FANDO ET LIS

« Le théâtre est surtout une cérémonie, une fête, qui tient du sacrilège et du sacré, de l’érotisme et du mysticisme, de la mise à mort et de l’exaltation. »

FERNANDO ARRABAL

PRODUCTION : THEATRE DE LA SKENE – SAINT CYPRIEN CIE L’ARBRE A BULLES – BORDEAUX
CREATION SAISON 2005 – 2006

FANDO ET LIS
de Fernando ARRABAL

Mise en scène Création son Création lumière Conseillère chorégraphique Costumes

Babeth FOUQUET Laurent MAZA Eric SAEZ Mari SILES Fanny MANDONNET

Avec : Fando Lis Namur Mitaro Toso Laurent EYLLIER Yolande TRAWINSKI Sigrid Daniel STRUGEON Jérèmy CHAPELET

institution religieuse réputée pour ses compétences en matière littéraire. commence par un drame qui par la suite influencera toute son œuvre. Et ils passèrent des menottes aux fleurs ou Le cimetière des voitures (qu’il réalisa au cinéma avec Bachung qui incarnait le rôle d’Emanou). Il suit des études chez les pères Escolapios de Getafe. C’est vers l’âge de treize ans que remontent ses premiers écrits. La vie de Fernando Arrabal. Il passe son Bac à Valence tout en travaillant dans une usine à papier. Peine de mort ensuite commuée en prison à perpétuité puis. poète. autres influences de son œuvre (fondement même de son texte Baal Babylone–Viva la muerte).FERNANDO ARRABAL L’auteur Fernando Arrabal est né le 11 août 1932 à Melilla (Maroc Espagnol) Depuis 1955 il réside en France. Pour le théâtre. Après l’arrestation de son père la famille s’installe en Espagne métropolitaine (Ciudad Rodrigo puis Madrid). il a écrit une centaine de pièces dont les célèbres Fando et Lis. où il vit dans un milieu catholique traditionnel entre une mère rigide et une tante à la sensualité toute méditerranéenne. la condamnation à mort de son père pendant la guerre d’Espagne. réalisateur. disparition de ce père qu’il n’a presque pas connu et dont personne encore aujourd’hui ne sait ce qu’il est devenu ou ce qui lui est arrivé. à Paris. préfacier de plusieurs livres d’art. romancier. peintre et … joueur d’échecs. Fernando Arrabal est tout à la fois : auteur dramatique. De retour à Madrid (1952) il crée une Académie au sein de laquelle il lit ses premières œuvres (dont certaines demeureront inédites). essayiste. . poèmes. alors âgé de quatre ans. saynètes inspirées de la vie familiale. au gré des transferts de prisons.

1967 incarcéré en Espagne lors d’un voyage dans ce pays. C’est dans le courant et la fin des années soixante que Fernando Arrabal atteint déjà une certaine notoriété et que des personnes comme Victor Garcia. Nouvelle dégradation de sa santé qui l’oblige à séjourner dans un sanatorium de la région parisienne. Hormis les nombreuses distinctions littéraires qu’il a pu obtenir. 1955 une bourse lui permet de revenir à Paris.1953 apparition des premiers symptômes de la tuberculose. Docteur en littérature Espagnole à la Sorbonne et traductrice des premières œuvres d’Arrabal. est toujours vivant et toujours prêt à se déplacer pour peu qu’on fasse appel à lui). C’est une coalition d’intellectuels internationaux menée entre autre par Becket qui fera pression sur l’opinion mondiale pour obtenir sa libération. C’est au cours de cette hospitalisation qu’il décide de rester à Paris où il vit depuis cette époque. Motif : propos diffamatoires envers le régime (Franquiste). Il m’est arrivé de rencontrer des jeunes comédiens japonais qui connaissaient parfaitement Arrabal alors que de jeunes comédiens français n’en ont seulement jamais entendu parler… . ses textes sont traduits dans quasiment toutes les langues éditant des livres et il est joué dans le monde entier. sont ses metteurs en scène. alors qu’avec ces derniers il a le privilège d’être l’un des auteurs contemporains les plus joués au monde (et que lui. en plus. Peter Brook. avec Topor (dessinateur) et Jodorowski (réalisateur) il fonde le mouvement panique… dont tout le monde peut se réclamer sans rien demander à personne. Dans le début des années soixante il fréquente le mouvement surréaliste d’André Breton. 1954 premier voyage de Fernando Arrabal à Paris pour y voir une pièce d’un certain… Becket dont il a entendu parler à Madrid et dont une pièce se joue au Sarah Bernard (actuel Théâtre de la Ville). Note personnelle de Fernando Arrabal : Il est proprement scandaleux que dans les écoles Françaises de formation de comédien et autres conservatoires (quoi que dans conservatoire il y ait… conservateur) on ne parle quasiment jamais de Fernando Arrabal mais sans arrêt de Becket et de Koltès. Jérôme Savari. puis s’en éloigne et. même s’il est déjà dans le Larousse. Ne possédant que de faibles revenus… il fait le voyage en auto-stop ! C’est aussi sa première rencontre avec Luce Moreau qui quelques années plus tard deviendra Luce Moreau-Arrabal. autre évènement capital de sa vie qui lui aussi sera intimement lié à son œuvre. Jorge Lavelli.

