Vous êtes sur la page 1sur 30

Annexe B : Notions de

base sur l'adressage IP

Table des matières

Vue d'ensemble 1
Qu'est-ce qu'une adresse IP ? 2
ID de réseau et ID d'hôte 3
Conversion d'adresses IP binaires
au format décimal 4
Classes d'adresses 6
Résumé des classes d'adresses 8
Principales règles d'adressage 9
Affectation des identificateurs de réseau 10
Affectation des identificateurs d'hôte 11
Qu'est-ce qu'un masque de
sous-réseau ? 12
Masques de sous-réseau par défaut 13
Détermination de la destination
d'un paquet 14
Présentation des sous-réseaux 16
Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis.
Sauf mention contraire, les sociétés, les noms et les données utilisés dans les exemples sont fictifs.
L'utilisateur est tenu d'observer la réglementation relative aux droits d'auteur applicable dans son
pays. Aucune partie de ce manuel ne peut être reproduite ou transmise à quelque fin ou par
quelque moyen que ce soit, électronique ou mécanique, sans la permission expresse et écrite de
Microsoft Corporation. Si toutefois, votre seul moyen d'accès est électronique, le présent
document vous autorise une et une seule copie.

Les produits mentionnés dans ce document peuvent faire l'objet de brevets, de dépôts de brevets en
cours, de marques, de droits d'auteur ou d'autres droits de propriété intellectuelle et industrielle de
Microsoft. Sauf stipulation expresse contraire d'un contrat de licence écrit de Microsoft, la
fourniture de ce document n'a pas pour effet de vous concéder une licence sur ces brevets,
marques, droits d'auteur ou autres droits de propriété intellectuelle.

 2000 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Active Directory, BackOffice, FrontPage, IntelliMirror, NetShow, Microsoft, MS-DOS, Outlook,


PowerPoint, Visual Studio, Windows, Windows Media et Windows NT sont soit des marques
déposées de Microsoft Corporation, soit des marques de Microsoft Corporation, aux États-Unis
d'Amérique et/ou dans d'autres pays.

Les autres noms de produit et de société mentionnés dans ce document sont des marques de leurs
propriétaires respectifs.

Chef de projet : Rick Selby


Concepteurs pédagogiques : Victoria Fodale (ComputerPREP), Jose Mathews (NIIT),
Barbara Pelletier (S&T OnSite),
Directeurs de programme : Rodney Miller, Joern Wettern (Wettern Network Solutions)
Responsable de programme : Thomas Willingham (Infotec)
Graphistes : Kimberly Jackson (indépendante), Julie Stone (indépendante)
Responsable d'édition : Lynette Skinner
Éditrice : Jennifer Kerns (S&T OnSite)
Correctrice : Shawn Jackson (S&T Consulting)
Responsable de programme en ligne : Debbi Conger
Responsable des publications en ligne : Arlo Emerson (Aditi)
Assistance en ligne : David Myka (S&T OnSite)
Responsables des tests : Jeff Clark, Jim Toland (ComputerPREP)
Développeur des tests : Greg Stemp (S&T OnSite)
Test du cours : Data Dimensions, Inc.
Assistance à la production : Ed Casper (S&T Consulting)
Responsable de la fabrication : Bo Galford
Assistance à la fabrication : Rick Terek
Responsable produit : Gerry Lang
Directeur de l'unité produit : Robert Stewart

Les simulations et les exercices interactifs ont été créés à l'aide de Macromedia Authorware.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 1

Vue d'ensemble
! Qu'est-ce qu'une adresse IP ?
! ID de réseau et ID d'hôte
! Conversion d'adresses IP binaires au format
décimal
! Classes d'adresses
! Résumé des classes d'adresses
! Principales règles d'adressage
! Affectation des identificateurs de réseau
! Affectation des identificateurs d'hôte
! Qu'est-ce qu'un masque de sous-réseau ?
! Masques de sous-réseaux par defaut
! Détermination de la destination d'un paquet
! Présentation des sous-réseaux

L'utilisation du protocole TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet


Protocol) exige qu'une adresse IP soit attribuée à chaque ordinateur, soit
automatiquement par Microsoft® Windows® 2000, soit dynamiquement par
l'intermédiaire du service DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), soit
statiquement à l'aide d'une adresse IP fournie par votre fournisseur de services
Internet (ISP, Internet Service Provider).

Objectifs
À la fin de ce module, vous serez à même d'effectuer les tâches suivantes :
!" reconnaître l'identificateur de réseau (ID, Network Identifier) et l'ID d'hôte
dans une adresse IP de classe A, B ou C ;
!" faire la distinction entre une adresse IP de classe A, B ou C valide ou non
valide ;
!" identifier les composants réseau exigeant une adresse IP ;
!" décrire les sous-réseaux.
2 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Qu'est-ce qu'une adresse IP ?

86

90 133.120.75.8
94
129.102.12.7

MARIA
MARIA AVE
AVE

133.120.0.0
133.120.0.0
129.102.0.0
131.107.0.0
131.107.0.0

129.102.16.2
131.107.3.27

Chaque hôte TCP/IP est identifié par une adresse IP logique. Une adresse IP
unique est nécessaire pour chaque hôte et composant réseau communiquant à
l'aide du protocole TCP/IP.
L'adresse IP identifie l'emplacement d'un système sur le réseau de la même
façon qu'une adresse postale identifie une maison dans une ville. Tout comme
une adresse postale ne doit identifier qu'une seule résidence, une adresse IP doit
être unique au monde et avoir un format uniforme.

