Vous êtes sur la page 1sur 14

LYCÉE QUALIFIANT

IBN AL AOUAME

PROF. RACHID SOULEIMANI


PROGRAMME DE FORMATION EN 2EME ANNEE DU BACCALAUREAT S.E.
- INFORMATIQUE DE GESTION-

1ère PARTIE : LE TABLEUR EXCEL

Les formules de calculs et fonctions d’Excel


 Les formules de calcul (simples et élaborées)
 Les formules avec références absolues et références relatives
 Les fonctions financières
 Les fonctions statistiques
 Les fonctions logiques

Mise en forme d'une feuille de calcul


 La mise en forme de valeurs
 La mise en forme de Caractères
 L'utilisation de styles et modèles
 Le tri des données d'une liste
 L'encadrement et l'ombrage de cellules

La création de graphiques
 La création de graphiques
 La modification des éléments d'un graphique
 La mise en forme et en page d'un graphique.
 Exporter un graphique vers une autre application Word, Power Point, ou autre ; en gardant (ou non) les liens.

Listes et base de données


 Création et gestion d'une liste
 Tris, recherches et extractions
 Création et gestion d'une base de données
 Fonctions base de données (filtres automatiques, filtres élaborés)

Les autres fonctions de gestion de fichiers


 La sauvegarde
 La mise en page
 L'aperçu avant Impression et impression
 * La fermeture

2ème PARTIE : LE LOGICIEL SAARI

 Caractéristiques du logiciel
 Rôle et fonctions du logiciel de comptabilité
 Environnement du logiciel
 Lancement du logiciel
 Création, ouverture, lecture et suppression de Dossiers
 Modifications des données d’un dossier
 Consultation du Plan Comptable standard du Logiciel
 Ajout, modification et suppression des comptes du plan comptable
 Création, lecture, ajout, modification et suppression des journaux auxiliaires
 Saisie des opérations de gestion
 Saisie des opérations d’inventaire
 Correction des écritures
 Centralisation
 Edition des états de synthèse (Journaux, Comptes, grand-livre, balances, bilan, compte de produits et de charges, Etat
des Soldes de Gestion, Tableau de financement et quelques ETIC)

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 1


È

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 2


I.
1 Généralités sur Excel :
NOTIONS DE BASE

A. Définition :
Microsoft Excel est un logiciel tableur de la suite bureautique Microsoft Office, développée et distribuée par
l'éditeur Microsoft. La version la plus récente est Excel 2019

Excel est un tableur. Il est une application conçue pour créer et utiliser des tableaux, appelés ici « feuilles de calcul
». Dans Word, on travaille sur un document. Dans PowerPoint, on travaille sur une présentation. Dans Excel, on
travaille sur un classeur. Par défaut, le classeur est enregistré dans un fichier portant l’extension « .xlsx ».
La principale utilisation de l’Excel est le calcul automatique de formules. Il est utilisé dans différents domaines de la gestion
informatique et financière, calculs de statistiques,
B. Lancement du logiciel
Pour lancer le logiciel on clique sur le bouton « Démarrer » de la barre des tâches, pointez sur « Tous les programmes » puis cliquez
sur « Microsoft Office » et cliquez sur le tableur Excel.

C. L’interface d’Excel
Les fonctions qui permettent d’agir sur les éléments d’un document sont rassemblées dans des onglets, tandis que les fonctions
de gestion générale du document se trouvent en un emplacement unique situé à l’extrémité gauche du Ruban.

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 3


II. Terminologie

• Un fichier ou document Excel est nommé classeur. Il contient une ou


plusieurs feuilles de calcul (trois par défaut, nommées Feuil1, Feuil2 et
Feuil3), présentées sous formes d’onglets en bas de page.

• Une feuille de calcul est constituée de lignes (numérotées à l’aide de


chiffres) et de colonnes (étiquetées à l’aide de lettres).

• Une cellule est l’intersection entre une ligne (horizontale) et une colonne (verticale) de la feuille de calcul. Elle est identifiée
par la combinaison de la lettre de sa colonne et du numéro de sa ligne. Ainsi, la première cellule en haut à gauche de la feuille
de calcul est la cellule A1. De même, C4 désigne la cellule à l’intersection de la 3e colonne et la 4e ligne.

