier d’isolement doit être de couleur jaune.

1.1.4 - Réarmement

Après déclenchement du détecteur de déraillement qui provoque un freinage d'alarme, le détecteur


doit retourner automatiquement en position initiale (réarmement automatique) pour une pression de
la CG (voir Liste des abréviations - page 12) inférieure à 0,5 bar. Ceci peut être effectué par l'interrup-
tion de la réalimentation de la conduite générale.

L'indication du déclenchement est maintenue; l'indicateur est remis manuellement en position


d'origine.

1.2 - Prescriptions d’implantation

1.2.1 - Nombre

O 1.2.1.1 - Pour garantir la détection sûre de tous les essieux ayant pu dérailler, les wagons à équiper
doivent être munis d'un détecteur de déraillement à chaque extrémité de wagon.

R 1.2.1.2 - Dans le cas de véhicules articulés ou d'unités à attelage permanent, il est recommandé de
placer également un détecteur de déraillement à un endroit approprié à proximité des organes de rou-
lement médians.

O 1.2.2 - Fixation

1.2.2.1 - Les détecteurs de déraillement doivent être montés sur le châssis du wagon (de préférence
sur la traverse de tête entre le crochet de traction et les tampons) par fixation rigide mécanique.

1.2.2.2 - L'emplacement de montage du détecteur doit être choisi de façon à ce que l'accès au robinet
d'isolement soit facile et l'indicateur de déclenchement bien visible.

1.2.3 - Volume d’air

O 1.2.3.1 - Les conduites de raccordement doivent avoir une section de passage d'au moins 19 mm de
diamètre.

R 1.2.3.2 - Il y a lieu de veiller à ce que l'augmentation du volume d'air dans la conduite générale due
aux conduites de raccordement reste le plus faible possible et que le nombre de courbes soit limité.

3 541-08
OR
R 1.2.3.3 - Il est recommandé que les volumes d'air supplémentaires, par détecteur de déraillement, ne
dépassent pas les valeurs limites suivantes :

- modifications de wagons existants Vtotal = 500 cm3

- wagons neufs classiques Vtotal = 500 cm3

O 1.2.4 - Marquage

1.2.4.1 - Les wagons équipés de détecteurs de déraillement doivent être munis d'un marquage tel
que mentionné dans la fiche UIC n° 545. Ce marquage doit se trouver des deux côtés et aux deux
extrémités du wagon sur le longeron à proximité du détecteur.

Nota : le document figure pour l'instant en Annexe B - page 9 de la présente fiche, mais sera plus
tard inséré à la fiche UIC n° 545.

1.2.4.2 - Si les détecteurs de déraillement ne sont visibles que d'un seul côté du wagon, il y a lieu
d'apposer une marque sur l'autre côté telle que mentionnée dans la fiche UIC n° 545.

Nota : le document figure pour l'instant en Annexe C - page 10 de la présente fiche, mais sera plus
tard inséré à la fiche UIC n° 545.

1.2.4.3 - Le détecteur de déraillement doit porter une plaque d’identification.

1.3 - Essais de série, contrôle en service

O 1.3.1 - Essais de série

Chaque détecteur de déraillement doit être soumis à un contrôle final par le constructeur. Lors de cet
essai, les valeurs selon les points 1.1.1.1 et 1.1.1.2 - page 2 doivent au moins être vérifiées à tempé-
rature ambiante. Le banc d'essais doit être étalonné en fonction.

R 1.3.2 - Contrôle en service

Pour garantir le fonctionnement du détecteur de déraillement, il est recommandé :

- un contrôle visuel des points suivants lors des essais de frein complets :

• détecteur de déraillement branché (robinet d’isolement ouvert)


• dispositif d’affichage rentré ;

- la vérification périodique de la fixation du détecteur de déraillement et de son fonctionnement se-


lon les instructions de l’EF.

4 541-08
OR
2 - Détecteur de déraillement électronique

Réservé.

5 541-08
OR
O 3 - Homologation du détecteur de déraillement ayant une
action directe sur la conduite générale pour le trafic
international

Ces détecteurs de déraillement doivent être homologués par le goupe d’études 5 "Freinage" de l’UIC.

3.1 - Procédure d’homologation

La demande d'homologation en trafic international d'un détecteur de déraillement doit être soumise
au GE 5 par une EF. Les comptes rendus des essais sont à fournir en 20 exemplaires dans deux des
trois langues officielles de l’UIC.

Le GE 5 décide des modalités de l'homologation et se réserve la possibilité de retirer, le cas échéant,


une homologation.

3.2 - Demande d’essai d’homologation

Cette demande doit être accompagnée des documents suivants :

- description technique du détecteur de déraillement, de sa fonction et de sa testabilité

- sensibilité

- limites d’utilisation

- normes utilisées

- dossier FDMS (arbre de défaillance AMDEC (voir Liste des abréviations - page 12))

- rapport sur les essais effectués au banc

- rapport sur les essais en service commercial.

3.3 - Essais d’homologation

Le type et la portée des essais sont présentés dans ce qui suit ; la procédure d’homologation est dé-
finie par le GE 5 de l’UIC.

3.3.1 - Essais au banc

Les conditions prescrites selon les points 1.1.1.1, 1.1.1.2 et 1.1.1.4 - page 2 doivent être vérifiées sur
un vibrateur à fréquence variable permettant d'enregistrer les valeurs aux températures de - 40°C,
+ 20°C, + 70°C. Parallèlement une conduite générale de frein avec une pression variable de 4 à 6 bar
doit être connectée. Les conditions selon les points 1.1.1.3 et 1.1.1.5 à 1.1.1.7 - page 2 sont à vérifier
à température ambiante.