Identificateur de réseau
Chaque adresse IP définit l'ID de réseau et l'ID d'hôte. L'ID de réseau identifie
les systèmes situés sur le même segment physique. Tous les systèmes situés sur
le même segment physique doivent avoir le même ID de réseau, et ce dernier
doit être unique pour le réseau d'interconnexion.

Identificateur d'hôte
L'ID d'hôte identifie une station de travail, un serveur, un routeur ou autre hôte
TCP/IP au sein d'un segment. L'adresse de chaque hôte doit être unique pour
l'ID de réseau.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 3

ID de réseau et ID d'hôte

32 bits

Identificateur Identificateur d'hôte


Classe B de réseau

w. x. y. z.
Exemple : 131.107.3.24

Chaque adresse IP fait 32 bits de long et se compose de quatre champs de


8 bits, appelés octets. Les octets sont séparés par des points. L'octet représente
un nombre décimal compris entre 0 et 255. Ce format est appelé notation
décimale pointée. Le tableau suivant donne un exemple d'adresse IP aux
formats binaire et décimal pointé :
Format binaire Notation décimale pointée
10000011 01101011 00000011 00011000 131.107.3.24
4 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Conversion d'adresses IP binaires au format décimal

8 bits

11 11 11 11 11 11 11 11

128
128 64
64 32
32 16
16 88 44 22 11
Valeur décimale 255

Une valeur décimale est attribuée à chaque position de bit dans un octet. Un bit
ayant une valeur égale à 0 a toujours la valeur zéro.
Un bit ayant une valeur égale à 1 peut être converti en valeur décimale. Le bit
de poids faible représente une valeur décimale de un. Le bit de poids fort
représente une valeur décimale de 128. La plus grande valeur décimale d'un
octet est 255 lorsque tous les bits sont égaux à 1.

Conversion de bits binaires en bits décimaux


Le tableau suivant montre comment les bits d'un octet sont convertis du code
binaire en valeur décimale :
Code binaire Valeurs binaires Valeur décimale
00000000 0 0
00000001 1 1
00000011 1+2 3
00000111 1+2+4 7
00001111 1+2+4+8 15
00011111 1+2+4+8+16 31
00111111 1+2+4+8+16+32 63
01111111 1+2+4+8+16+32+64 127
11111111 1+2+4+8+16+32+64+128 255
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 5

Exercice
1. Convertissez les nombres binaires suivants au format décimal :
Valeur binaire Valeur décimale
10001011
10101010
10111111 11100000 00000111 10000001
01111111 00000000 00000000 00000001

2. Convertissez les valeurs décimales suivantes au format binaire :


Valeur décimale Valeur binaire
250
19
109.128.255.254
131.107.2.89

Conseil Utilisez la calculatrice (affichage scientifique) du groupe Accessoires


pour convertir le format décimal en format binaire et inversement.
6 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Classes d'adresses
Classe A
Identificateur Identificateur d'hôte
de réseau
0

Classe B
Identificateur de Identificateur d'hôte
réseau
10

Classe C
Identificateur de réseau Identificateur
d'hôte
110

w x y z

La communauté Internet a défini cinq classes d'adresses IP adaptées aux


réseaux de toutes tailles. Le protocole TCP/IP de Windows 2000 prend en
charge les adresses des classes A, B et C attribuées aux hôtes. La classe de
l'adresse indique les bits utilisés pour l'ID de réseau et pour l'ID d'hôte. Elle
définit également la quantité maximale de réseaux et d'hôtes par réseau.
Le tableau suivant présente les champs ID d'hôte et de réseau pour l'adressage
IP des classes A, B et C :
Classe Adresse IP Identificateur de réseau Identificateur d'hôte
A w.x.y.z w x.y.z
B w.x.y.z w.x y.z
C w.x.y.z w.x.y z

Classe A
Les adresses de classe A sont affectées à des réseaux dont le nombre d'hôtes est
élevé. Le bit de poids fort d'une adresse de classe A est toujours égal à zéro. Les
sept bits suivants (complétant le premier octet) complètent l'ID de réseau. Les
24 bits restants (les trois derniers octets) représentent l'ID d'hôte. Cette classe
autorise 126 réseaux et environ 17 millions d'hôtes par réseau.

Classe B
Les adresses de classe B sont attribuées aux réseaux de taille moyenne à
importante. Les deux bits de poids fort d'une adresse de classe B correspondent
toujours à la valeur binaire 1 0. Les 14 bits suivants (complétant les deux
premiers octets) complètent l'ID de réseau. Les 16 bits restants (les deux
derniers octets) représentent l'ID d'hôte. Cette classe autorise 16 384 réseaux et
environ 65 000 hôtes par réseau.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 7

Classe C
Les adresses de classe C sont utilisées pour les réseaux locaux (LAN, Local
Area Network) de petite taille. Les trois bits de poids fort d'une adresse de
classe C correspondent toujours à la valeur binaire 1 1 0. Les 21 bits suivants
(complétant les trois premiers octets) complètent l'ID de réseau. Les 8 bits
restants (le dernier octet) représentent l'ID d'hôte. Cette classe autorise environ
2 millions de réseaux et 254 hôtes par réseau.

