Vous êtes sur la page 1sur 4

Travaux Dirigés N°

N°1
Modèle de référence OSI
PR. DJEMILI

Exercice1 : topologies réseau


1. Ecrivez le nom de chaque élément face au numéro correspondant.
2. Que représente la figure ci
ci-dessous ?

3. Citez les autres topologies et décrire les inconvénients de chacune.


4. Quelle est la signification de MAU,, quel est son rôle et dans quelle topologie
opère ?
Réponse :
1. Le nom des éléments
1-poste de travail
2- bouchon : à chaque extrémité, le réseau est terminé par une résistance
(appelée
appelée bouchon) pour empêcher l’apparition des interférences.
3- bus : la connexion des postes de travail est assurée par un câble partagé (appelé
bus).
2. La figure représente un réseau en bus
3. Les topologies étoile, arborescence et maillée et les inconvénients
de chacune.
4. MAU : Multistation Access UnitUnit. Rôle : gérer la communication entre
ntre les ordinateurs
reliés en allouant à chacun d'eux un « temps de parole ». Topologie en anneau.

Exercice 2 : Modes de communication


La communication en mode connecté marque un certain retard par rapport à la
communication en mode non connecté, développ
développez?

Réponse :
En mode connecté, Il y a un certain retard dans le transfert de l’information (phase
de connexion) mais une fois la con
connexion
exion est établie la livraison peut être plus rapide.
1. Phase établissement : l’entité appelante émet une demande d’ouverture de
connexion. Outre la demande, la séquence envoyée peut comprendre un certain
nombre de propositions sur la façon dont devrait se dérouler la communication si
l’entité appelée l’accepte (débit, qualité de service…). L’entité appelée doit
répondre qu’elle accepte l’établissement ou pas [ici
ici réside le retard].
retard
2. Phase de transfert : proprement dit les données utiles sont effectivement
transportées entre les entités.
3. Phase de libération : la connexion est interrompue de façon délibérée, autrement
dit l’une des entités impliquée émet une séquence annonçant son intention
d’interrompre la communication.

En revanche et en raison de l’absence de la phase de connexion en mode non


connecté, la transmission est plus rapide.

Exercice 3 : Fragmentation
1. Soit un hôte dont le logiciel IP doit envoyer un datagramme sans option contenant
6000 octets de données à travers un réseau de MTU 1800. Fragmenter le
datagramme et indiquer ces mêmes champs pour tous les fragments obtenus.
1. Message : 6000 octets

Réponse :

MTU = 1800, tandis que l’entête est sur 20. Donc MTU = 1800 – 20 = 1780
MTU doit être un multiple de 8  1780/8 = 222,5 prenons la partie entière : 222
222 * 8 = 1776 donc prenant MTU = 1776
Nombre de paquets = 6000/1776 = 3,3783783784 prenons la partie entière : 3
paquet et nous reste 672 octets

Exercice 4 : modèle OSI


1. Quelle est la principale raison pour laquelle le modèle OSI a été créé?
Le modèle OSI est utilisé comme modèle de référence.
La principale raison pour laquelle le modèle OSI a été créé était pour que différents
réseaux puissent interagir. Par conséquent, différents réseaux pourraient
communiquer.

2. Quelles couches s'occupent du traitement des dialogues les couches basses ou bien
les couches hautes

3. Relier la description de la fonction se rapportant aux couches OSI sur le nom de la


couche correspondante.

4. Comment se passe réellement la communication entre 2 couches de même niveau ?


La communication entre 2 couches de même niveau est dite « horizontale et
virtuelle » en référence au modèle OSI. Les échanges entre deux couches N sont
réglés suivant le protocole N même si physiquement, les informations échangées
lors de ce dialogue transitent verticalement par les niveaux inférieurs, de système
en système, en utilisant l’encapsulation/décapsulation.

5. Comment appelle-t-on la frontière qui sépare les couches ?


L’interface.
6. Comment les données sont-elles encapsulées lorsqu'elles sont transmises vers le bas
du modèle OSI ?
A. Données, segments, trames, paquets, bits
B. Données, paquets, segments, trames, bits
C. Données, segments, paquets, trames, bits
D. Données, paquets, trames, segments, bits

Exercice 5 : transmission des données entre couches


Us système d’extrémité utilise une architecture de communication conforme au modèle OSI.
Considérons par exemple la primitive : N_Connect.Indication.
1. Dans quelle couche du modèle OSI se situer l’entité qui émet cette primitive ?
2. A quelle entité est destinée cette primitive ?
3. Considérons maintenant la primitive : L_Data_Request. A quel niveau se situe l’entité
qui émet cette primitive ? Quelle est son utilité ?
Réponse :
1. La primitive provient d’une entité de la couche Réseau. Elle signale qu’une demande
d’ouverture de circuit virtuel (mode connecté) lui est parvenue.
2. La primitive s’adresse à une entité de transport, qui décide si elle accepte ou non la
connexion. La réponse de cette entité se trouve dans la primitive
N_Connect.Response (elle contient un paramètre codant l’acceptation ou le refus de
la connexion).
3. La primitive L_Data_Request émane d’une entité de la couche réseau, destinée à
l’entité de la couche liaison de données. Elle fournit à cette dernière les paquets de
données à émettre. En la recevant, l’entité de liaison construit une trame
d’information avec les informations de commande appropriées (en-tête et queue de
la trame), puis elle place le paquet dans le champ de données de la trame.

Exercice 6 : Interconnexion réseau


1. Nommer les différents éléments d’interconnexion rencontrés, et préciser à quels
niveaux du modèle OSI ils interviennent.

1. Hub (concentrateur) couche 1 – physique


Routeur (router) couche 3 – réseau
Switch (commutateur) couche 2 – liaison

2. Rappeler le principe de fonctionnement de chaque équipement d’interconnexion

Exercice 7 :
Imaginez un transfert d’une série de paquets entre un émetteur et récepteur le long d’un
chemin donnée.
Citez les différents types de retards composant le temps de transfert du paquet.

Réponse :
 Temps de traitement : temps requis au medium pour l’examen de l’entête
du paquet et la détermination de la sortie à utiliser.
 Temps d’attente : temps passé par le paquet dans la file d’attente du medium.
 Temps de transmission : temps nécessaire au medium pour envoyer le paquet.
 Temps de propagation : temps nécessaire au paquet pour parcourir physiquement
la liaison.

Vous aimerez peut-être aussi