Vous êtes sur la page 1sur 65

MODULE :

MATERIAUX DE CONSTRUCTION

COURS 4 :
LES GRANULATS

Préparé et présenté par :


Mohamed TATANE

Dr. et Ing
en Matériaux et Génie Civil
Plan du cours :

1- Définition;

2-Types des granulats;

3-Production des granulats;

4- Caractérisation;

5-
QUESTION :

QU EST CE QU POUR VOUS


UN GRANULAT?
1-DEFINITION

Les granulats ce sont l ensemble de grains minéraux appelés, fines, sables,


gravillons ou cailloux, suivant leur dimension comprise entre 0 et 80mm.

Les granulats étant le squelette du béton, ils améliorent la résistance


nécessité de faire le bon choix des granulats.
2-LES TYPES DES GRANULATS
2-1 Les granulats naturels

A- Roches meubles :
Matériaux alluvionnaires exploités le long des fleuves et des rivières .
Dits également roulés
lavés pour éliminer les particules argileuses, nuisibles à la résistance du béton et criblés
pour obtenir différentes classes de dimension.

pour le béton sont le plus souvent siliceux, calcaires ou silico-calcaires.


-dessus de la nappe ou
2-LES TYPES DES GRANULATS
2-1 Les granulats naturels
B- Roches massives:

criblage, lavage).
Sont obtenus par abattage et concassage, ce qui leur donne des formes angulaires. Une
phase de précriblage

souhaitées.

nombre de paramètres : origine de la roche, régularité du banc, degré de concassage.


2-LES TYPES DES GRANULATS
2-1 Les granulats naturels

* Roches éruptives granulats de carrière


(concassés), ils ont une
(basaltes etc)
forme angulaire.
Granulats
naturels
* Roches
métamorphiques
(quartzites etc)
granulats alluvionnaires
(roulés), la forme acquise
par érosion.
* Roches sédimentaires
(silice, calcaire tc)
2-LES TYPES DES GRANULATS
2-1 Les granulats naturels

Granulats Granulats concassés


roulés
2-LES TYPES DES GRANULATS
2-2 Les granulats artificiels

thermiques ou autres.
Peuvent être employés pour réaliser des bétons à usages spécifiques .

Sous produits
industriels -Laitier cristallisé
concassés ou non -Laitier granulé de haut
fourneau
Granulats
artificiels

Granulats à hautes -Granulats ferreux


caractéristiques
-Granulats réfractaires
2-LES TYPES DES GRANULATS
2-1 Les granulats recyclés

construction, tels que des bétons de démolition de bâtiments.


ACTIVITE

REGARDER CETTE IMAGE ET EN DEDUIRE LES


ETAPES DE PRODUCTION DES GRANULATS?
ETAPES PRODUCTION DES GRANULATS
3- PRODUCTION DES GRANULATS

Extraction de la matière
première

Concassage

Criblage+lavage

Stockage avant expédition


3-PRODUCTION DES GRANULATS
3-

Par abattage à l explosif pour les roches massives;


Par pelle mécanique pour les roches moins dures exploités en terrain sec (granulats
alluvionnaires );
Par dragage en site aquatique .

Extraction par dragage Extraction par pelle mécanique


3-PRODUCTION DES GRANULATS
3-2 Concassage

Opération essentielle du traitement des roches extraites pour la production de granulats,


le concassage consiste à réduire la taille des morceaux de roche

relativement grossiers,

fins.

Dans certains gisements de roches meubles, les sables très grossiers (galets, gros
graviers) peuvent également subir une phase de concassage.

Le concassage est une opération mécanique réalisée à

débit de sortie.
3-PRODUCTION DES GRANULATS
3-3 Criblage et lavage

séparer un ensemble de grains en au moins deux sous-ensembles de granulométries


différentes, le crible ne laissant passer dans ses mailles que les éléments inférieurs à
une certaine taille.

appelés cribles. Ils sont équipés de grilles perforées avec des ouvertures de taille
déterminée en fonction de la dimension des grains recherchée.

collées à la surface des produits finis.


