Vous êtes sur la page 1sur 4

METHODE D'ESSAI

D45 1837 / - - C

REVETEMENTS DE PEINTURE SUR PIECES


EN PLASTIQUE ET MATERIAUX TEINTES MASSE
TACHAGE PAR DES FLUIDES AUTOMOBILE

Normalisation Renault Automobiles


DMI / Service 65810
RENAULT D45 1837 / - - C

Ce document forme un tout ; ses éléments ne doivent pas être dissociés.

© RENAULT 2008.
Reproduction interdite sans l’accord du service éditeur.
Communication interdite sans l’accord de RENAULT.

CREATION

Juin 1992 ---

MODIFICATIONS

Janvier 1994 - - A Modifications rédactionnelles.


Juillet 2003 - - B Modifications : Nota, paragraphe 5. et 6.
Cette édition est issue du projet NC 2003 0342 / - - -.
Février 2008 -- C Refonte complète
Cette édition est issue du projet NC 2008 0197 / - - -

DOCUMENTS CITES

Norme : NF ISO 105-A02. NF ISO 105-A03


Méthode d’essai D15 1343

© RENAULT 2008 Page 2/4


RENAULT D45 1837 / - - C

1. OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION

Cette méthode a pour objet la détermination du degré de sensibilité au tachage par les fluides
automobiles des peintures appliquées sur accessoires ou éléments de carrosserie en plastique, ainsi
que des matériaux teintés dans la masse, risquant d'être en contacts répétés avec ces liquides.

2. PRINCIPE

Application, pendant une durée déterminée, d'un cataplasme de coton imbibé de liquide lave-vitre ou
de carburant sur le revêtement à caractériser. Après essuyage à l'alcool, apprécier l'altération d'aspect
éventuelle entre la zone essayée et le témoin, et la coter par comparaison avec l'échelle de gris.

3. APPAREILLAGE ET REACTIFS

3.1. ENCEINTE CONDITIONNEE à 23 °C ± 2 °C et 50 % ± 5 % d'humidité relative.

3.2. ECHELLES DE GRIS :

a/ Echelle de gris définie par la Norme NF ISO 105-A02, pour l’évaluation des dégradations sur les
pièces testées.

b/ Echelle de gris définie par la Norme ISO 105-A03, pour l’évaluation des dégorgements sur les
textiles non teints.

3.3. TEXTILE NON TEINT en coton à armure toile, sans encollage ni aucun apprêt et d'une
masse surfacique de 125 g/m2 ± 10 g/m2.

NOTA : Ce textile peut être obtenu par l'intermédiaire de l'ADSOL - 37/39 rue de Neuilly - B.P. 121
- 92113 CLICHY Cedex - Tél : 01-47-56-31-77.

3.4. COTON HYDROPHILE : de qualité chirurgicale.

3.5. ALCOOL ETHYLIQUE DENATURE.

3.6. LIQUIDE LAVE-VITRE de concentration déterminée. Cette solution est composée de

73 % en volume d’éthanol Normapur, 27% en volume d’eau et de 0,2% en masse de dodécylbenzène


sulfonate de sodium.

La teneur en alcool sera contrôlée avant essai à l’aide d’un pèse alcool.

3.7. CARBURANTS

Essence sans plomb 95 & 98

Gazole

3.8. Balance d’une précision de 0,1 gramme

3.9. Chronomètre

4. PREPARATION DES EPROUVETTES

Les pièces peintes ou les éprouvettes à tester doivent avoir subi dans l'enceinte (3.1.) une
stabilisation d'au moins 7 jours.

© RENAULT 2008 Page 3/4


RENAULT D45 1837 / - - C

5. MODE OPERATOIRE

- Le liquide (3.6 ou 3.7) est appliqué au moyen d'un cataplasme de coton hydrophile (3.4.),
maintenu en place sur le revêtement :

- pendant 30 minutes avec le liquide lave vitre (3.6)

- pendant 3 minutes pour les carburants (3.7)

- La masse du liquide doit être égale à 10 fois celle du coton et elle doit être répartie
uniformément.

- Après ce délai, retirer le cataplasme et laisser sécher par évaporation naturelle à température
ambiante pendant 2 heures.

- Observer la zone essayée par rapport à la zone témoin. Coter le tachage éventuel par rapport à
l'échelle de gris. (3.2 a) en cabine à lumière suivant la méthode d’essai D15 1343.

- Nettoyer la zone essayée avec le textile (3.3.) imprégné d'alcool (3.5.).

- Coter le tachage résiduel de la zone essayée à l’aide de l'échelle de gris (3.2a).

- Coter également le dégorgement sur le textile (3.3) à l’aide de l’échelle de gris (3.2b)

6. EXPRESSION DES RESULTATS

Exprimer, à l'aide des échelles de gris (3.2.), la cotation du tachage résiduel, la cotation avant le
nettoyage à l'alcool, ainsi que le dégorgement sur le textile.

7. PROCES-VERBAL D'ESSAI

Outre les résultats obtenus, le procès-verbal d'essai doit indiquer :

- la référence de la présente méthode,

- la concentration du liquide lave vitre utilisé.

- les références de la pièce et du revêtement essayés,

- les détails opératoires non prévus dans la méthode ainsi que les incidents éventuels susceptibles
d'avoir agi sur les résultats.

© RENAULT 2008 Page 4/4

Vous aimerez peut-être aussi