Vous êtes sur la page 1sur 5

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET


UNIVERSITAIRE
Université Loyola Du Congo / Faculté d’Ingénierie ULC-Icam

L3/I3/A3 2023 / COURS DE MATERIAUX


GROUPE 6 : IRAGI, IRENGE, NDAHE, MUSIKO, SAGESSE
Kinshasa, 21/10/2022

Protocole de Travail pratique : Essaie de Traction

1. Introduction

En science des matériaux, il est indispensable pour un ingénieur mécanicien de connaitre le


comportement mécanique des matériaux utilisés pour fabriquer diverses structures.  C’est
grâce aux essais mécaniques que nous pouvons avoir les données nécessaires pour mener
une telle étude. Dans le cadre de notre cours des matériaux, pour mettre en évidence cet
aspect de choses, nous nous sommes penchés sur l’étude des propriétés mécaniques de
l’aluminium.
L’aluminium est un métal très léger dont la densité spécifique est de 2,7g/cm 3 , soit environ
un tiers de celle de l’acier (7-8 g/cm 3 ) ou du cuivre (8,96 g/cm 3 ). L’aluminium est utilisé
très majoritairement sous forme d’alliages dont le constituant principal est l’aluminium car
d’autres élément d’addition ne représentent que jusqu’à 15% de son poids.
Le tableau ci-dessous présente quelques caractéristiques mécaniques de l’aluminium  :

Options de fabrication Coulée - usinage


Résistance à la traction - Rm (MPa) 225 - 275
Résistance à la compression (MPa) 225 - 275
Limite élastique à la traction - Re (MPa) 100 - 130
Limite élastique à la compression (MPa) 100 - 130
Module de Young –E(Mpa) 69000

2. But
Dans ce TP, nous allons étudier quelques propriétés mécaniques de l’Aluminium face aux
sollicitations de traction et de compression :
- Limite élastique
- Résistance à la rupture
- Module d’élasticité

3. Description des outils et consignes d’utilisation

N° Matériel Quantité Utilisation Consignes/observation


1 Eprouvettes en 6-10 Matériaux de test
Aluminium
2 Machine de 1 Appliquer les contrainte s
traction/compression et de traction et compression
logiciel associé aux éprouvettes et
recueillir les données
3 Vernier 1 Mesurer les longueurs des Utilisation du pied à
éprouvettes coulisse à la place

LICENCE PROFESSIONNELLE EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE


REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET
UNIVERSITAIRE
Université Loyola Du Congo / Faculté d’Ingénierie ULC-Icam

4. Travail demandé (description du test)

1. Mesurer les dimensions initiales des éprouvettes


2. Effectuer des essais successifs de traction, avec incrémentation de la contrainte et mesure
des dimensions pour déterminer la limite élastique
3. Continuer l’essai de traction jusqu’à la rupture pour déterminer la résistance à la rupture
4. Extraire les résultats et effectuer les calculs des propriétés susmentionnées

5. Déroulement

N Action Outils utilisés Durée Consignes/observation


°
1 Mesure des dimensions initiales des Pied à coulisse 10 Être méticuleux et reprendre
éprouvettes minutes les mesures pour diminuer la
marge d’erreur
2 Installer la machine d’essai de traction - Machine d’essai 20 S’assurer que la connexion
et de compression 20KN « WP300 », - Machine minutes est bien établie et que les
installer sa machine d’acquisition des d’acquisition des données seront enregistrées
données, qui fera le pont entre le pc et données
l’ordinateur via un câble USB. Lancer - PC
l’enregistrement des valeurs avec le
logiciel du fabricant « WP300 ».
3 Monter les éprouvettes sur la machine et - Machine d’essai 30 Bien noter les contraintes et
effectuer les essais pour déterminer la - Machine minutes mesurer les déformations
limite élastique, avec les mesures d’acquisition des correspondantes
données
- PC
- Pied à coulisse
4 Rompre l’éprouvette à la traction et - Machine d’essai 20 Être prudent lors de la
enregistrer la contrainte appliquée - Machine minutes rupture
d’acquisition des
données
- PC
- Pied à coulisse
5 Reprendre les étapes 3 et 4 pour la - Machine d’essai 50 En raison de l’insuffisance
compression - Machine minutes des éprouvettes, nous nous
d’acquisition des limitons à la traction.
données
- PC
- Pied à coulisse
6

6. Mesures/résultats

22mm 30mm 22mm

LICENCE PROFESSIONNELLE EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE


Ø 12mm
Ø 6m
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET
UNIVERSITAIRE
Université Loyola Du Congo / Faculté d’Ingénierie ULC-Icam

Figure 1 Vue en coupe de l'éprouvette

Figure 2 Eprouvette placée à la limite élastique

Figure 3 Ajout des paramètres de l'éprouvette

- Contraintes et déformation
 5,5 KN → Allongement = 4 mm
 6,0 KN → Allongement = 6 mm
 6,5 KN → Rupture
- Déformation : rapport dimension après essai sur dimension initiale

- Observations :
 Zone élastique ( <5.5 KN)

LICENCE PROFESSIONNELLE EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE


REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET
UNIVERSITAIRE
Université Loyola Du Congo / Faculté d’Ingénierie ULC-Icam

 Zone plastique ( 5.5KN < zone < 6.5KN)

 Rupture (>6.5KN)

LICENCE PROFESSIONNELLE EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE


REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET
UNIVERSITAIRE
Université Loyola Du Congo / Faculté d’Ingénierie ULC-Icam

i. Compression
Mesures pour la compression

N° Contraintes1 (KN) Déformations ( mm) Observations2


1 5.5 4mm Zone élastique
2 6.0 6mm Zone plastique
3 6.5 70mm Rupture

Résultats pour la compression

Limite élastique 5.5 KN


Module de Young
Résistance à la rupture 6.0 KN

7. Conclusion

Dans les métiers techniques et scientifiques, bien comprendre les propriétés des matériaux est
essentiel. Ces connaissances aident à sélectionner les bons matériaux, à surveiller le processus de
fabrication et de traitement, et à garantir les exigences posées pour un composant. L’essai des
matériaux met à disposition les données requises, qui sont à la fois reproductibles et quantifiées avec
exactitude.
Selon le site officiel de WP300, l’allongement à partir de la quelle l’éprouvette utilisée arrive à la
rupture est de 20mm.
Avec notre éprouvette on atteint la limite élastique à 4mm et on est dans la zone élastique à 6mm.
Dans cette dernière, la rupture est évidente.
Ainsi, on pourrait dire, que l’écart est dit à la qualité du matériaux utilisé (Alu dans notre cas).

1
Contraintes : rapport effort sur section
2
Observations : zone élastique, zone plastique, rupture

LICENCE PROFESSIONNELLE EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Vous aimerez peut-être aussi