• Vide par défaut, la cellule d’une feuille de calcul peut recevoir un contenu, classiquement nommé valeur. Une valeur peut
être une valeur littérale numérique (3,1415927, 58 %, ou 1984) ou alphanumérique (Tableau2, Titre ou Nom) une formule
(une expression représentant un calcul en fonction de données) ou même d’autres objets (images, sons, vidéos, etc.). Excel
propose un grand nombre d’opérateurs et de fonctions intégrées afin d’effectuer des calculs mathématiques, statistiques,
financiers, etc.

III. Les commandes de base :


1. Sélection simple : Faire un clic sur la cellule.
2. Sélection de plusieurs cellules : Faire un clic avec maintien pour encadrer les diverses cellules choisies.
3. Sélection de plusieurs cellules non contiguës (avec Ctrl) : Cliquer sur la première cellule, appuyer sur la touche contrôle en
la maintenant appuyée, puis cliquer sur chacune des autres cellules choisies.
4. Tout sélectionner
• Sélectionner toute la feuille (intégralement)
• (Ou Ctrl + a) si dans une cellule hors d’une liste.
• (Ou Ctrl+a deux fois)
5. Effacement de cellules :
• Sélectionner la (ou les) cellule puis appuyer sur la touche SUPPR.
• Sélectionner la (ou les) cellule puis clic droit Effacer le contenu.
6. Déplacement de cellules : On peut déplacer des cellules à l’aide de la fonction "glisser déplacer" :
• Pour une cellule : Sélectionner la cellule, puis glisser la cellule (lorsque la flèche apparaît, faire clic avec maintien)
vers l’endroit où l’on souhaite poser cette cellule.
• Pour plusieurs cellules : Sélectionner les cellules (voir plus haut), puis glisser les cellules (clic avec maintien sur le
bord de la sélection) vers l’endroit où l’on souhaite poser ces cellules.
7. Copie de cellule(s) : Faire comme pour un déplacement, mais en maintenant la touche CTRL appuyée durant le
déplacement (un + apparaît à côté de la flèche). Lâcher le clic avant de lâcher la touche CTRL.

IV. Ouverture de fichier

Pour travailler avec Excel, vous pouvez créer un nouveau fichier ou employer un fichier existant. Par défaut, Excel s’ouvre avec un
nouveau classeur, nommé par défaut Classeur1. Si celui-ci ne correspond pas à vos besoins, fermez-le et créez un nouveau classeur
ou ouvrez un classeur existant

1. Pour créer un nouveau classeur, Excel étant ouvert, cliquez sur l’onglet Fichier. Dans la page qui
s’affiche, cliquez sur Nouveau.

2. Pour ouvrir un classeur existant, Excel étant déjà ouvert, cliquez dans le ruban sur l’onglet Fichier.
Si vous avez récemment employé le classeur concerné, cliquez sur Récents et choisissez le fichier
dans la liste.

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 4


V. Enregistrement d’un fichier

Plusieurs méthodes sont possibles pour enregistrer votre travail. Excel propose plusieurs formats de fichiers pour l’enregistrement
de votre travail. Outre les formats par défaut (.xsls ou .xlsx), il s’agit des formats texte (.txt ou . prn) et d’autres formats, permettant
par exemple de faciliter des transferts entre logiciels.

1. Ouvrez un nouveau fichier, puis cliquez dans la barre d’outils Accès rapide sur l’icône
Enregistrer… ou cliquez sur l’onglet Fichier et choisissez Enregistrer

2. S’il s’agit du premier enregistrement de ce fichier, la boîte de dialogue Enregistrer sous


s’affiche. Naviguez jusqu’à l’emplacement de stockage
souhaité et saisissez un nom pour le fichier, qui possède en
principe un nom par défaut (par exemple, Classeur1.xsls). Si
le fichier avait déjà été enregistré, la nouvelle version
écrasera l’ancienne, sous le même nom et au même
emplacement.
3. Pour modifier le nom, l’emplacement ou le format de
sauvegarde d’un fichier, cliquez sur l’onglet Fichier et
choisissez Enregistrer sous. La boîte de dialogue Enregistrer
sous s’affiche. Naviguez jusqu’au nouvel emplacement de
stockage souhaité et modifiez le nom du fichier. Vous pouvez
choisir un autre format que le format par défaut, en cliquant
sur la flèche déroulante située à côté de Type et en
sélectionnant le format adéquat dans la longue liste qui
s’affiche. Remarquez la présence du format OpenDocument
(.osd). Les fichiers enregistrés sous un autre format que le
format Excel 2007-2010 peuvent perdre tout ou partie de leurs attributs de mise en forme ou des caractéristiques propres
à Excel 2010.

