Vous êtes sur la page 1sur 10

IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing.

en MIP------ 677563061-691657615

ELEMENT CONSTITUTIF :

METROLOGIE
Objectif général:
Rendre l’étudiant apte à Intervenir dans les opération de mesurage et/ou d’acquisition
d’une grandeur physique dans un contexte industriel.

Objectifs spécifiques:
 Utiliser le vocabulaire de la métrologie ;
 Comprendre le fonctionnement global d’un système de mesure;
 Exprimer le résultat d’une mesure;
 Etudier le fonctionnement des appareils de mesure usuels;
 Etudier le fonctionnement des capteurs usuels.

Contenu:
INTRODUCTION GENERALE

I- GENERALITES SUR LA MESURE ET L’INSTRUMENTATION INDUSTRIEL \ (CM + TD);

II- CARACTERISTIQUES METROLOGIQUES : ERREUR ET INCERTITUDE \ (CM + TD);

III- ETUDE DE QUELQUES CAPTEURS \ (CM + TD + TP) ;


IV- ETUDE DE QUELQUES APPAREILS DE MESURE \ (CM + TD + TP).

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES:
1) http://cbissprof.free.fr ,consulté le 10/10/2020 à 20h.
2) https://www.google.fr/.technologuepro.-chapitre-1-generalites-sur-la-mesure.pdf,
consulté le 10/11/2019 à 20h.
3) https://www.google.fr/s_instru%2FCOURS_DE_MESURE_ET_INSTRUMENTATION.pd consulté le 01 Nov
2020 à 20h.
4) https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwj_
pMLMx5fmAhUOJVAKHc1kAgsQFjABegQIARAB& consulté le 30 Nov 2019 à 21h.

Cours de Métrologie Page 1 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

INTRODUCTION GENERALE

Le savant D.Mendelev a écrit « La science commence la où commence la mesure » ; cela signifie que nous
n'avons pas de science sans mesure.

La métrologie est la branche de la science qui traite des mesures. C’est une science appliquée qui permet à
l'industriel de contrôler, influencer divers paramètres ou grandeurs. On la définit aussi comme un art de
quantification.

La mesure est de nos jours un outil essentiel qui met la théorie à l'épreuve : « Si la théorie est l'esprit, la
mesure est la main qui la guide».
En effet c'est une expérience physique qui consiste à exprimer, transmettre une grandeur physique et en
attribuer une valeur numérique.

La mesure est un processus de connaissance qui grâce à l'expérience physique nous donne une information
quantitative (valeur) du rapport entre la grandeur mesurable et une grandeur de même nature prise comme unité.

Les résultats des mesures servent à prendre des décisions :


- Acceptation d'un produit (mesure des caractéristiques, des performances),
- Réglage d'un instrument de mesure, validation d'un procédé,
- Réglage d'un paramètre dans le cadre d'un contrôle d'un procédé de fabrication,
- Validation d'une hypothèse,
- Définition des conditions de sécurité d'un produit ou d'un système.

Cours de Métrologie Page 2 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

Chapitre 1:GENERALITES SUR LA MESURE ET


L’INSTRUMENTATION INDUSTRIELLE

OBJECTIFS:
- Se familiariser avec le vocabulaires de mesure ;

- Comprendre le fonctionnement global d’un système de mesure;

- Connaître la typologie des capteurs.

PLAN:
INTRODUCTION
SECTION 1 : VOCABULAIRE ET CONCEPTS
Définitions Les Grandeurs (Les Grandeurs Fondamentales,
Les Grandeurs principales)
Les grandeurs dérivées Les Dimensions Les Unités
Les types d'erreurs classiques
SECTION 2 : CHAÎNE DE MESURE INFORMATISÉE
2.1 Définitions : Notion de CAPTEUR 2.2 Caractéristiques
2.3 Classification des signaux
2.3-1 Signal Analogique 2.3-2 Signal Numérique
SECTION 3 : CONNAISSANCE (TYPOLOGIE ) DES CAPTEURS
3.1- Capteurs Actifs 3.2- Capteurs Passifs

REFERENCES
BIBLIOGRAPHIQUES:
Idem.

Cours de Métrologie Page 3 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

INTRODUCTION

Dans de nombreux domaines (industrie, recherche scientifique, services, loisirs ...), on a besoin de contrôler
de nombreux paramètres physiques (température, force, position, vitesse, luminosité, ...).

SECTION 1 : VOCABULAIRE ET CONCEPTS

1.1 Définitions

Le mesurage : C'est l'ensemble des opérations ayant pour but de déterminer une valeur d'une grandeur.
La grandeur (X) ou Mesurande : Paramètre qui doit être contrôlé lors de l'élaboration d'un produit ou de son
transfert.
Exemple : pression, température, niveau. On effectue des mesures pour connaître la valeur instantanée et l'évolution
de certaines grandeurs. Renseignements sur l'état et l'évolution d'un phénomène physique, chimique, industriel.

