Vous êtes sur la page 1sur 33

Comptabilité

TVA SUR LES OPÉRATIONS INTERNATIONALES HORS UNION EUROPÉENNE

Vidéo 9 Support Alain HENRY


Présentation de cette vidéo
Sommaire

• Les principes de base d’assujettissement à la TVA entre pays tiers à l’union

européenne.

• La terminologie

• Les obligations de l’exportateur

• Les obligations de l’importateur

 L’établissement des déclarations de TVA et leurs enregistrements

• Cas pratiques d’ensemble


Principes
Les opérations concernées

Ce sont les opérations entre la France et les pays tiers hors union européenne.

• Les départements d’outre-mer (DOM) et territoires d’outre-mer (TOM) sont considérés


comme tiers à l’union européenne.
• Ainsi les opérations réalisées entre la France et les territoires et départements suivants sont
traitées comme importations ou exportations :

• Guyane, Guadeloupe, Martinique, Réunion


• Polynésie Française ; Nouvelles Calédonien, Wallis et Futuna, Terres australes et antarctiques,
Territoires de Mayotte, Saint Pierre et Miquelon.
La terminologie

Rappel des termes utilisés dans le cadre des échanges internationaux :

Termes
utilisés
Achats à un fournisseur d’un autre état membre de l’union européenne Acquisitions

Ventes à un client d’un autre état membre de l’union européenne Livraisons

Achats à un fournisseur d’un état hors union européenne Importations

Ventes à un client d’un état hors union européenne Exportations


Les ventes et achats de marchandises et produits
Les principes de base des opérations d’import/export

On retrouve les règles régissant les opérations intracommunautaires :

Exonération dans l’état de départ et paiement dans l’état de destination.

L’opération diffère par le mode de paiement :


En cas d’acquisition intracommunautaire ; Inscription en TVA collectée sur déclaration deTVA
En cas d’importation : Paiement de la TVA aux douanes

L’exportation réalisée par une entreprise française.

La vente est exonérée et l’exportateur facture sans TVA

L’importation réalisée par une entreprise française.

L’achat est assujetti et l’importateur paie la TVA aux douanes au taux Français puis la récupère selon les règles
de déduction française.
A la différence de la TVA intracommunautaire, l’importation n’apparaîtra pas en TVA collectéemais
uniquement en TVAdéductible.
L’opération sera donc neutre du côté de l’importateur Français car le paiement aux douanes sera compensé par
une déduction sur la déclaration (Si la récupération autorisée est intégrale).
Les obligations

Du côté exportateur
L’exportateur devra faire une demande de numéro l’identifiant auprès des autorités douanières (Formulaire CERFA 139*30*01)
Il devra pour chaque exportation remplir une déclaration d’exportation DAU (Document administratif unique).
Ce document se présente sous la forme d’une liasse de plusieurs feuillets ayant chacun son utilité propre : Destiné au bureau de
douane de départ, au bureau de douane d’arrivée, à l’exportateur, aux statistiques, aux traitements des opérations de
dédouanement etc.
Les rubriques de ce document concernent notamment les précisions sur l’exportateur, son destinataire, les articles exportés, les
montants facturés, les conditions de transport et de livraison, les taux de change des monnaies utilisées.

Dans le cas d’un envoi postal de petits colis d’une valeur inférieure ou égale à 8 000 €, une déclaration particulière CN23 devra
être produite. Dans le cas d’une valeur supérieure à 8 000 €, la DAU s’appliquera.

La comptabilité devra distinguer les opérations d’exportations des autres opérations intracommunautaires ou réalisées sur le sol
national.

La facture fera apparaître la mention : Exonération de TVA en application de l’article 262 TER° du CGI .
Le montant facturé devra figurer en déclaration de TVA CA3 en cadre opérations non imposables, ligne 4 exportations hors
union européenne.