Classe D
Les adresses de classe D sont utilisées pour les groupes de multidiffusion. Un
groupe de multidiffusion peut contenir un ou plusieurs hôtes, ou même aucun.
Les quatre bits de poids fort d'une adresse de classe D correspondent toujours à
la valeur binaire 1 1 1 0. Les bits restants désignent le groupe spécifique auquel
participe le client. Il n'y a pas de bits de réseau ou d'hôte dans les opérations de
multidiffusion. Les paquets sont transmis au sous-ensemble d'hôtes sélectionné
sur un réseau. Seuls ces hôtes enregistrés pour l'adresse de multidiffusion
acceptent le paquet. Microsoft utilise des adresses de classe D pour que les
applications transmettent les données de multidiffusion aux hôtes d'un réseau
d'interconnexion, y compris le service WINS (Windows Internet Naming
Service) et Microsoft NetShow®.

Classe E
La classe E est une adresse expérimentale généralement indisponible et réservée
à une utilisation future. Les bits de poids fort d'une adresse de classe E sont
égaux à 1 1 1 1.
8 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Résumé des classes d'adresses

Plage
Plage d'ID
d'ID de
de
Nombre
Nombre de
de Nombre
Nombre d'hôtes
d'hôtes réseau
réseau
réseaux
réseaux par
par réseau
réseau (premier
(premier octet)
octet)

Classe
Classe AA 126
126 16
16 777
777 214
214 1–126
1–126

Classe
Classe BB 16
16 384
384 65
65 534
534 128–191
128–191

Classe
Classe CC 22 097
097 152
152 254
254 192–223
192–223

Le graphique de la diapositive précédente résume le nombre de réseaux et


d'hôtes par réseau, ainsi que la plage d'ID de réseau des adresses IP de classes
A, B et C. Le schéma d'adressage IP 32 bits présenté dans le graphique prend en
charge un total de 3 720 314 628 hôtes.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 9

Principales règles d'adressage

! L'identificateur de réseau ne doit jamais être 127


# Cet identificateur est réservé aux fonctions de
bouclage
! Les identificateurs d'hôte et de réseau ne doivent
jamais être 255 (tous les bits définis sur 1)
# Cet identificateur est une adresse de diffusion
! Les identificateurs d'hôte et de réseau ne doivent
jamais être tous définis sur 0
# 0 signifie « ce réseau uniquement »
! L'identificateur d'hôte doit être unique dans le
réseau

Lors de l'attribution d'ID de réseau et d'hôte, appliquez les règles ci-dessous.


!" L'identificateur de réseau ne doit jamais être 127. Cet identificateur est
réservé aux fonctions de bouclage.
!" Les identificateurs d'hôte et de réseau ne doivent jamais être 255 (tous les
bits égaux à 1). Si tous les bits sont égaux à 1, l'adresse est interprétée
comme une diffusion et non comme un identificateur d'hôte.
!" Les identificateurs d'hôte et de réseau ne doivent jamais être tous égaux à 0.
Si tous les bits sont égaux à 0, l'adresse signifie « ce réseau uniquement ».
!" L'identificateur d'hôte doit être unique dans l'identificateur de réseau local.
10 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Affectation des identificateurs de réseau


11 22 33

Routeur Routeur

124.x.y.z
124.x.y.z 192.121.73.z
192.121.73.z 131.107.y.z
131.107.y.z

L'identificateur de réseau identifie les hôtes TCP/IP qui se trouvent sur un


même réseau physique. Le même identificateur de réseau doit être attribué à
tous les hôtes du même réseau physique pour qu'ils communiquent entre eux.
Si vos réseaux sont connectés par des routeurs, un identificateur de réseau
unique est nécessaire pour chaque connexion étendue. Par exemple, dans le
graphique, la configuration est décrite ci-dessous.
!" Les réseaux 1 et 3 représentent deux réseaux routés.
!" Le réseau 2 représente une connexion au réseau étendu (WAN, Wide Area
Network) entre les deux routeurs. Le réseau 2 nécessite un identificateur de
réseau de sorte que des identificateurs d'hôte uniques soient attribués aux
interfaces entre les deux routeurs.

Remarques Si vous envisagez de connecter votre réseau à Internet, vous devez


obtenir la partie identificateur de réseau de l'adresse IP afin de garantir l'unicité
de l'identificateur de réseau IP. Pour obtenir un nom de domaine et un numéro
de réseau IP, contactez votre fournisseur ISP.
Pour plus d'informations sur l'attribution d'adresses IP pour des réseaux privés,
consultez la spécification RFC 1918 sous Lectures Complémentaires dans la
page Web du CD-ROM du stagiaire.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 11

Affectation des identificateurs d'hôte


11 22 33

124.0.0.27
124.0.0. 27 124.0.0.1
124.0.0. 1 192.121.73.2
192.121.73. 2 131.107.0.27
131.107.0. 27

Routeur Routeur

124.0.0.28
124.0.0. 28 192.121.73.1
192.121.73. 1 131.107.0.1
131.107.0. 1 131.107.0.28
131.107.0. 28

124.x.y.z
124.x.y.z 192.121.73.z
192.121.73.z 131.107.0.z
131.107.0.z
124.0.0.29
124.0.0. 29 131.107.0.29
131.107.0. 29

L'ID d'hôte identifie un hôte TCP/IP à l'intérieur d'un réseau et doit être unique
par rapport à l'ID de réseau. Tous les hôtes TCP/IP, y compris les interfaces de
routeurs, nécessitent des identificateurs d'hôte uniques.
L'identificateur d'hôte de l'interface de routage est l'adresse IP configurée en
tant que passerelle par défaut pour la station de travail lorsque TCP/IP est
installé. Par exemple, pour l'hôte du sous-réseau 1 avec une adresse IP de
124.0.0.27, l'adresse IP de la passerelle par défaut est 124.0.0.1.