Cérémonie pour un noir assassiné… La dernière en date (1996) Le fou rire des Lilliputiens.Fernando Arrabal c’est à ce jour : Cinéma : 7 longs métrages dont les très marquants Viva la muerte et L’Arbre de Guernica. livres objets avec des plasticiens. Essais : une quinzaine dont Lettre au Général Franco (paru alors que ce dernier exerçait encore son pouvoir dictatorial). commentaires d’arts. Le tricycle. Recueils de poèmes : 6 dont le célèbre La pierre de la folie. Livres divers : environ 300. son chemin a croisé ceux de Becket. Pièces de théâtre : une centaine en 20 volumes. Mishima. Romans : 15 dont Baal Babylone-Viva la muerte. Dari Fo… La plus haute distinction que revendique Fernando Arrabal est celle d’être Satrape de Pataphysique. L’architecte et l’Empereur d’Assyrie. collages… Au cours de sa longue carrière. Pasolini. Miro. Bunuel. . Saura. poèmes illustrés… Peinture : série de tableau Les amours impossibles. Dali. Picasso. Le dernier en date (1996) Jorge Borges – Una vita de poesia.

(comme ton prénom l’indique puisqu’il signifie homme libre) de n’avoir jamais recherché la faveur des puissants de n’avoir jamais baissé ta garde devant eux. si haut qu’ils fussent placés. si féconde et si diverse n’est plus à démontrer. Dans la dénonciation de toutes sortes d’abus. quant aux dictateurs. A présent j’aimerais sortir du rôle convenu et pénélopesque d’épouse fidèle et dévouée pour m’adresser à toi d’une manière plus directe et plus humaine parce que c’est toi. Merci. .UNIVERSAIRE Si l’exactitude est la politesse des rois. comme on en a vu plus d’un le faire. de ne pas avoir rêvé sur le dos des autres à de prétendus avenirs radieux. tu leur as rappelé que. Je souhaite. un 29 septembre jour de la saint Michel. Je voudrais d’abord dire combien j’apprécie de me trouver parmi cette assemblée aussi prestigieuse qu’amicale pour célébrer ton soixantième anniversaire. ils n’étaient jamais assis que « sur leur cul ». ainsi que tant d’années consacrées à la création et ce. et si je prends la parole aujourd’hui. Fernando. En un mot si « notre plus grand et glorieux chef d’œuvre c’est de vivre à propos ». la concision doit être celle de tout orateur. anniversaire probable de la naissance de Miguel de Cervantes. « que d’une fesse ». tu y es pleinement parvenu. comme disait Montaigne. Fernando. mais je voudrais plutôt insister sur l’originalité de ta conduite. et cette exposition nous en a donné maints éclatants témoignages. En effet l’originalité de ta pensée et de ton œuvre. te remercier. si cher à ton cœur. parce que c’est moi. c’est uniquement parce que je pense t’être agréable et pour ne pas pousser la discrétion jusqu’à l’ostentation. ni de t’être abrité derrière la générosité de tes prises de position publiques pour te donner toute licence dans ta vie privée. Merci encore. Fernando. si c’est « faire l’homme et dûment ». Fernando. tu n’y es pas allé. pour m’avoir depuis si longtemps fait vivre loin de la médiocrité.

