Vous êtes sur la page 1sur 5

UNIVERSITE ABDERAHMANE MIRA BEJAIA

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUE, COMMERCIALES ET SCIENCES DE


GESTION.

Nom : Ziane.

Prénom : Sofia.

Spécialité : Marketing des services.

Niveau : Master 1. G2.

Module : Introduction aux services.

Activité : Fiche de lecture

Thème : Télécommunication.

Année Universitaire : 2021/2022.


Introduction :

Les télécommunications font partie des technologies qui ont révolutionné notre mode de vie
au vingtième siècle. Du télégraphe à l’internet, de la transmission sans fil au téléphone
cellulaire, les progrès établis en matière sont spectaculaires. Les informations transmises
étaient tout d’abord codées en morse, puis des techniques de modulation et de codage
analogiques ont permis de transmettre du son, puis des images ensuite la venue des techniques
numériques a considérablement augmenté le débit et la qualité des informations à transmettre
d’un point à un autre. Parallèlement le développement rapide de la microélectronique et des
capacités de miniaturisation permettent aujourd’hui la mise en œuvre de techniques
complexes dans des appareils de taille réduite.

Définition de la télécommunication et son objectif :

Le mot « Télécommunication » vient du préfix grec «  Tele » signifiant loin et du latin


« Communicare » qui signifie partager les télécommunication sont considérées comme des
technologies et technique appliquées, on entend par ce terme toute transmission, émission et
réception à distance de signaux, d’écrit, d’images de son ou de renseignements de toute
natures par fils électrique, radioélectricité, liaison optique ou autre système
électromagnétique, un signal porteur assurer un échange rapide quelque soit la distance.

Une liaison de télécommunications comporte trois éléments principaux :

 Un émetteur qui prends l’information et la convertit en signal électrique, optique ou


radioélectrique.
 Une ligne de transmission, une fibre optique ou l’espace radioélectrique, qui relie
émetteur et récepteur.
 Un récepteur qui reçoit le signal et le convertit en information utilisable.
Avantage et inconvénient de la télécommunication :
Bien que la technologie des TlC présente de nombreux avantage celui si doit faire face
à certain problèmes qui doivent être abordé afin d’éviter qu’il devienne des
inconvénients parmi les avantage :
 La communication électronique permet d’économiser le temps et l’argent.
 Améliore l’efficacité.
 Inspire la collaboration et apporte la flexibilité sur le lieu de travail.
Les inconvénients :
 Elimine le contacte physique ce qui installe une mauvaise relation aux travail
et cela peut affecter sur les performances de l’entreprise.
 Augmentation des couts de communication d’une entreprise.
 Augmentation de la vulnérabilité au piratage d’information.
 Absence de contexte et l’instantanéité et la diversité des technologies de
l’information peuvent conduire aux mauvais canaux et nous mener à des
informations inexactes ou incertaines.

Le marché mondial des télécommunications : Les technologies de l’information et de la


communication TIC connaissent une croissance gigantesque dans le monde qui concerne aussi
bien les pays développés que les pays en développement.
Les TIC transforment le monde, non seulement comme moyen de communication, mais
également comme moteur et outil permettant de réaliser les objectifs de développement des
nations. 
Le secteur des télécommunications mérite une attention particulière compte tenu de
ses répercussions sur l’économie mondiale, il ressort des estimations de UIT, que les
recettes générées par les services des télécommunications ont plus que doublé en dix ans,
en conséquence ces recettes ont augmenté considérablement en terme de pourcentage du PIB. 
Chiffres et données de la téléphonie mobile dans le monde :
En 2015, ce sont près de 7 milliards d’abonnements mobiles qui étaient souscrits, soit
quasiment la totalité de la population mondiale selon UIT, cela correspond ainsi à un taux de
pénétration de 96 %.
Selon l’IDATE le nombre de clients mobiles dans le monde pourrait dépasser le cap de 8
milliards fin 2018(+21 % par rapport à fin 2013). Dans les pays en voie de développement, la
pénétration des abonnements mobiles atteint 90 % fin 2014, contre 121 % dans les pays
développés.
 Le marché approche la saturation : la croissance des abonnements n'est plus que de 2,6 %
par an, et est surtout due aux pays en voie de développement (hausse de 3,1 % en 2014, contre
1,5 % seulement dans les pays développés).
Développement secteur TLC en Algérie :
En Algérie, la monopolisation du secteur des télécommunications n’a pas tardé à prouver son
inefficacité et ses nombreuses failles. Ce constat a fait surgir le retard alarmant que relevait le
secteur, en tant qu’agent non négligeable dans la politique d’attraction des capitaux étrangers
L’Algérie est passée par une étape charnière, au cours de laquelle l’argument central était de
surgir de nouvelles politiques de réformes flexibles et avisées, qui stimuleront le progrès des
télécommunications. Ce programme de réformes avait pour objectifs d’accompagner l’Algérie
vers la révolution de l’information.

