Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITE HASSAN II ANNEE: 2019/2020

FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES

ECONOMIQUES ET SOCIALES

CASABLANCA AIN CHOCK


LICENCE FONDAMENTALE GESTION (ensemble 3)
5ème Semestre

Epreuve de GESTION FINANCIERE


DUREE : 1 heure 30
L’usage des calculatrices et le plan comptable sont autorisés à titre strictement personnel. Le détail des calculs
est exigé.

Dans le cadre de sa stratégie de développement, la société KALOPS, spécialisée dans la


fabrication et la commercialisation de matériel agricole, projette de réaliser un programme
d’investissement en vue de renforcer sa position sur un marché en plein essor et d’assurer
une rentabilité satisfaisante.
Le projet consiste en la mise en place d’une nouvelle unité de production qui nécessitera
l’acquisition des moyens suivants :
• bâtiments administratifs et industriels dont le coût estimé à 13000KDH sera engagé
moitié lors du lancement des travaux (début N), et moitié lors de leur réception prévue
début N+1. L’amortissement de ces bâtiments est prévu sur 20 ans en mode linéaire ;
• équipements et matériels divers évalués à 85000 KDH à amortir linéairement sur 10
ans ; la dépense relative à ses équipements sera totalement engagée début N+1 ;
• Des frais de recherche et développement estimés à 1500 KDH seront engagés début
N+1 et seront amortis linéairement sur 10 ans ;

Les prévisions d’exploitation relatives au projet s’établissent comme ci-après :


• en N+1, les ventes pourraient atteindre 10000 unités au prix unitaire de lancement de
5000 DH. Ce prix sera augmenté de 10% pour les années suivantes.
• Le taux de croissance annuel des quantités à écouler est estimé à 20% en N+2 et N+3,
puis à 25% pour les années suivantes.
• Les charges de structure, hors dotations aux amortissements, sont estimées à 6500
KDH.
• Les charges variables annuelles sont évaluées à 25% du CAHT. Cependant, un effort
de gestion permettrait de les ramener à 20% à partir de N+4.
• Le projet induirait un BFR additionnel de 36 jours de CAHT.

D’après des informations recueillies par la direction technique, l’investissement pourrait être
exploité pendant 10 ans. Toutefois, la DG préfère limiter l’horizon de l’étude à 5 ans
uniquement et propose de retenir comme valeur résiduelle le prix de cession des bâtiments et
des équipements et matériels, estimé à 64000 KDH avant IS, auquel il faudrait rajouter 80%
du BFR du projet.

Concernant le taux d’actualisation du projet, on préconise le coût du capital de la société tel


qu’il ressort des informations suivantes :
• La structure du capital de KALOPS est composée moitié de capitaux propres, moitié
de dettes ;
• Le coût avant IS des dettes s’élève en moyenne à 7.15% ;

1|2
• β = 2.4
• le taux de rendement du marché et de l’actif sans risque sont estimés respectivement
à 10% et 5%.
• La valeur actuelle de l’action de l’entreprise est de 200
• Le taux de croissance constant des dividendes est de 3%
• Le dividende par action attendu : 28 DH
• Le taux de l’IS est de 30%

Si le projet s’avère rentable, la direction envisage de financer les bâtiments, les frais de RD et
les BFR par ses ressources propres. Cependant, les équipements et matériels divers
pourraient être acquis par l’une des deux modalités suivantes :
• de souscrire à un contrat de crédit bail sur 4 ans à partir de début N+1
selon les conditions suivantes :
- versement au début de chaque année de quatre redevances d'un montant
de 24000 KDH ;
- l’entreprise devra s’acquitter d’une caution à la signature du contrat de
5% de la valeur des équipements. Cette caution sera restituée à
l’entreprise au terme du bail
- une option d'achat de 10% de la valeur des équipements et matériels peut
être exercée à la fin de la quatrième année. Dans ce cas, ce montant est
intégralement amorti la cinquième année

• de contracter un emprunt classique auprès d’une banque au taux


annuel de 10%, avec différé de 3 ans sur capital. Le remboursement
du principal sera fait en 2 tranches égales à compter de la fin de N+4.

Travail à faire :
1- Déterminer le coût des capitaux propres de la société KALOPS selon :
- Le MEDAF
- Le modèle GORDON SHAPIRO

2- Déterminer le coût moyen pondéré du capital de cette société


3- Le directeur financier de la société KALOPS a déterminé le taux d’actualisation pour
ce projet en l’estimant à 11%. En utilisant ce taux déterminer la dépense
d’investissement associée à ce projet
4- Déterminer les cash flows annuels du projet et sa valeur résiduelle
5- Evaluer la rentabilité économique du projet en utilisant le critère de la VAN et l’indice
de profitabilité
6- Quelles conclusions tirez-vous sur la rentabilité de projet ?
7- Utiliser la méthode des décaissements nets actualisés pour déterminer quel est le mode
le plus avantageux pour le financement des équipements et matériels divers

NB : tous les montants sont en milliers de dh

Extrait de la table financière :

1 2 3 4 5 6
T=11% 0.9009 0.8116 0.7312 0.6587 0.5935 0 .5346

2|2

Vous aimerez peut-être aussi