Vous êtes sur la page 1sur 2

EXERCICES DE RÉVISIONS - 1 A.

B -

1- Les figures de style :


1. Mon rêve est devenu réalité.
2. L’huile bouillante d’une onde de chaleur atroce coule sur son visage, son cou, ses épaules, ses bras, son torse
3. À la manière des enfants timides, la mer avançait et reculait sans cesse.
4. Ces façades de verre luisaient ainsi que d’énormes plaques de quartz.
5. J’ai une montagne de travail.
6. J’ai vu le sable et le vent essayer de se faire un corps. J’ai vu l’eau se soulever mais le plan est fait pour elle. J’ai
vu durer les rochers plus informes que le ciel.
7. Le brouillard fait danser la prairie et la lune s’endort, fumeuse.
8. La Maison blanche a annoncé le prochain voyage du président en France.
9. Jeanne sait se maîtriser : c’est une nerveuse calme.
10. Cette terrasse est agréable pendant la saison chaude.
11. Une nuit claire enveloppait la campagne.
12. Ouvrez la fenêtre, on cuit dans cette pièce.
13. J’écoute du Mozart en buvant un verre.
14. Quel temps magnifique ! Cette pluie, partout… Superbe !
15. Le septième art est à l’honneur ce mois-ci à Cannes. (Le septième art pour le cinéma)
1- 2- 3- 4- 5-
6- 7- 8- 9- 10-
11- 12- 13- 14- 15-

2- Les registres littéraires :

3- Valeurs des temps du récit

1. « Elle ne mangeait pas beaucoup et craignait toujours que son corps ne puisse contenir toute la nourriture »
….…………………………………………
2. La route était longue et sinueuse.
….………………………………………..
3. Il regardait le jardin et pensait à sa fille.
….………………………………………..
4. « Elle traversait les grandes plaines de la Bourgogne quand elle vit au loin approcher l'armée des anglais. »
….………………………………………..
5.Isabelle prépara le petit déjeuner pour les deux plus grands, fit manger Jules, surveilla Théo et répondit au téléphone.
….………………………………………..
6.Le soleil brillait. La neige scintillait sur les sapins et m’ Je me promenais tranquillement, comme tous les matins, lorsque
soudain, un ours surgit !
….……………………………………….. ….………………………………………..
….……………………………………….. ….………………………………………..
président en France. métonymie
1. Au sud du Japon, avril est d’une douceur voluptueuse. 21. Jeanne sait se maîtriser : c’est une nerveuse calme.
métonymie oxymore
2. Je meurs de soif. hyperbole 22. C’était une partie de la forêt, avec sa lumière un peu
3. La plage de Tottori était grande comme le désert. mytérieuse, ses ombres, ses régions légèrement
comparaison inquiétantes, son souffle morbide, ses flammes
4. Je traversai ce Sahara et parvins à la lisière de l’eau. infernales. gradation
métaphore (éventuellement : hyperbole) 23. Je me sentais pris dans un orage de sons. métaphore
5. Mon rêve est devenu réalité. antithèse 24. J’étais dans un état extraordinaire où une joie
6. J’éprouve pour lui une reconnaissance infinie. touchant à l’exaltation se mêlait à une agréable
hyperbole frayeur. antithèse
7. À la manière des enfants timides, la mer avançait et 25. Il tombe un véritable déluge. hyperbole
reculait sans cesse. comparaison 26. Ces carrés n’étaient plus des bataillons, c’étaient des
8. Je regardais la mer avec terreur et désir. antithèse cratères ; ces cuirassiers n’étaient plus une cavalerie,
9. Majestueuse comme Saturne avec ma bouée pour c’était une tempête. Chaque carré était un volcan
anneau, je restai dans l’eau des heures durant. attaqué par un nuage ; la lave combattait la foudre.
comparaison métaphore filée
10. L’huile bouillante d’une onde de chaleur atroce coule 27. L’étal regorgeait de choux, tomates, navets, carottes,
sur son visage, son cou, ses épaules, ses bras, son oignons et autres poireaux… accumulation
torse. métaphore / accumulation 28. Le dernier Pennac, Chagrin d’école, a obtenu le prix
11. Ces façades de verre luisaient ainsi que d’énormes Renaudot, contre toute attente. métonymie
plaques de quartz. comparaison 29. Dans l’explosion de Hiroshima, un autocar se couche
12. J’ai une montagne de travail. hyperbole (sens figuré en travers de la rue, roule et rebondit comme un
du mot montagne) simple ballot de paille. comparaison
13. Quand il reviendra à lui, dans un grincement d’os 30. Le collège a appelé ses parents. métonymie
pourri, il s’arrêtera devant sa case et désignera ceux 31. Des pensées, des œillets, des ravenelles, quelques
qui lui survivront. métaphore rosiers agonisaient au fond de ce puits sans air.
14. J’ai vu le sable et le vent essayer de se faire un corps. personnification
J’ai vu l’eau se soulever mais le plan est fait pour elle. 32. La faucheuse faisait planer sa menace au dessus des
J’ai vu durer les rochers plus informes que le ciel. maisons frappées par la peste. allégorie
anaphore 33. Cette terrasse est agréable pendant la saison chaude.
15. Le brouillard fait danser la prairie et la lune s’endort, périphrase
fumeuse. 3 personnifications 34. Quelle rapidité ! Deux heures pour faire un exercice !
16. De quel droit mettez-vous des oiseaux dans des Bravo ! antiphrase (= ironie)
cages ? Homme, crois-tu que Dieu, ce père, fasse 35. Une nuit claire enveloppait la campagne. oxymore
naître l’aile pour l’accrocher au clou de la fenêtre ? 36. Ouvrez la fenêtre, on cuit dans cette pièce.
métonymie (pour oiseau) hyperbole
17. Ô Beauté ! ton regard, infernal et divin, verse 37. Ils passent leurs vacances dans la cité phocéenne.
confusément le bienfait et le crime. 2 antithèses périphrase (pour Marseille)
18. La France s’est inclinée deux zéro face à l’Italie. 2 38. J’écoute du Mozart en buvant un verre. 2
métonymies métonymies
19. Le flambeau de la Liberté se dressait tel un 39. Quel temps magnifique ! Cette pluie, partout…
gigantesque poignard dans le ciel bleu lavande. Superbe ! antiphrase (= ironie)
comparaison 40. Le septième art est à l’honneur ce mois-ci à Cannes.
20. La Maison blanche a annoncé le prochain voyage du périphrase (pour le cinéma)

Vous aimerez peut-être aussi