Vous êtes sur la page 1sur 42

UNIVERSITE HASSAN II ANNEE : 2017/2018

FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES


ECONOMIQUES ET SOCIALES
CASABLANCA
LICENCE FONDAMENTALE (ensemble 2)
5ème Semestre
Epreuve de GESTION FINANCIERE
DUREE : 1 heure 30
L’usage des calculatrices et le plan comptable sont autorisés à titre strictement personnel. Le
détail des calculs est exigé.

Etude de cas (les deux parties A et B sont indépendantes)

A- Le directeur de la société STARVISION met à votre disposition les informations suivantes :

- Le taux d’intérêt de l’emprunt de l’Etat est de 6%


- L’espérance de rentabilité des titres de marché est de 10%
- La covariance (Ri,Rm) est égale à 120
- La variance (Rm) est égale à 80
- La structure financière habituellement préconisée par la direction générale est composée pour 2/3 de
capitaux propres et 1/3 de dettes de financement
- Le coût avant IS des dettes de financement s’élève en moyenne à 8,58%
- STARVISION est soumise à l’IS au taux de 30%.

1- Déterminez le coût des capitaux propres de STARVISION par le MEDAF (le modèle d’évaluation
des actifs financiers)
2- Déterminez le coût moyen pondéré de capital (CMPC) de la société STARVISION

B- Dans le cadre de sa stratégie de diversification, la société STARVISION, spécialisée dans l’industrie


Audio-visuelle, projette de mettre sur le marché, à compter de 2018, une nouvelle gamme de produits
afin de satisfaire au mieux les attentes des utilisateurs.
Les études menées par une équipe de consultants ont permis de concevoir les différents produits
composant la nouvelle ligne et d’élaborer les prévisions relatives aux retombées financières du projet.
Cependant, la DG s’interroge sur sa faisabilité et vous sollicite pour en étudier la rentabilité.
La concrétisation de l’investissement envisagé requiert :
 La construction d’une nouvelle unité de production dont le coût (hors prix du terrain), estimé à 45000
KDH, sera engagée en deux fractions égales respectivement au début de 2017 et début 2018.
L’amortissement de cette unité sera fait en mode linéaire sur 15 ans. Notons que cette nouvelle usine
sera édifiée sur un terrain acquis par STARVISION depuis le début de 2017 à 3000 KDH;
 L’acquisition au début 2018 d’ITMO pour 36000 KDH, amortissables sur 10 ans ;
 L’acquisition au début 2018 de matériel de transport estimé à 1000 KDH à amortir sur 5 ans.

 L’exploitation de la nouvelle usine est prévue à partir de janvier 2018 et pourrait durer au moins sur 10
ans. Toutefois, la DG préconise de limiter l’horizon temporel d’évaluation à 5 ans. Par conséquent, on
retiendra une valeur terminale composée de la récupération de BFR du projet, augmenté du prix de
cession des actifs du projet. Ce prix étant estimé à 131000 KDH, avant impôt.

Les prévisions d’exploitation relatives au projet s’établissent comme ci-après :


 En 2018, les ventes pourraient atteindre 10000 unités au prix unitaire de lancement de 5000 DH. Le taux
de croissance annuel des quantités à écouler est estimé à 20% en 2019 et 2020, puis à 15% pour les
années suivantes.
 Les charges de structure, hors dotations aux amortissements, sont estimées à 6500 KDH.
 Les charges variables annuelles sont évaluées à 15% du CAHT.
 Le projet induirait un BFR additionnel de 45 jours de CAHT.
 Taux d’actualisation à10%
 STARVISION est soumise à l’IS au taux de 30%.

1
T.A.F.
1- Calculez la dépense d’investissement.
2- Déterminez les cash flux induits par l’exploitation du projet.
3- Calculez la valeur résiduelle du projet.
4- Evaluez la rentabilité économique de l’investissement projeté en calculant la Valeur actuelle nette et
l’indice de profitabilité.
5- Déterminez le délai de récupération actualisée de projet (DRA). Quelle décision proposez-vous
sachant que le délai fixé par l’entreprise pour l’acceptation de tout projet d’investissement est de 4
ans
6- Quelles conclusions tirez-vous sur la rentabilité de projet ?

NB : tous les montants doivent être pris en milliers de dh (KDH)

Extrait de la table financière (Taux d’actualisation à10%)


t 1 2 3 4 5 6
(1+a)-t 0.9091 0.8264 0.7513 0.6830 0.6209 0.5645

2
UNIVERSITE HASSAN II ANNEE: 2017/2018

FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES

ECONOMIQUES ET SOCIALES

CASABLANCA
LICENCE FONDAMENTALE ECONOMIE ET GESTION (ensemble 3)
5ème Semestre

Epreuve de GESTION FINANCIERE (Rattrapage)


DUREE : 1 heure 30
L’usage des calculatrices et le plan comptable sont autorisés à titre strictement personnel. Le
détail des calculs est exigé.

KMG est un groupe qui opère dans le secteur de l’enseignement privé tous cycles confondus,
depuis une trentaine d’année. Le groupe occupe une place prépondérante sur un marché certes
porteur mais fortement concurrentiel. Ainsi, pour renforcer la position du groupe, la direction
envisage d’entreprendre un nouvel investissement qui devrait rentrer en activité au début de
l’année 2017.
Le projet émane d’un concept novateur baptisé Genius 2.0. Il consiste en la mise en place
d’une école maternelle offrant des services innovants au niveau de la didactique et de la
pédagogie
La concrétisation de ce projet nécessiterait l’acquisition des actifs suivants :
 des bâtiments appropriés dont le coût est estimé à 45 000 KDH. Ils seront édifiés sur
terrain situé dans un quartier résidentiel de haut standing et devant coûter 25 000
KDH. L’amortissement des constructions sera étalé sur 25 ans ;
 du matériel informatique et bureautique pour 6 000 KDH, amortissable sur 5 ans ;
 des équipements divers pour 3 500 KDH, amortissables sur 10 ans ;
 du matériel de transport pour 10 000 KDH, amortissable sur 5 ans.
Par ailleurs, les prévisions relatives à l’exploitation du projet permettent de relever les
informations ci-après :
Prévisions des ventes : la capacité d’accueil de l’établissement devrait se situer
à 1000 enfants. On estime atteindre 60% de cette capacité dés la 1 ère année
d’exploitation (2017). Ensuite, les ventes devraient passer à 70% par an en
2018 et 2019 pour atteindre 80% annuellement en 2020 et 2021.
En raison du lancement du produit, on estime le revenu annuel par enfant à
32 000 DH en 2017. Il devrait passer à 36 000 DH durant les quatre années qui
suivent.
Les charges d’exploitation annuelles comprennent :
 les dotations linéaires aux amortissements des actifs du projet,
 les charges du personnel évaluées à 20% du chiffre d’affaires (CA),
 les fournitures et consommables à hauteur de 4% du CA,
 autres charges variables pour 2% du CA,
 charges de structure : 300 000 DH.

