Vous êtes sur la page 1sur 14

Introduction

La prise en charge d’une personne présentant un endentement total ou désirant un


renouvellement, voire une amélioration de sa réhabilitation prothétique nécessite une
première consultation. Au cours de cette séance clinique, plusieurs éléments vont être
abordés, permettant ainsi au praticien d’envisager différentes solutions prothétiques,
d’établir un pronostic en fonctions des solutions et de déterminer la durée de traitement.
L’examen clinique prend en compte : l’entretien, l’examen exobuccal, l’examen endobuccal,
l’examen radiologique et l’information du patient sur son état initial et les possibilités
thérapeutiques

Myologie

La connaissance des muscles faciaux a une importance primordiale dans le traitement


prothétique et fait partie des éléments anatomo-physiologiques qui permettent la
réalisation d’une prothèse impeccable

Muscle de l’expression :

 1-Orbiculaire des lèvres :

 Insertion directe sur le maxillaire SUP dans les angles de la bouche (au niveau de la
peau et des muscles)

 -Fonctions caractéristiques : Occupe l’épaisseur des lèvres / Permet la préhension des


aliments.

 2-Compresser des lèvres :

 -Fonctions caractéristiques :

 Ses fibres sagittales allant de la peau à la muqueuse des lèvres provoquant par leur
contraction un mouvement de succin important chez le nouveau-né.

 3-Le Buccinateur :

 -Fonctions caractéristiques :

 Il est situé dans l’épaisseur de chaque joue

 Maintient les aliments entre les dents durant la mastication

 Le plus important en raison de sa situation, son anatomie et sa physiologie

 4-Risorius :

 Insertion aponévrose parotidienne à la commissure des lèvres.

 -Fonctions : participe dans e phénomène du sourire

 5-Le Grand zygomatique :

 Insertion de la partie postéro-externe du molaire. C’est le muscle de rire.

 6-Le Petit zygomatique :


 Origine : insertion parallèle au grand zygomatique mais sa position est plus interne
dans la lèvre SUP.

 -Fonctions : le sourire

1. 7- Releveur de l’aile du nez et de la lèvre sup :

 Profond rebord orbitaire

 Partie moyenne de la lèvre SUP de la superficiel

1. 8- Le Canin :

 Origine fosse canine, soulève la lèvre inférieure et élève la lèvre supérieure.

1. 9-Le Carré du menton :

 Origine ligne oblique externe

 Insertion dans la lèvre inférieure

 -Fonction : éversé la lèvre INF.

1. 10- Triangulaire des lèvres :

 Ligne oblique externe de la mandibule

 -Fonction : soulève la lèvre inférieure, élève la lèvre supérieure

1. 11- Muscle de la houpe du menton

 Origine des saillies alvéolaires des incisions et canines inf

 Insertion au menton -Fonction : élève le menton

1. 12- Le muscle Paucier du cou (Plotysma) :


Présente une grande insertion au niveau du menton, de la commissure et de la partie
inférieures de la joue, sr le bord inférieur de la mandibule jusqu’à la région du deltoïde

Muscles de la mastication

 Les muscles abaisseurs :

 -Les sous-hyoïdiens -Sterno-cléido-mastoïdien -Sterno- thyroïdien

 Fonctions : abaissent l’os hyoïde et le pharynx pendant la déglutition et la phonation

 Le digastrique : composé de deux ventres :

 Premier ventre ou ventre antérieur : de la fosse digastrique de la mandibule

 Ventre postérieur : de l’apophyse mastoïde, ou les deux se réunissent par un


tendon formant un « V »

 Fonctions : ouverture de la bouche et abaisse la mandibule

 REMARQUE :

 Le stylo-hyoïdien : allonge le plancher buccal durant la déglutition

 Le génio-hyoïdien : raccourcissement du plancher buccal

 Le mylo-hyoïdien : élève le plancher buccal

Muscles élévateurs

 Le Masséter : composé de deux faisceaux : faisceau superficiel et profond.