Valeur vraie : Valeur de référence prise par la grandeur X.

La mesure : C'est l'évaluation d'une grandeur par comparaison avec une autre grandeur de même nature
prise pour unité. Exemple : 2 mètres, 400 grammes, 6 secondes.

Etalon : C’est une grandeur de référence. Le résultat de la mesure est alors le nombre d'unités de l'étalon
comprises dans la grandeur inconnue.
Erreur absolue (e) : Résultat d'un mesurage moins la valeur vraie du mesurande. Une erreur absolue
s'exprime dans l'unité de la mesure. Exemple : Une erreur de 10 cm sur une mesure de distance.
Erreur relative (er) : Rapport de l'erreur de mesure à une valeur vraie de mesurande. Une erreur relative
s'exprime généralement en pourcentage de la grandeur mesurée. er = e/X ; er% = 100 er
Exemple : Une erreur de 10 % sur une mesure de distance (10 % de la distance réelle).

L'incertitude : C’est la valeur maximale acceptable de l’erreur. Le résultat de la mesure x d'une grandeur X
n'est pas complètement défini par un seul nombre. Il faut au moins la caractériser par un couple (x, dx) et
une unité de mesure. dx est l'incertitude sur x. Les incertitudes proviennent des différentes erreurs liées à la
mesure. Ainsi, on a : x-dx < X < x+dx. Exemple : 3 cm ±10%, ou 3 cm ± 3 mm.

1.2 Les Grandeurs

Il s'agit d'un concept, qu’on ne peut pas donner définition à ce terme et on parle de quantité ou d'état ou de dimension d'une
grandeur. Par conséquent, la grandeur est la qualité physique d'entités telles que : la longueur, le volume, la masse, le temps, etc.

1.2-1 Les Grandeurs Fondamentales

Ce sont trois grandeurs indépendantes les unes des autres, à partir desquelles toutes les autres peuvent
être déduites, à savoir :  La longueur ;  La masse ;  Le temps.

Cours de Métrologie Page 4 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

1.2-2 Les grandeurs principales


Les grandeurs principales sont :  La longueur ;  La masse ;  Le temps ;  La température ;
 L’intensité d'un courant électrique ; La quantité d'entités matérielles (particules diverses, etc.).
1.2-3 Les grandeurs dérivées
Ce sont toutes les grandeurs non désignées comme principales.

1.3 Les Dimensions

A chaque grandeur on attribue une dimension qui lui est propre et que l'on symbolise par une lettre ou un
signe s'il s'agit d'une grandeur principale. Par exemple, on note L : Longueur ; M : Masse ; T : Temps ;  :
Température et I : Intensité électrique.

Et par combinaison de ces symboles, on dimensionne les grandeurs dérivées. De nombreuses grandeurs
sont dénuées de dimension. On dit que leur dimension est 1(un) ; il est faux de leur attribuer la dimension 0
(zéro), ce sont les puissances des grandeurs principales qui les composent qui sont nulles, et non les
dimensions elles-mêmes.

1.4 Les Unités

Elles sont également des quantités de grandeur fixées et servent de référence pour exprimer la mesure des
grandeurs. Il existe plusieurs systèmes d'unités, mais le plus utilisé est le système international (S.I) qui est
actuellement en vigueur dans plus de 50 pays adhérant à la convention de mètre.
Les unités du système international peuvent être précédées d'un préfixe formé à partir des puissances de
10.
Certaines unités liées aux forces de l'habitude ne font pas partie du S.I. mais tout de même sont employées.
Quelques unités d'origine anglo-saxon sont également utilisées :
 Le pouce (inch) : 1 in = 25.4 mm
 Le pied (foot) : 1 ft = 0.305 m
 La livre (pound) : 1 lb = 453.6 g
 Le mile :1 mi = 5280 ft = 1609 m
 Le mil : 1 mil = 10-3 in = 25.4 µm

Cours de Métrologie Page 5 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

Tableau 1 : Système d'unités internationales et symboles Tableau 2 : Formation des multiples et sous

multiples des unités

Tab

leau

3 :

Lie

ns

ent

re

les

uni

tés

S.I.

et

cell

es

employées dans d'autres pays (USA)

SECTION 2 : CHAÎNE DE MESURE

INFORMATISÉE

2.1 Définitions : Notion de


CAPTEUR

Capteur : Un capteur est un organe de prélèvement


d'information qui élabore à partir d'une grandeur
physique, une autre grandeur physique de nature différente (très souvent électrique). Cette grandeur
représentative de la grandeur prélevée est utilisable à des fins de mesure ou de commande.

Cours de Métrologie Page 6 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

Etendue de mesure : Valeurs extrêmes pouvant être mesurée par le capteur.