Le BFR moyen du projet est estimé à 30 j de CAHT.


L’horizon temporel de l’évaluation de l’investissement projeté sera limité à 5
ans. Par conséquent, on retiendra une valeur terminale composée du BFR du
projet, augmenté du prix de cession des actifs du projet. Ce prix étant estimé à
94 200 KDH, avant impôt.

1
La dépense relative à l’achat du terrain et à la moitié du coût des constructions
sera engagée début 2016. en revanche, la dépense liée aux autres
immobilisations sera déboursée début 2017.
Le taux d’endettement (D/CP) caractérisant la structure financière préconisée
par la direction du groupe KMG s’établit normalement 50%.
Il est conseillé de fonder l’acceptation du projet sur le coût du capital (CMPC)
en considérant les aspects ci-dessous :
 le coût net moyen des dettes contractées par KMG se situe à 8,75%,
 le β caractérisant ce type de projets est estimé à 1,5. Ce coefficient est
supposé constant sur toute la période d’analyse,
 le rendement moyen espéré du marché est évalué à 12%,
 le rendement des bons du trésor public à moyen terme s’établit à 6%.

KMG est soumis à l’impôt sur les résultats au taux de 30%.


Si l’investissement s’avère économiquement rentable, la direction envisage de
financer les actifs du projet par ses propres ressources, à l’exception du matériel
informatique pour lequel l’on hésite entre les propositions suivantes :
 Un emprunt bancaire au taux de 12% remboursable par amortissement
constant sur 5 ans ;
 Un crédit bail moyennant le paiement, à la signature du contrat, d’une
caution de 10% de la valeur du matériel et de redevances annuelles de
1080 KDH, payables en début d’année durant 4 ans. Une option de
rachat sera exercée fin 2020 pour 15% de la valeur du bien. Après
rachat, KMG compte amortir ce bien en totalité fin 2021.

TAF.
1. Déterminez le CMPC
2. Le chef de projet estime le taux d’actualisation à 12% ,
Evaluez la rentabilité économique de l’investissement projeté
selon les critères de la VAN , IP et TRI
3. Quelle formule doit- on adopter pour le financement du
matériel informatique ? utilisez la méthode des Décaissements
Nets Actualisés.

2
UNIVERSITE HASSAN II ANNEE: 2018/2019

FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES

ECONOMIQUES ET SOCIALES

CASABLANCA AIN CHOCK


LICENCE FONDAMENTALE GESTION (ensemble 3)
5ème Semestre

Epreuve de GESTION FINANCIERE


DUREE : 1 heure 30
L’usage des calculatrices et le plan comptable sont autorisés à titre strictement personnel. Le détail des calculs
est exigé.

La société AQUAGRUM est une entreprise spécialisée dans l’industrie agroalimentaire. Pour
faire face à l’accroissement de la demande, la société envisage d’élargir sa capacité de
production à travers la construction d’une nouvelle unité de fabrication dans la banlieue de
Casablanca.
Ce vaste programme d’investissement, dont l’exploitation prévue sur 10 ans à partir du début
2018, impliquerait l’engagement des dépenses suivantes (en KDH) :
terrain au coût de 15000
construction de l’usine dont le coût est estimé à 40000 ; Amortissement sur 20 ans
installations et matériels pour un coût global de 50000 ; Amortissement constant
sur 10 ans
matériels de transport pour une valeur de 70000 ; Amortissement linéaire sur 5 ans
Il est prévu que l’exploitation du projet débuterait à partir de janvier 2019 pour prendre fin en
décembre 2023 et que les flux imputables à l’investissement envisagé seraient réalisés
comme suit :
 Planning des dépenses :
Au début 2018, l’entreprise engagerait les dépenses relatives à l’achat du terrain ainsi que le
1/2 du coût des constructions.
Les dépenses liées au 1/2 du coût des constructions, à l’installation et matériels seraient
engagées au début de l’année 2019. En revanche, l’acquisition du matériel de transport devrait
se faire en deux temps :
- Une 1ére commande pour 60000 KDH au début 2019 ;
- Une 2ème commande pour le reste au début 2020.
 Prévisions des ventes et des charges fixes relatives au projet :(en KDH)

2019 2020 2021 2022 2023


Chiffres d’affaires HT 90000 130000 190000 220000 280000
Charges variables/ CAHT 30% 30% 35% 40% 40%
Charges fixes hors Amort 20000 20000 20000 20000 20000

 La mise en service de l’usine induirait l’accroissement des BFR qui sont estimés en
moyenne à 45 jours de CAHT et qui seront couverts au début de chaque année
 L’étude de faisabilité du projet sera faite sur un horizon prévisionnel de 5 ans
uniquement ; par conséquent, on considérera la valeur résiduelle retenue égale au prix
de cession des immobilisations estimé à 84000 DH avant IS, auquel il faudrait rajouter
70% de la récupération du BFR
 La structure financière habituellement préconisée par la direction générale est
composée pour 50% de capitaux propres et 50% de dettes de financement
 Le coût avant IS des dettes de financement s’élève en moyenne à 12,87%
 Le coût des capitaux propres est calculé selon le MEDAF sachant que β=2 et que le
taux de rendement du marché et de l’actif sans risque sont estimés respectivement à
8% et 5%.
 L’amortissement des immobilisations sera effectué à partir de la date de mise en
service
 Le taux de l’IS est de 30%.
 Pour le matériel de transport acquis en 2019. La société envisage soit :

 de souscrire à un contrat de crédit bail sur 4 ans à partir de début 2019


selon les conditions suivantes :
- versement au début de chaque année de quatre redevances d'un montant
de 18000 KDH ;
- versement d'un dépôt de garantie de 5000 KDH au début de la première
année de contrat, restitué au terme du contrat ;
- une option d'achat de 8000 KDH peut être exercée à la fin de la quatrième
année. Dans ce cas, ce montant est intégralement amorti la cinquième
année

 de contracter un emprunt classique selon les conditions suivantes :


- durée de l’emprunt: 5 ans et la première échéance commence en 2019
- les échéances sont payées en fin de période
- taux d’intérêt nominal : 9%
- modalité de remboursement : Amortissement constant

Travail à faire :

1- Déterminer le coût des capitaux propres


2- Déterminer le coût moyen pondéré du capital de cette société
3- Le directeur financier de la société AQUAGRUM a déterminé le taux d’actualisation
pour ce projet en l’estimant à 10%. En utilisant ce taux déterminer la dépense
d’investissement associée à ce projet
4- Déterminer les cash flows annuels su projet et sa valeur résiduelle
5- Evaluer la rentabilité économique du projet en utilisant le critère de la VAN et l’indice
de profitabilité
6- Quelles conclusions tirez-vous sur la rentabilité de projet ?
7- Utiliser la méthode des décaissements nets actualisés pour déterminer quel est le mode
le plus avantageux pour le financement de Matériel de transport