6 541-08
OR
3.3.2 - Essais en service commercial

Au moins 20 véhicules doivent subir des essais commerciaux pendant un an dûment documentés
dans un rapport précisant notamment l'absence de déclenchement intempestif en service et le con-
trôle des seuils et du bon fonctionnement des détecteurs à la fin de l'essai.

3.4 - Homologation

La liste des détecteurs de déraillement homologués établie par l'UIC figure en Annexe A - page 8.

La direction générale de l'UIC actualisera la liste des détecteurs de déraillement homologués.

L'implantation d'un détecteur de déraillement homologué doit être réalisée en accord entre le cons-
tructeur, le propriétaire du véhicule et l’"EF immatriculatrice" en tenant compte des caractéristiques
spécifiques du véhicule.

Cette fiche règle exclusivement les conditions techniques obligatoires ou recommandées pour le dé-
tecteur de déraillement. Pour cette raison, l'utilisation n'est pas obligatoire.

7 541-08
OR
Annexes

Annexe A - Liste des détecteurs de déraillement


homologués

La liste des détecteurs de déraillement homologués est consultable sur le site internet de l’UIC
(http://www.uic.asso.fr/Activités/Technique et recherche/Catalogue des produits homologués/Orga-
nes de freinage).

8 541-08
OR
Annexes

Annexe B - Marquage/Inscription sur le wagon

Pour les wagons sur les deux faces pour lesquelles le détecteur de déraillement est bien visible.

120
150

9 541-08
OR
Annexes

Annexe C - Marquage/Inscription sur le wagon

Pour les wagons sur la face pour laquelle le détecteur de déraillement n'est pas visible.

120
150

10 541-08
OR
Glossaire

Détecteur de déraillement :
Les détecteurs de déraillement pour wagons sont des appareils qui dia-
gnostiquent des accélérations verticales élevées non plausibles sur le
véhicule et présupposent un déraillement. Il s'ensuit un serrage d'urgen-
ce déclenché par des automatismes ou le déclenchement d'une alarme.
Le déraillement lui-même ne peut pas être évité.

Conduite générale : Tuyauterie continue pour air comprimé, dont la pression de service nor-
male est de 5 bar, qui relie le robinet de mécanicien aux équipements
de freinage des véhicules dans le train, commande les processus de
serrage et desserrage et réalimente les réservoirs auxiliaires dans les
véhicules à la suite d'un freinage.

Freinage de service : En fonction de la situation en exploitation, serrage par paliers avec une
chute maximale de la pression de 1,5 bar dans la conduite générale et
desserrage par paliers.

Freinage à fond : Freinage de service maximum avec une chute de pression de 1,5 bar
dans la conduite générale.

Freinage rapide : Vidange rapide de la conduite générale avec le robinet de mécanicien


en position freinage rapide afin d'atteindre l'effet de freinage maximum.

Freinage dû aux automatismes :


Déclenchement d'une chute rapide de la pression dans la conduite gé-
nérale du fait de la réaction d'un équipement de surveillance, par ex. dé-
tecteur de déraillement.

11 541-08
OR
Liste des abréviations

CG Conduite générale

EF Entreprises Ferroviaires

g Valeur normée de l’accélération ; 1g = 9,80665 m/s2

Hz Hertz ; unité de mesure de la fréquence, Hz = sec-1

AMDEC Analyse des modes de défaillance et de leurs conséquences

12 541-08
OR
Bibliographie

1. Fiches UIC

Union Internationale des Chemins de fer (UIC)


Fiche UIC n° 518 : Essais et homologation de véhicules ferroviaires du point de vue du comportement
dynamique - Sécurité - Fatigue de la voie - Qualité de marche, 3e édition, août 2005

Fiche UIC n° 541-03 : Frein - Prescriptions concernant la construction des différents organes de frein -
Robinet de mécanicien, 1re édition du 01.01.84

Fiche UIC n° 545 : Frein - Inscriptions, marques et signes, 7e édition, avril 2002 (8e édition en cours
de préparation)

2. Rapports ERRI

Union Internationale des Chemins de fer (UIC)


B 126/RP 29 : Problèmes de freinage - Détecteurs pneumatiques de déraillement, juin 2000

3. Procès-verbaux de réunions

Union Internationale des Chemins de fer (UIC)


Comité UIC Matériel roulant (C5) (Question UIC 5T52 : Détecteurs de déraillement pneumatiques),
Avril 1998

Comité Technique et Recherche (C5/C12), Mars 2000

Sous-Comité UIC Freinage (SC 5T) (Question 5T36 - Conditions d’homologation des organes de
frein), Janvier 2001

GE 5 "Freinage et organes de roulement" - Modification de la fiche UIC n° 541-08, mai 2005

Réunion plénière PTR - Modification de la fiche UIC n° 541-08, 15 mai 2007

13 541-08
OR
Avertissement

Toutes copies, reproductions ou diffusions, mêmes partielles, par quelque moyen que ce soit, y compris électro-
nique, à usage autre que privé et individuel, sans le consentement exprès de l’Union Internationale des Chemins
de fer, sont interdites. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la
reproduction par un art ou procédé quelconque. Ne sont autorisées, avec mention du nom de l’auteur et de la
source que "les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scienti-
fique ou d’information de l’oeuvre à laquelle elles sont incorporées" (Articles L 122-4 et L 122-5 du code de la
propriété intellectuelle).
© Copyright Union Internationale des Chemins de fer (UIC) - Paris, 2007

Impression réalisée par l’Union Internationale des Chemins de fer (UIC)


16, rue Jean Rey 75015 Paris - France
Juin 2007
Dépot légal Juin 2007

ISBN 2-7461-1343-0 (version française)


ISBN 2-7461-1344-9 (version allemande)
ISBN 2-7461-1345-7 (version anglaise)

541-08
OR

Vous aimerez peut-être aussi