le personnage Lis dit au personnage Fando : « Ce que tu dois faire. le 27 mars 2003. on ne peut s’empêcher de voir là la preuve de ce besoin de vérité constamment recherché par l’auteur ainsi qu’une manifestation de sa légendaire dérision… . Lorsque l’on sait que cette pièce fut écrite en 1958. ceux ci nous ont confié s’appeler Fando et Lis dans l’intimité. Luce MOREAU ARRABAL Le 29 septembre 1992 Invités chez Luce et Fernando ARRABAL. année de leur mariage. Fando.Dans ta pièce « FANDO et LIS » écrite presque au sortir de l’adolescence. Et aujourd’hui je te dis Fernando Fando : « Ce n’est plus un début. mais continue le combat ». c’est de te battre dans la vie ».

Méchant et repentant. gravité et légèreté. le personnage qui. mythique. Une des principales qualités du texte d’Arrabal est de se prêter à de multiples interprétations. L’infirmité de Fando n’est pas corporelle. un monde irréel où certaines pulsions se trouvent transcendées. ils rencontreront trois hommes un peu étranges. Personne n’y est jamais arrivé paraît-il. Mais croit-elle à ce qu’elle entend ou à ce qu’elle voit ? . en route pour la même quête. par ailleurs. à l’image d’un enfant (de l’enfant que chaque adulte enfouit au plus profond de lui). Amour et égoïsme. font route vers Tar. de répéter Lis à un Fando qui cherche à la rassurer. une ville extraordinaire. Et cette dualité se concrétise avec l’apparition plutôt fantomatique des trois personnages-marionnettes. deux adolescents presque adultes. revêtent le linceul de la sincérité. tous ces aspects cohabitent et.« FANDO ET LIS » de Fernando Arrabal Fando et Lis. En chemin. elle se situe au niveau psychique et émotionnel. Dans cette pièce. sous le joug de l’impulsion. une sagesse opprimée. En perpétuel conflit. incarne la sagesse. ou en tout cas. Arrabal nous emmène dans un monde de fantasmes. C’est dans un monde plein d’humour et de rires à la fois tragiques et absurdes. personne n’en est jamais revenu. que l’auteur transpose quelques images folles de ses rêves et de ses fantasmes. bonté et cruauté. Namur. issus de l’imaginaire de Fando. Elle s’oppose à celle de Lis. une domination affranchie des tabous de la morale. Fando est un personnage qui. leur apparence tordue et rigide contraste avec l’agilité physique de leur créateur. est naïf et tyrannique. « Je te crois ». dont le pouvoir est entravé. Mitaro et Toso. tout en lui est dualité. sa jeune compagne handicapée. Il exerce sur Lis.

directement issus de l’imaginaire de Fando et représentatifs des différentes pulsions qui le constituent. mais dans un autre monde. Une recherche stérile du bonheur qui ne peut s’accomplir que dans un ailleurs chimérique. Namur et Mitaro. à Sade et Artaud. englués dans des discours contradictoires se répétant inexorablement dans un mouvement qui mène à l’immobilité. J’imaginais très rapidement cette allégorie dans un monde mythique où les corps meurtris et désordonnés de Fando et Lis s’opposeraient à ceux de Toso. Babeth FOUQUET . Dans cet univers le réel est toujours magique et le rêve s’escamote sans cesse dans la réalité. Au travers de cette logique faite de conciliation des contraires. il met un acharnement philosophique à penser le mystère de l’être humain. Arrabal cultive la poésie et la dérision dans son sens le plus fort (surréalisme) pour dénoncer l’inanité. les mensonges et les laideurs du monde mais aussi les secrètes beautés et la naissance d’une sainteté de l’innocence. mais aussi. contraints eux aussi.NOTE DE MISE EN SCENE Fando et Lis nous emmènent dans un univers baroque peuplé de personnages tour à tour bourreaux et victimes. Cette pièce met en scène Fando et Lis. dans sa violence. Et on ne peut s’empêcher de l’apparenter à Kafka et Jarry. délibérément contradictoires dans leurs motivations étranges comme dans leurs actes imprévisibles. Mais aussi trois personnages étranges.