NB : tous les montants sont en milliers de dh

Extrait de la table financière :

1 2 3 4 5 6
T=10% 0.909 0.826 0.751 0.683 0.621 0 .564
cas AQUAGRUM
corrigé

Elements de la dépense 2018 2019 2020 2021 2022 2023


terrain 15000
Installation et matrériel 50000
materiel de transport 60000 10000
construction et ame 20000 20000
variation du BFR 11250 5000 7500 3750 7500
Total dépense 35000 141250 15000 7500 3750 7500
COEF d'act 1 0,909 0,826 0,751 0,683 0,621
DI act 35000 128396,3 12390 5632,5 2561,25 4657,5

Somme DI act 188637,5

CEP
CAHT 90000 130000 190000 220000 280000
Frais fixes généraux -20000 -20000 -20000 -20000 -20000
Dot amort -19000 -21000 -21000 -21000 -21000
Charges variables -27000 -39000 -66500 -88000 -112000
Rés d'exploit 24000 50000 82500 91000 127000
0,7 0,7 0,7 0,7 0,7
rés net 16800 35000 57750 63700 88900
dot amort 19000 21000 21000 21000 21000
CF 35800 56000 78750 84700 109900
VR 104900
COEF d'act 0,826 0,751 0,683 0,621 0,564
CF Act 29570,8 42056 53786,3 52598,7 121147,2

Somme CF act 299158,95


IP= 1,58589
VAN 110521,45

CAHT 90000 130000 190000 220000 280000


BFR 11250 16250 23750 27500 35000
VAR BFR 11250 5000 7500 3750 7500

Dot amort const : 40000/20=2000

Dot amort ITMO : 50000/10=5000

Dot Mat transp1 : 60000/5= 12000

Dot Mat transp2 :10000/5 = 2000

La détermination de la valeur résiduelle


VNA Terrain =15000

VNA ITMO= 50000-5*5000= 25000

VNA CONST = 40000-5* 2000= 30000

VNA DE MAT DE TRANS 1 = 60000-5*12000=0

VNA DE MAT DE TRANS 2 = 10000-4*2000=2000

SOMME DES VNA = 72000

PLUS VALUE = produit de cession – somme des vna =84000-72000= 12000

IS/+VALUE = 12000* 30% = 3600

PRODUIT DE CESSION après IS = 84000-3600= 80 400

Valeur résiduelle = PC après IS + 70%somme des var BFR= 80400+24500= 104900

1- Coût des capitaux propres

Cherchons le coût des capitaux propres par le MEDAF

KCP = Rf + β(RM-Rf) = 5% +2(8%-5%)=11%

2- Le coût de capital

Cherchons le coût de capital

CMPC = KCP* CP/CP+D + KD*(1-T)*D/CP+D

= 11% * 0,5 + 12,87% *0,5* 0,7= 10%

7°)

Tableau d’amortissement de l’emprunt

Années Kdeb per Frais principale annuité K fin per


financiers
2019 60000 5400 12000 17400 48000
2020 48000 4320 12000 16320 36000
2021 36000 3240 12000 15240 24000
2022 24000 2160 12000 14160 12000
2023 12000 1080 12000 13080 0

Déboursements nets de l’emprunt

Années Décaiss brut Eco fis/FF Eco fis/dot Décaiss Coef d’act DNA
nets
2019 17400 1620 3600 12180 1,1-1 11071,62
2020 16320 1296 3600 11424 1,1-2 9436,224
2021 15240 972 3600 10668 1,1-3 8011,668
2022 14160 648 3600 9912 1,1-4 6769,896
2023 13080 324 3600 9156 1,1-5 5685,876
Somme DNA Emp :40975,284

Déboursements nets de crédit bail

Années Red Dépôt Dépôt Levée Déc Eco Eco Déc Coeff DNA
CB garantie garantie de brut fis/Loy fis/dot nets d’act
versé restitué l’option
2019 18000 5000 23000 5400 17600 1,10 17600
2020 18000 18000 5400 1,1-1 11453,4
2021 18000 18000 5400 1,1-2 10407,6
2022 18000 18000 5400 1,1-3 9462,6
2023 5000 8000 3000 2400 600 1,1-4 409,8
Somme DNA CB :49333,4

On doit choisir l’emprunt


UNIVERSITE HASSAN II ANNEE: 2018/2019

FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES

ECONOMIQUES ET SOCIALES

CASABLANCA AIN CHOCK


LICENCE FONDAMENTALE GESTION (ensemble 3)
5ème Semestre

Epreuve de GESTION FINANCIERE (Rattrapage)


DUREE : 1 heure 30

Dans le cadre de sa stratégie de développement, la société GREEN FOOD, spécialisée dans la


commercialisation de produits agroalimentaires bio, envisage d’entreprendre un programme
d’investissement qui devrait lui permettre de couvrir une importante part du marché local, jugé
en pleine expansion.
Le projet qui sera exploité pour une durée de 5 ans à partir de l’année 2019 se caractérise par les
données suivantes :

1- Acquisition et réalisation au début 2019 :

De terrain au coût de 6000KDH.


Des Equipements divers dont le coût est estimé à 8000KDH, amortissables linéairement
sur 10 ans ;
De Matériel roulant valant 4500KDH, amortissable sur 5 ans ;
De Constructions et aménagements spéciaux évalués à 20000KDH et amortissables sur
10 ans.

.
2- Prévisions d’exploitation (En kDH):

Année 2019 2020 2021 2022 2023


CAHT 55000 75 000 95000 105000 115 000
Charges variables/CAHT 25% 25% 30% 35% 35%

Charges fixes hors amortissement 3500 3500 3500 3500 3500

1- La viabilité économique de projet est estimée à 10 ans. Cependant, la direction souhaite


limiter l’horizon d’évaluation à 5 ans au terme desquels une valeur de sortie (résiduelle)
est prévue. Celle-ci sera égale la somme de la valeur capitalisée sur 5 ans du dernier
cash flow (CF de la 5 ème année) au taux d’actualisation augmenté de 2 points et La
récupération du BFR de projet.

2- La mise en service de l’usine induirait l’accroissement des BFR qui sont estimés en
moyenne à 36 jours de CAHT et qui seront couverts au début de chaque année
3- Pour le financement du projet, la direction envisage le scénario suivant :
 Emprunt auprès de la maison mère sur 5 ans remboursable par quart (1/4) à
partir de fin 2020 et assorti de 1 an de différé : montant 40 000 ; taux de 10%
 Emprunt bancaire de 20000 Auprès des Associés au taux de 11%, remboursable
par amortissements constants sur 5 ans

4- le taux de distribution des dividendes se monte à 30% en moyenne.

Sachant que le taux de l’IS est de 30% et le taux d’actualisation retenu par la direction est de
10%.