Du côté importateur

L’importateur devra procéder au dédouanement de la marchandise en payant le montant de la TVA aux services douaniers. Il
pourra ainsi disposer de sa marchandise.

La déclaration de TVA CA 3 fera apparaître le montant de la TVA payée lors du dédouanement en rubrique TVA déductible sur
immobilisations ou sur TVA déductible sur autres biens et services (Lignes 19 ou 20).
CAS PRATIQUE

Notre société a réalisé les opérations suivantes :

Factures d’achats
Fournisseur Suisse 10 000 FS
Fournisseur allemand 30 000 €
Fournisseur français 40 000 €
Factures de ventes
Client argentin 60 000 €
Client espagnol 50 000 €
Client français 80 000 €

Le Franc Suisse cote 0,95 €


Le taux de TVA est de 20%

A partir de ces éléments, établissez la déclaration de TVA


CAS PRATIQUE, les calculs préalables
Cadre opérations imposables

01 Ventes et prestations Client Français 80 000 €

03 Acquisitions intracommunautaires Fournisseur Allemand 30 000 €

Cadre opérations non-imposables

04 Exportations hors union européenne Client Argentin 60 000 €

06 Livraisons intracommunautaires Client espagnol 50 000 €

Cadre Décompte de la TVA due

08 Taux normal Base HT 80 000 € France + 30 000 Allemagne 110 000 €

08 Taux normal Taxe due 110 000 * 20% 22 000 €

17 Dont TVA sur acquisition 30 000 * 20% 6 000 €

Assiette de TVA déductible (40 000 France + 30 000 Allemagne + 9 500 suisse) 79 500 €

20 TVA déductible sur autres biens 79 500 € *20% 15 900 €

TVA à décaisser 22 000 – 15 900 6 100 €

Importation de Suisse convertie en euros = 10 000 *0,95 = 9 500,00 €


TVA à payer lors des dédouanements en frontière Suisse : 9 500 € * 20% = 1 900 €
CAS PRATIQUE, la déclaration CA3 cadre A
CAS PRATIQUE, la déclaration CA3 cadre A

6000
Les écritures comptables
Enregistrement au journal d’achat
Compte Intitulé Débit Crédit

607 Achats de marchandises 9 500

401 Fournisseurs 9 500

Facture du fournisseur Suisse en euros

607 Achats de marchandises 30 000

44566 TVA déductible sur biens et services 6 000

4452 TVA sur acquisitions intracommunautaires 6 000

401 Fournisseurs 30 000

Facture du fournisseur Allemand

607 Achats de marchandises 40 000

44566 TVA déductible sur biens et services 8 000

401 Fournisseurs 48 000

Facture du fournisseur Français

Enregistrement au journal des ventes


Compte Intitulé Débit Crédit
411 Clients 60 000

707 Ventes de marchandises 60 000

Facture du client Argentin

411 Clients 50 000

707 Ventes de marchandises 50 000

Facture du client Espagnol

411 Clients 96 000

707 Ventes de marchandises 80 000

4457 TVA collectée 16 000


Les écritures comptables

Enregistrement de la déclaration de TVA

Compte Intitulé Débit Crédit


4457 TVA collectée 16000
4452 TVA sur acquisitionsintracommunautaires 6 000
44566 TVA déductible sur biens et services 15900
4455 TVA à décaisser 6 100
Déclaration de TVACA3
Enregistrement de la facture du transitaire en cas d’importation
Définition : L’entreprise fera appel pour ses opérations internationale à un intermédiaire : Transitaire ou commissionnaire.
Le transitaire est un commerçant dont le rôle est de faciliter les opérations d’importation et d’exportation et effectuer les déclarations au
Service des Douanes pour le compte de son client. Il ne s’engage pas personnellement et suit les ordres donnés par son client.
Le commissionnaire s’engage personnellement et a un rôle d’organisation dans les opérations. Il a une obligation de résultat ce qui n’est
pas le cas du transitaire.