3-PRODUCTION DES GRANULATS
3-4 Stockage

En fin de traitement, on obtient des produits de qualités qui répondent à des


critères bien précis.
Une fois réduits, traités et classés, les granulats sont acheminés vers les aires de
stockage, soit sous forme de tas individualisés, soit en trémies ou silos.

Stockage en trémies Stockage en silos


4- CARACTERISATION DES GRANULATS

Pour pouvoir établir un bon choix des granulats, il faut bien les
caractériser. Plusieurs aspects peuvent être identifiés. Mais les
principaux sont les suivants:
1. La composition minéralogique;
2. Les caractéristiques géométriques;
3. Les caractéristiques physiques;
4. état de surface;
5. Les caractéristiques mécaniques.
4- CARACTERISATION DES GRANULATS

4-1 La composition minéralogique

Cette composition est déterminée via plusieurs méthodes : microscope


électronique, diffraction au rayon X..
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-1 : La granulométrie : définitions

La granulométrie est l'étude de la distribution statistique des tailles des grains qui

étude.
La distribution granulométrique est la représentation sous forme de graphiques
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-1 : La granulométrie : objectifs

Les propriétés physiques et mécaniques du béton dépendent de beaucoup de


facteurs. Généralement on souhaite obtenir un béton résistant, étanche et
durable. Pour atteindre ce but, il faut:
Que le béton à l'état frais soit facile à mettre en oeuvre et à compacter (pour
réduire la porosité).
Un maximum de granulats par unité de volume de béton (pour réduire la
quantité de pâte liante nécessaire pour remplir les vides, tous les vides devant
être remplis de pâte liante).
Un minimum de surface spécifique (pour réduire la quantité d'eau de gâchage
et obtenir un rapport C/E plus élevé)
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-1 : La granulométrie : objectifs

N.B : (la surface spécifique d'un échantillon est la somme de toutes les surfaces
extérieures des particules contenues dans une unité de masse de cet échantillon.
Appelée aussi « Aire massique » la surface spécifique représente la surface totale
(As) par unité de masse (M) et on l'exprime généralement en m²/g,
Prenant
1250 cm² .Si on la froisse en une boule de 4 cm de diamètre , sa nouvelle surface
sera : 2 r² ~ 50 cm² pour la même masse.
De même si on découpe un cube en 125 petits cubes identiques la surface
spécifique augmente de 5 fois de sa surface initiale.
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-1 : La granulométrie : objectifs

Par ailleurs:

Il faut choisir Dmax aussi grand que le permet la dimension minimum de la pièce à
bétonner et l'encombrement des granulats.
La proportion de chaque dimension des grains doit être choisie de façon à remplir les
vides laissés par les grains de dimensions supérieures.
Il faut réduire la teneur en éléments fins au minimum requis pour obtenir une bonne
maniabilité et une bonne compacité.
Les courbes granulométriques apporteront
quelques éléments de réponses à ces
conditions.
La condition essentielle pour obtenir le
moins de vides possibles (meilleure
compacité) dans un mélange de sable et
gravillon est de: 35 % de sable de 0/5 et 65 %
de gravillons 5/20. Réduction du volume des vides par combinaison de
différentes tranches granulomériques
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-

grandes étapes :

1. tamisage sur une série de tamis


2. traçage de la courbe granulométrique (% tamisats cumulés en
fonction des diamètres des grains).

Refus sur un tamis: la quantité de matériau qui est retenue sur


le tamis.
Tamisat ( ou passant): la quantité de matériau qui passe à
travers le tamis.
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-

Courbes granulométriques de quelques granulats


ACTIVITE :
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-3 : La classe granulaire

La classe granulaire désigne, un granulat en indiquant son plus petit diamètre


représentatif, « d » suivi de son plus grand diamètre représentatif, « D ». Le granulat est
appelé d/D (exemple gravier 5/25. d=5 et D=25).
La norme NFP18 101 indique la terminologie des granulats selon leurs dimensions:

* Fines (fillers): 0.08 mm


* Sables: d < 1mm et 0.08 < D < 6.3 mm
* Gravillons: d 1mm et D < 31.5 mm
* Cailloux: d 20 mm et D < 80 mm
* Graves: 6.3 mm < D < 80 mm
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-4 : Le module de finesse
Les sables doivent présenter une granulométrie telle que les éléments fins ne

nécessaire d'augmenter le dosage en eau du béton tandis que si le sable est trop
gros, la plasticité du mélange sera insuffisante et rendra la mise en place
difficile. Le caractère plus ou moins fin d'un sable peut être quantifié par le
calcul du module de finesse (MF). Ce paramètre est en particulier utilisé pour
caractériser la finesse des sables à bétons.
La norme XP P 18-540 définit le module de finesse = 1/100 ème de la somme
des refus cumulés, exprimés en pourcentages, sur les différents tamis de la série
suivante : 0,16 - 0,315 - 0,63 - 1,25 - 2,5 - 5,0 mm.
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-4 : Le module de finesse

Refus sur les tamis:

D=0.16 93%
D=0.315 81 %
D=0.63 57 %
D=1.25 27 %
D=2.5 8%
D=5 0%

Total = 266
Mf: module de finesse = (1/100) x 266=2.66

Le module de finesse correspond donc, à un coefficient prés, à la surface


hachurée sur la figure précédente.
C est une caractéristique intéressante, surtout en ce qui concerne les sables.
Un bon sable à béton doit avoir un module de finesse d environ 2,2 à 2,8.
fuseaux proposés pour la granularité des sables à
béton
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2-4 : Le module de finesse

1,8 < MF < 2,2 : Sable utilisé si recherche particulièrement


la facilité de mise en au détriment probable de la
résistance.
2,2 < MF < 2,8 : Sable convenable pour obtenir un béton
d'ouvrabilité satisfaisante et de bonne résistance avec des risques
de ségrégations limités.
2,8 < MF < 3,2 : Correspond à des sables permettant des
résistances élevées mais de moins bonne ouvrabilité et des risques
de ségrégation.
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement

OBJECTIF:

L'élaboration des bétons de ciment, ainsi que la réalisation des corps de


chaussées, nécessitent de n'utiliser que des granulats ayant une forme assez
ramassée, à l'exclusion des granulats plats.
En effet, ceux-ci ne permettent pas de réaliser un béton très compact, et, par ailleurs,
en technique routière, ils ne peuvent être utilisés car ils conduisent à des couches
de roulement trop glissantes.
La
caractériser la forme plus ou moins massive des granulats.
applatissement A est élevé, plus le gravillon contient

Une mauvaise forme à une incidence sur la maniabilité et favorise la ségrégation.


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement
METHODE DE DETERMINATION DU COEFFICIENENT

L'essai consiste à effectuer un double tamisage sur les grains de la fraction supérieure à 4
mm et inférieure à 80 mm:
Tout d'abord, au moyen de tamis d'essai à mailles carrées, l'échantillon est fractionné
en différents granulats élémentaires di/Di, comme indiqué dans le tableau suivant:

Tamis à mailles carrés


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement

METHODE DE DETERMINATION DU COEFFICIENENT

Chacun des granulats élémentaires di /Di est ensuite tamisé au moyen de grilles à fentes
parallèles d'une largeur d'écartement Di/2.
Le coefficient d'aplatissement global (A) est calculé en tant que masse totale des
particules passant au travers des grilles à fentes, exprimé en pourcentage du total de
la masse sèche des particules faisant l'objet de l'essai.
Si nécessaire, le coefficient d'aplatissement de chaque granulat élémentaire di /Di
correspond au passant du tamisage sur la grille à fentes correspondante, exprimé en
pourcentage de la masse de ce granulat élémentaire.
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement

Grilles à fentes
parallèles
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement
Exemple :

1- coefficient d'aplatissement global A :

Soit M1 la masse Totale des granulats élémentaires di /Di;


Et
Soit M2 la somme des masses des grains de chaque granulat élémentaire di/Di passant
à travers une grille à fentes correspondante, d'écartement Di /2;

Le coefficient d'aplatissement global A est calculé à partir de l'équation suivante :

N.B: Arrondir le coefficient d'aplatissement global (A) au nombre entier le plus proche
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement

Exemple :

2- Le coefficient d'aplatissement de chaque granulat élémentaire Ai:

Soit Ri la masse de chaque granulat élémentaire di /Di, exprimée en grammes ;


Et
Soit mi la masse du matériau de chaque granulat élémentaire di /Di passant à travers la
grille à fentes correspondante, d'écartement Di/2, en grammes.