TAF :
1- Calculez la dépense d’investissement
2- Etudiez la rentabilité économique du projet en utilisant les critères de la VAN et de
l’indice de rentabilité
3- Etablissez le tableau d’amortissement pour les 2 emprunts
4- Déterminez les cash flows après Frais financiers et IS (après financement)
5- Etablissez le plan de financement du projet.
6- Quelles conclusions tirez- vous sur le financement du projet ?

NB : tous les montants sont en milliers de DH

Extrait de la table financière :

1 2 3 4 5
T=10% 0.909 0.826 0.751 0.683 0.621
cas GREEN FOOD corrigé

élements de la dépense
2019 2020 2021 2022 2023 2024
terrain 6000
équipement 8000
matériels roulants 4500
20000
construction et aména
VAR BFR 5500 2000 2000 1000 1000 0
Total dépense 44000 2000 2000 1000 1000 0
COEF d'act 1 0,909 0,826 0,751 0,683 0,621
DI act 44000 1818 1652 751 683 0

Somme DI act 48904

CEP 2019 2020 2021 2022 2023


CAHT 55000 75000 95000 105000 115000
Marge/ coût d'achat 0 0 0 0 0
Charges variables -13750 -18750 -28500 -36750 -40250
Charges fixes -3500 -3500 -3500 -3500 -3500
Dotations amort -3700 -3700 -3700 -3700 -3700
Rés d'exploit 34050 49050 59300 61050 67550
0,7 0,7 0,7 0,7 0,7
rés net 23835 34335 41510,00 42735 47285
dot amort 3700 3700 3700 3700 3700
CF 27535 38035 45210 46435 50985
VR 101353
COEF d'act 0,909 0,826 0,751 0,683 0,621
CF Act 25029,315 31416,91 33952,71 31715,105 94601,898

Somme CF act 216715,938

VAN 167811,938 IP= 4,43145628

TRAVAUX PREPARATOIRE A L'ELABORATION DU PLAN DE FINANCEMENT

Tableau d'amortissement d'emprunt auprès de la maison mere

Années Capital dû intérêt ppl annuité capital restant


2019 40000 4000 0 4000 40000
2020 40000 4000 10000 14000 30000
2021 30000 3000 10000 13000 20000
2022 20000 2000 10000 12000 10000
2023 10000 1000 10000 11000 0

Tableau d'amortissement d'emprunt bancaire

Années Capital dû intérêt ppl annuité capital restant


2019 20000 2200 4000 6200 16000
2020 16000 1760 4000 5760 12000
2021 12000 1320 4000 5320 8000
2022 8000 880 4000 4880 4000
2023 4000 440 4000 4440 0

Détermination de la CAF OU CF Après FF et IS


2009 2010 2011 2012 2013
CAHT 55000 75000 95000 105000 115000
Charges variables -13750 -18750 -28500 -36750 -40250
Charges fixes -3500 -3500 -3500 -3500 -3500
Dotations amort -3700 -3700 -3700 -3700 -3700
FF/Maison mere -4000 -4000 -3000 -2000 -1000
FF/EMP bancaire -2200 -1760 -1320 -880 -440
REDEVANCE CB 0 0 0 0 0
Dotations amort/MOB 0 0 0 0 0
Rés Avant IS 27850 43290 54980 58170 66110
0,7 0,7 0,7 0,7 0,7
rés net 19495 30303 38486 40719 46277
dot amort 3700 3700 3700 3700 3700
CF après FF et IS(caf) 23195 34003 42186 44419 49977

plan de financement
ANNEES 2009 2010 2011 2012 2013
RESSOURCES
CAF 23195 34003 42186 44419 49977
EMPRUNT BANCAIRE 20000
EMPRUNT MAIS ASSOCIES 40000
0 0 0 0 0
TOTAL RESSOURCES 83195 34003 42186 44419 49977

EMPLOIS
Acquisitions:
* construction 20000
*Terrain 6000
* équipement 8000
*matériel roulant 4500
VAR BFR 5500 2000 2000 1000 1000
DIVIDENDES 5848,5 9090,9 11545,8 12215,7 13883,1
Remboursements
*emprunt bancaire 0 10000 10000 10000 10000
*emprunt Associès 4000 4000 4000 4000 4000
TOTAL EMPLOIS 53848,5 25090,9 27545,8 27215,7 28883,1
SOLDE 29346,5 8912,1 14640,2 17203,3 21093,9
SOLDE CUMULE 29346,5 38258,6 52898,8 70102,1 91196
UNIVERSITE HASSAN II ANNEE: 2019/2020

FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES

ECONOMIQUES ET SOCIALES

CASABLANCA AIN CHOCK


LICENCE FONDAMENTALE GESTION (ensemble 3)
5ème Semestre

Epreuve de GESTION FINANCIERE


DUREE : 1 heure 30
L’usage des calculatrices et le plan comptable sont autorisés à titre strictement personnel. Le détail des calculs
est exigé.

Dans le cadre de sa stratégie de développement, la société KALOPS, spécialisée dans la


fabrication et la commercialisation de matériel agricole, projette de réaliser un programme
d’investissement en vue de renforcer sa position sur un marché en plein essor et d’assurer
une rentabilité satisfaisante.
Le projet consiste en la mise en place d’une nouvelle unité de production qui nécessitera
l’acquisition des moyens suivants :
 bâtiments administratifs et industriels dont le coût estimé à 13000KDH sera engagé
moitié lors du lancement des travaux (début N), et moitié lors de leur réception
prévue début N+1. L’amortissement de ces bâtiments est prévu sur 20 ans en mode
linéaire ;
 équipements et matériels divers évalués à 85000 KDH à amortir linéairement sur 10
ans ; la dépense relative à ses équipements sera totalement engagée début N+1 ;
 Des frais de recherche et développement estimés à 1500 KDH seront engagés
début N+1 et seront amortis linéairement sur 10 ans ;

Les prévisions d’exploitation relatives au projet s’établissent comme ci-après :


 en N+1, les ventes pourraient atteindre 10000 unités au prix unitaire de lancement de
5000 DH. Ce prix sera augmenté de 10% pour les années suivantes.
 Le taux de croissance annuel des quantités à écouler est estimé à 20% en N+2 et
N+3, puis à 25% pour les années suivantes.
 Les charges de structure, hors dotations aux amortissements, sont estimées à 6500
KDH.
 Les charges variables annuelles sont évaluées à 25% du CAHT. Cependant, un effort
de gestion permettrait de les ramener à 20% à partir de N+4.
 Le projet induirait un BFR additionnel de 36 jours de CAHT.

D’après des informations recueillies par la direction technique, l’investissement pourrait être
exploité pendant 10 ans. Toutefois, la DG préfère limiter l’horizon de l’étude à 5 ans
uniquement et propose de retenir comme valeur résiduelle le prix de cession des bâtiments
et des équipements et matériels, estimé à 64000 KDH avant IS, auquel il faudrait rajouter
80% du BFR du projet.

