bac=molar`qflk=qo^kpmloq

jfppflk=evao^rifnrb

X

MA
DOCTRINE

01

05
06-1987 02-1992

CLASSEMENT DES SOUDURES RRCMH

DEPARTEMENT TECHNIQUE DIVISION MATERIEL
D.421

SPECIFICATION CONCERNANT L’APPLICATION DU R.R.C.M.H.
REGLES DE MISE EN ŒUVRE ET DE CLASSEMENT DES SOUDURES

Df. 022

9

Pages dont +

2

annexes

Résumé :

La présente spécification complète le R.R.C.M.H. en donnant des critères quantitatifs (niveaux de contraintes) ou qualificatifs (risques de défaillances) pour attribuer des classes de qualité aux soudures.
Le Sous-Directeur Chef de Service Délégué de la Production Hydraulique

Signé : Y. MAROLLEAU

Accessibilité :
Libre EDF-GDF Direction Restreinte Confidentielle

Diffusion :
Restreinte Limitée Générale DEPT Générale C.Q.M.

Plans DAG ISIS
D Ÿ FEMR D Ÿ FEML D Ÿ FEMG D Ÿ FEMG+DŸFEMŸ D Ÿ FCQM Qualité surveillée Intérêt documentaire Conservation Doc réf. DEPT Code classement

Fond Documentaire:

CONTROLE DE FABRICATION - CAHIER DES CHARGES MECANOSOUDAGE - SOUDAGE (PROCEDE)

SITE CAP AMPERE - 1, place Pleyel 93207 SAINT-DENIS CEDEX Tél. : 01 43 69 22 00 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT. Toute communication, reproduction, publication, même partielle, est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT. (XMA0105.DOC)

R.1 toutes ANCIENNE DATE NOUVELLE DATE 09-1989 09-1989 09-1989 02-1992 COMMENTAIRES Ajout d’un sommaire § I Conditions de mise en œuvre des soudures § II.Modifications Vérificateur(s) Nom Visa Approbateur(s) Nom Visa Date Lieu de conservation : N° PAGES 3 1.1 2.M. publication. même partielle. reproduction. est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT.2 Soudures by-pass en classe I Refonte du document 06-1987 (page 2) 06-1987 (page 4) 09-1989 X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT.2 / 9= DOCUMENT : OBJET : X-MA-01-05 SPECIFICATION CONCERNANT L’APPLICATION DU R.H. Toute communication.DOC) . Rédacteur(s) Nom Visa Rédaction . REGLES DE MISE EN ŒUVRE ET DE CLASSEMENT DES SOUDURES DATE D'EMISSION : Ind.C.(XMA0105.

2 2. 2. reproduction. même partielle.3 CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DES SOUDURES CLASSEMENT DES SOUDURES REGLE DE DEFINITION DES CLASSES : RISQUES ENCOURUS EN CAS DE DEFAILLANCE DE LA SOUDURE CHOIX DES CLASSES DE QUALITE DES SOUDURES 4 5 5 6 ANNEXE 1 ANNEXE 2 7 9 X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT.DOC) . publication. est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT. Toute communication.1 2. 2.(XMA0105.SOMMAIRE Pages 3 / 9= 1.

X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT.DOC) . Les règles de classement des soudures énoncées dans la suite du document supposent un certain nombre de vérifications et qualifications préalables conformément au § HS 4310 du R.M.R. Toute communication. seules les électrodes à enrobage basique sont admises.R.H (Règles de Réalisation et de Contrôle des Matériels Hydrauliques) avec les restrictions suivantes : . publication. reproduction.soudage à l'arc électrique avec électrodes enrobées fusibles (procédé repère 111 suivant NFE 04-021): pour le soudage des aciers non ou faiblement alliés. Le Constructeur peut proposer à EDF des résultats d'essais antérieurs qu'il jugerait applicables en vue d'obtenir une équivalence par rapport aux qualifications spécifiées. même partielle. CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DES SOUDURES Le présent document s'applique aux procédés de soudage cités au § HS 4310.soudage à l'arc électrique avec fil électrode fourré sans atmosphère active (procédé 114) : l'emploi de ce procédé nécessite l'accord préalable d'EDF.M. est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT.C.(XMA0105. l'emploi d'enrobage rutile nécessite un accord préalable d'EDF.H.2 du R.4 / 9= 1.C. .