un univers sonore original. - . La terre à l’origine ou à la fin de l’humanité. L’endroit stérile où ils reviennent sans cesse. Un espace circulaire rouge. des costumes qui auraient pu appartenir à des circassiens. Le lieu de l’immobilisme. Celui de Fando et Lis. des corps chaotiques oscillant entre les univers de Nadj et de Fellini.SCENOGRAPHIE Un espace nu.

stages avec des chômeurs longue durée à Sarlat et Boulazac. la Compagnie intervient depuis trois ans à l’I.F. Feydeau.U.LE THEATRE DE LA SKÊNÊ ACTIVITES • ENSEIGNEMENT / FORMATION La Compagnie assure depuis ses débuts des activités de sensibilisation et de formation au travail d’acteur en milieu scolaire (écoles du département et de la région : Collège de la Boétie. Koltés…).M. B. La Compagnie a également été sollicitée pour travailler avec des populations plus spécifiques : Centre psychothérapique de Sarlat (atelier mêlant patients et soignants). enseignant dans cet établissement. Lycée Jay de Beaufort.M. Lycée de Monbazillac et de Coulounieix-Chamiers… Elle intervient également depuis huit ans avec des amateurs au Centre Culturel AGORA de Boulazac dans le cadre d’un atelier de formation et de réalisation (G. Un projet permettant de croiser Chant et Théâtre est mis en place pour les saisons 2003 à 2005 avec Chantal Verschueren. Lycée Pré de Cordy. de Périgueux dans le cadre de la formation continue des enseignants du primaire et secondaire sur un cycle intitulé : « Voix et Gestes » avec David Suissa. • CREATIONS ET MISES EN SCENE CHEMIN DE RONDE De Babeth Fouquet et Georges Berdot Mise en scène : Georges Berdot ZAVATI ZAVATIPA ? Spectacle pour enfants De Babeth Fouquet Mise en scène : Babeth Fouquet - . travail avec des jeunes en difficultés à Terrasson… Enfin.

D. A. Aquitaine.MATERIAU De Heiner Mûller Scénographie et interprétation : Babeth Fouquet Janvier 2004 - - - - • PROJETS DE CREATION FANDO ET LIS De Fernando Arrabal Mise en scène : Babeth Fouquet Saison 2005/2006 LE LANGAGE OUBLIE D’après « Fando et Lis » de Fernando Arrabal Spectacle jeune public Mise en scène : Babeth Fouquet Saison 2005/2006 - .- VINGT QUATRE HEURES DE LA VIE D’UNE FEMME D’après Stefan Zweig Adaptation : Babeth Fouquet et Gilbert Tiberghein Mise en scène : Gilbert Tiberghein Coproduction : Festival des Jeux de Théâtre de Sarlat L’AMANTE ANGLAISE De Marguerite Duras Mise en scène : Jean-Luc Terrade Coproduction : Compagnie Les Marches de l’Eté LE SCALPEL De Alain Julien Rudefoucauld Mise en scène : Jean-Luc Terrade Coproduction : Théâtre de la Skênê LE MAL D’AMOUR D’après Jean Cocteau Dramaturgie et mise en scène : Babeth Fouquet Coproduction : D.R.A.C.C. Mairie et Centre Culturel de Sarlat MEDEE . de la Dordogne.D.