Concernant le taux d’actualisation du projet, on préconise le coût du capital de la société tel


qu’il ressort des informations suivantes :
 La structure du capital de KALOPS est composée moitié de capitaux propres, moitié
de dettes ;

1|2
 Le coût avant IS des dettes s’élève en moyenne à 7.15% ;
 β = 2.4
 le taux de rendement du marché et de l’actif sans risque sont estimés respectivement
à 10% et 5%.
 La valeur actuelle de l’action de l’entreprise est de 200
 Le taux de croissance constant des dividendes est de 3%
 Le dividende par action attendu : 28 DH
 Le taux de l’IS est de 30%

Si le projet s’avère rentable, la direction envisage de financer les bâtiments, les frais de RD
et les BFR par ses ressources propres. Cependant, les équipements et matériels divers
pourraient être acquis par l’une des deux modalités suivantes :
 de souscrire à un contrat de crédit bail sur 4 ans à partir de début N+1
selon les conditions suivantes :
- versement au début de chaque année de quatre redevances d'un
montant de 24000 KDH ;
- l’entreprise devra s’acquitter d’une caution à la signature du contrat de
5% de la valeur des équipements. Cette caution sera restituée à
l’entreprise au terme du bail
- une option d'achat de 10% de la valeur des équipements et matériels
peut être exercée à la fin de la quatrième année. Dans ce cas, ce
montant est intégralement amorti la cinquième année

 de contracter un emprunt classique auprès d’une banque au taux


annuel de 10%, avec différé de 3 ans sur capital. Le remboursement
du principal sera fait en 2 tranches égales à compter de la fin de N+4.

Travail à faire :
1- Déterminer le coût des capitaux propres de la société KALOPS selon :
- Le MEDAF
- Le modèle GORDON SHAPIRO

2- Déterminer le coût moyen pondéré du capital de cette société


3- Le directeur financier de la société KALOPS a déterminé le taux d’actualisation pour
ce projet en l’estimant à 11%. En utilisant ce taux déterminer la dépense
d’investissement associée à ce projet
4- Déterminer les cash flows annuels du projet et sa valeur résiduelle
5- Evaluer la rentabilité économique du projet en utilisant le critère de la VAN et l’indice
de profitabilité
6- Quelles conclusions tirez-vous sur la rentabilité de projet ?
7- Utiliser la méthode des décaissements nets actualisés pour déterminer quel est le
mode le plus avantageux pour le financement des équipements et matériels divers

NB : tous les montants sont en milliers de dh

Extrait de la table financière :

1 2 3 4 5 6
T=11% 0.9009 0.8116 0.7312 0.6587 0.5935 0 .5346

2|2
CORRIGE KALOPS

1- Coût des capitaux propres


Medaf Kcp : rf +B( E(Rm) –rf) : 0,05+2,4(0,1-0,05) =0,17
Gordon Shapiro kcp = Div1/Co +g = 28/200 +0,03 = 0,17
2- CMPC
CMPC = 0,17 *0,5 + 0,0715 *0,5*0,7 = 0,11
3- DI

élements de la
dépense N N+1 N+2 N+3 N+4 N+5
Bat adm et ind 6500 6500
équipement 85000
Frais r&d 1500
construction et
aména
VAR BFR 5000 1600 2112 3267 4492,125
Total dépense 6500 98000 1600 2112 3267 4492,125
COEF d'act 1 0,9009 0,8116 0,7312 0,6587 0,5935
DI act 6500 88288,2 1298,56 1544,2944 2151,9729 2666,07619

Somme DI act 102449,103

CEP N+1 N+2 N+3 N+4 N+5


CAHT 50000 66000 87120 119790 164711,25

Charges variables -12500 -16500 -21780 -23958 -32942,25


Charges fixes -6500 -6500 -6500 -6500 -6500
Dotations amort -9300 -9300 -9300 -9300 -9300
Rés d'exploit 21700 33700 49540 80032 115969
0,7 0,7 0,7 0,7 0,7
rés net 15190 23590 34678,00 56022,4 81178,3
dot amort 9300 9300 9300 9300 9300
CF 24490 32890 43978 65322,4 90478,3
VR 73651,9
COEF d'act 0,8116 0,7312 0,6587 0,5935 0,5346
19876,084 24049,168 28968,3086 38768,8444 87744,0049
CF Act

199406,41
Somme CF act
96957,307 1,9
VAN IP=

VR = PC net + 80%(∑ΔBFR)

PC Brut : 64000

VNA BAT : 13000 – 5 (13000/20) =9750

VNA eq : 85000 – 5(85000/10) = 42500

+- value = PC Brut -∑vna =64000 – (42500+9750)= 11750

IS /+ value : 11750 * 30% = 3525

Pc net : 64000 – 3525 =60475

VR : 60475+ 0,8 (16471,125) =73651,9

4-

Tableau d'amortissement d'emprunt

capital
Années Capital dû intérêt ppl annuité restant
N+1 85000 8500 0 8500 85000
N+2 85000 8500 0 8500 85000
N+3 85000 8500 0 8500 85000
N+4 85000 8500 42500 51000 42500
N+5 42500 4250 42500 46750 0

Déc net act

Années Décaiss brut Eco fis/FF Eco fis/dot Décaiss Coef d’act DNA
nets
N+1 8500 2550 2550 3400 1,1-1 3063,06
N+2 8500 2550 2550 3400 1,1-2 2759,44
N+3 8500 2550 2550 3400 1,1-3 2486,08
N+4 51000 2550 2550 45900 1,1-4 30234,33
N+5 46750 1275 2550 42925 1,1-5 25475,9875
SOMME DNA emp : 64018, 8975

Déboursements nets de crédit bail


Années Red Dépôt Dépôt Levée Déc Eco Eco Déc Coeff DNA
CB caution caution de brut fis/Loy fis/dot nets d’act
versé restitué l’option
N+1 24000 4250 28250 7200 21050 1,10 21050
N+2 24000 24000 7200 16800 1,1-1 15135,12
N+3 24000 24000 7200 16800 1,1-2 13634,88
N+4 24000 24000 7200 16800 1,1-3 12284,16
N+5 4250 8500 4250 2550 1700 1,1-4 1119,79
SOMME DNA CB : 63223,95

ON DEVRAIT OPTER POUR LE CREDIT BAIL


UNIVERSITÉ HASSAN II
FACULTÉ DES SCIENCES JURIDIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES
Ain-Chock - CASABLANCA
SEMESTRE 5 - Session de RATTRAPAGE Octobre 2020
ÉPREUVE DE GESTION FINANCIÈRE
Ensembles 01 , 02 et 03
DURÉE: 1 HEURE 30

Multimed s.a. est une entreprise spécialisée dans fabrication de fournitures et matériels
destinés au secteur médical. Pour renforcer sa part de marché et satisfaire une demande
potentielle accrue, elle compte réaliser un important programme d’investissement sur les 5
prochaines années.
I- Investissement : (données en milliers de DH)
 Les acquisitions d’actifs sont réalisées en début d’année et programmées comme suit :
la 1ère année, la société réalisera des constructions pour 8840 et des agencements pour
260. Par ailleurs, les achats d’équipements et de matériel sont étalés sur les 5 années
à hauteur de 7800 pour chacune des années A1, A2 et A3 et 5980 par an pour A4 et
A5. En outre, une prise de participation dans un réseau de distribution est envisagée
en A2 pour un montant de 2600.
 L’activité et les résultats attendus de cet investissement s’établissent comme suit :
A1 A2 A3 A4 A5
Chiffre d’affaires 13 000 26 000 39 000 39 000 39 000
Résultat d’exploitation avant IS 4 924 8 924 12 924 16 924 16 924
Dotations aux amortissements des 3 200 3 200 3 200 3 700 3 900
actifs du projet

NB. L es constructions seront amorties sur 12 ans.