Identificateurs d'hôte valides


Le tableau suivant identifie les plages valides d'identificateurs d'hôte d'un
réseau privé :
Classe d'adresses Plage de début Plage de fin
Classe A w.0.0.1 w.255.255.254
Classe B w.x.0.1 w.x.255.254
Classe C w.x.y.1 w.x.y.254

Conseils pour l'affectation d'identificateurs d'hôte


Il n'y a pas de règle pour l'affectation d'adresses IP valides. Vous pouvez
numéroter les hôtes TCP/IP de façon consécutive ou les numéroter de manière à
pouvoir les identifier facilement. Vous pouvez par exemple réaliser les tâches
suivantes :
!" attribuer des identificateurs d'hôte en groupes en fonction du type de serveur
ou d'hôte ;
!" désigner des routeurs par leur adresse IP.
12 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Qu'est-ce qu'un masque de sous-réseau ?

! Permet de distinguer l'identificateur de réseau de


l'identificateur d'hôte
! Permet de préciser si l'hôte de destination est
local ou distant

Un masque de sous-réseau est une adresse de 32 bits utilisée pour les actions
suivantes :
!" masquer une partie de l'adresse IP afin de distinguer l'identificateur de
réseau de l'identificateur d'hôte ;
!" préciser si l'adresse IP de l'hôte de destination se trouve sur un réseau local
ou sur un réseau distant.

Chaque hôte d'un réseau TCP/IP nécessite un masque de sous-réseau : un


masque de sous-réseau par défaut, utilisé lorsqu'un réseau n'est pas divisé en
sous-réseaux, ou un masque de sous-réseau personnalisé, utilisé lorsqu'un
réseau est divisé en sous-réseaux.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 13

Masques de sous-réseau par défaut


Classe Valeur
Valeur
Bits utilisés pour le masque de sous-
sous-réseau
d'adresses décimale
décimale

Classe
Classe AA 11111111
11111111 00000000
00000000 00000000
00000000 00000000
00000000 255.0.0.0
255.0.0.0
Classe
Classe BB 11111111
11111111 11111111
11111111 00000000
00000000 00000000
00000000 255.255.0.0
255.255.0.0
Classe
Classe CC 11111111
11111111 11111111
11111111 11111111
11111111 00000000
00000000 255.255.255.0
255.255.255.0

Exemple
Exemple de
de Classe
Classe BB

Adresse IP 131.107. 16.200


Masque de
sous-réseau 255.255. 0.0
Identificateur
de réseau 131.107. y.z
Identificateur w.x. 16.200
d'hôte

Un masque de sous-réseau par défaut est utilisé sur des réseaux TCP/IP non
divisés en sous-réseaux. Tous les hôtes TCP/IP nécessitent un masque de
sous-réseau, même sur un segment unique de réseau. Le masque de sous-réseau
par défaut que vous utilisez dépend de la classe d'adresses.
Tous les bits correspondant à l'identificateur de réseau sont égaux à 1. La valeur
décimale de chaque octet est 255.
Tous les bits correspondant à l'identificateur d'hôte sont égaux à 0.
14 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Détermination de la destination d'un paquet


! Les masques de sous-réseau de l'hôte local et de
destination sont ajoutés (AND)
# 1 AND 1 = 1
# Autres combinaisons = 0
# Si les résultats d'ajout (AND) des hôtes source et
de destination correspondent, la destination est le
réseau local
Adresse
AdresseIPIP 10011111 11100000 00000111 10000001
10011111 11100000 00000111 10000001
Masque
Masquedede
sous-réseau
sous-réseau
11111111
11111111 11111111
11111111 00000000
00000000 00000000
00000000

Résultat
Résultat 10011111
10011111 11100000
11100000 00000000
00000000 00000000
00000000

Le protocole TCP/IP utilise le processus interne « et logique » (AND) pour


déterminer si un paquet est destiné à un hôte d'un réseau local ou distant.
À l'initialisation de TCP/IP, une opération « et logique » (AND) est effectuée
entre l'adresse IP de l'hôte et son masque de sous-réseau. Avant qu'un paquet
soit envoyé, une opération « et logique » (AND) est effectuée entre l'adresse IP
de destination et le même masque de sous-réseau. Si les deux résultats
correspondent, le protocole IP détermine que le paquet appartient à un hôte du
réseau local. Si les résultats ne correspondent pas, le paquet est envoyé à
l'adresse IP d'un routeur IP.
Pour effectuer l'opération « et logique » (AND) entre l'adresse IP et un masque
de sous-réseau, le protocole TCP/IP compare chaque bit de l'adresse IP au bit
correspondant du masque de sous-réseau. Si les deux bits sont égaux à 1, le bit
résultant est 1. Dans tous les autres cas, le bit résultant est 0.
Combinaison de bits Résultat
1 AND 1 1
1 AND 0 0
0 AND 0 0
0 AND 1 0
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 15

Exercice
Effectuez des opérations « et logiques » (AND) avec les adresses IP suivantes
afin de déterminer si l'adresse IP de destination appartient à un hôte d'un réseau
local ou distant :

Adresse IP source (hôte) 10011001 10101010 00100101 10100011


Masque de sous-réseau 11111111 11111111 00000000 00000000
Résultat

Adresse IP de destination 11011001 10101010 10101100 11101001


Masque de sous-réseau 11111111 11111111 00000000 00000000
Résultat

1. Les résultats correspondent-ils ?

2. L'adresse IP de destination est-elle située sur un réseau local ou distant ?

Remarque L'opération « et logique » (AND) est un processus que le protocole


IP utilise de manière interne et que les utilisateurs n'utilisent généralement pas.
16 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

$ Présentation des sous-réseaux

! Qu'est-ce qu'un sous-réseau ?


