Vous êtes sur la page 1sur 11

T.E.B.

APPUI TECHNIQUE T.C.40

Cloisons alvéolaires

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 1/17


Appui technique

I – CARACTERISTIQUES GENERALES

 Les cloisons alvéolaires sont constituées de panneaux monoblocs hauteur


d’étage, à parements en plaque de plâtre, collés en usine sur un réseau
alvéolaire en carton.

 Elles sont économiques (rapidité de mise en œuvre) et elles constituent


l’offre de base en cloison de distribution.

 Elles existent en trois épaisseurs : 50, 60 et 72 mm (plaques de 10 mm pour


les cloisons de 50 et 60 mm, plaques de 13 mm pour les cloisons de 72 mm).

 En raison de leur faible rayonnement et de leur mode de fixation sur les


autres parois, elles présentent un bon affaiblissement acoustique
(principalement en ce qui concerne la 72 mm).

 Consulter les documents des fabricants

Principe de mise en œuvre :

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 2/17


Appui technique caractéristiques f°2

Section des accessoires de liaison (en mm) :

SEMELLE RAIL CLAVETTE


EPAISSEUR
bois panneaux particules bois panneaux particules bois
50 mm 27 x 48 24 x 48 18 x 28 18 x 28 29 x 50 x 200
60 mm 27 x 58 24 x 58 18 x 38 18 x 38 39 x 50 x 200
72 mm 27 x 70 24 x 70 18 x 45 18 x 45 45 x 50 x 200

Les accessoires de liaison sont en bois débités (traités ou non) ou en panneaux de


particules de masse volumique ≥ 650 kg/m³.

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 3/17


Appui technique

II – MISE EN ŒUVRE

Documentation PLACOPLATRE

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 4/17


Appui technique mise en œuvre f°2

Traçage – Implantation :

Le tracé de la cloison est réalisé au sol puis reporté au plafond et sur les parois
verticales. Ce report tient compte de l’épaisseur des plaques de parement. La
fixation des semelles et des rails est faite tous les 0.60 m au plus, avec des moyens
appropriés à la nature du support.

Sur le mur de départ, les rails verticaux ont une longueur au moins égale au tiers de
la hauteur sous plafond et sont liés à mi-hauteur de la paroi.

Mise en œuvre des panneaux :

Les panneaux sont montés après mise en place des gaines électriques.
Le panneau s’emboîte sur le rail haut puis repose sur la semelle.

La jonction des panneaux entre eux est assurée par des


clavettes à raison de :
 3 jusqu’à 2.50 m de hauteur (2 réparties sur la
hauteur, 1 fixée sur la semelle.
 4 entre 2.50 m et 3.20 m.
 5 entre 3.20 m et 3.60 m.

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 5/17


Appui technique mise en œuvre f°3

La solidarisation entre les clavettes et les panneaux se fait par clouage (pointes TF 35 x 2.7
ou TC 35 x 2.3) ou vissage (Stilvis TTPC 35) sur l’un ou l’autre des parements.

En partie basse, le panneau est solidarisé à la clavette par clouage ou vissage de chaque
parement.

Fermeture aveugle entre deux murs :

Après leur mise en œuvre, les panneaux 1 et 2 reçoivent chacun 1 clavette et complètement
encastrée dans les panneaux. Trois clavettes sont incorporées de chaque côté du troisième
panneau. Après mise en œuvre du panneau, les clavettes sont chassées puis pointées ou vissées.

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 6/17


Appui technique mise en œuvre f°4

Jonction en L :

Trois clavettes (ou un tasseau continu) sont encastrés dans le panneau fixé le
premier.
Un rail est ensuite cloué ou vissé sur le côté du panneau. Après découpe, le
panneau de retour est emboîté. Chaque panneau reçoit en pied sa clavette de liaison
fixée sur la semelle.

Jonction en T :

Elle se traite comme un départ sur mur, avec un rail vertical et une clavette en
pied.

Jonction aux huisseries :

Les huisseries sont posées à l’avancement. La liaison avec les panneaux est assurée
par 3 clavettes logées verticalement dans l’âme de la cloison. La fixation se fait côté
huisserie par vissage.
Dans le cas d’huisseries
bois, la clavette basse de
liaison à la semelle assure la
fixation du pied d’huisserie.
Dans le cas d’huisserie
métallique, les pieds
d’huisserie sont
solidarisés à la semelle par
clavette bois ou équerre
métallique. Dans ce cas,
prévoir des montants pré-
percés.

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 7/17


mise en œuvre f°5
Appui technique
Imposte :
Une clavette disposée de chaque côté de l’imposte, verticalement ou
horizontalement, assure sa liaison au panneau adjacent.

Pour des hauteurs d’imposte comprises


entre 0.50 m et 1.20 m, utiliser 2
clavettes de chaque côté. Entre 1.20 m
et 1,60 m, disposer 3 clavettes.

Pour une huisserie bois, fixer un rail sur


la traverse haute.

Baie libre :

Huisseries juxtaposées :

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 8/17


Appui technique mise en œuvre f°6

Pose sur sol fini en pièces humides :

La protection des pieds de cloison est assurée par un profilé plastique.


Lorsque les migrations d’eau peuvent être préjudiciables au revêtement de sol
de la pièce adjacente, on complète la protection en pied de cloison par un mastic.

Pose sur sol brut :

Dans le cas de pose sur sol brut, le pied de cloison est protégé par un feutre
bitumé ou polyane 100µ, de largeur suffisante pour dépasser, après relevé, d’au
moins 2 cm le niveau du sol fini.

Joints et finitions :

Les joints sont traités, comme pour les plaques de plâtre, selon les indications
du fabricant.

Canalisations électriques :

Les canalisations électriques sont incorporées à l’avancement, que


l’alimentation se fasse par le plancher ou par le plafond.

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 9/17


Appui technique

III – DESCRIPTIF TYPE

Les cloisons seront réalisés en panneaux alvéolaires (Placopan ou similaire), de


50 mm d’épaisseur (ou 60, ou 72).

Les assemblages seront réalisés avec des accessoires en bois débités ou en


éléments de panneaux de particules de bois de masse volumique ≥ 650 kg/m³.

Les pieds de cloison au droit des pièces humides seront protégées par un joint
plastique de même provenance.

Des renforts bois seront incorporés dans les panneaux lors du montage, au droit
des appareils sanitaires, selon le détail des plans d’exécution.

Sur l’ensemble de l’ouvrage, les joints seront traités selon la technique et avec
les produits de même provenance.

La mise en œuvre sera conforme à l’avis technique et aux recommandations du


fabricant.

Nota : Pour une organisation rationnelle du chantier, les huisseries devront être
posées à l’avancement, il est donc souhaitable de prévoir leur mise en œuvre au lot
cloison. De plus, les huisseries métalliques devront être des huisseries « pour
cloisons sèches ».

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 10/17


Appui technique

IV – DEBOURSE MATIERE

Pour 1 m²,

Panneau de :
PRODUITS
0.90 m 1.20 m
Panneau 1.05 m² 1.05 m²
Semelles 0.42 m 0.42m
Rails 0.68 m 0.68 m
Clavette 3 2
Vis TTPC 35
ou
Pointes TC 35 x 2.3 11 8
ou
Pointes TF 35 x 2.7
Vis TTPC 2 1
ENDUIT + BANDE

Bande pour joint 3.50 m 2.80 m

Enduit poudre 0.84 kg 0.66 kg


ou
Enduit pâte prêt à l’emploi 1.18 kg 0.94 kg

T.E.B. A.F.P.A. Février 2003 TC 40 11/17

Vous aimerez peut-être aussi