 Le BFR caractérisant l’activité de l’entreprise est estimé 36 jours de CAHT.
 La valeur résiduelle nette d’IS du projet est évaluée au terme de A5 à 10 000.
 Le taux d’actualisation du projet est estimé sur la base du CMPC caractérisant
l’entreprise sachant que :
o sa structure financière est composée de CP pour 40% et DF pour le reste,
o ses actionnaires exigent un rendement minimum à déterminer par le MEDAF
en se basant sur les informations suivantes : ß de la société = 2 ; Rf = 4,5% ;
prime de risque du marché des actions = 5,525%.
o le coût avant IS des DF est en moyenne de 9%.
 La société est soumise à l’impôt sur les résultats au taux de 30%.
2- Financement : (données en milliers de DH)
 Concernant le financement des constructions, l’on hésite entre les 2 scénarii suivants :
o Un emprunt bancaire qui n’assurerait qu’un financement à concurrence de
8 000, le reliquat serait autofinancé et engagé en premier. Le taux d’intérêt
nominal proposé est de 12% l’an. Le remboursement s’effectuera par
amortissements constants sur 5 ans. Une hypothèque sera versée à la signature du
contrat (au 1.1.A1) en garantie du prêt et coûtera 1% du montant de l’emprunt ;
o Le leasing immobilier assurerait un financement à 100% des constructions sur
une durée de 5 ans. Les loyers annuels sont payables en début d’années pour
2100. une option de rachat sera exercée fin A4 pour 15% du coût des
constructions et donnerait lieu à amortissement linéaire sur 1 an.
 Pour le reste, outre l’autofinancement, l’entreprise prévoit les ressources suivantes :
o Apports en fonds propres en A2 pour 2 000,
o Apports en comptes courants associés en A2 pour 4 000, portant intérêt au
taux de 6% et remboursables in fine en A5,
o Emprunt de 6 000 à contracter en A3, au taux de 10% remboursable sur 3 ans
par amortissements constants.

 POUR LES CALCULS, UTILISER IMPÉRATIVEMENT LES COEFFICIENTS D’ACTUALISATION DANS L’EXTRAIT DE LA

TABLE FINANCIÈRE CI-DESSOUS

EXTRAIT DE LA TABLE FINANCIÈRE :

n 1 2 3 4 5
T=10% 0.909 0.8264 0.7513 0.683 0.621

CONSIGNES
- vous serez amenés à répondre aux Questions suivantes sous forme QCU en utilisant
l’énoncé de l’étude de cas
Q1-La durée de vie technologique d’un équipement correspond à : (0,5 pt)
a. La durée de son utilisation effective.
b. La période au bout de laquelle il devient obsolète.
c. Sa durée d’amortissement comptable.
d. Aucune réponse n’est exacte.

Q2- Le coût du capital désigne : (0,5pt)


a. Le coût généré par des opérations sur le capital de l’entreprise.
b. La moyenne pondérée des coûts des moyens de financement.
c. Le taux d’intérêt.
d. Le dividende versé aux actionnaires

Q3- le taux d’actualisation correspond : (0,5pt)


a. au taux d’intérêt des bons d’État sur 10 ans.
b. au coût du capital de l’entreprise.
c. au coût des capitaux propres de l’entreprise.
d. au bêta (ß) de l’action de la société

Q4- Le MEDAF est un modèle théorique qui permet : (0,5pt)


a. d’analyser l’impact de la politique de dividendes sur la structure de financement de
l’entreprise.
b. d’expliquer la rentabilité d’un actif financier sur la base du rendement sans risque.
c. de calculer le coût des capitaux propres.
d. aucune réponse n’est juste.

Q5- Selon le MEDAF, le rendement des capitaux propres (Rx) d’une société X s’obtient par la
relation suivante : (1pt)
a. Rx = ß+Rf+(Rm-Rf)
b. Rx = Rf + ß(Rm-Rf)
c. Rx = Rc - Rf + ß(Rm-Rf)
d. Rx = Rf - ß(Rm-Rf)

Q6- le coût net des dettes de financement de la société s’élève à : (1pt)


a. 9%
b. 6,3%
c. 3,78%
d. Aucune réponse n’est exacte

Q7- Le taux d’actualisation s’élève à : (1,5pt)


a. 15,55%
b. 9%
c. 10%
d. Aucune réponse n’est exacte.

Q8- Le BFR additionnel de l’année A3 s’élève à : (1pt)


a. 3900
b. 2600
c. 1300
d. Aucune réponse n’est exacte
Q9- Le montant du capital investi (après actualisation )est de : (1,5pt)
a. 44760
b. 44932,65
c. 53856,76
d. Aucune réponse n’est exacte

Q10- La distribution des CFNETS prévisionnels s’établit comme suit : (2pt)


a. A1 :6646,80 – A2 : 9446,80 – A3 : 12246,80 – A4 : 15546,80 – A5 :15746,80
b. A1 :8124 – A2 : 12124 – A3 : 16124 – A4 : 20624 – A5 :20824
c. A1 :6664,80 – A2 : 9644,80 – A3 : 14226,80 – A4 : 15465,80 – A5 :15746,80
d. Aucune réponse n’est exacte.

Q11- Une VAN positive signifie que l’investisseur : (0,5pt)


a. réalise une rentabilité égale au taux d’intérêt.
b. réalise une rentabilité égale au taux d’actualisation.
c. réalise une rentabilité supérieure au taux d’actualisation.
d. Aucune réponse n’est exacte.