! Implémentation des sous-réseaux
! Que sont les bits du masque de sous-réseau ?
! Définition d'un masque de sous-réseau
! Mise en sous-réseau de plusieurs octets
! Définition des identificateurs de sous-réseau
! Raccourci de définition d'identificateurs de
sous-réseau
! Définition des identificateurs d'hôte d'un
sous-réseau
! Super-réseaux

Les identificateurs de réseau et d'hôte d'une adresse IP se distinguent à l'aide du


masque de sous-réseau. Chaque masque de sous-réseau possède un numéro
32 bits qui utilisent des groupes de bits consécutifs pour l'identification.
L'identificateur de réseau est identifié par des groupes de bits tous égaux à 1, et
les parties d'identificateurs d'hôte d'une adresse IP sont identifiées par des
groupes de bits tous égaux à 0.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 17

Qu'est-ce qu'un sous-réseau ?


131.107.3.27
131.107.3.27

131.107.12.7
131.107.12.7

131.107.12.0 Sous-
Sous-réseau 22
Sous-réseau
Sous-
Sous -réseau 11
Sous-réseau 131.107.3.0
131.107.3.0
131.107.10.0
131.107.10.0 Réseau principal

131.107.12.31
131.107.12.31
131.107.10.12
131.107.10.12

Un sous-réseau est un segment physique dans un environnement TCP/IP


utilisant des adresses IP qui proviennent d'un seul identificateur de réseau. Une
entreprise acquiert généralement un identificateur de réseau auprès de son
fournisseur ISP.
Lors de la division d'un réseau en sous-réseaux, chaque segment doit utiliser un
identificateur de réseau ou de sous-réseau différent. Un identificateur de
sous-réseau unique est créé pour chaque segment en séparant les bits de
l'identificateur d'hôte en deux parties : une partie pour l'identification du
segment en tant que réseau unique et l'autre pour l'identification des hôtes. On
appelle ce processus mise en sous-réseau.

Avantages des sous-réseaux


Les entreprises utilisent les sous-réseaux pour appliquer un seul réseau à travers
plusieurs segments physiques. Les sous-réseaux vous permettent de réaliser les
tâches suivantes :
!" mélanger des technologies différentes, telles qu'Ethernet et Token ring ;
!" surmonter les limites des technologies actuelles, par exemple dépasser le
nombre maximal d'hôtes par segment ;
!" réduire l'encombrement du réseau en redirigeant le trafic et en réduisant les
diffusions.

Remarque Pour plus d'informations sur les sous-réseaux, consultez la


spécification RFC 950 sous Lectures complémentaires dans la page Web du
CD-ROM du stagiaire.
18 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Implémentation des sous-réseaux


! Déterminez le nombre d'identificateurs de réseau
nécessaires
# Un pour chaque sous-réseau
# Un pour chaque connexion étendue

! Déterminez le nombre d'identificateurs d'hôte


nécessaires pour chaque sous-réseau
# Un pour chaque hôte TCP/IP

# Un pour chaque interface de routage


! En fonction de vos besoins, définissez
# Un masque de sous-réseau, en fonction de vos besoins

# Un identificateur de sous-réseau unique pour chaque


segment physique, en fonction du masque de
sous-réseau
# Une plage d'identificateurs d'hôte valides pour chaque
sous-réseau, en fonction de l'identificateur de
sous-réseau

Avant d'implémenter un sous-réseau, vous devez identifier vos besoins actuels


et futurs. Pour ce faire, exécutez la procédure ci-dessous.
!" Déterminez le nombre d'identificateurs de réseau nécessaires à l'aide des
éléments suivants :
• un identificateur de réseau pour chaque sous-réseau ;
• un identificateur de réseau pour chaque connexion étendue.
!" Déterminez le nombre d'identificateurs d'hôte nécessaires pour chaque
sous-réseau.
• Chaque hôte TCP/IP nécessite au moins une adresse IP.
• Chaque interface de routage nécessite au moins une adresse IP.
!" En fonction de vos besoins, définissez les éléments suivants :
• un masque de sous-réseau pour l'ensemble de votre réseau, en fonction
de vos besoins ;
• un identificateur de sous-réseau unique pour chaque segment physique,
en fonction du masque de sous-réseau ;
• une plage d'identificateurs d'hôte valides pour chaque sous-réseau, en
fonction de l'identificateur de sous-réseau.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 19

Que sont les bits du masque de sous-réseau ?

Exemple d'adresse de Classe B

Nombre de sous-réseaux 0 . . . 254

Identificateur de réseau Identificateur Identificateur


de sous-réseau d'hôte
1 0

Nombre d'hôtes 65 534 . . . 254

Avant de définir un masque de sous-réseau, vous devez déterminer le nombre


de segments et d'hôtes par segment dont vous aurez besoin à l'avenir.
Comme l'illustre le graphique de la diapositive précédente, plus le masque de
sous-réseau utilise de bits, plus il y a de sous-réseaux disponibles, mais moins il
y a d'hôtes par sous-réseau. L'utilisation de plus de bits que nécessaire permet
donc la croissance du nombre de sous-réseaux, mais limite celle du nombre
d'hôtes. L'utilisation de moins de bits que nécessaire permet la croissance du
nombre d'hôtes, mais limite celle du nombre de sous-réseaux.
20 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Définition d'un masque de sous-réseau