R. Jean-Claude Scant.E.L. Fouquet et G.NAIVES HIRONDELLES de R. Terrade Mise en scène de Jean-Luc Terrade .F. Adel Hakim.LA LECON de Ionesco Mise en scène Jean Trouillet . Dubillard Mise en scène Pierre Orma . Duras Mise en scène de Jean-Luc Terrade .QUELQUES PETITS RIENS de J. Formation : - C. Bretin Comédienne. Jean-Marie Broucaret.ROBERTO ZUCCO de B. Berdot Mise en scène Georges Berdot . Koltès Mise en scène Philippe Rousseau .L’AMANTE ANGLAISE de M.M.U. Photo : F.CHEMIN DE RONDE de B. Durrenmatt Mise en scène Jean-Claude Field .I. de Nancy de 1975 à 1977 Travail d’acteur avec Augusto Baol. César Brie Commedia del arte avec la compagnie Hellequin Travail de la voix avec le Roy Hart et Renata Scant Travail du corps avec Christine Burgos et Lucas Thiery Comédienne : Dans une trentaine de spectacles dont : .BABETH FOUQUET Le Mal d’Amour. Rudefoucauld Mise en scène de Jean-Luc Terrade .LES PHYSICIENS de F. Jean-Luc Terrade. Metteur en scène Dirige le Théâtre de la Skênê depuis sa création en 1989.D.J. Michel Masse.LE SCALPEL de A.

Arrabal Mise en scène Babeth Fouquet LE LANGAGE OUBLIE d’après « Fando et Lis » Mise en scène Babeth Fouquet LES FEMMES SAVANTES de Molière Mise en scène de Jean-Luc Terrade . Beckett dans le spectacle « GOUTTES DE SILENCE » Mise en scène de Jean-Luc Terrade LE MAL D’AMOUR d’après J. Feydeau Mise en scène de Jean-Luc Terrade DES COUTEAUX DANS LES POULES de D. Cocteau Mise en scène de Babeth Fouquet Assistante à la mise en scène : - ON PURGE BEBE de G. Mûller Scénographie et interprétation Babeth Fouquet En projet : FANDO ET LIS de F. Harrower Mise en scène de Maury Deschamps Metteur en scène : - ZAVATI ZAVATIPA ? de Babeth Fouquet Spectacle pour enfants LE MAL D’AMOUR d’après Jean Cocteau Scénographie et interprétation Babeth Fouquet MEDEE-MATERIAU de H.- PAS MOI de S.

Sigrid. sur un texte de Carole Fréchette : « Jean et Béatrice ». . des interventions spécialisées sont mises en places dans des collèges de la ville. La date de la création est prévue pour 2006. auquel participe un nombre croissant de personnes. Un CD rom est réalisé sur le thème des différentes violences en milieu scolaire avec des élèves du collège Clisthéne du Grand Parc. Le collège Aliènor d’Aquitaine fera ensuite appel à nous pour mettre en place un travail sur ce même thème avec certains élèves. L’Arbre à Bulles met en place sa première création professionnelle. en partenariat avec le Théâtre de la Skênê dirigé par Babeth Fouquet. D’autre part. Yolande Trawinski en est le metteur en scène assistée de Pierre-Guy Ortal chorégraphe. Ce travail associe le théâtre et la danse. L’Arbre à Bulles devient une compagnie en 2004. Une autre création est actuellement en cours pour L’Arbre à Bulles.L’ARBRE A BULLES Présentation d’une jeune compagnie Directeurs Artistiques : Yolande TRAWINSKI et Laurent EYLLIER Créée et implantée à Bordeaux en novembre 1999. Laurent Eyllier. sur un texte de Fernando Arrabal : « Fando et Lis ». L’Arbre à Bulles intervient dans plusieurs établissements scolaires de la région ainsi qu’au sein de maison de quartier… Toujours dans l’objectif de sensibiliser un large public à la découverte du théâtre. qui aboutit. Fin 2003 début 2004. suite à une commande de la part de la mairie de Bordeaux ainsi que l’Observatoire sur la violence à l’école à l’université de Bordeaux 2 (dirigé par Catherine Blaya Debarbieux). Dés sa création ses principaux objectifs sont de faire partager le théâtre et les œuvres contemporaines au plus grand nombre. en fin de saison. sur une présentation. Pour y parvenir. dans l’objectif d’entamer une discussion sur les comportements violents. L’Arbre à Bulles met en place un atelier de découverte et de sensibilisation à l’art dramatique. Ce travail est la suite d’une collaboration de plusieurs années entre Babeth Fouquet et les trois comédiens présents dans « Fando et Lis » : Yolande Trawinski. Chaque année le groupe entame un travail de recherche sur un thème précis. En 2003.