Q12- En retenant l’hypothèse d’un taux d’actualisation de 10%, la VAN du projet au 1.1.A1 est
estimée à : (1pt)
a. 4724,37
b. 4377,24
c. 4773,24
d. 4247,37

Q13- Pour comparer des projets ayant des dépenses d’investissement différentes, le critère
utilisé est : (0,5pt)
a. La VAN
b. L’indice de Profitabilité (IP)
c. Le délai de récupération actualisé (DRA)
d. Le TRI

Q14- L’indice de profitabilité (IP) s’établit à : (1pt)


a. 1,105
b. 0,105
c. 1,15
d. 1,501

Q15- En cas de financement mixte (autofinancement + Emprunt), le montant du décaissement


net de l’année A1 s’élèverait à : (1pt)
a. 2947
b. 2272
c. 2328
d. Aucune réponse n’est exacte

Q16- - En cas de financement mixte (autofinancement + Emprunt), le montant du


décaissement net actualisé (DNA) de l’année A1 s’élèverait à : (1pt)
a. 2762,54
b. 2678,82
c. 2726,54
d. 2786,82

Q17- En cas de financement mixte (autofinancement + Emprunt), le montant du décaissement


net actualisé (DNA) de l’année A3 s’élèverait à (1pt)
a. 1472,81
b. 1742,81
c. 1247,18
d. 2147,81

Q18- En cas de financement en leasing immobilier, le montant du décaissement net actualisé


(DNA) de l’année A1 s’élèverait à : (1pt)
a. 1470
b. 1336,23
c. 1407
d. 1363,23

Q19- En cas de financement en leasing immobilier, le montant du décaissement net actualisé


(DNA) de l’année A5 s’élèverait à : (1pt)
a. 633,96
b. 576,41
c. 633,69
d. 567,41

Q20- Au plan de financement, le montant du CF après frais financiers et IS en A1, dans


l’hypothèse du financement des constructions en leasing immobilier s’élèverait à : (2pt)
a. 4955,8
b. 5176,8
c. 4559,8
d. 4595,8
UNIVERSITE HASSAN II ANNEE : 2020/2021
FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES
ECONOMIQUES ET SOCIALES
CASABLANCA
LICENCE FONDAMENTALE (ensemble 3)
5ème Semestre
Epreuve de GESTION FINANCIERE
DUREE : 1 heure
L’usage des calculatrices est autorisé à titre strictement personnel.
Etude de cas (les deux parties A et B sont indépendantes)

A- Le directeur de la société COSM met à votre disposition les informations suivantes :

- Le taux d’intérêt de l’emprunt de l’Etat est de 3%


- L’espérance de rentabilité des titres de marché est de 8%
- La covariance (Ri,Rm) est égale à 120
- La variance (Rm) est égale à 60
- La structure financière habituellement préconisée par la direction générale est composée pour ½ de
capitaux propres et ½ de dettes de financement
- Le coût avant IS des dettes de financement s’élève en moyenne à 10%
- La valeur actuelle de l’action est de 1000
- Le taux de croissance constant des dividendes est de 5%
- Le dividende par action attendu est de 80
- COSM est soumise à l’IS au taux de 30%.

1- Déterminez le coût des capitaux propres de COSM :


- par le MEDAF (le modèle d’évaluation des actifs financiers)
- par le modèle GORDON SHAPIRO
2- Déterminez le coût moyen pondéré de capital (CMPC) de la société COSM

B- Dans le cadre de sa stratégie de développement, la société COSM, spécialisée dans la fabrication et la


commercialisation de matériel médicale, projette de réaliser un programme d’investissement en vue de
renforcer sa position sur un marché en plein essor et d’assurer une rentabilité satisfaisante.

Le projet consiste en la mise en place d’une nouvelle unité de production qui nécessitera l’acquisition des
moyens suivants :
 Bâtiments : 80 000 KDH, à régler moitié début 2020 et moitié début 2021. Leur amortissement devrait
être étalé sur 20 ans,
 Equipements et l’environnement technique pour 100 000KDH, amortissables sur 10 ans, paiement en
totalité début 2021,
 Frais de recherche et développement estimés : 20000 KDH, engagés début 2021, à amortir sur 5 ans.
Les prévisions d’exploitation relatives au projet s’établissent comme ci-après :
 En 2021, les ventes pourraient atteindre 20000 unités au prix unitaire de lancement de 8000 DH. Ce
prix restera constant durant toute la période.
 Le taux de croissance annuel des quantités à écouler est estimé à 20% en 2022 et 2023, puis à 25%
pour les années suivantes.
 Les charges de structure, hors dotations aux amortissements, sont estimées à 45000 KDH.
 Les charges variables annuelles sont évaluées à 40% du CAHT. Cependant, un effort de gestion
permettrait de les ramener à 30% à partir de 2024.
 Le projet induirait un BFR additionnel de 36 jours de CAHT.
 D’après des informations recueillies par la direction technique, l’investissement pourrait être exploité
pendant 10 ans. Toutefois, la DG préfère limiter l’horizon de l’étude à 5 ans uniquement et propose de
retenir comme valeur résiduelle le prix de cession des bâtiments et des équipements, estimé à
115000KDH avant IS, auquel il faudrait rajouter 50% du BFR du projet.
 Taux d’actualisation à10%
 COSM est soumise à l’IS au taux de 30%.
T.A.F.
1- Calculez la dépense d’investissement.
2- Déterminez les cash flows induits par l’exploitation du projet.
3- Calculez la valeur résiduelle du projet.
4- Evaluez la rentabilité économique de l’investissement projeté en calculant la Valeur actuelle nette et
l’indice de profitabilité.
5- Déterminez le délai de récupération actualisée de projet (DRA). Quelle décision proposez-vous
sachant que le délai fixé par l’entreprise pour l’acceptation de tout projet d’investissement est de 5
ans
6- Quelles conclusions tirez-vous sur la rentabilité de projet ?

NB : tous les montants doivent être pris en milliers de dh (KDH)

Extrait de la table financière (Taux d’actualisation à10%)


t 1 2 3 4 5 6
(1+a)-t 0.9091 0.8264 0.7513 0.6830 0.6209 0.5645

Répondez sur la feuille des réponses

Bon courage
Nom et prénom :…………………………. …………………………...CNE……………………………….Salle/Amphi :…………N°position :…………

A- 1) *Coût des capitaux propres par le MEDAF

Formule de β= calcul :
Formule de MEDAF : calcul :

*Coût des capitaux propres par le modèle Gordon shapiro

Formule : calcul :

2) Coût moyen pondéré du capital (CMPC)


Formule : calcul :

B-
1) Dépense d’investissement (En kdh)
ELEMENTS 2020 2021 2022 2023 2024 2025

∑DI act =

Variation de BFR
2021 2022 2023 2024 2025
Q
PU
CA
CA en KDH
BFR
VAR BFR

Formule BFR en valeur :

2- CF nets (En kdh)


2021 2022 2023 2024 2025
CA
Charges variables
Charges fixes
Dotations aux amorts
REX avant IS
IS/ REX
Résultat Net
Dotations aux amorts
CF nets
VR nette
CF nets+VR nette
COEF ACT
CF act
∑CF act

3)Détail de calcul valeur résiduelle :

4) - VAN
Formule : calcul :
- IP
Formule : calcul :

5) le délai de récupération actualisée de projet (DRA)

1 2 3 4 5

Interpolation linéaire :

DRA =

6) Conclusion
UNIVERSITE HASSAN II ANNEE: 2020/21

FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES

ECONOMIQUES ET SOCIALES

CASABLANCA AIN CHOCK


LICENCE FONDAMENTALE GESTION (ensemble 3)
5ème Semestre

Epreuve de GESTION FINANCIERE (Rattrapage)


DUREE : 1 heure
L’usage des calculatrices est autorisé à titre strictement personnel.