11 Convertissez le nombre de segments au


format binaire
22 Comptez le nombre de bits nécessaires
33 Convertissez le nombre nécessaire de bits au
format décimal en ordre haut
Exemple d'adresse de Classe B
6
0 0 0 0 0 1 1 0 (3 bits)

4+2 = 6
11111111 11111111 11100000 00000000
Masque
Masque de
de
sous-réseau
255 . 255 . 224 . 0
sous-réseau

La définition d'un masque de sous-réseau est nécessaire si vous divisez votre


réseau en sous-réseaux. Pour définir un masque de sous-réseau, exécutez la
procédure ci-dessous.
1. Lorsque vous avez déterminé le nombre de segments physiques de votre
environnement réseau, convertissez ce nombre au format binaire.
2. Comptez le nombre de bits nécessaires à la représentation du nombre de
segments physiques en binaire. Si, par exemple, vous avez besoin de six
sous-réseaux, la valeur binaire est 110. La représentation binaire de la valeur
six demande trois bits.
3. Convertissez le nombre nécessaire de bits au format décimal en bits de
poids fort (de gauche à droite). Par exemple, si trois bits sont nécessaires,
configurez les trois premiers bits de l'identificateur d'hôte en tant
qu'identificateur de sous-réseau. La valeur décimale du nombre binaire
11100000 est 224. Le masque de sous-réseau est 255.255.224.0 (pour une
adresse de classe B).

Bits de masque contigus


Dans la mesure où les sous-réseaux sont définis par le masque de sous-réseau,
rien n'empêche un administrateur d'utiliser des bits de poids faible ou non
ordonnés pour déterminer l'identificateur de sous-réseau. Lorsque les
sous-réseaux ont été initialement définis dans la spécification RFC 950, il était
recommandé de générer les identificateurs de sous-réseau à partir des bits de
poids fort. Aujourd'hui, cependant, quelques fournisseurs de routeurs prennent
en charge l'utilisation de bits de poids faible ou non ordonnés dans les
identificateurs de sous-réseau. De plus, il est désormais indispensable que
l'identificateur de sous-réseau utilise les bits contigus de poids fort de la partie
adresse locale du masque de sous-réseau.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 21

Tableaux de conversion
Le tableau suivant répertorie les masques de sous-réseau déjà convertis et qui
utilisent un octet pour les réseaux de classe A :
Nombre de Nombre de bits Masque de Nombre d'hôtes
sous-réseaux nécessaires sous-réseau par sous-réseau
0 1 Non valide Non valide
2 2 255.192.0.0 4 194 302
6 3 255.224.0.0 2 097 150
14 4 255.240.0.0 1 048 574
30 5 255.248.0.0 524 286
62 6 255.252.0.0 262 142
126 7 255.254.0.0 131 070
254 8 255.255.0.0 65 534

Le tableau suivant répertorie les masques de sous-réseau déjà convertis et qui


utilisent un octet pour les réseaux de classe B :
Nombre de Nombre de bits Masque de Nombre d'hôtes
sous-réseaux nécessaires sous-réseau par sous-réseau
0 1 Non valide Non valide
2 2 255.255.192.0 16 382
6 3 255.255.224.0 8 190
14 4 255.255.240.0 4 094
30 5 255.255.248.0 2 046
62 6 255.255.252.0 1 022
126 7 255.255.254.0 510
254 8 255.255.255.0 254

Le tableau suivant répertorie les masques de sous-réseau déjà convertis et qui


utilisent un octet pour les réseaux de classe C :
Nombre de Nombre de bits Masque de Nombre d'hôtes
sous-réseaux nécessaires sous-réseau par sous-réseau
Non valide 1 Non valide Non valide
1–2 2 255.255.255.192 62
3–6 3 255.255.255.224 30
7–14 4 255.255.255.240 14
15–30 5 255.255.255.248 6
31–62 6 255.255.255.252 2
Non valide 7 Non valide Non valide
Non valide 8 Non valide Non valide
22 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Mise en sous-réseau de plusieurs octets

Exemple d'adresse de Classe A

Nombre de sous-réseaux 0 . . . 65 534

Identificateur Identificateur de Identificateur


de réseau sous-réseau d'hôte
0

Nombre d'hôtes 16 777 214 . . . 254

Jusqu'à présent, nous avons travaillé à l'intérieur d'un octet pour définir un
masque de sous-réseau. Parfois, il peut être bénéfique de réaliser des mises en
sous-réseau en utilisant plusieurs octets (ou plus de huit bits).
Supposez par exemple que vous dirigez une équipe chargée de configurer un
intranet pour une grande entreprise. Celle-ci envisage de connecter en interne
ses sites répartis à travers l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie. Cela
représente environ 30 emplacements géographiques, avec près de 1 000
sous-réseaux et une moyenne de 750 hôtes par sous-réseaux.
Il est possible d'utiliser plusieurs identificateurs de réseau de classe B et de les
mettre ensuite en sous-réseaux. Pour satisfaire nos besoins en hôtes par réseau
avec une adresse réseau de classe B, nous devons utiliser un masque de
sous-réseau de 255.255.252.0. De plus, en ajoutant nos besoins en sous-réseaux,
nous avons besoin d'au moins 16 adresses de classe B.
Il existe cependant un moyen plus simple. Comme il s'agit d'un intranet, nous
pouvons utiliser un réseau privé. Si nous choisissons d'affecter un identificateur
de réseau de classe A de 10.0.0.0, nous pourrons faire face à la croissance et
répondre à nos besoins. Évidemment, mettre seulement en sous-réseau le
second octet ne suffira pas pour obtenir 1 000 sous-réseaux. Cependant, si nous
mettons en sous-réseau le second octet et une partie du troisième, un seul
identificateur de réseau suffira pour répondre à l'ensemble de nos besoins.
Masque de sous-réseau
Identificateur de réseau Masque de sous-réseau (binaire)
10.0.0.0 255.255.248.0 1111111111 11111111
11111000 00000000