2.H. Toute communication.niveaux des sollicitations en service du joint soudé. Les classes sont déterminées en fonction de deux critères (les critères retenus sont semblables à ceux de la norme NFE 83-100-1 de Décembre 1987) : . leur emplacement. . Grades de risques en fonction des conséquences d'une défaillance en exploitation & des conditions de remplacement de l'élément défaillant. même partielle. CLASSEMENT DES SOUDURES 2. Grades de risques Défaillance en service Nécessité du remplacement ou de la réparation de l’élément défaillant Différé délai délai court long Condition de remplacement ou de réparation de l’élément défaillant Dépannage sur le site Entraînant N’entraînant l’arrêt immédiat pas l’arrêt immédiat Immédiat X Difficile X Facile Impossible ou Difficile X X Facile R1 R2 R3 X X X X X X X X La détermination des grades de risques doit se faire à partir d'un ou plusieurs critères du tableau précédent et doit être adaptée aux conditions d'environnement dans lesquelles se situe l'ouvrage mécanosoudé.1 REGLE DE DEFINITION DES CLASSES : En service. Le R.C. prévoit quatre classes 1 à 4 par ordre décroissant de sévérité. reproduction. différentes suivant leur destination. publication.risques encourus en cas de défaillance de la soudure.(XMA0105. D'autre part.DOC) . etc. Elle doit être établie d'un commun accord entre le Constructeur et EDF.R. la défaillance d'un joint soudé peut avoir des conséquences différentes suivant les risques encourus et les conditions de remplacement de l'élément défaillant.5 / 9= 2.2 RISQUES ENCOURUS EN CAS DE DEFAILLANCE DE LA SOUDURE Le tableau ci-après fixe trois grades de risques en fonction des conséquences d'une défaillance en exploitation : R1 = risques importants R2 = risques de moyenne importance R3 = risques faibles. X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT. les joints soudés d'un ensemble mécanosoudé sont soumis à des sollicitations statiques ou cycliques. est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT.M.

3 CHOIX DES CLASSES DE QUALITE DES SOUDURES Le tableau ci-après donne.3 ≤ ∆σ < 0. On considère qu'une soudure n'a pas à être calculée en fatigue si le nombre de cycles est tel que : N≤ 7 × 1010 ( ∆σ ) 3 avec ∆σ en MPA X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT. CHOIX DES CLASSES DE QUALITE DE SOUDURE Classes de qualité de soudure en fonction des grades de risques R2 2 3 4 1 2 3 2 3 Sollicitations en service des joints soudés (1) R1 0. ou pas nécessaire. de calculer les contraintes et la variation des efforts appliqués ( exemple: vibrations ) σeq = contrainte équivalente Sm = contrainte maximale admissible ∆σ = σmax .assemblages pour lesquels il n'est pas possible. publication.8 Sm σeq < 0. Toute communication.assemblages conçus et dimensionnés en fonction de l'expérience du Constructeur .4 ≤ σeq < 0. (2) : Les assemblages qui rentrent dans cette catégorie sont les suivants : . est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT.DOC) .4 Sm 0.(XMA0105. les classes de qualité correspondantes. Lorsqu'un assemblage est soumis à la fois à des chargements statiques et cycliques.3 ∆σa Sollicités Assemblages non calculés (2) Non sollicités (1) : Les symboles et les niveaux de contraintes admissibles (Sm ou ∆σa) sont définis dans le X-MA-03-01.6 / 9= 2. même partielle.σmin (étendue des contraintes) = σ crête-à-crête ∆σa = étendue de la contrainte admissible compte tenu du nombre de cycles adopté. 7 ∆σa ∆σ < 0. la classe de qualité la plus sévère doit être retenue.7 ≤ ∆σ ≤1 ∆σa CONTRAINTES CYCLIQUES 0. en fonction des grades de risques R1 à R3 et des niveaux de sollicitation en service. reproduction.8 ≤ R3 3 4 4 2 3 4 3 4 σeq ≤1 Sm 1 2 3 1 1 2 1 2 CONTRAINTES STATISTIQUES 0.