La facturation L’intermédiaire facture les montants suivants :


Droits de douane calculés sur la valeur de la marchandise
Frais occasionnés par les opérations de transport, d’enlèvement, d’assurance
Ses commissions pour le service rendu
La TVA sur la valeur de la marchandise augmentée des droits de douane et des services facturée au taux du territoire d’arrivée.

La comptabilisation d’une facture d’achat :

Eléments de facturation Comptes Sens


Rémunération de l’intermédiaire 6224 Rémunération du transitaire DEBIT
Plusieurs solutions :
607 Achats de marchandises pour incorporation directe
Frais de transport 608 Frais accessoires sur achats DEBIT
6241 Frais de transport sur achats
Classe 2 dans le cas d’une immobilisation
Plusieurs solutions :
607 Achats de marchandises pour incorporation directe
Droits de douane 608 Frais accessoires sur achats DEBIT
6353 Impôts indirects si les montants ne peuvent être affectés à des biens
Classe 2 dans le cas d’une immobilisation
Autres services Classe 6 selon la nature du service ou dans un compte 60 d’achat DEBIT
TVA 44566 déductible sur autres biens et services DEBIT
Montant du 401 Fournisseurs de biens et services CREDIT
Enregistrement de la facture du transitaire, exemple
Enregistrez la facture suivante (Achats de marchandises):

Valeur en douane 250 000 €


Doits de douane 12% 30 000 €
TVA 20% 56 000 €
Commissions intermédiaires 12 000 €
Assurances 2 800 €
Transports 800 €
TVA 15 600 * 20% 3 120 €
Montant du 104 720 €

Journal d’achats : Le principe est d’enregistrer les frais accessoires d’après leurs natures mais l’entreprise a la possibilité d’enregistrer en comptes d’achats
Comptes Intitulé Débit Crédit
6353 Impôts indirects 30 000
608 Fraisaccessoires
607 Achats de marchandises
6224 Rémunération d’intermédiaires 12 000
608 Frais accessoires
607 Achats de marchandise
616 Assurances 2 800
608 Frais accessoires
607 Achats de marchandise
624 Frais de transport 800
608 Fraisaccessoires
607 Achats de marchandise
44566 TVA déductible sur biens et services 59 120
401 Fournisseurs de biens et services 104 720
Enregistrement de la facture du transitaire, exemple
Enregistrez la facture suivante (Matérieltechnique):

Valeur en douane 250 000 €


Doits de douane 12% 30 000 €
TVA 20% 56 000 €
Commissions intermédiaires 12 000 €
Assurances 2 800 €
Transports 800 €
TVA 15 600 * 20% 3 120 €
Montant du 104 720 €

Journal d’achats

Comptes Intitulé Débit Crédit


215 Installations techniques matériels et outillages industriels 45 600
44 562 TVA déductible sur immobilisations 59 120
404 Fournisseurs Immobilisations ou de biens et services 104 720

NB : L’entreprise peut opter pour l’enregistrement de certains frais accessoires en comptes de charges. Cette option concerne limitativement
les charges suivantes:

 Droits de mutation
 Frais d’actes
 Commissions
 Honoraires
Les achats en franchise de TVA

Principe

L’exportateur pourra obtenir la possibilité d’acheter à ses fournisseurs français en franchise de TVA pour les
biens destinés à l’exportation. Dans ce cas, ses factures d’achats lui parviendront nettes de TVA ce qui lui
permettra d’éviter d’être systématiquement en crédit de TVA et devoir en demander les remboursements à l’état.

Les conditions

Cette possibilité lui est ouverte s’il fournit une attestation à son fournisseur certifiant que les biens sont destinés
à l’exportation et s’engageant à payer la TVA si l’exportation ne se réalisait pas.
Cette possibilité est limitée par le calcul d’un contingent basé sur les ventes à l’export de l’année précédente ou
des 12 mois civils précédant l’achat en franchise. Ce contingent dépassé, les achats seront soumis à TVA
récupérable.