une attention aux besoins d’autrui… Un rôle n’a jamais d’existence possible qu’en relation avec les autres. Le théâtre a pris de nombreuses formes à travers les âges. et chacun s’emploie à l’atteindre. ça ne se reproduira plus jamais. Il doit l’inscrire dans l’espace. Le sol.L’ARBRE A BULLES ET LE THEATRE « Un moment de théâtre. il se produit des choses qui ne se reproduiront plus jamais. au théâtre il n’y en a qu’un. il ne faut surtout pas qu’il y ait d’arbres. ou l’actrice. à un engagement qui nécessitent une énergie. le bruit. l’odeur… S’il est difficile de n’avoir qu’un seul but dans la vie. C’est le théâtre à l’état brut. mais elles ont toutes un seul facteur commun. L’acteur ne dira plus jamais exactement de la même façon ce qu’il a dit ce soir. plus jamais… Le théâtre n’est pas un lieu comme les autres. Chaque soir. mais aussi comme une lentille d’optique. Il doit laisser à notre imagination le soin de le combler par nos images… Pour qu’il y ait une forêt sur scène. avec ses exigences évidentes. Il est comme une loupe qui grossit l’image. qui la réduit. Si vous mettez des arbres sur scène. le but est toujours visible et proche. force à un travail en commun. il n’y a plus de forêt… » . L’acteur doit inscrire l’art dans son corps. La perspective de la première représentation. Dés la première répétition. la sueur.

Yolande Trawinski et Laurent Eyllier participeront à cet atelier de formation jusqu’en juin 2002. en 1999.L’ARBRE A BULLES-THEATRE DE LA SKÊNÊ UNE RENCONTRE Le Théâtre de la Skênê est domicilié depuis 1989 à Saint-Cyrien en Dordogne. et travaille sur ce même département ainsi que sur Bordeaux et toute la région Aquitaine. . De cette volonté naît une création : « Fando et Lis » d’Arrabal. Ce rapprochement permit aux deux comédiens et à Babeth Fouquet d’associer leurs approches du monde théâtral et de mettre en évidence leur envie de privilégier la promotion d’œuvres contemporaines. A la suite de cette première collaboration. la Compagnie « L’Envie Théâtre » de Boulazac (dont fait parti Laurent Eyllier) fait appel à Babeth Fouquet pour la mise en scène de son spectacle. En 1996. un atelier théâtre au Centre Culturel Agora de Boulazac sous la direction de Frédéric Durnerin. Une collaboration se crée entre « l’Arbre à Bulles » et le Théâtre de la Skênê. Babeth Fouquet décide de créer. Cette création prévue à l’automne 2005 sera une coproduction « L’Arbre à Bulles » Théâtre de la Skênê. directeur du Centre Culturel.

