Vous êtes sur la page 1sur 22

Architecture de

l’ordinateur
TD 01
1 / 22
La carte mère d'un PC (Motherboard)
C'est la carte principale d'un micro-ordinateur qui regroupe les
circuits principaux, tels que :

Le support de toutes les interconnexions entre circuits intégrés
(entre autres les bus et l’alimentation de tous les composants en
ayant besoin) .

Les connecteurs pour les cartes optionnelles (PCI, PCI Express,
etc.) et les interfaces pour les périphériques internes (carte son
ou interface réseau par exemple) ou externes (USB, HDMI, etc.) .

Le chipset : (pont Nord et Sud) et tous les éléments intégrés
(carte graphique, carte son, etc.) .

Les circuits connectables :
– le micro-processeur .
– la mémoire centrale .
– et toutes les cartes optionnelles : (par exemple : carte
graphique, modem, etc.).
2 / 22
Structure d’un ordinateur

3 / 22
La carte mère d'un PC (Motherboard)

4 / 22
Structure d’un ordinateur

5 / 22
La carte mère d'un PC (Motherboard)

6 / 22
Bus PCI Express

7 / 22
Le BIOS

Le BIOS, de l'anglais Basic Input Output System (en français :
système élémentaire d'entrée/sortie) est un ensemble de
fonctions, contenu dans la mémoire morte (ROM) de la carte mère
d'un ordinateur, lui permettant d'effectuer des opérations de
base, lors de sa mise sous tension.

C'est en quelque sorte le centre de contrôle de la carte mère. Sur
les cartes récentes il est remplacé par sa version moderne l'UEFI
(Unified Extensible Firmware Interface).

Le BIOS a un rôle essentiel pour le fonctionnement de la carte
mère :
– il initialise tous les composants de la carte mère, du chipset et
de certains périphériques ;
– il identifie tous les périphériques internes et externes qui lui
sont connectés ;
– si cela n'a pas déjà été fait il initialise l'ordre de priorité des
périphériques d'entrée ;
– il démarre le système d'exploitation présent sur le premier
8 / 22
périphérique disponible.
Le BIOS - Setup

9 / 22
Le BIOS – La pile


Afin de pouvoir s'adapter à différentes configurations matérielles
et aux souhaits de l'utilisateur le BIOS se sert de paramètres
modifiables aux travers de menus de configuration (BIOS setup).
Ceux-ci sont stockés dans une autre puce mémoire, cette fois-ci
de type RAM (Random Access Memory), souvent appelée mémoire
CMOS (Complementary Metal Oxide Semiconductor). Ce type de
mémoire est accessible par les programmes en lecture comme en
écriture.

Une puce de mémoire de ce type a besoin d'être alimentée
électriquement pour conserver les données qui y sont stockées. Si
l'alimentation est arrêtée, toutes les données qu'elle contient sont
perdues définitivement.

Un ordinateur n'étant pas forcément sous tension en permanence
on a donc besoin d'une source électrique de secours pour prendre
le relais (une pile).

10 / 22
Acronymes


CPU : Central Processing Unit

UAL : Unité Arithmétique et Logique

RAM : Random Access Memory

ROM : Read Only Memory

11 / 22
Définitions

CPU : est un circuit intégré complexe doté des facultés
d'interprétation et d'exécution des instructions d'un programme.

L’Unité Arithmétique et Logique est un circuit complexe qui
assure les fonctions logiques (ET, OU, Comparaison, Décalage ,
etc...) ou arithmétique (Addition, soustraction).

Le socket : c’est le nom du connecteur destiner au
microprocesseur. Il détermine le type de microprocesseur que l’on
peut connecter.

Chipset : c’est une interface d’entrée/sortie. Elle est constituée par
un jeu de plusieurs composants chargé de gérer la communication
entre le microprocesseur et les périphériques. C’est le lien entre les
différents bus de la carte mère.

Le chipset regroupe deux composants : Pont Nord et Pont Sud. Le
pont Nord s’occupe d’interfacer le microprocesseur avec les
périphériques rapides (mémoire et carte graphique) nécessitant une
bande passante élevée alors que le pont sud s’occupe d’interfacer
le microprocesseur avec les périphériques plus lents (disque dur,
CDROM, lecteur de disquette, réseau, etc...). 12 / 22
Définitions

13 / 22
Définitions

14 / 22
Définitions

RAM : Une mémoire vive sert au stockage temporaire de données.
Elle doit avoir un temps de cycle très court pour ne pas ralentir le
microprocesseur. Les mémoires vives sont en général volatiles :
elles perdent leurs informations en cas de coupure d'alimentation.

ROM : les mémoires mortes ou mémoires à lecture seule sont
utilisées pour stoker des informations permanentes.

15 / 22
III Mémoire et registres


1. Le débit représente le nombre d’informations (exprimé en bits)
lues ou écrites par seconde.

2. Les opérations possibles en MC sont la lecture et l’écriture.

3. Tableau comparatif entre RAM et ROM et mémoire de masse


4. La SRAM est basée sur des transistors et la DRAM sur des
condensateurs ce qui nécessite leur rafraîchissement

5. Les 3 liens physiques sont : bus de données, bus d’adresse, bus
de commandes (contrôle).
16 / 22
Le modèle de von Neumann

17 / 22
Le modèle de von Neumann

18 / 22
Mémoire

19 / 22
Mémoire

20 / 22
Schéma fonctionnel

21 / 22
Schéma fonctionnel

22 / 22

Vous aimerez peut-être aussi