En utilisant 13 bits pour l'identificateur de sous-réseau d'une adresse de classe


A, nous obtenons 8 190 sous-réseaux affectés, comportant chacun jusqu'à
2 046 hôtes. Nous répondons ainsi à nos besoins, tout en conservant une
souplesse de croissance.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 23

Définition des identificateurs de sous-réseau

255 255 224 0


11
11111111 11111111 11100000 00000000

00000000 = 0
00100000 = 32
01000000 = 64
01100000 = 96
10000000 = 128
10100000 = 160
11000000 = 192
11100000 = 224
22 33

L'identificateur de sous-réseau d'un segment physique est défini à l'aide du


même nombre de bits d'hôte que celui du masque de sous-réseau. Les
combinaisons de bits possibles sont évaluées, puis converties au format
décimal. Pour définir une plage d'identificateurs de sous-réseau pour un réseau
d'interconnexion, exécutez la procédure ci-dessous.
1. À l'aide du même nombre de bits que celui du masque de sous-réseau,
établissez la liste de toutes les combinaisons de bits possibles.
2. Annulez toutes les valeurs n'utilisant que des 0 ou des 1. Les adresses IP et
les identificateurs de réseau ne contenant que des 0 et des 1 ne sont pas
valides, car uniquement des 0 signifie « ce réseau uniquement » et
seulement des 1 correspond au masque de sous-réseau.
3. Convertissez les bits de l'identificateur de sous-réseau de chaque
sous-réseau au format décimal. Chaque valeur décimale représente un seul
sous-réseau. Cette valeur sert à définir la plage d'identificateurs d'hôte d'un
sous-réseau.

Cas particuliers d'adresses de sous-réseau


Les identificateurs de sous-réseau ne comportant que des 0 ou des 1 sont
appelés adresses de sous-réseau spéciales. Un identificateur de sous-réseau ne
comportant que des 1 indique une diffusion de sous-réseau, et un identificateur
de sous-réseau ne comportant que des 0 indique « ce sous-réseau ». Lors de la
mise en sous-réseau, nous vous recommandons de ne pas utiliser ces
identificateurs de sous-réseau. Il est cependant possible d'utiliser ces adresses
de sous-réseau spéciales si elles sont prises en charge par la totalité des routeurs
et des périphériques de votre réseau. La spécification RFC 950 traite des
restrictions imposées pour l'utilisation des adresses spéciales.
24 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Raccourci de définition d'identificateurs de sous-réseau


11000000
11000000
11 Dressez la liste du nombre de bits
(en ordre haut) utilisés dans l'identificateur
de sous-réseau
64
64
22 Convertissez au format décimal le bit de
la valeur la plus basse

33 Incrémentez la valeur pour chaque combinaison de bits

0
+ 64
= 64 w.x.64.1 w.x.127.254
+ 64
= 128 w.x.128.1 w.x.191.254
+ 64
192

La méthode précédente ne se révèle pas très pratique lorsque vous utilisez plus
de quatre bits pour votre masque de sous-réseau, car elle demande une liste et
une conversion de nombreuses combinaisons de bits. Pour définir une plage
d'identificateurs de sous-réseau, exécutez la procédure ci-dessous.
1. Dressez la liste du nombre de bits (commençant par les bits de poids fort)
utilisés dans l'identificateur de sous-réseau. Par exemple, si deux bits sont
utilisés pour le masque de sous-réseau, l'octet binaire est 11000000.
2. Convertissez au format décimal le bit de la valeur la plus basse. Il s'agit de
la valeur d'incrément qui déterminera chaque sous-réseau. Par exemple, si
vous utilisez deux bits, la valeur la plus basse est 64.
3. En commençant à zéro, incrémentez la valeur pour chaque combinaison de
bits jusqu'au dernier incrément : 256.

Conseil Si vous connaissez le nombre de bits nécessaires, vous pouvez


élever deux à la puissance du bit, puis soustraire deux afin de déterminer le
nombre de combinaisons de bits possibles.

Détermination du nombre de sous-réseaux valides


Pour déterminer le nombre de sous-réseaux valides, exécutez la procédure
ci-dessous.
1. Convertissez en bits de poids faible les bits utilisés pour l'identificateur de
sous-réseau.
2. Convertissez au format décimal le nombre binaire ainsi obtenu.
3. Soustrayez un.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 25

Définition des identificateurs d'hôte d'un sous-réseau


Identificateurs
Identificateursde
de Plage
Plaged'identificateurs
d'identificateurs
sous-réseau
sous-réseau d'hôte
d'hôte

00000000
00000000==00 Non
Nonvalide
valide
00100000
00100000==32
32 x.y.32.1 ––
x.y.32.1 x.y.63.254
x.y.63.254
01000000
01000000==64
64 x.y.64.1 ––
x.y.64.1 x.y.95.254
x.y.95.254
01100000
01100000==96
96 x.y.96.1 ––
x.y.96.1 x.y.127.254
x.y.127.254
10000000
10000000==128
128 x.y.128.1––
x.y.128.1 x.y.159.254
x.y.159.254
10100000
10100000==160
160 x.y.160.1––
x.y.160.1 x.y.191.254
x.y.191.254
11000000
11000000==192
192 x.y.192.1––
x.y.192.1 x.y.223.254
x.y.223.254
11100000
11100000==224
224 Non
Nonvalide
valide