Le système GSM a été adopté en Algérie en 1998, elle a mis en place l’opérateur national de
télécommunication sous le nom d’AMN, cependant l’opérateur n’arrive pas à absorber la
large demande qui s’installait progressivement en Algérie. En conséquence, l’état a décidé de
vendre des licences et d’ouvrir le marché aux investisseurs étrangers d’une part, pour faire
baisser la pression de la demande et d’offrir un meilleur service client, d’autre part, pour
rattraper son grand retard technologique dans le secteur des télécommunications.
Le secteur des postes et des télécommunications a fait l’objet d’une réforme en profondeur
caractérisée par l’adoption de la loi N°03/2000 du 5 aout 2000 fixant les règles suivantes :
 Une entreprise des télécommunications dénommée « Algerie Telecom » et ses filiales
associées : Mobilis pour la téléphonie mobile, Djaweb pour l’Internet.
 Une entreprise publique à caractère industriel et commercial EPIC dénommée «
Algérie Poste ».
 Une autorité de régulation de La Poste et des télécommunications nommée l’ARPT
qui est une autorité de régulation autonome et indépendante dotée de la personnalité
morale et financière.
 Un département ministériel chargé de la politique sectorielle de La Poste et des
télécommunications et ses agences associées.
Téléphonie fixe :
Algérie télécom est l’opérateur historique de la téléphonie fixe une société par actions à
capitaux publics opérant sur le marché des réseaux et services de communication
électronique. L’évolution de la téléphonie fixe en Algérie tend ces dernières années à se
stabiliser, c’est d’ailleurs un phénomène observé partout dans le monde, où le nombre
d’abonnés de la téléphonie fixe connait une baisse d’une année à une autre.
En Algérie 8 personnes sur 100, bénéficie des services de la téléphonie fixe, ceci s’explique
par la déviation de la population vers les technologies mobiles. 
 La téléphonie mobile :
Pour atteindre ses objectifs, le gouvernement a décidé d’attribuer une première licence GSM
en juillet 2001 à un opérateur privé « Orascom télécom » qui a pu couvrir tout le territoire
national au bout d’une année.
Le succès d’Orascom télécom et le désire grandissant de la population d’acquérir un
téléphone portable a incité ATMobilis à accélérer la cadence et à déployer son offre.
Wataniya télécom a pu obtenir à son tour la deuxième licence du mobile en décembre 2003,
ce qui a engendré un acharnement de la concurrence sur le marché et à la multiplication des
offres.
Etude de cas : (Tunisie ) :

Conclusion générale :
De la on conclu que la nouvelle technologie numérique a apporté beaucoup de changement et
évolution, facilité à la vie de chaque un, grâce a sont efficacité, rapidité de transmission et
échange d’information elle a pu réduire le monde. L’homme à beaucoup changé de
comportement, la globalisation des marchés, la concurrence, l’évolution et le progrès
technologique, la digitalisation du parcours client ou d’autres facteurs... on fait qu’aujourd’hui
l’humanité n’es plus ce qu’elle était avant l’apparition des médias et réseaux sociaux ont
modifié ainsi beaucoup de choses en marketing.  

Vous aimerez peut-être aussi