Les conditions sont plus strictes pour le nouvel exportateur. Il pourra bénéficier de ce dispositif en présentant
une caution et devra établir une attestation de régulariser la TVA en cas de destination non appropriée. Cette
attestation devra être visée par le centre des impôts dont il dépend et présentée au bureau des douanes.

L’utilisation de cette procédure

Cette procédure pourra être utilisée dans tous les cas où une marchandise, produit ou matériel est acheté envue
d’une exportation hors union européenne, ou une livraison intracommunautaire, ou devant faire l’objet d’une
prestation exonérée.
Les prestations de services
Les prestations de services, le cas général

Les règles de base


La prestation de services au profit d’un preneur hors du territoire national en pays tiers est exonérée de TVA
Le prestataire établira une facture sans TVA

Le preneur bénéficiaire de la prestation de services sera assujetti et auto liquidera la TVA selon les taux et règles de son pays.

Un exemple
Un prestataire suisse nous facture des honoraires pour un montant de 5 000 FS (1FS = 0,95 €)
Nous facturons 3 000 € d’études à un preneur Australien

1er cas : La facture d’honoraires Suisse apparaît sans TVA et il nous faudra auto liquider la TVA au taux Français de 20%

Soit en euros : 5 000 FS * 0,95 = 4 750 € de base HT


Nous déclarerons en TVA collectée : 4 750 * 20% = 950 €, puis nous récupérerons 950 € en TVA déductible

2ème cas : La facture établie ne fera pas apparaître de TVA et le montant de 3 000 € figurera en opérations non-imposables sur
notre déclaration.
Les principes de base des prestations de services

Les rubriques déclaratives à TVA se présenteront ainsi:


1er cas : La facture d’honoraires Suisse apparaît sans TVA et il nous faudra auto liquider la TVA au taux Français de 20%

2ème cas : La facture à notre client australien apparaît sans TVA


Applications
Cas pratique énoncé

Montants

Ventes facturées en France HT 825 212,87€


Prestations de services facturées en France HT 128 281,72 €
Prestations de services encaissées en FranceTTC 71 632,47 €
Ventes à un assujetti allemand 425 302,45€
Vente à un non assujetti espagnol (Le seuil n’est pas dépassé) 4 562,27 €
Vente en suisse 65 215,98€
Prestation de service facturée en Italie 19 425,00€
Encaissements sur prestations de services en Italie 15 900,00€
Importations de marchandises du Canada 167 981,56 $
Prestation de service facturée par un Canadien 9 500,00$
Paiement sur prestations de services du Canada 6 520,67 $
TVA déductible sur biens et services France 97 618,71 €
Facture d’achat HT à un assujettiallemand 95 456,59€
TVA récupérable sur immobilisations 125 681,00€
Taux de TVA 20%
Cours du $ canadien 1 € = 1,09$
En cas de crédit de TVA, l’entreprise maintient 20 000 € en TVA à reporter et réclame le
remboursement de la différence.

Etablir la déclaration de TVA


Comptabilité

Vous êtes actuellement en phase de


traitement du cas pratique

Interrompez la vidéo et nous nous


retrouverons pour comparer nos résultats
Cas pratique, le traitement des opérations
TVA déductible
Montants Basecollectée biens et services

Ventes facturées en France HT 825 212,87 € 825 212,87 €

Prestations de services facturées en France HT 128 281,72 €

Prestations de services encaissées en France TTC 71 632,47 € 59 693,73 €

Ventes à un assujetti allemand 425 302,45 €

Vente à un non assujetti espagnol (Le seuil n’est pas dépassé) 4 562,27 € 4 562,27 €

Vente en suisse 65 215,98€

Prestation de service facturée en Italie 19 425,00 €

Encaissements sur prestations de services en Italie 15 900,00€

Importations de marchandises du Canada 167 981,56$ 30 822,30 €

Prestation de service facturée par un Canadien 9 500,00$

Paiement sur prestations de services du Canada 6 520,67$ 5 982,27 € 1 196,45 €

TVA déductible sur biens et services France 97 618,71€ 97 618,71€

Facture d’achat HT à un assujetti allemand 95 456,59 € 95 456,59 € 19 091,32 €

TVA récupérable sur immobilisations 125 681,00 €

Taux de TVA 20%

Cours du $ canadien 1 € = 1,09 $

TOTAUX 990 907,72 € 148 728,78 €


La déclaration de TVA

Calculs préalables :
TVA collectée 990 908 * 20% 198 182
TVA déductible sur biens et services 148 729
TVA déductible sur immobilisations 125 681
Total de TVA déductible 148 729 + 125 681 274 410
Crédit de TVA 274 410 – 198 182 76 228
TVA à reporter 20 000
Demande de remboursement 76 228 – 20 000 56 228

Ventes facturées en France HT 825212,87


Prestations de services encaissées en FranceTTC 56 693,73
Ligne 01 Ventes, prestations deservices 884 907

Facture achats en Allemagne 95 456,59


Vente non assujetti espagnol 4 562,27
Ligne 03 Acquisitions intracommunautaires 100019

Paiement sur prestations de servicescanadien 5 982,27


L 03 B Achats de biens ou de prestations deservices 5 982
La déclaration de TVA
Calculs préalables :
Vente Suisse 65 215,98
Ligne 04 Exportations hors union européenne 65 216

Encaissement prestations de services 15 900


Ligne 05 Autres opérations non imposables 15 900

Vente allemand 425 302,45


Ligne 06 Livraison intracommunautaire 425 302

Le cadre A Opérations réalisées se présentera ainsi :


Cadre B Décompte de la TVA à payer
Les points essentiels
Les opérations concernées

Ce sont les opérations entre la France et les pays tiers hors union européenne.

• Les départements d’outremer (DOM) et territoires d’outremer (TOM) sont considérés comme
tiers à l’union européenne.
• Ainsi les opérations réalisées entre la France et les territoires et départements suivants sont
traitées comme importations ou exportations :

Rappel des termes utilisées dans le cadre des échanges internationaux :

Achats à un fournisseur d’un état hors union européenne Importations

Ventes à un client d’un état hors union européenne Exportations


Les principes de base

Les opérations sur achats et ventes de biens


Exonération dans l’état de départ et paiement dans l’état de destination.

L’opération diffère des opérations intracommunautaires par le mode de paiement :


 En cas d’acquisition intracommunautaire ; Inscription en TVA collectée sur déclaration deTVA
 En cas d’importation : Paiement de la TVA aux douanes
La vente est exonérée et l’exportateur facture sans TVA

L’achat est assujetti et l’importateur paie la TVA aux douanes au taux Français puis la récupère selon les règles
de déduction française.
A la différence de la TVA intracommunautaire, l’importation n’apparaîtra pas en TVA collectéemais
uniquement en TVAdéductible.
L’opération sera donc neutre du coté de l’importateur Français car le paiement aux douanes sera compensé par
une déduction sur la déclaration (Si la récupération autorisée est intégrale)

Les prestations de services


La prestation de services au profit d’un preneur en pays tiers est exonérée de TVA. Le prestataire établira une
facture sans TVA
Le preneur français d’une prestation réalisée par un prestataire de pays tiers sera assujetti à la TVA françaiseet
la déduira selon les règles françaises.
Vérifier le compte d’importation de services

La comptabilisation de la TVA

En cas d’exportation, aucune TVA n’est facturée et l’enregistrement de la


facture s’effectue net de TVA
En cas d’importation, la TVA payée est enregistrée en compte 4456 TVA
déductible
Dans le cas d’importation de services 4452 ou un autre compte, en TVA
TVA intracommunautaire ??????
Même question pour la TVAintracommunautaire

Vous aimerez peut-être aussi