reproduction.DOC) . .(XMA0105. . l'examen volumique n'est pas réalisé. CAS PARTICULIER DE SOUDURES DE CLASSE 2 a) Soudures sur latte acier (subsistant après soudage) accessibles d'un seul côté : . (2) Les soudures de classe 1 doivent être obligatoirement pénétrées et leur conception doit être telle qu'elle permette un contrôle volumique par radiographie ou par ultrasons. (3) Les soudures de classe 2 si elles font l'objet d'un contrôle volumique doivent être obligatoirement pénétrées.pour les épaisseurs inférieures ou égales à 12 mm.7 / 9= = ANNEXE 1 ANNEXE 1 (Extrait du RRCMH) CLASSEMENT DES SOUDURES . Toute communication. est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT.un ressuage à 100 % de la première passe est effectué . l'examen volumique par ultrasons est effectué sur une épaisseur diminuée de 5 mm à partir du côté non accessible. L'examen de surface final est effectué par magnétoscopie exclusivement. publication. L'examen de surface final est réalisé par ressuage ou par magnétoscopie. même partielle.CONTROLES A EFFECTUER Classes (1) Désignation Bords à souder Examen volumique Examen de surface Examen d’aspect Ressuage ou Magnétoscopie Radiographie ou Ultrasons Ressuage ou Magnétoscopie Visuel Dimensionnel 100 % (2) 1 Etendue des contrôles 2 3 4 Voir chapitre HS 4735 Nœuds + 10 % (3-4-6) 100 % (3-5) 100 % 100 % - - 100 % (5) Nœuds + 10 % (4-6) - Nota : (1) Le choix des classes est effectué à partir des renseignements contenus dans les documents techniques joints à la commande.pour les épaisseurs supérieures à 12 mm. X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT.

DOC) . X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT. . reproduction.8 / 9= = ANNEXE 1 b) Soudures sur latte acier (subsistant après soudage) accessibles des deux côtés : . 2.un ressuage à 100% de la première passe est effectué.un examen volumique est réalisé par radiographie quelle que soit l'épaisseur.(XMA0105. Modalités d'application : L'existence de défauts hors critères dans l'échantillon entraîne un examen à 30 % de l'échantillon . c) Soudures partiellement pénétrées : . (4) est appelé noeud tout croisement ou rencontre de deux cordons de soudure de directions principales différentes. il est admis de ne réaliser qu'un contrôle par sondage au delà de ces 30 premiers mètres. Les soudures de forte épaisseur (e > 100 mm) peuvent comporter des tranches d'épaisseur relevant de classes différentes. le choix des zones à contrôler. Les inspecteurs peuvent imposer lors du contrôle. le contrôle par ultrasons est effectué dans toute la mesure du possible. (5) dans le cas des soudures de conduites forcées de classe 1 et des soudures de classe 2 réalisées suivant un même mode opératoire et de longueur cumulée supérieure à 30 m. (6) Définition du sondage : Le contrôle doit comprendre au moins les noeuds de soudure et le dixième de la longueur des joints soudés de chaque type. il est admis de ne réaliser qu'un contrôle par sondage au delà de ces 30 premiers mètres. La nature. l'étendue des contrôles et leurs critères associés font l'objet des paragraphes HS 4772 et HS 4773. Toute communication. est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT. si lors de ce deuxième contrôle d'autres défauts hors critères sont mis en évidence.dans le cas des soudures bout à bout dont l'épaisseur de la gorge soudée est supérieure à 20 mm. d) Ressuage de la première passe : Dans le cas de soudures réalisées suivant un même mode opératoire et de longueur cumulée supérieure à 30 m. le contrôle est porté à 100 %. le contrôle par ultrasons de la soudure sera effectué après arasage des cordons et devra concerner l'épaisseur de gorge diminuée de 5 mm à partir de la racine. REMARQUES : 1. les parties de joints contrôlées en même temps que les noeuds n'entrant pas en ligne de compte pour le contrôle des parties courantes. même partielle.dans le cas de soudure d'angle dont l'épaisseur de gorge est supérieure à 20 mm. Un organe mécanosoudé peut comporter des joints relevant de classes différentes. . publication.

est interdite sauf autorisation écrite d'EDF-DEPT. SOUS ENSEMBLES CLASSE 1 CLASSE 2 CLASSE 3 CLASSE 4 X-MA-01-05 02-1992 Ce document est la propriété d'EDF-DEPT. publication. même partielle. Toute communication.(XMA0105.DOC) . en fonction du niveau et de la nature des sollicitations ainsi que du grade de risque. reproduction.9 / 9= = ANNEXE 2 ANNEXE 2 TABLEAU DE CLASSEMENT DES SOUDURES PRINCIPALES DES ENSEMBLES MECANOSOUDES Les soudures sont classées par le Constructeur.