«Tueur sans gages» de Ionesco. Ionesco (sélectionné au festival : tournée 2003) 2000 : Ecriture et conception d’un spectacle pour enfants 2003 : «L’acteur : le jeu. «Un jour la paix. «Les diablogues» de Dubillard. Gendarme. Ensler. Festival Musicalarue de Luxey 1996-1999 : Cie l’Envie Théâtre : «La demande en mariage» de A. mise en scène Pierre Orma Comédien : - Assistant à la mise en scène : . un jour la guerre» de M. Grégo Metteur en scène : - - 2004 : Improvisation autour de la rumeur (Collège Aliénor d’Aquitaine) 2004 : « La Cantatrice Chauve » de Ionesco (Lycée de Sarlat) 2003 : Scènes sur «la violence à l’école». mise en scène Babeth Fouquet 2000 : Générik Vapeur. «La répétition ou le royaume de la mer» de F. Koltés et extrait de «la Folle de Chaillot» de J. mise en scène B. «Le fou rire des lilliputiens» d’Arrabal 2001 et 2002 : Participation au Festival des Lycéens.2000-2001 : Cie des Ind’-Cie Théâtrale de la Mer : «Neuf mois pour moi(s)». Support cd rom (Collège Clisthène) 2003 : Réalisation et conception de pièces radiophoniques (Lycée de Sarlat) Depuis 2001. Tchekhov.M. mise en scène O. «Les monologues du vagin» de E. Broucaret Théâtre des Chimères 2002 : Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine (pré-stage) 2000-2001 : Le corps et l’approche de la « théâtralité » propre à Koltés dirigé par Babeth Fouquet. mise en scène M. Création de «Roberto Zucco» de B. Giraudoux 2001 : Travail sur le lyrisme et l’aspiration gestuelle avec Moni Grégo 1999 : «La force du corps à sécréter du vivant depuis sa propre matière» avec Babeth Fouquet Stages : - - .Laurent EYLLIER. «Les auteurs du 20°s» et «Le roi se meurt» de E. Laïk. comédien Né en 1972 Licence Sciences de l’Education 2004 : Esquisses d’Eysines : « Fando et Lis » d’Arrabal. la transposition» dirigé par Georges Bigot 2003 : Danse contemporaine 2003 : «Personne et personnage» avec J. Latin. Fouquet 2003-2004 : Cie Ballet Théâtre Esclandre.M. «Victor ou les enfants au pouvoir» de R. Fouquet 1999 : Cie Jamais 203 : remake de «A bout de souffle» 1992-1995 : Cie Les Masques : «Les voyageurs» de M. Ritter 2002 : Théâtre de la Skênê : «Tailleur pour dames» de Feydeau. mise en scène B. Vitrac. groupes adultes à l’Union Saint Bruno à Bordeaux.

création-direction Sigrid Delane Echassier Agence Galapagos 1997-2000 : Création et diffusion du spectacle : Sur les traces de Toutankhamon Comédien et décorateur pour la Cie Le Diable Par La Queue.Italien Corporel : Acrobatie . La liberté au bout du tunnel. Metteur en scène : - 2000-2001 : Cie Ogoun . «Sur les traces de Toutankhamon» Formation supérieure théâtrale : - Langue : Français . comédien Né en 1973 Formations : - - 2000-2001 : Ecole Internationale Jacques Lecoq. spectacle clownesque crée et joué en Italie Comedia dell’arte. création spectacle de rue Saison d’hiver au « Cabaret des Fous » de Paris 2002 : Cie La Famiglia Finnapone. mise en scène B. Italie Comédien : - - - 2004 : « Les contes d’Hoffman ». Direction Jérôme Savary « Roberto Zucco » et « La folle de Chaillot ». tournées avec les spectacles : In Vitraux.Sculpteur de ballons . Spectacles improvisés joués dans les rues italiennes Dotti.Sigrid.Fusetti Echassier Agence Galapagos 2000-2001 : Echassier opéra « Les contes d’Hoffman ». spectacle grotesque et Circo Mazurka spectacle clownesque. mise en scène Jérôme Savary 2004 : Esquisses d’Eysines : « Fando et Lis » d’Arrabal. Un Autre Monde. Sculptures de Corps. Création et direction G. Fouquet 2003 : « Les frères Baloovitch ». Un Rêve Passe. Paris Laboratoire d’Etude et du Mouvement école Jacques Lecoq 2001-2002 : Ecole internationale Kiklos Teatro. «Sur les traces de Toutankhamon». medici e insipienti.Ashtanga Yoga .Escrime de théâtre Musique : Accordéon diatonique Divers : Echassier – Jongleur – Monocycle . Direction Babeth Fouquet Cie Ogoun . Processions.

