Vous êtes sur la page 1sur 2

L’analyse PESTEL est un outil d’analyse stratégique qui permet à l’entreprise d’identifier et de

mesurer les éléments susceptibles d’impacter son activité et son développement. Le modèle
PESTEL s’articule autour de ces 6 composants. Comme nous le verrons plus loin, l’importance
de chaque composant dépend. Les 6 composants sont:
• P pour Politique : ensemble des décisions prises par les gouvernements
(politique fiscale, commerce extérieur…) ;
• E pour Économique : ensemble des facteurs qui impactent le pouvoir d’achat et
le comportement des consommateurs (revenu disponible, chômage, taux
d’intérêt…) ;
• S pour Sociologique : ensemble des caractéristiques sociales influençant le
pouvoir d’achat (démographie, niveau d’éducation, répartition des revenus,
attitude de loisir et de travail, mobilité sociale…) ;
• T pour Technologique : ensemble des nouveautés technologiques susceptibles
de perturber le marché (dépenses publiques de recherche et développement,
nouveaux brevets, découvertes…) ;
• E pour Environnemental : ensemble des facteurs liés à l’environnement
influençant la manière d’exercer l’activité (traitement des déchets, émission de
pollution…) ;
• L pour Légal : ensemble des lois et des règlements impactant le cadre légal dans
lequel évolue l’entreprise.

ALSA (Automoviles Luarca SA) est l’opérateur leader dans le secteur du transport de
voyageurs en Espagne. Avec plus de 100 ans d’expérience et une vocation d’innovation
continue, ALSA est intégrée dans le groupe National Express qui est un opérateur de transport
public international par autobus, autocars et un chemin de fer. Présent au Royaume-Uni, en
Europe continental, en Amérique du Nord, et au Moyen-Orient.
Au niveau politique l’entreprise ALSA est face à plusieurs opportunités qu’elle peut saisir.
En effet la loi de finance 2018 à annoncer que les infrastructures prévues seront financées par
le budget de l’Etat. Ainsi qu’il y’a une dépendance du Maroc car Alsa est le leader dans
plusieurs ville à savoir Tanger, Agadir, Rabat, Marrakech et Casablanca sans oublier que cette
dernière respecte les normes de sécurité. Malgré toutes ces opportunités ALSA est mais le
Maroc réforme son système d’enseignement de la conduite via la création d’un programme
national.
L’entreprise ALSA au niveau économique permet la création d’emplois directs au marché
marocain, elle a une forte croissance urbaine à Marrakech en plus d’une capacité financière et
expérience du marché marocain. Les dernières années et suite à la crise sanitaire (covid19)
ALSA a connu des difficultés qui ont aggravé sa situation financière à savoir le confinement
de plusieurs mois.
Parlant du socioculturel l’entreprise gère le transport de plusieurs villes ce qui implique des
échanges de savoir-faire entre les villes et partage d’expériences. Elle assure la sécurité des
clients, les employées et le public. Pour garder ces services et réussir sa gestion ALSA a besoin
des compétent personnel ce qui fait une menace pour elle puisque les domaines de
l’urbanisation et de l’aménagement ont un manque de RH compétentes.
ALSA dans la technologie dispose d’une puissance sans les ressource technologiques, avec
une création des lignes électriques, en plus elle a intégré des nouveaux bus de qualité à
Casablanca. Mais elle est face à une grande menace à savoir un budget insuffisant consacré à
la recherche et développement en matière d’innovation technologique. En matière
d’environnement l’entreprise lutte contre la pollution. Elle peut développer et utiliser
d’avantage les nouvelles énergies que sont l’énergie solaire et la biomasse. Le problème qui se
pose dans ce cas bien la lente vitesse d’exécution pour la mise en place de moyens de transport
plus écologiques.
Dans le coté légale l’entreprise peut bénéficier des contrats avec les employées et d’une
protection de la ferme. Alors que les textes juridiques en termes d’organisation, de régulation
et de financement des transports publique est faible.

Vous aimerez peut-être aussi