VI. Gestion d’un classeur

Pour pouvoir travailler efficacement avec un tableur, vous devez être en mesure d’y naviguer à votre guise, ainsi que d’ajouter ou
de supprimer à volonté des feuilles d’un classeur. Outre les icônes et commandes principales du ruban, un certain nombre de
raccourcis clavier facilitent la navigation. Le nombre maximum de feuilles d’un classeur n’est limité que par la quantité de mémoire
disponible.

1. Ouvrez un classeur Excel vierge. Vous voyez en bas à gauche de la fenêtre les
feuilles de ce classeur affichées sous la forme d’onglets et nommées par
défaut Feuil1, Feuil2, etc. L’onglet de la fenêtre active (celle qui est affichée
à l’écran) figure en surbrillance. Par défaut, c’est ici Feuil1

2. Pour ajouter une feuille de calcul, dans le volet Accueil, dans le groupe
Cellule, cliquez sur Insérer une feuille, ou cliquer sur le bouton Insérer une
nouvelle feuille de calcul situé à droite des onglets de feuilles de calcul. La
nouvelle feuille apparaît dans le classeur, avec son nom par défaut
(normalement Feuil4).

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 5


VII.
2 MISE EN FORME D'UNE FEUILLE DE CALCUL

I. Mise en forme
A. Format de cellule
Sélectionnez une ou plusieurs cellules, faites un clic droit sur votre sélection et choisissez « Format de cellule »

Depuis cette fenêtre vous pourrez


personnaliser l'affichage et la mise
en forme de vos cellules

• L’onglet « Nombre »
Pour obtenir un nombre avec des décimales fixes, choisissez « Nombre » et définissez le nombre de décimales :

• L’onglet « Alignement »
Vous pouvez modifier l’alignement vertical/horizontal du texte, son orientation, activer le renvoi automatique à la ligne si
nécessaire (pour le texte qui dépasse de la cellule), etc.

• L’onglet « Police »
Il permet de personnaliser le texte ...

• Les onglets « Bordures » et « Remplissage »


Ils permettent d'ajouter des bordures ainsi qu'une couleur/un motif en fond de cellule

B. Format d’un tableau


• Créer un tableau
Cliquez à l’endroit indiqué par le pointeur. Ou sur « Format de cellule ».

Cliquez sur l’onglet « Bordure » et modifiez-les à votre guise

La couleur ne vous plaît pas ? Dans ce cas, cliquez sur l'onglet « Mise en
page » puis sur « Thèmes » pour choisir un nouveau thème pour votre
tableau (ou sur « Couleur » si vous ne voulez modifier que les couleurs)

• Les modèles de tableau


Maintenant que vous savez faire un tableau, voici une solution de facilité ...
Sélectionnez les cellules du tableau
Cliquez sur « Mettre sous forme de tableau » et choisissez un style

II. Mise en page et impression


A. Mise en page
Les options de mise en page existent pour améliorer la présentation de votre classeur sur papier pour ce faire : Dans le menu Mise
en page, sélectionner l’option
• Marge : pour déterminer les marges pour l’en-tête, le pied, contrôler l’aperçu….
• Orientation : pour choisir l’orientation du classeur portrait, paysage
• Taille : A4 ,A3 ….
• Sauts de pages : insérer supprimer un saut de pages

B. Impression
Dans la menu FICHIER, sélectionner Imprimer

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 6


3 FORMULES DE CALCULS ET FONCTIONS

Microsoft Excel fait partie des logiciels les plus complets en matière de bureautique. Il permet de créer des tableurs complexes et
supporte de très nombreuses fonctions. Pour effectuer certaines actions, vous devez passer par des formules.

