Vous êtes sur la page 1sur 2

Il faut réinvestir dans le logement social

Lawrence Griffin, 17 septembre 2008

En période d’élections, tous les gouverne des conservateurs de


partis politiques font la promotion de Brian Mulroney3 a cessé en janvier
leur programme, et font des 1994 de financer les programmes de
promesses, l’une d’elles venant de logements sociaux, et au retour au
Stephen Harper veut, qu’un pouvoir des libéraux de Jean
gouvernement du Parti conservateur Chrétien et de Paul Martin, rien n’a
s’engage à donner un crédit d’impôt vraiment été fait pour corriger la
de 5 000$ à toute situation, à part
personne qui quelques
décide d’acheter initiatives timides
une première au début des
maison1. années 20004,
où le
Le programme gouvernement a
peut être donné un peu
avantageux pour d‘argent pour
certaines financer certains
personnes, parce logements
qu’un nombre sociaux, et pour
grandissant de donner des
ménages à subventions aux
revenus élevés, entrepreneurs
décident de privés5 qui
s’acheter une préfèrent de
maison au lieu toute évidence
habiter en construire des
logement. Condos ou des
maisons, parce
Mais qu’en est-il qu‘ils jugent que
des manages à la construction
faible revenu? de logements
Certains d’entre sociaux n‘est pas
eux peuvent assez rentable.
dépenser entre
30% et 80% de Pour
leur budget pour se loger2, et le l’Association canadienne d’habitation
gouvernement fédéral sous la

3
Logement social Conservateurs et libéraux
essuient les plâtres, site web Radio-Canada,
1
Harper promet un petit coup de pouce aux élections 2008, 16 septembre 2008
4
acheteurs d'une première maison, Journal Le Ces mesures doivent prendre fin en mars 2009
5
Devoir, Alec Castonguay, 17 septembre 2008 Le FRAPRU évalue que les Conservateurs et
2
Privé de logement, Place au logement social, les Libéraux ont fait perdre 52 000 logements
Doubler le nombre de logements sociaux au sociaux au Québec, communiqué de presse 15
Québec, FRAPRU, janvier 2007 septembre 2008
et de rénovation urbaine (ACHRU), logement abordable, notamment en
cette mesure annoncée par Stephen Ontario, où des ententes sont
Harper est inefficace, puisqu’elle intervenues entre le syndicat et les
estime, que l’on devrait construire gouvernements fédéral et
jusqu’à 30 000 logements à prix municipaux.
abordable par année6, pour suffire à
la demande, alors que pour le Front En attendant un réinvestissement
d'action populaire en massif des gouvernements dans le
réaménagement urbain (FRAPRU),il logement social, les locataires les
faut que les gouvernements fédéral plus démunis du Québec doivent
et provincial se remettent à année après année, espérer que le
construire de 5 000 à 6 000 gouvernement du Québec
logements sociaux par année au reconduira son programme de
Québec7. supplément de loyer qui vise, selon
certaines conditions, à payer la
Si les gouvernements sont frileux à différence entre le montant indiqué
investir seuls dans le logement sur le bail, et le montant que le
social,rien ne les empêche de tenter locataire débourse lui-même.
de s’associer avec les syndicats
dans certains dossiers, puisque ces
derniers commencent à jouer un rôle
social de plus en plus important, en
s’impliquant eux même dans la
cause des logements abordables.

On a qu’à penser au Fonds de


solidarité de la FTQ, qui a créé en
juin dernier un nouveau fonds «le
Fonds d’acquisition de
Montréal8»d’une valeur de 5 millions
$, pour la «réservation de terrains en
vue de construire des logements
sociaux et communautaires» dans la
région de Montréal.

Tandis que le syndicat des


Travailleurs canadiens de
l’automobile (TCA), s’est déjà
impliqué dans le dossier du

6
L’annonce de Harper rate sa cible, communiqué
de presse, ACHRU, 16 septembre 2008
7
Moins de logements sociaux au Québec, à cause
du fédéral, Les affaires.com, 15 septembre 2008
8
La FTQ au secours du logement social, Radio-
Canada Nouvelles, 17 juin 2008