Le coefficient d'aplatissement de chaque granulat élémentaire Ai est calculé, à partir de


l'équation suivante :
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement
Exemple :
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-2 Les caractéristiques géométriques
4-2- applatissement
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-1 : Masse volumique apparente

DÉFINITION:
La masse volumique apparente d'un matériau est la masse volumique d'un mètre
cube du matériau pris en tas, comprenant à la fois des vides perméables et
imperméables de la particule ainsi que les vides entre particules.
La masse volumique apparente d'un matériau pourra avoir une valeur différente
suivant qu'elle sera déterminée à partir d'un matériau compacté ou non compacté.

Volume hachuré = Volume du récipient

Mv app= M / V (vides+solides) (kg/m³)


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-2 : Masse volumique absolue

DÉFINITION:
La masse volumique absolue est la masse par unité de volume de la matière qui
constitue le granulat, sans tenir compte des vides pouvant exister dans ou entre des
grains.

Volume hachuré = Volume absolu (sans pores)

Mv abs= M / V (solides) (kg/m³)


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-3 : La porosité

La porosité représente le rapport du volume des vides contenus dans les grains au
volume total, exprimé en pourcentage.

p ( %) = V(vides) / V (total)

La porosité des granulats courants est en général très faible.


Elle est importante dans le cas des granulats légers.

N.B :Les granulats sont considérés comme courants lorsque leur masse volumique
est supérieure à 2 t/m3 et léger si elle est inférieure à 2 t/m3
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-4 : La compacité
La compacité est le rapport du volume des pleins au volume total.

La porosité et la compacité sont liées par la relation: P + C =1


La porosité et la compacité sont souvent exprimées en %. La somme des deux est
alors égale à 100%.

4-3-
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-6 : La teneur en eau
La teneur en eau d'un matériau est le rapport du poids d'eau contenu dans ce
matériau au poids du même matériau sec. On peut aussi définir la teneur en eau
comme le poids d'eau W contenu par unité de poids de matériau sec.

Lorsque tous les vides d'un corps sont remplis d'eau, on dit qu'il est saturé.

par le gel. En se transformant en gel, l'eau augmente de 9% en volume environ.


La plupart des matériaux gonflent lorsque leur teneur en eau augmente et,
inversement lorsqu'elle diminue (bois, roches sédimentaires, bétons, par exemple).
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-7 : Propreté des granulats (Teneur en fines argileuses)

-pâte, ce qui peut avoir une incidence sur la résistance du béton.

désigne essentiellement la teneur en fines argileuses , dont la valeur doit être limitée.
Dans le cas des gravillons, elle est donnée par le pourcentage de passant au tamis de
0,5 mm (tamisage effectué sous eau).
Dans le cas des sables, la propreté (SE) est fournie par :
qui permet de mesurer la

argileuses ou fines, qui remontent par floculation à la partie

(plus la valeur de SE est grande, plus le sable est propre).


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-7 : Propreté des granulats (Teneur en fines argileuses)
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-7 : Propreté des granulats (Teneur en fines argileuses)

PS= 100x h2/h1


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-7 : Propreté des granulats (Teneur en fines argileuses)

EXERCICE

Donner la qualité de chaque type de sable.


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-7 : Propreté des granulats (Teneur en fines argileuses)

la propreté des sables et plus généralement des sols peut être également évaluée
par ) : plus la valeur de VB est petite, plus les
sables sont propres.
Le bleu de méthylène est adsorbé préférentiellement par les argiles, les matières
organiques et les hydroxydes de fer. La valeur de bleu (VB) exprime la quantité de
bleu de méthylène adsorbée par 100 g de fines.
Pour les matériaux dont le D max est inférieur à 5 mm :
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-3 Les caractéristiques physiques
4-3-7 : Propreté des granulats (Teneur en fines argileuses)
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-

L état de surface :
La rugosité;
L angularité:
Un matériau alluvionnaire dont les éléments ont été roulés lors du transport par les

angles et le matériau voit son « angularité » augmenter.