Résolution : Plus petite variation de grandeur mesurable par le capteur.
Sensibilité : Variation du signal de sortie par rapport à la variation du signal d'entrée. Exemple : Le capteur
de température LM35 a une sensibilité de 10mV / °C.
Précision : Aptitude du capteur à donner une mesure proche de la valeur vraie.
Rapidité : Temps de réaction du capteur. La rapidité est liée à la bande passante.
2.2 Caractéristiques

La structure de base d'une chaîne de mesure comprend au minimum quatre étages :


 Un capteur sensible aux variations d'une grandeur physique et qui, à partir de ces variations, délivre un signal électrique.
 Un conditionneur de signal dont le rôle principal est l'amplification du signal délivré par le capteur pour lui donner
un niveau compatible avec l'unité de numérisation; cet étage peut parfois intégrer un filtre qui réduit les
perturbations présentes sur le signal.
 Une unité de numérisation qui va échantillonner le signal à intervalles réguliers et affecter un nombre (image de la
tension) à chaque point d'échantillonnage.
 L'unité de traitement informatique peut exploiter les mesures qui sont maintenant une suite de nombres
(enregistrement, affichage de courbes, traitements Mathématiques, transmissions des données …).
De nos jours, compte tenu des possibilités offertes par l'électronique et l'informatique, les capteurs
délivrent un signal électrique et la quasi-totalité des chaînes de mesure sont des chaînes électroniques et

Cours de Métrologie Page 7 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

informatiques. Certains capteurs, par exemple le thermomètre DALLAS DS1621, délivrent directement un
mot binaire, image de la température, en leur sortie. Ils intègrent, dans un seul boîtier
2.3 Classification des signaux

2.3-1 Signal Analogique


Un signal est dit analogique si l'amplitude de la grandeur physique le réprésentant peut prendre une infinité
de valeurs dans un intervalle donné.
 Signal Continu : C'est un signal qui varie 'lentement' dans le temps : température, débit, niveau;
 Signal Temporel : C'est la forme de ce signal qui est importante : pression cardiaque, chromatographie, impact;
 Signal Fréquentiel: C'est le spectre fréquentiel qui transporte l'information désirée : analyse vocale, sonar, spectrographie.

2.3-2 Signal Numérique


Un signal est dit numérique si l'amplitude de la grandeur physique le représentant ne peut prendre qu'un
nombre fini de valeurs. En général ce nombre fini de valeurs est une puissance de 2.
 Tout ou rien (TOR) : Il informe sur l'état bivalent d'un système. Exemple : une vanne ouverte ou fermée.
 Train d'impulsion : Chaque impulsion est l'image d'un changement d'état. Exemple : un codeur
incrémental donne un nombre fini et connu d'impulsion par tour.
 Echantillonnage: C'est l'image numérique d'un signal analogique. Exemple: température, débit, niveau, son (pression).

SECTION 3 : CONNAISSANCE DES CAPTEURS

3.1 TYPOLOGIE DES CAPTEURS

Cours de Métrologie Page 8 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

3.1-1 Capteurs Actifs


Fonctionnant en générateur, un capteur actif est généralement fondé dans son principe sur un effet
physique qui assure la conversion en énergie électrique de la forme d'énergie propre à la grandeur physique
à prélever, énergie thermique, mécanique ou de rayonnement.
Les effets physiques les plus classiques sont :
Effet thermoélectrique : Un circuit formé de deux conducteurs de nature chimique différente, dont les jonctions
sont à des températures T1 et T2, est le siège d'une force électromotrice d'origine thermique e(T1,T2).
Effet piézo-électrique : L'application d'une contrainte mécanique à certains matériaux dits piézo-électriques
(le quartz par exemple) entraîne l'apparition d'une déformation et d'une même charge électrique de signe
différent sur les faces opposées.
Effet d'induction électromagnétique : La variation du flux d'induction magnétique dans un circuit électrique
induit une tension électrique (détection de passage d'un objet métallique).
Effet photo-électrique : La libération de charges électriques dans la matière sous l'influence d'un
rayonnement lumineux ou plus généralement d'une onde électromagnétique.
Effet Hall: Un champ magnétique B et un courant électrique I créent dans le matériau une différence de potentiel UH .
Effet photovoltaïque : Des électrons et des trous sont libérés au voisinage d'une jonction PN illuminée, leur
déplacement modifie la tension à ses bornes.

3.1-2 Capteurs Passifs


Il s'agit généralement d'impédance dont l'un des paramètres déterminants est sensible à la grandeur
mesurée. La variation d'impédance résulte :
- Soit d'une variation de dimension du capteur, c'est le principe de fonctionnement d'un grand nombre de

Cours de Métrologie Page 9 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022


IUG/ISTA---LP Génie Industriel et Maintenance --- Sem 5---- Ntapie Guillaume Ing. en MIP------ 677563061-691657615

capteur de position, potentiomètre, inductance à noyaux mobile, condensateur à armature mobile;


- Soit d'une déformation résultant de force ou de grandeur s'y ramenant, pression accélération (armature de
condensateur soumise à une différence de pression, jauge d'extensomètre liée à une structure déformable).

Cours de Métrologie Page 10 / 10 SEM.5\année académique 2021-2022

Vous aimerez peut-être aussi