I. Structure des formules de calcul

Commencez toujours votre calcul par le signe = , ensuite sans laisser d’espaces, placez un chiffre suivi d’un signe suivi d’un autre
chiffre, etc. Ajoutez des ( ) si cela s’avère nécessaire.

Exemples :

=45-32 (Excel affichera la réponse : 13) =(45-32)^2/10 (Excel affichera la réponse : 16.9)

Observez ce tableau :

Les calculs peuvent également être effectués à partir des données provenant de cellules.
Dans ce cas, commencez aussi par un = , cliquez ensuite sur une première cellule, ajoutez un signe, cliquez sur une autre cellule,
etc. Ajoutez des ( ) si cela s’avère nécessaire.

II. Les fonctions

Nous ne verrons ici que quelques fonctions pour vous en montrer l’utilité. Il existe une multitude de fonctions. Vous trouverez des
explications sur les fonctions les plus utilisées

Mathématiques et trigonométrie
• ALEA.ENTRE.BORNES – Sur Excel, pour obtenir un nombre entier aléatoire entre deux bornes spécifiées.
Exemple : ALEA.ENTRE.BORNES(1;42) renvoie un nombre aléatoire entre 1 et 42.
• ARRONDI – Permet d’arrondir un nombre, selon le nombre de chiffres après la virugle spécifié.
Exemple : ARRONDI(42,1337;2) renvoie la valeur 42,13. Variantes : ARRONDI.SUP permet d’arrondir à la valeur
supérieure, ARRONDI.INF permet d’arrondir à la valeur inférieure, et ARRONDI.AU.MULTIPLE permet d’arrondir à un
multiple spécifique (au 0,5 plus proche etc.).
• PGCD – Met en évidence le plus grand commun diviseur de plusieurs valeurs entières.
Exemple : PGCD(12;30) va renvoyer 6, car c’est le plus grand diviseur commun.
• PI – Permet d’utiliser la valeur π dans une cellule sur Excel. Exemple :ARRONDI(PI();2) = 3,14.
• PRODUIT – Multiplie les données. Exemple : PRODUIT(2;2;2) = 8.
• PUISSANCE – Calcule la puissance d’une donnée. Exemple : PUISSANCE(4;2) = 4² = 16. Vous pouvez utiliser un autre
paramètre à la place 2 pour calculer des puissance complexes.
• ROMAIN – Permet de remplacer des chiffres arabes en chiffres romain. Pas très utile, mais on ne sait jamais !
Exemple : ROMAIN(2013;0) = MMXIII.
• SOMME – Fonction très connue, permettant de connaître la somme d’une série de données.
Exemple : SOMME(13;29) = 42.

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 7


Logique
• ET – Permet de tester plusieurs conditions et vérifier qu’elles sont vraies. Exemple : ET(1337-42=1295;1295+42=1337) va
renvoyer la valeur VRAI, car 1337-42=1295 et 1295+42=1337.
• OU – Renvoie la valeur VRAI si l’un des critères est exact. Exemple : OU(1+1=2;1+1=3) est vrai parce que 1+1=2.
• SI – Permet de tester une condition et renvoyer une certaine valeur si c’est vrai, une autre si c’est faux.
Exemple : SI(moyenne(A1:A15) »j’ai la moyenne »; »je n’ai pas la moyenne ») permet de savoir si on a la moyenne, quand
les notes sont comprises entre les cellules A1 et A15.

Recherche et matrices
• COLONNE – Permet d’obtenir le numéro de colonne. Exemple : COLONNE(A42) renvoie la valeur 1, car la colonne A est la
première colonne. Variante : COLONNE() renvoie la valeur correspondante à la colonne où se situe la formule Excel.
• RECHERCHE – Dans certains cas, les formules de recherche peuvent sauver des vies. Exemple : RECHERCHE(42;A:A;B:B) va
chercher la valeur 42 dans la colonne A, puis retranscrire son équivalent dans la colonne B (sur la même ligne). RECHERCHE
permet également de chercher dans une matrice ou un vecteur.
• RECHERCHEH – Même principe que RECHERCHE, mais pour chercher des valeurs selon la première ligne d’une matrice.
Exemple : RECHERCHEH(« ville »;A1:D10;2;VRAI) permet de renvoyer la deuxième ligne d’une colonne dont la première
ligne est ville au sein d’un tableau.
• RECHERCHEV – Même principe que RECHERCHEH, mais pour chercher des valeurs selon la première colonne d’une
matrice. Exemple : RECHERCHEV(« ville »;A1:D10;2;VRAI) permet de renvoyer la deuxième colonne d’une ligne dont la
première colonne est ville au sein d’un tableau.
• TRANSPOSE – Permet de transposer une matrice (transforme les lignes en colonnes et vice-versa). Pensez simplement à
valider votre formule en utilisant Ctrl+Maj+Entrée, puisqu’il s’agit d’un calcul matriciel.