! Chaque identificateur de sous-réseau indique la


valeur de début de la plage
! La valeur de fin est inférieure de un à la valeur de
début de l'identificateur de sous-réseau suivant

Le résultat de chaque valeur incrémentée indique le début d'une plage


d'identificateurs d'hôte d'un sous-réseau. Si vous incrémentez la valeur une fois
de plus, vous pouvez déterminer la fin de la plage (un de moins que le masque
de sous-réseau).
Le tableau suivant présente la plage valide d'identificateurs d'hôte d'un
sous-réseau de classe B utilisant trois bits pour le masque de sous-réseau :
Valeur du début Valeur de la fin
Valeur binaire Valeur décimale de la plage de la plage
00000000 0 Non valide Non valide
00100000 32 x.y.32.1 x.y.63.254
01000000 64 x.y.64.1 x.y.95.254
01100000 96 x.y.96.1 x.y.127.254
10000000 128 x.y.128.1 x.y.159.254
10100000 160 x.y.160.1 x.y.191.254
11000000 192 x.y.192.1 x.y.223.254
11100000 224 Non valide Non valide
26 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Détermination du nombre d'hôtes par sous-réseau


Pour déterminer le nombre d'hôtes par sous-réseau, exécutez la procédure
ci-dessous.
1. Calculez le nombre de bits disponibles pour l'identificateur d'hôte. Par
exemple, si vous avez une adresse de classe B utilisant 16 bits pour
l'identificateur de réseau et deux bits pour l'identificateur de sous-réseau, il
vous reste 14 bits pour l'identificateur d'hôte.
2. Convertissez au format décimal les bits de l'identificateur d'hôte binaire. Par
exemple, 11111111111111 en binaire, devient 16 383 au format décimal.
3. Soustrayez un.

Conseil Si vous connaissez le nombre de bits nécessaires pour


l'identificateur d'hôte, vous pouvez élever deux à la puissance du nombre de
bits de l'identificateur d'hôte, puis soustraire deux.
Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP 27

Super-réseaux

Avant la mise en super-réseaux :


Table de routage du routeur B Internet
220.78.168.0 255.255.255.0 220.78.168.1
220.78.169.0 255.255.255.0 220.78.168.1
220.78.170.0 255.255.255.0 220.78.168.1 Routeur B
220.78.171.0 255.255.255.0 220.78.168.1
220.78.172.0 255.255.255.0 220.78.168.1
220.78.173.0 255.255.255.0 220.78.168.1
220.78.174.0 255.255.255.0 220.78.168.1
Routeur A
220.78.175.0 255.255.255.0 220.78.168.1 220.78.168.0
220.78.168.0
220.78.169.0
220.78.169.0
Après la mise en super-réseaux :
220.78.170.0
220.78.170.0
Table de routage du routeur B
220.78.168.0 255.255.252.0 220.78.168.1 220.78.171.0
220.78.171.0
220.78.172.0
220.78.172.0
220.78.173.0
220.78.173.0
220.78.174.0
220.78.174.0

Pour prévenir le manque d'identificateurs de réseau, les autorités d'Internet ont


conçu un modèle appelé super-réseau. Contrairement au sous-réseau, le
super-réseau emprunte des bits de l'identificateur de réseau et les masques en
tant qu'identificateur d'hôte pour obtenir un routage plus efficace. Par exemple,
au lieu d'affecter un identificateur de réseau de classe B à une entreprise qui
possède 2 000 hôtes, l'ARIN (American Registry for Internet Numbers) affecte
une plage de huit identificateurs de réseau de classe C. Chaque identificateur de
réseau de classe C comporte 254 hôtes, pour un total de 2 032 identificateurs
d'hôte.

Routage inter-domaine sans classe


Si cette technique permet de conserver des identificateurs de réseau de classe B,
elle crée toutefois un nouveau problème. Avec les techniques de routage
classiques, les routeurs Internet doivent maintenant disposer de sept entrées
supplémentaires dans leurs tables de routage pour pouvoir router les paquets IP
vers l'entreprise. Pour empêcher l'encombrement des routeurs Internet, une
technique, appelée CIDR (Classless Inter-Domain Routing), est utilisée afin de
réduire les huit entrées utilisées dans le graphique ci-dessus à une seule entrée,
ce qui correspond à tous les identificateurs de réseau de classe C utilisés par
cette entreprise.
28 Annexe B : Notions de base sur l'adressage IP

Affectation des identificateurs de réseau


Pour formuler le cas dans lequel huit identificateurs de réseau de classe C sont
affectés, en commençant par l'identificateur de réseau 220.78.168.0 et en
finissant par l'identificateur 220.78.175.0, l'entrée de la table de routage
devient :
Masque de sous-réseau
Identificateur de réseau Masque de sous-réseau (binaire)
220.78.168.0 255.255.248.0 1111111111 11111111
11111000 00000000

Dans les super-réseaux, la destination d'un paquet est déterminée en effectuant


une opération « et logique » (AND) entre l'adresse IP de destination et le
masque de sous-réseau de l'entrée de routage. Si le résultat correspond à
l'identificateur de réseau, l'itinéraire est utilisé.

Remarque Pour plus d'informations sur le CIDR, consultez les spécifications


RFC 1518 et 1519 sous Lectures complémentaires dans la page Web du
CD-ROM du stagiaire.

Vous aimerez peut-être aussi