Vous êtes sur la page 1sur 3

Proposé par Mélodie … élaboré par une Mélodiste  

  Madame ACI

Niveau : 2è A.S. Durée : 1h 15

Objet d'étude : La nouvelle d’anticipation

Séquence : produire un récit d’anticipation

Support : Texte authentique « Lettre écrite


Séance : Compréhension de l’écrit en 2070 » de Ria Ellwanger, Revue 
« Cronica de los Tiempos », d’Avril 2002.

Objectifs d’apprentissage : Matériel didactique :


 Lire et comprendre une nouvelle d’anticipation. Tableau, projecteur.
 Etudier la chronologie du récit.
 Connaître la visée du récit d’anticipation.

Texte support :

Lettre écrite en 2070


Nous sommes en l’an 2070. Je viens d’avoir 50 ans, mais j’en parais 85. J’ai de gros problèmes
rénaux car je bois très peu d’eau. Je crois que je n’en ai plus pour longtemps. Aujourd’hui, je suis une des
personnes les plus âgées de cette société.
Je me souviens quand j’avais 5 ans, il y avait beaucoup d’arbres dans les parcs, les maisons avaient
de jolis jardins et je pouvais profiter d’un bain et rester sous la douche pendant une heure. Tout était très
différent. Maintenant, nous utilisons des serviettes humidifiées d’huile minérale pour nous laver. Nous
devons nous raser la tête (femmes et hommes) pour la garder propre sans utiliser d’eau.
Avant, toutes les femmes montraient leurs belles chevelures .Avant, mon père lavait sa voiture avec
de l’eau qui sortait du tuyau d’arrosage. Aujourd’hui, les enfants ont du mal à croire que l’on pouvait
consommer l’eau pour cet usage. A présent, nous devons nous raser la tête sans utiliser d’eau.
Je me souviens qu’il y avait beaucoup d’avertissements qui disaient : « FAITES ATTENTION A
L’EAU », mais personne n’y prenait garde.
Avant on recommandait à une personne adulte de boire 8 verres d’eau par jour. Aujourd’hui, je ne
peux plus boire qu’un demi-verre. Faute de pouvoir laver nos vêtements, nous les jetons, ce qui augmente la
quantité d’ordures. Nous avons dû revenir aux fosses d’aisances (fosses sceptiques) comme au siècle passé,
car les réseaux d’égouts ne fonctionnent plus à cause du manque d’eau. Les gens font peur à voir : leurs
corps affaiblis, fripés car déshydratés, couverts de plaies à cause des rayons ultraviolets qui ne sont plus
filtrés dans l’atmosphère à cause du trou de la couche d’ozone. A cause de la sècheresse cutanée, une jeune
femme de 20 ans parait 40.
L’eau est devenue une denrée rare, un trésor très convoité, bien plus encore que l’or ou les
diamants.
Ici, en revanche, il n’y a plus d’arbres car il ne pleut quasiment jamais. Et quand il se met à pleuvoir,
c’est une pluie acide qui tombe. Il n’y a plus de saisons à cause des changements climatiques (effet de serre)
et des activités polluantes du XXème siècle. On nous avait pourtant prévenus qu’il fallait prendre soin de
notre environnement, mais personne n’en faisait cas. Je ne peux m’empêcher de me sentir coupable, parce
que j’appartiens à la dernière génération qui aurait pu changer le cours des choses, mais qui en a décidé
autrement. Aujourd’hui, nos enfants en payent le prix fort ; Franchement, je pense que la vie sur cette terre
ne sera plus possible d’ici peu car la destruction de l’environnement est arrivée à un point de non retour.
Ria Ellwanger, Revue  « Cronica de los Tiempos », d’Avril 2002
Proposé par Mélodie … élaboré par une Mélodiste    Madame ACI

Déroulement de la séance :
I. 1 moment de la séance 
er

Disposition : vidéo visuelle (le texte de Ria Ellwanger + des images pour clarifier le sens du texte).
lettre_ecrite_en_2070.pps.