Date et heure
• ANNEE – Pour obtenir l’année correspondante à une date plus précise. Exemple : ANNEE(« 09/10/2013 ») renvoie l’année
2013.
• MOIS – Même principe, pour obtenir le mois. Exemple : JOUR(« 09/10/2013 »)renvoie la valeur 10.
• JOUR – Même principe, pour obtenir le jour. Exemple : JOUR(« 09/10/2013 ») renvoie la valeur 9.
• JOURSEM – Même principe, mais cette fonction permet de connaître le jour de la semaine associée à la valeur.
• Exemple : JOURSEM(« 09/10/2013 »;2) renvoie le chiffre 3, car le mercredi est le troisième jour de la semaine. Pour
commencer la semaine le lundi, il faut utiliser le paramètre 2 (comme dans l’exemple ci-dessus).
• HEURE – Même principe, pour obtenir l’heure. Exemple :HEURE(« 12:30:40 ») renvoie 12.
• MINUTE – Même principe, pour obtenir les minutes : Exemple MINUTE(« 12:30:40 ») renvoie 30.
• AUJOURDHUI – Comme son nom l’indique, cette fonction permet d’afficher la date du jour.
Exemple : AUJOURDHUI() pour afficher la date du jour. Vous pouvez également afficher le lendemain en
utilisant AUJOURDHUI()+1 et ainsi de suite.

Statistiques
• ECARTYPE – Vous l’aurez compris, cette fonction permet de calculer l’écart-type d’une population. Exemple :
ECARTYPE(42;1337;42) renvoie la valeur 52,54.
• GRANDE.VALEUR – Permet de connaître la valeur la plus grande d’une matrice de données. Exemple
: GRANDE.VALEUR(A:B;1) renvoie la valeur la plus grande des colonnes A et B. Vous pouvez utiliser 2 plutôt que 1 pour
connaître la seconde valeur la plus grande et ainsi de suite.
• MAX – À peu près le même principe, mais : la fonction renvoie toujours la valeur maximale, et vous pouvez ajouter un
argument supplémentaire. Exemple : MAX(A:B;42) permet d’obtenir la valeur maximale des colonnes A et B ou 42 si ce
nombre est supérieur.
• PETITE.VALEUR – C’est l’inverse de GRAND.VALEUR. Exemple : PETITE.VALEUR(A:B;1) va renvoyer la plus petite valeur
située dans les colonnes A et B.
• MIN – C’est exactement l’inverse de MAX. Exemple : MIN(1337;42) permet d’obtenir la valeur 42.
• MEDIANE – Permet de calculer la médiane d’une série de données sur Excel. Exemple : MEDIANE(10;40;30) renvoie la
valeur 30, puisqu’il s’agit de la médiane de la série.
• MODE – Permet de connaître le nombre présentant le plus d’occurences dans une série de données. Exemple
: MODE(42;1337;42) renvoie le nombre 42.
• MOYENNE – Permet de calculer la moyenne d’une série de données. Exemple : MOYENNE(42;1337) renvoie le nombre
689,5. Vous pouvez également calculer une MOYENNE.GEOMETRIQUE, une MOYENNE.HARMONIQUE, une
MOYENNE.REDUITE et une MOYENNE.SI (arithmétique).
• NB.SI – Très utilisée, cette fonction permet de compter le nombre de cellules selon certains critères. Exemple
: NB.SI(A:B; »Rennes ») permet de compter le nombre de cellules qui contiennent le mot « Rennes » au sein des colonnes
A et B. NB.SI.ENS permet de compter le nombre de cellules répondant favorablement à l’ensemble des critères.
• NB.VIDE– Cette fonction compte le nombre de cellules vide au sein d’une plage donnée. Exemple : NB.VIDE(A) renvoie le
nombre 1048576 si la colonne A est entièrement vide.