 Fonction : élève la mandibule

 Le Temporal : de la fosse temporal et processus coronoïde

 Fonction : forme de la bouche

 Le Ptérygoïdien médial ou petit masséter : symétrique du masséter

 Fonction : effectue des mouvements de latéralité de la mandibule


Muscles propulseurs

 Le ptérygoïdien latéral : grande cile et lame latérale du processus ptérygoïdien du


sphénoïde

 Insertion : condyle mandibulaire

 Fonction : propulsion de la mandibule

Muscles de la déglutition :

 La langue :

 Composé de 17 muscles : 08 pairs et impair

 Elle occupe une situation importante ente les prothèses sup et inf donc son
anatomie et sa physiologie jouent un rôle tout aussi important dans la stabilité
prothétique

 Elle participe à la mastication, la déglutition et à la phonation

 Les muscles de la songlelatéro-jugale :

 -Le buccinateur -L’orbiculaire des lèvres

 Les muscles du voile :

 Ils interviennent au cours de la déglutition et de la phonation

 Ils constituent la zone d’élection du reflex nauséeux


 C’est une cloison musculo-membraneuse

Muscle de la phonation :

 -Les muscles de la langue -L’orbiculaire des lèvres

L’osteologie :

La connaissance de l’architecture osseuse de l’édenté total est indispensable dans


l’observation clinique pour corriger les altérations dentaire

Elle détermine la forme et le volume des surfaces d’appui prothétique.


Os maxilaire

Le maxillaire (anciennement maxillaire supérieur)

Os pair et symetrique , de forme quadrilatére


participant au massif facial. On en dénombre deux, de chaque côté de la ligne médiane

Les faces
elles sont au nombre de trois:
la face antérieure ,ou jugale , sous cutané et palpable présente le trou sous orbitaire
la face postérieur , qui est le prolongement vers le bas de la fosse temporelle elle est
appelée fosse malaire ou zygomatique
la face supérieure, ou orbitaire forme le plancher de l’orbite , qui compose la paroi
inférieur de la cavité orbitaire

La base : médiale fait corp avec l'os maxillaire ( constitue la surface d’appui de la prothèse
supérieure appelée " substratum osseux ’’

Le sommet : s'articule avec l'os zygomatique

le maxillaire constitue aussi de :


l’épine nasale antérieure :qui après résorption sera incluse dans la prothèse.-

la bosse canine :qui donne au visage son harmonie et à la lèvre son soutient principale.

la fosse canine: dans laquelle s'insère le muscle canin et le buccinateur.

La voute palatine : Est formé par deux segments :

Un segment antérieur : permet de stabilisation des prothèses

Un segment postérieur : horizontal constitué par les processus palatin

Os mandibulaire

Le mandibulaire (anciennement maxillaire inférieure)


c'est un os impair et médian, situé à la partie inferieure de la face et consitituant le squelette
de la machoire inférieure

Il est formé de trois partie :

• Le corps en avant

• Les deux branches montantes en arriére


LE CORP :

face externe

• la symphyse mentoniere

• la ligne oblique externe : peut recevoir les pressions des prothese Amovible inférieure

• la crete avéolaire : la hauteur de son verseau conditionne la rétention de la prothèse, plus


elle est haute la rétention sera plus grand .
Face interne :
la ligne oblique interne , elle peut considère comme élément +
si elle n’est pas douloureuse
la région sub-linguale , joue un rôle important dans la rétention de la prothèse
les apophyse et les crête génies : sur lesquels s’insèrent le muscle génioglosse et le muscle
géniohyoïdien

Les branches montante

C’est des lames osseuses ,aplaties de dehors en dedans.

NB : Les branches montantes servent de surface d’insertion a tous les muscles élévateurs et
propulseurs
L’arthrologie

La relation centré

 En absence de référence dentaire chez l’edenté total , on se base sur une référence
articulaire qui est la relation centrée

1 .Définition actuelle : c’est la situation la plus haute de coaptation du complexe condylo-


discal contre l’éminence temporale , elle est répétitive dans un temps donné et une posture
corporelle donnée , indépendante de la situation dentaire ou de la DVO et elle est
enregistrée sur le trajet du mouvement de rotation pure suggéré et contrôlé manuellement
par le praticien

2/ . Définition classique : posture la plus haute et la plus médiane du condyle mandibulaire


dans sa cavité glénoïde

B l’articulation temporo mandibulaire

 Définition : l’ATM est


une diarthrose de type bicondylien qui unit le condyle mandibulaire à la base du
crâne

 Elle est formé de :

 1 / Surfaces articulaires :

la cavité glénoïde

le condyle temporale

1= condyle MANDIBULAIRE

2= la fosse mandibulaire de l'os temporal et tubercule articulaire

3= le disque articulaire
2/ Moyens de glissement :

. disque inter-articulaire (ménisque) : composé de la lame tendineuse pré-discale , du disque proprement


dit et de la zone bilaminaire rétro-discale

le disque joue un rôle lubrifiant et proprioceptif

Il divise l’ATM en deux articulations secondaires

a/ articulation temporo-méniscale

b/ articulation maxillo-méniscale
3/ Moyens d’union :

Vous aimerez peut-être aussi