Cette angularité est mesurée par les paramètres suivants:
1-
concasseur est le pourcentage des refus à D du matériau alimentant le concasseur .

indice de concassage IC60


2- Le rapport de concassage : d du matériau alimentant le
concasseur et D du 0/D produit par le concasseur .
Ex:Un 0/10 produit par un concasseur alimenté en 20/40, a un rapport de concassage
RC2
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-5 Les caractéristiques mécaniques
4-5-1 : Essais Micro deval

Micro-Deval .
Cet essai consiste à mesurer la quantité d'éléments inférieurs à 1,6 mm produit dans la
machine de Micro-Deval.

élevée).
Le principe consiste à introduire dans les cylindres de la machine une masse de 500g de
granulats et la charge abrasive (bielles en acier de 10mm de diamètre).

Après rotation de cylindres à vitesse =100tours/min pendant deux heures (2h), on tamise
sur un tamis de 1.6mm et on pèse le refus .
soit m la masse du refus. le tamisât P=500-m

Par définition, le coefficient micro-deval est MD =


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-5 Les caractéristiques mécaniques
4-5-1 : Essais Micro deval
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-5 Les caractéristiques mécaniques
4-5-1 : Essais Micro deval

MDS
MDE

Classe granulométrique (mm) Charge abrasive (gr)


4 - 6.3 2000 +/- 5
6.3 -10 4000 +/- 5
10 - 14 5000 +/- 5

Quartzites : MD = 5
Granite : MD=10
Calcaires : 12< MD<100
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-5 Les caractéristiques mécaniques
4-5-1 : Essais Micro deval

Matériau avant l essai Matériau après l essai


4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-5 Les caractéristiques mécaniques
4-5-2 : Essais Los Angeles

La résistance à la fragmentation est déterminée par le coefficient Los Angeles.


Le principe de cet essai est la détermination de la résistance à la fragmentation par

L'essai consiste à mesurer la masse m d'éléments inférieurs à 1,6 mm, produits par la
fragmentation du matériau testé (diamètres compris entre 4 et 50 mm) et que l'on
soumet aux chocs de boulets normalisés, dans le cylindre de la machine Los Angeles en
500 rotations.
Le principe consiste à introduire une masse M=5000 g de granulats et la charge de
boulets dans la machine Los Angeles. Après 500 rotations de cette dernière à une
vitesse régulière entre 30et 33tour/min, recueillir le granulat et le tamiser à 1.6mm,
peser le refus, soit m les résultats de la pesée, le tamisât sera P=5000-m

Plus le coefficient LA est faible, plus la résistance des gravillons est élevée.
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-5 Les caractéristiques mécaniques
4-5-2 : Essais Los Angeles
4- CARACTERISATION DES GRANULATS
4-5 Les caractéristiques mécaniques
4-5-2 : Essais Los Angeles

Classe granulométrique Nombre de boulets Poids total de la charger


(mm) (g)
4 6.3 7 3080 (à+20 à -150)
6.3 10 9 3960 (à+20 à -150)
10 14 11 4840 (à+20 à -150)
10 25 11 4840 (à+20 à -150)
16 31.5 12 5280 (à+20 à -150)
25 50 12 5280 (à+20 à -150)
Quartzites : LA =15
Silex : LA =19
Granite : LA =20
Calcaires : 15< LA<100

MACHINE POUR ESSAIS


LOS ANGELES
5- QUELQUES DES
GRANULATS
Les granulats sont destinés à entrer dans la composition ou la fabrication :

De voirie ferroviaire: ex . ballasts


De voirie routière parking: ex.
En remblai
En assise de chaussée

Ballast pour voie ferrées Graves pour assise de chaussé


5- QUELQUES DES
GRANULATS
Les granulats sont destinés à entrer dans la composition :

des bitumes dans la composition des enrobés bitumineux.


De dallage bétonné.

Dallage bétonné Enrobé bitumineux à base de granulats


5- QUELQUES DES
GRANULATS

sables, gravillons et fillers en mélange avec du ciment.

mélange avec du ciment ou avec de la chaux.

Enduit extérieurs
armé

Vous aimerez peut-être aussi