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 8


TP N°1

Taux de Taux du
TVA : 20,00% dollar 0,85

Liste des produits vendus En Euros


Prix de Montant Ventes Montant TVA Montant Montant ventes
MATIERES Qté vendue
vente HT HT sur ventes ventes TTC TTC en Dollars

Produit 1 10 100,00 €
Produit 2 6 200,00 €
Produit 3 7 50,00 €
Produit 4 9 60,00 €
Produit 5 10 150,00 €
Produit 6 8 100,00 €
Produit 7 10 200,00 €
Produit 8 6 50,00 €
Produit 9 7 60,00 €
Produit 10 4 60,00 €

Travail à faire :
1. Insérer un nouveau classeur « contrôle »
2. Reproduire et mettre en forme le tableau ci- dessus

TP N°2 : LE TRI ET LE FILTRE

La base de données suivante représente les données des clients de l’entreprise «Najah »

Code NOM Adresse Code VILLE


Ventes
client client client postal client
CL0001 SOREMAR 17 rue lecatelet 20300 CASABLANCA 4000
CL0002 N.B.R. Centre 24, lot. Batoul Lisasfa 20300 CASABLANCA 2500
CL0003 Eurafricaine de matériels 45, rue Koutaiba 20100 CASABLANCA 3800
CL0004 Eagle engineering 21, Av Oqbah Agdal 10000 RABAT 7850
CL0005 Omnium technologique 425, Av hassan II 10000 RABAT 9856
CL0006 Sobexim 52,rue jabal al ayachi Agadal 10000 RABAT 1423
CL0007 Herbex 34, plage Tillal 20650 MOHAMMEDIA 3214
CL0008 Samir Route côtière 20650 MOHAMMEDIA 2145
CL0009 Noblemar Socrupo Enceinte du port 20650 MOHAMMEDIA 8932
CL0010 Beugin Maroc S.A.R.L. 16, Bd Ibn badis 24000 EL JADIDA 4523
CL0011 Intex compagnie S.A. 4, Qrt. Industriel nord 14000 KENITRA 2500
CL0012 Unis 7 78, Bd My Ismail 90000 TANGER 7899
CL0013 Sonacob S.A. 6, av Ahmed El mansour 80000 AGADIR 6523
CL0014 Resing 9, Lot. Mejjat 40007 MARRAKECH 4112
CL0015 Atlas topo 10, Av des Far 30000 FES 8122
CL0016 Lautrain 8, Av. Nehru 50000 MEKNES 8754

Travail à faire :
1. Mettre en forme le tableau
2. Classer les données selon les clients et par ordre croissant
3. Filtrer les vendeurs qui habitent à Casablanca. Rétablir la base complète de données
4. Filtrer les clients dont le nom est « Samir » ou «Sobexim»
5. Filtrer les clients dont les ventes dépassent 3000 Dh ou 4000 Dh.
6. Extraire la liste des clients qui habitent à Mohammedia

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 9


TP N°3 : GRAPHIQUES

Document 1
Travail à faire :
1. Mettre le tableau en forme
2. Compléter le tableau en utilisant les formules nécessaires
3. Représenter graphiquement les recettes et les dépenses du premier trimestre

BUDGET PREMIER TRIMESTRE


Variations (en %)
Février/ Mars/
ELEMENTS Janvier Février Mars TOTAL
Janvier Février
RECETTES 35 000,00 36 000,00 35 500,00

DEPENSES 32 500,00 35 600,00 36 000,00

SOLDE

Document 2 : Valeurs ajoutées par branche en milliards de Dh en 2018 (extrait)

Branches 2018
Commerce et réparation automobile 21.84
Commerce de gros, intermédiaires 64.95
Commerce de détail et réparations 55.97
Transport 54.46
Activités financières 68.37
Intermédiation financière 42.55
Assurance et auxiliaires financiers 25.15

Travail à faire :
1- Dans une nouvelle feuille saisir le tableau
2- Représenter graphiquement sous forme d'histogramme le tableau
a- Insérer la légende de tableau
b- Insérer le titre du graphique
c- Insérer une image
d- Intervertir les lignes et les colonnes
e- Ouvrir le graphique dans une nouvelle feuille
3- Représenter sous forme de secteur le tableau
a- Insérer un titre, une légende
b- Afficher l’étiquette des données

TP N°4 - Les fonctions Statistiques

Compléter le tableau en utilisant les fonctions statistiques adéquates

Noms Notes Caractéristiques statistiques


Bouzid Maryam 11,5 La note la plus élevée
Mahdi Khadija 8,5 La note la plus basse
ASRI Jalal 10,75 Nombre d'apprenants
Saidi Ferdaous 13,5 Moyenne des apprenants
Modnir Meriem 18,5
Hajar Alilou 15
Safae Ameziane 7

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 10


TP N°5 - LES FONCTIONS LOGIQUES : LA FONCTION SI

Le Chiffres d’affaire de 3 entreprises durant l’année 2021 se présente comme suit :

Lesieur Cristal Loussra


C.A. réalisé Commission C.A. réalisé Commission C.A. réalisé Commission
Janvier 165 800 196 200 167 400
Février 204 780 185 200 127 400
Mars 196 500 159 900 166 400
Avril 152 666 132 000 167 400
Mai 132 000 150 200 127 400
Juin 115 000 165 343 200 400
Juillet 161 543 167 400 162 400
Août 122 356 127 400 127 400
Septembre 128 880 166 400 166 400
Octobre 160 666 200 000 22 400
Novembre 121 321 214 465 110 400
Décembre 111 220 243 162 100 400

Objectifs Taux de commission


Lesieur 150 000 Objectif atteint 10%
Cristal 200 000 Objectif non atteint 8%
Lousra 110 000

Concevoir une feuille de calcul des 3 entreprises pour l'année 2018.


Test logique
1. Saisissiez le tableau. > supérieur
2. Mettez la mise en forme le tableau (bordures, motifs). < inférieur
3. Saisissiez le titre et centrer le. = égal à
<> différent de
Les représentants touchent 10% de leurs ventes s'ils réalisent leur objectif. Dans le >= supérieur ou égal
cas contraire ils ne perçoivent que 8% <= inférieur ou égal

Utiliser la fonction SI () pour trouver le taux de commission ainsi que le montant de Syntaxe
la commission reçu par les représentants de ces trois entreprises: = SI ( test_logique ; valeur_si_vrai ;
• Lesieur valeur_si_faux )
• Cristal
• Loussra

TP N°6 - Les fonctions Logiques : La fonction OU

Le directeur du « Lycée IBN AOUME » veut connaitre: est-ce que


• L’une des notes des trois épreuves « d’informatique de gestion » de la « filière S.E» est supérieure ou égale à 16
Ou
• Que la moyenne des trois épreuves soit supérieure à 14.

Pour distribuer aux personnes méritent (vérifient la condition) un ordinateur portable.

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 11


TP N°7 - Les fonctions Logiques : Recherchev
Le Directeur du service de la comptabilité vous demande de lui programmer une feuille sur Excel qui pourra sur la base d’une liste
de données enregistrées sur d’autres feuilles, des factures et des états de ses clients.

Première liste de données : Deuxième liste de données :


Mettre cette liste sur la deuxième feuille Mettre cette liste sur la troisième feuille que vous allez
que vous nommerai Mode de paiement. nommer Articles.

La feuille à programmer :

Etablir cette facture sur la première feuille que vous allez nommer Facture.

Travail à faire :

1. Compléter cette facture par les calculs et les fonction


nécessaire pour automatiser son fonctionnement. (Fonction
Recherchev).
2. Pour la remise : 5% Pour tout montant qui dépasse 10 000 dhs
et 0% pour le reste.
3. Enregistre le classeur sous votre nom dans le bureau

Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 12


Pr. SOULEIMANI Rachid 1 BAC SEG – INFORMATIQUE DE GESTION Page | 13

Vous aimerez peut-être aussi