Vous êtes sur la page 1sur 2

Comment faire simplement de la veille concurrentielle ?

Il est devenu essentiel de faire de la veille concurrentielle, aussi bien sur son secteur, que sur ses concurrents ou tout simplement sur
son métier.

En pratique, la veille peut prendre plusieurs formes:

1- Le faire soit même (long et incertain !).

2- Utiliser un logiciel de veille concurrentielle (google avec les mots clés à surveiller, Vigilus Smart pour surveiller les
modifications sur le site de son concurrent...).

3- Prendre un cabinet de veille concurrentielle: il vérifie les dépôts de marque (www.inpi.fr), les embauches de salariés sur les sites
des concurrents, fait passer des entretiens d'embauches fictifs aux salariés (déjà vu...), fait des organigrammes, étudier le bilan sur
http://www.societe.com/, lire les communiqués de presse et articles de presse...

Il faut distinguer :

-L'info "Blanche" (dispo sur le site du concurrent, dans les articles de presse...).

- Les infos "grises" (faire des entretiens d'embauches aux salariés de ses concurrents, interroger ses partenaires et revendeurs...)

- Les infos noires: c'est de l'espionnage industriel... A ne pas faire bien évidemment !

Pour faire soit même sa veille technologique et concurrentielle il existe de nombreux outils:

• Les logiciels de veille concurrentielle.

Le temps c'est de l'argent, il faut donc une solution simple et pratique. Heureusement il existe des outils totalement gratuit. Voici plus
connues:

www.google.fr avec son système d'alertes via mots clés.

Les informations envoyées par google sont issues des sites web, blogs, articles de presses... indexées par le moteur de recherche selon
des mots clés définis... Il faut donc les choisir avec grand soin pour éviter soit d'être débordé d'alertes ou au contraire n'en recevoir
quasiment jamais. A privilégier les mots clé ciblés entre guillements (ex: "nom du produit du concurrent").

Pour gérer des alertes cliquez sur : http://www.google.fr/alerts?hl=fr

www.pragtec.com avec Vigilus Smart (surveillance des changements sur les sites Web).

C'est un logiciel vraiment simple: il suffit de lui indiquer quel site surveiller, et tous les matin au lancement de votre PC le Vigilus
vous indiquent quelles pages ont changées (surlignement en jaune)! Il ralentira un peu votre connexion au démarrage, mais c'est
vraiment un très bon outil (Nb: attention, si vous surveillez un blog il indiquera tous les changements, y compris le compteur du
nombre de lectures d'un article... ).

• Les newslettters.
Il est indispensable de s'abonner aux newsletters professionnelles de son secteur, et aussi aux newsletters destinées à vos clients (cela
permet de voirs les pubs de vos concurrents et les votres).

Je recommande l'inscription à 3 ou 4 newsletters maximum, sous peine de ne pas avoir le temps de les lire. Pour gagner en efficacité
je vous conseille de ne PAS lire vos newsletters le matin, mais de les réserver pour le moment de la journée où vous êtes moins
occupé dans la journée.

• La revue de presse.

Il faut s'astreindre à lire votre presse spécialisée pour rester toujours informé et à la pointe de la technique. Lire 1 ou 2 magazine est
amplement suffisant. Mon conseil c'est de transporter toujours avec soit un magazine, un livre, un article, une revue de presse... afin
de pouvoir le lire dans le métro, dans la voiture, en attendant chez le médecin... c'est toujours mieux que de regarder le plafond ou Le
Figaro d'il y a 3 mois...

Selon les secteurs d'activité il est intéressant de surveiller aussi la presse juridique (ex: www.rfconseils.com ... ). Un simple
abonnement à une newsletter vous donnera les grandes actualités juridiques.

• Les "clients mystères" et autres "informateurs" sur la concurrence.

Il ne faut pas hésiter à s'informer sur ce que font ses concurrents. Pour cela il est indispensable de s'abonner à leurs newsletters et de
s'inscrire comme prospect/client. Comme cela vous serez aux courant de leur mailings, de l'évolution de leur gamme de produits...

• Les autres sources informations: mailings, prospectus

En tant que spécialiste, il faut savoir rester à l'écoute: lorsque vous recevez des pubs dans votre boite aux lettres, que vous êtes
démarché, que vous regardez une publicité dans un magazine... ouvrez l'oeil ! Et n'hésitez pas à déchirer un article pour y réfléchir à
tête reposer pour savoir comment l'adapter à votre métier : Toutes les bonnes idées sont bonnes à prendre !!

L'idéal est de se faire un book avec le meilleur des pubs ou articles les plus intéressants.