 Image de texte :
- Relevez les éléments périphériques du texte.
 Le titre : lettre écrite en 2070.
 Signes de ponctuation : points, virgules, guillemets…etc.
 Nombre de paragraphes : 07 paragraphes.
 Auteur : Ria Ellwanger.
 Source : Revue  « Cronica de los Tempos », d’Avril 2002.
 Illustrations : vieil homme, terre désertée, sécheresse et pollution…

 Hypothèses de sens :
- D’après les éléments que vous avez dégagez, dites quel serait le thème traité dans ce texte ?

R : Il s’agit d’un récit anticipé sur ……………………………..


II. 2 moment de la séance 
ème

 Lecture silencieuse.
 Vérification des hypothèses.
III. Compréhension et analyse :
Activité 01 :
Ce texte est : - Une pièce de théâtre.
- Une nouvelle d’anticipation. 
- Un document scientifique.
- Une publicité.
Activité 02 : Dégagez la situation d’énonciation du texte.

Qui ? A qui ? De quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?


- Du changement
-Aux climatique.
Le narrateur - Par une - Pour susciter l’intérêt du
lecteurs de - De la sécheresse
(Ria
la revue - L’absence totale de
Avril 2002 nouvelle lecteur et l’ inciter à protéger
Ellawanger) d’anticipation l’eau et l’environnement.
l’eau au futur

Activité 03 :

Répondez par vrai ou faux Vrai Faux

1- Ria Ellwenger anticipe et imagine qu’il est en 2070 

2- La vie dont parle l’auteur est magnifique. X

3- L’auteur croit qu’il lui reste peu de temps. 

4- Le narrateur est l’une des personnes les plus vieilles de sa société. 


Proposé par Mélodie … élaboré par une Mélodiste    Madame ACI

5- Le narrateur se rappelle avec tristesse, qu’il pouvait, autrefois, rester



sous la douche pendant une heure.
6- Maintenant(2070), il y a beaucoup d’arbres dans les parcs. X
7- Le narrateur se souvient qu’il y avait beaucoup d’avertissements qui

disaient  « faites attention à l’eau ».
8 - À l’époque, les femmes ne montraient pas leurs belles chevelures. X

9- Maintenant, l’eau est devenue une denrée rare. 


10- Le narrateur regrette qu’il appartienne à l’ancienne génération

inconsciente.
11-Le narrateur pense que la vie sur terre ne sera plus possible d’ici peu. 

Activité 04 :
a. Pourquoi l’auteur emploi «  avant » et « aujourd’hui » plusieurs fois dans le texte ?
R : Parce qu’il fait une comparaison entre le passé et le présent (par rapport à sa vie actuelle).

b. Est-ce que la narration est en ordre chronologique ? Justifiez votre réponse.


R :
- Non, l’ordre chronologique n’est pas respecté dans la narration
- Le narrateur fait un retour à son passé ; il raconte ses souvenirs.
Activité 05 :
«…. Je ne peux m’empêcher de me sentir coupable, parce que j’appartiens à la dernière génération qui aurait
pu changer le cours des choses ».
- Quel est le rapport logique exprimé dans ce propos ?
- A quel mode le verbe de la subordonnée est-il conjugué ? Qu’est-ce qu’il exprime.
R : - Le rapport logique exprimé dans ce propos est «  la cause ».
- Le verbe de la subordonnée est conjugué au mode « conditionnel ».
- Le conditionnel, ici, exprime un regret.
Activité 06 : (synthèse)
Cette nouvelle a pour but  de :
- Convaincre et persuader le lecteur.
- Prévoir un monde futur 
- Lancer un appel
- Sensibiliser le lecteur de l’importance de l’eau dans la vie et de la protection de notre
environnement. 
Cochez les bonnes réponses.

Vous aimerez peut-être aussi