La société AUTOPRO est une entreprise spécialisée dans la production des pièces détachées automobile. Pour
faire face à l’accroissement de la demande, la société envisage d’élargir sa capacité de production à travers la
construction d’une nouvelle unité de fabrication dans la banlieue de Casablanca.
Ce vaste programme d’investissement, dont l’exploitation prévue sur 10 ans à partir du début 2021, impliquerait
l’engagement des dépenses suivantes (en KDH) :
Terrain au coût de 30000
Construction de l’usine dont le coût est estimé à 90000 ; Amortissement sur 20 ans
Installations et matériels pour un coût global de 70000 ; Amortissement constant sur 10 ans
Matériels de transport pour une valeur de 80000 ; Amortissement linéaire sur 5 ans
Il est prévu que l’exploitation du projet débuterait à partir de janvier 2022 pour prendre fin en décembre 2026 et
que les flux imputables à l’investissement envisagé seraient réalisés comme suit :
 Planning des dépenses :
Au début 2021, l’entreprise engagerait les dépenses relatives à l’achat du terrain ainsi que le 1/2 du coût des
constructions.
Les dépenses liées au 1/2 du coût des constructions, à l’acquisition du matériel de transport et à l’installation et
matériels seraient engagées au début de l’année 2022.
Prévisions des ventes et des charges fixes relatives au projet :(en KDH)

2022 2023 2024 2025 2026


Chiffres d’affaires HT 180000 263000 380000 440000 560000
Charges variables/ CAHT 30% 30% 25% 25% 20%
Charges fixes hors Amort 45000 45000 45000 45000 45000

 La mise en service de l’usine induirait l’accroissement des BFR qui sont estimés en moyenne à 45 jours
de CAHT et qui seront couverts au début de chaque année
 La viabilité économique de projet est estimée à 10 ans. Cependant, la direction souhaite limiter
l’horizon d’évaluation à 5 ans au terme desquels une valeur de sortie (résiduelle) est prévue. Celle-ci
sera égale à la valeur capitalisée sur 5 ans du dernier cash flow (CF de la 5 ème année) au taux
d’actualisation augmenté de 1 point.
 La structure financière habituellement préconisée par la direction générale est composée pour 50% de
capitaux propres et 50% de dettes de financement
 Le coût avant IS des dettes de financement s’élève en moyenne à 10%
 Le coût des capitaux propres est calculé selon le MEDAF sachant que β=2 et que le taux de rendement
du marché et de l’actif sans risque sont estimés respectivement à 10% et 5%.
 L’amortissement des immobilisations sera effectué à partir de la date de mise en service
 Le taux de l’IS est de 30%.
 Pour le matériel de transport, la société envisage deux possibilités de financements :

 1ère possibilité : souscrire à un contrat de crédit-bail sur 4 ans à partir du début 2022
selon les conditions suivantes :
- Versement au début de chaque année de quatre redevances d'un montant de 25000 KDH ;
- Versement d'un dépôt de garantie de 4000 KDH au début de la première année du contrat.
Ce dépôt sera restitué au terme du contrat ;
- Une option d'achat de 7000 KDH peut être exercée à la fin de la quatrième année. Dans
ce cas, ce montant est intégralement amorti la cinquième année.

 2ème possibilité : contracter un emprunt bancaire selon les conditions suivantes :


- Durée de l’emprunt : 5 ans et la première échéance commence en 2022
- Les échéances sont payables en fin d’années.
- Taux d’intérêt nominal : 8%
- Modalité de remboursement : Amortissement constant (voir tableau d’amortissement en
annexe 2)
TAF :

1- Déterminer le coût des capitaux propres


2- Déterminer le coût moyen pondéré du capital de cette société
3- Le directeur financier de la société AUTOPRO a déterminé le taux d’actualisation pour ce projet en
l’estimant à 11%. En utilisant ce taux déterminer la dépense d’investissement associée à ce projet
4- Déterminer les cash flows annuels du projet et sa valeur résiduelle
5- Evaluer la rentabilité économique du projet en utilisant les critères de la VAN et l’indice de profitabilité
6- Quelles conclusions tirez-vous sur la rentabilité du projet ?
7- Utiliser la méthode des décaissements nets actualisés pour déterminer quel est le mode le plus
avantageux pour le financement du Matériel de transport. (en Annexe 2 : Le tableau d’amortissement de
l’emprunt)

NB : tous les montants sont en milliers de dh

Annexe 1 : Extrait de la table financière :

1 2 3 4 5 6
T=11% 0.9009 0.8116 0.7312 0.6587 0.5935 0 .5346

Annexe 2 : Tableau d’amortissement de l’emprunt


Années Capital début Frais Principal Annuité Capital fin de
de période financiers période
2022 80000 6400 16000 22400 64000
2023 64000 5120 16000 21120 48000
2024 48000 3840 16000 19840 32000
2025 32000 2560 16000 18560 16000
2026 16000 1280 16000 17280 0
FEUILLE DE RÉPONSE
NOM & PRÉNOM SALLE/AMPHI
CNE POSITION

1- Coût des capitaux propres :Formule :


Calcul :
2- Coût moyen pondéré du capital (CMPC) : Formule :
Calcul :
3- Dépense d’investissement

ÉLÉMENTS DE LA DÉPENSE

Terrain

Construction

Installations et matériels

Matériels de transport

Variations du BFR

Total dépenses

Coefficient d’actualisation

Dépenses actualisées

DÉPENSE D’INVESTISSEMENT (DI)

CALCUL DU BFR

CAHT

BFR

Variations du BFR

4- Cash-flows nets

CAHT

Charges variables

Charges fixes

Dotations aux amortissements

Résultat d’exploit (Avant impôt)

Impôt / Résultat d’exploit

Résultat Net

Dotations aux amortissements

CF NETS
La Valeur résiduelle

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
5- VAN & IP

CF NETS

VR NETTE

Coefficient d’actualisation

CFNETS ACTUALISÉS

VAN

IP

6) Conclusion : …………………………………………………………………………………………………………………………………

7) Calcul des DNA du crédit-bail et de l’emprunt

Années loyers Dépôt Dépôt Levée Déc Eco Eco Déc nets Coeff DNA
garantie garantie de brut fis/Loy fis/dot d’act
versé restitué l’option ers amort

SOMME DNA =

Années Décaissement Eco Eco fis/dot amort Décaissements Coef d’act DNA
brut fis/FF nets

SOMME DNA =

Conclusion : …………………………………………………………………………………………………………………………

Vous aimerez peut-être aussi