Vous êtes sur la page 1sur 1

Les modèles urbains : Europe, Asie, Amérique

Cette vidéo présente les différents types de villes et d'agglomération dans les pays développés
notamment en Europe, Asie et en Amérique , ces villes sont marquées par une grande densité . On
remarque en premier Lieu, L’Asie qui est la plus dense, puis L’Europe qui est moyennement dense,
et finalement, la moins dense, il s’agit bien de l’Amérique.
Ces modèles urbains se rapprochent grâce aux fonctionnements économiques et le modèle de vie
qui tendent à se rejoindre. On retrouve également le même genre d’autoroute urbaine. Les grands
espaces verts situés au cœur des cités sont partout développés pour rendre plus vivable l’énorme
métropole.
En Asie, . Actuellement pour faire face au croissement rapide de la population, les anciennes
quartiers sont rases et des tours d’habitation sont construites dont les densités sont extrêmes, ainsi
que les transports en commun sont privilégiés, 80% des déplacements sont par transport public
Les villes en Amérique sont les moins densément peuplés, au 20e siècle. L’agglomération des
villes est entièrement conçu autour de l’automobile et les quartiers d’affaire composés de tours sont
devenus le symbole de l’Amérique.
Les villes Européennes , plus densément peuplée que les villes américaines et moins que les villes
asiatiques, caractérisé par une égalité entre les transports en commun et à l’automobile.
l’organisation des villes ,notamment Paris. est autour de son centre, elle se distingue nettement de
ses banlieues.
Pourtant que le Maroc , un pays sous développé , durant ces deux dernières décennies, les
politiques d’aménagement du territoire au Maroc se sont focalisées sur la gouvernance du
développement des grandes métropoles du pays, dont la plus importante est Casablanca. Ces
politiques vont de l’organisation des transports urbains à la gestion foncière, en passant par la
réalisation de grands travaux d’infrastructures
Prenant par exemple la ville de Tanger qui illustre les imbrications entre mondialisation et
régionalisations au service d’un développement économique international et libéral.

La région de Tanger est considérée comme un angle économique dynamique du Maroc. Elle est
le réceptacle de projets d’aménagement et de développement portés par l’Etat et des investisseurs
internationaux. Le projet le plus impressionnant est celui du port Tanger-Med et sa panoplie de
zones franches. L’ouverture aux capitaux étrangers et aux échanges internationaux modifie
notablement la connectivité de Tanger au reste du monde et en particulier à l’Afrique occidentale.
Cette dernière est souvent ciblée dans les stratégies des investisseurs utilisant Tanger comme hub
transrégional. La ville (re)devient une métropole internationale, une « porte de l’Afrique »

Vous aimerez peut-être aussi