« l’Absurde ». la transposition» dirigé par Georges Bigot 2003 : «Improvisation» dirigé par J. mise en scène B. comédienne Née le 7 juin 1971 Maîtrise des Arts du Spectacle mention Etudes Théâtrales Conservatoire de Bordeaux opt. Fouquet 2002-2003 : Théâtre de la Skênê : « Tailleur pour dames » de Feydeau. Création de « Roberto Zucco » de Koltés et extrait de « la Folle de Chaillot » de J. Pinter. « l’Epidémie » De 1998 à 1999 : Festival Université Bordeaux 3 : « Expérience 2 » 1994 : Atelier Centre de Loisirs Comédienne : - - Metteur en scène : - - Stages : - - 2003 : «L’acteur : le jeu. Koltés. mises en scène de groupes adultes et adolescents à l’Union Saint Bruno à Bordeaux. Frechette Depuis 1999.O. Pierre Debauche (Théâtre du Jour) 1998 : «La résurrection rouge et blanche de Roméo et Juliette».Yolande TRAWINSKI. « Les quatre morts de Marie » de C. mise en scène Babeth Fouquet De 1996-1998 : comédienne dans différents spectacles dans le cadre du parcours universitaire sous la direction de Georges Bigot (Théâtre du Soleil). mises en scène spectacles Cie « l’Arbre à Bulles » : « Autour des auteurs du 20°s ». Broucaret. Théâtre des Chimères 2002 : Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine 2000 et 2001 : Travail sur le corps et l’approche de la « théâtralité » propre à Koltés dirigé par Babeth Fouquet. Art Dramatique de 1997-98 Licence Etudes Théâtrales DEUST formation de formateurs au métier du théâtre 2004 : Esquisses d’Eysines : « Fando et Lis » d’Arrabal.) 1993 : Cie « le Diable par la Queue » : « La nativité » De 1992-1994 : le Théâtre de la Gargouille Depuis 2000. Guy Lenoir.P. « Silence » de A.M.M. « Roberto Zucco » de B. 1997 : lecture spectacle avec le Melkior Théâtre De 1994-1996 : soirées Café-Théâtre avec la Cie Jean Durozier (T. Giraudoux Autour de Shakespeare avec Georges Bigot Techniques vocales avec Anne-Marie Garcia Ecriture dramatique avec Claude Bourgeix et Sergio Guagliardi Approche du conte avec Robert Angebaud Académie Pierre Debauche . Guy Lenoir (Migration Culturelle Afrique).

CONDITIONS FINANCIERES « Fando et Lis » de Fernando ARRABAL disponible 2005/2006 THEATRE DE LA SKENE La Gravette 24220 SAINT CYPRIEN Tel : 06.00 61 rue Saint François 33000 BORDEAUX Tel : 05.A.81.54.62 Laurent EYLLIER Yolande TRAWINSKI Sigrid Daniel STRUGEON Jérèmy CHAPELET Babeth FOUQUET Laurent MAZA Eric SAEZ Un metteur en scène : Un régisseur son : Un régisseur lumière : Conditions : 2 300 euros H.91.60. à la charge de l’organisateur .60.92.31.fr L’ARBRE A BULLES Contact : Chargée de diffusion : Cinq comédiens : Babeth FOUQUET : 06.70.24 /05.11.C.32.00 Juliane SAURY : 06.81.92.56.86.T.D.56. par représentation Plus défraiements et transports pour 7 personnes S.97 E-mail : larbreabulles@voila.

20.07 E-mail : larbreabulles@voila.fr .08/06.53.88.92.81.17.60.49.59.00 L’ARBRE A BULLES 61 rue Saint François 33000 BORDEAUX Tel : 06.RENSEIGNEMENTS THEATRE DE LA SKENE La Gravette 24220 SAINT CYPRIEN Tel : 06.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful